L'après bataille et promotions?

par belnonm

 

 

Le conseil de Sunagakure no Satô en Kaze no Kuni tenait une réunion d’urgence après avoir reçu les premiers rapports du corps expéditionnaire participant à l’attaque sur Konoha. Les nouvelles étaient plus que mauvaises. Premièrement, Konoha avait repoussé l’attaque des deux villages et vraisemblablement exterminé la majeure partie des forces d’Oto dont leur leader, Orochimaru. Deuxièmement, leur propre leader, le Yondaïme Kazekage, était introuvable et personne ne l’avait vu. La conclusion la plus probable d’après le commandant Baki était qu’Orochimaru avait tué le Kazekage pour l’impersonnifier lors de l’examen, la question était de savoir quand avait eu lieu l’échange. Troisièmement, Gaara avait été vaincu par un genin du nom d’Uzumaki Naruto, visiblement le nouvel apprenti du sannin Jiraya. Quatrièmement, Suna vient de perdre près d’un quart de sa force militaire avec son image de marque au plus bas. Dernièrement, Konoha a réussi à limiter ses pertes grâce à la présence des DEUX sannins loyaux et du genin Uzumaki. L’ancien village allié a aussi toute légitimité pour s’attaquer à Suna et en ont certainement la force et les moyens. Les dix vieux conseillers de Suna avaient vraiment la tête des mauvais jours. Finalement, le doyen du conseil pris la parole :

 

-     Nous devons envoyer de suite notre reddition totale et sans condition, nous avons perdu la bataille où nous avions le maximum davantage. Si nous continuons, Suna se fera rasé. Des objections ? demanda la voix vaincue du doyen.

-     … Cela ne suffira peut-être pas… Voyant les regards se tourner vers lui, le conseiller poursuivit. Il va certainement falloir faire un geste fort pour qu’ils acceptent la fin des hostilités et la restauration de l’alliance. Car il est évident qu’aucun autre village ne nous fera confiance. De plus, pour nos clients, nous devons restaurer notre image, nous devons restaurer l’alliance.

-     … Vrai… Le silence se fit lourd face au résumé peu flatteur. Baki avait émis des réserves, il est évident qu’il doit être en possession de plus informations. Commençons par envoyer une demande de cessez-le-feu et d’ouverture du protocole d’armistice à Konoha.

 

Au même moment à Konoha, la nouvelle du décès du Sandaïme a attristé les civils et encouragé les ninjas à traquer les forces d’Oto, Suna viendra après, d’abords éliminer les cibles les plus faibles avant de passer au plat principal. Cependant, trois individus préparent la prochaine réunion du conseil :

 

-     Ce vieux fou de Sarutobi est mort à cause de sa bêtise. Au moins, il a corrigé une de ses erreurs avant de passer l’arme à gauche. Prononça d’une voix plein de dédain le va-t-en-guerre.

-     Danzô ayez un minimum de respect pour les morts ! De plus, c’est Hiruzen qui a guidé victorieusement nos armées à travers deux grandes guerres ninjas et fait de Konoha le plus puissant village ! répondit Homura avec un mix d’émotion entre l’outrage, la tristesse et le respect pour son ami mort.

-     C’est aussi lui qui a refusé de détruire Iwa lors de la dernière grande guerre et qui s’est laissé imposer les termes du traité de paix avec Kumo lors de la dernière guerre. Sans compter laisser fuir Orochimaru il y a dix ans.

-     Il suffit Danzô ! Saru a été, est et sera reconnu comme l’un des plus grands hommes de Konoha et du monde. Ce qui n’est pas ton cas ! Maintenant, faisons le point sur le présent et l’avenir. Laissons les morts reposer en paix. Trancha Koharu agacée par la tirade du rival de Sarutobi.

