01 - Mission pour l'équipe 3

par T-twix

Cinq ans. Cela faisait cinq longues années que la quatrième Ninken Taisen était finie. Cinq longues années à faire survivre la paix dans le monde ninja. Cinq longues années que Naruto avait ramené la dépouille de Sasuke Uchiha au village. Mais le dernier Uchiha n’était pas mort, loin de là. Il était simplement dans le coma, deux Anbu surveillant en permanence son doux sommeil.

Cela faisait également cinq longues années qu’Hinata Hyûga s’était faite rejeter par Naruto Uzumaki. S’en suivit alors une longue dépression pour la fille aînée de Hiashi Hyûga. Le blond estimait pourtant les sentiments d’Hinata, et surtout le courage de la belle pour avoir réussi à avouer au blond son amour. Depuis ce jour-là, Hinata était devenue une kunoichi accomplissant ses missions au-delà des espoirs qui étaient nourris envers elle. Elle devenait de plus en plus respectée, et tout le village pressentait que Hiashi Hyûga la renommerait héritière du clan Hyûga.

Naruto Uzumaki était devenu Jounin, respecté de tous, sauveur de Konoha, puis du monde entier, il était également l’ermite des crapauds, et avait forcé le respect de Kyûbi no Yoko. Cependant, pour Naruto, la victoire de l’alliance Shinobi n’était qu’une festivité. Tout le monde s’accordait le mérite de la victoire, mais seuls les derniers combattants savaient les sacrifices qui ont été nécessaires à cette dite victoire…

 

Dans une petite clairière, une jeune fille, aux environs de quatorze, peut-être quinze ans, courait aussi vite qu’elle pouvait. Elle était vêtue d’un pantacourt noir, d’un débardeur brun, et avait des bandages autour des avant-bras. La jeune demoiselle arborait fièrement un bandeau de Konoha sur son front, tandis que ses cheveux roses volaient au vent.

-         Naruto-sensei !

La jeune fille s’arrêta devant un arbre au pied duquel une personne se trouva. Un homme, d’une vingtaine d’années, avec une tenue réglementaire des Jounin de Konoha, et des cheveux blonds en bataille, dormait paisiblement. La jeune fille s’approcha doucement de l’oreille du blond.

-         Naruto-sensei !!

Le blond se réveilla en sursaut. En face de lui se trouvait cette teigne, comme il aimait l’appeler. Cette même teigne qui s’entêtait à le suivre dans ses entraînements. Mais au moins, cette teigne faisait rire le blond. Elle parvenait même parfois à lui faire oublier ses soucis pendant un court instant.

-         Qu’est-ce qu’il t’arrive, Reiko ? Ca va pas de réveiller les gens pendant leur sieste ?

Le blond avait demandé cela d’un air léger, tandis que la jeune fille, apparemment nommée Reiko, faisait la moue en gonflant les joues. Le blond lui tapota ses cheveux roses avant de s’avancer.

-         Donc, pourquoi es-tu venue me chercher ?

-         Sakura-nee-chan m’a demandé de venir vous chercher. C’est pour une mission.

-         D’accord.

Le blond souffla. Cela faisait un petit moment déjà qu’il enchaînait les missions à un rythme radicalement élevé. Et pour mettre encore plus de difficultés, il s’agissait la plupart du temps de missions de négociateurs avec les petits pays de la péninsule ninja. Le blond et la rose arrivèrent rapidement au bureau de l’Hokage. Contrairement au passé, Naruto n’entrait plus avec une fracassante salutation pour l’Hokage, mais il ouvrait la porte comme quelqu’un de civilisé.

Tsunade était toujours la Godaime Hokage du village de Konoha, mais elle envisageait sa retraite dans les années qui viendraient. Elle avait le droit de penser à des années de détente, à aller au casino, pour boire du saké et perdre à des jeux d’argent.

-         Salut, Tsunade-sama ! s’exclama Naruto.

-         Bonjour, Hokage-sama, souffla Reiko.

-         Ah, te voilà enfin, Naruto, soupira l’Hokage. Nouvelle mission, rang B, les détails sont là-dedans.

La blonde lança un rouleau au blond, et celui-ci l’ouvrit avec une flemme légèrement apparente. Il scruta le contenu d’un œil expert, avant de regarder la Godaime Hokage avec un regard fatigué.

-         T’es sérieuse ? demanda le blond.

-         Très. Toi et ton équipe, vous allez devoir inspecter des ruines du désert de Suna.

D’un côté, Naruto était rassuré, car c’était enfin une mission autre que des négociations ou des missions de surveillance inutiles. D’un autre, il ne s’empêchait de douter sur les réelles motivations de Tsunade pour l’envoyer là-bas.

-         Cool, enfin une mission intéressante.

Celui qui avait dit cela s’était enfin fait remarquer. Un adolescent d’environ quatorze ans, avec des cheveux châtains, et une tenue règlementaire de Chûnin, et des yeux verts, se tenait tranquillement. A ses côtés se trouvait un autre garçon d’environ treize ans, avec de courts cheveux bruns ébouriffés, et un tatouage rouge sur la joue droite, montrant son appartenance au clan Inuzuka. Naruto et Tsunade regardèrent l’adolescent de quatorze d’un air blasé, avant de reprendre leur discussion.

-         Même si la mission n’est faite que pour inspecter des ruines, le rang est trop élevé pour eux. Ils ne sont pas prêts.

-         Ils ne sont pas prêts ? répéta Tsunade.

-         Oui, confirma le blond en face d’elle.

