Chapitre 4

par Warrock

Chapitre 4


Ino marche dans les rues de Konohagakure. Depuis l’annonce de l’échec de la mission de récupération de sasuke, la jeune kunoichi se retrouve souvent seule en se moment. Une chose qu’elle déteste au plus haut point. La mort de naruto a beaucoup marqué les shinobi qui ont connu le genin. A commencer par sakura, son ancienne amie. Et maintenant… C’est au tour de ses coéquipiers, Choji et… Shikamaru. Choji à perdu l'appétit. Bon, ça ce n’est pas si grave. Le connaissant, ça ne va pas durer longtemps. Mais pour Shikamaru, c’est autre chose. Ino passe devant la maison de shikamaru. Elle le voit avec asuma leur sensei.


Tu comptes rester ici combien de temps. Shikamaru évite tout contact visuelle avec asuma.

- Je ne sais pas…

- Tu pense à choji ?

- Oui.

- Arrête de me raconter des bobard. Tu es encore marqué par la mission de récupération de sasuke ! Asuma hausse le ton. Arrête de t'apitoyer, si c’était un jonin qui avait le commandement du groupe, La mission aurait été bien pire.

- Pire ! Naruto est mort ! Et mes camarades étaient presque à l’article de la mort ! Et je devrais continuer de vivre avec ça sur la conscience !”


En entendant cela, ino n'ose se montrer. Elle décide de partir les yeux en larme.


*****


Naruto ouvre les paupières. Le jeune genin repense au événement de la veille. Après avoir accepté de suivre le clan nekoma pour de bon. Les membres lui offrir une tente pour se reposer. Il sort de celle-ci, le jour n’est pas encore levé. Il décide de faire une petite balade. Le blond évite de trop s’éloigner des tentes du clan. Durant sa balade, il remarque une silhouette. Piqué par la curiosité, il s’approche doucement pour essayer de la voir. La silhouette effectue des mouvements gracieux, cela émerveille le genin, il est hypnotisé par les mouvements de la silhouette. Sans s’en rendre compte, il sort de sa cachette, il s’approche doucement pour essayer de voir qui c’était. Le genin marche sur une branche qui se casse. Le bruit alerte la silhouette, le genin cherche quelque chose à dire. Aussitôt, la silhouette fonce sur le genin. Il est immédiatement immobilisé.


A… Attendez ! Je… Je…

- Naruto… En entendant son prénom, le blond essaye de voir le visage de son adversaire. Il tourne doucement sa tête vers la silhouette. Les rayons de la lune illuminent le blond qui grâce à la lumière, il put mettre un visage sur l’ombre qui se lève aussitôt.

- Koneko… C’est toi…

- Je suis désolé... La jeune fille rougit de honte de son comportement envers le genin.

- Ce… Ce n'est rien… Koneko aide Naruto à se lever. Une fois Naruto debout, elle s'éloigne aussitôt toujours honteuse de son comportement. Koneko, je t’ai dis que ce n’était rien.

- Ce n’est pas ça… Tu… La jeune fille détourne les yeux en poursuivant dans ses propos. Tu m'as vue danser ?

- Oui. Répond immédiatement le blond. Koneko cache son visage derrière ses mains. Koneko ?

- Désolé… Tu dois me trouver bizarre… En effet, Naruto trouve que la jeune fille se comporte étrangement, un comportement qui attise sa curiosité.

- Cette… Cette danse… C'est pourquoi ? Koneko reprit son calme, elle retire ses mains devant son visage et elle fait face à Naruto.

- Notre clan à… En quelque sorte… Une coutume…

- Une coutume ?

- Oui. Pendant notre voyage, nous revenons chez nous.

- Chez vous ?! Un élément revient dans l’esprit du blond. Cela l’interpelle le genin qui demande alors. Mais… Selon kai… Nous devions nous rendre au prochain village…

- Et c’est ce que nous faisons… Car ce prochain village… Est le nôtre… Koneko laisse de la mélancolie habiter son regard. Une chose que Naruto ne manque pas de remarquer. Mais qu’il préfère ignorer. Naruto.

- Oui ?

- Le jour va bientôt se lever. Nous devrions rentrer.

- Tu as raison. Rentrons.”


La jeune fille et le blond rentrent au clan. La lune laisse place à son confrère le soleil. Le clan nekoma commence à manger et à ranger leur tente. Saiko remarque néanmoins l'absence du genin. Discrètement, elle va en direction de sa tente. Elle voit le genin entrain de dormir. En voyant l’air paisible sur le visage du blond, des souvenirs remontent dans la mémoire de la femme. Des souvenirs… Doux et… Douleurs. Sa vue se trouble. Elle passe sa main sur ses yeux et remarque quelque chose d’humide sur ses doigts. Saiko comprends ce qui ce passe. Elle essuie aussitôt ses yeux et sortit de la tente en faisant des pas silencieux.


Naruto ouvrit les paupières. Il s'étire et sort de la tente. En voyant que le clan avait presque fini de ranger les leurs… Le blond panique. Il essaye de ranger la sienne. Mais à cause de sa jambe… C’était plutôt difficile. Heureusement, il fut épaulé par koneko sous le regard compatissant de kai qui laisse un petit sourire se dessiner sur ses lèvres. Une fois cela fais, le clan est prêt à répartir.


Naruto essaye de suivre tant bien que mal le clan. Celui-ci adapte son rythme de marche à celui du genin. Et celui-ci est soutenu par koneko.


