L'épreuve écrite!

par belnonm

 

 

        Dès que les trois amis de l’équipe 7 pénétrèrent dans la grande salle où attendaient tous les participants, ils ressentirent toute l’incroyable tension qui y régnait. Visiblement, la plupart des genins présents étaient nerveux mais cachaient leurs inquiétudes derrière des masques d’agressivités. Une bonne partie d’eux dirigea leur regard vers le nouveau trio et tentait apparemment de les intimider mais Naruto ne baissa pas le regard, au contraire, il affichait un regard plein de défis c’est alors qu’une tornade blonde le bouscula sans ménagement, à croire qu’elle ne l’avait même pas vu !

 

-    Kyah ! Sasuke-kun ! Tu es là aussi ! (cria une hystérique blonde en se jetant au cou du ténébreux qui se demandait comment un boulet pareil pouvait avoir été recommandé pour cet examen et préféra ne rien dire)

-    Espèce de truie ! Lâche Sasuke-kun ! (évidemment, les deux se lancèrent des regards noirs)

-    « ET C’EST REPARTI ! LES DEUX HYSTERIQUES REMETTENT CA ! LE BUBBLE-GUM ET LA BIMBO DEGONFLEE VONT ENCORE PIAILLER COMME C’EST PAS POSSIBLE ET CES BAKAS QUI N’OSENT PAS LES REMETTRE A LEURS PLACES, CES STUPIDES FEMELLES ! »

-    Galère… Vous êtes là aussi ? (Le Nara paraissait toujours aussi fatigué mais le ton de sa voix semblait refléter une certaine… joie ?!)

-    Le trio des imbéciles ! Dites vous pourriez pas calmer votre coéquipière ? (Naruto aimait les appeler ainsi car Shikamaru était autant un imbécile que Chôji était méchant et Ino calme, cette dernière n’avait cependant même pas entendu la pique cinglante)

-    Parce que toi tu arrives à calmer la tienne ? (Chôji avait dit ça avec un immense sourire qui s’élargit à la vue de la réaction de son ami blond, le génie se permit un léger sourire mais qui voulait tout dire)

-    Hé ! Mais toute la bande est là !! Naruto, classe ton nouveau look ! Tu veux nous faire croire que tu es devenu un véritable ninja ? (Kiba était toujours égal à lui-même, aussi énergique que Naruto !)

-    Ouaf ! (Akamaru sur la tête de son maître approuvait les dires de ce dernier avec entrain !)

-    Bon-bonjour to-tout le monde… (réussit à dire timidement la jeune Hyûga avec les joues complètement rouges à la vue d’un Naruto qui avait changé quelques détails dans sa tenue pendant que Shino restait muet comme une tombe… rien de nouveau sous le soleil en fait)

 

La discussion continua un moment et quelques éclats de voix retentirent d’ici de là… Enfin, ils étaient surtout dus aux deux fans de Sasuke, ce dernier subissait les assauts des deux jeunes kunoïchi sans broncher mais une veine palpitante faisait son apparition progressivement sans qu’aucune des deux raisons à cette apparition ne s’en rendent compte. Naruto plaisantait avec ses trois amis (Ouaf ! Pardon quatre amis) pendant que les deux timides restaient un peu à l’écart pour diverses raisons.

Puis, un autre shinobi de Konoha s’approcha d’eux pour les inciter à se calmer car le reste de la salle commençait à ne pas apprécier tout ce bruit, la bande se tourna vers le reste de la salle et l’imprévisible Naruto ne put s’empêcher de lancer la même déclaration que dans ses souvenirs, d’après lui l’excuse était de conservé sa couverture devant tout le monde et surtout devant le traitre qui était apparu mais un certain renard savait pertinemment que son réceptacle adorait sortir de telles répliques et trouvait ce dernier lamentable de se sortir des excuses à la Kakashi. D’ailleurs, ce dernier qui était resté derrière la porte avait souri face à cette provocation insensée puis était parti rejoindre les deux senseïs amoureux pour les taquiner un peu. Pendant ce temps, le jinchuriki avait décidé de laisser tranquille l’espion car il se rappelait que dans le futur, ce dernier serait aussi l’ennemi de l’Akatsuki donc il avait décidé de se servir de lui sans que ce dernier ne s’en rende compte. Toutefois, le blond se tourna vers lui avec un regard victorieux et lui balança à la figure :

 

-    Alors poule mouillée ! Tu vois c’est pas dur de se faire respecter ici !

