La puissance de Shinjima

par T-twix

Tanjiro recula de quelques pas, tandis que de l’hémoglobine coula paresseusement le long de sa jambe gauche. Le roux n’avait pas pu esquiver l’attaque de Shinjima. Qui aurait pu ? L’Uzumaki grogna, avant de soigner se blessure bénigne à l’aide de son chakra. Il ne pouvait pas vraiment se permettre une telle blessure à ce moment. Il avait besoin de toutes ses forces pour affronter Shinjima.

-          Aller, Tanjiro, ne me fais pas croire que c’est tout ce que t’a appris Minato ? railla l’Ura.

Piqué au vif, Tanjiro enchaîna les mudras, avant que deux dragons d’eau ne foncent sur Shinjima. Celui esquiva le premier en reculant, puis se lança sur le second, en tranchant le premier à l’aide d’un wakizashi chargé en chakra. Le second dragon l’avala, mais étrangement, le dragon fut scié en deux de tout son long, avant que Shinjima ne s’approche lentement de Tanjiro. L’Ura n’était même pas mouillé, et cela étonna Tanjiro. Le ninja aux cheveux gris foncés s’élança sur l’Uzumaki, et les deux commencèrent un combat de Kenjutsu. Tanjiro avait sorti Dainsleif, tandis que Shinjima se battait avec son wakizashi. Les armes créèrent des étincelles à chaque coup, et Tanjiro ne comprit pas comment Shinjima arriva à bloquer toutes ses attaques.

Dainsleif avait un pouvoir particulier, celui d’être la lame la plus solide au monde, mais surtout la capacité à retirer du chakra de son adversaire à chaque coup donné. Il suffit pour cela que l’arme soit en contact avec un objet intermédiaire, également en contact avec Shinjima. Néanmoins, Tanjiro ne ressentit rien, pas la moindre trace de chakra absorbé. Les deux ninjas s’écartèrent, avant que le sourire de Shinjima n’agace l’Uzumaki.

-          Tu dois te demander pourquoi Dainsleif ne retire pas mon chakra, non ? demanda l’Ura avec un sourire moqueur.

Un puissant coup donné par Shinjima fit reculer Tanjiro, puis le roux fixa le gris face à lui, avant de déglutir. La masse de chakra de Shinjima avait triplé de volume, atteignant presque le niveau d’un démon à queue. L’Ura se mit à rire doucement, avant de pointer son wakizashi vers Tanjiro.

-          Allons, avec l’entraînement de Minato, ne vas pas me dire que cette masse de chakra t’effraies, taquina le gris.

Tanjiro ne put que voir le Raikage arriver derrière Shinjima, le poing tendu. Le poing de l’ombre de la foudre percuta violemment Shinjima, qui fut expulsé dans les décombres de plusieurs maisons. Le Raikage fixa l’Uzumaki, avant que celui-ci n’acquiesce.

-          Je suis votre allié, Aa-san. Je suis un élève de Minato Namikaze, expliqua Tanjiro.

Aa allait parler, quand une vague de vent passa entre les deux ninjas, les surprenant. Ils regardèrent l’origine de cette attaque, et purent voir Shinjima se rapprocher, sans la moindre égratignure sur son corps. Aa ouvrit les yeux, complètement désabusé. Shinjima sourit, avant de donner un coup horizontal derrière lui avec son arme. Les yeux du Raikage et Tanjiro s’ouvrirent, tandis qu’ils ne purent qu’observer le paysage être coupé à l’horizontale, faisant s’écrouler la tour du chef des armées de Kumo.

-          Et encore, Minato était bien plus puissant que moi avec ce genre de cadeaux. Je n’ose pas imaginer la puissance qu’il aurait eu aujourd’hui, soupira l’Ura.

