Alpha Konoha

par Sideral88

Alpha Konoha et l’épreuve aux clochettes

 

QG de lArmée du Feu Konohagakure no Sato

 

            Le conseil resta silencieux face à la déclaration d’Aroki. Ses dires changeaient complètement la donne. Kakashi s’accouda sur la table, joignant ses mains pour mieux réfléchir. Ce fut Hinata qui prit la parole en premier, elle qui était restée si peu bavarde depuis le début de la réunion.

 

-Je ne vois pas pourquoi vous hésitez ! La question ne se pose même pas, nous devons aller à Kiri !

-Peut-être. Mais nos forces ont besoin de récupérer, nous avons subit trop de dommages pour s’élancer vers un autre champ de bataille ! Expliqua Nonda.

-Si les informations qu’Aroki nous a donné sont vrais, alors nous ne pourrons rien pour lui ! C’est inutile…

-SHIKAMARU ! CESSE D’ÊTRE UN LÂCHE ! Cria la jeune femme en se levant brusquement, tapant du poing sur la table.

 

Un long silence s’en suivit. Ce dernier releva la tête vers l’héritière. Elle était folle de rage, mais au fond d’elle, elle savait pertinemment que le Nara avait raison. Hinata, à la demande de Kakashi, se rassit, contenant sa colère. En face d’elle, Nirui observait attentivement. Voyant la situation bloquée, elle se leva avant de prendre la parole.

 

-Vous avez peut-être une chance de le récupérer…

-Expliques-toi ! Fit Ibiki qui était arrivé entre temps.

-Toa était un membre important de Kimare. Il avait sa place au conseil, Naruto pourra vous l’affirmer. Il était en charge de combler les points faibles de l’Ureegan. Il menait beaucoup de travaux, essayant de rendre ce nouveau Dôjutsu artificiel résistant à toutes failles. Mais, après la décision de Saitora d’arrêter les expérimentations, l’Ureegan atteignait un taux de quatre-vingt pour cent.

-C’est-à-dire ?

-C’est-à-dire que vous avez vingt pour cent de chance de faire revenir votre ami dans votre camp. Si ce Neji est maintenant un membre de l’armée de Saitora, Ureegan en main, vous devez impérativement trouver ce Toa afin qu’il vous révèle l’emplacement de ses travaux. Maintenant je ne vous certifie pas le succès total de cette opération si vous parvenez à la faire… Termina l’ancienne Mizukage.

-Nous devons tenter le coup ! Jamais je ne laisserai mon cousin sans rien faire !

            -Je me range du côté d’Hinata. Neji a besoin d’aide, mais d’un autre côté, notre armée a besoin de repos pour se reconstituer. Rajouta Kakashi.

- Alors, nous n’avons qu’à envoyer un petit groupe d’élite ! Une équipe de nos meilleurs shinobis. Conseilla Ibiki en triant ses feuilles. Nous aurons toujours l’armée du Vent et celle de l’Eau pour nous épauler !

            -Je suis d’accord pour ce compromis !

            -Très bien ! Nous allons donc faire comme ça, maintenant, la question est : Quelle sera cette équipe ?

           

 

 

Dans les plaines de Konoha

 

            Sous les ombres de l’immense forêt de feuillus, la petite équipe cinq attendait patiemment les ordres. Kykio, Sasoya et Hinaru étaient en train de discuter de tout et de rien. Enfin, presque… L’Hyuuga, après avoir retrouvée son père, se vanta de sa puissance. Elle avait un père « super, fort, super beau, et super stylé », comme elle le disait, ce qui faisait rire la petite Yamanaka.

 

            -Dis voir, ton père ne serait « l’éternel Genin de Konoha » ? Demanda-t-elle, un sourire sarcastique ornant son visage.

            -Hey ! C’est p’têtre un Genin, mais il dérouille n’importe quel ninja ! Alors pouêt-pouêt, Saso-la-Truie !

            -T’AS PAS UN PEU FINI AVEC CE SURNOM DEBILE !

            -CA NE FAIT QUE COMMENCER, MA GRANDE ! Fit Hinaru en se collant au front de sa coéquipière.

            -AH OUAI ?

            -PARFAITEMENT !

            -Pourquoi y’a pas de boue dans les alentours, ça aurait pu être divertissant… Pensait Kykio à haute voix, le visage blasé.

            -Qu’est-ce que tu viens de dire ? Répondirent les deux adolescentes, le regard noir.