-    « DESESPERANT ! IL CHERCHE LES COUPS BÊTEMENT, JE VAIS FINIR PAR CROIRE QU’IL EST MASO ! »

-    BAKA ! (La rose comme la plupart des amis du blond n’avaient pas du tout apprécié le défi lancé à toute la salle, cependant Sasuke semblait amusé)

-    Vous êtes nouveaux, n’est-ce pas ? Je ne sais pas si vous vous rendez compte mais vous avez toute la salle à dos, là ! (Des regards noirs se dirigèrent alors l’énergumène n°1 de Konoha)

-    On s’en fiche mais toi, t’es qui ? (à la surprise de tous, c’est Sasuke qui avait posé cette question sur son ton habituellement froid)

-    Yakushi Kabuto, c’est ma quatrième année et ma septième tentative…

-    Tu dois être nul, c’est pour ça que tu as peur ! (La phrase cinglante venait de Naruto, bien que ce dernier essayait de ne pas montrer son aversion vis-à-vis du traître, c’était plus facile à dire qu’à faire !)

-    « MAIS TE RETIENS PAS ! ZIGOUILLE-LE ! ETRIPPE-LE ! BOUFFE-LE ! AVEC DES RAMENS S’IL LE FAUT ! ARGH ! LÂCHE-TOI !! »

-    Non, c’est juste qu’ici, il n’y a que l’élite des genins de tous les villages, ce n’est pas une chose aisée de parvenir au rang de chûnin, vous savez, ils y a même des blessés et des morts durant ces examens. (Sakura commença à regretter d’être venue !) J’ai pu récolter quelques informations grâce à tous mes essais sur la plupart des participants, regardez ces cartes vierges, si j’y injecte mon chakra, elles révèlent les données que j’ai recueilli, par exemple, le nombre de genins par village, cette année, un nouveau village est apparu, il s’agit d’Oto mais il est encore insignifiant pour l’instant ! (Kabuto était fier de lui car il avait pu s’approcher de l’Uchiwa sans problème, au contraire !)

-    Tu as des infos sur Gaara No Sabaku et sur Rock Lee ? (Et comme dans les souvenirs de Naruto, il vit l’Uchiwa s’intéressé à ces deux shinobis, plus fort que lui pour l’instant)

 

Pendant que Kabuto partageait ses informations avec les débutants, le trio du son avait décidé de se venger de l’insulte fait à leur village, ils se dirigèrent vers leur cible qui réussi à esquiver les trois attaques, cependant sans que personne ne comprenne, les lunettes de Kabuto se fissurent et ce dernier se retrouva à terre à vomir sous les regards éberlués des novices sauf celui de Naruto qui appréciait apparemment de voir ses ennemis s’entredéchirer stupidement. « BAKA ! TU DEVRAIS LES TUER TOUS TANT QUE TU LE PEUX ! CE GAMIN JOUE AVEC LE FEU MAIS IL RISQUE DE SE BRÛLER PLUS QU’UN DOIGT ! »

C’est ce moment que choisirent les examinateurs de la première épreuve pour faire leur apparition dans un gigantesque nuage de fumée en déclarant que plus aucun combat ne devrait avoir lieu sous peine de renvoi dans leurs pénates des genins contrevenants. Ceci calma instantanément toutes les ardeurs belliqueuses qui s’étaient réveillées lors de ce court échange de coups. Morino Ibiki le chef des examinateurs demanda ensuite aux participants de bien vouloir se préparer pour le test écrit, Naruto afin de parfaire son rôle relança avec le plus de conviction possible sa consternation vis-à-vis de ce test ! Finalement, il se disait que c’était vraiment trop facile de paraître idiot, il ne remarqua pas cependant que Neji l’avait observé depuis son entrée dans la salle. Ce dernier était toujours intrigué par leur dernière rencontre et il était encore plus maintenant qu’il était sûr que le « cancre » jouait la comédie, il se demandait jusqu’où ce dernier était allé dans ce rôle.

