Chapitre 18

par The-Express

Disclaimer : L'univers de Naruto ne m'appartient pas. Je ne fais qu'emprunter les personnages à Masashi Kishimoto, et bien entendu je ne gagne pas d'argent en utilisant son univers.


Chapitre 18 : Valeur de l'équipe Sept


« Nous sommes tout les deux incapable de poursuivre. » murmura Kimimaro, en voyant Naruto s'écrouler également au sol.


Le blond se tenait désormais le foie, le sang giclant en faible quantité, tandis que son épée était resté figé dans les côtes de son adversaire.


« Il me semble que tu ais raison cette fois-ci.. » commença Naruto.


« FUYEZ. » coupa Kakashi.


Jetant un regard sur la rivière, il vit son senseï au main de Zabuza, puis regardant Kimimaro perdre connaissance petit à petit, il se rattrapa et fit en essayant de se lever et essuyant le sang qui coulait de sa bouche:


« Ou peut-être pas. »


Sasuke fixait désormais son adversaire, son sharingan visible par tous. Oubliant la fatigue qu'il ressentait, il se redressa et lança un air de défi à Haku.


« Pourquoi n'as tu pas dévoilé ton Dojutsu d'entrer ? » demanda Haku.


Un mince sourire apparut sur les lèvres de l'Uchiwa, son regard toujours fixé sur son adversaire.


« Je ne le maîtrise pas totalement. Et je ne pensais pas en avoir besoin contre un autre ninja de mon âge. » prit-il la peine de répondre.


« De toute façon, quelque soit le pouvoir du Sharingan il ne te sera d'aucune utilité contre cette technique. »


Puis à la surprise de Sasuke, Haku disparut de son champ de vision. Reculant sa jambe droite, il se mit en position de combat, prêt à subir la prochaine attaque de son adversaire. Furtivement, il vit son adversaire se mouvoir entre deux miroirs et lancé des senbons qui vinrent se figer dans son corps.


« Comment ? » pensa-t-il.


L'incrédulité sur le visage du brun n'échappa au shinobi de Kiri. Son rire s'éleva des miroirs de glaces, faisant redescendre sur terre Sasuke.


« As-tu compris que tu ne fais pas le poids ? »


« Arrête de parler. Arrête de te croire supérieur. » s'emporta Sasuke.


« Un Uchiwa qui dit ça ? Le monde shinobi connaît votre fierté, votre sentiment de supériorité. » ricana Haku.


« Hn. Trêve de bavardage. »


Reculant avec soin sa jambe, il fixa avec attention les miroirs qui se dressaient en face de lui. Espérant pouvoir suivre les mouvements de son adversaire. Puis il entendit sa voix dire :


« Hyoton : Senbon de glace. »


Plusieurs fines aiguilles glacé foncèrent sur Sasuke, qui d'un mouvement rapide du bassin réussit à en éviter quelques un. Tandis que l'autre moitié vinrent se figer un peu partout sur son corps. Crachant un peu de sang, il se redressa fièrement.


« Abandonne. Comme te l'as ordonné ton senseï. » conseilla Haku.


« Jamais... » commença-t-il. « Jamais je n'abandonnerais. »


Haku ne répondit pas à la phrase de Sasuke, et se contenta de jeter de nouvelles aiguilles sur l'Uchiwa. A l'aide de son sharingan, il réussit à en éviter plusieurs, tout en voyant une dizaine d'entre eux se figer dans son corps.


« Quelle technique ! Mais elle doit avoir une faille. » pensa-t-il.


« Tu n'as pas encore compris ? » demanda Haku.


« Comprendre quoi ? »


« Que votre équipe n'avait aucune chance dès le début. Nous avons déjà tous connus la guerre. La fille doit déjà être tombé, Naruto également et ton senseï pour t'avoir ordonner de fuir doit être en mauvaise posture. »


« Sakura ! Naruto ! Kakashi-senseï. » pensa Sasuke.


« Impossible. » s'écria-t-il.


« Tu ne crois pas en tes paroles, tu essayes de te convaincre du contraire. » marmonna Haku. « Ils sont condamnés à mourir, tout comme toi. »


Sasuke baissa les yeux sur le sol, dépité par les paroles de son adversaire, décontenancé. Un souvenir lui revint, ce fameux soir où il avait réussi à éveiller son Sharingan.


Sasuke se baladait dans les rues de Konoha, comme il en avait pris l'habitude depuis le départ de Naruto pour Kiri. Soupirant de lassitude, le blond lui manquait, ses défis plus absurdes les uns que les autres lui manquaient. Ses pas l'avaient guidés inconsciemment en direction de l'appartement vide de son ami. Un mince sourire surs les lèvres, qui s'évapora aussitôt en entendant des paroles :


« Le démon est partie. » ricana une première voix.


« Pour toujours ? » questionna une seconde.


« Aucune idée, mais nous pouvons lui laisser un souvenir au cas où il daignerait revenir ici. » répondit une nouvelle voix.


