Une organisation dangereuse

par akatsuki

Six jours s’étaient écroulés depuis le combat dans la frontière du Pays du Vent et dans la frontière entre le Pays de la Roche et de la Cascade.

Une bataille plus sanglante s’était déroulée entre les ninjas du Village d’Iwa et ceux du Village de Taki. L’issue de cette petite bataille resta peu glorieuse pour les deux camps. Une mystérieuse explosion balaya tous les ninjas sur les environs. Il n’y avait aucun survivant. Les corps de quelques ninjas furent retrouvés en entier. Un cratère de deux mètres de profondeur et couvrant un rayon de cinq mètres témoignait de la puissante destructrice de la mystérieuse de l’explosion qui s’était produite à la frontière entre le Pays de la Roche et de la Cascade.

 

Mais, même avec cet événement, les deux villages se pointèrent du doigt en affirmant que leur adversaire était à l’origine de cette explosion.

 

__________

 

Dans le Villa de Konoha, les rues étaient dessertes. La pluie avait réussie à clouer chaque habitant dans sa petite maison. Le village était calme et profitait de la vie après la paix qui arriva à la fin de la dernière grande guerre ninja. Les habitants ignoraient complètement ce qui se passait dans les autres pays en ce moment.

Outre le fait que les civils ne circulaient pas dans le village à cause de la pluie, les ninjas n’avaient pas le même plaisir. Répondant à un appel urgent du troisième Hokage sous la pluie, un groupe d’une vingtaine des jônins avaient pu rejoindre le bâtiment de l’Hokage.

Le maître Hokage était assis sur sa chaise et portait la tenue habituelle des Hokages. En face de lui, se trouvait les jônins.

Après une minute de silence, le maître Hokage se décida de s’adresser aux jônins présents sur place.

-Si je vous ai appelé en ce moment c’est pour vous faire part d’une chose importante dit Hiruzen. Vous êtes tous au courant des attaques qui se sont produites dans les différents pays ninjas y compris le Pays du Feu. Il y a quelques jours, une organisation s’était présentée comme étant l’auteur de toutes ces attaques.

-De toutes les attaques reprit Gai. Comment cette organisation a-t-elle pu coordonner toutes ces attaques demanda Gai.

-Sans oublier que les cinq grandes nations ninjas ont été touchées par cette organisation dont on ne connaît ni le nom ni sa force militaire conclu Kakashi.

-Nous savons au moins une chose à-propos de cette organisation répliqua l’Hokage.

-Quelle est cette chose ? demanda Kurenaï.

-Nous connaissons le nom de cette organisation. Elle se nomme Akatsuki dit Hiruzen en insistant sur le nom de l’organisation.

-Akatsuki ? S’étonna Gai. Je n’ai jamais étendue parler d’une organisation se nomma ainsi.

-il n’y a rien d’étonnant à ça dit une voix provenant de l’extérieur du bâtiment.

Les jônins regardèrent à leur droit, lieu où provenait la voix et virent un homme pénétrait dans le bâtiment par une fenêtre se trouvant de ce côté.

Le nouvel arrivant un homme dune cinquantaine d’année. Il avait des cheveux longs et blancs.

-Jiraya-sensei dit Kakashi en identifiant le nouvel arrivant.

-Eh Kakashi ! répliqua le nouvel arrivant. Les choses ont bien changées depuis mon dernier passage au village.

-Tu feras la nostalgie plus tard prévint Hiruzen. Informe-les à propos de cette organisation.

Jiraya se dirigea vers le troisième Hokage. Il s’arrêta près de son bureau, fit face aux jônins avant de leur parler :

-Akatsuki est une organisation criminelle dangereuse. La plus dangereuse du monde des ninjas. Elle œuvrait dans l’ombre depuis sa création. Au début, elle n’était composait que de neuf membres avant que Orochimaru ne quitte l’organisation. Mais aujourd’hui, il semble que l’organisation a évoluée à la fois en nombre et en puissance de frappe.

-Qui dirige cette organisation ? demanda Ibiki Morino, le chef de la section interrogatoire du Village de Konoha.

-Pour le moment, je ne connais pas l’identité de celui qui dirige cette organisation. Mais il y a huit membres qui coordonnent les activités de l’organisation.

