La rencontre.

par Val_023

La personne qui a changé ma vie – La rencontre-

 

  Le 10 octobre était une journée triste pour les habitants de Konoha, depuis maintenant six ans ils avaient perdu le quatrième Hokage, le Yondaime. Mais pour une personne ce jour voulait dire bien plus que tristesse, cette journée voulait dire souffrance même s’il ignorait pourquoi les habitants du village le haïssaient. À chaque année s’était comme ça, la journée de son anniversaire il se faisait battre, volé et même violé.
 
  Naruto Uzumaki, car s’était lui ce petit garçon, attendait l’heure fatidique caché sous les couvertures recouvertes de moisissure de son lit. Il tentait d’étouffer ses sanglots même si c’était complètement inutile.


  Un bruit de pas se fit entendre dans l’appartement de l’enfant blond qui resserra ses couvertures sur sa tête en espérant se cacher aux yeux des gens qui lui voulaient du mal. L’individu s’arrêta devant la porte de sa chambre avant de l’ouvrir lentement et de continuer à avancer à l’intérieur. Naruto tremblait de tous ses membres et ses yeux bleus étaient baignés de larmes.
 
  Une main tira vivement sur la couverture et l’enfant ne put retenir un cri de peur et d’angoisse. Il leva la tête vers l’homme qui le regardait d’un regard lubrique avant que celui-ci ne l’attrape à la gorge. Naruto ferma les yeux et il tenta de débattre mais s’était peine perdue, il ne faisait pas le poids contre lui. L’enfant commençait à perdre connaissance lorsque la pression que l’homme exerçait sur sa gorge se relâcha totalement. Un petit cri de souffrance se fit entendre dans la pièce redevenue silencieuse.

  Naruto qui avait gardé les yeux fermés se décida à les ouvrir. Il vit tout d’abord une flaque de sang sous le cadavre de l’homme qui avait tenté de l’agresser et un peu plus loin une ombre qui le regardait en essuyant son katana sur une petite serviette. L’ombre rangea son arme avant de s’approcher lentement du petit garçon terrorisé pour ne pas l’effrayer davantage.

    - Tu n’as rien à craindre petit, murmura l’ombre, je suis ici pour te protéger. Dors maintenant je veille sur toi.

  Le petit Naruto ne se le fit pas dire deux fois il s’endormit rapidement sous le regard bienveillant de son protecteur qui passa sa main dans les courts cheveux blonds. L’enfant avait confiance en quelqu'un et il était heureux pour la première fois de sa courte existence parce qu’une personne l’avait aidé et pour une fois il ne fit aucun cauchemar.