Bataille des Plaines : Pleine Puissance

par T-twix

Iori fixa Seigi de ses yeux rouges sang. Au moindre faux pas, l’un d’entre eux deux serait mort immédiatement. La vitesse de Seigi et l’Hiraishin d’Iori étaient des armes fatales pour leurs adversaires, quels qu’ils soient. Devant la tension de ce combat, Sakura se mit à côté de l’Uchiha. Iori, sentant la rose se préparer au combat, pris la parole.

-   T’es pas obligée, j’ai pas besoin de toi, Haruno-chan.

-   Il faudra bien que je te soigne après, si tu veux arrêter Shinjima, sourit Sakura.

Un instant plus tard, Seigi était devant Sakura, et tenta de l’empaler, mais Iori poussa le sabre du Shin Gogyou sur le côté, faisant échouer l’attaque du Tonnerre du mont Ura. Seigi pesta, avant de sauter en l’air pour lancer des piques de foudre sur ses adversaires. Iori disparut avec Sakura à l’aide de l’Hiraishin, pour ensuite attaque Seigi dans son dos. Une explosion rouge sombre eut lieu dans le ciel, surprenant Sakura. Iori utilisait déjà le Chiton, son arme la plus puissante et destructrice. Pourtant, dans le nuage de poussière créé par l’explosion, les coups de sabre s’enchaînaient à une vitesse impressionnante. Pourtant, Iori sentit bien que Seigi n’était pas encore dans ses retranchements. Celui-ci se permettait de commettre quelques erreurs, mais Iori n’arrivait pourtant pas à le blesser.

-   Tu n’arriveras pas à me battre ! s’exclama Seigi.

-   Chiton, Chi no NamidaArt de manier le sang, Larmes sanglantes ! s’exclama l’Uchiha.

Aussitôt, une pluie de sang s’abattit sur eux, et la Foudre comprit le danger de l’attaque. Si jamais le sang invoqué par Iori le touchait en trop grande quantité, alors il aurait perdu. Mais il ne devait pas perdre ! Il devait défendre son honneur en tant que Foudre des Shin Gogyou ! Il se téléporta le plus vite possible, évitant au maximum les larmes de sang invoquées par Iori. Un coup de genou l’intercepta, et au regard de sang d’Iori, Seigi compris que son adversaire était immensément plus fort qu’il ne l’avait cru. Le Sharingan était une chose, mais le Chiton et l’Hiraishin en étaient deux autres, complètement à l’opposé d’un Kekkei Genkai. Seul Iori et le frère ainé de Minato avaient réussi l’exploit d’utiliser le Chiton. Une boule de feu se dirigea vers le Shin Gogyou, mais il esquiva en faisant un saut en l’air, utilisant ensuite ses pouvoirs de foudre pour attaquer Sakura, mais celle-ci esquiva en faisant un salto arrière, tandis qu’Iori utilisa le Chiton – Chi no YariLance de Sang pour attaquer rapidement, et de loin, Seigi sans utiliser l’Hiraishin. Iori prépara un Rasengan dans sa main, avant d’utiliser sa technique de téléportation pour se trouver derrière Seigi. Celui-ci esquiva l’orbe, avant de se faire envoyer au sol par un lancer de Sakura. En plein milieu de sa chute, Seigi put voir les signes exécutés par Iori. Sans aucun doute, il allait utiliser cette technique.

-   Fûton, Tatsumaki no SutêkuPieu de la Tornade !

-   Putain d’Uchiha… Jamais j’aurais cru qu’il serait capable de copier Nishina

L’impact fut assourdissant, et Seigi cracha du sang lorsqu’il heurta puissamment le sol, créant un cratère assez imposant pour que quiconque se rende compte de la puissance de la technique d’Iori. Le brun se téléporta devant Seigi, avant de faire une chose que personne ne pouvait croire. Il planta Angurva, la lame repoussante, à côté du crâne de Seigi. Celui-ci, étrangement fatigué, ne pouvait pas se lever.

-   Je ne vais pas te tuer, Seigi. Certes j’aimerai, mais si jamais le Ragnarök s’active, tu feras partie des personnes nécessaires à sa destruction.

-   Et tu penses que je vais t’écouter sagement ? demanda le Shin Gogyou, acerbe.

-   Bien sûr que non, sourit l’Uchiha. J’ai des moyens pour te rendre concerné dans cette histoire, continua l’homme, dévoilant son Sharingan.

Sakura arriva aux côtés de l’homme aux cheveux blancs, avant de descendre sa main vers sa gorge. Iori l’en empêcha d’un simple regard. Sakura se mordit la lèvre, avant de se reprendre. Elle voulait la vengeance pour la mort de Kakashi et Tsunade. Iori, comprenant son comportement, ne put s’empêcher de prendre la parole.

-   Si tu veux la mort de quelqu’un, pense plutôt à celle de Shinjima. C’est lui le véritable ennemi.

