Le choix d'Orochimaru ! Le destin s'emballe!!

par belnonm

 

Anko courait à grande vitesse à la recherche de son ancien maitre. En effet, elle avait reconnu son mode opératoire en observant les cadavres de trois genins de l’Herbe. De plus, sa marque maudite la lançait douloureusement, signe qu’Orochimaru était proche. Ça ne pouvait pas être une coïncidence, pas avec un tel personnage tel que ce traitre ! Il avait pris l’apparence de l’un de ses malheureux en lui volant son visage, cela ne faisait aucun doute dans son esprit. Mais alors qu’elle se dirigeait vers la porte d’où devait s’élancer les victimes, elle put comme tant de personnes apercevoir les effets dévastateurs du jutsu de Naruto. Son instinct lui souffla que cela ne pouvait être que l’œuvre d’un combat dans lequel serait impliqué le sannin. Elle décida donc de prendre la direction des courageux qui tentaient de résister au puissant ninja. Cependant, elle se demandait qui oserait tenir tête à son ancien maitre et surtout qui en avait les moyens dans cette forêt ?

 

Sasuke se reprit plus vite que Sakura et décida de regarder vers l’origine de cette dévastation. Il avait deux hantises qui lui tiraillaient les trippes : Son ami est-il toujours en vie et leur adversaire… avait-il survécu ? Par mesure de sécurité, l’héritier du clan Uchiwa enclencha ses sharingans. Très prudemment, il se leva le plus silencieusement possible et se pencha pour apercevoir le point d’impact, l’origine, le cœur de l’ECLAT DE SOLEIL. Les premiers mots qui lui vinrent à l’esprit furent désolation, impossible et puissance.

Puissance car les dégâts étaient à la mesure du jutsu, hors nomes ! C’était une technique de corps à corps et pourtant le résultat faisait plus penser à une technique d’élimination de masse lancée à distance ! Impossible car il était impossible de survivre à une telle puissance destructrice, même l’utilisateur devait être sérieusement blessé. Désolation car il ne restait plus rien de la forêt luxuriante, il n’y avait même pas un débris juste deux trous concentriques et parfaitement circulaires ou plutôt le brun pouvait distinguer trois zones très différentes.

La zone la plus grande qui englobe les autres et aussi la plus proche de lui était noire car carbonisée. Les seuls éléments à avoir survécu étaient les blocs de pierre les plus gros mais même eux étaient marqués, ils avaient en partie fondu ! Ils étaient encore rouges et fumaient à cause de la chaleur qu’ils tentaient d’évacuer ! Sasuke remarqua que leur rempart se situait à la limite de ce cercle, ce dernier devait donc mesurer dans les cinquante mètres de diamètre ! La seconde zone était un cratère parfaitement sphérique de couleur terre, ce qui choqua l’œil de Sasuke fut que la paroi semblait lissée… comme vitrifiée ! Oui, c’était cela, la chaleur produite pendant les deux à trois secondes de l’existence de la boule de feu gigantesque avait fait fondre le sol ! Cela avait été si rapide et soudain que la terre avait gardé cette forme. L’Uchiwa remarqua aussi que plus il dirigeait son regard vers le centre, plus il pouvait observer des sillons de poussières en spirale. Le brun supposa qu’il s’agissait là des traces de la formation de la tornade, cela lui rappelait aussi les armoiries que Naruto arborait sur son épaule gauche. Et enfin, au centre de ce cratère, la plus petite des trois zones concentriques, un petit monticule lui aussi vitrifié trônait et aussi bizarre que cela paraisse il semblait briller tellement il avait été poli par la chaleur et le vent !