-Même à huit, ils savent mieux s’organiser sans leur chef fit remarquer Gai.

-Il ne faut pas oublier qu’il y a un certain Itachi Uchiha précisa Jiraya.

-Itachi Uchiha, le grand frère de Sasuke s’exclama Asuma.

Les voix s’élevèrent parmi les jônins. Pendant ce temps, Kakashi fit plonger dans ses pensées.

-Si Sasuke apprends la nouvelle, cela risquerait de le déstabiliser et de compliquer ses relations avec ses deux coéquipiers pensa Kakashi. Le mieux est qu’il ne sache rien pour le moment.

La discussion continua entre jônins pendant quelques minutes. Kurenaï qui était silencieuse depuis le début de la conversation posa une question à l’Hokage, ce qui permit de calmer les autres.

-Maître Hokage, dit Kurenaï, qui vous a informé à propos de cette organisation.

Hiruzen fit un geste avec sa main droite et prit deux papiers qui s’y trouvaient sur la table et les montrant aux jônins.

-L’information nous provient de Suna dit le troisième. Un de leur groupe sur la frontière a eu à faire face à quatre membres de cette organisation.

-Et comment s’est soldé le combat demanda Jiraya qui n’était pas au courant de cette nouvelle.

-Les cinq ninjas de Suna sont dans un état critique informa le troisième. Ils ont subit plusieurs blessures graves qui les placent entre la vie et la mort.

Le maître Hokage ordonna aux jônins ayant à leur charge une équipe de n’est pas informé leurs élèves de cette situation pour l’instant. Il demanda à Kakashi de ne rien dire à Sasuke concernant son frère aîné de peur de réveiller la part de vengeance qui sommeille en lui. Cette envie qui avait disparut du visage de l’Uchiha depuis quelques mois. Pour finir, le maître Hokage demanda à Ibiki de placer une équipe de quatre ninjas pour surveiller le fait et geste de Sasuke et de Naruto.

Cette décision surprit tous les jônins présent sur place de même que le sensei de l’équipe sept qui n’osa réagir à la décision du maître Hokage.

 

__________

 

Un vent de peur circulait au petit matin dans le Village d’Oto, au Pays du Son. La sécurité était renforcée au sein du village, qui se préparait à une future bataille.

Dans le bâtiment principal du village, au petit matin, deux hommes étaient rassemblés dans une salle mal éclairée. L’un était assis sur la chaise et l’autre se trouvait devant. Une conversation avait débutée entre les deux hommes et concernée principalement les derniers évènements qui s’étaient produits à travers le monde ninja.

La salle dont se trouvaient les deux hommes était éclairées par quelques bougies dans chaque coin du bâtiment dont une se trouvait prés de l’homme assis sur une chaise. Après un petit moment de silence, l’homme sur la chaise repris la conversation.

-Le temps devient de plus en plus sombre dit Orochimaru, l’homme assis sur la chaise.

Ce dernier avait des yeux d’ambres avec des marquages de couleur pourpre autour de ses yeux, une référence à sa nature semblable au serpent. Il avait une peau pale et de longs cheveux noirs. Il portait un kimono blanc à manche longue avec une ceinture violette autour de la taille.

-Oui répondit Kabuto, le subordonné. Il semble que l’organisation Akatsuki a refait surface.

Kabuto avait des cheveux gris et courts et portait des lunettes. Il avait mis une chemise de couleur pourpre foncée avec un col haut, un pantalon noir. Il portait le bandeau du Village d’Oto sur le front dont le symbole représentait une note musicale.

-Il semble qu’elle est de retour sans vraiment que je sache beaucoup de choses sur ses nouveaux objectifs.

-Mais maître Orochimaru s’étonna Kabuto, tu faisais partie de cette organisation il y a quelques années. Tu étais au courant des objectifs poursuivit par l’organisation à cette époque.

-Il y a longtemps que j’ai quitté cette organisation dit Orochimaru à Kabuto. A cette époque, nous avons un objectif que nous poursuivons. Un objectif simple si je peux dire mais les choses ont bien changée depuis le temps.

-Les choses ont bien changées répéta Kabuto. Qu’est-ce qu’il y a changé demanda-t-il à son maître.

