une nuit pas comme les autres

par nazim10

Le lac était plein à craquer de poissons, et Nazim a réussi à pêcher beaucoup de poissons en un rien de temps. Il se dépêcha de ramener sa collecte aux autres qui l’attendaient de pieds fermes.

 

- Aujourd’hui poissons pour tout le monde ! Dit Nazim.

 

- Je préfère les ramens, mais d’accord… Dit Naruto, un peu déçu.

 

Hinata étouffa un petit rire.

 

- Il n’y a que toi qui pourrai nous sortir des idioties pareilles ! Dit Sakura.

 

- C’est bon, on a le droit de rêver… Lui répondit Naruto, en faisant une grimace que seul lui en a le secret.

 

- Arrêtez de vous chamailler, vous deux. Dit Nazim qui commença à faire griller les poissons.

 

Quelques minutes après, une bonne odeur s’installa. Naruto, Sakura et Hinata commençaient vraiment à avoir faim. Il faut dire que Nazim était très doué en ce qui concerne la cuisine…

 

- C’est prêt ! Servez-vous ! Dit Nazim en leur tendant des brochettes de poissons grillés.

 

Tous les quatre se régalèrent, et la plus grande portion était celle de Naruto qui ne se privait pas, au plus grand désespoir de Sakura, qui lui reprochait de ne rien laisser aux autres.

Apres le repas, ils se laissèrent emporter par un sommeil réparateur, mis à part Naruto qui s’installa devant le feu pour prendre son tour de garde. Il resta assit pendant une heure et ses yeux commencèrent à se fermer, alors il décida d’aller au lac pour asperger son visage. Une fois arrivé, il vit quelqu’un au bord du lac. Il s’approcha de lui, et le reconnu immédiatement.

 

- Hinata ? Qu’est ce que tu fais là ?

 

- Je n’arrivait pas à dormir, alors je suis venue ici pour me changer un peu les idées.

 

- Comment à tu fais ? Je ne t’ai pas vu bouger ?

 

- En fait, tu avais un petit peu dormi…

 

- Quoi !!!

 

En voyant le visage de Naruto faire une autre grimace, Hinata ne put s’empêcher de rire. Naruto la contempla un certain moment. Elle était si jolie, et le reflet de l’eau la rendit plus belle. Il resta à la contempler un instant, puis il remarqua qu’Hinata était devenue toute rouge. Il se secoua la tête en se disant « Arrête de rêvasser ! ». Il passa l’eau froide sur son visage, et il se sentit immédiatement en forme et retourna auprès du feu en laissant Hinata seule à contempler les étoiles. Il resta sur ses gardes cette fois en prêtant attention à tout ce qui bougeait. Une demie heure passa sans problèmes, mais quelque chose le tracassait. Il ne pouvait pas oublier le visage d’Hinata avec son rire angélique. Serai-t-il… Mais il fut coupé dans ses pensé par cette même Hinata.

 

- Naruto, c’est mon tour maintenant. Vas te reposer.

 

- D’accord.

 

Il partit vers son sac de couchage qui se trouvait à coté de celui de Nazim. En s’installant, il remarqua sur le visage de Nazim un petit sourire. « Il doit faire un bon rêve » pensa-t-il avant de s’endormir.

Hinata aussi avait quelque chose qui la tracassait. C’était la première fois que Naruto la regarda de cette façon. Un regard d’un garçon vers une fille, pas son regard habituel vers elle. Serai-t-il… « Non ! Arrête de te faire des illusions ! ». Mais elle espérait toujours…

Elle termina ses deux heures de garde, puis laissa sa place à Sakura et se rendit vers sa couchette, en essayant d’oublier le regard de Naruto.

 

Sakura s’assit auprès du feu, guettant chaque mouvement. Mais les paroles de l’Hokage résonnaient encore dans ça tête « Sakura, il y a une chose que tu devrai savoir à propos de ton passé… ». C’était quoi cette chose ? Est-ce que ses parents lui avaient caché des choses avant qu’ils meurent ? Et si c’était vrai, pourquoi l’avoir cacher ? Des tas de questions se posaient dans ça tête, mais sans aucune réponse. Soudain, elle sentit une présence derrière elle. Elle se retourna brusquement, et vit, à son grand soulagement, Nazim qui allait vers le lac. Il resta là-bas pendent un temps, puis retourna vers elle.

 

- Je peux m’assoire avec toi ?

 

- Mais oui, évidemment. Alors, qu’est ce qui t’amènes ?

 

- Bah, rien. C’est juste que je n’ai pas pu fermer l’œil toute la nuit, et j’ai pensé que se sera une bonne idée de te tenir compagnie…

 

- Tu n’as pas confiance en moi ou quoi ? Dit Sakura en faisant un petit clin d’œil.

 

- Non, ne confond pas compagnie avec manque de confiance.

 

- Alors pourquoi tu n’as pas réussi à dormir ?