            -Heu…Moi.. Je disais… Pourquoi y’a pas de … de … de…

 

            Et un Hatake en vol plané, direction une branche d’arbre. Le jeune homme se releva en se massant la tête, se débarrassant d’un nid d’oiseau qui s’était fourré dans sa chevelure. Décidemment, ces deux folies furieuses étaient peut-être les pires rivales du monde, mais quand elles s’alliaient, ça faisait mal… Mais cette petite coopération passagère ne dura pas. En effet, Sasoya et Hinaru s’étaient mises en position de combat. Enfin de l’action, pensait le jeune Hatake en souriant bêtement, prêt à scruter chaque mouvement de poitrine et autre balancement de fessier. La journée commençait bien finalement…

            Sasoya attacha ses cheveux d’or avant de regarder Hinaru, qui ne tenait pas en place à l’idée de la terrasser. C’était clair, avec son nouveau Jutsu, Sasoya allait faire un tour dans les étoiles. D’ailleurs, l’Hyuuga fit le premier mouvement, courant vers Sasoya, Byakugan activé. La Yamanaka effectua une série de mudra avant de faire un triangle avec ses doigts. Puis, elle cria.

 

Fûton ! Hayate no Sankakukei

Technique du Vent – Prisme de rafale

 

            Elle prit une longue inspiration, puis expira à travers la forme formait par ses mains. De multitudes bourrasques de vent de forme triangulaire se dirigèrent vers Hinaru, qui s’arrêta net devant la nouvelle attaque de la Yamanaka. Aussitôt, elle se mit en position de défense, attendant le dernier moment avant l’impact, puis, elle concentra son chakra dans ses paumes, et d’une vitesse fulgurante, elle exécuta sa barrière de chakra impénétrable… La même attaque que sa mère.

 

Shugohakke Rokujyū Yonshō

Les 64 poings du Hakke protecteurs

 

            Une énorme boule de fil de chakra protégea la jeune Hyuuga, faisant exploser les attaques à répétition de Sasoya qui s’écrasaient lamentablement sur cette paroi infranchissable. La Yamanaka, voyant que cela ne fonctionnait pas, s’arrêta de souffler et pris un Kunaï dans sa poche qu’elle arma entre ses dents. Va pour le Taïjutsu. Elle s’élança tout en invoquant de gros shuriken de l’ombre dans ses deux mains. Hinaru, encore dans sa protection, ne voyait pas sa rivale arrivée. Elle arrêta sa technique un peu trop tard, révélant Sasoya à quelques mètres d’elle, en extension, prêt à lui balancer les deux shurikens.

 

            -Fait tes prières ! Hina-la-Moche !

 

            Sasoya lança les deux shurikens, se plantant sur Hinaru, qui tomba à la renverse. La Yamanaka sourit de satisfaction, elle était devenue beaucoup plus forte qu’elle maintenant et cette victoire le prouvait… Enfin c’était ce qu’elle croyait, car l’Hyuuga se volatilisa dans un nuage de fumée. Sasoya resta un instant figée. Une technique interdite : le Kage Bunshin ? Mais quand est-ce qu’elle l’avait fait ? La Yamanaka n’eût pas le temps d’y réfléchir qu’Hinaru apparue derrière elle, son attaque en main.

 

            -Perdu ! Saso-la –Truie !

 

Rasenbyakugan 

L’orbe tourbillonnante du Byakugan

 

            La petite Yamanaka croyait sa dernière heure arrivée. Cette attaque, cette concentration de chakra d’une couleur blanche comme la neige, si compacte, qui tenait dans la main de son adversaire. Elle n’avait jamais vu un jutsu aussi puissant et beau à la fois. Hinaru, juste avant de toucher le ventre de sa rivale, dissipa l’orbe, qui s’enfuit dans les airs. Les deux filles tombèrent, Hinaru sur Sasoya, l’air triomphant. La belle aux cheveux d’or regarda son ami la tenant, Kunai sur sa nuque. SON kunai qu’elle avait mis entre les dents. Hinaru avait changé, elle était devenue beaucoup plus rapide et intelligente au combat. Cette dernière se releva, avant de tendre sa main vers Sasoya.

 

            -Sans rancune ! Fit-elle en souriant.

            -A quel moment as-tu créé ce clone, je ne t’ai pas quitté des yeux ! Demanda-t-elle en prenant la main de son amie qui l’aida à se relever.