-a l’époque où je faisais partie de cette organisation, nous avons prévus de débuter notre mission dans trois ans dit-il. A ce moment, je présume qu’ils ont changés des plans et ont un autre objectif que je ne connais pas.

 

__________

 

Il faisait nuit dans un lieu éloignait des grandes villes. Le lieu était couvert par des grands arbres et semblait se trouvait près du Pays du Feu. Autour du lieu, trois lits étaient étalé au sol ; deux étaient occupés les trois lits étaient placés autour d’un petit feu. Haku et Shiji étaient endormis alors que Zabuza manquait sur le lieu.

 

Un peu plus loin, sur les hautes des arbres, quatre personnes étaient en plein discussion. On pouvait distinguer Zabuza parmi les quatre personnes. Les trois autres personnes portaient des longs manteaux noirs qui les couvraient tout le corps sans possibilité de pouvoir les identifier. Par leur voix, il semblait y avoir deux femmes et un homme parmi ceux qui portaient les manteaux noirs.

Les quatre personnes observaient les deux élèves de Zabuza qui s’étaient endormis.

La conversation se basait sur les récents évènements qui se sont produits lors de déplacement de l’équipe menée par Zabuza.

-Tu n’étais pas obligé de décapiter les trois ninjas envoyés sur vos traces dit l’un des femmes dont une mèche des cheveux se faisait voir.

-vous n’étiez pas obligé de les envoyés répliqua l’épéiste.

-Peu importe ce que tu avais fait, tu n’étais pas leur cible ajouta l’autre femme du trio. Et tu n’aurais pas du agir de la sorte.

-J’ai été forcé d’agir dit Zabuza pour se défendre. J’ai dû les attaquer pour ne pas réveiller des soupçons de la part de Haku.

-Tache de te retenir à la prochaine fois intervenu le troisième membre du trio. Shiji est notre seule cible. Des qu’on l’aura capturée, tu auras ce qu’on s’était convenu.

-Il vous faudra agir au plus vite prévint Zabuza. Haku commence à s’attachait à cette fille. Cela risquerait de mettre votre plan en péril.

-On s’occupera de ton élève s’il se met au travers de notre cible dit l’homme du trio.

-J’aimerais vous voir à l’œuvre face à lui termina l’épéiste.

Les quatre personnes continuèrent leur discussion pendant une dizaine des minutes avant  de se séparer. Le trio prit une direction différente de celle de Zabuza. Ce dernier reprit sa place, dans le silence, auprès de ces élèves.

 

__________

 

Dans un lieu à végétation diverse, une centaine des personnes s’étaient rassemblées. L’endroit était couvert par des arbres, des herbes ; ces cours d’eau un peu partout et par plusieurs rochers de taille variable. Les centaines de personnes se trouvant sur le lieu s’étaient regroupés dans ce lieu dans un but précis. Là seule chose qui était commune à toutes était leurs vêtements. Ils portaient un long manteau noir orné avec des nuages rouges cerclés de blanc. Ils faisaient partie de l’organisation Akatsuki.

Au milieu de cette foule, des petits groupes s’étaient crées. Les membres discutaient de leurs récentes missions et des difficultés qu’ils avaient rencontrées. Ils étaient tous là, dans l’attente.

 

L’organisation Akatsuki avait frappée à travers le monde ninja. Aucun pays ne pouvait crier haut et fort qu’il n’avait pas enregistré des attaques d’une organisation méconnues jusqu’à ce jour.

Les premières attaques furent orchestrées par de duo avant que des équipes de plus de deux membres ne puissent prendre le relais.

 

Sur le même lieu, deux nouvelles personnes pouvaient se faire voir au loin. Elles se dirigeaient vers le groupement à pas léger.

Un peu plus tard, les deux nouveaux arrivants étaient arrivés près du regroupement. Ils passèrent au milieu des multiples groupes qui s’étaient formés.

A chaque fois que les deux nouveaux arrivants progressaient dans leur déplacement, le silence prenait place. Un court silence.

Les deux nouveaux arrivants progressaient calmement. L’un avait des cheveux blonds et longs dont une mèche cachait son œil gauche. Il portait une ceinture sur la taille avec des petits sacs sur le côté droit. Le deuxième homme avait des cheveux roux… il était de petite taille par rapport à son coéquipier.