Haku n’avait pas menti, unir deux éléments pour en créer un troisième donnait des techniques de rang supérieures… très supérieures et d’une puissance phénoménale ! Ce n’était en rien comparable à ce que Naruto et lui avaient déjà réalisé auparavant, fusionner les natures et pas seulement les attaques amenait des résultats d’un tout autre ordre ! Cela frustra aussi le glaçon de Konoha car c’était des techniques qui requéraient des attributs génétiques ! Même avec ses pupilles, il ne pourrait pas copier ce jutsu ultime qui lui aurait permis de tuer son frère ! Soudain en parlant de tuer, où était Orochimaru et surtout où était son ami ? Il n’y avait plus aucune trace des deux combattants, il retourna auprès de Sakura qui essayait toujours de reprendre contenance face au spectacle dont elle venait d’être le témoin privilégié. Ils partirent à la recherche de leur partenaire en espérant que ce dernier soit toujours en vie et par la même que son adversaire est succombé à ce déluge de flammes !

Ils retrouvèrent leur ami un peu à l’écart des dégâts, il n’était pas au meilleur de sa forme et semblait inconscient. Les deux genins se dirent que ce n’était pas plus mal à la vue du corps. Ses vêtements avaient été pulvérisés en partie laissant à nu l’épaule droite, le pectoral droit jusqu’aux premiers abdominaux et enfin le bras droit. Ce dernier était grièvement brûlé, tous les ongles de la main avaient disparu, le visage aussi avait été touché. Bref, le jinchuriki était sur toutes ces parties brulées et en sang, cette vision de leur ami inquiéta fortement les deux autres :

 

-     Sakura, stabilise le afin que l’on puisse le bouger ! (le jeune shinobi avait fait en sorte de ne pas montré son inquiétude)

-     Mais Sasuke-kun ! Son état est au-delà de mes compétences et même de la plupart de mes sempaïs ! (Sa voix laissait clairement transparaitre son désarroi)

-     Alors mets le paquet sur les blessures principales et laissons les autres à Naruto, il est plus costaud que tu ne l’imagines ! (Le brun était lassé par les pleurnicheries de son équipière, ce n’était vraiment pas le moment)

-     Mais… toutes ses blessures sont très sérieuses !

-     Allons ! Commence par son bras et son œil ! (Le ton employé par Sasuke ne laissait place à aucune réplique possible)

 

Ils étaient tellement concentrés sur Naruto qu’ils en oublièrent de rester sur leurs gardes. Ils voulaient soigner et mettre à l’abri le blond au plus vite ! La fleur commença par arrêter autant qu’elle le pouvait les saignements puis plaça des bandages imprégnés de solutions médicinales. Une fois, ces premiers soins accomplit, Sasuke prit alors le blessé sur ses épaules pour aller le cacher ailleurs vers une grotte aperçue plus tôt. Leur formation de ninja les incitait à fuir le théâtre des combats par précaution, les charognards allaient rappliquer. Ce terme était assez adéquat en ce moment se disait amèrement l’Uchiwa. Enfin, ils arrivèrent à la grotte et Sakura prit Naruto pendant que Sasuke allait chercher de l’eau et de la nourriture. Pendant que le cerisier se demandait si elle réussirait à sauver son ami, le brun était à l’extérieur et prenait la direction du cratère pour savoir si certaines équipes avaient commencé à les pister.

Le glaçon numéro un de Konoha ne fit que deux pas avant de sentir une présence juste derrière lui à moins de cinquante centimètres. Sa respiration se stoppa sous le coup de la terreur car il reconnaitrait l’aura de l’individu dans son dos parmi des milliers. Le simple fait qu’il soit toujours vivant était une énigme insoluble quand on voyait l’état de Naruto. Il ne savait pas quoi faire, tout ce qu’ils avaient tenté avait échoué et à entendre la respiration calme et posé du prédateur, ce dernier devait être indemne :

 

-     Ku ! Ku ! Ku ! Ton coéquipier a l’air dans un sale état ! (la voix était calme et froide et en même temps si menaçante)

-     … comment ? (ces mots étaient tout seul de la bouche de l’Uchiwa)

-     Comment j’ai esquivé cette attaque ?... En fait, je ne l’ai pas évité car j’ai évité votre piège dès le début ! (le Sannin avait pris le soin de prendre un rythme très lent afin de déstabiliser au maximum sa proie)

-     … « impossible » (le brun ne comprenait plus rien, comment leur adversaire avait pu déjouer cette attaque aussi facilement !)

