Retour à l'entraînement.

par A four-handed song

Chapitre 8 : De retour à l'entraînement.


« Alors c'est ça, une lame de pur chakra démoniaque ? »


Naruto fixait son katana si durement acquis, il était littéralement épuisé, pourtant il se sentait comme hypnotisé, la lame était d'un noir profond et envoûtant, la poignée il l'avait lui-même choisie : Orange ornée de filigrane noirs. L'aspect global donnait une sensation de puissance incommensurable. Akahito semblait très épuisé, modifier ce sceau avait demandé énormément de chakra, et de travail en amont, puis il ne modifiait pas des sceaux aussi importants tous les quatre matins...Puis la rencontre avec le démon renard l'avait impressionné. Se retrouver devant cette immense grille, devant cette immense entité qui respirait la puissance et l'énergie démoniaque l'avait soufflé. Mais en plus l'avoir comme « maître » durant toute la manipulation ça avait été quelque chose ! La suite avait été stupéfiante, le démon avait pris quelques secondes le contrôle de son corps, mais pourtant il n'avait pas cherché à en profiter, il avait réalisé cette lame en un tour de main, pourtant elle paraissait d'une finesse hors-norme, en sa présence le rouquin se sentait mal à l'aise.


« Il faut lui donner un nom Naruto, c'est la règle. »


Naruto acquiesça, quel nom pouvait-il lui donner? Certainement pas Joli Katana, il fallait trouver quelque chose de classe, qui impressionne...


« Akumatsuki... » (= Possession démoniaque)


Ce fut Akahito qui avait soufflé ces mots, il avait réellement eu l'impression que Naruto avait été possédé, et cette lame, cela ne pouvait qu'être la lame d'un démon. Le visage du blond s'illumina, il trouvait cette idée géniale.



Tsunade sourit en voyant le dernier message reçu en provenance d'Uzu-no-kuni. Le kage a souhaité une entente entre les deux villages ninjas, elle n'en attendait pas moins de ces deux shinobis envoyés sur place. Décidément, tout semblait s'arranger. A l'exception près qu'une nouvelle inquiétante lui était parvenue un peu plus tôt dans la matinée, une équipe de chunin de Konoha avait été envoyée quelques jours plus tôt afin de rationner un poste de surveillance se trouvant à la frontière entre le pays de l'herbe et le pays du feu. Aucune nouvelle de l'équipe envoyée, et aucune nouvelle de l'équipe de garde. Quelque chose se préparait, et ce quelque chose n'était pas de bon augure.



« Vous êtes sûr que vous voulez partir maintenant ? On vient juste de se retrouver...


-Grand-père, Konoha n'est pas très loin et notre mission a durée plus de deux semaines, il est temps pour nous de rentrer au village, de plus Naruto à un entraînement à suivre, entraînement qu'il a quelque peu négligé. »


En disant ces mots, Akahito s'était retourné vers Naruto, un regard noir scotché sur le visage. Celui-ci se gratta nerveusement la tête, un sourire gêné et peu rassuré sur les lèvres. Pourtant cela n'était pas totalement vrai, il s'était réellement intéressé à l'art des sceaux, désirant devenir un maître accompli dans cet art. Il avait aussi appris quelques techniques de Kenjutsu, et avait maintenant les bases en tête dans ce domaine même si c'était loin d'être au point.


« Rends-moi service Akahito, enseigne ce qu'il y a sur ce rouleau à Naruto dès qu'il sera prêt. »


Senzo tendit un parchemin à son petit-fils, celui-ci acquiesça à la requête de l'Uzukage. Après avoir dit au revoir à tout le monde, ils prirent la route pour le village caché de la feuille.



Une ombre s'avançait gracieusement, évitant les corps qui jonchaient le sol. La silhouette encapuchonnée n'était pas sans rappeler une silhouette féminine, petite et élancée. L'ombre s'arrêta près d'un ninja mort, celui-ci tenait un parchemin et arborait le bandeau du village caché de la feuille.


« Reste-t-il des vivants ? »


L'ombre se retourna vers une autre silhouette masquée, beaucoup plus massive cette fois. Elle secoua négativement la tête.


« Il semblerait que Kusa soit à l'origine de cette attaque. »


En disant cela, la silhouette montra du doigt un des corps, celui d'un jeune homme portant le bandeau de Kusa accroché à son bras.


«Il serait prudent de prévenir le Kage du feu. »


L'ombre plus petite acquiesça, ils s'élancèrent tous les deux vers Konoha.