« Comment s'appel-t-il déjà ? »


« Uzumaki, je crois. » ricana l'un d'entre eux.


« Allons-y. » ordonna la première voix qui semblait être le chef.


Sasuke se déplaça rapidement en direction de l'appartement de son ami. Bien décidé à empêcher ses personnes de le vandaliser.


« Qui êtes-vous et que comptez vous faire? » demanda-t-il.


La bande de cinq civils qui se trouvaient devant l'appartement de l'Uzumaki se retournèrent aussitôt, et ricanèrent en voyant un simple petit garçon se tenir devant eux.


« Que fais tu là ? Ce serait plus approprié. Il est l'heure de dormir, gamin. » ricana le civil le plus en retrait.


Sasuke ne broncha pas un seul instant, et se contenta de figer de son regard noir le civil qui lui faisait face.


« Que voulez vous ? » répéta le survivant du Clan Maudit.


« Tu tiens tellement à savoir ? Très bien, nous allons donner à ce misérable démon une leçon qu'il n'oubliera pas quand il reviendra. »


« Démon ? » articula Sasuke.


« Oui, c'est un démon. Il ne mérite pas de vivre. »


« Ne traite pas mon meilleur ami de démon. » s'énerva-t-il.


Les civils se mirent à rire, puis celui qui semblait être le chef regarda avec attention le jeune étudiant qui se tenait devant lui.


« Un Uchiwa ami avec un démon ? » commença-t-il. « Tes parents auraient honte de toi. »


« Ne parles pas de mes parents. » grogna méchamment l'Uchiwa.


« Que comptes tu nous faire ? Tu n'es pas ton frère, tu n'es pas un génie, tu n'as même pas encore éveillé ton Sharingan. »


Le brun serra fortement ses poings, regardant avec haine ses pieds. Puis comme par instinct, il ferma ses yeux, avant de les rouvrir et de fixer les civils. Des civils qui se mirent à trembler de tout leurs membres, en voyant le regard noir de Sasuke être devenu rouge sang.


« C'est.. c'est.. le.. Sha.. Sharingan.. » bégaya le chef, tout en prenant ses jambes à son cou.


Rapidement les autres civil l'imitèrent et se sauvèrent sans aucune hésitation, trop apeuré par les yeux légendaire du clan Uchiwa. Après un long moment, Sasuke posa ses mains sur ses yeux, et caressa un instant ses nouvelles pupilles. La haine et la colère, comme lui avait expliqué son maudit frère, lui avait permis de les éveiller. Sa famille disparue et Naruto, étaient indirectement responsable de ce fait. Un de ses rares sourires apparuent sur ses lèvres.


Après ce court instant, où il s'était remémorisé le début de son ascension, il redressa ses yeux et fixa les miroirs qui se dressaient en face de lui.


« Je trouverais la faille dans cette technique, et je te battrais. Pour mon équipe, pour mes amis, et pour l'honneur du clan Uchiwa. »


Zabuza contre Kakashi :


Le ninja copieur se tenait toujours enfermé dans cette boule d'eau, le regard hagard, cherchant désespérément une solution.


« Rien ne sert de crier, Kakashi. Tes élèves sont pris au piège par les miens. Hormis, Naruto aucun des autres n'a une chance de s'échapper. »


« Ne les sous-estime pas. Cela pourrait amener à ta défaite. » rétorqua un Kakashi frustré.


Le rire sanguinaire de Zabuza résonna sur le lac. Puis dans tout les alentours.


« Renonce à ta mission. Livre-nous Tazuna, c'est votre dernière chance. »


« Les Jonins de Konoha préfèrent mourir en mission, qu'avoir le déshonneur de revenir en ayant fuis comme des lâches. »


« Tu parles en connaissance de causes, Kakashi Hatake. Ton père a connu ce déshonneur n'est ce pas ? Il a abandonné sa mission pour sauver son équipe. »


« Co.. Comment sais tu ça ? »


« Le Bingo Book de Kiri est très complet sur ton cas, sur ta famille, sur tes compétences. »


Kakashi baissa ses yeux un instant, il essayait de gagner du temps pour voir ses élèves fuir et rentrer à Konoha avec Tazuna. Il ne savait pas où ils en étaient. Fuir durant un combat était compliqué. Très compliqué.


« Qu'attends-tu pour m'achever ? » demanda Kakashi.


Le shinobi de Kiri ne regardait plus Kakashi et fixait l'horizon. Là où avait lieu les autres combats. Il pouvait apercevoir les dômes de Glace érigé par Haku, la terre totalement retourné par les Doton de Naruto. Il se rappelait encore des conseils qu'il avait donné à ses élèves.


« Haku, Kimimaro, Soraya, asseyez vous. » ordonna-t-il.


Les trois genins de Kiri obtempérèrent aussitôt, regardant avec respect et crainte leur senseï, l'un des sept légendaires épéiste de la Brume.