Contrairement à la dernière fois, Naruto ne se retrouva pas à côté de Hinata mais entre Temari, pas très à l’aise « c’est parce que je suis comme son frère, elle doit imaginer que j’ai envie de tuer tout ce qui bouge » et Ino qui lui lançait toujours un regard noir « elle n’a pas du tout apprécié ma provoc de tout à  l’heure » « ET UNE BROCHETTE DE BLONDS ! MALHEUREUSEMENT PERSONNE POUR M’ENTENDRE… SHUKAKU L’AURAIT ADORE CELLE-LA ! IL A BEAU ÊTRE LOURD, IL EST BON VIVANT CE TANUKI ! » Le jinchuriki se dit qu’au moins il pourrait tricher plus facilement, il n’aurait qu’à menacer l’une et marchander avec l’autre ou l’inverse. Pendant que tous les participants écoutaient les consignes, il réfléchissait à la meilleure façon d’aborder cette épreuve « en toute discrétion Uzumakienne » Bref, il préparait son rôle de baka en puisant dans ses souvenirs qui n’étaient plus trop en corrélation avec sa situation « le hasard s’en mêle mais je me demande si j’ai plus de chance maintenant qu’à l’époque ? »

Le test commença et le « baka » simulait un air paniqué tandis que Sakura remplissait sagement sa copie, ainsi que les chûnins infiltrés dans la salle (à noter que Shikamaru après avoir répondu à la première question, l’a transmis à Chôji puis s’est endormi sous le regard amusé de son ami et étonné de tous les autres spectateurs de la scène). Les autres participants commençaient à se rendre compte que quelque chose clochait, les questions étaient beaucoup trop difficiles et le système de notation incitait à la triche. Dés lors, tous se jetèrent dans la bataille de l’information avec leurs techniques les plus adaptées comme les Hyûga, Uchiwa, Gaara ou Ino, ou attendant les informations de leurs équipiers comme Temari ou Lee. Devant toute cette effervescence, le jinchuriki décida de regarder comment s’en sortait ses amis mais aussi ses futurs adversaires.

Il était tellement à son observation qu’il ne remarqua pas qu’il intriguait Ibiki mais aussi Neji, Hinata, Temari et Sasuke derrière lui trois rangs plus loin. Même si aucun d’eux n’arrivait à savoir ce que préparait le ninja le plus imprévisible de Konoha, il n’en perdait pas moins de vue l’objectif de cette épreuve, à savoir la récolte d’informations.

Au bout de vingt minutes, les premières éliminations eurent lieu et parfois certaines têtes brûlées osaient mettre en doute les examinateurs, ces derniers les expulsèrent alors de la salle manu militari, ce qui calma les recalés suivants. Pendant les vingt minutes suivantes, c’est une véritable hécatombe et la salle commence à se vider sérieusement. Ino utilisa alors sa technique sur Sakura pour récupérer les infos dont elle a besoin sous le regard amusé de Naruto qui maintenant attends patiemment la dixième question qui devrait être énoncée d’ici cinq minutes.

 

Pendant ce temps, Kakashi avait trouvé ses deux collègues et ne put s’empêcher de les titiller en leur faisant remarquer qu’ils avaient choisi un endroit bien romantique pour attendre le résultat de leurs protégés. Evidemment, les deux autres balayèrent ce sous-entendu en prenant garde de ne pas rougir ou même de se justifier. Asuma décide alors de changer de sujet en disant à son ami que c’est Ibiki qui est en charge de la première épreuve cette année :

 

-    Ce sadique ! (on pouvait clairement lire la surprise dans l’œil de l’épouvantail)

-    Comment ça ? « sadique » ? (la jolie kunoïchi était légèrement troublée par le qualificatif utilisé)

-    Tu ne le sais peut-être pas mais Ibiki est le chef de la section « interrogatoire » de Konoha (lui répondit Asuma qui poursuivi) Je pense que nous allons revoir nos chers élèves plus tôt que prévu, qu’en penses-tu Kakashi ?

-    Je ne sais pas pour vous mais lors de cette épreuve, le maillon faible de mon équipe sera Sakura, c’est la moins forte en terme de volonté et de résistance psychologique. Or connaissant un peu Ibiki, je suis certain qu’il va les pousser à un stress mental très éprouvant. Cependant, l’imprévisibilité de Naruto risque de lui poser des problèmes, d’ailleurs ce dernier a provoqué toute la salle en leur disant qu’ils ne pourront rien contre lui et qu’il deviendrait Hokage !