-     Soit. Dans ce cas, discutons du cas Uzumaki. C’est la deuxième fois qu’il laisse un ennemi fuir au lieu de l’achever. Et cette fois, il s’agit du jinchuriki d’Ichibi ! Inadmissible ! S’il avait tué, Suna n’aurait aucun moyen de nous tenir tête ! gronda Danzô tout en gardant son apparence contrôlée.

-     Impossible, d’après les rumeurs, les shinobis et kunoïchis du village le voient comme un héros qui a repoussé la seconde menace majeure voire la principale en dehors de nos murs. Le sanctionner risquerait de causer de la méfiance, voire des envies de rebellions dans les rangs de nos forces armées. Signala Homura avec plein de tact et de sagesse.

-     Je ne peux qu’être d’accord avec Homura. De plus, il a dominé l’examen chunin de la tête et des épaules SANS utiliser les pouvoirs du Kyûbi et il est plus ou moins le nouvel apprenti de Jiraya. Inutile de nous mettre à dos le sannin le plus loyal de Konoha ou nous risquons de perdre les DEUX sannins actuellement présents au village. Approuva Koharu qui lança un regard très clair à Danzô. L’image de Konoha est aussi importante que sa force.

 

Et pendant plusieurs heures, les trois conseillers discutèrent des actions à prendre en pesant les pours et les contres. A la fin, Danzô était loin d’être content, si ces deux-là refusaient ses idées les plus modérées alors il n’avait aucune chance de les faire passer. De plus, le retour de Tsunade pour la bataille la plaçait en première place de succession au titre d’Hokage, vraiment frustrant. Mais le pire était Uzumaki Naruto, il avait espéré que le jinchuriki utilise ses pouvoirs et ainsi aurait pu exiger qu’il lui soit confié afin de former le jinchuriki comme il se doit. Malheureusement, il était sous la protection de Jiraya et n’avait même pas fait le moindre faux-pas à ce niveau là. Et en laissant s’échapper le jinchuriki d’Ichibi, cela forçait à ajourner le cas Suna, on n’envahit pas Suna sans préparation. Le leader des « Ne » était furieux, à quoi sert une arme si cette dernière ne fait pas ce qu’on exige d’elle, mais le pire c’est que ce petit est aussi un futur cauchemar politique en puissance. Le jour où sera révélé sa parenté et si jamais il continue à gagner des alliés et se faire un nom, il pourrait devenir Hokage comme son père, c’est le pire des scénarios possibles et inimaginables. Oui mais que faire sans agir directement contre lui ? Du plus profond de son être, Danzô ne pouvait s’empêcher de se répéter ces quelques mots en boucle : « Maudits Namikaze !! »

Au même moment, dans la chambre d’hôpital recouvert de sceaux de secret (réalisé par le Gamasennin) d’un jeune shinobi blond complètement recouvert de bandages du nom d’Uzumaki Naruto, les sannins Tsunade et Jiraya discutent aussi du présent et de l’avenir mais l’imposant ninja aux cheveux blancs est plutôt pris de court :

 

-     Hime, tu sais que senseï et moi avons été plus que surpris de te voir arrivé la veille de cette bataille, surtout en sachant qu’une bataille se préparait. Commenta le sage en regardant par la fenêtre d’une voix lointaine.

-     C’est ce maudit collier, il m’a montré des images d’un futur horrible. Mais surtout, c’est lui que je n’ai cessé de voir, Uzumaki Naruto. Répondit la guérisseuse d’une voix frustrée en pointant le jeune réceptacle.

-     J’ai toujours du mal à imaginer notre village réduit à un immense cratère et le petit utiliser le senjutsu sans l’aide des crapauds… et mieux que moi ?! Jiraya secouait la tête en déni, il avait vraiment du mal à y croire.

-     Moi ce qui me trouble, c’est les différences entre mes visions et maintenant. Par exemple, la mort d’Orochimaru, la marque démoniaque, son statut d’anbu et le fait que le tournoi soit allé quasiment jusqu’au bout. Et où est passé son horrible tenue orange et bleue qui criait TUEZ-MOI !

