Une présence remarquée

par akatsuki

Au petit matin, les rues de Magnolia étaient bien remplies des passants comme à son habitude. Le climat était doux et dans le ciel, le soleil était caché par de nombreux nuages blancs.

 

Dans le siège de la guilde Fairy Tail, la fête organisait pour le retour des membres a durée jusqu’aux heures tardives de la nuit. Ce moment de joie était toujours unique dans la guilde et malgré un air de fête de la nuit dernière, la situation avait dégénérée dans le bar. Cet événement ne changeait pas grand chose chez les membres et de leur vision de la guilde. Ils s’étaient habitués à cette atmosphère, à ces amis, à cette nouvelle famille.

 

Les portes du bar furent grandement ouvertes par Mirajane pour permettre au vent d’y pénétrer. La mage observait le ciel pendant quelques secondes avant de retourner à l’intérieur.

Dans le bar, rien n’était comme avant la fête. Un grand foutoir y régnait. Il y avait des chaises, des tables par-ci par-là sans pour autant être dans un bon emplacement ou dans une bonne position et même le comptoir de la servante n’étaient pas épargnées par ce qui s’était produit pendant la fête de la veille.

Hormis Mirajane qui avait repris sa place dans le comptoir pour y remettre de l’ordre avant de se lancer dans des calculs, il y avait aussi d’autres mages dans le bar dont un qui avait bien aménagé sa table et s’y était placé.

C’était un homme extrême petit avec des yeux noirs, des cheveux en demi couronne et étaient blancs. Il disposait également d’une épaisse moustache blanche. Il était le membre le plus âgé du haut de ses quatre-vingt huit ans. Il portait un long manteau blanc assorti d’un pantalon bleu. Il s’appelait Makarov Dreyar et était le maître de cette guilde.

Ces deux coudes étaient posés sur la table avec ses mains qui soutenaient sa tête. Le vieux maître se demandait après la fête quel seras le montant que lui taxerait Mirajane pour couvrir les dégâts causés durant la fête. Il se demandait même pourquoi il avait décidé d’organisé cette fête. Makarov avait le regard fixé sur le comptoir de Mirajane.

Outre Mirajane et Makarov, trois autres mages se trouvaient encore dans le bar ; Happy, Natsu et Grey.

Happy s’était endormi sur une table renversé. Natsu quant à lui se trouvait en dessous de deux tables et d’une chaise. Grey était placé dans un coin du bar en position assisse avec quelques chaises sur ces jambes. Les trois mages avaient passé la nuit dans ces positions.

Le mage de glace fut le premier à réagir. Il ouvrit avec peine ses deux yeux enfin de constater où il se trouvait et dans quel état il était. Il remarqua le tas de chaise qui lui empêchait de se lever. Il repoussa les obstacles avec ses mains et se mit facilement debout puis se déplaça.

A cet instant, Grey ne constate pas qu’il n’était pas plus vêtu que hier. Il avançait en se tenant le visage. Le mage de glace passa devant Natsu qui était encore endormis.

Fairy Tail reprenait vie après une soirée mouvementée et pleine d’ambiance où l’alcool, la musique et la nourriture avaient occupés une grande partie de la nuit et ce n’était pas étrange que certains aient la tête qui tournait et d’autres un problème pour se réveiller.

 

Minutes après minutes, les membres reprenaient place dans le bar. Le lieu avait subit un peu de changement pour permettre aux mages de prendre place. Les chaises, tables  et autres objets ne pouvant plus servir étaient soit remplacés immédiatement ou bien placés dans une autre salle en attendant un futur remplacement.

La journée débuta en grand pompe et le ton était déjà donné avec un passage de Erza Scarlett, surnommée la Titania et avec elle, la journée ne pouvait mieux commencer. La mage, considérait comme la plus puissante de la guilde, s’était déplacée pour réveiller le mage de feu d’une gifle sur la joue ce qui permit à Natsu de revenir parmi les siens.

