Le début d'un entraînement prometteur.

par A four-handed song

Chapitre 2 :



« Naruto tu n'arriveras à rien si tu ne t'appliques pas un minimum.»


Naruto grogna, il se trouvait assis en tailleur, dans l'un des espaces d'entraînement du village, face à un Jiraya dont la patience commençait à s'user. Le jeune homme pesta contre son sensei, si il y avait bien une chose qu'il détestait c'était être assis à ne rien faire. En réalité il n'était pas en train de ne rien faire mais ce qu'il devait faire il ne le comprenait pas, il lui paraissait illogique de devoir apprendre l'art de la méditation pour devenir plus puissant. Depuis une semaine que son entraînement avait débuté, il ne faisait que méditer, et le moins que l'on puisse dire c'est qu'il en avait vraiment assez. Pourtant lorsqu'il avait été convoqué dans le bureau de l'Hokage en début de semaine, son annonce d'un entraînement spécial, commandé par les meilleurs ninjas du village, lui paraissait une aubaine. Mais pour l'instant le seul ninja qu'il avait côtoyé s’avérait être Ero-sennin, et celui-ci s'évertuait à lui apprendre la méditation pour il ne savait quelle raison.


« Concentres-toi, tu n'es vraiment pas possible. Je n'ai jamais eu un élève aussi mauvais que toi. »


Le sang de Naruto ne fit qu'un tour, il se leva brusquement pour faire face à son maître.


«J'en ai assez de vos réflexions, c'est quoi cet entraînement pourri ? J'en ai MARRE. Ce n'est pas en restant assis-là que je vais faire des progrès. »


Jiraya le regarda impassible, les bras croisés sur la poitrine.


« Penses-tu être capable d'affronter la suite Naruto ? Penses-tu réellement pouvoir dominer le chakra de Kyûbi si tu es incapable de te dominer toi-même ? Penses-tu que cela m'amuse d'attendre que tu réussisses une tâche aussi simple qu'un exercice de concentration basique? Tu me déçois Naruto. »


Son ton avait été plat, pourtant les paroles du Sanin avaient été tranchantes pour le jeune ninja. Il ne savait que répondre, il baissa la tête, s'excusa et reprit sa place initiale. Il ne cessait de repenser aux paroles de son professeur, lui qui avait toujours l'air de tout prendre à la légère, il lui avait parlé très sérieusement. Pourtant, malgré les efforts de Naruto, il ne parvint pas à réussir son exercice.

Au loin, Kakashi Hatake regardait son élève échouer encore et encore. Il s'y été attendu de toute façon, dans la mesure ou la quantité de chakra que Naruto possédait était colossale, et que la méditation était un exercice pratiqué afin de canaliser son chakra. Cet exercice n'avait pas une utilité pour le combat, mais il permettait de maîtriser son chakra, chose dont Naruto avait cruellement besoin. C'est ainsi que le ninja copieur eut une idée. Il sourit derrière son masque avant de faire irruption sur le terrain d'entraînement. Il s'approcha de Jiraya et le prit à part.


«Jiraya-sama, je crois avoir une idée pour faciliter l'apprentissage de Naruto. »


Le sanin haussa un sourcil, pas vraiment convaincu. Le ninja copieur reprit :


« Le problème majeur de Naruto, c'est sa trop grande quantité de chakra qui est instable. Si l'on divisait ce chakra plusieurs fois on augmenterait ainsi ses chances de réussir. »


Jiraya ne semblait pas comprendre où voulait en venir Kakashi.


« La technique de prédilection de Naruto, n'est-ce pas le Kage Bunshin ? Si il utilisait cette technique, il diviserait ainsi son chakra dans un certains nombre de clones, de plus l'expérience amassée par ceux-ci lui serait rendue au moment de les faire partir. Il pourrait apprendre au moins 100 fois plus vite. Vous me suivez ?


Son interlocuteur écarquilla les yeux, il suivait parfaitement et c'était une idée très originale mais qui pouvait très bien marcher pour Naruto. Le ninja légendaire se retourna vers Naruto, celui-ci toujours assis en train de s'évertuer à réussir son exercice.


