La mission de rang S au pays des vagues (dernier round)

par belnonm

 

 

Ce matin là, Sakura fut désignée pour rester avec la famille de Tazuna, Naruto laissa un clone au cas où la fleur voudrait les contacter. Tazuna et le reste de l’équipe 7 partirent pour le pont, le charpentier imaginait déjà finir le pont d’ici cinq jours avec le renfort de Naruto et de son armée de clones. Ce dernier lui rappelait qu’à la base, il était un ninja de combat engagé pour protéger un client. Kakashi continuait à lire son bouquin favori et ne prêtait qu’une oreille distraite à cette négociation pour le moins ardue. Le dernier membre de ce groupe lui ne pipait mot, frustré de n’avoir pu développer son héritage afin de rabaisser le caquet à Naruto. C’est donc dans une ambiance détendue que commença cette journée, puis ils approchèrent du chantier et à peine s’étaient-ils engagés sur le pont qu’ils aperçurent les ouvriers dans un état pour le moins préoccupant…

C’est à ce moment là que la brume fit son entrée en scène, elle était encore plus dense que lors de l’arrivée, il y a moins d’une semaine. Automatiquement, les trois ninjas encerclèrent le vieil homme, la situation était claire, Zabusa était de retour et apparemment il marquait son territoire. « JE L’ADORE CE BIPEDE ! IL SAIT FAIRE UNE ENTREE DIGNE DE CE NOM ! » Les trois ninjas n’étaient pas impressionnés et attendaient l’affrontement de pieds fermes. Kakashi avait prévenu ses élèves qu’ils seraient les premières cibles et comme il l’avait pensé, cela n’avait pas refroidi du tout ses deux têtes brûlées, au contraire, ils avaient hâtes d’en découdre. D’ailleurs, les deux n’arrivaient pas à dissimuler leurs états d’excitation, Naruto avait un sourire en coin en pensant au vilain tour qu’il allait pouvoir joué à son ennemi aujourd’hui, Sasuke était pris de petits tremblements d’excitation :

 

-    Kakashi, tu es venu avec ces morveux à ce que je vois ! Tu n’aurais pas du… regarde celui-là tremble de peur, quelle plaisanterie !

 

Le Jônin de la feuille souriait sous son masque, son adversaire allait être surpris, ses élèves n’étaient plus du tout ceux qu’il avait rencontré il y a quelques jours, lui-même était surpris alors son adversaire ! Ce dernier avait beau les avoir encerclés avec des clones d’eau, ce ne serait pas mais alors pas du tout suffisant pour impressionner les trois ninjas de Konoha. Il fit un signe de tête à Sasuke qui l’observait du coin de l’œil, à peine avait-il l’autorisation de se jeter dans la mêlée qu’il empoigna ses kunaïs et élimina les six clones aqueux avec une facilité et une vitesse qui témoignaient bien de ses progrès durant la semaine écoulée. Même s’il est vrai que les clones à base d’eau étaient très faibles, la démonstration de Sasuke était un message très limpide pour leur adversaire : cette fois, on est prêt !

 

-    Je vois… On dirait que nous avons un adversaire potable de plus… Tu sais ce qu’il te reste à faire, n’est-ce pas ?

 

C’est alors qu’apparut une petite silhouette près de Zabusa, plus elle s’approchait, plus il était possible de détailler le nouveau venu qui avançait d’un pas lent mais assuré. Arrivée à hauteur du déserteur de Kiri, toutes les personnes présentes reconnurent immédiatement le soi-disant chasseur de déserteurs. Naruto prenait garde à ne montrer aucune émotion, il ne voulait pas qu’Haku sache qu’il connaissait le visage sous ce masque, il ignorait que Haku avait entendu ses derniers mots la dernière fois :

 

-    Je te laisse le gamin, je me garde Kakashi, on est en compte lui et moi !

-    Bien Zabusa. Es-tu prêt à mourir Uchiwa Sasuke ?

-    Tu es bien sûr de toi ! Tu me sous-estime là !