-     Ku ! Ku ! Ku ! Le genjutsu était trop faible pour quelqu’un de mon rang, je l’ai perçu dès que je suis entré dans le périmètre… (le ton employé était si hautain et dédaigneux que Sasuke comprit de suite la sincérité de ces propos)

-     … « c’est encore à cause de ce boulet ! » (Une colère et une rage folle s’emparèrent furtivement de Sasuke qui essaya de se ressaisir au plus vite)

-     J’ose espérer qu’il n’était pas de ton fait ou ton frère n’aurait franchement rien à craindre de toi ! (Orochimaru arborait un sourire machiavélique et terriblement malsain en prononçant cette provocation sur le ton de la conversation)

-     Tu connais mon frère ?! (C’en était trop pour l’éventail, sa colère et sa rage refirent surface et il se retourna pour fusiller du regard son ennemi)

-     Ku ! Ku ! Ku ! Ces yeux ont l’air déjà si puissant !! Et pourtant tu es si faible…

 

Cette insulte fut de trop pour Sasuke qui engagea alors un combat au corps à corps avec le sannin. Jamais Sasuke n’avait déployé autant d’énergie en si peu de temps. Malgré sa colère, il avait bien vu que son redoutable ennemi n’était pas aussi indemne que ça. La puissance de la technique précédente l’avait surpris tout comme Naruto. Seulement, il avait du trouver une protection très puissantes pour ne sortir que brûler aux niveaux des bras et si légèrement comparé au jinchuriki. Cependant, il devait forcément être affaibli et approcher de ses limites, il y avait un espoir ! L’Uchiwa utilisait toutes ses connaissances et l’expérience engrangée auprès de Naruto pour trouver des ouvertures et en créer. Il utilisait des attaques rapides et précises dans ce but, les enchainements étaient si fluides que cela faisait penser à une chorégraphie étudiée et maitrisée parfaitement. Mais le sannin n’était pas n’importe qui et arrivait assez facilement à parer toutes les attaques du petit génie. Soudain, l’Uchiwa décida de changer de tactique et d’utiliser les parades de son adversaire pour se cacher de lui l’espace d’un instant afin de placer une attaque décisive. Ainsi, quand Orochimaru para un coup de pied retourné avec l’un de ses avant-bras, il perdit de vue les bras de son jeune opposant qui en profita pour placer le plus puissant coup de poing au niveau du sternum. Malheureusement pour lui, la force mise en jeu n’avait même pas coupé le souffle du ninja. Cela désempara le genin, rien ne marchait, aucun de ses Katon ne suffiraient contre cet adversaire. Il suffisait de voir avec facilité ce dernier était sorti indemne des précédentes attaques combinées de Naruto et de lui-même… alors seul… inutile. Le désespoir commença à envahir l’esprit du puissant genin, il décida alors de continuer la lutte mais plus par fierté et honneur que par espoir et volonté de sortir vainqueur. Ainsi dans un dernier baroud d’honneur, il tenta de placer l’enchainement que Lee avait commencé contre lui il y a peu de temps. Orochimaru fut surpris et ne put parer l’attaque ultra-rapide de son opposant et donc s’éleva dans les airs. Cependant, le puissant ninja réussit à contrer les coups suivants alors Sasuke appliqua une prise pour faire retomber le sannin tête la première sans lui laisser la moindre chance d’esquiver. Après une chute de plus de dix mètres, les deux adversaires percutèrent avec force le sol mais à la stupéfaction du genin, son adversaire lui adressa un violent coup de talon en pleine tête et se releva. L’Uchiwa était à terre et complètement désemparé… Il aurait voulu fuir mais il savait très bien qu’il ne le pourrait pas… il décida d’attendre son sort.

