Prologue

par angie

Prologue


Konoha, 15 mai 2013


Ma chère Sakura


Voilà maintenant trois semaines que les vacances ont pris fin et tu me manques énormément, tu as laissé un vide qui je l'espère sera comblé dans un avenir proche. Je suis malgré tout retournée à ma routine ; les cours, les sorties entre amis. Tout va bien de mon côté hormis ton absence qui me pèse. Ces deux semaines de vacances, courtes soient-elles, nous ont permis de nous rapprocher plus que jamais après toutes ces années d'amitié. Je parle souvent de toi à mon frère, et il en vient à vouloir, je cite : « faire la connaissance de cette si précieuse et aimante personne qui apporte autant de joie à ma petite sœur bien aimée ». Oui je sais, il est très fleur bleue !!!


Toi, tu es malheureusement retournée à Iwa dans ton infernal quotidien et je n'ose imaginer à quel point cela doit être difficile à vivre. Je pense tous les jours à toi tout en espérant que les barrières que tu as réussis à te forger sont restées intactes et t’aident à faire face aux difficultés la tête haute. Ta relation avec ta mère s'est-elle améliorée depuis ton retour ? T'en veut-elle toujours d'avoir souhaité passer tes vacances chez ton père ? Hidan t'est-il réapparu ? Tu as enfin pris conscience que cet homme avec qui tu entretiens une relation amoureuse te détruisait ne laissant apparaître que l'ombre de toi-même. Sois forte et reste sur tes positions, ne le laisse surtout pas reprendre le dessus sur toi, puise le courage enfoui au plus profond de toi pour lui faire face, même si c'est difficile. C'est un manipulateur et jamais tu ne seras heureuse avec lui, alors, FUIS-LE !!! car il continuera de te rabaisser plus bas que terre. J'ai bien conscience que mes paroles sont dures à entendre, mais tu mérites d'être heureuse et de profiter de la vie.


Je ne te le répéterais jamais assez, mais n'oublie pas que pour s'épanouir et profiter pleinement de la vie, il faut d'abord penser à soi. Ce n'est pas égoïste loin de là ! Tu ne seras que plus ouverte envers les autres si tu es en osmose avec toi-même. Bientôt tu devras décider de ton avenir, repense à tous ceux qui t'ont tourné le dos, ceux qui n'ont pas levé le petit doigt pour te soutenir lorsque tu en avais besoin. Repense à toutes nos conversations, des personnes qui ont pris le temps de t'écouter, de te conseiller, de te soutenir et de recueillir tes larmes sans rien attendre en retour. J'espère que cela t’aidera à prendre la bonne décision, je sais que c'est extrêmement difficile pour toi, mais le seul conseil que je puisse t'apporter actuellement c'est que si pour aller mieux tu dois t'éloigner de ta famille, alors ...FONCE !!! N'hésite en aucun cas. 


J'ai pris le temps de faire couler l'encre sur cette feuille de papier en dépit des nombreux moyens de communication existants car je pense qu'une lettre à beaucoup plus d'impact que tout le reste. A travers ces lignes j'espère que tu pourras puiser tout le courage et le soutien que je souhaite t'apporter et te transmettre un peu de gaieté et de couleur dans ton existence. Sur ces dernières lignes, je t'embrasse et espère te revoir très bientôt.


Hinata


Assise sur son lit, serrant contre elle la lettre de son amie, Sakura laissa s'échapper quelques larmes de ses yeux verts. Un mélange de tristesse et de soulagement l'envahit, elle avait enfin pris sa décision et espérait seulement ne pas le regretter. Tout comme cette jeune femme, nombreux sont ceux aspirant à une nouvelle vie, tout quitter pour tout recommencer mais n'osant pas tourner la page. La peur de l'inconnu, de faire souffrir son entourage ou encore la solitude les empêchant de déployer leurs ailes pour une meilleure existence. Beaucoup de ces personnes restent prisonnières de leur enfer pensant au bien-être des autres avant de penser au leur jusqu'au jour où tout s'écroule. Il suffit parfois, comme pour Sakura, d'une aide extérieure pour prendre son courage à deux mains, d'oser franchir le pas et de s'envoler vers une nouvelle destinée.