Aussitôt, Seigi disparut pour se retrouver dix mètres plus loin. Il s’est échappé du sceau repoussant ? pensa Iori. Seigi avait un air sérieux, et se décida d’activer la technique qu’il ne voulait pas utiliser, pas même contre Iori. Une seconde peau violette se créa sur lui, avant que ses yeux, grands ouverts, ne fixent Iori. Celui-ci sentit l’aura de Seigi devenir sauvage, comme un animal mal dressé.

 

Raiton, Yoroi no KemonoArmure de la Bête

 

 

Karin s’écroula au sol, avant de sourire. Un arbre repoussa Giriko d’une dizaine de mètres en arrière. Mais la rousse devait bien avouer que le Shin Gogyou était redoutable. Il arrivait à avancer, malgré le Mokuton de Karin. Néanmoins, il ne faisait plus le poids, et son armure commençait à céder. Pourtant, Giriko ne perdait pas en volonté, et il voulait tuer Sasuke, pour en finir avec l’armée ninja et son fichu météore qui venait de tomber là.

-   Mokuton, Keimusho MoriPrison de la Forêt, sourit Karin.

Giriko fut écrasé par d’énormes piliers en bois, constitués par le chakra de Karin. Il sentit leur puissance, et dut reconnaître une chose. C’était que pour une kunoichi du pays du feu, elle ne se débrouillait pas mal du tout, la rousse. Mais Giriko trouva le moyen de neutraliser Karin.

-   Doton, Chikaku KôgekiFrappe tectonique ! s’exclama le barbu.

Un séisme de grande ampleur eut lieu, secouant tout autour de la plaine du mont Ura. Karin concentra son chakra en grande quantité avant de frapper le sol, utilisant l’affinité Doton qu’elle avait obtenue en même temps que le Mokuton pour tenter d’empêcher le pire de se produire. Tant que les autres ne s’étaient pas échappés, Sasuke et elle n’avaient pas le droit de laisser tomber. Les tremblements ralentirent rapidement, mais Karin sentit le vent à côté d’elle. Giriko s’était rapidement libéré et fonçait à présent sur Sasuke.

-   C’est fini, Uchiha, Uzumaki !

Karin ne put qu’observer Giriko foncer sur Sasuke. Elle devait rapidement trouver une idée pour ne pas que le brun ne touche Sasuke. Le poing de Giriko fonça sur le visage de Sasuke, impuissant. Au dernier moment, le sourire de Karin s’agrandit.

-   C’est parti ! s’exclama-t-elle.

Un gigantesque séisme eut lieu, et une fissure s’ouvrit sous Sasuke. Celui-ci utilisa encore plus de chakra qu’auparavant pour faire grandir la lame de Susanoo, protégeant tout le monde de sa propre chute. Giriko, voyant cela, ne put que rire, complètement ahuri.

-   Je maîtrise la terre, et tu viens de l’enterrer, idiote !

-   Mokuton, Shafuto no Jôshô – Ascension de l’arbre, soupira Karin.

Un immense arbre poussa, avec Sasuke dessus. Celui-ci fit donc monter le météore en même temps que lui. Giriko, si la technique avait abouti, aurait été déçu, mais il appréciait les techniques de la rousse, à un tel point que cela l’amusait. Etrange, non ? Giriko put voir la rousse foncer vers elle, tandis que du feu toucha son bras. Un clone de Sasuke aidait l’Uzumaki à battre le Shin Gogyou, et Giriko sentit tout de même la puissance perçant du Raikiri de Sasuke, qui transperça avec aisance son corps de pierre. Giriko retint un soupir de douleur, tandis que le poing chargé de chakra de Karin toucha puissamment son crâne. Mais la rousse continua son enchaînement, au point que Giriko ne savait plus d’où venaient les coups. Il devait l’admettre, cette rousse était puissante, il n’aurait que des chances plus que réduites de la vaincre, mais s’il pouvait seulement la ralentir…

-   Je compte sur toi, Giriko

Giriko se retourna, ayant juré avoir entendu la voix de Shinjima, mais rien à faire, il n’y avait personne hormis Sasuke et Karin. La rousse, voyant le barbu déstabilisé par elle ne savait quoi, trouva l’ouverture pour lui porter un coup surpuissant. Le coup de poing, chargé de chakra Mokuton frappa le foie de Giriko, et celui-ci vomit à cause de la douleur. Mais alors qu’elle allait enchaîner, le chakra de Giriko devint instable, et surchargé. Que diable faisait-il ?! Le Shin Gogyou se mit à rire de manière insensée, il n’en revenait pas.

-   Vous me forcez à utiliser ça… Watashi Doton, Shikô KossetsuArt de manier la terre oubliée, Fracture Suprême ! s’exclama Giriko.

Aussitôt, un gigantesque tremblement de terre frappa les plaines du mont Ura. Que se passe-t-il ?! Une telle intensité… si près du cœur de l’attaque, on va y passer ! pensa Sasuke. Il n’avait pas le choix, il devait user des arcanes oubliés des Uchiha. Il gonfla son chakra tandis que ses pieds prenaient une posture instable à cause des chocs du sol. Tout d’abord, me débarrasser de ce météore… L’Uchiha enchaîna les mudras, avant de prendre une grande inspiration.

-   Watashi Katon, Wasurete HonôArt de maîtriser les flammes oubliées, Flammes Nocturnes !