« L'équipe de Konoha qui escorte notre cible est plus dangereuse qu'elle n'y paraît. Kakashi Hatake, connu sous le nom de Ninja Copieur, sera mon adversaire. Je vais le capturer pour faire fuir ses élèves. Je ne doute pas de vos capacités, mais le présence de l'Uchiwa, et surtout celle de Naruto Uzumaki est une sérieuse épine dans notre pied. Je ne sais rien du niveau de l'Uchiwa. Je ne sais pas jusqu'où a progresser Naruto. » énonça Zabuza.


« Naruto Uzumaki ? Le héros de Kiri ? » questionna faiblement Soraya.


« En personne, et son adversaire sera Kimimaro. Ta défense et ton corps à corps devraient suffire à le ralentir pendant un moment. Haku, ta vitesse sera nécessaire pour affronter l'Uchiwa. Soraya tu t'occuperas de la fille. »


« Naruto Uzumaki. » répondit Zabuza.


« Pourquoi ? » s'emporta Kakashi.


« J'ai une discussion à avoir avec lui. Rien qui te concerne. »


Automatiquement, le regard de Kakashi se dirigea sur les lieux des combats. Cherchant rapidement du regard le blond, et espérant intérieurement qu'il ai fui.


« Je crois que tu peux attendre longtemps. » se mit à rire l'Hatake.


« Si il a fui, tu mourras. »


« Alors tue moi. Naruto obéis à mes ordres, il doit se trouver bien loin en ce moment. »


« Si tu y tiens. »


Et lentement Zabuza prit son sabre dans sa main droite, fixant avec envie le corps de son prisonnier. Se délectant déjà du sang qui allait couler.


Naruto :


Le blond rampait péniblement sur le sol, avançant lentement. Beaucoup trop lentement à son goût. Sa blessure cicatrisait rapidement, mais ses réserves de Chakra avait diminué rapidement suite à cette blessure. Jetant des regards derrière lui, il vit le corps inanimé de Kimimaro. Une once d’écœurement le parcourut un instant. Il n'avait fait qu'obéir aux ordres de son village, tout comme lui. Et il était sur le point de mourir. Il devait trouver une solution rapidement, sortir Kakashi-senseï de cette prison, et arrêter ce conflit totalement inutile.


« Kyubi. » appela mentalement Naruto.


« Que me veux-tu, gamin. » grogna aussitôt le démon renard à neuf queues.


« J'ai besoin de ton Chakra. »


« Encore ? Que ferrais-tu sans moi ? Et sois patient, stupide humain, comment crois-tu que tes plaies se referment aussi rapidement. »


« Tu me soignes ? » bégaya Naruto.


« Tu es mon hôte, idiot. Si tu meurs, je meurs. » grincha Kyubi.


Pendant quelques secondes, l'Uzumaki ne répondit pas à son colocataire. Touchant avec soin les plaies qui se cicatrisaient vitesse grand V.


« Comptes-tu utiliser mon Genjutsu ? » attaqua la bête.


« Non. Il est mon ami. » répondit sèchement Naruto.


« Alors pourquoi te passerais-je mon Chakra, vulgaire humain ? »


« Si je suis à court de Chakra et que mon senseï et coéquipiers meurent, alors je mourrais et toi aussi. »


« Grr, quand seras-tu capable de te défendre sans mon aide ? »


« N'oublie pas notre marché, ton chakra contre certains de mes sens. Je travail sur ce joint, alors réalise ta part du contrat. »


« Très bien, gamin. » se résigna Kyubi.


Naruto sentit une énorme décharge de pouvoir envahir son corps, et l'aider à se sentir mieux. Un sourire sur ses lèvres, il réussit à bouger ses genoux, puis ses pieds. Se redressant péniblement, il regarda autour de lui. Et étrangement finit par se diriger en direction du corps de Kimimaro, et non en direction du combat entre son senseï et Zabuza.


« Tiens bon, Kimimaro. » fit Naruto, en s'agenouillant à côté du Shinobi de Kiri.


A l'aide de bandage scellé dans son parchemin, il retira l'épée et fit un rapide garrot sur la côte de son adversaire. Limitant ainsi la perte de sang.


« Merci Sakura, pour les conseils. » murmura-t-il.


Puis il se releva, fixant avec attention les alentours. Ne voyant aucune trace de Sakura, mais le corps de la kunoichi de Kiri, il supposa qu'elle avait gagné son combat et qu'elle était retourné protéger Tazuna. Un sourire montrant sa fierté illumina son visage.


« On dirait que mes paroles ont eu un effet sur elle. » pensa-t-il.


Son regard s'attarda sur les dômes de Glace, puis sur la prison de Kakashi. Il hésitait aidé Sasuke ou son senseï. Il connaissait assez Zabuza pour savoir que ce dernier ne tarderait pas à éliminer son prisonnier. Mais ses pensées étaient tournés vers la promesse faites à Itachi. Veiller sur son petit frère. Protéger le dernier Uchiwa à Konoha. Puis une idée lui vint, en libérant Kakashi, et en parlant à Zabuza. Peut-être pourrait-il les faire renoncer à cette attaque pour le moment. Le jeu en valait la chandelle. Il devait essayer cela. Son choix était fait, il se dirigea en direction du lac.


