être génin et premiers changements dans le passé

par belnonm

 

 

 

L’équipe 7 enchaina alors les missions de rang D et Naruto profita de ce calme pour perfectionner ses techniques à l’abri des regards indiscrets, ou du moins le pensait-il. Le blond exploitait le fait que les missions actuelles soient courtes et peu gourmandes en concentration pour s’entrainer de façon ardue. Il avait décidé au cas où il se ferait repérer de ne s’entrainer que sur ses techniques de déplacements et notamment le jutsu « LE PAS DE FUJIN ». Il ne devait pas oublier qu’à cette époque, il ne connait pas le RASENGAN, il ne fallait pas l’utiliser tant qu’il n’avait pas rencontré Ero-senin, même si Kakashi connaissait aussi cette technique, il ne lui apprendrait pas. Toutefois, il avait décidé d’améliorer ses déplacements mais surtout de maitriser la nouvelle technique du rouleau interdit, mais il y perdait son japonais ! Il avait remarqué à son plus grand malheur qu’il devait répartir son chakra partout dans et sur son corps. La difficulté aurait déjà été très importante mais ça ne s’arrêtait pas là ! En effet, le chakra recouvrant son corps devait en plus être changé en vent et de façon rythmé et précise. Et là, aucune possibilité de créer un clone pour réaliser les diverses phases, l’apprentissage seul et sans le rouleau allait prendre du temps, mais alors un temps fou ! Maudits Uchiwa avec leurs sharingans, ils n’avaient pas ce problème ! « IL PEUT PAS S’EMPÊCHER DE PENSER A EUX ! »

 Pendant que Naruto s’acharnait, il ne se doutait pas que le vieux Sandaïme avait décidé de le surveiller d’un peu plus prêt via la boule de cristal et aussi en affectant quelques anbus. D’ailleurs, l’idée de faire de Naruto une recrue de l’ANBU commençait à faire son petit bonhomme de chemin. En effet, certains capitaines anbus s’étaient déclarés assez intéressés après l’avoir vu s’entrainer avec ses centaines de clones, mais aussi impressionnés par une telle volonté. Pendant que d’autres estimaient qu’il fallait s’occuper du jeune garçon d’une façon plus expéditive car il risquait de devenir trop puissants pour être arrêter plus tard. Un soir où le jinchuriki aidé de 500 de ses clones s’entrainait à effectuer des déplacements grâce au vent, Kakashi vînt à sa rencontre :

 

-    et bien Naruto, on s’entraine en cachette, tu devrais te reposer

-    Kakashi-senseï ! Que faites-vous là ?

-    J’ai senti une grande dépense de chakra, d’ailleurs je ne suis pas le seul

-    « et merde, mais quel con ! / JE CONFIRME » ah oui, j’essaie juste d’améliorer la maitrise de mon chakra.

-    Je dirai plutôt que tu t’entraines sur une technique et qui plus est je dirai une technique de rang supérieur, quelle est-elle et où l’as-tu apprise ?

-    Dans le rouleau quand Mizuki me l’a fait voler

-    C’est une technique interdite de déplacement Futon, comment savais-tu que tu étais de cette affinité ? (Kakashi avait appuyé sur le terme interdite)

-    « Argh ! il est décidément trop perspicace ! / JE DIRAIS PLUTÔT QUE T’ES PAS A LA QUINTESSENCE DE TA FORME, T’AS FAIT MIEUX DEPUIS NOTRE RETOUR. » Affinité ?

-    Naruto… (le ton était à la fois las et menaçant, drôle de mélange)

-    Bon d’accord… une fois en malaxant mon chakra, je me suis aperçu que j’avais entaillé partiellement une feuille, après quelques recherches, je me suis rendu compte que c’était mon affinité

-    Je vois… « il me ment mais pourquoi ? »

-    Tu sais, il existe des techniques de déplacements moins couteuses en chakra et plus efficace…

-    Sur courte distance peut-être et encore je pense que le PAS DE FUJIN sera plus efficace en combat et sur les longues distances. Et puis, j’ai tellement de chakra que je me suis dit que ce jutsu était fait pour moi, qui sait je pourrai peut-être me téléporter jusqu’aux frontières du pays  voir même jusqu’à un autre village caché !?

-    Pourquoi pas…

 

Le Jônin ne put s’empêcher de penser que ce petit avait vraiment des idées complètement insensées. En même temps, qu’un genin s’entraine de cette façon à une technique de haut rang était à vrai dire hors norme… alors en effet, pourquoi pas !

 

-    Dîtes senseï ! Vous ne connaitriez pas une personne de même affinité que moi par hasard ?

-    Si… mais je te le dirai plus tard…, je veux d’abord voir jusqu’où tu es capable d’aller seul…

-    D’accord… au fait, vous ne pourriez pas demander une mission de rang C pour changer.