 

Le ciel se dégageait pour laisser passer les premières lueurs du soleil qui touchaient déjà la ville, une heure après le réveille de Natsu.

 

Le bar était bien rempli. Tous les mages s’étaient présentés à cette petite rencontre avant le début proprement dite de la journée. La plupart des mages avaient déjà des activités à réaliser durant la journée. Certains avaient différentes missions à remplir et d’autres devaient reprendre les entraînements.

 

Makarov était toujours dans sa table et était maintenant avec Gildarts Clive.

 

Wendy Marvel, Mirajane Strauss, Lucy Heartfillia et Carla avaient pris place dans une même table. Une autre chaise restait vide et était réservée à Erza qui avait une petite course à faire. La même de la veille régnait entre les différents mages.

Lucy Heartfillia était une fille de dix-sept ans avec des cheveux courts et blonds et des yeux marron. Elle portait une blouse blanche et une mini jupe bleue. Elle avait une poitrine bien développée comme les autres filles de la guilde, une ceinture sur sa taille avec de nombreuses clés célestes. L’emblème de la guilde était de couleur rose et était situé sur le dos de sa main droite. Carla était une petite exceed blanche avec les oreilles roses et des yeux bruns qui étaient plus petits que ceux de Happy. Elle disposait également de deux moustaches de chaque côté de son visage. Elle portait un haut de couleur jaune moutarde avec un nœud papillon rose et une jupe de la même couleur. Carla portait aussi un autre nœud rose près de l’extrémité de sa queue, sa marque était de couleur rose et était située sur son dos. Carla n’avait que six ans était la chatte de Wendy. Wendy Marvel était une mignonne petite fille aux cheveux longs bleus et des yeux foncés. Elle portait une robe jaune et bleue avec un ruban blanc au niveau de sa poitrine, des chaussures bleus et des ailes à ces chevilles ainsi que sur ses bras. Sa marque de la guilde se trouvait sur son épaule droite et était de couleur bleue ciel. Elle était une fille polie mais à la personnalité réservée et timide et était âgée de onze ans.

 

Derrière cette table se trouvait une autre table où l’ambiance était plus proche d’un climat de guerre que de paix. Dans cette table se trouvait Natsu Dragnir, Grey Fullbuster et Happy avaient pris place dans cette table. Il arrivait que le chat bleu puisse jouer le rôle d’un pacificateur entre les deux mages. Leur rencontre de la veille n’avait rien changée à cette guerre que se livrait le mage de feu et de glace.

L’air de conflit qui régnait dans la table mettait un peu d’ambiance dans la salle. Il était arrivé à un moment où Natsu et Grey s’en étaient venu aux mains mais c’était avant que l’envie de déshabiller hante l’esprit du mage de glace. Ce dernier avait enlevé le haut de son vêtement pour laisser voir son symbole de la guilde.

-Tu n’aurais pas pu attendre que les filles vident le lieu avant de commencer ton opération de déshabillage lança Natsu.

-Tu ne peux pas te concentrer sur autres choses répliqua Grey. Occupe-toi de tes affaires flammèches.

-Qui traites-tu de flammèches demanda Natsu.

-Le petit bonhomme aux cheveux rose précisa Grey en faisant allusion à la chevelure du mage de feu.

Ce dernier se leva aussitôt de sa chaise et fixa le mage de glace. On pouvait voir apparaître des flammes dans les yeux de Natsu. Il voulait en découdre avec Grey et rien ne semblait pouvoir l’arrêter.

Dans le bar, les mages comprirent ce qui pouvait advenir dans quelque instant. Et pour mieux faciliter les choses, les tables étaient déplacées pour laisser des espaces aux futurs combattants. Une ambiance électrique animait la salle et le pari pour le futur vainqueur n’y manquait point. Natsu Dragnir contre Grey Fullbuster, les mages de la guilde ne pouvaient rêver mieux pour célébrer leur retour dans la ville.

