Enfin, une mission

par akatsuki

-où est-il Kakashi-sensei, dit Naruto.

-il est toujours en retard quant il donne un rendez-vous, fait remarquer Sasuke.

-il nous donne des excuses bizarres sur son retard, termina Sakura.

L’équipe sept avait un rendez-vous avec leur sensei. Ils étaient devant le bâtiment principal du village, le bâtiment de l'Hokage, à attendre l’arrivé de leur sensei. Ils étaient tous convoqués chez l'Hokage pour une raison qu’ils ignoraient.

Trente minutes plus tard, Kakashi pouvait se faire voir de loin mais aucun de membres de l’équipe ne l’avait remarqué. Il marchait calmement, les yeux fixés dans son mystérieux livre qu’il avait dans sa main droite, il n’avait pas l’air inquiet de son retard et croyait être en avance pour une fois. Quant ses yeux quitta son livre un instant pour fixer l’attention sur l’appartement de l'Hokage, il se rendit compte que tous les membres de son équipe étaient déjà sur place à l’attendre  mais il ne pressa pas le pas pour le rejoindre rapidement et remit ses yeux sur son livre. L’équipe sept était toujours devant  le bâtiment de l'Hokage. Sasuke était debout, les mains dans les poches, les yeux fermés, il s’appuyait sur le mur du bâtiment pour rester debout. Sakura était assise devant l’entrée et discutait avec Naruto qui était devant elle, debout. Sakura vit de loin Kakashi et le fut remarqué aux autres :

-voilà Kakashi-sensei qui arrive, dit Sakura à ses coéquipiers. Naruto se tourna pour vérifier la nouvelle de Sakura.

-il est toujours en retard, répliqua Naruto puis il ajouta je me demande quelle excuse bizarre il va encore nous inventer termina-t-il. Toujours les yeux fermés et s’appuyant sur le mur, Sasuke prit la parole :

-la dernière fois, il nous a inventé l’histoire qu’il avait vu un groupe des chats noir et qu’il avait eu peur d’avoir la poisse pendant ses missions et qu’il a due patienter pendant trente minutes avant de reprendre le chemin.

-oui, je me rappelle de cette histoire, ajouta Sakura pour confirmer le dire de Sasuke.

-cette fois-ci, je parie qu’il va nous refaire le coup de la vieille dame, dit Naruto.

-il est enfin arrivé le sensei, termina Sakura. Et ainsi, la discussion fut suspendue à cause de l’arrivée de Kakashi à leur niveau. Kakashi vit dans les yeux de ses élèves qu’ils demandaient une explication à son retard. Il prit un temps de repos, il soupira, se gratta la nuque puis s’adressa à eux.

-je m’excuse pour se retard. En venant, j’ai vu une vieille dame qui cherchait son chat et je lui ai aidé à le retrouver. Naruto jeta un coup d’œil complice à ses coéquipiers comme pour leur faire remarqué ce qu’il venait de dire. Ils passèrent quelques minutes à faire remarquer à leur sensei qu’ils ne croyaient pas à ses excuses pour justifier ses retards puis entrèrent dans le bâtiment de l'Hokage. Ils arrivèrent devant une porte noire puis ouvrirent la porte. A l’intérieur, quelques personnes étaient déjà sur place. A leur gauche, trois personnes, deux femmes et un homme, étaient assis devant leur petit bureau et l’un d’entre eux recevait une somme d’argent que donner  une femme vêtue de blanc. A leur droite, cinq personnes occupaient aussi un bureau. Ils avaient l’air très concentré dans leur travail ; dans leur table se trouvait plusieurs lettres de demande des missions qu’ils remplissaient  selon leur degré de difficulté dans cinq carnets de couleurs différentes. En face de l’équipe sept, une table était placée au milieu de la salle près du mur du fond ; deux personnes utilisaient ce bureau, un jeune homme et un vieillard. Les deux étaient concentrés sur les carnets, que transmettaient les cinq personnes assises à leur gauche, et ne se sont pas aperçu de l’arrivée de l’équipe Kakashi dans la salle.

Kakashi, Sakura, Sasuke et Naruto reconnurent les deux hommes en face d’eux et ils les connaissaient très bien.

-Iruka-sensei, cria Naruto en se dirigea vers lui. Les deux hommes furent sortis de leur concentration assissent à la table du fond furent sortie de leur concentration.