Sasori et Deidara faisaient partie de la tête dirigeante de l’organisation Akatsuki. Les deux coéquipiers avaient répondue à un appel, comme tous les autres membres de l’organisation.

Alors que les deux coéquipiers marchaient calmement, une jeune fille se dirigeait vers eux en courant. Les deux coéquipiers s’arrêtèrent à la vue de la personne qui avançait vers eux.

La fille s’arrêta devant le duo qui venait d’arriver. Elle avait des cheveux noirs et longs, des yeux rouges. Khari prit un petit moment de repos avant de reprendre son souffle et de s’adresser aux personnes qui se trouvaient devant elle.

-Bonjour Sasori-senpai. Bonjour Deidara-sensei dit-elle en fixant son regard sur le blond.

Sasori et Deidara la regardèrent pendant plusieurs minutes sans prononcer le moindre mot. Khari se senti un peu gêné par ces regards et baissa les yeux. A ce moment, Sasori reprit la route dans le calme en laissant Khari et Deidara. La fille suivit le déplacement du déserteur de Suna des yeux.

-Je vois que tu es toujours en vie questionna Deidara à Khari.

-J’ai eu un bon mentor répondit-elle calmement.

- La mission s’est bien déroulée j’imagine ? demanda le blond.

-Oui la mission se bien déroulée dit-elle. Nous sous sommes mesurés avec un groupe des ninjas du Village de Suna.

-Les autres duos sont déjà arrivés voulu savoir Deidara.

-Non répliqua Khari. Vous êtes les premiers à arriver.

Par ces mots, Deidara soupira. Il regarda Khari qui lui souriait. Le blond prit un mot de réflexion avant de reprendre sa route et de rejoindre son coéquipier en laissant Khari sur place.

Après quelques pas, Deidara s’arrêta, se retourna puis s’adressa à la jeune fille.

-Qu’es-ce que tu attends, demanda le blond à Khari.

L’intéressé se retourna à son tour avec un grand sourire et alla rejoindre Deidara.

 

__________

 

Gaara se trouvait dans un lieu désertique. Il n’y avait aucun arbre, ni herbe et même pas de cours du lieu où il se réveilla.

Le lieu était composait de sable, du sol dure, de sable mouvement, des rochers et des montagnes. Sur le lieu, un vent directionnel soufflait à chaque instant. Le vent allait en direction opposée au soleil.

Après avoir scruté le lieu pendant plusieurs minutes, Gaara se décida à se déplacer. Il suivit le mouvement du vent pour tenter de découvrir où il se trouvait.

 

 

Gaara marcha durant des heures sans pour autant trouver ce qu’il cherchait. Le lieu se ressemblait. Il se demandait toujours après avoir vue un rocher ou une montagne s’il n’était déjà passé par ici. Il semblait être perdu mais continuer toujours à marcher.

 

En découvrant une montagne au loin, qui était plus grande que celles qu’il avait vu auparavant, le ninja de Suna repris courage et pensait pouvoir découvrir où il était s’il se rapprochait de la montagne et observait le lieu du sommet.

Gaara se dirigeait cette fois-ci vers la grande montagne. Il courait pour atteindre la montagne aussi vite que possible.

En posant une nouvelle fois son pied droit au sol, Gaara sentit quelque chose d’étrange. Le sable était différent des autres lieux. Le pied du ninja de Suna commençait à s’enfoncer vers le bas.

Dans un saut simple, Gaara se libéra de ce piège naturel et atterrit à quelques mètres derrière. Il remarqua avec surpris ce grand étendu de sable mouvement. La montagne n’était plus loin du lieu où il se tenait.

A cet instant précis, du sable jaillit de la gourde de Gaara et se place à sa droite avant qu’un kunaï rattachait à un parchemin explosif ne puisse le toucher.

Au contact, une grande explosion se produisit. L’explosion souleva une grande quantité de sable qui couvrait le lieu.

 

Le ninja de Suna sortit du nuage de poussière sans égratignure. Il rechercha des yeux d’où pouvait provenir l’attaque qui l’a un peu surpris.