-    Kakashi ! Je te propose de regarder la leçon que va prendre ton protégé !

-    NIMPÔ : MULTICLONAGE ! ANNULATION !

 

La plupart des personnes se tournèrent vers Naruto qui avait créé un clone pour le faire disparaitre aussi tôt. Dans un premier temps, personne ne comprit et les pensées allaient de : « mais il fabrique quoi ce baka/morveux ? » à « qu’a-t-il fait ? » puis le groupe composé des personnes qui se posaient la deuxième question comprirent en se rappelant la particularité de ces clones :

 

-    Ce jeune garçon blond est plus malin qu’il n’y parait, il vient de prévenir un voire plusieurs clones restés en arrière avec le quatrième membre de leur équipe…

-    « CE N’EST QU’UNE IMPRESSION ! »

-    Bravo Haku, je vois que tu connais les avantages de mon jutsu… C’est toi, n’est-ce pas ? Pas la peine de répondre, je sais que c’est toi ! Enlève ce masque que je revoie ce magnifique visage d’hypocrite !

 

Toutes les personnes présentes hormis les deux interlocuteurs ne comprenaient rien à cette situation complètement irréaliste ! Comment pouvaient-ils se connaitre ? Où et quand ? Cette semaine ? Mais alors pourquoi Haku n’avait-il pas attaqué et tué Naruto alors que ce dernier devait ignorer de qui il s’agissait au moment de leur rencontre ? Toutes ces questions fusaient dans l’esprit des protagonistes, certaines questions traversaient même les esprits des principaux concernés sans pour autant trouver de réponses simples et claires :

 

-    Haku ! Quand as-tu rencontré ce garçon ? Et  surtout pourquoi est-il toujours en vie ?

-    Il y a cinq jours dans la forêt à l’aube mais il était sur ses gardes. Je ne sais pas comment, mais il l’avait deviné, il savait que c’était moi à ce moment là, n’est-ce pas Naruto ?... Je vois tu n’as rien dit à ton équipe…

-    Je n’étais pas sûr, je n’avais aucune preuve et puis à quoi bon… On a fait que discuter de tout et de rien… comme le ferait des amis, rien de plus…

-    Naruto tu resteras en retrait pour protéger Tazuna-san et après tout ça… on aura une petite discussion tous les deux… voire avec l’Hokage…

-    Kakashi, tu crois vraiment t’en sortir vivant ? Haku, occupe-toi du premier gamin, je suis sûr que son copain essaie juste de gagner du temps.

-    Bien Zabusa. Uchiwa à nous deux !

-    Enfin !

 

Naruto était complètement désespéré par la situation, son stratagème n’avait pas fonctionné assez longtemps, il avait espérer gagner cinq bonnes minutes. Il lui fallait plus de temps pour permettre à Sakura de venir en renfort. Kakashi avait été très clair sur ce point, la priorité était de protéger Tazuna, pas ses coéquipiers et encore moins de se battre. En plus, Kakashi n’allait plus le lâcher maintenant, il avait même prévu d’aller voir le vieux Sandaïme, il n’avait pas pensé aux conséquences de son aveu concernant Haku. Au fond il restait un baka comme tout le monde l’appelait avant… non comme ils l’ont toujours appelé. « JE VAIS FINIR PAR CROIRE QU’IL EST MASO CE BAKA ! »

