La danse de la passion

par malinalda

Voila un nouveau chapitre :D

Bon désolé pour l’attente mais les cours on reprit ^^

Donc voila une petite suite ^^

Et rappelons le juste quand même : L’alcool, c’est pas bon pour la santé >< XD

 

 

Ces yeux émeraude qui le regardaient, ces petites caresses qu’il ressentait au niveau de la nuque, la chaleur que lui procurait son corps… Oui, elle lui plaisait et il lui semblait que la musique augmentait de seconde en secondes, à mesure que son désire d’elle se faisait plus pressant. Mais quelque chose le retenait de lui faire comprendre clairement. Il avait toujours été un peu… « Brusque » avec les femmes qu’il avait rencontrées… Mais elle… peut être la fragilité qui se lisait dans ses yeux… la douceur qu’elle lui procurait… Un tout qui faisait qu’il ne pouvait même pas lui caresser le dos de la façon « explicite » dont il aurait aimé lui faire part, n’osant même pas descendre plus bas sa main en quête d’aventure. Ils dansèrent encore deux autres musiques, une de rock&roll ou Sakura jugea qu’il était bien meilleur danseur que Naruto, puis une sorte de « valse à l’Américaine » que ni l’un ni l’autre ne savaient vraiment danser, ils se contentaient de recopier les autres, la fleur morte de rire et le glaçon un grand sourire sincère aux lèvres. Ils n’échangèrent pas un mot, et lorsque la pire danse qu’ils n’eurent jamais dansée prit fin, Naruto revint :

_Dis Sasuke tu me la rends maintenant ? Tu viens Hana ?

L’air qu’il avait prit était si boudeur que Sakura rigola, salua et remercia à la fois d’un signe de tête son « cavalier » avant de rejoindre Naruto qui lui fit son plus beau sourire. Naruto l’attrapa et commença à danser en compagnie de la jeune fleur, mais les pensées de celle-ci étaient toutes tournées vers le beau brun. Naruto avait confirmé ses doutes en l’appelant « Sasuke ». Il était bien l’enquêteur ténébreux qui était chargé de retrouver les prisonniers disparus. Sakura devait l’éviter, coute que coute. Elle ne vit plus le temps passer, se laissant guider par Naruto dans sa danse, elle commençait à y arriver plutôt bien. Après plusieurs musiques, une autre chanson douce se fit entendre, et Naruto posa ses mains sur la taille de la fleur et s’approcha d’elle pour que sa tête puisse être près de l’oreille droite de Sakura. Alors qu’ils dansaient, il lui chuchota :

_Ne t’inquiète pas, Sasuke ne connait pas le visage des gens qu’il arrête. Il ne t’a jamais vu et même si il t’avait déjà vu, il ne te reconnaitrait pas. Cette couleur te va à ravir !

Lorsque la musique prit fin, Sakura laissa le blond sur la piste de danse. Elle commençait à avoir mal aux pieds et à avoir soif. Elle se dirigea donc vers la table où Shikamaru et Temari étaient restés, mais lorsqu’elle les vit, elle n’osa pas les déranger : En effet, ses deux amis s’embrassaient langoureusement, Temari assise sur l’ « Ananas ». La fleur sourit et préféra donc aller au bar. Elle s’assit.

_... Et sans même que j’lui d’ mande quoi qu’ce soit, elle m’a… Oh, bonjour petite demoiselle, dit le Barman en la remarquant.  J’peux faire quequ’chose pour vous ?

_Euh… j’aimerai bien avoir une téquila s’il vous plait, demanda Sakura.

Elle sentit un regard posé sur elle. Elle se tourna à sa gauche et remarque l’Uchiha qui la regardait. Ils étaient séparés par une chaise vide et il avait son verre à la main. Il sourit lorsqu’elle croisa son regard et tourna lentement sa vue devant lui, regardant les bouteilles d’alcools.

_Mal aux pieds ? Demanda-t-il, un air moqueur dans la voix.

_J’me suis t’jours d’mandé comment les minettes faisaient pour danser avec des chaussures hautes… He he elles sont fortes les d’moiselles

_Vous pouvez parler vous, répliqua Sakura s’adressant au jeune homme ténébreux, ignorant complètement le barman. Je ne vous ai vu qu’une fois danser et pas longtemps !

_Je ne danse qu’avec les filles qui me plaisent, répondit-il un sourire étirant ses lèvres.

