Chapitre 3 - Un été surprenant

par angie

Chapitre 3 : Un été surprenant



L’effervescence était à son comble, la foule envahissait les rues de Konoha. Sakura et son frère attendaient leurs amis en savourant un sandwich assis dans les gradins en amphithéâtre du théâtre à ciel ouvert situé face à la mer. L’endroit était apaisant et Sakura trouvait que l’architecture grecque, les statues antiques, les palmiers et la fontaine se trouvant derrière le mur de pierre en fond de scène apportaient une dimension magique. Guettant l’arrivée de Tenten, la jeune femme repéra Saï dans la foule accompagné de ses amis et d’un gros chien blanc. Elle l’observa et fini par croiser son regard et le jeune homme lui offrit son plus beau sourire, la faisant légèrement rougie sous le regard moqueur de Sasori n’ayant rien loupé de leur échange.


- C’est quoi ce sourire niait sur ton visage ? demanda Sakura

- Oh, on range les armes, sœurette. fit Sasori en levant les mains. Tu le connais ce mec ?

- On s’est déjà croisé, il s’appelle Saï.

- Tu l’intéresse on dirait, il ne te lâche pas des yeux, taquina Sasori.

- Mais, lâche-moi la grappe, tu dis n’importe quoi ! râla Sakura en se confrontant à nouveau au regard de Saï.

- Héhé, j’ai raison ! Mais il va falloir que je le confronte, personne ne s’approche trop près de ma petite sœur d’amour sans mon consentement ! dit Sasori en serrant Sakura dans ses bras.

- Oh pitié, ne joue pas les grand-frères collants !


Plus la soirée avançait plus le monde affluait, Le Théâtre Namikaze semblait être le point de rendez-vous pour beaucoup. Sakura vit Tenten au loin qui lui fit signe, elle embrassa son frère et lui souhaita une bonne soirée puis se dirigea vers son amie qui discutait avec un jeune homme blond qu’elle avait l’impression d’avoir déjà vu.


- Salut Saku ! fit Tenten en la serrant dans ses bras. Comment tu vas ?

- Bien et toi !

- J’pète la forme ! J’te présente Naruto, tu en as déjà entendu parler et le ténébreux à côté c’est Sasuke. Les gars j’vous présent Sakura qui vient d’emménager, c’est une amie d’enfance d’Hinata.

- Lu’t, Hina m’a beaucoup parlé de toi fit Naruto en lui faisant un salut de la main. Tu viens d’Iwa si j’me souviens bien ?

- Oui c’est bien ça.

- Ca doit te changer, c’est pas trop dur tout ce changement ?

- Non je suis bien entourée donc je me suis plutôt bien adaptée.

- C’est cool ! Bon les filles, c’n’est pas qu’on s’ennui mais on n’est attendu et j’ai pas envie que ma cousine nous fasse une crise d’hystérie, fit Naruto.

- Ah non merci, met lui une muselière fit Tenten.

- Ouais on y pensera, répondit Sasuke amusé par la répartit de la jeune femme.

- A la prochaine, salua les deux garçons.

- A la prochaine les gars ! répondit Tenten


Sakura leur fit un signe de la main et rougit légèrement lorsque Sasuke la gratifia d’un clin d’œil avant de suivre son ami. Tenten entraina Sakura vers la grève, transformée en un immense dancefloor interdisant l’accès aux véhicules et où différentes scènes étaient installées tout au long de la voie arborant chacune un style musical. Les deux amies chantaient et dansaient sans se soucier du monde qui les entourait en attendant l’arrivée d’Hinata. Tandis que le crépuscule approchait à grand pas, elles rejoignirent Hinata à l’une des terrasses d’un café longeant l’avenue et Sakura entendu Tenten marmonner des mots incompréhensibles en fixant le jeune homme aux cheveux roux installé près d’Hinata.


« Saaaaluuut Tantan ! fit le jeune homme en pinçant les deux chignons de la jeune fille.