 

- Je suis inquiet à propos de cette mission…

 

- Tu ne devrais pas. Notre équipe est compétente et on peut réussir.

 

- Ce n’est pas la réussite qui m’inquiète, mais votre état d’esprit, Naruto et toi…

 

- Tu veux dire quoi ?

 

- Cette mission est importante pour vous, et, émotionnellement, je ne sais pas si vous êtes prêts…

 

- Ne t’inquiète pas pour moi. Je me suis bien préparé à revoir Sasuke…

 

- Bien, et Naruto ?

 

Sakura se tût. Elle redoutait la réaction Naruto à la vue de Sasuke. Elle était si excitée à l’idée de ramener Sasuke qu’elle a oublié comment réagira Naruto.

 

- Sakura, parles moi du démon renard…

 

- C…Comment tu as su ?!

 

- Tsunade-sama m’a mis en garde. Elle pensait qu’il vaut mieux que je sache, en cas de danger.

 

- Elle a probablement raison. Naruto est le réceptacle du démon renard à neuf queues, Kyubi. Quand Naruto se retrouve sous le coup d’une émotion forte, le chakra du démon s’empare de lui et il devient incontrôlable. Yamato était le seul qui pouvait le calmer et le ramener à la réalité.

 

- Yamato ?

 

- Un membre de l’Anbu, les forces spéciales de Konoha. Il a en lui le chakra du premier Hokage.

 

- Donc si j’ai bien compris, je devrais m’inquiéter de Naruto, pas de la mission…

 

- Non, je crois qu’on ne devrait pas s’inquiéter du tout. Naruto a bien mûri ces dernières années. Et il pourra se contrôler. Enfin, je l’espère…

 

- Maintenant, parle moi un peu de Sasuke, si ça ne te dérange pas…

 

- Non, ça ne me dérange pas. Dit Sakura en soupirant. Qu’est ce que tu veux savoir de lui ?

 

- Premièrement, sa force, ses techniques…

 

- Sasuke, comme tout les Uchiha, possède le Sharingan, ce qui lui permet de réagir aux attaques plus rapidement. Il lui permet aussi d’utiliser des techniques de genjutsu très puissantes. Sasuke maîtrise aussi le katon, et le chidori… mais pourquoi tu me demandes ça ?

 

- Pour me préparer à chaque scénario…

 

- Je ne comprends pas où tu veux en venir…

 

- Je vais t’expliquer. Disons que Sasuke refuse de retourner avec nous, alors on sera dans l’obligation de le combattre pour réussir la mission. Toi et Naruto, vous connaissaient bien Sasuke, contrairement à moi…

 

- Mouais, je vois…Mais les informations que je t’ai donné datent de l’époque où Sasuke se trouvait parmi nous, et je crois qu’il a évolué depuis…

 

- Non, c’est bon. Tu m’as dit ce que je voulais savoir. Mais dis moi, il n’y a pas autre chose que je devrais savoir ?

 

- Oui. Sasuke a un sceau maudit qu’Orochimaru lui a donné. Il multiplie sa force si il l’utilise.

 

- Je vois…

 

Sakura remarqua que Nazim avait un air songeur en entendant « Orochimaru ». Elle décida de se jeter à l’eau…

 

- Nazim, j’ai remarqué que tu t’énervais en entendant le nom d’Orochimaru. Je peux savoir pourquoi ?

 

- Oui mais pas maintenant. Apres la mission.

 

- Comme tu veux…

 

- Sakura, ne m’en veux pas. Ce n’est pas que je n’ai pas confiance en toi, mais la raison vient de moi. Parler de mes souvenirs est très douloureux pour moi, mais je te donne ma paroles que je te révéler tout. Absolument tout.

 

Il lui donna un petit sourire, signe qu’il voulait se faire pardonner.

 

- Ne t’en fais pas. Et si on changeait de sujet ?

 

- Tu veux parler de quoi ?

 

- Hinata et Naruto…

 

- Ces deux là ! Tu veux les caser ?

 

- Peut être.

 

- Ca sera très difficile, mais on peut réussir, à condition d’avoir un plan.

 

- Et toi, t’as un plan ?

 

- Peut être. Approche toi…

 

Sakura s’approcha de lui et Nazim commença à lui dire son plan.

 

- Ca pourrait marcher ! Je ne sais pas comment tu fais pour sortir des idées pareilles !

 

- Mais il faut d’abord réussir la mission…

 

- Nazim, mon tour est fini. T’as besoin de compagnie ?

 

Nazim la regarda d’un air amusé.

 

- Tu n’as pas confiance en moi ou quoi ?

 

Ils rirent tous les deux. Sakura le laissa seul et partit se rendormir. Elle sentait une certaine complicité naître entre elle et Nazim. Il était très gentil avec elle. S’il pouvait seulement lui raconter ses malheurs…

 

Nazim regarda Sakura s’éloigner. Un petit sourire se dessina sur son visage.

 

- Si seulement tu savais, Sakura. Si seulement tu savais… Dit-il en soupirant.