Le jeune ninja masqué venait d’engager un combat au taïjutsu avec le ténébreux, le niveau était plus élevé que dans ses souvenirs. Le hunter-nin donnait l’impression de vouloir en finir vite afin de passer à Naruto mais Sasuke arrivait à suivre le rythme et commençait même par prendre le dessus progressivement. Les deux adversaires rompirent le contact afin de pouvoir piocher dans leur équipements respectivement un kunaï et un senbon, armes en main ils repartirent au contact dans une danse violente et rythmée. La cadence semblait davantage convenir à Sasuke qu’à son opposant qui finalement fut pris de vitesse par un direct du gauche de l’Uchiwa qui le força à se baisser pour esquiver. Dans le même mouvement, il essaya de contre-attaquer en plongeant sa main droite armée vers le genou de son antagoniste mais celui-ci sauta pour éviter l’attaque tout en frappant Haku au visage avec un coup de pied retourné. Le ninja de la brume fut propulsé en arrière sur 2 mètres avant de toucher le sol sur le dos puis de se rétablir pour face à son ennemi par un saut périlleux arrière. Sasuke pris un air à la fois triomphal et provocateur à l’adresse de l’autre jeune qui lui se redressait lentement comme pour éviter de faire le moindre le bruit. Son masque empêchait de décrypter ses pensées en observant ses yeux et son visage, les seuls gestes qui faisaient ne laissait transparaitre aucune panique, ni douleur et encore moins de l’épuisement.

 

-    Haku, tu es trop gentil ! Cesse de jouer avec lui, ce n’est pas amusant à regarder !

-    Pardon Zabusa, je pensais que le taïjutsu serait suffisant… Je vais continuer en agrémentant un peu mon style de combat avec mon répertoire nimpô. (la voix de son partenaire était neutre et calme)

-    Ce sera en effet plus divertissant. (Le déserteur savait pertinemment que son protégé n’irait pas jusqu’au bout mais il s’en chargerait lui-même)

-    « BOF… JE L’AI DEJA VU ET PAS DE QUOI ME TORTILLER LES QUEUES ! »

 

Le combat reprit mais cette fois, le hunter-nin utilisait aussi des jutsus d’eau pour déstabiliser son adversaire. Le dernier survivant du clan Uchiwa passa alors plus de temps à esquiver qu’à porter des attaques. Le ninja de la brume pouvait invoquer des aiguilles d’eau ainsi que de petits boucliers aqueux sans signe ou alors seulement d’une main. La tendance du combat était complètement renversée. Malgré sa vitesse et ses réflexes, Sasuke fut pris en défaut à plusieurs reprises, son corps se recouvrait petit à petit d’estafilades qui n’étaient pas gênantes pour le moment mais qui l’affaibliraient si l’affrontement se prolongeait. Visiblement, son adversaire qui paraissait dans la première partie du combat vouloir se débarrasser de lui au plus tôt, avait décidé de passer à un combat d’usure. Et cela n’était pas à son avantage, Kakashi voulut intervenir mais Zabusa se dressa devant lui :

 

-    On se fixe Kakashi ! Laisse les jeunes à leur combat, je te préviens que si tu laisses Tazuna seul avec le nabot orange, je les tuerai ! Tu sais qu’il ne fait pas le poids face à moi.

-    KATON : BOULE DE FEU SUPRÊME !

-    SUITON : BARRIERE AQUEUSE !

-    Visiblement, ils passent au ninjutsu mais l’Uchiwa n’a aucune chance face à Haku dans ce secteur.

-    Dans ce cas, débutons notre combat, après je pourrai aider mon élève !

 

C’est sur ces mots que les deux Jônins engagèrent le combat, Naruto profita que tous les autres belligérants soient occupés pour transférer Tazuna plus loin. Il créa à nouveau des clones, en annula un afin de prévenir Sakura de la situation, l’instant d’après il reçut le rapport de son clone resté avec son équipière. Elle avait fini de poser les pièges quand les deux portes-sabres approchèrent de la demeure de Tazuna, le clone se chargeait d’eux pendant que Sakura se dirigeait à vive allure vers le pont avec un autre clone, ce dernier ayant aussi récupérer les diverses informations prévint Sakura avant de disparaitre pour signaler à l’original sa position. La fleur de cerisier jugea plus opportun de passer sous le pont pour rejoindre Tazuna sans risquer d’être pris dans les combats, sa mission principale consistait à soutenir son équipe.