- Ah, bas les pattes ! Et c’est TENTEN ! fit-elle agacée

- Ça suffit vous deux ! clama Hinata. Sakura, je te présente Gaara.

- Salut, fit le jeune homme aux cheveux hérissés. Depuis le temps qu’Hina me parle de toi, je suis ravi de pouvoir enfin te rencontrer.

- Enchantée, répondit-elle intimidée par son regard intensément bleu.

- Ne la fixe pas comme ça tu vas lui faire peur ! fit Tenten en lui frappant la tête.

- Ah ça va sale teigne, j’vais pas la bouffer ! râla-t-il en se recoiffant. Tu comptes te baigner ? demanda-t-il en apercevant le haut d’un maillot de bain rouge sous sa veste à capuche blanche.

- Peut être bien ! Qu’est-ce que ça peut te faire.

- T’as pas peur de te noyer, t’es pourtant pas une pro de la nage ! se moqua-t-il.

- Tsss… J’vais te faire bouffer ton piercing ! fit-elle en montrant le poing.

- Bon ça suffit vous deux ! fit Hinata.

- Cool bébé, on ne fait rien de mal ! lui répondit le jeune homme en lui massant les épaules. Je vais chercher des boissons, tu veux quelque chose ?

- J’veux bien un mojito, por favor.

- Et vous les filles ?

- Pareil, firent les deux jeunes filles.


La nuit était maintenant tombée, le petit groupe se trouvait désormais sur la plage attendant impatiemment le feu d’artifice. Le silence s’installa, Sakura se rendit compte que les animations s’étaient interrompues, elle regarda autour d’elle et croisa le regard de Sasuke dans la foule silencieuse. Un bruit de pétard la fit sursauter et elle put voir avec plaisir le ciel s’éclairer de mille feux. Elle fût si absorbée par les fleurs célestes qu’elle ne fit pas attention au départ d’Hinata.


***


Marchant au bord de l’eau ses ballerines à la main, Hinata s’éloignait de la foule pour échapper au regard bleu azur de Naruto qu’elle avait croisé dans la foule. Laissant ses empreintes dans le sable rapidement effacées par les vagues, Hinata s’arrêta et observa une étoile filante traverser le ciel. Elle remit en place quelques mèches virevoltants au gré du vent et se laissa submerger par ses souvenirs ….


Le ciel bleu se confondait avec la mer reflétant les rayons du soleil éclatant en cette fin d’année scolaire. Hinata et son petit ami avaient préféré sécher les cours ce jour-là pour profiter du beau temps sur la plage déserte. Vêtue d’un bikini indigo, elle courait sur le sable, cherchant à échapper au jeune homme athlétique qui la pourchassait. Étant plus rapide, il la rattrapa sans effort et bondit sur elle l’entrainant dans sa chute. Hinata réussit à se dégager difficilement mêlant ses rires à celui du jeune homme qui agrippait son paréo qu’elle abandonna pour s’éloigner de ses mains chatouilleuses.

« Tu ne m’attrapera pas blondinet ! fit Hinata riant aux éclats se dirigeant dans l’eau.

- Tu ne perds rien pour attendre ma belle », répondit-il avec un sourire malicieux.


Il se releva lentement laissant le paréo au sol, il s’étira et reprit Hinata en chasse qu’il rattrapa rapidement étant bon nageur. Hinata réussit à rester loin des bras du jeune homme pendant un moment mais lorsqu’il réussit à la saisir par la taille, il la lança dans l’eau. La jeune femme remonta à la surface en toussotant et recoiffa ses cheveux en arrière en fermant les yeux, dégageant une image sensuelle. Sous le charme, le jeune homme s’approcha d’elle souhaitant la serrer dans ses bras mais contre toute attente, elle se jeta sur lui et se retrouvèrent tous les deux sous l’eau. Une fois à la surface, il secoua sa tignasse blonde en riant et s’approcha de nouveau d’elle puis l’enlaça enfin pour l’entrainer dans un baiser passionné. Reprenant son souffle, il encra son regard dans celui de la jeune femme et encercla son visage.