-    On verra…

-    Bon…, je peux continuer ?

-    Je t’en prie mais évite d’aller trop loin… dans tous les sens du terme

-    Oui senseï

-    « TU PARLES !! JE PARIE UN MILLION DE RYOS QUE CE BAKA VA SE RETROUVER DANS LE MUR D’EN FACE ! QUEL EMPOTE CELUI-LA ! »

 

Le ninja d’élite remarqua que ce petit était un véritable obsédé de l’entrainement en même temps avec l’enfance qu’il avait eu, c’était peut-être sa seule façon de survivre. Avec une telle volonté et une telle endurance, il pourrait bien réaliser son rêve, il allait devenir un véritable ninja légendaire ! Si en plus, il arrivait à maitriser le chakra du démon renard, ce petit pourrait bien devenir l’être le plus puissant de tous les temps, plus puissants que les bijuus ! Après mûre réflexion, il n’avait pas tort de vouloir cacher son potentiel, certains pourraient ne pas lui vouloir que du bien ! Le problème c’est qu’avec ses clones, c’était raté, il dégageait trop de puissance. Kakashi allait demander à Sarutobi-sama de mettre en place une protection autour de Naruto. En revanche, il était dommageable que lui-même ne maîtrise pas le Futon, sinon il était certain que ce dernier aurait copié cette technique.

Au moment où Kakashi s’éloigna de Naruto, celui-ci décida d’annuler ses clones pour récupérer leurs expériences. Quand il y pensait, quelle perte de temps et d’énergie de devoir annuler les clones pour en récupérer l’expérience.

 

« Va falloir que j’essaie de créer une connexion avec mes clones, un lien télépathique ?…, je ne suis pas un Yamanaka… même si je suis blond aux yeux bleus et que je peux gueuler autant et aussi fort qu’Ino… bref, le renard ne me dira rien… bien que la dernière fois, il m’a répondu et m’a même conseillé… bizarre… Bon, il est tard et j’ai le coup de barre classique après l’annulation d’autant de clones, au dodo ! De toutes les manières, ce genre de réflexion n’est pas pour moi, va falloir que je trouve de l’aide.  »

 

Le lendemain dans le bureau du Hokage, ce dernier allait donner une énième mission de rang D mais là, Naruto explosa :

 

-    Pitié !! Non !! J’en ai ma claque de tondre le gazon, faire des courses ou des déménagements ! Filez-nous une mission de rang C, je ne sais pas moi ! Une escorte par exemple ! On n’arrête pas de faire du bas niveau alors que l’on est prêt et compétent pour des missions du niveau supérieur !!

-    Si je puis me permettre Hokage-sama, Naruto n’a pas tort bien que sa manière de le demander n’est pas très révélatrice du niveau de maturité qu’ils ont acquis (Sasuke approuvait intérieurement, Sakura elle était très satisfaite des petits rangs pas dangereuse pour un ryo)

-    Bien puisque Kakashi semble être de ton avis Naruto, je vais…

-    Mais Hokage-sama, ils ne sont genins que depuis quelques semaines !

-    Certes mais j’ai confiance dans le jugement de Kakashi et on verra après cette mission, si on a eu tort ou pas. De plus, je crois que Naruto a besoin d’argent (fit le Sandaïme dans une moue moqueuse vis-à-vis de Naruto)

-    Ouais, j’aurai besoin de renouveler ma garde-robe et aussi de m’acheter de nouvelles armes. « Je sais pas pourquoi mais je ne supporte plus cet accoutrement orange clair et puis je flashe tellement que je dois être une cible facile »

-    Tu vois Iruka. Bon Tazuna-san ! Entrez !

 

A l’entente de ce nom, Naruto essaya de ne pas se trahir. Il faut dire que cela lui rappela des souvenirs… de sacrés souvenirs dont Haku. Pour l’instant, il observa l’arrivée du vieux charpentier avec sa bouteille de saké à la main, Naruto se demandait s’il allait le ré-insulter comme dans ses souvenirs :

 

-    Hokage-sama merci… C’est qui ces morveux ?!

-    Ecoutez bien l’ancien pour une mission de rang C, je peux vous garantir que je pourrai m’en sortir seul alors là on est trois genins et un super Jônin habitué aux rangs A et S alors votre petite mission de rien du tout… (Naruto avait fini ses explications sur un ton dédaigneux)

-    Bon allons-y, mes respects Hokage-sama (dirent à l’unisson les ninjas)

-    Alors Iruka, tu vois bien qu’il a mûri ton petit Naruto

-    Oui c’en est terrifiant

-    Non, tu sais, il a avoué à Kakashi qu’il se faisait passer pour un raté afin de rassurer les gens autour de lui, je crois que la haine qu’il a subit est la limite qu’il peut supporter, je crois qu’il ne supporterait pas d’être craint au point de terrifier les gens.

