Première journée sans souffrir!

par Val_023

La personne qui a changé ma vie – Une première journée sans souffrir-

 Le lendemain matin c’est un rayon de soleil filtrant à travers les rideaux mal tirés qui vint réveiller le petit Naruto, se posant sur ses perles azurées présentement fermées. Il cligna plusieurs fois des paupières pour s’acclimater à la luminosité de la pièce avant de se redresser lentement. Il tourna la tête vers la droite, où il avait entendu un petit grognement plaintif, et remarqua qu’un autre petit garçon dormait à ses côtés. Il sourit en le voyant bouger et ouvrir les yeux pour les fermer presque aussitôt, en bougonnant plus ou moins fortement contre le soleil qui osait le déranger si tôt dans son sommeil. Un bruit sur sa gauche le fit se retourner vers la porte qui venait de s’ouvrir, laissant passer Itachi qui regardait d’un œil tendre les deux enfants complètement opposés, enroulés dans les épaisses couvertures.

 L’adolescent s’approcha tranquillement du lit avant de s’asseoir au pied de celui-ci en se retournant suffisamment pour voir les deux enfants. Il tira un peu sur les couvertures pour obliger Sasuke à se mettre debout, mais le petit brun ne l’entendait pas de cette oreille. Il serra les draps plus forts entre ses mains jusqu’à ce que ses phalanges blanchissent. Un petit rire discret se fit entendre dans la pièce aux couleurs sombres.


     - Vous êtes comme ça à chaque matin? demanda Naruto en tentant de contenir son rire, sans grand succès.
     - Oui, parce que Sasuke est un petit paresseux! répondit Itachi en riant également.
     - Même pas vrai! bougonna Sasuke.
     - Peu importe, mère veut vous voir dans la cuisine dans cinq minutes maximum pour le petit-déjeuner, dit l’adolescent en s’adressant plus à son petit frère qu’à Naruto.

 Itachi se leva et tendit la main au petit blond qui ne se fit pas prier pour l’attraper. Il saisit la main de son cadet et le guida jusqu'à la cuisine où Mikoto les attendait en buvant du café.

 Quand elle vit son fils aîné entrer avec son petit protégé, elle leur offrit un sourire sincère d'où ne transperçait ni haine ni méchanceté. Naruto répondit timidement au sourire que la femme lui avait fait avant qu’elle ne lui fasse signe de prendre place à la table où un fructueux petit-déjeuner les attendait tous les quatre.

 Des bruits de pas se firent entendre dans le couloir et une tête brune apparut dans le cadre de la porte de la pièce qui, la veille, avait vu une horreur se produire. Mikoto sourit à Sasuke avant de refaire le même signe qu’elle avait précédemment adressé à Naruto pour l’invité à s’asseoir avec eux. Elle regarda le petit blond discrètement pour s’apercevoir que les blessures causées par son mari avait déjà disparu et c’est avec une voix douce qu’elle engagea la conversation avec les trois garçons.


     - Vous avez bien dormi?
     - Oui madame, répondit le blond de façon enjouée.
     - Je t’en pris Naruto appelle-moi Mikoto, dit-elle gentiment. Et toi Sasuke, tu as bien dormi? demanda-t-elle en se tournant vers son fils cadet.
     - Oui maman, mais je ne veux plus que Nii-san me réveille, bougonna l’enfant aux yeux onyx.

 Itachi eut un bref rire en passant sa main dans la chevelure désordonnée de son petit frère. Son rire s’accentua lorsque Sasuke gonfla les joues en lui tirant la langue. Bientôt trois rires emplirent la pièce avant que Sasuke ne joigne son petit rire cristallin aux autres.

 Le reste du déjeuner se déroula dans cette joyeuse ambiance. Même Itachi, qui était sans aucun doute le plus froid de la famille, après leur père, bien évidemment, participait à la discussion avec animation. Les rires fusaient de-ci, de-là, occasionnant un brouhaha plus qu’inhabituel dans le quartier Uchiwa originairement calme et silencieux.

 Et bien avec Naruto dans le quartier celui-ci ne sera jamais plus inanimé, pensa Mikoto en regardant son fils aîné essuyer le coin de la bouche du petit blond, qui était, quant à lui, totalement surpris que des gens si gentil tel que Mikoto, Sasuke et Itachi prennent soin de lui.

 Le déjeuner terminé, Itachi proposa aux deux gamins d’aller s’entraîner au lancé de shurikens. Sasuke sautait de joie à l’idée de pouvoir montrer à son grand frère à quel point il s’était amélioré depuis la dernière fois. Naruto, par contre, était très loin d’être enchanté par cette idée. Il n’avait jamais vu une arme de près et encore moins touché une, sauf celles que les villageois utilisaient pour lui faire du mal. Il s’inquiétait un peu du déroulement de la journée où il allait pratiquer le lancé de shurikens.


