Prologue

par nekochi

Les chroniques de l'éclair sanglant Prologue   Quelques minutes après l'attaque de Kyuubi A cet instant, un tout petit bébé se trouvait sur un piédestal dans une vallée reculée du village de Konoha. Sur son ventre, on pouvait observer un sceau à l’intérieur duquel avait été enfermé Kyubi no Yoko, le terrible démon renard à neuf queues. Ce même démon qui, dans sa folie, venait d'attaquer et de raser les trois quarts du village de la feuille.  Hiruzen Sarutobi, le troisième Hokage de ce village venait de reprendre hâtivement son poste suite à la mort prématurée de son prédécesseur. Ce dernier venait de se faire tuer après l’utilisation du Fuinjutsu « Shiki Fujin » qui avait permis le scellement du démon renard dans le corps du nouveau-né. Cependant, le Sandaime l'avait vu pratiquer un autre sceau, qu'il ne connaissait pas sur la tête de Naruto. Suite à cela, Minato avait demandé à ce que ce bébé soit considéré comme un héros et non comme un monstre. Malheureusement, le Yondaime faisait trop confiance aux hommes et ne savait pas que sa volonté ne serait pas respectée.  Alors qu’Hiruzen allait s'approcher du bébé, une chose incroyable le fit s'arrêter. Le nourrisson commença à rayonner. Cet événement dura environ une demi-heure pendant laquelle le bébé ne fit aucun mouvement et ne pleura point. Le Troisième, lui, était resté là à l'observer afin de comprendre ce phénomène. Finalement, l'intense lumière s'atténua peu à peu et laissa apparaître Naruto, dans les bras d'une jeune femme aux yeux et cheveux aussi rouge que le sang. Cependant, son aspect était fantomatique.  Elle s'approcha de Sarutobi et lui donna Naruto, et lui dit alors :   « Vous avez intérêt à bien vous occupez de lui. Dans le cas contraire, moi, Kyubi la reine des Bijuus reviendrait sur Terre afin de tous vous détruire pour avoir maltraité cet enfant. - Bien Kyubi-sama. Je ferai de mon mieux, dit-il, ne comprenant pas pourquoi le démon qui avait attaqué son village pût se matérialiser hors de son réceptacle et se comporter avec gentillesse à son égard.  -Je retourne à l'intérieur. Sachez que c'est l'une des dernières fois où j'apparais de ma propre volonté. »  Une fumée rouge s'échappa du corps de la jeune femme et s'agglutina pour rentrer dans le sceau incrusté dans le corps du nouveau-né. Après avoir observé la scène, l'Hokage s'en alla en se promettant de ne rien dire sur ce qu'il venait de voir afin de ne pas avoir à faire exécuter ce jeune enfant qui venait tout juste de naître. Sachant en plus, qu’il s'agissait du fils de son prédécesseur; il décida de ne révéler à personne la parenté de cet enfant excepté à son parrain et à sa marraine.  Dans une zone montagneuse   Pendant l'attaque du démon renard, une immense grenouille pleine de sagesse fit une prédiction :  « Un jour naitra un enfant à l'intérieur duquel la plus grande calamité ayant jamais existé sera enfermée. Mais celle-ci, au contact de cet enfant, perdra sa nature malsaine afin de devenir plus pure et de l'aider sur le chemin qu'il choisira : la paix ou la guerre. Cet enfant possédera un pouvoir, qui fut l'origine de toutes techniques dans le monde. Il sera aidé de nombreuses jeunes filles possédant différents pouvoirs pour l'aider dans sa quête. Et peu importe la voie qu'il choisira, ces jeunes filles le suivront toujours, il sera considéré comme le sauveur du monde grâce à sa grande détermination. »  Cette prédiction ne fut entendue que par deux personnes. Ces deux personnes étaient deux grenouilles, l'une mâle et l'autre femelle, qui la gravèrent à jamais sur une plaque. Fin du prologue