-     Je me rappelle la tête de senseï lorsque tu lui as posée cette question, inoubliable ! Encore mieux que quand tu nous as dit que tu allais devenir notre prochain Hokage ! Le pervers ne pouvait s’empêcher de sourire au souvenir récent et qui pourtant lui paraissait si lointain aujourd’hui.

-     Baka. Plus sérieusement, le fait que j’ai récupéré ces visions, le jour où Orochimaru lui a posé cette marque ne peut pas être une coïncidence. De même que son Oodama Rasengan ou la façon d’utiliser les clones pour l’entrainement. Même un génie comme Minato ou Orochimaru n’aurait pas pu apprendre le rasengan en deux jours et en sortirent une version améliorée si peu de temps après.

-     Haï. Surtout que ce petit n’a rien de ce genre de génie. Non, lui c’est un génie de la persévérance, du charisme et de la volonté. Tout ce qu’il faut pour être un bon Hokage comme son père… En parlant de ça, senseï m’a demandé de lui révéler son arbre généalogique, cependant, cela restera entre nous trois. Inutile de provoquer Iwa avec l’Akatsuki dans l’ombre.

 

Pendant que les deux cinquantenaires discutent, le jinchuriki et son bijuu sont eux-aussi en pleine discussion. Et pour une fois, le renard se sent d’humeur généreuse. De plus, son honneur exige qu’il donne des informations à son réceptacle à la hauteur de celles qu’il a gagnées sur le voyage temporel sans se mettre à dos Shinigami. Il décide aussi de couvrir cette générosité par le fait qu’il a vaincu Shukaku lui-même cette fois. Le pauvre Naruto est complètement pris à contre-pieds par cette situation mais qui est-il pour refuser l’aide sincère du plus puissant bijuu connu ? Le renard décida de lui donner les connaissances nécessaires à une des ses techniques de destruction de masse « Kinjutsu : imari no Majutsu » (Technique interdite : technique démoniaque du souffle destructeur, technique employée contre Orochimaru par un Naruto en mode Kyûbi à quatre queues mais modifiée pour être utilisable par un jinchuriki) qui pourrait servir de remplacement au RASENSHURIKEN. Naruto avait évidemment du mal à comprendre toutes les concepts de la technique mais comptait bien se renseigner auprès d’Ero-sennin pour réaliser ce projet.

 

-     Gaki, tu es désespérant tu sais. Ce n’est pas possible d’être aussi idiot.

-     Hé ! Si ça se trouve c’est de ta faute ! Je suis sûr que ton chakra a abimé mon cerveau !

-     J’en doute. Sinon, il est clair que l’avenir est changé maintenant, le simple fait que cet enfoiré d’Orochimaru soit mort change pas mal de choses.

-     Ouais je sais… En plus, je vais peut-être avoir ma promotion ?! Il ne me restera plus qu’à m’assurer que Sasuke reste à Konoha.

-     Baka ! Ce n’est pas cet Uchiwa le problème, c‘est son frère et l’Akatsuki !

-     Je sais à quoi m’attendre contrairement à eux donc j’ai l’avantage !

-     Chikushou ! Tu supposes trop de choses et tu deviens arrogant !

 

Ces quelques mots avaient stoppé Naruto. Etait-il devenu arrogant et au point de ne même pas s’en rendre compte ? Le simple fait qu’il ait un doute prouve qu’il y a peut-être du vrai. En fait, la réalité le frappa telle une douche glacée quand il se rendit compte qu’il pensait pourvoir tenir à des criminels de rang S avec son corps de préadolescent. C’est sur cette dernière pensée que le blond reprit conscience et fit face à :

 

-     Baa-chan ? demanda désorienté le jinchuriki. J’ai dormi combien de temps ? se demanda plus à lui-même qu’à personne le réceptacle de Kyûbi.