-         Explique-moi, vu qu’ils sont chûnins, pourquoi ils ne peuvent pas faire de mission de rang B, mais toi en Genin, tu as pu faire plusieurs missions de rang A et S ?

-         C’est…

-         Différent, terminèrent les trois cadets de l’équipe d’un air blasé. On connait la rengaine, Naruto-sensei.

Naruto regarda les trois jeunes ninjas à tour de rôle, avant de soupirer, s’avouant vaincu. Tsunade  tapa dans ses mains, et incita les enfants à sortir de la pièce pour attendre leur sensei. Désormais seuls dans la pièce, Tsunade regarda Naruto avec beaucoup plus de sérieux.

-         Comment tu vas ? demanda l’Hokage.

-         Je m’y habitue, répondit simplement le blond.

-         Tiens-moi au courant de l’évolution de ta situation, demanda Tsunade.

Naruto acquiesça avant de sortir de la pièce, laissant Tsunade seule. Celle-ci se surprit à penser au passé. L’état dans lequel Naruto était revenu de son combat avec Sasuke était alarmant. D’ailleurs, ce que peu de personnes savaient, c’est que Naruto n’était pas rentré en portant Sasuke seul. Il était lui-même soutenu par Karin, la kunoichi anciennement amoureuse de Sasuke. Le blond était en sang, de nombreux hématomes étaient présents sur son corps, son épaule gauche était perforé, son bras droit brisé, tout comme sa jambe gauche, et son chakra était presque vide.

-         Tsunade-sama, pourquoi ne pas lui avoir dit le véritable but de la mission ? demanda une voix.

Une jeune femme se tenait accoudée à la fenêtre. Elle avait une tenue d’Anbu, son masque dans la main, et des cheveux rouges coiffés en une queue de cheval. Ses yeux rouges étaient encadrés par une paire de lunettes.

-         Je pense qu’il vaut mieux qu’il ne le découvre que par lui-même, répondit Tsunade.

-         Je pense qu’il aurait mieux valu le lui dire dès le début, confirma la femme aux cheveux rouges. En plus, s’il y a une attaque, il sera d’autant plus en danger.

-         Karin, laisse-le respirer. Il a besoin de reprendre confiance en lui, et ce sera sans doute avec cette mission qu’il pourra le faire, déclara Tsunade.

-         Je ne suis pas convaincue, marmonna la femme aux cheveux rouges. Après tout, depuis qu’il n’a plus l’aide de Kyûbi, il a du mal à tenir en combat. Il se pousse rapidement à bout, expliqua l’ancienne coéquipière de Sasuke.

Karin laissa un soupir exaspéré sortir avant de remettre son masque et de repartir au travail fatigant d’Anbu de Konoha. Tsunade soupira un grand coup avant de se remettre à son travail. Décidément, les jeunes de ces jours auraient sa peau un jour.

 

Trois jours plus tard, Naruto et son équipe étaient arrivés dans le désert de Suna. Plus précisément une cinquantaine de kilomètres à l’est du village caché de Suna. Les élèves de Naruto ne faisaient que se plaindre de la chaleur, uniquement dans le but d’énerver Naruto, mais celui-ci était collé dans sa lecture du parchemin de mission.

-         Sensei, vous n’avez pas à boire ? demanda Reiko.

Le blond ne répondit même pas et donna sa gourde à Reiko. D’un coup il plaça le parchemin dans son sac avec brutalité. Que se passait-il ? Reiko regarda les deux autres ninjas de son équipe. Celui qui semblait appartenir au clan Inuzuka était en pleine réflexion intense, tandis que l’autre semblait perplexe. Le blond se tourna vers l’Inuzuka.

-         Shinji, tu sens quelque chose ? demanda le Jounin.

-         Négatif, Sensei. Il n’y a que… commença le jeune homme.

-         C’est un Genjutsu, Naruto-Sensei ? demanda Reiko, fixant le Jounin de ses yeux verts.

-         Oui, un Genjutsu. Reiko, détache-nous de ce Genjutsu, ordonna le blond.

La jeune fille aux yeux roses, cadette de Sakura Haruno, concentra son chakra autour d’elle, englobant Naruto ainsi que ses deux autres alliés. Après quelques mudras, ils sortirent du Genjutsu. Devant eux apparurent, au fur et à mesure, de vieilles ruines. Naruto scruta les environs. Le Genjutsu était sans doute une protection. Envoyer une unité sans expert en Genjutsu était inutile, et Tsunade devait le savoir.

-         Aller, on y va ! s’exclama Shinji.

Tous regardèrent Shinji d’un air blasé. Naruto soupira, avant d’avancer à son tour. Reiko et le dernier ninja soupirèrent à leur tour avant de suivre Naruto et Shinji. Naruto n’y comprenait rien. Tsunade avait seulement mis les coordonnées sur la carte, avec le nom de ce qu’il fallait chercher.

-         Sensei, on va chercher quoi, dans ces ruines ? demanda le dernier ninja.

-         Hideaki, on va chercher un objet perdu de Suna, répondit le Jounin.

-         Pourquoi ce n’est pas Suna qui s’en occupe ? demanda le jeune Hideaki.

-         Parce que Suna l’a donné en cadeau à Konoha.

Naruto soupira. Il n’aimait pas trop ce genre de missions, allant à l’encontre de ses principes. Pourquoi aller chercher un objet perdu depuis des lustres dans des ruines réputées maudites ? Simplement parce que les gens veulent croire qu’il ne s’agit pas que de légendes perdues. Le blond soupira, tandis qu’il posa un pied sur une dalle brisée.

-         On va chercher un indice menant à Mjöllnir, l’arme perdue.