Sakura ne comprit pas aussitôt et lorsque l’information arriva enfin au cerveau, elle rougit de plus belle et détourna son regard du visage passif de l’enquêteur pour contempler le verre que venait de lui servir le barman, amusé par la scène.

 Un silence, troublé par la musique de fond, s’était installé entre les deux personnes. Sakura sirotait tranquillement sa téquila tandis que Sasuke écoutait péniblement – Oui, à en juger par la tête qu’il faisait, c’était même pire que péniblement – le barman qui lui racontait comment il avait un jour maté les filles dans les bains publics et s’était fait battre à mort par Tsunade. Alors que Jiraya était partit servir un homme à l’autre bout du bar, Sasuke demanda :

_Vos pieds vont mieux ?

_Oui, merci, répondit elle sèchement.

Il sourit et se leva, lui attrapa la main et l’emmena danser, la jeune fille que Naruto avait appelé Hana. Alors c’était Hana qu’elle s’appelait hein ? Elle ne put refuser « l’invitation » et le suivit sur la piste de danse, croisant au passage Karin qui dansait avec un garçon aux cheveux bleus. Mais lorsque celle-ci vit la jeune fleur tenant la main du jeune Uchiha, des éclairs sortirent de ses yeux : Elle était jalouse … Sakura lui tira gentiment la langue et elle disparut de son champ de vision, Sasuke l’emmenant plus loin dans la salle. Mais elle remarqua bien vite que Karin n’était pas la seule à être « jalouse »… Dans la pièce, plusieurs filles regardaient la rose avec un regard envieux. Elle était gênée mais se laissa faire lorsqu’il posa ses mains sur sa taille. Il la berça, gracieusement et habilement, sous l’air léger de la musique. Le corps du jeune homme recouvrait celui de Sakura comme une seconde peau. Ils dansèrent pendant près d’une heure, rigolant et s’échangeant quelques mots, pour se dire que cette chanson était trop bien où s’excusant de marcher sur le pied de l’autre. Ils prenaient petit à petit leurs aises vis-à-vis de l’autre et les rares pauses qu’ils prirent furent pour boire. Les clients se faisaient de moins en moins nombreux dans la salle, la nuit était maintenant bien avancée et tous s’amusaient. Sakura avait remarqué plusieurs fois Temari et Shikamaru sur la piste, aussi avait elle préféré s’isoler plus loin dans la pièce et elle en avait presque oublié le danger que représentait l’enquêteur pour elle.

_Messieurs, Mesdames, voici le dernier slow de la soirée : profitez-en !

C’était Jiraya qui venait de parler dans le micro. La boite fermait juste après ? Sasuke la colla contre lui et ils commencèrent à danser. Elle était collée à son corps et ses yeux captivaient les siens. Leurs visages se rapprochaient lentement au rythme de la musique et l’Uchiha posa son front sur celui de la fleur. Le cœur de la jeune fille commençait à battre à la charade : Ils… ils allaient s’embrasser ! Elle ne niait pas le fait de vouloir l’aimer le temps d’une nuit mais… Il était… Il était son… ennemis non ? Elle sentit les larmes lui monter aux yeux.

Son visage était maintenant proche du sien, leurs fronts s’appuyant l’un sur l’autre. Sasuke ne pouvait détacher son regard de la jeune inconnue, un regard qui commençait à devenir humide. Sasuke sentit un pincement dans le ventre. Il n’aimait pas la voir pleurer… Hein ? Qu’est ce qu’il avait pensé la ? Rien du tout…Il se reprit vite : De toute façon, Il s’en fichait complètement qu’elle pleure, qu’il emmène au fond des ténèbres, qu’il détruise sa vie si c’était le seul moyen de pouvoir l’avoir près de lui le temps de cette nuit…  Il approcha ses lèvres des siennes. Il ferma les yeux et sourit de satisfaction : Il allait enfin avoir l’objet de ses convoitises… Il pouvait maintenant sentir son souffle chaud sur ses lèvres… Lèvres qu’il ne sentit jamais sur les siennes… En effet, la jeune fille venait de se défaire de l’étreinte du jeune Uchiha et s’était enfuie par la porte de secours…  Sasuke regarda quelques dixièmes de secondes la porte qui se refermait. Il jura et retourna s’asseoir au bar ou Jiraya l’attendait, un sourire sarcastique aux lèvres :