-    Sacré Naruto ! Il ressemble beaucoup à ses parents finalement ! Sinon heureusement qu’Ibiki n’a pas le droit de les toucher sinon aucun participants ne pourrait passer cette épreuve (puis en voyant l’inquiétude de la Jônin, il rajouta avec un sourire chaleureux) Ne t’en fais pas trop pour tes élèves, ils ne risquent rien, seul leurs égos pourraient en prendre un coup, ce qui ne serait pas un mal pour certain.

 

La responsable de l’équipe 8 ne pouvait cependant pas s’empêcher de s’inquiéter pour Hinata, c’est certainement la pire épreuve sur laquelle elle pouvait tomber, trouverait-elle les ressources nécessaires pour résister à cette pression morale. Elle savait mieux que quiconque les efforts consentis par la jeune aspirante mais toute ce travail était gâché par son manque de confiance et d’estime en elle. D’ailleurs, Kurenaï avait été étonné de la volonté de la jeune fille à vouloir passer cet examen maintenant. Son élève avait parfois des sursauts d’orgueils ou de volonté qui la surprenait.

 

De retour dans la salle examen, la tension montait à l’approche de la dixième question et aussi à cause des éliminations de plus en plus nombreuses, le doute sur les réponses volées, étaient-ce les bonnes ou alors étaient-elles fausses ? Tout ceci générait une tension palpable dans la salle et l’examinateur principal semblait s’en réjouir des regards perdus et emplit de doute déjà à cet instant. Il avait hâte de les achever avec sa dernière attaque psychologique, l’art de manipuler les gens était un art qu’il exerçait avec une grande virtuosité ! Le moment était enfin venu de passer aux choses sérieuses :

 

-    Très bien, c’est l’heure ! Mais avant de poser la dixième question, vous allez devoir choisir d’y répondre ! (il fut interrompu par un brouhaha qui symbolisait très clairement l’incompréhension des genins)

-    « J’ADORE CE TYPE ! ARRIVER A PRODUIRE DE TELS EFFETS JUSTE AVEC DES MOTS ! QUEL TALENT ! »

-    SILENCE ! Je disais donc que vous allez devoir décider si oui ou non vous voulez répondre à la dixième question car ce choix entrainera des conséquences qui pourront être lourdes… très lourdes… (Le tortionnaire avait trouvé le ton, le regard et les mots pour capter au point d’hypnotiser son auditoire)

-    « MAGNIFIQUE ! IL POURRAIT FILER DES COURS A CET ENFOIRE DE NEKOMATA ! »

-    Très bien… Maintenant que j’ai toute votre attention, je vais vous expliquer ce que vous encourez à répondre à la dixième question (La lenteur de ses paroles et le ton très grave et à la fois très dur amplifiait la tension qui régnait dans la salle)

-    « Mais en sachant ce qui va se passer, il arrive à me faire douter et trembler, il est terrifiant ce mec ! » Naruto n’avait en effet pas à sur-jouer en ce moment, il ressentait le stress ambiant et en éprouvait lui-même !

-    Si vous décidez de répondre et que vous êtes le seul de votre équipe à avoir échoué, alors vous seul serez autorisé à passer à la seconde épreuve ! (un brouhaha encore plus fort et tonitruant brisa le silence tendu de la salle, mais Ibiki haussa le ton afin de  reprendre la parole) Si deux d’entre vous échouent, alors l’un des membres de l’équipe devra rester genin à vie ! ET SI LES TROIS ECHOUENT ALORS !... (il poussa son sadisme, jusqu’à laisser planer à un blanc avec un sourire malsain plaqué sur sa face) non seulement, l’équipe entière sera disqualifiée mais l’un des trois devra rester genin à vie et un autre devra abandonner le métier de ninja !

-    « J’EN CONNAIS UN QUI DOIT SE MORDRE LES DOIGTS DE NE PAS AVOIR TRICHER PLUS TÔT ! MAIS DANS QUELLE GALERE JE ME SUIS FAIT EMBARQUE !! »

 

Naruto avait une véritable tête d’ahuri, il ne jouait plus du tout depuis un bon moment, en fait, il avait eu comme un mauvais pressentiment en écoutant les premières paroles d’Ibiki. Lorsque ce dernier eut fini d’exposer la véritable dixième question, le jinchuriki hurla mentalement son incompréhension : « Nom d’un ramen ! Mais c’est quoi cette embrouille de dingue ! Elle sort d’où cette putain de question de fou !!! I-BI-KI !! Espèce de psychopathe pas net ! Je vais te tuer !! »