« Je t’aime Hina, lui déclara-t-il.

- Je t’aime aussi Naruto » lui avoua-t-elle à son tour avant de se perdre dans un autre baiser enflammé…


« Salut Hina, fit une voix masculine sortant la jeune femme de ses pensées.

- Salut Naruto, soupira Hinata, restant dos à celui qu’elle cherchait à fuir.

- … J’ai l’impression que tu cherches à m’éviter.

- En effet.

- J’ai appris que tu étais avec Gaara, lui dit-il en prenant place à ses côté les yeux rivés vers l’horizon.

- En effet, répéta la brune en observant le ciel coloré par le feu d’artifice.

- Et…, c’est sérieux entre vous ?

- Oui ! répondit-elle simplement, se refusant de le regarder.

- Ah. C’est… c’est bien. J’espère qu’il te rend heureuse.

- T’as un sacré culot de venir me trouver pour t’enquérir de mon bonheur, crachat-elle en le toisant.

- Hina, je voulais te… reprit-il perdant contenance devant sa colère.

- Laisse-moi tranquille Naruto, va plutôt t’occuper de ta poule, fit-elle souhaitant couper court à la conversation.

- Justement, à ce sujet… dit-il en inspirant un bon coup, Ecoute Hina, je…, tenta-t-il de s’expliquer.

- Eh, ma belle je te trouve enfin ! Je t’ai cherché partout !

- Oui, je voulais me dégourdir les jambes !

- Naruto !

- Gaara !

- Ouh ouh Narutoooo ! fit une voix aigüe faisant soupirer le jeune homme d’exaspération.

- Tiens, ta petite amie te cherche je crois, fit Gaara attirant le regard mauvais de Naruto.

- C’n’est pas ma… tenta Naruto.

- Ouh ouh mon chou !

- Arrête d’hurler Karine ! » soupira Naruto.


Le jeune homme regarda une dernière fois Hinata avant de se diriger vers la jeune femme à la chevelure écarlate qui s’approchait de lui en titubant, une bière à la main. Elle l’entraina en lui expliquant avec de grands gestes que sa cousine se disputait avec Sasuke. Las, Naruto suivi Karine à contre cœur ne souhaitant pas intervenir encore une fois dans les histoires de couple de son ami. Il vit de loin sa cousine taper des poings sur le torse de Sasuke qui essayer de rester stoïque détestant se faire remarquer. Ne pouvant plus se contenir, le jeune homme perdit son sang-froid et repoussa sa petite amie qui se retrouva les fesses dans l’eau tapant des pieds en criant d’indignation. Karine la rejoignit et s’affala près d’elle en riant aux éclats tandis que Naruto éloignait Sasuke pour qu’il se calme.


***



Le bouquet final explosait dans le ciel étoilé mettant fin au spectacle sous une salve d’applaudissements et de sifflements suivi de la reprise des animations. Sakura était aux anges et confia à Tenten qu’elle n’avait jamais vu un feu d’artifice aussi magnifique en traversant la foule pour rejoindre Hinata et Gaara. Le petit groupe se retourna vers les cris qui fusaient et virent Naruto essayer de calmer son meilleur ami à bout de nerf, tandis qu’il intimait à Karine d’éloigner sa cousine revenue à la charge.


« Et bah, ça promet ! C’est vraiment pathétique. fit Gaara, en buvant sa bière.

- C’est clair, j’avais bien dit à Naruto de lui mettre une muselière à celle-là ! fit Tenten 

- Qui est-ce ? demanda Sakura.

- La blonde hystérique c’est Ino, la cousine de Naruto et c’est également la petite amie de Sasuke. Et la rouquine complètement bourrée c’est Karine, l’ex pseudo petite amie de Naruto.

- Ex pseudo petite amie ? fit Sakura ne comprenant pas ce que voulait dire son amie.

- Ouais, ils se voyait de temps en temps pour s’envoyer en l’air, Naruto y a mis un terme quand il a compris son erreur mais Karine ne veut pas lâcher l’affaire et le colle ».