-     Je vois que tu me connais comme je l’avais supposé. Maintenant dis-nous, tu viens du futur ou tu as des visions de l’avenir. Répondit Tsunade

-     … « Oups ?! / j’avais oublié que le collier d’Hashirama lui donner certains souvenirs, ça va être intéressant » Euh ? tenta Naruto complètement désespéré qui se dit que décidément il avait des problèmes au réveil

-     Je vois… Je commence dans ce cas. Ma première vision est de t’avoir confié ce pendentif au beau milieu de notre combat avec Orochimaru. Ma dernière est que tu me sauves d’un Akatsuki au beau milieu d’un Konoha réduit à un cratère géant. Déclara de façon très sterne la sannin aux limaces. Puis après un long silence, le jinchuriki répondit.

-     Mon dernier souvenir est d’affronter un Akatsuki avec un masque orange qui recouvre tout son visage et forme une spirale qui se dirige vers son œil droit qui est le seul trou dans le masque. Je vois un sharingan puis BAM ! Me revoilà le soir où Mizuki tente de me tuer ! décide de finalement répondre Naruto. Par contre, je ne me rappelle pas un Konoha détruit.

 

La réponse du jinchuriki provoqua un sérieux silence dans la chambre d’hôpital. « HAHAHA !! Les tronches qu’ils tirent !! EXCELLENT !! Mon apparition n’aurait pas eu un meilleur effet ! » Tsunade est à la fois rassurée et effrayée que ses visions viennent du futur et que la cause de ses maux de tête soit à portée de poing. Le problème est que visiblement le futur qu’elle a vu et celui dont se rappelle sa future victime sont… différents, pourquoi ? Le vieil ermite, lui, se pose aussi cette question mais surtout essaie de retenir la colère envers Naruto pour n’avoir pas dit à Sarutobi-senseï ces détails qui auraient pu faire une différence et sauver la vie de son maître. Après quelques instants de réflexion, il décida que personne n’aurait cru Naruto et tous auraient soupçonné le renard ou une blague. Finalement, Jiraya demanda à Naruto de raconter son autre vie à partir du moment où Naruto est revenu pour mesurer les différences et leurs impacts sur le futur. Lorsque Tsunade le put, elle apporta sa touche mais ses visions étaient moins précises que les souvenirs de Naruto. Après près de deux heures de récit, le vieux sage arriva à plusieurs conclusions.

Premièrement, il est dans l’intérêt de Konoha de détruire Otogakure no Satô et annexé Ta no Kuni pour détruire la tentation de désertion de l’Uchiwa mais aussi donner de l’expérience aux ninjas de la Feuille et enfin permettre la destruction et/ou récupération des travaux d’Orochimaru avant que l’Akatsuki par exemple s’en empare, ce qui serait catastrophique. De plus, Konohagakure no Satô et Hi no Kuni ne peuvent pas laisser passer le fait que le Sandaïme Hokage a été tué lors d’une attaque surprise en période de trêve traditionnelle. Konoha aura assez à faire avec Akatsuki sans avoir à passer pour des faibles aux yeux du reste du monde. C’est regrettable mais nécessaire.

Deuxièmement, il est dans l’intérêt de Konoha et Naruto de lui faire un nom donc le blond devra être promu et envoyer avec le corps expéditionnaire en Ta no Kuni puis la guerre finie d’ici quelques mois l’envoyer faire l’ambassadeur itinérant à travers le monde pour qu’il créé des contacts politiques nécessaires pour un Kage et aussi pour Konoha. Evidemment, Jiraya l’accompagnera et recommencera l’entrainement de l’autre avenir en plus poussé avec en plus du Kenjutsu, du Fuinjutsu et du Senjutsu. Pendant ce temps, les équipes de genins actuelles reçoivent un entrainement plus poussé et peut-être même modifié la formation des équipes.