Sasuke contre Haku :


La vitesse utilisé par Haku semblait dépassé totalement Sasuke. L'utilisation de son Sharingan ne l'aidait pas, il n'avait pas l'habitude de l'utiliser. Les senbons figés dans son corps ne cessaient de se multiplier, même si de temps à autre il était capable de tous les éviter. Son souffle était haletant, son visage crispé par la fatigue et la concentration.


« Comment peux-t-il être aussi rapide ? » pensa-t-il.


Une nouvelle attaque d'Haku eut lieu, avec rapidité, Sasuke s'abaissa et prit appui sur le sol à l'aide de sa main gauche. Se propulsant dans les airs, il évita le reste des senbons, et attérit lourdement sur ses deux jambes un peu plus loin.


« Les attaques viennent toujours d'un miroir différents. Il doit se déplacer entre eux, et les quitter à un moment donné. » pensa-t-il


Il se redressa, et reçut une dizaine de nouveaux senbons dans le corps. Crachant le sang qui boucher sa gorge, il se mit à râler :


« Fait chier. »


« As-tu enfin compris ? »


« Si mes yeux ne peuvent pas le voir maintenant, concentrons nous sur l'Ouïe. » pensa-t-il.


« Comprendre quoi ? » essaya-t-il.


« Que ta défaite est inéluctable. Tu as perdu, tes yeux ne peuvent pas d'aider. »


« Derrière. » pensa-t-il.


« Katon : Boule de Feu. » lança-t-il en se retournant vivement.


Les senbons de glace lancé par Haku, furent fondus par l'attaque de feu lancé par l'Uchiwa. Avec rapidité, Haku regagna un miroir. Un mince sourire apparut sur les lèvres de l'Uchiwa, à la plus grande surprise de son adversaire.


« Pourquoi souris-tu ? » demanda-t-il.


« J'ai trouvé le point faible de ta technique. » ricana le brun.


« Comment ça ? » demanda un Haku éberlué.


« Pour m'attaquer, tu es obligé de quitter le miroir. Il me suffit de lancer mes jutsu au moment où tu lance des senbons. Anticiper tes mouvements, et cela te ferra perdre. »


« Encore faut-il que tu les anticipes. » rétorqua le shinobi de Kiri.


« Ne sous-estime pas mes yeux. Katon : Boule de Feu. » relança-t-il au moment où Haku s'était déplacé.


La boule de feu lancé par Sasuke, surpris totalement son adversaire, qui n'eut même pas le temps de lancé son attaque. L'arrière de sa tenue se retrouva cramé par l'attaque éclair du brun. Le sourire crispé de Sasuke s'agrandit encore une fois.


« Bien que tu es trouvé ma faille, tu as aucune chance. Hyoton : Espace Glacé. »


Le sol devint une véritable patinoire, la température chuta encore un peu plus. Faisant frissonner de froid Sasuke.


« Encore un Hyoton qui m'handicap. Que vais je faire ? » pensa le brun.


Le sourire sur le visage de l'Uchiwa s'était évaporé. Son corps ne semblait plus lui répondre, ses jambes refusant de se déplacer en position défensive. Maudissant son manque de chance, il tenta une attaque surprise, sachant qu'Haku n'allait pas tarder à attaquer.


« Katon : Poing ardent. »


Contrairement à avant la boule de Feu ne sortit pas de la bouche de l'Uchiwa mais de ses paumes de main, le réchauffant légèrement par la même occasion. Haku évita l'attaque de l'Uchiwa, et regarda son adversaire au travers de son miroir.


« Tu as perdu, Sasuke Uchiwa. Mon espace glacé multiplie la force de mes attaques Hyoton. » commença Haku. « Hyoton : Avalanche de Neige. » cria-t-il.


Zabuza contre Kakashi :


Le ninja copieur ferma les yeux, il ne voulait pas voir le sabre de son adversaire s'abattre sur lui. Lâcheté ? En aucun cas, il n'avais pas peur. Il savait qu'il risquait sa vie à chaque mission. Mais cela ne l'empêchait pas de ne pas vouloir voir le sourire sadique sur le visage de son ennemi. Un long moment, et rien ne se passe. Puis il entendit la voix de Zabuza dire :


« Je t'attendais, Naruto-kun. »


Immédiatement Kakashi ouvrit les yeux, et vit avec horreur le sang coulait de la plaie béante qui se trouvait dans la main de Naruto. Un sourire sur les lèvres du blond l'inquiéta encore plus.


« Zabuza-sama. » répondit-il tout simplement.


« Que fais-tu là ? » intervint son senseï.


« Je suis venu vous sauver, bien entendu. »


Le ton naturel utilisé par Naruto fit sourire son adversaire. Et fit tressaillir d'angoisse Kakashi.


« Tu t'es débarrassé de Kimimaro ? » demanda curieusement Zabuza.


« Un adversaire coriace. Il n'est pas mort, il s'en sortira. »


« Pourquoi ne pas l'avoir tué ? » questionna le Momochi.


