Chapitre 3

par Kyubi-san

Le destin d’un clan

Chapitre 3

            Cinq ans, cela faisait désormais cinq ans que Naruto avait été déclaré déserteur de rang S par le conseil du village, sans que Tsunade ne puisse s’y opposer. Le blond avait disparu corps et âme avec ses trois ninjas errants. Un an après sa disparition, ce fut au tour de Jiraya de partir, soi-disant pour essayer de retrouver Naruto. Mais il n’était pas souvent revenu au village ces dernières années. Depuis peu, Tsunade s’inquiétait de ne pas revoir Jiraya. En temps normal, celui-ci passait la voir tous les trois ou quatre mois, mais elle n’avait plus de nouvelles de son ami depuis près d’un an déjà.

            Elle ne leva les yeux de ses dossiers que lorsque l’équipe sept entra dans la pièce. Elle était toujours composée de Kakashi, de Sasuke et de Sakura, mais la troisième place avait été prise par un membre de la Racine, un dénommé Saï. Tsunade ne l’aimait pas, celui-ci avait toujours un faux sourire sur le visage, et on ne savait jamais à quoi il pensait.

            - Vous nous avez fait demander, maître Hokage ? demanda Kakashi.

            - J’ai une mission de rang A pour ton équipe Kakashi, lui annonça Tsunade.

            Un sourire orgueilleux apparut sur le visage de l’Uchiwa.

            - Vous devez retrouver et capturer un groupe de ninjas errants qui remplit des missions qui devraient nous être normalement confiées. Après les avoir capturés, vous devrez les ramener ici.

            Tsunade marqua une pause.

            - Je dois vous avertir que ses ninjas sont très puissants. Ils ont été capables de vaincre un membre de l’Akatsuki chacun. Bien qu’ils n’aient pas eu le temps de les éliminer, ceux-ci s’étant enfuis, cela vous donne une idée de la puissance de ces ninjas.

            Kakashi ne dit rien, et sortit. Une fois dehors, il donna rendez-vous à son équipe dans une heure devant la porte du village.

           

            Deux heures plus tard, alors qu’ils avançaient rapidement en direction d’un village, une volée de shurikens vint se planter devant eux, les stoppant dans leur course. Les ninjas de Konoha regardèrent dans toutes les directions afin de savoir d’où venait l’attaque. Sasuke remarqua alors un homme encapuchonné, assis sur une branche d’arbre et adossé contre le tronc de celui-ci. L’inconnu tenait un sabre dans sa main, et deux ninjato étaient visibles dans son dos.

            - Vous cherchez quelque chose ninjas de Konoha ? leur demanda t-il.

            - Allons, ne vois-tu pas qu’ils sont morts de peur ! lança une deuxième voix.

            Une silhouette sortit des branchages et se positionna derrière les shinobis de Konoha. Deux autres ombres vinrent se placer de chaque côté du petit groupe.

            - Voyons voir, d’après les renseignements que nous avons reçus, vous êtes à notre recherche, déclara l’ombre à leur droite. Je me demande ce que nous pouvons faire de vous ?

            - Nous sommes venus pour vous escortez jusqu’à Konoha ! déclara Kakashi, sachant qu’il jouait tout sur un coup de bluff.

            Un rire se fit entendre, venant de l’homme au sabre.

            - Nous, être escortés ? demanda t-il. Qu’est-ce que vous en pensez sensei ? demanda t-il à l’ombre qui venait d’atterrir en face de lui.

            - Suivons-les, déclara celle-ci. Nous sommes tous assez forts pour les vaincre en cas de problèmes ou de mensonges.

            - Remarquez, se moqua l’ombre, ils ne nous ont même pas vus les dépassés et les attendre. Nous les suivons depuis Konoha, et ils n’ont pas été capables de nous repérer ! le niveau du village doit bien avoir diminuer !

            Kakashi arqua son seul sourcil visible à ces propos. Si ce qu’il disait était vrai, leur niveau était bien supérieur à ce qu’il avait pensé. Il jeta un coup d’œil à son équipe. Sasuke bouillait de fureur, tandis que Sakura était prête à attaquer si jamais un mot de trop sortait encore une fois de leurs lèvres. Saï, quant à lui, restait calme, même si le Junin le soupçonnait de pouvoir passer à l’offensive en une fraction de seconde.

            Le ninja copieur poussa un bref soupir. Puis il releva la tête.

            - Vous voulez donc bien nous accompagner jusqu’à Konoha sans problèmes ?