« Merci pour votre rapport, je savais que je pouvais avoir confiance en vous, Akahito, Naruto, c'est de l'excellent travail. A ce propos Naruto, tu es attendu par Kakashi au terrain d'entraînement numéro quarante-quatre. Quant-à-toi Akahito, je suis désolée mais j'ai une autre mission à te confier. »


Les deux ninjas acquiescèrent, l'un sorti du bureau, tandis que l'autre resta dans la pièce, droit comme un piquet.


« Il se passe des choses bizarres Akahito, depuis la mort du Sandaime Tsuchikage, qui n'était certes pas vraiment le plus grand partisan de Konoha mais avec qui le village gardait des relations cordiales, la situation semble avoir changée au pays de la Terre. Cette mission, c'est une mission de rang S. Il faudrait que tu ailles récupérer des informations en toute discrétions, et voir si le nouveau dirigeant d'Iwa est oui ou non porté sur la guerre. »


Le rouquin hocha la tête. Il revenait à peine de mission, qu'il devait déjà repartir.



« Bon bon si j'ai bien tout suivi Kakashi-sensei, vous avez établit un planning de tout mon entraînement ? Et je devrais le suivre combien de temps ?


Le ninja copieur eut un sourire derrière son masque.


« Mais toute ta vie Naruto-kun, toute ta vie...Au début tu seras encadré par différents professeurs, mais au fur et à mesure que les années vont passer, tu finiras par tout faire seul, automatiquement. »


Naruto acquiesça moyennement convaincu.


« Donc, tous jours pendant lesquels tu n'auras pas de mission -chose qui va t'arriver pendant les deux prochains mois- tu commenceras par te lever tôt le matin, pour courir et faire divers entraînements physiques pour gagner en musculature et en endurance. Mais je te préviens tout de suite, nous nous sommes concertés et nous avons décidés d'axés ton entraînement physique essentiellement sur la vitesse. Ensuite, tu t'entraîneras à la maîtrise de ton chakra et celui du Kyûbi avec Jiraya-sama et un autre ninja dont les capacités pourraient te permettre de ne pas céder au démon. »


Le jeune genin était très intéressé par ce que venait de dire son sensei, ainsi il existait un ninja avec de telles capacités ? Il avait hâte de voir ça.


« ...Évidemment tu poursuivras avec l'art du Kenjutsu et du Fuinjutsu, pour terminer avec le ninjutsu, que tu pratiqueras avec moi. Compris Naruto ? Des questions ?


-Et bien j'en ai une sensei...le ninjutsu est l'art ninja le plus gourmand en chakra, comment je ferais pour être au top alors que j'aurais utilisé énormément d'énergie dans la journée ?


-Comme quoi il t'arrive de poser des questions intelligentes quand tu veux. »


Le jeune blond grimaça, tout le monde le prenait vraiment pour un idiot...Il devait corriger ça. Pour répondre à la question précédente du blond, Kakashi lui lança un sac entier rempli de pilules militaires.


«Hokage-sama place de grands espoirs en toi Naruto, elle est convaincue que tu es celui qui prendra sa succession un jour. Elle n'a pas lésiné sur les moyens pour que tu ais un entraînement digne de ce nom. Nous allons faire de toi un ninja meilleur que le Yondaime ! »


Naruto sourit, il était heureux que tout le monde ait confiance en lui.


« Kakashi-sensei ? Je sais que c'est beaucoup demander mais je me disais...Serait-il possible de trouver quelqu'un pour...après l'entraînement vous voyez...j'aimerais que quelqu'un reprenne les bases en matière d'histoire, de géopolitique,de nutrition et tout ça... »


Visiblement, le blond était très gêné. Kakashi était surpris, d'habitude Naruto n'était pas du style à vouloir approfondir des connaissances théoriques et il risquait d'être très fatigué...Pourtant le ninja masqué savait qu'il en était capable. Il songea également que la partie nutrition du programme serait sans doute la plus compliquée de toutes.


« Je pense pouvoir te trouver quelqu'un qui sera ravi de t'enseigner tout ça. »


Naruto déglutit, cela s'annonçait bien compliqué...




« Quelle est la règle numéro vingt-cinq du code des ninjas ? »


Notre héros n'en avait pas la moindre idée, il se sentait épuisé et cela faisait une semaine qu'il suivait cet entraînement démesuré. Devant lui, se tenait le chunin Umino Iruka l'air sévère. Naruto avait comme une impression de déjà-vu, il se revoyait à l'académie une année plus tôt et se souvenir n'était pas forcément bon.