-Quand j’étais dans ma barrière, je savais que tu avais arrêté ton attaque mais j’ai continué ma défense pour t’empêcher de me voir. J’ai créé un clone qui continua mon attaque, tandis que moi, je me suis cachée sous la terre, attendant patiemment que tu défonces mon double. Après avoir baissé ta garde, je suis sortie de là. Ingénieux, hein ?

            -Que ? Qui t’a entrainé comme ça ?

            -« L’éternel Genin de Konoha » Répondit un homme qui avait assisté à la scène, adosser contre un arbre juste à côté de Kykio.

            -Papa ?!

            -Heu.. je.. je suis désolé… pour  vous avoir appelé comme ça ! Fit Sasoya en se baissant légèrement.

            -Ne t’excuse pas, à vrai dire, c’est vrai, je suis toujours qu’un Genin aux yeux de la loi. Répondit Naruto en se frottant l’arrière de la nuque.

            -Tu vois, je te l’avais dit : Il est super fort, super beau et super stylé. T’as vu ces fringues ! Chuchota Hinaru à l’oreille de son amie.

 

Naruto sourcilla avant de regarder Kykio qui était resté sagement assis depuis le début. Il avait un petit quelque chose de Sasuke, calme, silencieux, un regard ténébreux. Il lui demanda.

 

            -Et toi, tu ne voulais pas te battre ?

-Non ! Moi je regarde, c’est très... instructif de pouvoir voir un combat, ça m’aide pour analyser et trouver… les failles. Répondit l’Hatake automatiquement.

-C’est vrai,… surtout quand leurs jupes se soulèvent, ça accélère notre capacité à réfléchir, hein ? Chuchota, à son tour, le blond à l’oreille de Kykio, qui commençait à suer anormalement, sous les regards interrogatifs des deux kunoichi. Bref, vous voulez vous battre ? Ça tombe bien, je m’ennuie un peu, vu que je suis obligé d’attendre que cette foutue réunion prenne fin, alors j’ai un petit examen à vous faire passer. Continua le blond en s’avançant dans la clairière.

-Un examen ? Demanda Sasoya en regardant l’homme.

-Vous connaissez sans doute Kakashi ? Demanda-t-il en mettant sa main dans sa poche.

-Bah oui, c’est mon père. Répondit Kykio en se relevant.

-Pourquoi ça ne m’étonne pas ? Pensa à haute voix Naruto. Enfin bref, voilà votre objectif.

 

Kykio, Sasoya et Hinaru, regardèrent les deux clochettes que l’Uzumaki sortit. Elles semblaient vieilles, utilisées, et limite un peu rouillées. Naruto les fixa d’un air nostalgique. Il avait réussi à les prendre alors que Kakashi avait le dos tourné. A l’époque, il pensait s’en servir pour sa future équipe de Genin. Mais le destin en avait voulu autrement, et le blond les avait gardées pendant tout ce temps, au cas où… Après quelques instants, Hinaru lui demanda ce qu’il fallait faire, trop impatiente de lui botter le cul.

 

-C’est très simple, vous devez arriver à me prendre ces deux clochettes que j’attacherai à ma ceinture. Celui qui n’en n’aura pas se verra attribué du surnom de « boulet de l’équipe » ! Répondit Naruto. Je n’utiliserai pas le Ninjutsu, juste du Taïjutsu. Mais vous, vous devrez donner le meilleur de vous-même, et me montrer comment vous vous débrouillez en équipe !

-J’aime les challenges ! On va te faire bouffer l’herbe ! Papa ! S’exclama Hinaru en craquant ses doigts.

-Je vais enfin pouvoir mesurer la puissance de la nouvelle génération. Prêt ?!

-Ne nous sous-estimez pas trop… Vous risqueriez de le regretter ! Ajouta Kykio.