Un torrent de flammes se dirigèrent vers le météore. Elles prirent de l’ampleur à chaque mètre tandis que le météore se rapprochait. Je n’y arriverais pas avec si peu de distance ! Le brun pompa encore plus son chakra, avant de l’utiliser sur Susanoo, faisant tout d’abord grandir la lame de manière exponentielle, puis poussant le météore encore plus haut. Giriko ouvrit les yeux en esquivant une attaque de Karin qui utilisait le Mokuton pour avoir un jeu de jambes stable. Ils sont fous, ils pensent pouvoir détruire mon météore ?! Quelle folie ! Karin utilisa une technique Mokuton pour restreindre les mouvements de Giriko, ce qui marcha à merveille. L’homme barbu était désormais immobilisé, et les flammes nocturnes de Sasuke détruisent avec quelques difficultés le météore du Shin Gogyou. Giriko avait complétement épuisé ses réserves de chakra. Il était désormais vaincu. Sasuke et Karin s’approchèrent de lui, tandis qu’il les regarda avec un rictus de haine collé sur son visage.

-   Vous allez me tuer, oui ou merde ?! s’exclama le Shin Gogyou après quelques secondes de silence.

-   Non, répondit sèchement Sasuke. Notre but n’est pas de vous tuer, mais seulement de vous arrêter. Nous aurons besoin de vous.

-   Et tu penses que nous allons tous coopérer ? demanda le Shin Gogyou, incrédule. Admettons que vous arriviez à me contrôler, moi et Seigi, vous n’avez aucune chance contre les autres, sourit l’homme.

-   Et pourquoi donc ? demanda Karin.

-   Nishina a un niveau supérieur à celui de Seigi, tandis que Mizu est beaucoup plus douée que vous tous en Genjutsu, et enfin Furuo est un monstre de volonté…

-   Si nous avons toi et Seigi dans nos rangs, ce serait déjà pas mal, commenta la rousse. Alors, tu vas nous suivre bien gentiment, ok ?

-   Seigi ? demanda alors Giriko. Hahaha ! Vous ne faîtes que rêver ! Seigi ne lâchera jamais Shinjima, c’est un véritable fou !

C’est à ce moment-là qu’un coup de tonnerre assourdissant tomba sur les plaines, accompagnés par une pluie diluvienne. Sasuke regarda en direction du premier coup de tonnerre. Iori, j’espère que tu ne vas pas faire l’idiot… on a encore besoin de toi…

 

 

Iori recula vivement, mettant rapidement Sakura hors de portée de Seigi avec l’Hiraishin. Néanmoins, les nouvelles attaques de Seigi étaient ultra-rapides, au point qu’il arrivait même à dépasser la vitesse légendaire de la technique du Yondaime Hokage. Mais Iori l'intercepta avec un Kôsen couplé avec la deuxième étape du Rasengan. La paume de main d’Iori frappa la joue droite de Seigi, mais le sourire fou accroché aux lèvres de la foudre des Shin Gogyou ne s’était pas envolé tandis que son pied se logea dans la cage thoracique d’Iori. Celui-ci recula, sentant l’électricité traverser avec aisance son corps. La puissance de Seigi était devenue folle, comme incontrôlable. Et Iori n’avait pas prévu ce revirement de santé mentale chez le Shin Gogyou. Tant pis, j’ai pas le choix…

-   ­Muspellheim, Sôrâ Kakubunretsu - Fission Solaire

Le corps d’Iori fut envahi par les flammes bleues de son Kofûjutsu (art des techniques anciennes). Seule Angurva et ses Sharingan n’étaient pas touchés par la technique de l’Uchiha. Il fonça sur Seigi et tenta de le calciner rapidement. Je dois le tuer, je n’ai plus le choix… Seigi, ressentant le danger, recula rapidement, esquivant le poing brûlant du brun. Ressent-il le danger de ma technique ? Une sorte de sixième sens sans doute…

Iori continua son assaut incessant, mais Seigi esquivait tout, tel un singe très, très habile. Mais le brun n’avait pas que cela dans sa manche. Repoussant un éclair à l’aide d’Angurva, il utilisa un clone de feu pour se substituer et arriver dans le dos de Seigi, mais au moment où Iori allait porter un Kôsen enflammé, Seigi se pencha en avant pour frapper de son pied remontant le menton d’Iori. La sandale de Seigi fut complètement calcinée par la défense d’Iori. Mais le ninja aux cheveux blancs ne se retint pas pour autant et lança un immense éclair de la même couleur que ses cheveux sur Iori. Le brun subit l’attaque de plein fouet, et elle lui avait fait mal. Son bras gauche ne répondait plus et Seigi fonçait déjà sur lui. Il ne pouvait pas perdre. Cinq mètres avant l’impact. Rapidement, la distance diminua à un mètre. Il était à portée de tir de Seigi, ne pourrait rien faire dans sa position. Il était réellement dans la mouise la plus profonde possible. L’éclair blanc fonça sur lui. Sakura avait tout observé, et au dernier moment, elle hurla.

 

« Iori-san !!! »

Sakura Haruno