Durant ces quelques jours de voyage, Naruto remarque quelque chose. Le clan semblent préparer quelque chose. Le genin veut aider le clan… Mais… Il ne sait comment. Après tout… Personne dans son village natale avait besoin de son aide. Alors il préfère observer. Comme il a toujours fait. Cependant…


Hé ! Naruto pose son regard sur un homme avec des cheveux courts argentés et les yeux couleurs saphir.

- Oui ? L’homme affiche un sourire est tourne autour du genin en le regardant minutieusement.

- Tu feras très bien l’affaire. Viens on a un travail pour toi.

- Un… Un travail ? Comment ça ?

- Tu sais te servir d’un pinceau ?

- Un pinceau… Un souvenir remonte dans la mémoire du genin. Celui d’avoir fait plein de graffiti sur les visages des hokages dans son village. Un souvenir qui commence à faire rire Naruto. Bien sûr que je sais me servir d’un pinceau. Tu as devant toi, le roi des graffitis. Commence le blond en se vantant de son méfait.

- J’ai toujours l’oeil pour trouver des personnes avec du talent. L’homme commence à rire en se vantant lui aussi. Je m’appelle Hakure Nekoma.

- Et moi c’est Naruto. Euh… Vous avez vraiment besoin de moi ?

- Oui. Tu vas m’aider. Suis moi.”


Naruto suit hakure. L’homme l’emmène dans sa tente. Cette dernière est remplit de beaucoup parchemin. De pinceau. Et d'encre. Naruto admire ce que hakure à dans sa tente.


Tu aimes.

- Euh… Je n’ai jamais vue ça. En quoi puis-je aider ? Hakure donne un pinceau et un parchemin.

- Je fais des talismans.

- Des talismans ? Des talismans pour quoi ? Hakure regarde le genin. Personne… Ne t’ai mis au courant ?

- Au courant de quoi ? Demande le blond de plus en plus perplexe.

- Demain, nous allons chez nous.

- Oui. Koneko m’en à parler… Pour votre coutume ?

- C’est ça.

- Mais c’est quoi cette coutume au juste ?

- À travers une cérémonie, nous prions pour que les dieux guident défunts qui sont mort lors de l’attaque de Nibi vers les cieux. En entendant les propos de hakure, Naruto repense à la mélancolie de koneko.

- Je… Je ne sais pas si je devrais vous aidez… Je ne fais pas partie de votre clan…

- Ne t’inquiète pas. Tout aide avec moi est la bienvenue. Surtout pour le roi des graffitis…”


Naruto sourit. Et ainsi sous les directives de hakure, il créa des talismans. Le voyage est terminé. Le clan arrive devant un village en ruine. Les maisons sont brûlé et détruite. La nuit va bientôt tomber et de le clan se prépare pour la cérémonie des défunts. Habillé d’un kimono blanc, Naruto remarque qu’il manque les jeunes femmes du clan. Tous devant les tombes des défunts. Les jeunes femmes du clan viennent devant les tombes, parmis elle, il y avait koneko. Naruto en la voyant devient rouge, la jeune fille était sublime dans son kimono, ses cheveux sont coiffés comme ceux des geishas. Et les femmes du clan sont ainsi.


La cérémonie peut commencer. Les femmes commencent à danser. Une danse que le genin reconnu aussitôt. Le blond regarde la danse avec émerveillement. Hakure vient vers Naruto. Celui ci le prévient de la suite. Naruto le suit. Ils distribuent les talismans pendant la danse des femmes. Une fois la danse terminé, les membres du clan partent sur les tombes de leurs défunts proches. Naruto reste un peu à l'écart. Il n’a personne à pleurer… Il n’a jamais connu ses parents… Dont il fait ce qu’il est habitué à faire… être à l'écart. Koneko voit le genin. Elle vient vers lui et lui prend la main. Un acte qui fait rougir le blond. Se laissant guider par la jeune fille, le genin arrive devant une tombe.


Bonjour maman... Commence koneko. Le blond garde le silence et écoute la jeune fille. Il c’est passer beaucoup de chose. Et parmis ces choses, je voulais te présenter l’une d'entre elle. Il s'appelle Naruto.

- Je… Bonsoir.

- Il nous a rejoint récemment. Par moment, tu me manques mais grâce au clan et à kai, je ne suis jamais seule. Koneko pose son talismans sur la tombe de sa mère. Je t'aime maman. Puisses-tu veiller sur moi dans les cieux.”


Koneko laisse de née nouveau sa mélancolie paraître sur visage. Le genin entend pas très loin d’eux des sanglots et des pleures. Il cherche leur provenance et il voit que cela vient saiko. Koneko explique au genin que saiko pleure la mort de son plus beau trésor… Son fils. En entendant cela Naruto ressent une peu de peine pour saiko mais aussi koneko. Cela ne que quelques jours qu’il est avec le clan de nomade. Et voir la jeune fille avec cette expression lui fait se poser beaucoup de questions… À propos d’elle… Mais aussi à propos du clan de son vécu… Lui qui a toujours vécu dans la solitude… Mais aussi dans la haine des habitants que konoha. Une haine qui la rendu amer.


La seule personne qui comprenait sa solitude… À choisi une autre voie… Celle des déserteurs… Et certaines paroles de cette dernière lui revient à l’esprit.

“Qu’est-ce que tu sais de moi… toi qui n’a jamais eu de parents ou de frère ?! Tu as toujours vécu seul !! Qu’est-ce que tu sais de moi ?!!! Hein ?!! C’est quand on a des liens qu’on souffre !! Tu ne sais pas ce que c’est que de perdre un être cher !!”


Et peut-être que cette personne à raison…