L'Heure Des Complots

par amycybille

 

 

Chapitre Sixième : L’Heure Des Complots

 

 

 

 

_" Bien! Nous allons débuter par un exercice de manipulation du chakra, commença le capitaine tout en s'asseyant confortablement dans un fauteuil à l'ombre, afin que je m'assure qu'aucun de vous n'a de problème avec son chakra ...

 

Le roux répondant au nom de Gaara, que Sakura avait frappé la veille, prit la parole d'un air énervé.

 

_ C'est tout !? On sait déjà manipuler notre chakra !

 

Les autres soldats approuvèrent tous ensemble.

 

_ Et qu'est-ce qu'on doit faire ? demanda un garçon de la bande du roux, dépêchez-vous, qu'on en finisse avec ces entrainements à la noix!

 

Sasuke offrit un large sourire, qui semblait bien hypocrite aux yeux de Sakura, au dernier soldat à avoir pris la parole.

 

_ Bien entendu Inuzuka! Votre commandant va vous faire une démonstration! ... Naruto ! appela Sasuke, montre-leur !

 

Sakura tourna son regard vers l'endroit où celui du brun s'était arrêté, et put apercevoir Naruto, assis sur un tronc d'arbre coupé.

 

_ Pas de problème ! s'écria Naruto en s'adressant au capitaine.

 

L’Uchiwa regarda autour de lui avec un regard sévère, cherchant quelque chose du regard. C'est complètement énervé qu'il se leva et hurla littéralement :

 

_ Yuria !!

 

Le capitaine hurla tellement fort, que le sol se mit presque à trembler. Même les soldat assis chez Ishiraku l’entendirent et se retournèrent. Tous les soldats du camp avaient eu des frissons dans le dos. Il faut dire que Sasuke Uchiwa était quelqu'un de très respecté dans tout le pays. Rien que le nom "Uchiwa" faisait frissonner. Toutes les grandes familles savaient qui étaient les Uchiwa! Une famille noble et très respectée, où les ninjas talentueux ne se comptaient plus. Ancêtres, ainsi que descendants étaient considérés comme parfait. Et, plus grande fierté encore, cette famille ne contenait que des hommes. Quel honneur pour une famille de ne contenir que des hommes! Même le mot "honneur" est au masculin! Mais que sont les femmes dans cette société ? Sakura s'était bouchée les oreilles sous l'effet de la surprise. Il est taré ou quoi ? Pourquoi a-t-il crié aussi fort ? La jeune fille se déboucha les oreilles et porta toute son attention sur son capitaine pour connaitre le motif de cette attitude. L'Uchiwa afficha soudainement un regard encore plus haineux que toute à l'heure. La fleur suivit son regard et tomba sur la prostituée de toute à l'heure. Cette dernière courait aussi vite qu'elle pouvait. Son capitaine l'avait appelé, et elle se devait d'être là le plus vite possible. Quand elle fut arrivée à la hauteur du capitaine, Sasuke la regarda dans le blanc des yeux avec un regard mauvais. A ce moment-là, Yuria, car c'est ainsi qu'elle se nommait, baissa les yeux vers le sol, consciente qu'elle avait causé la colère de son capitaine chéri.

 

_" Pourquoi les poids que j'ai demandés pour l'entrainement de mes soldats ne sont pas là ?! Je t'avais ordonné de les empiler au milieu du camp !!

 

_ Je ..., commença Yuria, j'ai oublié capitaine …

 

Sasuke prit un air sévère et répéta calmement:

 

_ Tu as oublié …

 

Yuria se blâma encore plus que toute à l'heure, sachant pertinemment qu'elle allait être punie.

 

_Tu as oublié …

 

Soudain, la fleur vit la main du capitaine se lever. Elle devina en une fraction de seconde que l'Uchiwa allait claquer fortement la prostituée. Sakura en avait marre que les femmes se fassent sans cesse rabaisser de cette façon! Une claque, quelle humiliation! Tout le monde fait des erreurs à la fin! Prise par une haine sanglante, elle voulut courir vers l'Uchiwa pour l'arrêter, mais une main la retenu fermement pas le bras. Elle tourna la tête croyant que Shikamaru l'avait empêché de faire une bêtise, mais tout ce qu'elle vit, fut un soldat. Le soldat juste à côté d'elle. Il l'avait retenu. La fleur ne put voir son visage, car un masque noir le cachait. Mais malgré ça, la fleur pouvait très bien distinguer ses yeux verts sous son masque.

 

« CLACK » 

 

La tête de Yuria avait violemment tourné sur le côté sous le choc. Et une marque rouge pivoine était visible sur sa joue.

 

_" Maintenant va ! Tu as deux minutes compris !? dit calmement Sasuke à Yuria en se replaçant dans son fauteuil.

 

Yuria hocha la tête, signe qu'elle avait compris le message. Elle se retourna pour partir mais la voix du capitaine la retenu quelques secondes de plus.

 

_ Au fait, dans ma tente ce soir à huit heure, il n'est pas question que cette claque soit ta seule punition!

 

Après avoir écouté l'Uchiwa, Yuria se précipita vers une tente, afin de finir sa tache avant la fin du délai. Sakura avait regardé ce spectacle avec dégout. De quel droit il osait donner des punitions ?!

 

_ Calme-toi! Je sais que cela t'énerve, je le suis autant que toi! Mais si tu ne veux pas te faire prendre reste discrète.

 

Sakura prit peur. Elle se retourna vivement vers le soldat au masque noir. Comment savait-il ?

 

_ Ne fais pas cette tête! Je le sais parce que je suis comme toi!

