Chapitre n°6 : Un Amour d'Hiver :

par Nagato Uzumaki

Un Amour d'Hiver :


Cinq jours venaient de s'écouler dans le pays des vagues après le combat de Naruto, Fuu était toujours sous l'emprise des ninjas de Konoha où un sceau disposé sur son cou l'empêchant ainsi d'utiliser son chakra pour éviter toute fuite. Mais durant ses cinq jours, elle ne voulait pas se nourrir ou se réhydraté. Cela fessait cinq jours qu'elle regardait l'extérieur de la maison en direction de la forêt à travers une petite fenêtre, elle ne pleurait plus, mais dès lors que quelqu'un la sortait de sa transe, des larmes recommençaient à couler de ses yeux noisettes qui brillaient aux faibles rayons de soleil.

Depuis le début, Sakura venait la voir tous les jours à des heures différentes avec de la nourriture pour essayer de la convaincre de manger un peu, car la jeune déserteuse devenait de plus en plus faible. Durant ses jours qui avaient suivi, Sakura était devenu de plus en plus attaché à la jeune déserteuse, mais celle-ci ne répondait jamais à aucune de ses questions lorsqu'elle en posait.

Comme à ses habitudes, elle entra timidement dans la pièce en signalant sa présence, mais Fuu ne réagissais jamais lorsqu'on posait une assiette devant elle, ses yeux toujours braqués devant la petite fenêtre qui éclairait un peu la petite pièce comportant seulement un futon et une armoire.


- " Fuu-san, manger je vous en pris, si vous ne vous alimentez pas, vous n'allez pas survivre longtemps " pria la jeune fille aux cheveux rose.

- " Il n'est plus là … J'ai perdu ma raison de vivre … " murmura faiblement l'ancienne ninja de Taki en regardant le sol.

- " … "

- " Vous allez m'enfermer ou m'exécuter lorsqu'on sera à Konoha ? " demanda t-elle sans émotion apparente.

- " Tu seras jugé par le Tribunal des Affaires Étrangères " déclara un homme qui n'était qu'autre que Kakashi.

- " Hn … Et si je décide de vous tuer ici et maintenant ? " répliqua Fuu avec une pointe de menaça.

- " Franchement, si je serais toi, je ne t'enterrais même pas. Sakura sors … "

- " Mais … " essaya de répondre Sakura avant d'être interrompu par Kakashi qui déclara doucement :

- " Sakura … Dehors … "


Sakura sortit de la pièce sans répondre avant de fermer la porte, Fuu resta également muette devant le visage caché du Jônin où son œil regardait fixement la jeune déserteuse. Il avança vers elle et demanda calmement :


- " Tu as l'air de savoir qui à déclenche cette attaque lorsque nous nous sommes rencontré, qui était-ce ?

- " … "

- " Je vois que tu n'as pas vraiment envie de répondre, mais sache que je ne suis pas comme Sakura, je ne tourne pas autour du pot "

- " Vous allez me torturer ? Analyser mon esprit ? Me droguer ?! " s'exclama méchamment Fuu en reculant vers le fond de son futon.

- " Non … J'ai remarqué que tu étais très attaché à cette personne " déclara t-il calmement et voyant la réaction qu'elle eut, il continua " Une personne dont tu es tombé amoureuse … Qui a comme nature de chakra le vent … "

- " Vous vous trompez ! Cette personne … " cria t-elle avant d'être interrompue sur le même ton par le ninja copieur qui cria à son tour :

- " Tu es une coéquipière de Naruto Uzumaki ! Un déserteur de classe S ! "


Ce fut la goutte d'eau qui fit débarder le vase et Fuu se jeta sur Kakashi en criant, mais celui-ci s'attendait à cette réaction et donna un coup de pied dans le ventre de Fuu assez fortement pour qu'une germe de sang jaillisse de sa bouche avant qu'elle ne tombe par terre. Elle murmura des choses incompréhensibles et lorsqu'elle se mit à genou, du chakra violet commença à apparaître sur tout son corps. Kakashi ne fit rien d'autre que repartir vers la sortie de la pièce tout en effectuant le signe du tigre. Une lumière blanche apparut dans le cou de la jeune kunoichi qui cria de douleur avant de s'effondrer à nouveau par terre en perdant connaissance …


Lorsqu'elle réouvrît les yeux, elle ne sentait plus son corps, toute douleur avait disparu et ce n'est qu'après quelques secondes qu'elle pris en compte tout ce qui se passait autour d'elle. Sans habits et replier sur elle-même dans une bulle violette, elle voguait dans un espace sombre … Très sombre … Elle regarda lentement autour d'elle, mais aucune lumière était présente, elle était seule …


- " Moi plus tard, je serais une puissante Kunoichi et je trouverais mon âme sœur ! "


Un flash ébloui la jeune femme qui n'arriva pas à s'habituer à cette luminosité, mais des éclats de rire la fit ouvrir subitement les yeux malgré la douleur que ça lui procurait, ses rires, elle les avait tellement entendus … Des larmes coulèrent de ses yeux lorsqu'elle repéra enfin les lieux. C'était une salle de classe où cinq petites filles de sept ans environ discutaient, l'une d'elle était face aux autres, de longs cheveux verts et une tenue blanche la distinguait des autres qui étaient toutes brunes avec des tenues où des fleurs de camélia étaient inscrit dessus.