 

Devant les portes du village, l’équipe 7 et Tazuna commencent leur voyage dans un silence de cathédrale, Naruto ne supportant plus ce calme finit par le briser :

 

-    Dîtes Kakashi-senseï, y’a des ninjas au pays des vagues ?

-    J’espère pas !

-    Ne t’inquiètes pas Sakura, il n’y a pas de ninjas là où nous allons. Le pays des vagues n’a pas les moyens d’entretenir un village caché.

-    Ouf

-    Hn…

-    Par contre, on peut toujours croiser un ou deux déserteurs. (ajouta Naruto sous l’œil furibond de Kakashi qui avait réussi à rassurer Sakura)

-    HN ?

-    QUOI ?

-    Généralement les déserteurs évitent de se faire repérer surtout par des Jônins comme moi. Donc, Sakura nous n’avons rien à craindre de ce côté-là

-    Hn…

 

Voyant que l’ambiance repartait dans un silence toujours aussi insupportable pour lui, Naruto relança la conversation avec le brun sur un domaine qu’il savait porteur : l’entrainement !

 

-    Ouaip, on va se faire chier quoi, on en profitera pour s’entrainer, ça te dit ?

-    Hn

-    Et moi ? (demanda d’une petite voix la fleur)

-    Tu n’as pas à le demander, si tu veux t’entrainer avec nous, imposes toi et accompagne nous, c’est aussi simple que ça. (Naruto avait pris un ton assez doux, comme le ferait un pédagogue.) En fait, ce que j’ai demandé à Sasuke, c’est un entrainement au combat avec lui et non un simple entrainement. (Là, le ton était beaucoup plus enjoué.)

-    Tu crois pouvoir me battre ? Baka !

-    Je te l’ai déjà dit, tant que tu n’auras pas tes sharingans, je pense être plus fort que toi Témé !

-    L’espoir fait vivre, usuratonkachi !

-    Je vois que vous vous entendez mieux (le senseï avait remarqué que sous ces airs de querelles était en train de naitre une saine rivalité amicale qui ferait progresser plus vite ces deux là, enfin c’est ce qu’il espérait mais l’avenir l’avait déjà contredit une fois)

-    Comment pouvez-vous dire ça ? ils sont en train de se disputer !

-    Au moins, ils se parlent

-    Touché. (Sakura devait s’avouer vaincue par ce constat, cependant, elle ressentait de plus en plus d’infériorité par rapport à ses camarades !)

-    « ET CE N’EST QUE LE DEBUT GAMINE ! ET ENCORE, ELLE N’A PAS A SE PLAINDRE LA MORVEUSE, C’EST LA DEUXIEME FOIS QUE JE SUBIS CES JEREMIADES »

 

La dispute… La discussion entre les deux garçons continuait de bon cœur sous les yeux complètement interloquée de la jeune kunoïchi qui ne comprenait décidément pas les garçons et leurs obsessions de prouver qu’ils étaient les meilleurs :

 

-    Restez quand même sur vos gardes, on ne sait jamais, on peut tomber sur des brigands doués

-    Quel temps magnifique ! Je ne me rappelle même plus la dernière fois qu’il a plut ?

-    Un petit moment Naruto. (Kakashi avait compris l’allusion de Naruto qui passait près d’une flaque d’eau et lui avait répondu de façon à ce qu’il n’intervienne pas.)

-    Naruto, Kakashi-senseï a dit de rester sur ses gardes !

-    Hn

-    Mais euh… !

-    Naruto !

-    … (Sasuke venait de repérer que le blond simulait ne pas être sur ses gardes alors il entra dans le jeu.) C’est vrai, Baka ! imagine qu’on échoue à une mission de rang C avant même de la commencer, on aura l’air malin devant l’Hokage.

-    Blabla et blablabla, on n’est pas ar

 

Naruto ne put finir sa phrase que les deux ninjas cachés dans la flaque d’eau lancèrent leur attaque sur Kakashi que Sakura et Tazuna crurent voir mourir. Malgré ce choc, Sakura se mit en position de défense pour protéger Tazuna. Pendant ce temps, les deux ennemis se dirigèrent vers Naruto qui lança à Sasuke « la chaîne ! » Ce dernier comprit de suite et lança un shuriken et un kunaï pour neutraliser la chaîne. Les deux adversaires eurent un moment d’hésitation suite à cette intervention, ce qui permit à Naruto de frapper l’un des deux assaillants. Le dernier encore debout évita de justesse l’Uchiwa pour fondre sur Tazuna et Sakura. Mais finalement, Sasuke avec l’aide de Naruto le neutralisèrent :

 

-    Senseï, c’est bon, on les tient !