Le sannin remarqua le changement d’attitude et cela le troubla, d’après ses renseignements, Sasuke ne vivait que pour se venger, il aurait du protéger sa vie à n’importe quel prix tant qu’il n’avait rempli cet objectif !... étrange… serait-ce du à l’influence de l’Uzumaki ? Si celui-ci avait un tel ascendant sur son équipier alors il fallait soit les séparer, soit amener aussi ce dernier à lui… Et alors, il aurait avec lui deux puissants alliés à ses côtés et avec un peu de chances, il pourrait obtenir le sharingan et Kyûbi dans son prochain corps !! Cette perspective fit sourire le puissant ninja, l’avenir promettait de très belles choses ! C’était décidé, il allait pouvoir être encore plus ambitieux grâce à l’Uzumaki mais pour l’heure, il était temps de marquer Sasuke, le jeune frère d’Itachi.

 

-     Allez, tu t’es bien battu, je vais te faire un petit cadeau ! Et si tu veux encore plus de puissance, tu n’auras qu’à venir à moi !

-     AAARRRGGGHHHH !!!!! (Orochimaru venait d’appliquer sa marque maudite sur sa proie originale et l’opération fit hurler de douleur le brun)

 

Le cri parvint aux oreilles du cerisier qui accourra sans prendre les précautions minimales qui s’imposaient. Elle arriva en trombe juste à temps pour voir Sasuke s’effondrer d’abord à genoux puis le reste du corps suivi. Son idole avait l’air de regarder au dessus d’elle, alors elle leva les yeux pour rencontrer ceux de son nouveau pire cauchemar ! Le sannin lui sourit puis lui laissa un message pour l’Uzumaki avant de s’éclipser ! Le cerisier décida d’emmener son coéquipier auprès de Naruto et c’est à ce moment qu’elle comprit que désormais elle était seule face aux dangers de la forêt et de l’épreuve.

 

Le sannin avait beau avoir déclaré qu’il avait évité le piège, il avait quand même été pris en partie dans la technique. En comptant l’attaque combinée d’avant, Orochimaru fut impressionné par la puissance de ces deux enfants… Si la troisième avait été de leurs niveaux, il aurait pu périr sous leurs coups ! Le blond semblait être le plus puissant des trois mais sans don particulier, son corps ne l’intéressait pas. En effet, Naruto n’avait à aucun moment utiliser le chakra du renard donc le serpent en déduisit que le quatrième Hokage avait scellé le renard d’une façon qui empêche son porteur de s’en servir même inconsciemment. Quel gâchis ! Enfin, il l’avait aussi marqué car il pourrait devenir un allié de poids contre l’Akatsuki et Konoha ! De plus, le vieux ninja était persuadé que ces deux jeunes shinobis seraient facilement manipulables à cause de leurs parentés respectives et des secrets qui y sont liés. Vraiment l’avenir allait être très intriguant et passionnant à manipuler ! Tout ce qu’il a toujours apprécié en bref ! C’est durant ce moment de réflexion que choisi Anko pour faire son apparition et ainsi faire face à son ancien maître. Ce dernier était assez amusé de revoir sa chère disciple après toutes ces années, visiblement elle voulait en découdre avec lui.

 

-     Anko-chan, comment vas-tu ? (le ton était faussement chaleureux et énerva encore plus la Jônin qui avait l’impression de ne pas être pris au sérieux)

-     Visiblement mieux que toi ! Je pourrais savoir qui a réussi de te blesser de la sorte que je l’embauche de suite pour finir le boulot !

-     Ku ! Ku ! Ku ! Pour l’instant, ils sont tous hors combat et dans un état assez critique… d’autant plus que je les ai marqués par le ciel et la terre ! Enfin pour des genins, ils m’ont surpris… je dois l’avouer… (Orochimaru avait pris une pose qui suggérait une réflexion poussée)

-     Je vois… « Je n’arrive pas à croire que des gamins est réussi un tel exploit ! Il est sérieusement brûlé, ce doit être les résultats de cette attaque de feu que j’ai perçu comme toutes les personnes des environs à coup sûr ! »

-     Pourquoi souris-tu ainsi ?