En guise de réponse, le Raikage se déplaça rapidement dans le dos de Shinjima, mais celui-ci parut suivre instantanément les déplacements du maître de Kumo, et donna un coup de sabre qui entailla le torse du Raikage de manière assez sévère. Aa recula rapidement, tandis qu’il exécuta un jutsu de foudre pour immobiliser Shinjima. Malheureusement, l’attaque ne put rien faire. Une dizaine de clones de Tanjiro arrivèrent pour attaquer l’Ura. En un instant, Shinjima semblait être partout à la fois, et l’instant d’après, il était à sa position d’origine, tandis que les clones avaient disparu.

-          Tu passes aux choses sérieuses ? demanda Tanjiro.

-          Oui. J’en ai marre de jouer avec vous, déclara gravement l’Ura. Il s’agit de ma technique favorite contre les surnombres, Ninpô – Tremblement du Temps.

 

 

-          C’est quoi ces chakra ?! s’exclama une rousse.

-          Shinjima Ura, ainsi que ton frère, répondit Iori.

Les deux ninjas traversaient rapidement la forêt de Konoha. Ils s’étaient séparés du reste de Konoha pour prévenir Kumo afin de lancer un assaut sur le mont Ura. Mais Tanjiro avait eu un pas d’avance sur eux, et était déjà allé aider le pays de la foudre. Karin vacilla. Shinjima et son frère étaient aussi forts que ça ? Iori soupira.

-          Oui, et même si j’ai le même niveau que Tanjiro, je pense, comme lui, qu’il est le meilleur à réaliser la tâche qu’il doit réaliser.

-          Quelle tâche ? demanda Karin, étonnée.

-          Découvrir les secrets de Shinjima Ura. Sa force, ses techniques, son style de combat en général. Minato nous a bien indiqué que Shinjima est joueur. Il laissera Tanjiro dans un état plus ou moins vivant, déclara sombrement le brun.

 

 

Tanjiro avala sa salive, avant de tenir Dainsleif avec encore plus de fermeté qu’auparavant. Shinjima allait dévoiler sa puissance, et cette fois-ci, l’Uzumaki n’avait pas le droit à l’erreur. Le chakra autour de Shinjima grandit encore plus, donnant une impression de puissance effroyable. Un instant plus tard, Tanjiro sentit du sang s’écouler le long de sa joue, tandis qu’une entaille dévoila sa présence. Sans bouger, Shinjima était donc capable de se battre ? Tanjiro concentra son chakra dans son arme mythologique, avant de donner un coup à l’horizontale.

-          Dainsleif – Onde de Vie ! s’exclama l’Uzumaki.

Une onde de choc surpuissante fit reculer Shinjima, et retourna le sol rocailleux de Kumo. Un instant plus tard, Tanjiro allait trancher Shinjima, mais ce n’était qu’une simple image de l’Ura.

-          Qu’a-t-il fait ? J’ai pourtant senti du chakra dans cette image…

-          Ninpô – Clone Temporel, sourit Shinjima, réapparaissant plus loin.

Tanjiro haussa un sourcil. Sa puissance venait donc de sa maîtrise du Temps ? Rien n’était sûr, et le frère aîné de Karin devait le pousser plus loin pour avoir un maximum d’informations sur les points forts et les faiblesses de l’Ura. Le chakra de Tanjiro s’intensifia, avant de prendre la forme du Rasengan. Cependant, l’orbe tenu par l’Uzumaki était d’une couleur violette étrange et signe de mauvaise augure pour quiconque en était la victime.

Tanjiro s’élança, avant de tenter de trancher Shinjima en deux. Cependant, sa lame fut bloquée par le sabre court de Shinjima, qui sourit face à l’intention du roux. L’orbe de Tanjiro frôla le kimono de l’Ura, avant que celui-ci ne saut habilement au-dessus de l’Uzumaki, esquivant la dangereuse technique du roux. Mais Tanjiro n’abandonna pas et s’élança sur l’Ura. Shinjima utilisa sa technique du Clone Temporel, mais rien ne se passa. Il dut esquiver de toute urgence une dangereuse entaille de Tanjiro. Les deux se fixèrent, tandis qu’une entaille assez profonde apparut sur l’épaule du chef des Huit Juges.