« Tu me connais. Je ne tue pas comme ça. »


Un rire s'échappa de la gorge de Zabuza sous le regard incrédule de Kakashi. Ce dernier n'aimant pas être mis de côté, décida d'intervenir une nouvelle fois.


« Pourquoi n'as tu pas fui quand je te l'ai ordonné ? »


Naruto se retourna légèrement, la détermination toujours visible dans son regard. Un mince filet de sang coulant de sa bouche, mais ne gâchant nullement son sourire si angélique. Puis son visage se ferma soudainement au moment où il prononça ses paroles :


« Un jour un grand ninja a dit cela à ses élèves : Un ninja qui n'obéit pas aux ordres ne vaut pas grand chose, mais celui qui abandonne ses amis ne vaut pas mieux. »


La phrase claqua dans l'air comme une sentence, le visage de Kakashi se décomposa à l'entente de celle-ci. Comment pouvait-il la connaître ? Alors que personne depuis le Yondaime Hokage n'avait osé la dire en public.


« Comment ? » murmura-t-il.


« Ou plutôt, pourquoi n'utiliser pas les concepts que vous a inculqué votre senseï ? » retourna Naruto.


Si possible le visage de Kakashi se décomposa encore plus, le rouge aux joues, honteux de son comportement. Il redressa ses yeux, et fixa son élève. Il ressemblait plus que jamais à Minato. Son portrait craché, le même caractère, le même tempérament, le même courage.


« Tu n'as pas changé, gamin. » coupa Zabuza.


« Que comptes-tu faire maintenant ? Tu sais que tu ne peux pas m'affronter si tu maintiens cette prison et qu'un clone sera inutile contre moi ? » fit le blond.


« J'hésite Naruto-kun entre discuter avec toi ou.. te tuer. » ricana Zabuza.


Sakura et Tazuna :


La rose venait de rejoindre le charpentier du Pays des Vagues. Essoufflée, mais heureuse de voir que rien ne lui été encore arrivé.


« Où sont les autres ? » demanda-t-elle.


« Personne n'est revenu depuis le début des combats. » murmura-t-il.


Sakura baissa la tête, espérant du plus fort qu'elle pu revoir ses coéquipiers en vie. La mission était la mission néanmoins, elle était une Kunoichi désormais, et elle ne devait pas laisser ses sentiments empiéter sur son travail. Elle faisait confiance à Kakashi-senseï, à Sasuke et même à Naruto. Il s'en sortirais tous.


« Suivez moi Tazuna-sama. » ordonna-t-elle.


« Où allons nous ? » répondit le charpentier.


« Dans un endroit plus sûrs qu'ici. »


Tazuna se contenta de suivre la fille. Il revoyait son jugement sur cette équipe. Malgré leur jeune âge, il savait déjà ce qu'il faisait. Quelque chose qui le rassurait énormément. Après quelques instants de marche, Sakura trouva rapidement une grotte et décida d'y séjourner en attendant le retour de ses coéquipiers.


« Ce lieu devrait convenir. » expliqua-t-elle.


« Combien de temps allons-nous attendre ? » demanda-t-il anxieusement.


« Je n'en ai aucune idée. Mais faisons le moins de bruits possible, attendons et espérons. » rétorqua-t-elle d'un ton catégorique.


Sasuke contre Haku :


Sasuke essayait tant bien que mal de trouver une solution au problème qui se dressait en face de lui. Une gigantesque avalanche fondait sur lui. Le sol gelé n'aidait nullement ses déplacement. Son adversaire était redoutable, cela ne faisait plus aucun doute dans son esprit.


« Fais chier. » marmonna-t-il une nouvelle fois.


« Tu ne pourras pas t'en sortir. Ce piège est un véritable cercueil vivant. Ton tombeau ; Uchiwa. »


« Tu parles trop. » grogna-t-il.


« Mais il a raison, que puis-je faire ? » ajouta-t-il pour lui même.


L'avalanche fondait sur lui vitesse grand V, et il imagina le visage de son traître de frère. Heureux de le voir mourir faiblement, heureux de voir sa faiblesse aux yeux de tous. Heureux de voir que le clan Uchiwa ne pourrait jamais être venger. Crispant ses poings de fureur, il redressa son visage. Les yeux rempli d'une détermination sans faille, et d'une colère sourde qui menaçait de s'échapper à tout moment. Sans savoir comment, comme par instinct de survie, il concentra une forte dose de Chakra dans ses pieds, et réussit à se déplacer plus facilement sur le sol gelé. Fléchissant légèrement les genoux, il se mit à courir sur l'un des miroirs et se jeta dessus pied en avant.


« C'est inutile. » fit la voix d'Haku.


Ne faisant aucunement attention au parole de son adversaire, il continua son mouvement. Insufflant encore un peu plus de Chakra, il prit appui sur le miroir. Regarda un instant la couche de neige qui venait de se former en dessous de lui. Un mince sourire sur ses lèvres, il se propulsa à pleine vitesse, faisant fissurer légèrement le miroir de glace.