Grey à son tour se leva de sa chaise. Happy se fut poussé des ailes et se mit au milieu de deux mages pour calmer les humeurs. Cette manœuvre ne servait à rien au vu de la détermination qu’affichait Natsu. Ce dernier serra son poing droit avant de l’enflammer.

-Écarte-toi de là Happy demanda Natsu. Je dois donner une petite correction à Grey.

-Suit le conseil de Natsu informa Grey. Tu seras à son chevet dans quelques minutes.

-Mirajane ne va pas intervenir comme c’était le cas hier et Wendy est prête à te soigner prévint Natsu.

-Ces ceux-là ne pensent qu’à se battre lâcha Lucy.

Le groupe de filles n’avait pas bougé de leur table comme les autres mages. Elles étaient en première ligne si le combat venait de débuter.

L’ambiance n’était plus comme d’habitude dans ce dernier instant. Des cris de joie et de soutien des autres mages ne dérangeaient en aucun cas Natsu et Grey qui se fixèrent du regard. Wendy tremblait déjà de peur à l’idée de voir ces deux amis se battre.

Le mage de feu fit un bond en arrière pour mettre de l’écart avec son adversaire avant de débuter le combat. Il atterrit quelques secondes après son bond et au même moment, Natsu sentit qu’il percuta un autre mage qui se trouvait derrière lui.

Natsu Dragnir était parmi les mages le plus puissant de la guilde et n’avait aucune crainte d’affronter d’autres mages beaucoup plus puissants que lui. Mais le silence qui régna dans le bar après le choc n’était pas un bon signe surtout pour lui. Et pour ne rien arranger à ce qu’il soupçonnait, Natsu vit Happy et Grey partir chacun dans sa direction. La table où était Mirajane et les autres filles se vidèrent. Mirajane, Lucy, Wendy et Carla se placèrent près du comptoir alors que Wendy tremblait encore plus.

Les craintes de Natsu étaient encore plus grandes. Il aurait préférer que ça soit un autre mage ou même le maître de la guilde qu’il avait percuté que ce membre de sa guilde dont le visage commençait déjà à hanter son esprit depuis un moment.

 

Natsu se retourna, la peur au ventre, pour découvrir la personne qui se trouvait derrière lui. A peine retournait, les yeux de Natsu croisèrent ceux de Erza remplis de rage.

Erza Scarlett était grande de taille. Une jeune femme très jolie aux cheveux rouges et aux yeux marron. Elle possédait également une poitrine très développé et portait une robe rouge sans manche. Son tatouage de la guilde était de couleur bleue et situait sur son bras gauche. Elle avait une personnalité plutôt effrayante et était la mage la plus respectée de la guilde.

Le mage de feu posa les yeux au sol pour découvrir ce qui avait mis la Titania dans cet état. Il remarqua qu’il avait réussit à renverser au sol un gâteau mais pas n’importe quel gâteau. C’était un gâteau à la fraise.

Natsu changea complètement d’attitude et commença à implorer la mage pour qu’elle lui accorde le pardon, un pardon qui serait bien méritait. Erza Scarlett tendit simplement son bras droit avant d’ouvrir sa paume de sa main et une épée apparue sur la paume de main.

 

--------------------

 

A l’extérieur des murailles de la ville, deux personnes marchaient ; un homme et une petite fille. Cette dernière était plus pressée que l’homme qu’elle accompagnait.

-Papa fait vite lança la petite fille. On va être en retard.

-Hakito, le soleil vient à peine de se lever répondit Hanji, son père. La journée est loin d’être terminée et tu as le temps pour regagner la maison.

-Je ne fais ni allusion au soleil ni à la journée informa Hakito en regardant son père.

-Tu ne peux pas laisser ce jeune homme tranquille.

-Je le ferais après. Avant, je dois être près de lui lorsqu’il va se réveiller et savoir si c’est aussi un mage.

-C’est donc pour ça que tu es pressée de rentrer à la maison.

-Ben oui. Hier, il m’est arrivée quelque chose d’incroyable quant je me rendais au port.

-Qu’est-ce qui t’ai arrivée demanda son père.