Et dernièrement, il faut diffuser les informations sur Akatsuki au reste des Kages pour que ces derniers se préparent. Cela sera possible après avoir pénétré Oto et ainsi pouvoir déclarer que ces informations provenaient d’Orochimaru, un ancien membre. Il est primordiale d’empêcher une collecte facile des bijuu comme cela c’est passé avec les sept plus faibles. Cependant, cela doit rester discret sinon l’Akatsuki s’adaptera à la vue de mouvements de grandes ampleurs et risquerait alors de changer de stratégie.

C’est sur ces conclusions que les deux sannins laissent Naruto se préparer à l’enfer de la guerre en espérant que cette dernière sera courte et démonstrative de la puissance intacte de Konoha. Le lendemain matin, Tsunade accepta officiellement le poste d’Hokage mais décida de faire coïncider son intronisation avec les funérailles de l’invasion prévu dans trois jours. L’après-midi même, tous les genins de Konoha qui ont réussi à atteindre la phase des préliminaires sont convoqués dans une salle de conférence de la tour de l’Hokage avec leurs senseïs et Jiraya ainsi que les juges principaux de l’examen de sélection des chunins et non simplement le chef des juges. C’est malgré tout ce dernier qui engagea la séance :

 

« Concernant les résultats du récent examen de promotion au rang de chunin qui s’est tenu à Konohagakure no Satô en Hi no Kuni, nous, les juges de l’épreuve finale composé d’un nombre égal de ninjas et de civils de différents rangs et cercles, ne recommandons aucun des huit participants présent de la dernière épreuve. Aucun n’a montré les qualités nécessaires afin d’assurer les responsabilités que ce rang procure, Hokage-sama »

 

A la fin de cette déclaration, plusieurs sourcils se froncèrent et les murmures allèrent bon train. Tsunade, elle-même, ne put s’empêcher de lever délicatement un sourcil interrogateur face à cette proclamation et ne put s’empêcher de se demander si ces idiots étaient au courant que Konoha et le pays du Feu venaient de déclarer la guerre à Oto et le pays du Riz. De plus, elle avait clairement entendu de grands compliments concernant certains prétendants sérieux et envisageable à la promotion. Ses pensées furent interrompues par son ami aux cheveux blancs plus longs que les siens.

 

-     Pardonnez mon audace, mais… puis-je connaître le détail des décisions pour chacun des participants car étant moi-même présent lors des combats, j’ai clairement vu plusieurs ninjas méritant cette promotion… surtout en période de guerre ! stressa avec un faux sourire l’ermite.

-     Je suis désolé Jiraya-sama, je n’ai pas pris la peine d’amener le détail mais je peux vous assurer que nous avons mûrement réfléchi nos décisions. De plus, comme vous l’avez dit, nous sommes en guerre, nous ne pouvons pas nous permettre de promouvoir des personnes inaptes aux responsabilités de ce rang qui réclame des connaissances en stratégie, tactique, self-control, ninjutsu, présentation, intelligence et maturité.

-     Je vois ! s’exclama exagérément et théâtralement le sannin. Vous refusez donc de promouvoir les deux plus puissants genins que j’ai jamais vus et ceux qu’ils ont vaincus ou encore vous refusez de promouvoir les membres de Suna à cause de l’invasion, malgré le fait que toute personne présente dans le stade pourrait donner plusieurs noms à récompenser. Vous savez que certaines de ces personnes sont nos clients ou ceux de nos alliés ? le ton était des plus sarcastiques

 

Le juge en chef se retrouva à réfléchir avec beaucoup de précaution à sa réponse et du coup se mit à transpirer légèrement face aux arguments présentés face à lui. Il ne s’attendait pas à ce que sa décision soit remise en cause. Il essaya alors de répondre sans révéler le statut de jinchuriki de Naruto et même si possible carrément éviter son nom.