-Naruto, dit Iruka en levant les yeux pour reconnaître la personne qui venait de prononcer son nom. Vous êtes déjà arrivé ajouta-t-il en remarquant que tous les membres étaient aussi présent. Naruto discutait avec Iruka un petit moment en lui racontant ses derniers exploits. Le reste de l’équipe avança sur l’ordre du vieillard assis à coté d’Iruka. Le vieillard prit un petit moment de soupir, il tira un coup avec sa pupe, interrompant  la discussion de Naruto et d’Iruka  avant de prendre la parole et de s’adresser à tous les membres de l’équipe sept, en ces mots :

-ca ne fait pas longtemps que vous êtes promus genin et il vous reste encore du chemin à faire pour nous montrer ce que vous valez en tant que ninjas, dit le vieillard. Il prit un petit moment de repos avant d’ajouter : je vous ais convoqué ici pour vous donner une mission à remplir. Naruto se vit aux ciels, il attendait depuis des mois cette nouvelle, il ne pu retenir sa joie et se libéra :

-super, cria-t-il de toutes ses forces. Enfin, une mission pour évaluer mon niveau. Ses yeux brillaient comme les étoiles dans l’obscurité de la nuit. Quelle est la mission que vous allez nous confié demanda-t-il à l'Hokage. Il était excité à l’idée de commencer la mission.

-laisse le maître Hokage finir sa phrase interpella une voix venue derrière lui. Un moment de silence parcourut la salle. Le maître Hokage reprit la parole pour expliquer le motif de la mission :

-votre mission consisterait à escorter une personne durant son voyage jusqu’au frontière du Pays du Feu et du Pays du Thé. A la frontière avec le Pays du Thé, vous trouverais un bateau qui est mise à la disposition de cette personne et qui la conduiras au Pays de l’Eau et là, votre mission seras terminée. Il est impératif que cette personne arrive dans son village en bon état.

qui est cette personne qu’on doit escorter, questionna poliment Sakura à l'Hokage. Une minute passa avant que l'Hokage ne puisse répondre à la question de Sakura. Il fut entré l’intéressée qui devrait être escortée, et à la surprise de Kakashi et de ses élèves, la personne à escorter était une femme. Une belle femme, d’une vingtaine d’année, des cheveux et des yeux noirs. Cette femme fut rougir Naruto et Kakashi qui la trouvaient très belle.

De que l'Hokage finit de leur transmettre les autres détails de la mission, l’équipe sept, accompagnée de la jeune femme, quitta la salle et se dirigea vers la sortie du bâtiment pour enfin commencer la dite mission. L’équipe sept sortie du village et prit la direction pour se rendre à la frontière du Pays du Thé.

 

Deux jours s’étaient écroulés depuis que l’équipe sept était en mission.

Devant la porte principale du village de Konoha ; Shino Aburame, Hinata Hyûga, Kiba Inuzuka et Akamaru patientaient calmement. Ils attendaient l’arrivée de  Kurenaï, leur sensei. Elle les avait demandées de l’attendre devant la porte principale du village, le temps qu’elle obtienne les plus d’infos sur la mission de son équipe. Elle ne tarda pas pour les rejoindre, ne voulant pas laisser ses élèves dans une longue attente. Elle les appela prés d’elle pour les mettre au courant de l’objectif de leur mission.

-notre mission consistera à transmettre cette lettre, en la montrant à ses élèves,  à des ninjas du Pays d’Iwa. L’échange se fera dans le Pays de la Cascade où se trouve le village de Taki.  C’est une mission de rang C que l'Hokage nous a confié. Les missions de catégorie C nécessitent de quitter le village et ne représentent pas de danger pour ceux qui l’exécutent.

L’équipe huit marchait calmement dans un chemin à bas herbe, elle avait quittée le Pays du Feu depuis plusieurs heures et se dirigeait vers le point de rencontre. Elle marchait jusqu'à entrer dans une zone à arbre à grande taille, dans une petite forêt de la région sous le soleil de midi. Kiba et Akamaru étaient légèrement en avant. Le maître chien portait son fidèle partenaire et l’avait mis à l’intérieur de son manteau ; seule sa tête blanche était visible. Le reste de l’équipe était entrain de causé mais Kiba ne prêtait pas attention à leurs discussion. Il était plongé dans ses pensées :

-c’est vraiment notre semaine des missions pensa-t-il. D’abord l’équipe dix puis l’équipe sept et enfin nous. Kiba était toujours dans ses méditations quant quelque chose le fit sortir de ses pensées. Akamaru, son chien, lançait des petits cris vers son maître pour lui prévenir de quelque chose.