Sur le pont, les Jônins avaient donc décidé d’imiter leurs élèves en entrant eux aussi dans le vif du sujet, cependant le déserteur du village caché du pays de l’eau rompit le contact dès le premier échange de coups :

 

-    Lors de notre dernière rencontre, Haku observait notre combat, il l’analysait afin de trouver une stratégie au cas où tu me mettrais en échec. C’est un génie tu sais, il lui suffit d’observer une technique une seule petite fois pour en trouver la faille ou une parade. Il a trouvé la parade contre le sharingan, cet œil qui hypnotise et copie ses ennemis, te rendre aveugle et fermer les yeux pour empêcher l’hypnose, maintenant : SUITON : APPEL DE LA BRUME ! & NIMPÔ : CAMOUFLAGE DANS LA BRUME !

 

Suite à cette combinaison, leur zone de combat fut envahie par la brume et Kakashi perdit de vue l’assassin et commença à réfléchir plus sérieusement à la situation. Au moins Naruto n’avait pas désobéis concernant la protection de Tazuna mais le fait qu’il n’avait pas affronté leur jeune ennemi le préoccupait. Après tout, Naruto n’avait jamais été bien traité à Konoha, pire que ça même et il a déjà été trahi… Peut-être qu’il avait réfléchis à une possibilité de se venger et de trahir Konoha en s’alliant aux premiers ennemis de Konoha suffisamment puissants… Tous ses doutes le poussèrent à retourner auprès de Tazuna pour assurer sa protection plutôt que de le laisser seul avec Naruto, de toutes façons, Zabusa était hors de sa portée actuellement… Zabusa… LA MISSION !! Il venait de se rappeler que le déserteur était un spécialiste du meurtre silencieux ! Ni une, ni deux, il accéléra sa course en se dirigeant vers le dernier endroit où il avait aperçu son client.

 

-    Maudite brume, je ne vois plus rien mais au moins il en est de même pour Zabusa, il ne doit pas savoir où est sa cible…

-    Tu te trompes Kakashi (plusieurs shurikens se dirigèrent dangereusement vers le Jônin de la feuille qui put les contrer grâce au sharingan) Cette pupille est merveilleuse…

-    Tu arrives peut-être à me cibler mais tes attaques manquent de précision !

-    Ce n’était pas une attaque, Kakashi… Au fait, tu devrais te calmer les battements de ton cœur sont repérables avec une telle facilité que c’en est humiliant pour quelqu’un de ton rang…

 

Cette déclaration eut évidemment un effet contraire, mais ô combien espéré par l’assassin, sur la panique qui envahissait le senseï, des milliers d’idées lui passaient par la tête et il essayait de rassembler ses options pour trouver une parade quand il abandonna pour une autre stratégie. Plutôt que de se camoufler comme son ennemi, il allait le débusquer d’abord :

 

-    NIMPÔ : INVOCATION PAKKUN !

-    Bonjour Kakashi, que se passe-t-il ?

-    Pakkun, j’ai besoin que tu me décrives la situation sur ce pont !

-    Alors, voyons voir… Par là, j’ai deux personnes qui s’affrontent… une troisième semble se rapprocher de la scène du combat mais ses pas sont étouffés… Je vois, il est sous le pont ! Ensuite de ce côté, je sens trois odeurs mais mon ouïe m’indique au moins six personnes… des clones ! Tiens, une autre personne semble se rapprocher vers eux mais je ne sens que son odeur, il est extrêmement furtif !

-    Ce doit être Zabusa mais je me demande qui se dirige vers Sasuke de ce côté… Pour l’instant, je dois protéger Tazuna-san.

 

Dirigé par le chien ninja, Kakashi arriva à temps pour protéger son client d’une attaque de l’assassin. Cependant, il était troublé, deux des clones de Naruto avaient encaissé la première attaque pour faire office de bouclier et permettre aux deux autres de tenter de repousser la menace qui disparut dans la brume après les avoir éliminés et avoir vu Kakashi arrivé. Il ne restait plus que Tazuna et …Sakura, il l’avait complètement oubliée et n’avait même pas réagi quand Pakkun avait parlé de trois personnes. Ses capacités de réflexion avaient été mises à mal par sa panique, heureusement que Naruto pouvait se multicloner sinon la mission serait déjà un échec… Naruto ?! C’est lui la troisième personne qui se dirigeait vers l’autre combat ! Il avait donc désobéis aux ordres ! Pour l’instant, se reprendre et protéger Tazuna et Sakura.