-J’ai rencontrée Natsu Dragnir et Happy. Deux mages de la guilde Fairy Tail.

A cet instant, le père de Hakito s’arrêta dans son déplacement. Il observait sa fille qui lui parlait d’un ton jovial. Il n’avait pas revu cette joie chez sa fille depuis qu’il avait prit la mer. Hakito marchait à grand pas et n’avait qu’une envie, arrivée chez eux dans le bref délai. Au fil de déplacement, Hakito racontait à son père comment se déroulaient ses journées depuis un moment.

 

Dix minutes plus tard, Hanji et Hakito arrivèrent devant une maison à deux niveaux faites en pierre. La maison était entourée par des dizaines d’arbres. La porte semblait être fermée alors que les fenêtres de la maison étaient grandement ouvertes.

 

Hakito entra en premier dans la maison, salua sa mère avant de se diriger vers les chambres qui s’y trouvaient au niveau supérieur. Son père pénétra à son tour, salua son épouse puis prit place près d’elle avant d’entamer une conversation avec celle-ci :

-Il n’est pas encore réveillé demanda Hanji à son épouse.

-Non. Il n’a même pas fait le moindre signe depuis que tu l’as ramené répondit Shirado.

-Il semblait pourtant être bien vivant quand je l’ai retrouvé. Mais tu as fini de le soigner demanda le mari.

-Oui, il y a quelques minutes. Ce n’était pas une tache facile dit sa femme. J’ai eu la nausée pendant le pansement.

-Et pourquoi ?

-Tu avais remarqué l’état dans lequel il se trouvait.

-Non. Il faisait noir et je n’ai pas fait attention à ce détail. Je ne me suis pas posé des questions.

-Il semblait plus à une personne torturée avant d’être jeté à la mer. Il avait les deux pieds brûlés, plusieurs blessures derrière ses bras et d’autres semblables à de petits trous le long de sa colonne vertébrale. Il donnait l’impression d’être un vieillard au vu de sa chevelure et de son état.

Le père d’Hakito resta silencieux pendant que sa femme lui donnait de détails sur le corps de l’homme qu’il avait retrouvé. Il se demandait si cet homme n’était pas déjà mort lorsqu’il avait décidé de le ramener chez lui pour prendre soin de lui en attendant d’en savoir plus sur lui.

-Tu pense qu’il pourrait s’agir d’un mage qui était blessé pendant une mission demanda Hanji. Hakito est persuadée que c’est ce qu’il est.

-Cette idée m’a traversée la tête depuis ce matin. Un être ordinaire ne pourrait survivre à de telles blessures. Mais s’il est mort, on ne saura jamais qui il est réellement.

-Si c’est le cas, il ne restera qu’à trouver un moyen de l’enterrer affirma le mari.

 

Hakito se trouvait dans une chambre dont elle avait laissée la porte grandement ouverte. Assisse sur une chaise, elle était au chevet d’un homme aux cheveux blancs qui était cloué sur le lit et couvert par un drap jusqu’au niveau du cou. La seule fenêtre de la chambre était ouverte et l’air provenant des arbres aux alentours de la maison circulait dans la chambre.

Hakito surveillait le corps depuis deux bonnes minutes et n’avait même pas remarquée le moindre signe de sa part. Elle se demandait en plus de quel type de mage était cet homme et qu’es-ce qui lui était arrivé pour se retrouver dans un tel état.

Elle se leva de sa chaise et s’approcha de lui quand elle remarqua que les paupières de ce mystérieux homme étaient sur le point de s’ouvrir. Elle n’attendue pas longtemps pour voir l’homme, qu’avait recueillis son père, ouvrir les yeux. Hakito affichait maintenant un grand sourire et son visage démontrait l’immense joie qui régnait en elle. Elle ne lui restait qu’à avoir des réponses à ces questions mais avant de poser ces questions, elle devait savoir qui il était :

-Bonjour dit-elle d’une voix calme. Avez-vous bien passé la nuit voulue-t-elle savoir.