-     Je suis heureuse car je vais enfin pouvoir débarrasser Konoha d’une de ses plus viles menaces et par la même me venger de votre traitrise Orochimaru-senseï ! (elle avait appuyé sur le dernier mot pour marquer toute l’ironie de la situation)

-     Oh vraiment ! Ce sont des paroles bien confiantes de ta part. As-tu les moyens de telles ambitions ? (le sourire en coin du traître ne fit qu’amplifier la détermination d’Anko)

-     Oh que oui ! Et puis je n’aurai qu’à utiliser certaines de vos techniques comme NIMPÔ : LA POIGNE DU SERPENT SPECTRAL

 

Trois serpents de bonne taille apparurent au niveau de son poignet et prirent la direction du traitre. Bien que l’attaque ait été fulgurante, la Jônin fut surprise de voir que son ennemi ne puisse l’esquiver. A moins qu’il ne la sous-estime au point de la considérer comme inoffensive… Quelle insulte ! Mais après quelques échanges de coups, elle dut se rendre à l’évidence, le puissant ninja bien que blessé lui était très nettement supérieur ! En effet, aucun de ses coups ne portait réellement ou suffisamment fort pour troubler ou blesser le sannin qui arborait un sourire moqueur. Cette situation frustrait complètement Anko, elle était pourtant parmi les ninjas les plus puissant de la feuille ! Il était inutile d’essayer le ninjutsu face à un sannin et elle n’était pas une utilisatrice du genjutsu… Comment pouvait-il y avoir une telle différence de niveau ?! Pourtant des genins avaient réussi à le blesser… Alors pourquoi pas elle ?! Perdue dans ces constations, elle n’était plus assez concentrée pour parer la seule attaque du traitre et se retrouva à genoux devant lui… quelle humiliation ! Un seul petit coup et la voilà à sa merci ! Mais au lieu d’achever son ancienne élève, Orochimaru commença à lui parler comme s’ils étaient toujours professeur et élève :

 

-     Ma chère Anko, même en utilisant mes techniques, tu ne fais pas le poids. Regardes, je suis pourtant blessé mais ces blessures m’ont été faites par deux gamins et non par toi… Quelle pitié… (le ton du sannin était faussement doucereux et augmentait encore l’humiliation de la Jônin)

-     … qui ?... (c’est les larmes aux yeux qu’Anko posa cette question)

-     Uchiwa Sasuke et Uzumaki Naruto ! Le sharingan et Kyûbi ! Le feu et le vent ! Si j’arrive à unir leurs potentiels, j’obtiendrais l’arme ultime ! Ku ! Ku ! Ku !

 

Cette révélation la terrifia ! Le simple fait d’imaginer le démon renard sous les ordres d’un Orochimaru possédant le sharingan lui glaça le sang ! Konoha ne pourrait jamais lui résister, ni même aucun des autres villages ninjas. Le monde tomberait sous sa coupe ! Personne ne pourrait l’arrêter ! Que faire ?! Elle devrait prévenir Sarutobi-sama de suite mais elle était toujours à la merci du traitre. A sa plus grande surprise ; celui-ci décida de la laisser en vie et la prévint de continuer les épreuves sinon il attaquerait Konoha sans attendre ! Anko n’en revenait pas, il lui laissait la vie sauve, elle pourrait donc prévenir Konoha. Pour le moment, elle essayait de reprendre son souffle et ses esprits.

 

Dans le reste de la forêt, le destin semblait vouloir reprendre la main vis-à-vis du jinchuriki car comme la dernière fois les ninjas du son seraient présents à son réveil, tout comme Lee et le trio de Shikamaru. La seule inconnue concernait les équipiers de Lee, ils avaient vu le jutsu de Naruto et ils n’étaient pas les seuls. Des charognards pourraient s’inviter à cette réunion qui pourrait dégénérer en bataille géante ! L’avenir modifié semblait encore plus sombre et désespéré que celui vécu auparavant par Naruto…