 

Naruto esquissa un sourire. Les trois adolescents se mirent en position, Kykio devant, les deux filles derrières. L’Hatake avait une furieuse envie de lui montrer ses talents, après tout, c’était Uzumaki Naruto, le Héros de Konoha, le sauveur du monde, l’enfant de la prophétie, l’unique personne qui avait réussi à chambouler les coutumes du clan Hyuuga en épousant l’Héritière et ainsi, rompre avec la tradition incestueuse de cette famille de prestige. On ne devait pas parler de lui, mais son père lui avait raconté tous ses exploits, du combat contre un criminel de rang S, Zabuza Momochi, alors qu’il n’avait que douze ans, comme Kykio, à son duel au sommet face au responsable de la destruction de Konoha : Pein. Petit à petit, Naruto était devenu le but du jeune Hatake. Il s’était promis de le dépasser, bien qu’il devait ne pas en parler, et surtout pas à Hinaru. Alors quand, enfin, il rencontra son idole, Kykio ne put s’empêcher de lui montrer quel type de shinobi, il était, à savoir : Le plus fort de sa génération. Entre temps, Naruto prit un caillou et le balança.

 

-Quand le rocher touchera le sol,…

-… On vous démonte… ! Fit Sasoya en replaçant sa mèche.

-…Comptez sur moi… ! Répliqua Kykio en serrant les poings.

-…Ca va chier… ! Conclua Hinaru en activant son Byakugan.

 

 

4

‘Je vais vous montrer la puissance de Kykio Hatake, Naruto-sensei !’

3

‘J’vais enfin me faire une idée de la force de ce type, s’il est aussi fort qu’Hinaru le prétend !’

2

‘J’attends ce moment depuis un bail ! Tiens-toi prêt, Papa !’

1

‘Que le combat… ‘

0

‘COMMENCE ! ‘

 

 

Les trois genins s’élancèrent dans la même direction, Kykio en tête. Après quelques secondes de course effrénée, Kykio ordonna aux filles de se séparer, partant de chaque côté, pour contourner Naruto. Ce dernier n’avait pas bougé, observant avec attention la formation prise par les trois. Ce Kykio avait l’âme d’un chef, stratège à ses temps perdus, il semblait savoir exactement ce qu’il faisait. L’Hatake arriva près du visage du blond, armant son poing. Le blond esquiva facilement, un peu troublé par cette attaque un peu faiblarde. Mais ce n’était pas fini !

 

-Hinaru ! Sasoya ! Maintenant ! Cria Kykio en se dégageant de la zone.

-C’est parti !! Répondirent les deux jeunes femmes.

 

En effet, elles avaient eu le temps d’effectuer leur mudra, sans que Naruto puisse l’anticiper, trop préoccuper par cette pseudo-tentative de Kykio qui était, en fait, qu’un simple appât. Le blond regarda l’immense combinaison des deux attaques. Hinaru et Sasoya étaient du même type : le Vent, et en effectuant le même Jutsu, le petit zéphyr initialement prévu se transforma en une gigantesque tornade dévastatrice.

 

-Pas mal…

 

Naruto se dégagea de la zone à une vitesse fulgurante. Il retombait vers le sol quand il vit Kykio en dessous, posant des pièges un peu partout. En effet, la seule échappatoire envisageable était le repli face à cette tornade, et Kykio le savait, pendant que le blond se repliait, il avait préparé le terrain, calculant au millimètre près l’endroit où l’Uzumaki devait atterrir. Les deux femmes arrêtèrent d’alimenter leurs attaques, regardant la chute du blond vers le terrain miné, un sourire sur leur visage. De son côté, Naruto ferma les yeux.

 

            -Ahah ! Comme tu t’es fait avoir comme une merde !

            -Ce Kykio est vraiment très perspicace pour son âge, un poil trop pervers, mais un véritable génie en puissance.

            -Tu vas te faire exploser la gueule dans pas longtemps par une bande de trois microbes. Je ne me suis jamais senti aussi humilié ! Rétorqua le démon Renard en simulant une voix triste.

            -Kyuubi-sama, vous me sous-estimez un peu trop… Et puis vos imitations de sentiments humains sont toujours aussi à chier.

            -Si tu n’as pas le droit d’utiliser du Ninjutsu, et donc un clone pour te sortir de là, je doute fort que tu puisses changer ta trajectoire !

            -Dit donc, ça fait trente ans que vous squattez mon ventre sans payer d’impôt et vous osez vous la ramenez ? Fermez donc votre museau, Monsieur le Goupil !

            -Monsieur le ?.. Non mais pour qui tu te…*

            -Regardez votre Maître en action !

 

Naruto n’était plus qu’à quelques mètres des premiers parchemins explosifs, et sans effectuer un seul mudra, il s’arrêta net, ses pieds reposant sur … l’air. Sasoya lâcha un « Oh » de surprise, tandis que Kykio fronça des sourcils.