« Tu vas payer. Katon : Poing enflammé. » hurla Sasuke en fonçant sur le miroir où se trouvait selon lui son adversaire.


Le poing de Sasuke se retrouva immédiatement entouré d'une incroyable source de chaleur. Des flammes gigantesque l'entouré sans lui brûler ne serais-ce qu'une partielle de peau. Dans son miroir Haku réagit trop tard ; son mouvement était beaucoup plus lent que celui de son adversaire. Trop lent, elle fit le poing de Sasuke détruire le miroir dans lequel elle se trouvait. S'écroulant au sol lourdement, Sasuke se remit rapidement debout. Regardant autour de lui, il fit l'ensemble des miroirs devenir de la glace fondus.


« J'y suis réussi. » pensa-t-il.


Haku se tenait difficilement contre un arbre, fixant du regard son adversaire. Lui aussi debout, mais bel et bien essoufflé. Il venait de sortir de son piège, de son cercueil. Sa technique héréditaire. Maudissant le talent des Uchiwa, elle s'avança péniblement en direction de son adversaire.


« Le combat n'est pas fini. » murmura-t-il.


Zabuza contre Naruto et Kakashi :


« Tu comptes tuer une personne qui t'a sauvé la vie ? » attaqua Naruto.


« Nous avons des intérêts différents aujourd'hui. Tu le sais aussi bien que moi. Je dois te tuer, si je ne veux pas que tu sois une gêne dans le passé. »


« Que signifie pour toi le mot ami ? » hurla Naruto.


Le membre des sept épéiste de la Brume ne répondit pas aussitôt. Regardant fixement le blond, sans prêter attention au Ninja copieur.


« Tu es un ami, Naruto-kun. Mais je ne peux pas échouer. Mei compte sur moi. »


« Crois-tu qu'elle apprécierait ce combat ? Crois tu que quand tu ferras ton rapport, elle ne t'en voudras pas de m'avoir tué ? »


« Pourquoi les villages cachés existe ? Pourquoi n'existons nous pas sous une même bannières ? Les conflits entre nos villages sont la base du monde shinobi, gamin. Les alliances existent, mais les amitiés entre les villages sont faites pour être détruite à un moment donné. » rétorqua le Momochi.


« J'ai promis de changer le monde Shinobi à Kiri, je le ferrais. Cette bataille est inutile. J’amènerai la Paix, je changerais le destin de tout les villages. Ai foi en moi, mon ami. » tenta Naruto et se dépêcha d'ajouter. « Tes élèves ont besoin de toi. Kimimaro ne tiendra pas sans soin, Soraya est inconsciente, et Haku ne tiendra pas la distance face à Sasuke. »


Zabuza baissa les yeux un petit instant, repensant aux combats qu'avait réalisé ce gamin lors de la guerre civile de Kiri. Avait-il raison ? Pouvait-il faire ce qu'il clamait haut et fort ? Pouvait-il tenir sa promesse ?


« Je vais te donner ma réponse, Naruto Uzumaki. » fit-il en faisant des signes, forçant Naruto a se mettre rapidement en garde.


Sasuke contre Haku :


Le shinobi de Kiri avançait délicatement mais péniblement en direction de Sasuke. Les yeux brillants de fatigue.


« Je suis un garçon. » murmura-t-il.


« Pardon ? » fit un Sasuke déboussolé.


« Tu mérites de savoir mon sexe, comme tu me l'avais demandé en début de ce long combat. Tu n'as pas gagné mais tu m'as offert un combat digne. »


Sasuke ne répondit pas, et hocha la tête. Reculant une nouvelle fois sa jambe, se positionnant en position de défense. Son bras gauche prêt à parer les attaques adverses. Le ninja de Kiri ne semblait pas décider à entamer un corps à corps, et composa des signes.


« L'un de mes derniers jutsus. » commença-t-il. « Hyoton : La meute de Loups. »


De nombreux canidés de glaces sortirent du sol entourant Haku. Féroce, et assoiffée de sang, les créatures n'hésitèrent pas plus longtemps et foncèrent sur l'Uchiwa. Par réflexe, Sasuke dégaina deux Kunaïs de sa sacoche et se dépêcha d'y accrocher des notes explosifs.


« Ils ne doivent pas m'approcher. » pensa-t-il.


Le sang dans sa bouche le gênait énormément dans sa respiration, il savait qu'il n'avait plus de temps à perdre et qu'il devait mettre un terme à cette confrontation le plus rapidement possible. Jetant sans fioriture ses Kunaï au pied des trois premiers loups, il les fit exploser.


« Plus que deux. » murmura-t-il.