Tournant le dos à la scène, Gaara enlaça Hinata perdue dans ses pensées suite à ce que Tenten avait dit « il y a mis un terme quand il a compris son erreur », il l'entraîna dans un doux baiser pour détourner son attention de son ex sachant très bien qu’elle avait encore des sentiments pour lui. Tenten s’approcha et lui prit sa bière pour en boire une gorgée, déclenchant une nouvelle dispute entre eux. Sakura rit de leur attitude mais s’arrêta lorsqu’elle vit un jeune homme se dirigeait vers eux ayant une ressemblance frappante avec Hinata mais qui contrairement à son amie, laissait paraître une extrême froideur dans son regard. Elle le vit s’approcher lentement et sans prévenir, il prit par surprise Tenten et Hinata par les épaules.


« Salut les filles, alors en vadrouille !!

- Neji ! Tu pourrais prévenir, tu nous as fait peur ! fit Hinata en le frappant.

- C’était le but sœurette ! répondit-il en lui embrassant la joue. Je t’ai fait peur à toi aussi ma belle ? demanda-t-il à Tenten.

- Euh, oui, je ne m’attendais pas à ce que tu nous sautes sur le poil comme ça. répondit Tenten les joues légèrement rosées en détournant le regard.

- Mais comment tu fais ? demanda Gaara.

- Comment je fais quoi ? le questionna Neji.

- C’est une vraie peste avec moi, et toi tu débarques et elle se transforme en agneau !

- Qu’est-ce que tu veux, je les fais toutes craquer », plaisanta-t-il en embrassant la joue de Tenten qui devenait aussi rouge qu’une tomate.


Sakura se mordait la lèvre cachée derrière sa main pour se retenir de rire, elle rencontrait enfin le frère d’Hinata qui savait calmer le fauve. Trop occupée à observer Tenten, elle ne vit pas Neji s’approcher et sursauta lorsqu’elle vit son visage près du sien.


« Et à qui appartient ce joli minois ?

- Neji, voici Sakura, fit Hinata.

- Oh, la petite Saku ! Hinata m’a tellement parlé de toi !! lui dit-il en la serrant dans ses bras faisant rougir la jeune femme.

- Et voilà, encore une qui tombe sous son charme, railla Gaara en terminant sa bière.

- C’est ça quand on a la classe ! se vanta-t-il.

- Barre-toi Ino ! hurla Sasuke un peu plus loin.

- Oh c’est pas vrai ? fit Neji en entendant Sasuke se disputer avec sa petite amie. Ils sont encore en train de se prendre la tête ces deux-là ?

- En tout cas, je ne sais pas ce qu’il a fait mais elle a l’air vachement remontée ce soir, ils ont du mal à la calmer ! fit Gaara.

- Ino fait encore une grosse crise de jalousie, expliqua Tenten. La blondasse est devenue complètement hystérique quand elle s’est aperçue que Sasuke matait Sakura pendant le feu d’artifice.

- Hein ! Quoi ?!! fit Sakura surprise.

- Et il avait l’air d’apprécier ce qu’il avait sous les yeux, continua Tenten en bousculant légèrement son amie. Tu les collectionne ma parole !

- Pff, qu’est ce que tu vas inventer ?

- J’invente rien, j’ai vu toute la scène pendant le feu d’artifice, fit Tenten.

- Et bien ma belle, t’es à peine arrivée que tu sèmes déjà la zizanie ? la taquina Neji en lui tapotant la tête faisant rougir la jeune fille.

- N’importe quoi, marmonna-t-elle en prenant un air boudeur provoquant un rire général.

- Bon ce n’est pas que je m’ennuie les loulous mais je suis attendu, fit Neji. Amusez-vous bien. Et pas de bêtise p’tite sœur, ne fais rien que je ne ferais pas ! rajouta-t-il en tirant sur la natte de sa sœur.

- Il n’y a rien que tu ne ferais pas nigaud !