Alors que le combat des Jônins venait de nouveau de passer en phase d’observation et d’attente, l’arrivée de Naruto, qui avait été repéré tout de suite par Haku, dans l’autre combat avait stoppé net celui-ci :

 

-    Un instant Uchiwa ! Naruto montre toi, je sais que tu es derrière la barrière ! (pour appuyer ses propos, il jeta une aiguille en direction de Naruto)

-    Baka ! Que fais-tu ici ? C’est mon combat !

-    Quel accueil ! C’est à se demander qui est mon coéquipier !

-    Hn

-    Tes clones ne feront pas le poids fasse à Zabusa, Naruto…-san…

-    …san… Je vois… Ne t’inquiète pas Haku…-san… Je l’ai laissé avec notre équipière et je fais confiance à mon senseï

-    Comme vous êtes deux, je vais devoir l’utiliser, tant pis… HYOUTON : LES MIROIRS DEMONIAQUES !

 

C’est alors que les deux genins se retrouvèrent encerclés par des plaques de glace, même dans les airs apparurent ces tranches, certes, ils avaient la place pour passer entre les feuilles mais leurs instincts leur disaient que ce ne serait pas aussi simple. De plus, Naruto ne put empêcher ses souvenirs de refaire surface à la vue de ces miroirs même si certains passages étaient plus flous que d’autres… certainement dû à Kyûbi, à bien y réfléchir c’est à ce moment là qu’il a utilisé pour la première fois la puissance du renard… Allait-il en avoir encore besoin ? Cela serait une mauvaise idée avec un Kakashi déjà énervé et suspicieux… « PFFF… S’IL EN AVAIT DANS LE PANTALON COMME ILS DISENT, IL IRAIT DIRECT SE FAIRE UN SAC EN PEAU DE SERPENT, PUIS UN PETIT MASSACRE A OTO. C’EST PAS COMPLIQUE LA VIE ! » Sasuke, lui, regardait cette glace se former et ne comprenait pas :

 

-    Hn ?... Il a dit Hyouton ?… mais je ne savais pas que cette nature existait !

-    C’est comme ton sharingan, Uchiwa, une technique héréditaire.

-    Hn ?

-    Mon Hyouton est la fusion des natures Futon et Suiton (puis il pénétra dans le miroir de glace devant lui et apparut sur tous les miroirs)

-    Sasuke, t’en est où avec le sharingan ?

-    Hn…

-    Sas’ke !

-    Je n’en suis pas loin du tout mais pourquoi ?

-    Pour que tu trouves le point faible de cette technique voire que tu la copies !

-    Même avec le sharingan, il lui serait impossible de copier ma technique, comme je l’ai dit plus tôt, c’est une technique héréditaire, seul ma lignée peut utiliser ce jutsu de glace… à ma connaissance je suis le seul…

-    Quand on y pense, on est tous les trois des ninjas à part… Sasuke et toi avaient des techniques héréditaires et moi je suis un monstre à deux chakras !

-    « C’EST LA FOIRE AUX RATES ! EUH, JE VOULAIS DIRE AUX RARETES !... QUOIQUE RATES CORRESPONDS MIEUX… »

-    Deux chakras ?!... De quoi parles-tu ?

-    Inutile, peut-être durant le combat !

-     Hn ! De toute façon, cette glace, je vais la faire fondre ! KATON : BOULE DE FEU SUPRÊME !

-    Des flammes aussi minables ne feront pas fondre ma glace…

-    Dans ce cas, je vais l’aider, Sasuke, t’es paré ?

-    KATON : LE FEU DU DRAGON !

-    FUTON : L’ATTISEMENT DES FLAMMES !

 

Les heures d’entrainements  passées cette semaine avaient finalement portées leurs fruits car c’est une véritable fournaise qui fut produite par les genins et qui pris la forme d’un cône de feu tourbillonnant sur un axe tout en s’élargissant de plus en plus. L’attaque était toutefois concentrée par le souffle de Naruto sur un quart du dôme de glace.