Les deux derniers Canidés foncèrent sur lui à pleine vitesse, crocs acérés et bave coulant de leurs mâchoires. Jetant péniblement un rapide coup d’œil aux alentours, il prit appui sur le sol sautant dans les airs, totalement déséquilibré. Il réussit néanmoins à attraper deux autres Kunaï et a vise les deux loups encore présent au sol. Le premier le reçut dans la tête tandis que le second l'évita grâcement. Le loups avec le Kunaï figé dans la tête ne disparut pas pour autant. Regardant Haku, il vit le shinobi épuisé et à bout de force tout comme lui. Ne cherchant pas à comprendre, il attérit sur le sol et courut à pleine vitesse sur le shinobi de Kiri. Kunaï au poing, regard empli de détermination, sharingan activé. Il évita le balayage tenté par son adversaire, prit appui sur le sol à l'aide de sa main et envoya son pied sous le menton d'Haku. Jetant un regard derrière lui, il vit les canidés revenir dans sa direction.


« Sale bête. » marmonna-t-il. « Katon : Boule de Feu. » annonça-t-il.


Comme face au miroir d'Haku, une petite Boule de Feu jaillit de sa bouche en direction des deux canidés. Celui déjà blessé n'eut pas le temps de disparaître et fondit totalement, tandis que le second sauta de côté et repris sa marche en avant en direction du brun. Quittant le canidés, un instant du regard il vit Haku se relever péniblement.


« C'est ma chance. » pensa-t-il.


D'un salto arrière magnifiquement exécuté, il se retrouva dans le dos de son adversaire. D'un geste souple, il dégaina son Kunaï, et le plaça sous la gorge du Shinobi de Kiri.


« Vas-tu attaquer ton maître ? » grogna Sasuke en direction du loup.


Le canidé restant s'arrêta aussitôt, regardant de côté la scène qui se déroulait en face de lui. Haku respirait difficilement, et la pression de l'arme ne l'aidait aucunement.


« Que comptes-tu faire ? » réussit-il néanmoins à dire.


« Annule ton jutsu, et je te laisserai la vie sauve. Tu as été un digne adversaire, je te dois au moins ça. » murmura le brun à bout d'énergie.


D'un simple mudras, Haku se précipita d'annuler son jutsu. Le visage dans le vague, des cernes sous les yeux, et du sang coulant de son nez. Il le savait le combat était finit. Il l'avait perdu. Il avait échoué.


« Je suis désolé, Zabuza-senseï. » pensa-t-il.


Sasuke n'était guère mieux. Essoufflé, épuisé, des égratignures partout sur le corps, plus ou moins importante selon les endroits. Du sang séché au coin des lèvres. D'un petit mouvement, il asséna un coup sur le crâne de son adversaire et le laissa tomber inconscient sur le sol. Regardant autour de lui, il vit sa vision se troubler.


« Naruto, Kakashi-senseï, Sakura.. » murmura-t-il, avant de s'effondrer à son tour sur le sol.


Les deux combattants étaient inconscient l'un à côté de l'autre. Une scène irréaliste pour quiconque. Deux ennemis qui s'étaient donnés à fond, limite main dans la main comme un dernier pied de nez au destin.


Zabuza contre Kakashi et Naruto :


La tension était palpable sur le lac, Zabuza avait joint ses mains en un mudra, tandis que Naruto avait déjà dégainé son épée, prêt à attaquer au moindre mouvement de son ancien coéquipier de guerre.


« Annulation. » fit Zabuza.


A la plus grande surprise du ninja-copieur, la prison aqueuse disparut, le laissant libre de ses mouvements. Zabuza ne faisait pas attention à lui, et n'avait d'yeux que pour le blond. Voyant là une opportunité, il essaya de dégainer un de ses Kunaïs, mais fut interrompu par la voix de son élève :


« N'intervenez pas Kakashi-senseï. »


La voix de son élève était suppliante et assez faible. Sans savoir pourquoi, il arrêta son mouvement mais resta néanmoins sur ses gardes. Prêt à intervenir si la situation le nécessité.


« Quelle est ta réponse, mon ami ? » demanda Naruto.


« Si quelqu'un peux réaliser ce que tu viens de dire, c'est bien toi. Je vais te faire confiance, soigner mes élèves. Mais si nous devons nous ré affronter, il n'y aura aucun cadeau cette fois. » fit Zabuza tout en tournant les talons.


« Merci. » murmura Naruto.


Le Jonin de Kiri se dirigea rapidement en direction de ses élèves, laissant seul Kakashi et Naruto. Les deux shinobis se regardèrent avec un mince sourire sur le visage de Naruto.


« Tu sais à quel point tu as été inconscient ? » sermonna Kakashi.


« Vous savez que vous me devez la vie ? » rétorqua malicieusement Naruto.


Puis le ninja copieur éclata de rire, avant d'ébouriffer les cheveux blonds de son élève. Regardant autour de lui, il vit le corps inanimé de Sasuke. Sans se concerter les deux shinobis se dirigèrent à ses côtés.


« Il est vivant. » soupira de soulagement Kakashi.


Naruto acquiesça de la tête, cherchant Sakura du regard. Voyant le trouble chez son élève, Kakashi lui fit remarquer une chose :


« Son adversaire est inconsciente, elle a dû rejoindre notre charpentier.. » commença-t-il.


« Un charpentier qui nous doit certaines explications. » coupa Naruto, visiblement de mauvaise humeur.