- Allez, viens danser ma belle, la soirée ne fait que commencer, fit Gaara en entrainant Hinata


Le couple s’éloigna vers le dancefloor, prête à les suivre, Sakura se retourna vers Tenten qui semblait triste en observant Neji enlacer une jolie brune. Une sensation froide et humide sur le dos de sa main détourna son attention, elle abaissa le regard et vit qu’il s’agissait du grand chien blanc qu’elle avait vu en début de soirée avec Saï. Il se frotta contre son flanc et la bouscula maladroitement entraînant Tenten dans sa chute.


« Kiba ! Rappel ton cleps, râla Tenten au sol.

- Akamaru ! Laisse les demoiselles tranquilles, ordonna-t-il.

- Foutu chien ! fit-elle en se relevant

- Tu sais très bien qu’il ne l’a pas fait exprès !

- Eh ben c’est de ta faute ! T’as qu’à le tenir en laisse ton cabot ! fit-elle en frottant le sable de ses vêtements.

- Oh arrête un peu de râler Tenten, fit Saï qui l’avait rejoint. Rien de cassé Sakura ? demanda-t-il à la jeune femme en l’aidant à se relever.

- Non ça va, fit-elle en sentant le chien frotter sa tête contre elle en couinant légèrement.

- Il s’excuse ! expliqua Kiba.

- Tout va bien mon beau, fit-elle en caressant la tête d’Akamaru du bout des doigts frôlant ceux de Saï qui faisait de même.

- Tu causes le cleps toi maintenant ? fit Tenten à l’encontre du maître.

- Eh, commence pas à me pourrir la soirée toi, tu vas finir à la flotte si tu me les brisent », cria Kiba en pressant son chien contre lui.


Saï proposa à Sakura de marcher un peu pour s’éloigner des deux énergumènes qui se chamaillaient. Ils firent plus ample connaissance et la jeune femme fût fière d’elle-même en réussissant à mettre sa timidité de côté pour répondre aux questions du jeune homme. Ils croisèrent Naruto et Sasuke qu’il toisa et sans prévenir Sakura, lui prit la main et l’entraîna sur la piste de danse. Il posa ses mains sur sa taille et l’approcha de lui tout en respectant son espace. Ils ne se quittaient pas des yeux et leurs corps ondulaient au rythme de la musique, faisant monter un flot d’émotions chez la jeune femme. Elle était en plein dilemme car Saï lui plaisait beaucoup, mais toute confiance envers les hommes s’était envolée depuis sa relation avec Hidan. Elle perdit le court de ses pensées lorsqu’elle fût attirée contre le jeune homme qui ralentissait la cadence au rythme de la chanson. Elle entoura timidement la nuque du jeune homme qui la rapprocha un peu plus encore et déstabilisa la jeune femme avec son regard magnétique et son sourire enjôleur. La chanson touchait à sa fin et au moment où Sakura commençait à s’éloigner, Saï l’a retenu contre lui et posa ses fines lèvres sur les siennes, l’entrainant dans un doux baiser.


****


Deux mois s’étaient écoulés depuis la fête, la reprise des cours s’était faite en douceur et Sakura put faire la rencontre de nombreux étudiants. Les jours raccourcissaient à vue d’œil et les arbres se couvraient de magnifiques couleurs vives tandis que le vent d’automne balayait les feuilles qui jonchaient sur le bitume. Se protégeant du froid avec son bonnet et son écharpe, Sakura se dirigeait d’un pas rapide vers l’arrêt de tram le plus proche du campus pour rentrer chez elle. Elle prit son téléphone dans la poche de son manteau et vit un message de sa mère qui avait repris contact au cours de l’été et Sakura en était heureuse.


« Bonjour belle demoiselle » fit une voix masculine qu’elle pouvait désormais reconnaître n’importe où.


Sakura interrompit sa marche et releva la tête vers le jeune homme adossé contre l’arrêt de tram la dévorant du regard. Il enfonça ses mains dans les poches de son manteau et s’approcha de la jeune femme un sourire charmeur arborant son visage.


« Salut Saï »