 

-    Je suis impressionné mais c’est inutile. Vous ne faites que combiner vos attaques alors que moi je fusionne les deux natures de chakra, vos attaques sont inférieures aux miennes.

-    Ah oui !? Dans ce cas, explique-nous pourquoi je vois des gouttes d’eau sur tes miroirs ?

-    … Impossible… Enfin, de toutes les manières, ne croyez-pas que je vous laisserez agir encore de la sorte, je vais vous montrer la puissance de mon don héréditaire ! NIMPÔ : L’ATTAQUE REFLETEE !

 

Une lumière aveuglante fut projetée et amplifiée par les différents miroirs et c’est alors que les deux genins furent projetés au sol après avoir eurent la sensation d’être touchés des dizaines de fois en l’espace d’une seconde. La douleur fut intense d’autant qu’ils furent complètement surpris par la violence et la soudaineté de la puissante attaque. Quand ils rouvrirent les yeux, c’est pour se rendre compte qu’ils étaient tous les deux à terre en train de se poser à priori la même question : mais c’est quoi ce bordel ?! Naruto avait beau déjà avoir vécu cette situation, il se sentait complètement dépassé, à l’époque, il avait utilisé le renard inconsciemment et Sasuke était dans les pommes… Il ne devait pas utiliser le renard devant son coéquipier, il ne ferait que le rendre jaloux. Non, il fallait qu’il exploite maintenant sa pupille pour contrer leur adversaire.

 

-    Alors ? Que dites vous de cette attaque ? Vous devriez abandonner !

-    Seuls les lâches fuient un combat acharné où leurs vies sont en danger ! Je n’abandonne jamais ! C’est ça mon nindô ! Dis-moi Haku-san, le tien ne peut pas se résumer à Zabusa, alors quel est-il ?

-    Hn… tu fais quoi là, Naruto ? (Sasuke avait murmuré cette question juste assez fort pour son camarade de galère mais pas assez pour son ennemi.)

-    Je gagne du temps, toi essaie de récupérer le plus vite possible et essaie d’activer ton sharingan en concentrant ton chakra dans tes yeux (Le blond répondit avec autant de discrétion que possible mais)

-    Naruto-san ? Que cherches-tu à faire ? Tu veux encore gagner du temps ? Ce n’est pas très original.

-    Peut-être mais plus sérieusement, j’ai trop de questions en tête pour pouvoir me battre à 100%. Ce n’est pas ton cas ? « j’espère qu’il est curieux »

-    « TU VEUX DIRE AUSSI BAKA QUE TOI ? »

-    J’ai appris à faire le vide… Maintenant, passons aux choses sérieuses, veux-tu !

 

Le combat repris mais Naruto essayait de protéger un maximum Sasuke en multipliant les multiclonages. Cependant, Sasuke avait été trop affaibli par les précédents échanges avec Haku et avait bien du mal à récupérer un peu. Le combat  ne semblait pas être à leurs portées, puis Sasuke remarqua que Haku semblait s’épuiser et sa vitesse commençait à décroitre petit à petit. Il le fit remarquer très discrètement à Naruto qui commençait à manquer de lucidité. En même temps, il dépensait tellement de chakra que le brun se demandait comment il pouvait encore être debout. D’ailleurs…

 

-    Naruto-san ?! Est-ce que ces deux chakras te rendent virtuellement infatigable ?

-    … pour… pourquoi ?... déjà… fatigué… Haku…san…

-    « NON MAIS REGARDEZ LE CELUI-LA ! ACTEUR JUSQU’AU BOUT DES QUEUES ! ENFIN DE LA QUEUE… DES POILS ?... ET PUIS MERDE !! »

-    Visiblement, je suis celui qui est en position de force dans ce combat. Naruto-san, je t’en prie, abandonne !

-    Si… les… les… positions… étaient… inversées… que…

-    Je n’abandonnerais pas… Excuses moi d’avoir demandé.