- " Ce n'est pas possible … " déclara Fuu en mettant les mains devant la bouche, mais sa voix n'arrivèrent pas aux oreilles des jeunes filles qui reprirent :

- " Qui voudrait de toi ? Fuu la moche "

- " Ouais, personne n'osera te ressembler, si tu as vraiment une âme sœur, elle a dù se suicider il y a longtemps "


La petite Fuu commença à pleurer avant de courir vers l'extérieur de la pièce tout en entendant les autres filles répété la même chose " Fuu la moche ! Fuu la moche ! ". Cela fut de même pour la Fuu adolescente qui pleurait à chaude larme en tenant ses mains sur ses oreilles pour ne plus entendre ses phrases qui l'avaient tant fait souffrir. Un autre flash apparut et elle se trouva dans une pièce beaucoup moins éclairé, mais elle repéra également les lieux. C'était sa chambre lorsqu'elle était petite …


- " Papa, pourquoi toutes les filles et les garçons disent que je ne suis pas belle ? " pleura une voix dans le lit de la pièce où la petite Fuu se tenait avec son père.

- " Ils sont jaloux parce que tu es beaucoup plus belle qu'eux, c'est pour ça ma chérie " murmura t-il pour la réconforter.

- " C'est vrai ? " demanda t-elle avec un sourire.

- " Oui, tellement vrai que j'ai envie de te manger "


L'homme plongea sur sa fille en fessant mime de vouloir la manger, celle-ci laissa un rire s'échapper de sa bouche alors qu'elle enlaçait son père …

Un nouveau flash apparu et cette fois la scène se passa dans un salon où trois personnes fêtaient le dixième anniversaire de la jeune Fuu qui souriait à pleine dent devant son père et son petit frère. La Fuu du présent quant à elle resta en retrait lorsque la petite souffla ses bougies, mais ses larmes ne pouvaient plus s'arrêter de couler.


- " Pour tes dix ans ! Hip hip hip ! " annonça l'homme en levant son verre.

- " Houra !! " crièrent les deux enfants en levant eux-même leurs verres.


D'un coup sec, tous avalèrent le contenu de leurs verres avant de les reposer sur la table. Mais les deux hommes de la famille se sourient entre-eux avant de sortir deux gros cadeaux qu'ils donnèrent à la seule fille qui avait les yeux avec des étoiles.


- " Bon anniversaire ma chérie " déclara l'homme avec un petit sourire.

- " Bon anniversaire Nee-san ! " cria le petit garçon en sautant sur sa sœur pour lui donner un bisou sur la joue.


Elle n'attendit pas longtemps et déchira rapidement ses cadeaux une fois que son frère l'ai lâche. Ce fut de trop pour la Fuu adolescente qui se retourna pour ne pas pleurer davantage devant l'un des cadeaux qu'elle avait eut à ce moment.


- " Qu'est-ce que c'est ? " demanda la fille à son père en regardant un vivarium avec une sorte de scarabée dedans.

- " C'est un Dynastes, toute notre famille en a eu un lorsqu'ils avaient dix ans, maintenant c'est ton tour, élève le bien … "

- " Oui papa ! "


Un autre flash apparu, mais la jeune femme ne voulait plus rien voir, elle voulait tout oublier, ne plus revoir son passé, ses souffrances …

Gardant les yeux fermés et les mains devant ses oreilles, elle essaya de ne pas voir ou entendre la scène se déroulait dans la forêt qui entourait le Pays de la Cascade, Fuu était devenu plus grande, plus féminine et un bandeau de Taki porter autour de son cou prouvait son grade de genin. Mais en ce moment, elle ne fêtait pas la réussite de son examen, elle essayait plutôt de raisonner trois autres genins qui avaient entre leurs mains le Dynastes de Fuu.


- " Cette chose est vraiment immonde, qu'est-ce que tu veux faire avec ? Montrer qu'il y a plus moche que toi ? " déclara celui qui tenait l'insecte.

- " On peut dire qu'elle a réussi, maintenant que tu nous a prouver ça, on va abrégé les souffrances de cette pauvre erreur de la nature … " continua un autre.

- " Nan ! Ne lui faites pas de mal ! Je vous en supplie … " s'exclama Fuu qui essaya d'avancer, mais voir les mains de l'adolescent se resserré autour de l'insecte l'interrompis.

- " Vous l'entendez ? Elle nous supplie de ne pas faire de mal à cette chose … Idiote … "

- " Ne lui fait rien !!! " crièrent en pleine synchronisation les deux Fuu.