Mais la jeune fille n’obtenue aucune réponse. L’homme aux cheveux blancs avait d’abord une vision floue avant de pointer son regard sur l’endroit où provenait la petite voix. Dès que sa vision s’éclaircit, il remarqua ce visage d’enfant qui le fixait avec des yeux noirs et sa chevelure de la même couleur.

L’homme en question fut un mouvement rapide et se mit en position assisse au milieu du lit malgré les paroles de la jeune fille qui lui demandait de faire plus attention car sa santé était fragile en ce moment. On pouvait remarquer que la poitrine de cet homme aux cheveux blancs était couverte de bandages blancs.

-Où suis-je ? demanda-t-il immédiatement.

-Vous êtes dans la maison de mes parents répondit Hakito et près de la Ville de Magnolia.

-Magnolia répéta-t-il. En réalité, je suis dans quel pays ?

Hakito resta silencieuse pendant un petit moment avant de reprendre la conversation.

-J’ai du mal à vous comprendre votre question.

-Je me trouve dans quel pays ? Le pays du Vent, du Feu ou de la Pluie ou dans un autre pays.

-Non, non, répliqua la jeune fille. Vous vous trompez de lieu. Vous êtes dans le Royaume de Fiore fut-elle remarquée.

-Le Royaume de Fiore s’étonna l’homme en question. Ce nom ne me dit rien du tout ajouta-t-il ultérieurement avant de fixer son regard sur la jeune fille puis de poser ses yeux sur ces jambes, couvertes encore par le drap.

-Dite monsieur demanda poliment la jeune fille, quel est votre nom. Moi, c’est Hakito. Vous êtes aussi un mage. Si ce le cas, dans quelle guilde êtes-vous membre enchaîna-t-elle.

 

L’intéressé resta sans voix. Il sentait quelque d’étrange qui s’était produit dans son corps. Quelque chose avait changée depuis sa dernière apparition dans son ancien monde, depuis son dernier combat. Son visage ne laissait apparaître aucune grimace comme s’il ne souffrait plus de ces multiples blessures à travers tout son corps. Son regard était toujours figé sur ses jambes. Il tendit calmement son bras gauche pour saisir le drap et d’un geste lent, il dégagea le drap qui couvrait ses deux jambes. Face à cette vision d’horreur, Hakito ne put que diriger son regard vers un autre lieu. Elle ne pouvait supporter ce qu’elle venait de voir.

Au même moment, l’homme aux cheveux blancs posa les pieds à terre avant de se lever. C’était cette chose qui lui semblait vraiment étrange, qu’il avait ressenti depuis son réveille il y a quelques minutes. Il n’avait pas utilisé ses deux jambes pour se déplacer depuis un long moment et ne pouvait se rappeler du dernier jour où il avait pu marcher de lui-même. A chaque pas, il souffrait souffrir le martyr au niveau des blessures se trouvant sur les jambes. Il ne pouvait marcher correctement et s’appuyait contre le mur ou autre objet qu’il trouvait dans la maison pour se déplacer jusqu’à la sortie.

Hakito remarqua qu’elle était seule dans la chambre et s’en pressa de sortir de la chambre pour retrouver cet homme que sa famille avait recueillis. Mais au lieu de arrêter l’homme aux cheveux blancs et de le ramener dans sa chambre, Hakito le suivit pendant quelques minutes jusqu’à retrouver le niveau inférieur puis s’en alla retrouvée ses parents qui se trouvaient dans une autre pièce de la maison.

 

Hakito fut rejoint par ses parents avant de se diriger vers la sortie de la maison.

Dès qu’ils franchirent la porte, ils remarquèrent que l’homme aux cheveux blancs s’était arrêté à quelques mètres devant leur maison. Ils avancèrent de quelques pas avant de s’arrêter. Hanji prit l’initiative d’aller rejoindre cet homme aux cheveux blanc. Mais après une dizaine de pas, Hanji s’arrêta juste au moment où il remarqua que l’homme qui se trouvait devant lui faisait quelques signets avec ses mains. Le père d’Hakito ne pouvait comprendre ce que préparait cet homme. Il ne voulait pas le rejoindre et joua sur la carte de la prudence au cas où.