-          Qu’est-ce que tu as fait ? demanda Shinjima, soudainement sérieux.

-          Fûinjutsu – Sceau Tourbillonnant, déclara sans émotion Tanjiro.

-          Je répète… commença Shinjima. Qu’est-ce que tu as fait ?

-          J’ai simplement bloqué ta technique temporelle, histoire de voir ce que tu as en réserve, sourit Tanjiro, fier d’avoir attiré l’attention de l’Ura.

-          Tu as réussi à analyser la structure de mon chakra temporel aussi rapidement ? demanda Shinjima, étonné.

-          Ce n’était pas chose aisée, mais Minato-sensei m’avait averti de ta capacité temporelle. Cependant, mon sceau n’est pas assez élaboré pour annuler définitivement tes jutsu temporels.

En guise de réponse, le chakra de Shinjima explosa, créant une onde de choc surpuissante. La quantité et la puissance de ce chakra firent trembler Tanjiro. C’était désormais sûr, cet homme était un monstre. Tanjiro concentra son chakra, le vrai combat débutait. Shinjima enchaîna rapidement les signes de main avant de lancer une boule de feu gigantesque sur Tanjiro, mais celui-ci parvint à absorber le chakra de l’attaque à l’aide de son arme mythologique. Un instant plus tard, deux dragons, un de foudre et un de pierre, foncèrent sur l’Uzumaki à une vitesse incroyable. Celui-ci utilisa Dainsleif pour arrêter celui de foudre, tandis que le Raikage intervint et détruisit le second.

Shinjima haussa un sourcil, avant de sortir son wakizashi de son fourreau. Celui-ci prit une teinte rougeâtre, comme s’il venait d’être chauffé à blanc. L’homme du mont Ura regarda la lame avant de sourire. Celle-ci s’agrandissait légèrement, gagnant quelques centimètres de longueur et s’élargissant. Le plan de Shinjima devenait de plus en plus complet. Tanjiro et le Raikage foncèrent sur lui à grande vitesse, néanmoins…

-          C’est fini… murmura Shinjima.

 

 

 

« Aegis, réveilles-toi. »

Shinjima Ura

Une puissante décharge de chakra se produisit. Le chakra de Shinjima paraissait désormais incontrôlable, comme régit par une folie meurtrière. C’était donc là le secret de Shinjima. Tanjiro devait désormais survivre, car Shinjima venait désormais de réveiller la dernière arme mythologique. La cinquième arme, Aegis, l’arme des dieux. L’arme ayant permis à Shinjima de combattre Minato d’égal à égal.

Le choc entre Aegis et Dainsleif fut impressionnant, créant un véritable cratère, soufflant tout ce qui se trouvait autour des deux combattants, y compris Aa, le Raikage. Shinjima sourit lors de l’échange, tandis que sa voix prix une intonation rauque.

-          Tu pensais vraiment me battre sans ma maîtrise du Temps ? Que c’était mon seul atout ? demanda l’Ura.

Un instant plus tard, Tanjiro se sentit vidé de son chakra, tandis qu’il s’écroula au sol, la respiration lourde. Il leva péniblement les yeux sur le chef du mont Ura, qui se contenta de prendre un visage sérieux.

-          Tu es fort, Tanjiro Uzumaki. Tu as réussi à m’essouffler légèrement, sourit Shinjima, tandis que de la sueur coulait de son visage.

Tanjiro avait décelé les points forts de Shinjima, et ce n’était pas beau, pas du tout. Ninjutsu, Ninjutsu Temporel, Kenjutsu, Arme Mythologique, mais également vitesse et force. Sans compter son chakra équivalent à celui d’un démon à queue. Battre Shinjima ? Cela paraissait désormais difficile pour l’Uzumaki. Mais le maître des Huit Juges regarda l’Uzumaki avant de parler.

-          Je vais être généreux, et te laisser en vie. Néanmoins, tu vas assister à la chute de ce pays, sourit machiavéliquement Shinjima.