 

La fleur parut surprise. Comment ça "je suis comme toi" ? Sakura put deviner un sourire derrière ce masque noir. Elle ne savait pas pourquoi, mais cette personne lui inspirait confiance. Elle sentit comme un grand soulagement, comme si, maintenant, à ce moment précis, quelqu'un la comprenait et pour la première fois dans ce camp, elle se sentait considérée et comprise. Elle n'était plus seule.

 

_ "Et ben ! C'est pas trop tôt! s'énerva Sasuke en remarquant que Yuria avait fini sa tâche en partant à toute vitesse sans demander son reste.

 

_ Ne t'en fais pas pour cette fille, la rassura l'inconnu, c'est une vraie peste, elle ne la pas volée cette claque! Au fait, ce n'est pas mon vrai nom, mais appelle-moi Takumi ... et toi ... comment ... enfin, quel est ton nom "masculin" ? demanda l'inconnu.

 

A ce moment précis, Sakura comprit avec surprise que le soldat avait le même sexe qu'elle. Une femme tout comme elle. Elle sourit à son tour et répondit.

 

_ Je suis Sakumo …

 

Takumi lui rendit un beau sourire, ce qui réconforta la fleur. Cette dernière retourna son attention vers Naruto, qui avait eu pour ordre de leur montrer leur premier exercice. Ce dernier pointa son doigt vers un poids au sol.

 

_ Regardez-bien ce poids! conseilla Naruto en fixant le poids comme concentré.

 

Les soldats s'exécutèrent, impatients de voir leur commandant à l'œuvre. Sakura fixa le poids comme Naruto leur avait demandé, et au bout de quelques secondes, le poids s'éleva dans les airs et s'avança vers Naruto. On pouvait voir l'objet comme porté par le chakra du commandant. Sakura en fut bouleversée, elle n'avait jamais appris à faire bouger les objets avec son chakra! Lorsqu'elle était petite, Neji s'entrainait souvent à cet exercice, et elle se rappelait la difficulté qu'avait eue son ami à maitriser cette technique. Tous les soldats étaient comme choqués par ce qu'ils venaient de voir. Cet exercice était de très haut niveau. Et aucun soldat n'avait l'air de savoir la manier. A la vue des expressions de ses soldats, l'Uchiwa prit un air désespéré et dit calmement.

 

_ Tous les poids devant vous sont pour vous exercer, vous avez trois jours pour contrôler cette technique, ce délai passé, tous ceux qui ne la maitriseront pas pourront dire au revoir au front, et repartir chez eux avec un sacré coup pour l'honneur de leur famille!

 

A cette phrase, tous les soldats se levèrent, déterminés, et partirent chercher un poids pour aller s'entrainer dans leur coin. Sakura imita les soldats, accompagnée de sa nouvelle amie.

 

 

******************

 

 

_" J'accepte ..., répondit le comte Ferraud.

 

L'homme en face de lui sourit.

 

_ Et que dois-je faire en échange de ce service ? demanda L'homme d'une voix presque effrayante.

 

Le comte Ferraud sourit à son tour …

 

_ Tuer le fils du 4ème!

 

L'homme ricana.

 

_ Cette idée me plait ... de toute façon, pour prendre le trône du pays du feu sa mort m'est indispensable …

 

Le comte Ferraud regarda l'homme dans le blanc des yeux ... ce dernier comprit ses pensées.

 

_ Ne vous en faites pas comte, la jeune Hyuga sera à vous ... mais, attendez qu'elle soit à lui ... attendez leur mariage ... de toute façon, une fois le fils du quatrième mort, la jeune Hyuga sera à vous …

 

Le comte Ferraud le regarda sans comprendre …

 

_ Mais, vous voulez attendre que le fils du quatrième soit Empereur et qu'il se soit marié pour attaquer ?

 

_Exactement ..., répondit l'homme, et je frapperai le pays, au moment précis où son épouse sera enceinte ...

 

Le comte s'énerva en un quart de seconde.

 

_ Pas question qu'il souille ma promise! Je la veux pure! Personne n'a ...

 

_ Taisez-vous, crétin! s'écria l'homme, fou de rage, j'ai besoin du descendant du fils du quatrième ... il me faut le sang qui coule dans les veine du fils du quatrième ... et une fois que j'aurai bu son sang, la force, ainsi que tous les secrets des Hokages me seront révélés au plus profond de ma chair! Et je deviendrai invincible! Et là, je pourrai attaquer le pays sans crainte !

 

_ Mais alors, prenez le sang du fils du quatrième directement …

 

_ NON! s'énerva l'homme, il me faut un sang pur! Un sang innocent! Le sang d'un bébé! Le fils du quatrième est trop âgé, son sang par défense automatique ne me révèlerai que des clous ... il me faut le sang d'un enfant innocent, qui ignore tout de la vie ... son sang n'aura donc pas cette automatisme, et je pourrai avoir ce que je désire …

 

Le comte Ferraud n'appréciait pas du tout cette idée, mais, si c'était la seule manière d'avoir sa promise, autant suivre.

 

_ Très bien Orochimaru, commença le comte, mais qu'elle est le service que je dois vous rendre en échange de la mort du Namikaze ? J'ai accepté à l'avance, mais je ne sais absolument pas ce que je dois accomplir …

 

_ Eh bien, c'est très simple, expliqua Orochimaru très calmement, pendant que je prépare mon armée, faites tout ce qui est en votre pouvoir pour rapprocher le Namikaze et la jeune Hyuga! Faites-le rentrer plus tôt de l'armée, faites avancer le mariage, en résumé, faites tout ce qui est possible pour que l'enfant voit le jour au plus vite! Et pour finir, faites-moi part de l'évolution de la situation!

 

_ Très bien, seigneur Orochimaru ...

 

 

 

 

Amy.

<!--