Après quelques minutes, il remarqua une silhouette se tenir debout du haut d’un rocher à quelques mètres de sa position. Du lieu où il se tenait, Gaara ne pouvait bien identifier son agresseur.

-Qui es-tu ? demanda Gaara à son agresseur.

Ce dernier ne répondit pas à la question du ninja de Suna. Il fit un bon du haut du rocher et atterrit sur la terre ferme. De qu’il atterrit, l’agresseur de Gaara prit la décision de s’éloigner à toute vitesse. Gaara le suivit aussitôt qu’il vu son agresseur prendre de la distance avec lui.

Le ninja de Suna suivit son agresseur sans pour autant savoir où il se dirigeait.

 

 

La course poursuite durait depuis plus de cinq minutes et Gaara n’avait pas réussit à rattraper son retard face à son agresseur. Ce dernier était plus rapide et plus agile. Il fit un bond à gauche puis à droite avant de prendre appui sur un petit rocher et de s’envoler dans les airs. Gaara prit à son tour appui sur le petit rocher et suivit son agresseur dans les airs.

Cependant, son agresseur se retourna, composa des signes de mudras, prit une grande respiration et lança :

-futon - kami no iki _ futon – le souffle divin.

Le mystérieux agresseur projeta un puissant souffle en direction du ninja de Suna.

 

 

Du sable jaillit de la jarre que transportait Gaara et s’enroula sur ce dernier pour le protéger de l’attaque. Mais l’attaque était tellement puissante quelle projeta violemment Gaara au sol. Son bouclier était à moitié détruit mais avait réussit à réduire l’impact de l’attaque sur son hôte.

 

Gaara avait pu sortir sans trop de dégât. Son bouclier lui avait permis de ne pas sentir la force de l’attaque. Il se relevait de cette attaque quant une voix arriva à ses oreilles. Son agresseur s’adressait à lui pour la première fois.

-Au moins tu as survécu à cette attaque dit une voix féminine. Je ne pensais pas voir aussitôt le jiinchuriki de Shukaku être mis à mal par une seule attaque.

Gaara regarda cette kunoichi sans trop réagir. Ce qui lui semblait plus étrange était le fait que la kunoichi portait l’uniforme des ninjas du Village de Suna composait d’une chemise et d’un  pantalon de couleur grise avec un gilet de la même couleur. Une étoffe lui couvrait le visage. Seuls ses yeux verts se faisaient voir aux ordres.

-Qui es-tu ? demanda à nouveau Gaara.

La kunoichi observa le jiinchuriki pendant un long moment. Elle prit un grand soupire avant de répondre.

-Suis-moi dit-elle sans révéler plus des choses.

La kunoichi se retourna et s’éloigna de Gaara à petit pas. Ce dernier resta un peu silencieux sans savoir quelle décision prendre. Après mille et une réflexions, il prit la peine de suivre la kunoichi tout en restant sur ces gardes.

 

 

Après plusieurs minutes de marche, Gaara et la mystérieuse kunoichi arrivèrent devant une grande grotte. Ils pénétrèrent sans trop attendre et se retrouvèrent devant une grande cage qui divisait la grotte en deux. Sur la serrure de la cage, un parchemin y était collé avec la mention sceau. Ce parchemin avait attiré plus l’attention de Gaara que de la kunoichi qui avait le regard fixait sur la cage.

-Où sommes-nous, questionna Gaara à la kunoichi.

Cette dernière n’eut pas le temps de répondre que le sol se mit à trembler.

La source de secousses provenait de l’autre côté de la cage. Les secousses devenaient de plus en plus régulières. Elles continuèrent pendant une bonne minute jusqu’à ce qu’une créature de dix mètres de haut puisse se faire voir et s’approcha de la cage.

La créature ressemblait à un grand chien viverrin faite de sable avec des nombreux traits ondulés de couleur bleu sur tout le corps. Une grande queue se baladait dans tout le sens derrière le chien viverrin.

-Shukaku, l’esprit du sable s’étonna Gaara. Mais c’est mon…

-Oui je sais l’interrompit la kunoichi. Tu es l’hôte du démon à une queue.