 

« Jiraya-sama, nous avons estimé que ni le Hyûga, l’Aburame, le Nara ou l’Uchiwa n’avaient démontré suffisamment de self-control, de tactique, de stratégie ou de puissance. Quant aux membres de Suna, nous les avons considérez trop spécialisés et donc limités dans leurs façons de penser. »

 

La plupart des ninjas présents entendirent l’exaspération mais aussi le doute dans la voix du juge en chef aussi clairement que si ce dernier n’avait pas essayé de le cacher. De plus, certain dont Shikamaru remarquèrent immédiatement aussi que le nom de Naruto avait été complètement ignoré. Mais le plus exaspérant pour quelqu’un comme lui qui aime la logique fut d’entendre la dernière excuse et malgré qu’il soit l’un des Nara les plus feignants quand il fait face à une telle farce il ne peut que réagir :

 

-     Galère… Pardonnez mon intervention mais si vous leur avez refusez cette galère de promotion sur ces critères galères, expliquez-nous comment ce fait-il que je connaisse des dizaines de chunin qui ne remplissent pas vos critères ? Certains sont tout autant voire plus spécialisés que les membres galères de Suna ? cette remarque dirigea une myriade de regards vers le juge avec l’expression clair « tu réponds quoi à ça ? »

-     Nous avons estimé qu’en période de guerre, nous devions rehausser nos standards en connaissances tactique, stratégie mais aussi en terme de maturité, d’intelligence, de charisme et de contrôle nécessaire au rang de chunin.

-     Vous vous rendez compte que l’on discute de promotion pour le rang de chunin et non de junin ? s’enquit Kurenaï sérieusement.

-     Sans oubliez que même nous autres junins avons nos domaines d’excellence ! rajouta Asuma en tant que petit-ami secret apportant son soutien à son amante.

-     J’en assez entendu. Préféra couper le chef militaire suprême du village avec ton exaspéré. Pour avoir été incapable de réaliser votre mission dans le cadre donné, moi, Senju Tsunade, Godaïme Hokage dissous l’assemblée des juges et décide de juger par moi-même les résultats. Vous pouvez partir ex-juge en chef. Déclara avec autorité le nouvel Hokage visiblement déçue par la situation.

 

Le pauvre homme n’en revenait pas, il venait de se faire virer ce qui est normalement impossible mais tous les ninjas présents la soutiennent ! Il décida donc d’aller informer les anciens sur le champ mais sa façon de marcher plutôt rigide ne laissa aucun doute à la surprise et au choc qu’expérimente l’officiel corrompu. Lorsque ce dernier referma la porte, Tsunade fit signe à Ibiki, Anko et Genma de s’avancer et de commencer leur rapport. Morino Ibiki déclara que le candidat qui l’a marqué était Naruto, lorsque le chef de la première épreuve s’expliqua, certains ninjas se tinrent les côtes de rires ou dévisagèrent Naruto complètement scotchés. Anko poursuivit en faisant un rapport des enquêtes réalisés par les chunins après l’épreuve (une sorte d’entrainement à l’enquête shinobi) Ainsi, toutes les personnes présentes apprirent que Naruto avait le nombre de morts le plus important de tous les participants avec 4 genins morts, 1 invocation géante (serpent) et le bras gauche brûlé d’Orochimaru avec l’aide de l’Uchiwa. L’information comme quoi l’attaque de feu a été réalisé par Naruto et Sasuke surpris les vétérans (Kakashi n’ayant pas pris la peine de faire circuler l’information) autant que le fait que Naruto est celui qui a été le plus sanguinaire. En bref, Naruto tira encore plus à lui la couverture au damne de plus en plus grand de Sasuke. La Tokubetsu Junin poursuivit par les éliminatoires avec un rapide résumé des différents combats. Ino et Hinata furent surprises de recevoir des félicitations pour leurs prestations, Tsunade nota que les trois membres de Suna avaient largement surclassé leurs adversaires et nota d’envoyer à leur conseil une recommandation à la promotion. Finalement Genma donna son avis sur les différents matches avec les commentaires subtils de Jiraya. L’Hokage nota tous ces éléments puis après quelques instants de délibérations à voix basse avec tous les ninjas sénior de la salle, pris sa décision :

 

-     Très bien, au vue des éléments moins politiques et plus militaires de cet examen et des examinateurs, j’ai pris ma décision pour chacun de vous douze ! Commençons tout d’abord par Akimichi Chôji, Haruno Sakura, Inuzuka Kiba et Tenten, avancez !