 

L’homme aux cheveux blancs fit quelques signets avec ses mains, prit un moment de silence avant de poser sa main droite au niveau du sol. A cet instant, un cercle noir apparu à l’endroit où la main fut posée avant que le cercle disparaisse dans une fumée blanche. Il se releva avant de commencer à enlever les bandages qui couvraient son torse. Entre les signets effectués et la fumée blanche, Hakito et ses parents n’avaient rien compris à ce qui venait de passer ni ce que cet homme venait de faire.

Lorsqu’il finit son geste, les blessures qui se trouvaient sur son dos se firent voir mais un autre événement attira plus l’attention de trois membres de la famille.

Sa chevelure passa du blanc à un rouge vif, ses blessures sur les jambes cicatrisèrent en un temps record, les différents trous qui logèrent sa colonne vertébrale disparurent ainsi que d’autre blessures dans le dos. La peau se gonfla pour cachant les os qui se faisaient voir. C’était comme s’il avait entamé une transformation, un rajeunissement de son corps.

-Génial, un mage se réjouissait déjà Hakito.

Sa transformation terminée, il observa l’environnement qui l’entouré avant de se retourner puis de fixer son regard en premier sur Hanji et Shirado avant de se concentrer sur le visage de la première personne qu’il avait vu. Un petit sourire s’étira sur le visage de cet homme qui avait maintenant des cheveux rouges vifs.

-Je suis Nagato se présenta-t-il aux trois membres de la famille.

Si le sentiment de surprise pouvait se lire sur le visage des parents d’Hakito, ce n’était pas le cas pour leur fille. Elle devança ses parents en prenant la parole :

-Nagato, je suis Hakito. Tu es aussi un mage comme Natsu et Happy demanda la jeune fille.

-Un mage ? S’étonna Nagato. Je ne suis pas un …

Mais Nagato n’eut pas le temps de finir sa phrase qu’il s’écroula directement au sol. Les trois membres de famille accoururent à son niveau pour avoir de ces nouvelles.

-Maman, crois-tu qu’il est mort demanda Hakito inquiète.

-Non répondit sa mère. Il est encore vivant ajouta-t-elle en remarquant qu’il respirait encore. Mais je ne sais pas pourquoi il s’est écroulé.

-Je n’ai jamais vu un homme ordinaire se guérir de ces blessure fit remarqué son père. Tu avais raison Hakito, c’est aussi un mage.

Hanji arriva à placer le bras droit de Nagato au-dessus de son épaule puis d’avancer avec le corps sans vie. Il ramena Nagato dans leur résidence suivit de près par sa femme et sa fille.

 

--------------------

 

L’ambiance dans la guilde Fairy Tail n’était plus aussi joviale depuis que Natsu avait renversé, par erreur, le gâteau à la fraise d’Erza. Cette dernière était entrée dans une furie qu’aucun membre de la guilde ne voulait ni intervenir pour sortir Natsu dans ce pétrin ni contrarié la Titania.

Wendy Marvel tremblait de tout son corps à l’idée de ce qui pouvait arriver dans quelque instant mais la jeune fille ne tremblait pas autant que Natsu qui vivait ces pires minutes. Le mage de feu était coincé dans une intersection entre deux murs du bar et avait devant lui Erza qui avait une épée dans sa main droite. La Titania, comme elle était surnommée, leva sa main droite avant d’abattre sa lame sur le mage de feu. Wendy ferma les yeux pour ne pas voir ce qui va arriver mais la Titania s’arrêta quelque instant plus tard.

Une autre chose avait attirée son attention comme pour les autres mages présents dans la guilde.

-Qu’es-ce que ce ? demanda un mage.

-Une explosion de magie répondit Grey. Seul un combat entre mages peut provoquer cela.