            - Cela dépendra de l’attitude de vos ninjas, répondit l’ombre qui se trouvait derrière eux. Je sais que vous serez capables de maîtriser vos émotions Kakashi Hatake, mais si jamais un de ces trois jeunes ninjas nous attaque, ils rentreront à Konoha avec la totalité de leurs os brisés ! Est-ce clair ?

            - Parfaitement ! lui répondit le Junin.

            Satisfait, le ninja fit un signe à ses coéquipiers, et ceux-ci se regroupèrent alors, ramassant les shurikens lancés au passage. Le premier qu’ils avaient vu se mit alors au milieu de leur groupe, hochant la tête à l’attention de celui qui semblait être le chef.

            - Une dernière chose, reprit ce dernier. Nous aimerions que votre ami Uchiwa désactive ses Sharingans durant tout le trajet, nous n’aimons pas particulièrement être menacés par un Dojutsu.

            Sur ses paroles, les cinq ninjas partirent vers Konoha, rapidement suivis par l’équipe sept. Durant le trajet de retour, Kakashi en profita pour observer discrètement le petit groupe qu’il escortait. Ils étaient tous vêtus de capes noires, dont la capuche couvrait leur visage. De plus, ils ne semblaient pas être sur leurs gardes, mais leur attitude décontractée montrait qu’ils ne craignaient pas de les affronter. Le ninja copieur poussa un nouveau soupir sous son masque. Cette mission était devenue très compliquée. Les personnes à qui ils avaient à faire, étaient chacune plus puissante que lui. De ce qu’il avait pu observer, le groupe comprenait deux combattants spécialistes dans les attaques à distance, deux autres dont les capacités lui étaient inconnues, et un dernier qui semblait être un ninja médecin. Autant dire que ce groupe était une formation de combat parfaite.

            - N’essayez pas de deviner quelles sont nos capacités, lui lança le chef du groupe. Le plus faible d’entre nous à votre niveau, Kakashi Hatake.

            Estomaqué, le ninja copieur réfléchit à toute vitesse. Si jamais de tels ninjas rejoignaient le village, celui-ci posséderaient une force en mesure de vaincre l’Akatsuki. Cela le mettrait également à l’abri de toutes menaces extérieures. Le seul problème que cela poserait, serait la réaction des clans. Chacun d’entre eux voudrait intégrer ses ninjas dans ses rangs, afin d’augmenter sa puissance.

            Kakashi remarqua alors que le meneur et un autre membre du groupe le regardait. Les deux ninjas se jetèrent un bref coup d’œil. Puis ils accélèrent encore leur allure. Les ninjas de Konoha eurent bientôt du mal à se maintenir au niveau de leurs « clients ». Dix minutes plus tard, ceux-ci les attendaient tranquillement devant les portes de Konoha, n’affichant aucun signe d’une quelconque fatigue. Ils semblaient même en pleine forme, comme s’ils n’avaient pas couru quelques minutes plus tôt. L’équipe sept arriva alors, chacun de ses membres étant épuisé par la vitesse à laquelle ils avaient dû aller. Kakashi s’avança alors et passa les portes, faisant signe au gardien de laisser passer les personnes qui l’accompagnait.

            Ces dernières le suivirent tranquillement, discutant entre eux de la sécurité du village. Ils étaient entourés par les membres de l’équipe de Kakashi, qui ne cessaient de les regarder à la dérobée. Enfin, ils arrivèrent au bâtiment du Hokage. Ils montèrent rapidement dans le bureau de celle-ci. Lorsque Kakashi passa la porte, un cri se fit entendre. Mais Tsunade se calma immédiatement en voyant entré les inconnus dans la pièce.

            - Qui sont ces gens, Kakashi ?

            - Ceux que je devais ramener. Ils nous ont suivis pendant plus d’une heure, avant de nous arrêter dans la forêt.

            - Et tu ne t’es aperçu de rien ? s’étonna l’Hokage.

            - De rien du tout, répondit Kakashi d’une voix basse.

            - Bien, équipe sept vous pouvez disposer ! J’ai à parler à nos invités !

            Le ton employé par Tsunade fit clairement comprendre aux ninjas de Konoha que discuter les ordres serait très mauvais pour leur santé. Une fois qu’ils furent sortis de la pièce, Tsunade invita les ninjas présents à s’installer dans de confortables fauteuils. Ceux-ci s’exécutèrent, mais l’Hokage remarqua qu’ils restaient malgré tout sur leurs gardes.

            - Nous souhaiterions rejoindre Konoha, déclara le chef du groupe.

            - Pour quelles raisons ? demanda Tsunade étonnée.