_Eh eh, T’es bizarre et en plus t’es pas doué comme gars… Qu’est ce que tu lui as dit à la petite ? Que tu allais tellement bien la baiser qu’elle…

Le coup était partit tout seul, il ne supportait plus ce vieux pervers, d’ailleurs il ne supportait plus ce club minable. Il chercha Naruto du regard mais ne le trouva pas ; Il devait être partit chez une demoiselle… Sasuke sortit de la boite, et démarra sa voiture… Il avait perdu sa soirée avec une fille qui n’en valait finalement pas la peine…

 

Sakura courait dans les rues noires de la ville. Elle courut jusqu’à ce que son souffle l’oblige à s’arrêter. Mais sa pause ne fut pas de longue durée puisque des nausées la prirent. Elle ne supportait pas l’alcool, cette boisson qu’elle détestait, tout comme elle Le détestait, tout comme elle se détestait… Les larmes coulaient toujours sur son visage. Une fois qu’elle eut finie de rejeter un peu tous les trucs présents dans son estomac derrière une poubelle, elle se releva et commença à marcher tristement. Elle venait d’y penser… Mais elle ne serait pas capable de retrouver la maison de Shikamaru à partir d’où elle était, c'est-à-dire un endroit inconnu. Elle commença à paniquer et essaya de retrouver le métro. De là, elle serait sure de retrouver son chemin. Elle aira donc dans les rues  obscures. Elle ne savait pas quelle heure il était, ni même combien de temps il restait à la lune avant de disparaitre pour laisser place au soleil. Achevée, elle se laissa glisser contre un mur, jugeant préférable d’attendre le jour pour continuer ses recherches, en plus il y aura surement quelqu’un qui pourra l’aider… Mais ce qu’elle redoutait le plus arriva : Elle entendit le bruit d’une bouteille cassée, puis le rire d’un homme complètement ivre. Elle pria le ciel qu’il ne vienne pas dans sa direction, mais le ciel ne semblait pas être de son côté ce soir la, puisqu’il arrivait. Bientôt, elle put discerner la silhouette d’un homme appuyé sur une femme. 

_Lâche moi, maintenant c’est bonnnnn, disait l’homme en essayant de repousser la femme.

_Non, si je te laisse tu vas te retrouver par terre, t’es même pas capable de marcher ! T’as trop bu ! T’étais frustré ou quoi ce soir ?!

_Si tu veux, emmènes moi chez toi, j’attends que ca, proposa l’homme. Je pourrais te montrer mon magnifique …

Elle le claqua et il tomba par terre, la femme s’éloigna.

_He he, rien de mieux pour faire fuir les femmes, dit-il à l’adresse de la poubelle à coté de lui.

Il ne l’avait pas encore remarqué ? Sakura n’osait même plus respirer de peur de troubler le silence… Mais bien sur, comme si le ciel lui tombait carrément sur la tête… Il fallut qu’elle éternue… Ben c’est qu’il faisait quand même plutôt frais les nuits d’été.

_C’est qui ? Demanda l’homme en s’approchant à quatre pattes de Sakura.

Elle voulut reculer, mais le mur derrière elle l’en empêchait.

_Ha…na ? Demanda l’homme.

_Qui… Qui est ce ? Demanda Sakura toute tremblante.

Il s’approcha encore plus près et elle put enfin discerner ses traits…

_Toi ?! Qu’est ce que tu fais la ! S’écria-t-elle.

_J’étais parti avec une fille mais elle était ennuyeuse alors j’ai tout fais pour qu’elle me lâche, et je te retrouve toi, c’est encore mieux !

_Ouais ben nan pèche tu m’as fait une peur bleue, dit elle en se relevant.

_Et toi pourquoi t’es en plein milieu d’une impasse, c’est dangereux pour une fille nan ?

_Je… commença-t-elle en rougissant. J’ai nul pars où aller cette nuit et… enfin tu vois quoi…

_Mais attends tu vas pas rester toute seule ici ! Je t’emmène chez moi !

_N... non !

_Pff j’vais pas te faire de mal, et puis même si j’étais un pervers t’aurais rien à perdre, parce que rester ici c’est pas mieux…

_Tu es sur que ca te dérange pas ? Demanda-t-elle, hésitante.

_Meuhhh non ! Aller viens !

Il lui attrapa le poigné, la releva et ils marchèrent dans la rue.

_Merci… Naruto, dit elle.