 Une main passée lentement dans ses cheveux blonds le fit sortir de ses craintes. L’adolescent le fixait depuis quelques minutes n’osant pas s’approcher pour ne pas le déranger dans ses pensées, mais lorsqu’il avait vu se refléter sur le visage du petit blond, plusieurs sentiments contradictoires tels que le bonheur et la peur, il était intervenu. De plus Sasuke commençait à s’impatienter et il jugeait plus sage qu’y aller maintenant mettrait un terme aux cris de joies incessants de son petit frère et protégerait son ouïe plus que développée.


      - Qu’y a-t-il Naruto? demanda-t-il en s’accroupissant devant le gamin.
      - Rien, pourquoi il y aurait quelque chose? dit-il en détournant le regard.
      - Regarde-moi Naruto, dit l’aîné d’une voix douce. Dis-moi de quoi tu as peur? Je serai avec toi tu n’auras rien à craindre! D’accord?

 L’enfant acquiesça et agrippa la grande main d’Itachi avant que celui-ci ne les guide jusqu’à un terrain d’entraînement libre qui était assez grand pour leur permettre de pratiquer quelques techniques, même si leur principale occupation serait le lancé de shurikens.

 Durant le trajet plusieurs regards choqués s’étaient posés sur le prodige Uchiwa, son petit frère et le réceptacle du démon renard. Les deux avaient ignoré les regards hostiles adressés au petit blond et même quelques fois, ils en lançaient des plus terrifiants, mais Naruto, lui, n’arrivait pas à faire fi de ces regards malgré toute sa volonté et il baissa le regard.

 Au bout d’un moment, lorsque les arbres se firent plus nombreux, signalant leur arrivée dans la forêt, il releva la tête et écarquilla les yeux de stupeur. Sur une branche, près de l’endroit où ils se trouvaient, Kit se tenait debout et le regardait. Il frotta ses yeux pour s’assurer qu’il ne l’avait pas imaginé, mais lorsqu’il posa son regard une nouvelle fois sur la branche il n’y avait plus personne. Il haussa les épaules en se disant que le stress lui faisait avoir des hallucinations.

 Derrière un arbre non loin de là, Kit observait les trois garçons s’éloigner. Il avait été chanceux que Naruto croit qu’il était le produit de son imagination trop fertile. Il devait faire preuve de plus de vigilance s’il ne voulait pas se faire repérer de nouveau, il avait déjà assez de problèmes pour le moment, pas besoin d’en rajouter.


    - Personne ne doit savoir qui je suis, sinon papa sera enseveli sous une tonne d’ennuis et moi sous une tonne de questions, murmura Kit en regardant le début de l’entraînement.

 Itachi avait fait une petite démonstration pour montrer à Naruto ce qu’il fallait faire puisque son frère le savait déjà. Il retira ses shurikens des neuf cibles avant de laisser sa place à Sasuke. Celui-ci réussit à en planter huit, mais la cible derrière le rocher lui posait un immense problème. Il se plaça plus loin pour s’exercer sur les arbres alentour pendant que Naruto tentait de toucher les cibles.

 Le petit blond avait beaucoup de difficultés et ce n’est qu’au bout de plusieurs heures de lancés dans le vide qu’Itachi lui vint en aide. Il le repositionna de la bonne façon et le laissa lancer.

 Un cri de joie retentit dans la forêt quand Naruto réussit à atteindre sa première cible. Plus motivé que jamais, il réitéra son geste et après quelques minutes il planta huit de ses neuf shurikens.

 Itachi sourit doucement avant de s’apercevoir que le soleil commençait à décliner à l’horizon. Il décrocha les cibles des arbres et ramassa les shurikens éparpillés ici et là avant de faire signe aux deux gamins qu’il était temps de rentrer. Ceux-ci le suivirent sans faire d’histoire car leur petit entraînement les avaient quelque peu épuisé.

 Lorsqu’ils arrivèrent, Mikoto vint les voir et leur sourit doucement en leur annonçant que le repas était prêt et qu’il n’attendait plus qu’eux, mais elle leur conseilla d’aller prendre un bain avant parce qu’ils empestaient un peu trop la sueur. Naruto et Sasuke prirent leur bain ensemble et c’est tout heureux qu’ils mangèrent tous les quatre. 

  Le repas terminé Naruto alla directement se coucher dans le lit appartenant à Itachi. Emmitouflé - et à demi-endormi - dans les épaisses couvertures, il n’entendit pas la porte de la chambre s’ouvrir sur une petite silhouette qui vint se coucher à sa gauche.

 Comme la veille, Itachi monta voir son frère et Naruto et sourit en les voyant endormis dans son lit. Il se déplaça silencieusement dans la pièce afin de les border correctement et de déposer un tendre baiser sur leur front puis il sortit tout aussi silencieusement.

 À l’extérieur un homme regardait les deux gamins endormis un sourire aux lèvres caché par son masque de renard. Il murmura une simple phrase avant de partir loin de la demeure principale du quartier Uchiwa :


    - Dors bien, papa!
 
----------------------------------
Merci Mlle_YoYo pour ses conseils et sa correction!