Un sifflet surpuissant se fit entendre, tandis que Tanjiro regardait les troupes de Shinjima sortir du village qui brûlait de mille feux. Les tenues à l’origine blanches des troupes du mont Ura étaient presque toutes devenues rouge sang, symbolisant parfaitement le carnage qui venait d’avoir lieu. Shinjima pointa Kumo du bout d’Aegis, sa lame, avant de murmurer le nom de sa technique.

Aegis – Ruine

 

 

Pendant ce temps, à Konoha, les effectifs étaient en pleine occupation de soins. Les ninjas avançaient, un par un, pour se faire soigner.  Tous les ninjas médecins étaient au maximum de leur rendement, pour soigner le plus vite possible l’armée de Konoha. Néanmoins, certains étaient déjà à l’extérieur, comme Sakura, Shikamaru, ou encore Hinata.

-          On peut lui faire confiance ? demanda Sakura à Shikamaru.

-          Oui. J’ai confiance en lui, même si je ne le connais pas bien, je sens qu’il pourra nous aider. De plus, avec Karin à ses côtés, il ne fera pas grand-chose pour nous arnaquer.

-          Haruno-san ! s’exclama une voix.

Sakura se tourna, pour voir arriver une infirmière en sueur. Que se passait-il à l’hôpital ? La mine déconfite de l’infirmière ne rassura guère la rose, qui s’empressa à faire parler la jeune infirmière.

-          Que se passe-t-il ? demanda Sakura.

-          Et bien… commença l’infirmière.

 

 

Réduit à néant. Le village caché des nuages n’existait plus. Tout avait été emporté. Le Raikage, les civils, les Anbus, les Chûnins. Quelques survivants pensaient leurs blessures, sauvés in extremis de la surpuissante attaque d’Aegis. L’armée de mercenaires de Shinjima trépigna d’avance à l’idée de tuer les survivants. Néanmoins, l’ordre de Shinjima fut clair.

-          On se replie, avec ceci, ce qui reste de l’Alliance se déplacera jusqu’au mont Ura, et nous les accueillerons.

Les troupes partirent silencieusement, comme s’il s’agit d’une marche funèbre. Tanjiro fut étonné que les troupes de Shinjima lui obéissent avec autant de respect. Tanjiro avait eu de la chance, Shinjima l’avait laissé en vie. Mais ce que l’Ura ne se doutait pas, c’était le fait que Tanjiro n’agissait pas sur un coup de tête. Tout était calculé, et malgré quelques imperfections, le plan fait par Minato se déroulait comme sur des roulettes.

-          Tu dors ? demanda une voix.

Une demi-heure, voilà le temps qui s’était écoulé depuis que Shinjima avait lancé l’assaut. Désormais, Tanjiro était seul au sol, tandis que Karin le soignait minutieusement. Tanjiro la regarda d’un air doux, tandis que le regard que lui lança Karin était froid, et surtout énervé. Iori se mit à rire légèrement.

-          Et bien, qu’as-tu fait pour énerver la jolie Karin, Tanjiro ? demanda-t-il à son ami.

-          Il a juste failli me tuer, grinça la rousse.

-          Ah quand même, se contenta de dire Iori.

Quelques secondes plus tard, Iori se tourna vers Konoha, rapidement imité par Karin, puis par Tanjiro qui se remettait de son combat contre Shinjima. Iori siffla un grand coup, avant d’applaudir.

-          Tu as réussi à nous suivre jusqu’ici, c’est excellent, sourit le brun.

Une personne sortit de derrière un grand rocher, dévoilant sa présence. Karin ouvrit ses yeux de surprise, tandis qu’Iori sourit de manière satisfaite, tout comme Tanjiro. Le brun du trio s’avança vers l’inconnu, avant de prendre la parole.

-          Alors, je suppose que tu es venu nous aider. N’est-ce pas…

 

 

 

« Sasuke Uchiha. »