-    Acceptées !

-    Reprenons ! NIMPÔ : L’ATTAQUE REFLETEE !

 

Haku surpassait nettement Naruto et Sasuke en vitesse mais il n’arrivait pas à mettre à terre ces deux entêtés. Ils ne voulaient pas les tuer mais il commençait à ressentir la fatigue due à toutes ses dépenses de chakra. D’ailleurs, il ne pourrait pas conserver une telle vitesse d’attaque encore longtemps. Par ailleurs l’Uchiwa avait de plus en plus régulièrement des reflets rouges dans les yeux, il était clair qu’il s’apprêtait à éveiller son don héréditaire. Ne pas savoir où en était Zabusa l’empêchait aussi de bien se concentrer sur ce combat. D’ailleurs, pris par ses réflexions, il ne s’aperçut pas du piège tendu par ses deux adversaires :

 

-    KATON : LE FEU DU DRAGON !

-    FUTON : L’ATTISEMENT DES FLAMMES !

-    Que !… Comment ?! (Ce sont les seuls mots qu’Haku a prononcé avant d’être pris dans le déluge de flammes)

-    T’avais… raison Sasuke… C’était bien… un déplacement…

-    Ultrarapide… Hn… Comment sont… mes yeux ?

-    Rouge sang… bravo tu t’es éveillé au sharingan !!

-    Vous… Vous croyez en avoir fini avec moi ?!?!

-    HN ?!

-    QUOI ?!?!?! comment t’as fait pour t’en sortir ?

-    Aucune importance mais vous ne me laissez plus le choix, je vais vous clouer par terre.

-    HYOUTON : LA GRÊLE D’AIGUILLES

 

Du côté des Jônins, Kakashi avait décidé de débusquer l’épéiste grâce à ses invocations, après tout, il savait où se trouvait chaque protagoniste de cette bataille. Son ennemi devait être seul et c’était le seul dans cette situation, ses deux genins combattaient le hunter-nin, Sakura était derrière lui avec Tazuna. Il invoqua les chiens ninjas et leurs demanda de bloquer son adversaire, en leur expliquant la situation. Zabusa tenta diverses manœuvres pour cacher son odeur car il avait entendu les paroles de Kakashi. Après avoir été repéré, l’assassin se retrouva en mauvaise passe jusqu’à se retrouver bloqué par les chiens. A ce moment là, le ninja de la feuille s’approcha doucement de son redoutable ennemi afin de lui porter le coup de grâce.

Du côté des plus jeunes, la fatigue se faisait sentir et heureusement que Haku était lui aussi épuisé car même dans cet état de fatigue et de blessure avancée, il avait réussi à  produire environ une centaine d’aiguilles de glace qui se dirigeaient avec une vitesse inouïe vers les deux genins de Konoha. Cette attaque acheva la résistance de Sasuke. L’accumulation des blessures plus l’utilisation massive de son chakra et de son sharingan avaient eu raison de ses dernières forces. Naruto se retrouva alors seul face à Haku. Il ne lui restait pas mille options, pour arriver à suivre ou pour pouvoir contrer son adversaire, il lui faudrait utiliser le chakra du démon renard. Il gérerait les conséquences avec Kakashi plus tard, là il fallait calmer le hunter-nin. Surtout, il ne fallait pas laisser son senseï seul face aux deux ninjas de l’eau, il risquait d’y laisser la vie.