Elles libérèrent toutes les deux une énorme quantité de chakra violet qui balaya le paysage pour l'une et ce libéra de ce souvenir pour l'autre. Lorsque Fuu fut de retour dans l'espace sombre, deux ailes se dressaient dans son dos nue. Puis deux autres ailes apparurent, sa bulle violette qui l'entourait commença à ce fissurer lorsque six ailes ornaient son dos comme une fée majestueuse … Elle avait peur … Elle souffrait … Elle voulait en finir avec tout ça …


- " Naruto … Attend moi … " murmura t-elle avant de pleurer à nouveau.

- " Les Jinchuuriki ne seront jamais heureux … " déclara une voix qui surpris la jeune femme.


Une flamme blanche apparut lentement à quelques mètres d'elle, Fuu releva la tête pour regarder cette flamme qui grandissait à vue d'œil et agrandit sa bulle d'un mouvement d'aile … Cette flamme se rapprocha en entrant dans la bulle avant de reprendre :


- " Les Jinchuuriki ne vivront jamais leurs vies comme ils le veulent … "

- " Tu es … " commença t-elle avant d'être interrompue par la voix qui reprit :

- " Mais je te l'ai dit Fuu … Je ferais tout ce que je pourrais pour rendre heureux ces gens … Pour te rendre heureuse … "

- " Na... Naruto … "

- " Car … " continua la flamme avant de prendre forme " Tu es celle qui compte le plus à mes yeux … Et j'offrirais mon cœur à n'importe qui pour te voir sourire … "

- " Tu es vivant … " murmura Fuu en avançant vers cette flamme qui venait de prendre la forme de Naruto.

- " Mais quelqu'un me la déjà pris … Et c'est toi Fuu … "


Naruto entoura ses bras autour de la taille de la jeune femme avant de l'embrasser tendrement … Fuu rendit son baiser en entourant ses bras autour du cou de la flamme sachant très bien d'où elle venait … Cette flamme brulait depuis des années dans le cœur du blond, et le bloc de glace qui l'entourait comme une prison venait de fondre … Fuu chassa de ses pensées tout ses souvenir, toute ses douleurs qui la fessait tant souffrir … Et profita de ce moment qu'elle attendait depuis des années, trouver son âme sœur, trouver son amour … Elle ferma les yeux et ses ailes se rétractèrent les une après les autres avant de disparaître complètement dans une petite pluie de chakra violet.

Elle rouvrit lentement les yeux lorsque Naruto rompit ce baiser, mais elle les referma immédiatement quand ils entrèrent en contact avec les rayons du soleil. Une main ce positionna entre ses yeux et les rayons du soleil pour qu'elle puisse les ouvrir et tourna son regard vers celui qui la tenait dans ses bras par terre. Elle le reconnu à sa chevelure blonde, mais elle remarqua également la peau coupée et brulée sur son visage où un sourire lui était adressé.


- " Naruto … Tu … " commença t-elle faiblement avant que celui-ci pose un doigt sur sa bouche pour l'obliger de se taire.

- " Ce n'est rien … Enfin … Ce n'est pas le plus gros de nos soucies … " déclara t-il à son tour lorsqu'il sentit une lame de kunai contre sa gorge.

- " Naruto Uzumaki, ça fessait longtemps … " déclara à son tour un homme.

- " Désolé de vous décevoir, mais mise à part à cause de votre réputation, je ne vous connais pas … Hatake Kakashi … "

- " Dommage … Mais que dirais-tu de m'accompagner jusqu'à Konoha ? "

- " Ce n'est pas dans mes projets désolé … Par contre, je peux payer mon droit de disposer … "

- " Curieux … Et qu'est-ce ? "


Naruto glissa sans faire de geste brusque sa main dans une poche et jeta un parchemin au-loin à côté de ses élèves. Kakashi demanda à Sakura d'ouvrir le parchemin et de lui lire le contenu, mais il y avait seulement deux sceaux. Naruto demanda d'activer le premier sceau et lorsqu'elle l'activa, cinq bandeaux gravé d'une note de musique tombèrent sur le sol.


- " On les a rencontrés sur le chemin du pays des Vagues dans le pays du Feu … Le Serpent va agir … " commenta Naruto.

- " Comment pourrais-je avaler … " demanda Kakashi avant d'être coupé par Naruto qui continua :

- " Dans le deuxième sceau il y a des informations un peu plus … Confidentiel … Lisez-le Kakashi-san, mais il était adressé à Sandaime-sama à l'origine … "

- " Tu jures sur leurs âmes ? "

- " Je jure sur leurs âmes et leurs réputations "


Kakashi retira son kunai avant de le ranger, il avança vers son équipe et re-scella les bandeaux avant de partir en laissant derrière les deux Jinchuuriki. Ceux-ci ne dirent pas un mot pendant qu'ils regardaient les ninjas de Konoha disparaître de leurs champs de vision …