La vérité sur Sasuke

par ardonino21

 

 

Alors que là Hyuga se morfondait sur son sort, Sasuke lui se tenait face à Sakura se demandant ce qu’elle allait lui dire. Là rose avait demandé à l’Uchiwa de venir sans lui fournir d’avantage d’explication.

 

« Tu dois surement te demander pourquoi je t’ai demandé de venir » commença là Haruno.

 

L’Uchiwa ne répondit pas attendant la suite.

 

« Je veux qu’on arrête de se voir pour coucher »

 

Cette annonce choqua le jeune homme mais comme à son habitude celui-ci ne laissa rien paraître.

 

« Cette relation ne mène à rien ! J’en ai marre que tu m’appels seulement pour assouvir tes pulsions ! Je suis pas ta pute bordel ! »

 

L’Uchiwa se rapprocha de la jeune femme et approcha sa main droite de son visage, la passant sur sa joue humide.

 

« Pourquoi tu pleures ? » demanda t-il innocemment.

 

« Je pleure parce que tu comprend rien ! Tu comprends pas que je veux plus ! »

 

« C'est-à-dire ? »

 

« Je veux pas que ton corps Sasuke ! Je veux aussi ton cœur ! » Hurla presque là Haruno.

 

« Tu m’aimes ? » demanda le prince de Konoha alors qu’un sourire venait d’étirer ses lèvres.

 

« Ouais, ouais je t’aime ! Et ça me rend dingue, dingue de savoir que mes sentiments ne seront jamais partagé ! Dingue de savoir que pour toi je ne suis qu’un vulgaire plan cul ! »

 

L’Uchiwa n’avait rien dit durant le monologue de la jeune lycéenne préférant la laisser lui cracher à la figure tout se qu’elle ressentait.

Une fois qu’elle eut fini il approcha son visage du sien. Leurs lèvres se frôlaient, chacun pouvait sentir le souffle de l’autre.

Calmement, doucement Sasuke approcha ses lèvres de celles de sa partenaire. Leurs lèvres se scellèrent avant de se séparer bien trop rapidement selon les deux lycéens.

 

Sakura regardait maintenant Sasuke des étoiles plein les yeux imaginant déjà son futur à ses cotés, rêvant niaisement  d’amour comme le font toutes les filles de sont âge.

C’est donc dans un silence quasi-religieux et sous une fine couche de pluie que Sasuke prit la parole.

 

« T’as voulu jouer t’as perdu. Tu as vraiment cru que je t’aimais, pour moi tu n’es qu’une fille comme les autres bonnes à baiser. Franchement Sakura, t’es lourde »

 

 

En seulement trois phrases l’Uchiwa venait de réduire à néant les espoirs de la fleur de cerisier. Elle le regardait maintenant avec dégout et haine s’en voulant d’être tombé amoureuse d’un être aussi abject.

Elle leva sa main droite qui atterrit avec violence sur la joue gauche du jeune homme qui ne vacilla même pas.

Puis elle partit les joues humides et les yeux rouges sans un regard pour le jeune homme.

 

Une fois la rose partit Sasuke commença à marcher en direction de chez lui. Une main sur sa joue désormais rouge, ne laissant rien paraître extérieurement, comme à son habitude.

La pluie continuait de s’abattre sur le jeune homme.

 

L’une d’entre elle coula sur le visage de l’Uchiwa avant de mourir à ses pieds, comme les autres.

Sauf qu’elle était salée.

L’Uchiwa avait pleuré.

 

 

Le lendemain était un grand jour pour tous les élèves du lycée de la feuille, un jour redouté par les mauvais élèves. Le jour de la remise des bulletins, la classe de 1ES 2. Certaines personnes comme Tenten et Neji attendaient leurs bulletins pour savoir lequel des deux avaient la meilleure moyenne.

D’autres comme Hinata, Temari et Sasuke espéraient juste faire la fierté de leurs familles.

Shikamaru était le seul élève insensible à ça, alors que tout les autres étaient tendu lui dormait tranquillement sur sa table à coté de sa « petite-amie ».