« Naruto dis-moi, combien de clones peux-tu faire? »


Le genin le regarda sans comprendre.


« Des centaines je dirais, peut-être un millier, pourquoi cette question ? »


Le vieux ninja le regarda avec un large sourire, ils allaient peut-être finir par y arriver finalement.





« Tsuchikage-sama, il s'agit là d'une proposition qu'il ne se refuse pas... »


Le Tsuchikage regardait le village d'Iwa par la fenêtre, ce village se trouvait entre de hautes montagnes de calcaire. Le vieil homme soupira puis se retourna vers son interlocuteur, celui qui lui succéderait sans doute un jour, un jeune homme brun aux yeux rose, dont la carrure n'était certes pas impressionnante mais il émanait de lui un grand pouvoir, une aura que le vieil homme ne supportait pas, une aura sombre.


« Je n'ai aucune envie de traiter avec Akatsuki, Miyamoto-san. »


Miyamoto se renfrogna, il avait anticipé le refus de son kage, il serra les poings. Apparemment il ne lui restait qu'une solution.


« Bien Tsuchikage-sama. »


Le jeune ninja quitta le bureau, et un sourire cruel étira ses lèvres, puisque le Tsuchikage refusait de coopérer, il allait devoir l'éliminer.



« J'ai réussi. »


La voix de Naruto n'avait été qu'un murmure, il pouvait sentir son chakra affluer, il pouvait presque le voir à l'intérieur de lui-même. D'habitude il avait une relative maîtrise de son chakra quoique très basique mais là c'était vraiment autre chose, certes ça n'avait pas duré très longtemps mais il avait constaté un progrès, le premier en une semaine de travail acharné. Il releva la tête vers un Jiraya souriant, semblant être satisfait.


« Il semblerait que nous allons enfin pouvoir passer à la suite, mais gardes à l'esprit que la méditation est importante pour un shinobi. Elle permet la relaxation, et elle permet également un meilleur contrôle du chakra. Tu dois certainement de te demander en quoi cela peut t'être utile, et bien avant d'envisager de pouvoir contrôler le chakra du démon renard, il faut déjà que tu sois suffisamment à l'aise avec le tien et je ne te parle pas de marcher sur l'eau ou de grimper sur l'arbre. En contrôlant ton chakra tu pourras ainsi gérer ton flux et camoufler ta présence, l'idéal pour des missions de type assassinat. »


Naruto frémit, l'assassinat... C'est le genre de mission qu'il redoutait le plus, est-ce que le moment venu il se sentira capable de tuer de sang-froid juste pour obéir aux ordres ? Obéir... Il secoua la tête ce n'était pas le moment de s'en soucier, il était un genin et pour un genin les missions d'assassinat ce n'était pas du tout prévu au programme. Puisque midi venait d'être dépassé, le sanin aux crapauds le laissa partir en pause déjeuner, le prévenant que cet après-midi l'entraînement serait supervisé par un ninja qu'il ne connaissait pas, un membre de la garde personnelle du Hokage. Naruto partit donc en direction du centre du village afin de se restaurer. Il arriva rapidement devant son restaurant préféré, Ichiraku Ramen, il pénétra dans le stand et constata avec amertume que son ancienne coéquipière et sa meilleure amie était déjà attablée. Sakura ne le regarda même pas, quant-à Ino elle le regardait d'un air méprisant, il ne s'en formalisa pas et commanda sa ration habituelle de ramens. Le jeune blond avait la tête ailleurs, il se demandait ce qu'il allait apprendre, il se demandait si il allait enfin pouvoir bouger. C'est donc la tête encore plein de questions qu'il repartit en direction du terrain d'entraînement. Au milieu de celui-ci, se trouvait un homme musclé, assis sur un tronc d'arbre coupé. Il avait de longs cheveux rouges cramoisis, Naruto ne pouvait voir son visage puisque le ninja était recourbé, en train de nettoyer une lame. Lorsque le genin s'attarda sur la lame il ne put s'empêcher de la trouver étrange, elle semblait...vivante. Elle était d'un rouge écarlate surmontée de liserais noirs et du kanji 叡智 (sagesse, intelligence). Le ninja aux cheveux rouges se redressa et tourna son visage vers le jeune homme. C'est ainsi que Naruto put apercevoir deux orbes d'un vert émeraude. Il paraissait jeune, plus vieux que lui certes, mais plus jeune que ne l'était Kakashi Hatake. Naruto s'avança vers lui et lorsque celui-si se leva, Naruto constata à quel point il était grand et impressionnant.