Alors, Naruto accumula le chakra rouge et revêtis le manteau de Kyûbi afin de se protéger des aiguilles de son ennemi. Ce dernier d’ailleurs ne comprenait pas d’où venait une telle puissance, une telle aura meurtrière. Lorsque Naruto ouvrit ses yeux, Haku put apercevoir deux orbes rouges fendus tels ceux des félins. Il sut à ce moment là qu’il ne pourrait jamais rivaliser avec un tel déploiement de force et de puissance, lui-même avait déjà pour ainsi dire bien entamé ses réserves, jamais il ne pourrait trouver une solution face au blond. Naruto perçut très bien le défaitisme du jeune déserteur, il n’y avait rien d’étonnant à cela. Il décida de ne pas perdre de temps et d’attaquer son adversaire avec un maximum de puissance. Il disparut du champ de vision de Haku pour apparaitre juste devant le miroir où se trouvait réellement le manipulateur de glace qui remarqua un orbe bleu tourbillonnant… du chakra !! En effet, Naruto tendit son bras vers le miroir sans que son ennemi n’esquisse le moindre de geste de défense tellement il était surpris par tout ça. Il y eu une explosion puis un corps sorti du nuage de fumée et roula sur plusieurs mètres avant de s’assoir contre la rambarde du pont. Naruto sortit lui aussi mais en marchant tranquillement, toujours revêtu du manteau de chakra rouge, le jinchuriki décida de s’en débarrasser en l’expulsant, ce qui créa une onde de choc qui balaya tout le pont.

La fumée due à l’explosion, les miroirs de glace et la brume de Zabusa disparurent suite à cette onde de choc et révélèrent un Zabusa maintenu par les chiens ninjas invoqués par Kakashi, ce dernier lui faisait face, un chidori en main. Cette vision de son maitre à la merci de son ennemi donna à Haku la force nécessaire pour s’interposer entre les deux Jônins. Naruto fut complètement interloqué, c’était strictement la même scène, l’unique différence se situait dans le fait qu’il n’y avait pas de brume ici. Etait-ce leurs destins de mourir ainsi ? D’une façon aussi triste et violente ? Pourquoi avait-il fallut qu’ils rejouent cette scène macabre ? En même temps, qu’avait-il réellement fait pour empêcher ça ? Pas grand-chose ? Naruto était tellement dans ses pensées qu’il avait décrochées du combat entre les deux Jônins.

Par contre, la vue de Gâto et de ses mercenaires rendit fou le genin qui ne put résister à massacrer tous ces vauriens quand le nain profana la dépouille du jeune ninja. Naruto s’empara de l’épée du Jônin déserteur et trancha avec rage l’air : « FUTON : L’ONDE TRANCHANTE ! » Tous les mercenaires furent sectionnés au niveau du torse en un seul coup, le chef était si petit qu’il ne fut pas touché. Naruto se retourna vers Zabusa et lui demanda s’il voulait s’en charger lui-même, ce dernier lui fit signe de la tête et lui demanda une arme. Gâto ne comprenait pas ce qui se passait jusqu’à ce qu’il se retourne, il fut pris d’une peur sans nom qui eu son paroxysme au moment où il sentit l’assassin dans son dos. Lentement, il se retourna et les yeux du ninja exprimaient une telle haine, une telle envie de meurtre, de son meurtre qu’il fut véritablement pris d’effroi. C’est alors que Zabusa leva l’arme blanche qu’il tenait avec ses dents en prononçant ces quelques mots : « On se retrouve tout de suite en ENFER !! » 

Son employeur mort, il retourna vers son compagnon et repensa à tous ces non-dits, son cœur souffrait tant que les larmes coulèrent d’elles-mêmes sans qu’il puisse les retenir. De toute façon, il n’y pensait même pas, il allait mourir, il le savait et il regrettait tant de choses, la détresse de son âme était palpable pour toutes les personnes encore en vie et présentes sur le pont. Bien qu’ennemi, les ninjas qui se sont affrontés ici, se respectaient et aucun ne se serait permis d’accabler encore plus le vaincu. Ce dernier se laissa simplement mourir à côté de son ami, son fidèle compagnon depuis tant d’années. Des flocons de neige saluèrent les morts et guidèrent leurs âmes vers le ciel. Naruto fit part aux autres personnes que dans le village natal du plus jeune, il neigeait sans cesse ce à quoi répondu son senseï que cela ne l’étonnait pas car Haku avait réussi à garder un cœur pur malgré sa condition. « BIEN QUE DEMON, JE SOUHAITE SINCEREMENT LE REPOS DE CES DEUX ÂMES, ELLES LE MERITENT… »