 

Le professeur arriva enfin avec les objets tant attendu par certains et tant redoutés par d’autres. Il commença alors la distribution.

C’est Tenten qui fut la première à recevoir le sien.

 

« Yes ! J’ai 13 de moyenne ! » S’écria la Hitora heureuse.

 

Malheureusement pour elle, sa joie fut de courte durée quand elle entendit la voix rauque de Neji.

 

« 15.5. Je te l’avais di que tu n’avais pas le niveau » lui chuchota t-il à l’oreille avant de partir.

 

En entendant cela la brune baissa la tête, sous le regard compatissant de ses amies, avant de la relever d’un seul coup et d’hurler : «  Tu penses que ça va me décourager ! Tu verras au deuxième trimestre, c’est moi qui te battrai ! »

 

En entendant ses deux amies sourirent vite imiter par le génie des Hyuga.

 

« J’ai hâte de voir ça, Tenten » dit-il avant de partir.

 

Ce fut au tour d’Hinata et de Temari de recevoir leurs bulletins.

 

« Vous avez combien les filles ? » demanda la brune au macaron à ses amies.

 

« J’ai 13.5 » annonça Temari en faisant le signe de la victoire.

 

« Moi 14 » rougit sa camarade.

 

Sans attendre Tenten prit ses amies dans ses bras et les embrassa heureuse pour elle.

 

Une fois terminée elles se tournèrent toutes les trois vers les deux bruns du trio légendaire, sachant pertinemment que seul l’un des deux sera « l’élu », le premier de la classe.

C’est d’un commun accord que les deux élèves ouvrirent leurs carnets, c’est Sasuke qui parla le premier.

 

« J’ai 15 » dit-il tout en affichant un petit sourire narquois.

 

Sourire qui disparu quand il entendit Shikamaru prendre la parole.

 

« Galère, j’ai 17 »

 

 

Les cours avaient maintenant cessé, Hinata et Tenten étaient partis ensemble et Sasuke avait préféré rentrer seul laissant ainsi Temari et Shikamaru en « amoureux ».

 

« Shikamaru »

 

« En personne » répondit ce dernier en souriant.

 

« Pourquoi Sasuke faisait la gueule ? » demanda la Sunienne.

 

Shikamaru soupira, il s’attendait à cette question. Il prit une grande inspiration et commença.

 

« Sasuke est un Uchiwa et pour eux seul la première place compte surtout pour son père. Je ne pense pas que tu sois au courant mais il a un grand frère, Itachi qu’il appel. Il a quitté la maison pour poursuivre ses études, ce gars est un pur génie. Il réussit tout ce qu’il entreprend, il est le modèle de Sasuke mais aussi son bourreau.

Laisse-moi t’expliquer. Depuis tout petit il vit dans l’ombre de son frère, aux yeux de son père Itachi et une légende alors qu’il considère Sasuke comme un moins que rien parce qu’il n’arrive pas à égaler Itachi.

Il redouble d’effort pour lui prouver sa valeur, mais rien n’est assez bien pour lui, et avec ce bulletin je crains que Sasuke passe un mauvais quart d’heure »

 

Le Nara ne croyait pas si bien dire étant donné qu’à l’instant même ou il finissait sa phrase son ami subissait les remontrances de son père.

 

« 15 ! Tu appelles ça un bulletin, c’est pathétique ! Les élèves qui n’ont aucun don, aucun génie obtienne 15 après des heures de travaille, fais tu partis de ses gens là Sasuke ? »

 

Celui-ci baissa la tête avant de répondre.

 

« Non père »

 

« Bien sur que non ! Toi tu es mon sang, tu fais partis d’une grande lignée, tu es un Uchiwa ! Mais vu ton comportement et tes notes j’en doute de plus en plus »

 

Comme d’habitude le cadet des Uchiwa ne réagit pas, recevant ses mots blessants comme du verre en plein cœur, incapable de répondre.

 

« J’espère que ça venu te fera du bien et que tu prendra exemple sur lui ! » termina le chef de famille.

 

Sasuke releva la tête alors que la porte s’ouvrait.

 

« Salut frérot, es ce que je t’ai manqué ? »