-     Haï Hokage-sama ! répondirent les quatre ninjas pas du tout rassurés, ni optimistes au vue de leurs prestations assez médiocres lors des épreuves individuelles.

-     Vous quatre avez réussi les deux premières épreuves en équipe mais n’avez pas ensuite montré de capacités suffisantes en terme individuel. En temps ordinaire, vous ne seriez pas présents et en serait resté à un échec. Seulement, nous sommes en temps de guerre aujourd’hui avec Oto et si nous ne les écrasons pas vite, un autre village plus puissant pourrait y voir sa chance de nous attaquer. C’est dans ce contexte que je vais vous adresser des recommandations. Akimichi Chôji, je t’ordonne de travailler sur ta confiance et aussi peut-être ajouté l’utilisation d’une arme à ton style. Haruno Sakura, j’ai compris que tu avais commencé une formation en médecine et en genjutsu, il serait bon de les pousser davantage et aussi de travailler ton taïjutsu et ta condition physique. Honnêtement, si tu n’avais pas ces deux genjutsus à ton répertoire, je t’aurais rétrogradée au rang de Tokubetsu Genin et t’aurai limitée à l’hôpital. Et un autre conseil, lorsque tu es en mission, je te prierai de passer en mode kunoïchi et d’oublier que tu es amoureuse de l’Uchiwa. Inuzuka Kiba, nous avons estimé que tu étais trop concentré sur les techniques de ton clan. Un peu de variation ne ferait pas de mal, ainsi que tu travailles sur ton contrôle général. Tenten, nous sommes tous conscient que ton adversaire était le pire imaginable pour toi mais cela a montré que tu manquais de créativité dans le domaine de la stratégie et aussi que tu devrais peut-être travailler sur ton Kenjutsu de façon plus poussé. Désolé vous quatre mais vous n’avez pas démontré de capacité suffisante pour une promotion. Vous pouvez reprendre vos places… Bien maintenant qu’approche Hyûga Hinata, Rock Lee, Uchiwa Sasuke et Yamanaka Ino !

-     Haï Hokage-sama ! Les quatre avancèrent en essayant de savoir ce qu’ils avaient en commun les uns avec les autres, surtout Sasuke, le seul finaliste des quatre.

-     Commençons par les demoiselles, Hinata et Ino vous avez démontré que dans vos spécialités vous aviez atteint un degré de maitrise remarquable mais pas seulement. Ino, ton taïjutsu et ton courage ont été notés lors de ton combat face à Naruto. De plus, il est indiqué dans vos dossiers que vous êtes sérieuses dans vos entrainements et avez même commencé à étudier un peu de médecine pour continuer à vous diversifier. Lee, ta maitrise de ton style de Taïjutsu a ébloui la plupart des examinateurs, cependant nous émettons le désir de te voir étudier plusieurs styles dont ceux avec des armes. Enfin Uchiwa Sasuke, tu es un exemple du ninja généraliste, tes capacités en Dojutsu, Genjutsu, Taïjutsu et Ninjutsu sont tous simplement du niveau d’un jeune chunin. Le problème est ton manque de maturité, de communication avec tes collègues (un chunin est un chef d’équipe !), de réflexion, de contrôle de tes émotions et de ton chakra récemment à cause de ta blessure à l’épaule. Prouves-nous que tu peux travailler avec les autres ninjas de la Feuille sans problème d’attitude et nous t’accorderons le rang de Chunin avec le plus grand plaisir. Congratulations à vous quatre, vous êtes promu au rang de Kyaria Genin (Genin élite) Vous pouvez retournez à vos places.