            - Tout d’abord, pour refonder notre clan. Ensuite, nous souhaitons avoir un endroit où nous serons en sécurité et où nous pourrons vivre.

            - Et j’y gagne quoi dans l’histoire ?

            - Quatre ninjas dont la force est supérieure à la plupart de vos Anbus.

            - Vous dites que je gagne quatre ninjas, mais vous êtes cinq, leur fit remarquer Tsunade.

            - Moi je fais déjà partis de Konoha ! déclara la silhouette la plus imposante des cinq.

            Sur ces mots, elle retira sa cape. Un homme de près de deux mètres se révéla alors aux yeux de Tsunade. Il avait de très longs cheveux blancs, deux traits sous chacun de ses yeux et portait un rouleau dans son dos.

            - Jiraya ! s’écria Tsunade. Comment as-tu pu me laisser sans nouvelles depuis des mois ?

            - Il m’a fallu du temps pour les convaincre de venir à Konoha, répondit-il en désignant le groupe derrière lui.

            - Près de quatre mois, maître ! lui précisa un jeune homme aux cheveux rouges en enlevant sa cape.

            Ses compagnons firent de même. Tsunade put alors voir les ninjas. L’un d’entre eux était une femme aux cheveux bleus, et le deuxième un homme roux. Quant au dernier, il n’avait toujours pas retiré son manteau.

            - Naruto tu peux retirer ton manteau, lui apprit Jiraya.

            Le blond s’exécuta alors. Tsunade constata le changement qui avait eu lieu chez le jeune homme durant ces années d’absences. Celui-ci était beaucoup plus grand, faisant seulement une tête de moins que Jiraya. Il semblait beaucoup plus musclé qu’avant son départ du village. Ses yeux bleus pétillaient toujours de joie, mais Tsunade vit également qu’ils reflétaient une plus grande sagesse.

            - Naruto, s’exclama t’elle en se précipitant sur le blond pour le serrer dans ses bras. Je suis tellement contente de te revoir !

            Naruto lui rendit son étreinte, souriant joyeusement.

            - Tu vois bien que tu as bien fait de revenir à Konoha ! lui lança Jiraya.

            - Je vais immédiatement te faire retirer du bingo-book, lui annonça Tsunade. Je suppose que tu as dû affronter l’Akatsuki ?

            - Exact, lui apprit le blond. Si Kakuzu n’était pas intervenu pour sauver Hidan, celui-ci serait un problème de moins en ce moment.

            - Je suppose que vous n’avez pas d’endroit où vous installer ? supposa Tsunade.

            Après un regard à Naruto, Nagato déclara :

            - Auriez-vous des terrains inoccupés, Hokage-sama ?

            - Bien sûr ! Mais pourquoi ?

            - Nous avons assez d’énergie pour bâtir une demeure, voire même deux en d’ici ce soir ! Donnez-nous seulement les droits de propriété et nous nous chargeons du reste !

            L’Hokage se tourna vers son ami.

            - Offre lui ce qu’il te demande, lui conseilla t-il. Il y aura deux manoirs de construits dans le village d’ici ce soir.

            Tsunade capitula et donna à Nagato les papiers qu’il avait demandés. Le petit groupe sortit du bureau, prenant soin de cacher leurs visages. Jiraya et Tsunade restèrent seul dans la pièce. Celle-ci lui demanda alors le niveau de Naruto.

            - Il est devenu un véritable maître des arts ninjas, comme tous ceux qui ont appartenus à son clan. Mais si tu veux avoir un véritable aperçu de ses capacités, tu n’as qu’à organiser un test entre lui et un ninja.

            - Tu pourrais…

            - Non, Naruto et moi nous connaissons trop bien, pour savoir comment nous contrer mutuellement. Prends plutôt un ninja comme Sasuke ou Kakashi. Bien que, dans le cas du premier, Naruto ne retiendra pas ses coups.

            - Pourquoi ça ?

            - Lorsque Naruto est parti avec les derniers membres de son clan, déclara Jiraya à la surprise de Tsunade, un événement s’est produit qui l’a bouleversé. Je ne sais pas quoi, mais je sais que c’est lié à Sasuke.

            - Tu as donc peur que…

            - Naruto l’envoie à l’hôpital. Il se vengera, mais une fois qu’il l’aura fait, tout redeviendra normal. Il n’est pas du genre à Naruto de vouloir se venger pendant une vie entière.

            Tsunade ne dit rien, réfléchissant aux paroles de Jiraya, pendant que celui-ci observait l’horizon.