Kakashi regarda fièrement son élève, et hocha la tête positivement. Oui, Tazuna leur devait certaine explications. Pourquoi une équipe de Kiri voudrait un simple Charpentier ? Mordant rapidement son pouce, il le positionna sur le sol pour dire :


« Invocation. »


A la surprise de l'Uzumaki, un petit chiot apparu, vêtu d'une veste bleu affreuse. Jetant un regard à son senseï, et ce dernier voyant le trouble de son élève il expliqua :


« Ne sous-estime pas Pakkun, c'est un chien traqueur. Il vas nous aider à localiser Sakura. »


Le chien renifla le sol, et se mit à courir en direction de la forêt. Vite suivi par Naruto, et Kakashi qui portait le corps de Sasuke sur ses épaules. Après quelques instant de course effréné dans la forêt, le chien de Kakashi s'arrêta devant une grotte, et tous entendirent une voix s'élever :


« Qui va là ? »


« C'est nous. » répondit Kakashi.


« Quelle technique a utilisé Naruto pour battre Sasuke sans affinités. » demanda-t-elle.


« Très intelligente. » aboya le chien.


« Arcades secrètes de Konoha : 1000 ans de souffrances. » rigola Kakashi.


Puis tout se déroula rapidement, Sakura sortit en trombe de la grotte et sauta au cou de ses camarades d'aventures. Puis elle finit par voir le corps de Sasuke sur les épaules de son senseï.


« Sasuke-kun. » s'exclama-t-elle.


« Il va bien, il est juste inconscient. Il a besoin de repos. » rassura le ninja copieur.


Naruto perdit patience et entra dans la grotte, suivit par une Sakura éberlué et un Kakashi inquiet de la réaction de son élève. Il n'eut pas tord, Naruto avait saisit violemment Tazuna, et l'avait plaqué contre le mur.


« Naruto-san, lâche-le. » s'horrifia Sakura.


« Pas avant qu'il nous ai dit pourquoi une équipe de shinobi est envoyé pour le capturer. » gronda-t-il.


Kakashi posa sa main sur l'épaule de Naruto, forçant le blond à relâcher son emprise sur le charpentier. D'un regard néanmoins, le ninja copieur posa la même question.


« D'accord.. Je vais vous expliquer. » répondit faiblement le vieil homme.


Naruto alla s'adosser contre la paroi friable et humide de la paroi, Sakura s'assit en tailleur sur le sol, tandis que Kakashi restait debout après avoir allongé Sasuke sur le sol.


« Nous vous écoutons. » encouragea patiemment Kakashi.


« Le pays des Vagues n'est pas aussi calme que le laisse dire les rapports que vous recevez. Cela fait plusieurs années qu'un homme d'affaires influent empêche l'aboutissement de notre Pont, et par la même occasion le développement économique de notre Pays. Nous n'avons plus d'argent, alors j'ai contacter votre village pour vous demander une simple mission d'Escorte, une mission supérieur aurait fait un trou dans notre budget restreint. » marmonna Tazuna.


« Qui est cette homme ? » questionna avec hargne Naruto.


« Il se nomme Gato. Il est très influent outre mer. »


« De la Gato Company ? »


« Exactement. J'avais espéré avoir des shinobis confirmés pour cette mission, qui effrayerait assez cette homme. Je dois admettre que j'étais déçu du choix de votre Hokage mais qu'en vous ayant vu combattre j'en suis satisfait. »


« Cela ne règle pas le problème. La mission vient de passer de Rang C à Rang B voire Rang A. La présence des shinobis de Kiri rend la mission périlleuse. » énonça Kakashi.


« Si vous voulez rentrer chez vous, je ne m'y opposerais pas. » minauda le charpentier.


« Rentrer chez nous ? » intervint Naruto. « Après avoir risqué nos vies ? Êtes vous fou, nous allons aller au termes de cette mission. Payer en Rang C ou en Rang A je m'en contre fou. L'honneur de Konoha est en jeu. »


Un sourire apparut sur les lèvres de Kakashi, et un hochement de tête positive de la part de Sakura accompagna la déclaration de Naruto. L'équipe Sept irait jusqu'au bout de son contrat.


« Je vous remercie.. » essaya de dire Tazuna.


« Ne nous remerciez pas trop vite, la mission n'est pas encore réussi. » fit philosophiquement Sakura.


« Elle sera fini quand on aura.. » commença Kakashi dans un sourire.


« Éliminer pour de bon Gato du Pays des Vagues. » acheva avec détermination le blond.


Le visage de Tazuna s'éclaircit aussitôt en entendant l'annonce faîte par les membres encore conscient de l'équipe de Konoha.


« Cela n'est pas gagné. » fit néanmoins Kakashi. « Nous avons un problème avec les shinobis de Kiri. » acheva-t-il en se grattant l'arrière du crâne.


« J'ai peut-être une idée à ce sujet. » fit énigmatiquement Naruto, un large sourire aux lèvres. « Faites moi confiance ! » ajouta-t-il en sortant dehors.