-    Hn. Apparemment leur cible était Tazuna-san.

-    Ça en a l’air, je peux toujours les interroger, vous ne les avez pas tués. Enfin, je pense qu’ils en avaient effectivement après notre client. (petit temps mort en regardant Tazuna) Sinon, bon travail. Sakura : bon réflexe de protéger notre client ; Sasuke & Naruto : bonne analyse, bonne observation et chose étonnante bon travail d’équipe. Vraiment, je suis impressionné. Bravo, je suis fier de vous.

-    Vous n’êtes pas censé être mort ? (le vieux charpentier n’avait pas tout compris et affichait un air des plus incrédules en pointant Kakashi, c’est Sakura lui répondit)

-    Technique de substitution, Tazuna-san.

-    Tout à fait, Sakura. Par contre, Tazuna-san, pourriez-vous nous expliquer ? Je vous signale que si des ninjas comptent parmi nos adversaires, cette mission passe au rang B voir A selon le nombre et la force de ces derniers.

-    Le problème, c’est que notre pays est pauvre, le mieux que l’on peut s’offrir c’est du rang C mais dès que le pont sera fini, on pourra payer nos dettes !

-    Le problème, c’est que cette équipe n’est pas préparée pour une telle mission…

-    Que vous dites senseï !

-    Mais Naruto t’es pas fou ! On n’est pas prêt à affronter d’autres ninjas…

-    Hn…

-    Sasuke, Naruto, vous sous-estimez la différence de niveau entre rang B et rang C

-    Peut-être mais dans ce cas, je pense qu’il faut réfléchir à long terme

-    Hn ?

-    Oui, le pays des vagues était encore sous peu sous l’influence indirecte du pays de l’eau, le grand pays le plus proche. Or si nous remplissons cette mission, Konoha pourra obtenir plus de mission et donc plus d’argent et d’influence qu’à l’heure actuelle. De plus, il me semble que nous ne sommes pas particulièrement en bonne entente avec Kiri ?

 

L’intervention éclairée de Naruto qui s’appuyait sur des notions de géopolitiques jeta un silence de cathédrale sur le petit groupe. Le fait que les arguments exposés soient très pertinents et  aussi utilisés de façon très construites et intéressantes troubla davantage encore toutes les personnes présentes :

 

-   

-   

-    Naruto… (Kakashi était bluffé au point de quitter des yeux son livre) Depuis quand es-tu calé en géopolitique shinobi ?

-    Depuis que je suis ami avec Shikamaru, vous savez c’est un vrai génie mais pour l’intéressé, il lui faut des trucs super chaud à comprendre et à analyser. Un jour, il m’a expliqué les différents types de guerre que se livrent les différents villages cachés.

-    « MAIS DEPUIS QUAND EST-IL AUSSI PERSPICACE ? JE ME DEMANDE SI SHINIGAMI-SAMA NE LUI AURAIT  PAS FAIT CADEAU DE QUELQUES NEURONES AU PASSAGE? »

-    « un nouveau mensonge » je vois, j’en parlerai avec Asuma. Mais tu as effectivement soulevé un certain intérêt pour cette mission qui devient dès lors urgente car si Tazuna-san meurt, nous n’aurons plus aucune légitimité pour intervenir.

-    (il avait beau avoir dit qu’il se bridait, ça faisait quand même bizarre de le voir à ce niveau, pensèrent les deux autres)

-    Bah quoi ! Vous avez oubliez que je veux devenir Hokage ? La force ne suffira pas pour réaliser mon rêve ! Je dois aussi comprendre le monde shinobi et travailler mon charisme !

-    Commence donc par changer de fringues ! (Cette réplique typiquement féminine trouva un certain écho étant donné la tenue actuelle du réceptacle)

-    Hn.

-    Si j’avais su, je n’aurai pas menti, pardon. (Le vieux charpentier se disait qu’il aurait mieux fallut qu’il dise toute la vérité d’entrée de jeu)

-    Allez, dépêchons nous d’aller construire ce pont !

 

Kakashi créa un clone pour interroger ou torturer (c’est selon que l’on est ninja ou civil) les deux ninjas puis les tuer loin des yeux de Sakura. « Sasuke a vu tout son clan exterminé et Naruto a dû échapper à certains villageois, je crois qu’un mort ne les gênerait pas plus que ça. Ces deux garçons sont déjà prêt à tuer… c’est malheureux… » L’épouvantail était vraiment triste à cette pensée, il aurait pensé que les enfants grandissant en période de paix n’aurait pas à subir de telles épreuves. Le destin est parfois si cruel.