Prologue

par Kimikokoi

L'escort girl : ni pute... mais soumise



PROLOGUE :


Sur la terrasse d'un café, en plein mois de mai :

« Allez je t'en prie !!! » me supplia mon meilleur ami, les mains jointes et le regard larmoyant. Naruto a toujours eu le sens du spectacle, la nuance il ne connaît pas... Un peu comme moi.

« Rappelle-moi pourquoi je devrais t'aider sur ce coup-là ? » répliquai-je passablement irritée par la demande extravagante de mon interlocuteur.

« C'est juste que... J'ai parlé de toi à la belle secrétaire de mon patron et, euh comment dire... Il a entendu notre conversation... et euh.... J'ai pas le choix Sakura, soit tu acceptes de l'accompagner en te faisant passer pour sa fiancée, soit je me fais viré !!!! ».


Je n'arrive toujours pas à y croire ! Quel culot tout de même ! Il croit que je suis quoi ! Une actrice de bas-étage qui accepte n'importe quel rôle ? Et puis quoi encore ! Mais bon d'un autre côté, je ne voudrais pas être responsable de la perte d'emploi du frère que je n'ai jamais eu, quel dilemme ! Après tout c'est juste pour une soirée hein ? Quelques heures à distribuer mes plus beaux sourires, des regards langoureux, il y aura un buffet gratuit avec champagne à volonté et en plus je serai payée ; que demande le peuple ? Pour rendre service à un ami je suis prête à tout mais là j'ai l'impression d'être... utilisée, piégée.

D'habitude, je choisis les types avec lesquels je sors, et Naruto sait que si j'ai accepté ce boulot c'est à cette seule condition. En soit, je peux refuser aussi. Rien ne m'oblige à accompagner un PDG bourré de fric qui se croit tout permis, mais voilà ! J'ai un sens aigu de la justice et je ne peux tolérer pareil chantage, c'est pourquoi je vais y céder ! Vous ne comprenez pas où je veux en venir ? C'est très simple pourtant : j'accepte pour éviter à mon ami de pointer à Pôle Emploi et j'en profiterai pour remettre à sa place ce mec arrogant que je rencontrerai jeudi soir ; j'imagine déjà un vieux croûton avec ses perverses pensées, déguisé en pingouin tous les jours que Dieu fait.

« Très bien, j'accepte, mais c'est uniquement pour te sauver la mise et après je ne veux plus jamais entendre parler de ce genre de truc, plus jamais ! C'est clair ?

_ Oh ! Merci soeurette, t'es la meilleure. Je lui ai déjà filé ton numéro donc je lui dis que tu es partante et il t’appellera pour les détails. Encore merci ! Bon je vais inviter la belle secrétaire au restaurant pour fêter ça ! » m'annonce-t-il en s'éloignant déjà.

« Et moi ? Tu me laisses en plan alors que je te sors d'un enfer sans nom ?! Okay j'ai compris, comment s'appelle l'heureuse élue ?

_ Hinata ! Elle s'appelle Hinata, et cette fois-ci je suis sûr que c'est la bonne !

_ Tu dis ça à chaque fois, cœur d'artichaut !

_ Et toi tu devrais te laisser aller de temps en temps, vieille fille aigrie ! ».

Le voilà parti, sortant de sa poche de pantalon son téléphone, sûrement pour appeler la demoiselle en question. Hey ! Mais il n'a pas laissé de monnaie ! C'est encore moi qui me tape l'addition. La facture va être salée mon cher Naruto, compte sur moi pour t'administrer une leçon à ma façon.

Je m'appelle Sakura, vingt-cinq ans, je suis escort girl afin de financer mes études de médecine, j'ai un tempérament de feu et il ne faut pas le prendre à la légère. Quand on taquine une rose, on se pique !