Ce n'est qu'un jeu!

par louharse

-En avant ! ,s'écria Naruto. L'équipe Un s'en va vers une nouvelle aventure !

-Naruto ! Tu pourrais au moins attendre que notre client soit arrivé avant de partir ! ,répliqua Tenten.

-Pff, mais qu'est-ce qu'il fait ? Il est largement en retard, soupira Naruto.

-Arrête de te plaindre, Naruto ! ,l'admonesta Anko. Tu n'as qu'à vérifier ton matériel pendant qu'on en a encore le temps.

-Mais je l'ai déjà fait trois fois !

-Et bien, tu n'as qu'à te préparer psychologiquement à la mission. C'est votre première mission de rang B, et je vous le dit tout de suite, cette fois nous ne risquons pas d'affronter une bandes d'incapables qui ne savent même pas se servir de leurs armes. Cette fois, vous devrez affronter des guerriers compétents, vous allez mettre votre vie en jeu, alors ne partez pas en pensant que ce sera une mission facile et que nous serons rentrés dans deux jours !

-Est-ce que nous allons devoir affronter d'autres ninjas ? ,demanda Hinata.

-Non, sinon on aurait pas confié cette mission à des petits genins comme vous, répondit Anko avec un grand sourire.

Du moins, l'espérait-elle. Le risque était là et elle ne savait pas si ses élèves étaient vraiment prêts à défendre leur vie contre des combattants expérimentés. Cette mission allait être un gros test et il valait mieux qu'il soit concluant.


-Bon alors, les apprentis-ninjas, on y va ?! ,s'exclama Tazuna en arrivant de sa démarche titubante.

-Mais c'est vous qui êtes en retard !




-Les voilà...

-Je sais...


-Et c'est à ce moment là qu'Ebisu est arrivé et est tombé en plein dans le piège qu'on lui avait tendu ! Je te raconte pas sa tête, c'était à mourir de rire !

-Naruto, tu ne peux pas te taire de temps en temps !


-Maintenant...

-Oui...

Deux silhouettes menaçante sortirent lentement de la flaque d'eau qui leur servaient de camouflage et passèrent brusquement à l'action avant que personne n'ait eu le temps de remarquer leurs présences. Un des deux hommes projeta vivement son compagnon en avant et dans une combinaison longtemps répété, ils enchaînèrent Anko grâce à la longue chaîne mortelle qui les reliait l'un à l'autre. Et toujours dans une parfaite coordination, ils tranchèrent son corps en serrant leur étreinte

-Un de moins !

-Un de moins !

Sans perdre un seul instant, ils continuèrent sur leur lancée, utilisant leur chaîne pour se propulser l'un et l'autre, empêchant leurs proies de se défendre correctement. Très rapidement, les jeunes genins furent débordés et des gorges tranchés eurent raison de leur inexpérience.

-Quatre de moins !

-Quatre de moins !

Seul restait maintenant leur cible, tremblante. Cette mission avait été d'une facilité déconcertante, Zabuza-sama serait content. Soudain Tazuna éclata dans un nuage de fumée et un jeune ninja, portant un tenue orange, apparut à sa place. Les deux attaquants se retournèrent brusquement et virent que les cadavres de leurs adversaires avaient disparus, alors que de superbes bûches gisaient maintenant à leur place. Ils n'eurent pas le temps de s'interroger plus qu'une volée de kunai fusa des buissons environnants. Ils les esquivèrent habilement en bondissant en arrière, tombant en plein dans le piège qu'on leur avait tendu.

-Doton, les serpents jumeaux !

Deux énormes serpents de terre surgirent du sol et enlacèrent les deux ninjas dans leurs anneaux. Les deux hommes s'effondrèrent, écrasés par la masse des deux serpents, complètement immobilisés.


-Tout le monde va bien ? ,s'enquit Anko.

Aucune réponse ne lui parvint, ce qui était toujours un bon signe. Elle essayait de ne pas trop le montrer mais elle était extrêmement fier de ses élèves qui avaient parfaitement répondu à la situation, Hinata en repérant les deux hommes grâce à son Byakugan, Naruto en envoyant ses clones se sacrifier et Tenten en précipitant les deux hommes dans son piège. Tiens, en parlant de ses deux hommes, elle était curieuse de savoir de qui ils pouvaient bien s'agir. Vu la rapidité de leur attaque et leur redoutable coordination, il ne faisait aucun doute qu'ils avaient eu affaire avec des tueurs « professionnels ». Si seulement, Gemna avait été là, avec sa mémoire d'éléphant, il les aurait immédiatement reconnu.