« Naruto, tu rêvasses encore. »


L'interpellé se crispa, la règle numéro vingt-cinq du code shinobi ? Il n'en savait rien du tout...Il se dit mentalement qu'il devrait le lire un de ces jours. Devant la mine perdue de son élève, Iruka soupira.


« Un ninja ne doit en aucun cas montrer ses émotions et ce, qu'importe la situation. C'est l'une des règles fondamentales de notre monde Naruto-kun.


-Et si l'on vient de perdre une personne qui nous est proche ? »


Iruka posa une main sur l'épaule du jeune garçon, il se baissa pour être à sa hauteur.


« Si tu pleures ton compagnon d'armes Naruto, tu prends le risque d'être déconcentré, tu prends le risque que ton ennemi prenne l'ascendant psychologique sur toi ce qui pourrait entraîner ta mort ou celle d'une autre personne que tu aimes. Les émotions ont tout le temps de venir après, mais lorsque le ninja est l'arme et non l'homme, rien ne doit transparaître, tu comprends ?


-Oui, Iruka-sensei. »


Celui-ci sourit.


« Dis-moi Naruto, tu voudrais pas qu'on aille manger un bol de ramen ? »


Le jeune genin eut un sourire éclatant, qui fut vite remplacé par une moue boudeuse. En effet, Naruto se souvenait du savon que lui avait passé Kakashi quant-à son alimentation peu recommandée pour un ninja.


« Je te promets que je n'en parlerais pas à Kakashi-san, mais je pense que tu mérites une pause, tu as beaucoup progressé en très peu de temps je pense qu'un peu d'air frais te ferait le plus grand bien. »


Naruto acquiesça, ils prirent tous les deux le chemin du stand d'Ichiraku Ramen. Sur le trajet, ils furent surpris de croiser Shikamaru Nara qui traînait des pieds aux côtés de sa camarade Ino Yamanaka. Celle-ci, lorsqu'elle aperçut l'Uzumaki, elle décida de rebrousser chemin en essayant d'emmener le jeune Nara avec elle.


« Ino tu vas me lâcher oui ? J'ai envie d'aller voir Naruto, tu m'agaces à la fin. »


Ino parut surprise, le ton du jeune brun était sans appel, elle le lâcha donc à contrecœur avant de s'en aller sans même prendre la peine d'être polie.


« Naruto, ça faisait longtemps ! Tu vas manger un ramen ? Je peux venir avec vous ? Si ça ne vous dérange pas bien sûr Iruka-sensei. 


-Oh je t'en prie Shikamaru, plus de ça entre nous nous avons le même grade maintenant ! »


Shikamaru se gratta l'arrière de la tête gêné. Quant-à Naruto il était vraiment content de revoir son ami de toujours, cela faisait très longtemps qu'il ne l'avait pas vu. Les trois ninjas s'installèrent donc au comptoir, et commandèrent trois bols complets.


« Cela fait un moment que je ne t'ai pas croisé Naruto, je voulais m'entraîner avec toi mais tu étais soit en entraînement intensif, soit en mission au pays des vagues. D'ailleurs, j'aimerais bien en apprendre plus sur le genre d'entraînement que tu suis ! Il doit être sacrément intensif.


-Il l'est ! Mais il en vaut vraiment la peine, pour la première fois depuis que je suis genin j'ai vraiment l'impression qu'on s'intéresse à mes capacités et qu'on essaye de m'apprendre à les exploiter au maximum. Pour la première fois je ne suis pas dans l'ombre de quelqu'un, et on essaye vraiment de comprendre mes besoins.


-En tout cas ça me fait plaisir de te revoir, on dirait que tu as changé physiquement, je te trouve un peu plus impressionnant qu'avant, vous ne trouvez pas Iruka-sensei ?


-C'est parce qu'il suit un régime très strict, et qu'il travaille énormément son endurance et qu'il passe un peu de temps à se muscler. »


Shikamaru haussa un sourcil, ainsi donc il améliorait sa condition physique, c'était un bon départ.


« Et à part ça, que fais-tu d'autres ?


-Bah...De la méditation, je m'entraîne au maniement des armes aussi et au taijutsu, le ninjutsu bien évidemment et le soir j'enchaîne avec des leçons plus théoriques. »


Le jeune brun était perplexe, son ami arrivait à suivre un tel entraînement ? De plus il avait entendu dire qu'il était sous la tutelle des plus puissants ninjas du village. Le moins que l'on puisse dire c'est que dans les années à suivre, il faudrait sans nul doute compter Naruto Uzumaki comme l'un des ninjas les plus puissants de la planète. A cette pensée, un sourire doux apparût sur les lèvres du jeune chunin, Naruto méritait un avenir aussi lumineux que lui.