-que vois-je parla le Tanuki derrière sa grande cage. Ce gamin qui me sert d’hôte et toi en s’adressant à la kunoichi. J’aurais mieux fait de vous tuer tous les deux à cette époque.

-Tant que cette cage tiendras, il ne pourra rien faire dit la kunoichi. Toi aussi tu ne tiens qu’à un fil dit-elle à Gaara.

-Parfois j’ai dû mal à le retenir déclara-t-il.

-Je ne faisais pas allusion à ton statut de jiinchuriki répliqua-t-elle.

-Tu veux parler de cet affrontement avec ces shinobis.

-Exactement.

-Ce fut un combat un peu plus compliqué dit-il. Les membres de cette organisation étaient bien plus forts.

-Qu’est-ce que tu te rappelle après ce combat ? demanda la kunoichi.

-Pas grand chose. A part le fait que j’ai dû utiliser la puissance du démon pour nous protéger des explosions.

-Et comment se porte le reste de ton équipe.

-+Je ne sais pas. Je me suis réveillé dans ce lieu désertique.

-C’est mieux que tu retourne d’où tu viens et que tu te battes pour rester en vie. Ta sœur et ton frère compte aussi sur toi termina-t-elle.

 

Gaara regarda la kunoichi sans trop comprendre qui elle était réellement. Cependant, la kunoichi avait le regard fixait sur la cage où le démon tentait vainement de sortir de cette cage. Elle ne savait pas que Gaara l’observait depuis plusieurs minutes. Des que ces yeux quittèrent la cage, ils croisèrent ceux de Gaara.

La kunoichi resta silencieuse pendant un long moment puis s’approcha du jiinchuriki avant de le serrer fortement contre elle.

-Temari et Kankurô t’aiment beaucoup dit-elle. Ne l’oublie jamais termina-t-elle.

 

__________

 

Dans le bâtiment principal du Village de Suna, dans le Pays du Vent, le Kazekage avait convoqué une petite réunion d’urgence avec les jônins du village. Cette réunion avait aussi pour but de comprendre ce qui était arrivé à l’équipe menée par Kankurô.

La réunion avait débutée depuis plusieurs minutes.

-Des nouvelles de l’état de santé de l’équipe de Kankurô demanda le Kazekage à l’assemblée.

-L’état de Kankurô, Temari ainsi que des autres ninjas se stabilisent dit un ninja médecin se trouvant en face du Kazekage.

-Mais pour Gaara, ajouta un autre ninja médecin, son état est toujours critique. C’est dû peut-être à une grande utilisation du chakra de son Biju pour sauver ses coéquipiers.

-Cela pourrait expliquer leur état lors de leur retour au village précisa Baki.

-Et des nouvelles de cette organisation criminelle ? Questionna le Kazekage.

-Les seules informations que nous avons obtenues à propos de cette organisation sont celles que nous ont révélées Kankurô et Temari. J’ai envoyé un message au Village de Konoha mais nous n’avons pas encore des réponses de leur part dit Baki.

-Ils ont encore du temps pour nous répondre répliqua le Kazekage. Pour le moment, l’équipe de Kankurô est la priorité dit-il à l’intention des ninjas médecins.

-Nous ferons le nécessaire répondit l’un des deux ninjas médecins présent à cette petite rencontre avec le Kazekage.

Alors que la discussion reprenait, un bruit fort et sourd mit du silence dans la salle. Le bruit ressemblait à une explosion qui se serait produite au sein du Village de Suna.

 

Au Village de Suna, les tempêtes de sable soufflaient de nouveau. Mais cette fois-ci, la direction que prenaient les tempêtes pour circuler dans le village était très bizarre. Les tempêtes s’élevaient vers le ciel c’est qui n’étaient jamais arrivée auparavant.

Les ninjas qui étaient en réunion avec le Kazekage arrivèrent à l’extérieur accompagnés du Kazekage. Ils remarquèrent cette trajectoire un peu inexpliquée des tempêtes de sable. Ils levèrent les yeux vers le ciel pour comprendre ceux qui se passaient et remarquèrent quelque chose d’étranger se créait au ciel.

Le sable qu’emportaient les tempêtes vers le ciel créa un bras, un bras de grande taille. Il était de couleur sable, des griffes au bout de la main avec des traits ondulés de couleur bleue un peu partout.