-Alors, que fait-on sensei ?

-Hmm, Hinata, est-ce qu'il y'a encore des agresseurs éventuel par ici ?

Hinata activa rapidement son Byakûgan et confirma à leur sensei qu'ils étaient bien seul.

-Bien, partez devant, je vous rejoindrai rapidement. Tenten, je te confie la direction de l'équipe.

Tenten acquiesça et prit immédiatement la tête de l'équipe et ils reprirent leur route sans discussion, sachant parfaitement ce qu'allait faire leur sensei. Elle leur faisait la grâce de ne pas les obliger à y assister et ils n'allaient pas prendre le risque de la faire changer d'avis.

Anko les regarda s'éloigner avec un petit sourire au coin des lèvres avant de se tourner vers ses deux otages, toute trace d'humanité ayant quitté son visage.

-Alors, qui vous a envoyé ? ,demanda-t-elle abruptement.

Seul deux regards noirs lui répondirent mais Anko ne cilla pas et soutint leur regard sans broncher. Finalement, les deux hommes durent s'avouer vaincus, incapable de soutenir le regard froid de la Jonin de Konoha.

-Alors ?

-Tu le sauras bien assez tôt ,répondirent-ils dans un murmure avant de s'écrouler sur le sol, morts.

Anko sursauta et s'élança vers eux, sans relâcher son jutsu redoutant un piège, mais elle dut vite se rendre à l'évidence, ils étaient bien morts. Elle recueillit soigneusement un mince filet de bave qui coulait de leur bouches et le goûta du bout des lèvres.

-Du poison. J'aurais du m'en douter !

À l'évidence, elle n'avait pas affaire à n'importe qui, il faudrait qu'elle soit encore plus attentive dès à présent. Cette mission risquait d'être tout sauf une partie de plaisirs. Cette fois-ci, ils avaient eu de la chance, leurs adversaires avaient oubliés d'être intelligents mais à l'avenir, cela risquait d'être différent.



-Alors sensei, qui les avaient envoyés ? ,s'exclama Naruto quand Anko les eut rejoint.

-Gâto, imbécile !

-Ah oui....



Naruto arborait fièrement son plus beau sourire, ils étaient presque arrivé et n'avaient pas eu à affronter d'autres attaques. Autour d'eux, la forêt était d'un calme absolu et seul le chant d'un oiseau se faisait entendre.

-Regardez, déclara Tazuna en montrant un petit lac du doigt. À partir de ce lac, il n'y a plus que deux kilomètres jusqu'à chez moi.

À cette annonce, les trois genins se relâchèrent un peu, rassurés, seul Anko gardant un visage fermé. De par son expérience, elle savait que c'était toujours en fin de parcours que les embuscades étaient les plus dangereuses. L'ennemi était fatigué, ne guettait plus les dangers avec autant de rigueur et était beaucoup trop sur de lui. S'ils devaient être attaqués, ce serait maintenant.


-Hmm, la vipère de Konoha...Pas étonnant que les Frères Démons ne soient pas revenus.


Anko sursauta brusquement, quelque chose allait se passer, elle le sentait. Soudain un sifflement se fit entendre, quelque chose volant à toute allure vers eux.

-Tous à terre !

Ces élèves réagirent à la vitesse de l'éclair et se jetèrent au sol, Tenten se jetant par-dessus Tazuna pour le protéger. Un violent souffle d'air les frôla, avant de s'encastrer dans un arbre.Ils se redressèrent surpris et virent un homme se dresser sur ce qui était en fait une immense épée. Anko, quand à elle, était déjà debout et fixait gravement son adversaire,essayant de masquer son appréhension.

Leur agresseur se tourna vers eux et ils purent mieux l'observer. C'était un homme assez grand, à la musculature fine mais sèche, uniquement vêtu d'un long pantalon à rayure, en plus de bandages qui lui cachaient la bouche. Dès qu'il le vit, un mot s'imposa à l'esprit de Naruto, « mort ». Cet homme était un tueur et il allait mourir, c'était aussi simple que ça.

-Les jeunes, reculez, ce combat n'est pas pour vous, déclara gravement Anko.

-Comment ça ? ,s'exclama Naruto.

-Vous avez en face de vous Zabuza Momochi, un déserteur du village de Kiri et un redoutable assassin.

-Oh, je suis honoré d'apprendre que la vipère de Konoha connaît mon nom, déclara Zabuza d'une voix sourde mais parfaitement audible.

« La vipère de Konoha » s'étonnèrent en pensée Naruto, Tenten et Hinata. Qu'est-ce que c'était que ce surnom ?