« Tu dois être Naruto Uzumaki, je me présente, je m'appelle Akahito. »


Son ton était posé, presque doux. Naruto serra la main que son interlocuteur lui tendait.


« Je serais ton professeur de Kenjutsu et de Fuinjutsu. »


Le blondinet haussa un sourcil, lui il allait apprendre le kenjutsu ? Ce n'était pas du tout mais alors pas du tout sa spécialité. Quant-au Fuinjutsu il ne savait même pas en quoi cela pouvait bien consister. Au vu de sa réaction, Akahito ajouta :


« Il est important pour un ninja complet de maîtriser plusieurs style de combats. J'ai entendu dire par Hatake-san que tu ne pouvais pas utiliser le genjutsu, il faut réduire le nombre de domaines dans lequel tu n'excelles pas.  Le Kenjutsu peut s'avérer utile dans certains cas, quant-au Fuinjutsu, l'art des sceaux, ne devrait avoir aucun secret pour toi. »


Instinctivement Naruto baissa la tête vers son abdomen. L'art du scellement ? Peut-être que cela pourrait l'aider à mieux contrôler son démon.


« Akahito-sensei ?


-Oui ?


-Je n'ai pas d'autres armes que des shurikens. »


Un sourire énigmatique étira les lèvres du jounin.


« Ce n'est pas un souci, nous allons créer ce qu'il te faut. »


Naruto pencha la tête sur le côté, il ne comprenait pas du tout.


« Euh...Sensei, je ne suis pas forgeron... »


Le dit sensei éclata de rire et se saisit de la lame qu'il nettoyait avant l'arrivée de son élève. Il la montra à Naruto, puis il ferma les yeux afin de se concentrer. Naruto lui, écarquilla les yeux, la lame venait de changer, elle s'était agrandit et avait changée de forme. Il pensa alors à un don héréditaire, c'était réellement surprenant. Alors qu'il fixait la lame, il avait encore cette impression qu'elle était vivante, que quelque chose bougeait à l'intérieur. Cela lui faisait la même sensation que lorsqu'il avait enfin réussit à méditer, comme si à l'intérieur de la lame il y avait...un flux de chakra ?


« Tu es particulier Naruto, tu as un chakra puissant et dense, avec une empreinte particulière.


-Une empreinte ?


-Ton chakra est plein d'agressivité. »


Il n'avait pas dit cela comme un reproche, loin de là.


« Donc vous vous servez du chakra pour créer une lame ?


-C'est bien ça, tu n'es pas aussi stupide que Jiraya-sama le prétend. »


Naruto faillit s'étouffer, il faudrait s'occuper d'Ero-senin plus tard.


«Mais alors comment se fait-il que c'est la première fois que je vois une telle lame ? Et comment savez-vous que moi je pourrais en avoir une ? »


Akahito sembla réfléchir quelques instants, il ne devait pas trop en dire mais suffisamment pour nourrir un intérêt chez son élève.


« Tu n'en as jamais vu avant et ça ne m'étonne pas tu n'es qu'un genin après tout, tu ne t'es pas battu contre tous les genres de ninja du monde, tu manques cruellement d'expérience. Et surtout cette technique me vient de mon sensei, une Uzumaki, c'est pourquoi je pense que tu pourrais aisément t'en servir. »


...Uzumaki ? Comme lui ? Il allait poser la question à laquelle s'attendait son sensei, celui-ci le coupa avant qu'il n'ait pu en dire plus.