Il semblerait que le bout du bras se trouvait du haut d’un bâtiment du village, probablement du toit d’un hôpital de Suna.

Le bras de sable couvrait une large surface par sa longueur.

-Le démon de Gaara se réveille pensa Baki.

La panique s’était installée au sein du village au vue de cet événement. Certains habitants semblaient savoir d’où pouvait provenir cet étranger bras de sable. Le Kazekage donna l’ordre aux jônins de mettre les civils hors de danger au cas où les choses deviendraient encore pires.

Après avoir donné son ordre, le Kazekage fixa de nouveau le ciel pour tenter de trouver un moyen de résoudre ce petit problème selon lui.

A cet instant, le Kazekage ainsi Baki et les deux ninjas médecins qui étaient restés près de lui remarquèrent que la menace s’écartait peu à peu du village.

En effet, le bras de sable perdait de plus en plus de sa longueur sans raison apparente jusqu’à ce qu’il ne puisse plus être vue au niveau du sol.

Le Kazekage soupira vu que la menace fut écartée. Il se retourna, fit face à Baki et aux deux ninjas médecins avant de s’adresser à eux :

-Gaara se réveillé dit le Kazekage.

 

__________

 

Kisame Hoshigaki et Itachi Uchiha arrivèrent au point de rencontre. Ils s’arrêtèrent devant la forêt où s’était donné rendez-vous les membres de l’organisation   Akatsuki.

-J’imagine que tous les membres sont déjà arrivés au point de rendez-vous dit Kisame.

-Je ne pense pas répliqua L’Uchiha.

-En général, les missions se sont bien déroulées répliqua l’épéiste en plaçant son épée sur son épaule gauche.

-Nous les sauront bientôt répondit L’Uchiha.

Soudainement, Itachi se baissa pour éviter une attaque. Kisame place au bon moment son épée sur sa gauche qui stoppa le coup de pied. Le pied se retira de l’épée quelque instant après.

Itachi se releva et vu une jeune fille aux cheveux rouges mettre quelques pas d’écart entre lui et Kisame.

-Kashi lança Kisame. Toujours le même accueille.

L’intéressée affichait un beau sourire au duo avant de dire :

-Zabuza-senpai, Itachi-sensei dit-elle. Je vous souhaite la bienvenue.

-J’aime plutôt que tu prennes cet attitude dit Kisame. Ton accueille parfois brutal ne correspond avec ta beauté ou ton comportement.

Kashi devint rouge après les mots de l’épéiste. Elle baissa les yeux pour ne plus croiser le regard de l’épéiste de l’Akastuki. A ce moment, Itachi intervint pour un peu changer l’atmosphère.

-Les autres duos sont déjà arrivés au point de rencontre demanda l’Uchiha.

Kashi leva ces yeux et croisèrent les pupilles rouge de Itachi. Elle resta plongée dans ces yeux avant de pouvoir répondre :

-Vous êtes le deuxième duo a arrivé. Sasori-sensei et Deidara-sensei nous ont déjà rejoint depuis plusieurs minutes répliqua-t-elle.

Kisame soupira un long moment avant de lever ces yeux vers le ciel. Il remarqua à ce moment qu’un petit oiseau volé au-dessus de leurs têtes.

-Je ne pense pas qu’on pourra les attendre lança l’épéiste, les yeux surveillant le mouvement de l’oiseau.

-On a encore du temps répliqua Kashi.

-Pas tout à fait répondit Itachi, en découvrant à son tour le petit. C’est l’heure.

-La réunion va bientôt commencer fit remarquer Kisame avec un sourire.

-On y va lança Itachi avant de tourner le dos à Kashi.

L’Uchiha se dirigea vers la forêt. Il était suivit par Kashi et Kisame qui fermait la marche. Les trois membres allèrent rejoindre ceux qui étaient déjà présent dans la forêt.

Mais pour Kisame Hoshigaki, Itachi Uchiha, Sasori et Deidara ; une nouvelle réunion devrait avoir lieu dans le bref délai. Cette réunion concernait directement l’organisation, son épanouissement rapide dans le monde ninjas ainsi que de ces objectifs.