-Un combat à Magnolia se dit Natsu. Ils vont détruire la ville.

Aussitôt qu’il finit sa phrase, Lucy accompagnée de Carla et Happy et de deux autres mages sortirent du bar pour tenter d’apercevoir le lieu probable où le combat qui dégagea cette explosion de magie se déroulait.

Mais arrivée à l’extérieur, ils remarquèrent que la vie continuait son cours comme d’habitude. Les habitants circulaient dans le calme, preuve que rien de dangereux ne se produisait dans la ville. Les mages retournèrent à l’intérieur du bar enfin d’informer les autres.

 

Après l’annonce de Lucy, d’autres questions apparurent chez les mages de Fairy Tail. Si cette explosion de magie ne provenait pas dans la ville, où pouvait-elle venir ? Où bien ce n’était qu’un simple accident lors de l’utilisation d’un objet magique qui dégagea une telle magie?

L’ambiance avait une nouvelle fois changée. Débutant d’abord avec un air jovial puis de peur et arrivant maintenant dans une situation de prudence avec peut-être la présence d’un autre mage ou d’une autre guilde dans la ville.

Outre le fait d’une présence probable d’un autre mage ou d’une autre guilde à Magnolia, deux mages restèrent plus calme et détendu que les autres dans le bar. Ils n’avaient même pas bougé depuis qu’ils avaient ressenti cette explosion de magie.

Makarov et Gildarts étaient toujours dans leur table. Au début, la discussion se basait sur la mission que devait effectuer Gildarts mais après avoir ressenti cette explosion de magie, la conversation changea de sujet entre les deux mages les plus puissants de la guilde.

-Un nouveau mage à Magnolia fit remarquer Gildarts. A en jugé par cette magie, il ne doit pas être prit à la légère.

Gildarts Clive était le mage le plus puissant de la guilde. C’était un grand homme musclé avec des cheveux mi-long de couleur rouges-oranges coiffée vers l’arrière. Il portait une cape en lambeau sur sa poitrine nue et de couleur foncée tendant vers le marron-noir avec des plaques blindées sur les épaules, un pantalon et des bottes.

-Un nouveau mage s’étonna Makarov, le maître de la guilde. Cela est invraisemblable. Il pourrait s’agir d’un éclaireur ou d’un objet magique. Dans le deux cas, le danger est qu’une guilde noir est derrière tout cela.

-Peut-être ou peut-être pas fit Gildarts. Je préfère que ça soit un mage qu’un objet magique. J’aurais aimé rencontrer ce mage, conclu déjà Gildarts, mais je pense que vous allez régler ce problème vu qu’il peut s’agir d’un mage libre.

-Tu prends un peu trop vite de conclusion précisa le maître de la guilde.

-Aucun doute, c’est un mage. Un mage libre à Magnolia.

Makarov prit un petit moment de concentration. Lorsqu’il sortit de sa concentration, il arriva à la même conclusion que Gildarts.

-Tu as peut-être raison. Un mage libre d’une telle de magie ne peut pas passer inaperçu. Guildes légales, libres ou noires tenteront de recruter ce mage et augmenter leur force.

-L’ironie du sort est que sa présence semble prévenir des environs, près de la Ville où siège Fairy Tail. J’imagine que Fairy Tail seras aussi de la partie demanda Clive dans un grand sourire.

-D’abord, il nous sera utile de déterminer si c’est un mage ou un objet magique qui a dégagé cette magie.

-Ne te laisse pas embrouiller dans tes pensées, maître. Que tu le veule ou pas, un autre mage vit maintenant à Magnolia et n’est pas un mage de notre guilde. Si vous n’arrivez pas à le retrouver, je serais honoré d’exécuter cette mission et d’affronter ce nouveau mage.

Le maître de la guilde ne répondit pas à son tour. Il espérait que les mages de sa guilde n’auront pas à affronter une autre guilde à l’intérieur de la ville pour protéger ces habitants. Les deux mages continuèrent leur discussion dans le calme.