-     Arigato Hokage-sama ! au passage, ces derniers récupèrent un nouveau bandeau protecteur avec au dos de la plaque le nouveau rang.

-     Aburame Shino et Hyûga Neji, avancez… Shino ton esprit analytique t’a permis de gagner cette promotion mais tes limitations aux arcanes de ton clan t’ont empêché d’obtenir le rang de chunin. Nous te conseillons d’étudier un peu de Fuinjutsu pour diversifier tes compétences et comme pour Chôji une arme ne serait pas à négliger. Neji, c’est ton complexe de superioté qui te coûte ta promotion et aussi le fait que tu te borne au Taïjutsu. Bref, bravo à vous deux, vous voilà Tokubetsu Chunin. Vous pourrez obtenir le titre de Chunin dans trois mois si vous prouvez que vous avez montré votre volonté de corrigez ces défauts. Retournez à vos places ! Avant de continuer, je tiens à signaler que les rangs de Kyaria Genin et de Tokubetsu Chunin ne sont pas des rangs utilisés en temps normal mais voilà, nous sommes en guerre et nous avons besoin de ces distinctions pour savoir qui envoyé où… Très bien aux derniers !

-     Haï ! Neji et Shino récupèrent aussi leurs nouveaux bandeaux mais aussi leurs vestes de chunins. Au même moment, Naruto et Shikamaru se sourirent et avancèrent ensemble devant l’Hokage, l’un heureux, l’autre ennuyé.

-     Nara Shikamaru, tous les vétérans ici présents ont été impressionnés par la qualité de tes stratégies, de ton sang-froid, de tes tactiques, de la maitrise des techniques académiques et le degré d’avancement dans la maitrise des techniques de ton clan. Tu as même inventé une nouvelle technique pour ton clan. Notre seul souhait serait que ta condition physique s’améliore un minimum. Congratulation Chunin Nara !

-     Galère. Murmura un Shikamaru gêné et désespéré à la masse de travail qui l’attend avec la guerre, il récupère son nouveau bandeau et sa veste de chunin.

-     Uzumaki Naruto… « Monsieur je considère mon village comme un territoire ennemi ». Ton dossier académique est celui d’un raté mais ton dossier de ninja de Konoha montre des capacités de haut niveau. Tu as été la star de ces examens à pratiquement chaque épreuve, tu es sorti du lot. Tu as fait preuve de charisme dans la première épreuve, de courage dans la seconde mais aussi d’improvisation. Tes défenses mentales et ta volonté ont été exprimées face à Ino. Dans la dernière épreuve, tu as prouvé ton adaptabilité, ta puissance, ta diversité en montrant divers degré de maitrise en terme de Ninjutsu dont certains élémentaux, de Taïjutsu, de Kenjutsu, de Fuinjutsu et enfin de Kuchyose no jutsu. Tu es le ninja le plus diversifié de ta génération avec Uchiwa Sasuke. Nous sommes ravis de voir que tu as décidé de faire confiance à tes camarades, les ninjas de Konohagakure no Satô. Toutes ces qualités te permettent d’obtenir le rang de chunin mais nous ne pouvons pas ignorer le fait que tu as combattu et vaincu le bijuu Ichibi-No-Tanuki invoqué par Sabaku No Gaara. Seul mon grand-père Senju Hashirama, le Shodaïme aurait fait mieux car je vous rappelle qu’il a capturé plusieurs bijuus. Dans l’histoire de Konoha nous avons aussi Uchiwa Madara qui contrôlait le Kyubi grâce à ses yeux et enfin le Yondaïme Hokage Namikaze Minato a vaincu le bijuu aux neuf queues. Pour votre victoire sur un bijuu, Uzumaki Naruto vous êtes promu au rang de Kyaria Chunin. Pour pouvoir obtenir le rang supérieur de Tokubetsu Junin, il te faut plus de missions sous la ceinture, bravo !