 

-Vous savez les jeunes. C’est très bien joué de votre part, et votre technique est très élaborée. Cependant je ne suis pas un shinobi ordinaire non plus, et comme le Futon est aussi la nature de mon chakra, j’ai quelques affinités très appréciables avec le vent et l’air en général.

-Comment ? Sans Ninjutsu ? Demanda Sasoya.

-Non, juste de la concentration et de la mise en contribution d’un chakra bien spécifique.

 

Naruto, toujours les yeux fermés, croisa les bras de satisfaction, avant de sentir une présence si familière.

 

            -Lévitation ou non ! J’viens te défoncer moi-même ! Cria Hinaru, Rasenbyakugan en main.

            -Lévitation instantanée par chakra naturelle ? Tu parles d’une combine, c’est pour les lopettes !Répliqua Kyuubi

            -Et vous avec vos neufs queues, ça fait un peu bling-bling, alors question lopette, vous vous posez là !

-Tsss… De toute façon, soit tu te prends un Rasenbyakugan dans la gueule, soit tu exploses. J’ai bien compris ! Tu dois garder les yeux fermés pour rester en lévitation, alors à moins que tu saches voir à travers tes paupières…

            -Vous oubliez qu’Hinaru est, certes, un ninja avec un fort potentiel, cependant elle fait beaucoup plus de bordel que le chenil Inuzuka

            -Pas faux. On dirait toi au même âge, quand tu passais pour un gros con à chaque fois que tu ouvrais ta gueule !

            -Ça me fait mal quand vous parlez comme ça, Goupil-sama ! Fit Naruto d’un ton sarcastique.

 

Naruto arma sa main gauche devant lui, paume ouverte, attendant patiemment l’attaque d’Hinaru. Cette dernière cria en fonçant sur son père, elle était sûre qu’elle le toucherait. C’était quasi-impossible d’esquiver. Et dans un dernier hurlement, elle propulsa son jutsu devant elle, qui se plaqua directement dans la main de l’Uzumaki.

 

Rasenbyakugan

Hinaru Hyuuga Uzumaki

 

…Retour à l’envoyeur…

 

 

 

 

 

 

QG de lArmée du Feu Konohagakure no Sato

 

            Prêt du quartier général, les shinobis présents formèrent une haie d’honneur pour celles et ceux qui vont devoir secourir le général Hyuuga Neji. Sous les applaudissements, les six personnes sortirent de la tente, le visage fermé mais déterminé. En aucun cas, ils devaient laisser un ami derrière eux. L’armée de l’Eau regarda ce spectacle de patriotisme. L’armée du Feu était vraiment celle qui était le plus soudée et qui contenait les meilleurs Ninja de ce monde. Ces six personnes, à eux seuls, représentaient de terribles opposants. Chacun dans leurs spécialités. Derrière eux, le Rokudaime Hokage, Kakashi Hatake, sortit à son tour. L’armée entière du Feu s’agenouilla automatiquement, sous les regards inquisiteurs de l’Eau et du Vent. Kakashi monta sur une estrade aménagée, surplombant ce raz-de-marée humain.

-Messieurs ! L’heure est venue de retrouver vos familles et vos enfants. L’heure de la reconstruction et de la renaissance a sonné. Mais n’oublions pas les sacrifices faits par nos amis, morts pour Konoha. Je tiens personnellement à rectifier cette douleur omniprésente dans nos cœurs, et c’est pourquoi, pour sauver notre ami à tous, Hyuuga Neji, et pour restaurer la fierté des défunts, je tiens à vous présenter :

Les Six de L’Alpha Konoha

Cette équipe de choc, composait de nos meilleurs éléments, va faire regretter à Kimare d’avoir osé s’en prendre à l’un de nous ! L’Alpha Konoha, ou l’équipe la plus puissante que notre nation n’a jamais portée, dont voici la liste des personnes :

 

Shikamaru Nara

Jonin de Konoha et Chef du Département de Sécurité Interne

Choji Akimichi

Jonin de Konoha et Chef du Clan Akimichi

Rock Lee

Jonin de Konoha et Responsable de l’Académie Ninja

Ino Yamanaka

Jonin de Konoha et Directrice du Centre d’Extorsion Cérébrale

Sai

ANBU et Responsable des Communications entre la Racine et l’Armée

Hyuuga Hinata

Général de l’ANBU et Leader de l’Alpha Konoha