-Il n'y a pas que ton nom que je connaisse Zabuza.

-Vraiment ? Tant mieux, ça rendra la partie plus intéressante.

Anko ne put s'empêcher de tiquer au mot « partie », n'était-ce qu'un jeu pour lui ?

-Mais moi aussi, je sais des choses sur toi, Anko Mitarashi, continua Zabuza sur le même ton. Crois-tu que tu pourras rivaliser avec moi ?

-J'ai bien l'intention de faire mieux que ça, répliqua Anko sans s'alarmer de la menace sous-jacente de ses paroles.

-Tu crois vraiment pouvoir me vaincre avec quatre poids morts à protéger ?, s'exclama Zabuza, en souriant.

Anko ne cilla pas mais en son for intérieur, elle savait bien que Zabuza avait entièrement raison, aucun de ses trois élèves n'avaient le niveau. Elle devait vite trouver une solution.

-On est pas des poids morts ! ,s'exclama soudain une boule de nerfs orange aux cheveux blonds. On est des ninjas et on va vous mettre la raclée de votre vie !

Anko ne put se retenir de pousser un soupir pendant que Zabuza fixait Naruto d'un regard amusé.

-Vous êtes des ninjas ?

-Ouais !

-Pourtant vu d'ici, on ne dirait pas.

Naruto crut exploser, ce type se moquait de lui. Il se ramassa sur lui-même, prêts à bondir mais un regard d'Anko l'arrêta net.

-Naruto, calme-toi. Si tu perds ton sang-froid, tu es mort.

Naruto recula en bougonnant pendant que Tenten et Hinata se demandait lequel d'Anko ou de Zabuza étaient sensés les tuer.

-Tss vous trois, vous prétendez être des ninjas, reprit Zabuza, mais moi tout ce que je vois, c'est trois enfants qui jouent au ninja !

Les trois concernés sursautèrent, qu'est-ce qu'il voulait dire ? Ils avaient leur diplôme de l'académie, ils étaient officiellement des ninjas, c'était leur métier alors pourquoi leur dire ça ?

-Pour vous être un ninja, c'est juste avoir l'air cool, sauter de branches en branches en lançant des shurikens. Pour vous être un ninja, ce n'est un jeu !

Ils ne répondirent rien, ils ne savaient pas quoi dire, ils éprouvaient cette désagréable sensation d'entendre une vérité que l'on ne veut pas accepter.

-Dites-moi, combien de personnes avez-vous déjà tué ? Avez-vous seulement déjà vu du sang ? Moi, à votre âge, j'avais déjà tué une centaine de personnes ! ,s'exclama-t-il en jubilant à ce souvenir.

Les trois genins furent horrifiés en apprenant ça. Comment pouvait-il avoir tuer autant de personnes aussi jeune ? Était-il un monstre ? Soudain, Zabuza s'élança en un éclair, arrachant sa gigantesque épée de l'arbre, et atterrit souplement sur l'eau.

À l'instant où il s'élança, Tenten s'empara vivement d'un de ses kunai et le lança vivement là où Zabuza allait atterrir. Mais ce-dernier attrapa le kunai sans même le regarder.

-Tss, tu ne sais pas lancer les kunais, petite.

Tenten sursauta, elle ne savait pas lancer les kunais ? Elle, celle que ses amis surnommaient La Maîtresse d'Armes !

-Voilà comment on les lance ! ,s'écria Zabuza en relançant son kunai.

Immédiatement, Tenten réalisa que ce lancer était mortel, droit sur son cœur. Dans un réflexe parfaitement conditionné, elle plia les genoux, esquivant le kunai. Mais une mèche de ses cheveux flottant dans le vent lui indiqua que ça s'était joué à pas grand chose et pour la première fois de sa vie, elle fut heureuse de s'être entraîner pendant des heures à esquiver des kunais avec Anko-sensei.


Anko, elle, fulminait, elle n'avait pas su profiter de la situation et maintenant c'était Zabuza qui avait l'avantage. De plus, elle était moins confiante qu'elle ne l'avait laisser paraître, elle ne connaissait quasiment rien de ces techniques et le peu qu'elle savait ne lui donnait pas envie de sourire.

-Équipe Un ! Protection rapprochée autour de Tazuna !

-Oui sensei ! ,s'exclamèrent-ils ensemble.

-Je vous interdit de vous éloigner de lui, ne serait-ce que de deux pas sinon je vous tue, compris ?

-Allons Anko, tu sais bien que cela ne servira à rien, sourit Zabuza.