« Elle est morte en protégeant le village lors de l'attaque du Kyûbi, pas la peine d'espérer quoique ce soit. »


Evidemment, il ne pouvait en être autrement. Comment avait-il pu croire une seconde qu'il y avait quelqu'un quelque part de la même famille que lui ? C'était ridicule. Akahito le sortit de ses pensées.


« Par contre, ta tenue me pique les yeux, avant de commencer l'entraînement il va falloir se changer et revoir ton équipement. Ensuite nous commencerons la première étape de ton entraînement à savoir la création d'une lame afin de conforter tes capacités dans la maîtrise du chakra, puis je t'apprendrais les fondamentaux du combat à armes blanches. Je compte sur la méthode d'entraînement avec les clones pour que ceux-là ne dépasse pas une semaine. Ensuite tu passeras avec un autre professeur. Mais ne crois pas qu'il te faudra une semaine pour maîtriser l'art du kenjutsu, une fois que tu auras rencontré tous ceux qui se sont portés volontaires pour faire de toi un shinobi plus puissant tu auras un planning d'entraînement différent qui sera mêlé avec des missions. Tu as compris ?


-Oui, Akahito-sensei. »



Quelque part dans une grotte du pays de la terre...


-Alors Miyamoto-san ? Qu'en est-il du Tsuchikage ?


Un homme, Miyamoto, se trouvait genou à terre, au milieu d'un cercle formé par plusieurs hommes, tous vêtus d'un long manteaux noirs ornés de nuages rouges. La voix qui venait de parler appartenait à un homme à la peau lisse, des cheveux oranges en bataille et il portait des piercings un peu partout sur le visage.


-Pain-sama, le Tsuchikage refuse de s'associer.


-Ce n'est pas réellement une surprise, il faudra donc mettre un point final à sa vie.


Celui qui se faisait appeler Pain se retourna vers deux de ses membres.


« Deidara, Sasori, j'ai une mission de la plus haute importance pour vous... »


Les deux membres hochèrent la tête, dans l'obscurité de la grotte il était difficile de voir qui ils étaient, mais il se dégageait d'eux une aura puissante.


-Vous pouvez disposer, Miyamoto-san vous ne devez pas éveiller les soupçons des membres du Conseil, j'attends de vous une extrême discrétion.


-Oui Pain-sama. »


Lorsque le ninja d'Iwa disparut, un rire s'éleva parmi les silhouettes. Celui qui semblait être le chef, Pain, ne prit pas la peine de se tourner pour savoir d'où provenait le rire.


« Kisame, pourquoi ris-tu ? »


Le dit Kisame sortit de l'ombre, il était grand, il avait une peau bleutée et il portait le bandeau de Kiri dont le symbole était barré, signe qu'il était déserteur.


« Je ne peux m'empêcher de penser au fait qu'il faudra éliminer ce vicieux de Miyamoto tôt ou tard, et la perspective de devoir l'achever avec ma Samehada me réjouit pleinement. »


Pain ne releva pas, au lieu de cela il s'enquit de l'avancée de la mission qu'il avait confié à Kisame et son coéquipier.


« Et bien, commença Kisame, le Jinchûriki de Kyûbi n'est pas partit du village comme il était prévu au départ. Il semblerait qu'il soit entraîné par l'un des trois Sanins, Jiraya, au sein même de Konoha. »


Le chef fronça les sourcils, le Jinchûriki allait donc devenir plus fort.


« Et ce n'est pas tout, fit une voix en s'avançant, il semblerait qu'il subisse un entraînement poussé, donné par les ninjas les plus puissants du village. Ce qui signifie qu'à l'heure actuelle tous les ninjas capables de défendre Konoha sont au village.


-Itachi, en sais-tu d'avantage sur cet entraînement ?


-De ce que j'ai pu récolter comme informations, Akahito Uzumaki s'occuperait également de l'hôte


-Akahito Uzumaki ? Et bien et bien les choses prennent un tournant bien inattendu... »