Anko ne répondit rien et s'élança en direction de Zabuza, un kunai à la main. Ce dernier réalisa tout de suite qu'il n'aurait pas le temps de lancer son jutsu et créa trois clones d'eau qui se dressèrent devant Anko pendant qu'il prenait une position étrange le bras gauche tendu vers le ciel. Anko, se rendant compte de l'urgence de la situation, entreprit de se débarrasser rapidement des trois clones qui l'empêchaient d'avancer. Les éliminer ne lui prit que deux secondes, le temps de distribuer deux coups de kunais et un coups de pied, mais c'était exactement les deux secondes dont Zabuza avait besoin.

-Ninpô, camouflage dans la brume.



Une brume épaisse se forma et recouvrit l'ensemble du champ de bataille, empêchant Naruto et ses compagnons de voir à plus de deux pas.

-Vite Hinata, active ton Byakûgan, s'exclama Tenten, en saisissant un nouveau kunai.

-Oui ! ,répondit Hinata en joignant les gestes à la parole. Byakûgan !

D'abord elle ne vit rien, rien que la brume mais elle eut brusquement l'impression que la brume avançait vers elle. Soudain, des tornades d'eau surgirent et foncèrent droit sur elle, ou plus précisément sur ses yeux. Elle poussa un cri et mit ses mains sur ses yeux pour les protéger, avant de s'écrouler sur le sol sans connaissance.

-Hinata ? Qu'est-ce qu'il y a ?! ,s'exclama Naruto.

-Naruto, qu'est-ce que tu lui as fait ? ,s'écria Tenten.

-Rien ! Elle s'est évanouie d'un coup comme ça !

-Et ben, ranime-là imbécile !

Naruto se précipita vers elle et prit doucement sa tête dans ses bras lorsqu'il remarqua un détail étrange.

-Tenten.

-Quoi ?

-Ses yeux...

-Et ben ?!

-Ils sont bleus.

-Quoi !



Six jours plus tôt


-Ne t'inquiètes pas Hinata, je t'assure que c'est sans aucun risque !

-Mais tu en es vraiment sur, Naruto ?

-Mais oui.. Ce que je vais faire est le résultat de longues heures acharnées de travail !

-Ah... bon, si tu veux.

-Allons, ne t'inquiètes pas. Avec tous les entraînements que j'ai fait et tous les livres que m'a donné Iruka-sensei, je suis devenu un maître dans l'art du Fuinjutsu et aujourd'hui, je vais briser le sceau que l'on t'a apposé Hinata !

-Hmm....

Hinata suivit les instructions de Naruto et se coucha par terre et enleva le bandeau qui lui couvrait le front. Naruto se pencha sur son front et l'examina soigneusement, faisant rougir Hinata, très gêné par l'inconfort de cette situation.

-Je vois.. C'est un peu plus compliqué que je ne le pensais. Mais ne t'inquiètes pas, je vais le faire.

Naruto sortit plusieurs rouleaux de parchemin et un bouteille d'eau. Il déroula un de ses parchemins et entreprit de redessiner le sceau qui s'y trouvait sur le front d'Hinata, par dessus le sceau des Hyûga. Quand il eut fini, il ouvrit un nouveau parchemin, vierge cette fois, et le plaça délicatement sous le premier parchemin qu'il avait sorti.

-Ne t’inquiètes pas, le sceau que j'ai dessiné sur ton front est un sceau de transfert qui va transférer ton sceau sur cet autre parchemin, expliqua-t-il en désignant le parchemin qu'il venait d'installer. Et je vais utiliser l'eau de cette bouteille pour faire le lien entre les deux, tu as compris.

Hinata acquiesça, pas très rassuré et Naruto versa un peu d'eau d'abord sur le front d'Hinata puis sur le parchemin.

-Allons-y, s'écria Naruto, avant de composer une série de signes compliqués.

Quand il eut fini, il plaqua délicatement sa main sur le front d'Hinata et activa le sceau qu'il avait placé. Hinata poussa un grand cri avant de s'évanouir. Naruto se releva, inquiet, et vit que sa tentative avait échoué, le sceau des Hyûga étant toujours là.

-Zut, j'ai du me tromper quelque part.

Naruto croisa les bras et essaya de voir à quel moment, il avait bien pu se tromper lorsqu'il se rappela brusquement qu'Hinata s'était évanouie.

-Euh, Hinata, ne bouge surtout pas ! Je vais chercher Tenten et je reviens tout de suite, d'accord ? ,s'exclama-t-il en partant en courant.



-Tu as fait quoi ?!