-qu’est-ce que tu dis Akamaru demanda le maître chien. Akamaru avait ressentit la présence d’une autre personne grâce à son flair et voulait informer son maître directement. Ce dernier pris un petit temps avant de comprendre ce que voulait dire son chien. Quant il comprit le message, il attendit une voix derrière lui criée :

-baisse-toi Kiba. Ce dernier voulu savoir la raison de se crie en se tournant vers le lieu d’où venait la voix quant il fut plaqué au sol par l’un de ses coéquipiers.

-Shino qu’est-ce que tu fais demanda Kiba.

-je te sauve la vie répliqua Shino d’un ton arrogant. Kiba n’avait pas directement compris le message de son chien qui voulait le prévenir d’un danger qui s’approchait d’eux précisément de lui. Kiba remarqua à quelque pas de lui deux kunais qui s’étaient implanté dans le sol. Les deux kunais étaient lancés dans sa direction et sans l’intervention rapide de son coéquipier il ne serait peut-être plus de ce monde.

-tu pourrais me remercier de t’avoir sauvé la vie dit ironiquement Shino en tendant la main vers son ami pour l’aider à se relever. Kiba prit la main de son ami sans répondre à ce qu’il venait de dire. Kiba fixait Shino avec un regard de vengeance au vue du sourire moqueur qu’affichait son ami par l’acte  héroïque que ce dernier venait d’accomplir. Les deux amis firent appelé à rejoindre les autres membres de l’équipe huit pour se préparer à parer toute attaque. Ils n’ont pas eu le choix et ont exécuté l’ordre venant de leur sensei.

Ils étaient en position, en formant un rectangle, chacun protégeant un angle bien précis tout en évitant les kunais qui provenaient d’un peu partout pour but de briser leur ligne de position défensive. Des kunais étaient lancés vers leur position, ils provenaient de chaque coin que protégeait l’un des membres de l’équipe huit. Kiba ferma les yeux un instant puis concentra son chakra pour pouvoir déterminer où provenaient ces kunais et qui les lançait. Il prit un long moment pour achever sa cherche et identifier l’emplacement exacte quant il entendit une voix derrière lui :

-ils arrivent cria Hinata, byakugan activé en montrant du doigt la direction par laquelle l’ennemi arrivait. Cette alerte d’Hinata poussa tous les membres de l’équipe huit à se retourner et à faire face à ceux qui arrivait vu que les kunais n’étaient plus lancés vers eux quelque instant après  l’annonce de la nouvelle d’Hinata.

Ils étaient deux et se dirigeaient à l’endroit où s’était arrêté l’équipe huit. L’un portait des vêtements verts avec des lunettes noires et l’autre avait une combinaison bleue. Ils avançaient rapidement en sautant d’un arbre à un autre quant l’un de deux remarqua quelque chose :

-ils n’avancent plus, fait remarqué à son partenaire. Je crois qu’il les a immobilisé ajouta-t-elle.

-où qu’ils ont remarqué notre présence et tentent de nous piéger répliqua instantanément l’autre. Ils arrivèrent devant l’équipe huit qui étaient en bas prête à réagir.

-je constat que tu les as arrêté comme prévu, tu peux te montrer maintenant. Le ninja qui se cachait se montra aux yeux des autres. Il avait des cheveux et des yeux noirs et portait une tenue de couleur bleu avec des taches noires et vertes dessus. Les trois ninjas qui poursuivaient l’équipe huit, portaient le bandeau frontal sur leurs fronts. Leurs bandeaux avaient le symbole représentant des herbes. Kiba se concentra son attention principalement sur ce ninja qui était caché et conclut que c’est lui qui voulait le tuer.

-maintenant que nous vous avons rattrapé, vous ne pouvez plus vous enfuir déclara Kho. Kurenaï ne comprenait pas pourquoi ces ninjas poursuivaient son équipe. Leur mission n’était pas d’un niveau supérieur au rang C ou bien que l'Hokage s’était trompé sur la mission qu’il les avait confiées. Et si c’était le cas comment ces ninjas les ont retrouvés facilement. Toutes ces questions remplissaient les pensées de Kurenaï. Elle décida de les chasser de son esprit en restant confiant sur la mission que les as confiés l'Hokage. Celui qui avait des bandes blanches sur ces deux bras prit la parole à nouveau :

-nous voulons récupérer la lettre que vous transportez et après nous vous laisserons partir. La mission stipulait de remettre une lettre contenant un message du daïmyo de Kawa adressé à son homologue d’Iwa pour lui présenter ses vœux avant son mariage.

-pourquoi voulez-vous récupérer cette lettre, demanda Kurenaï. Elle ne présente aucun danger pour le village de Kusa. Kurenaï avait deviné de quel village provenait ces ninjas grâce à leur bandeau frontal. Voyant que leurs adversaires n’étaient pas coopératif et ne leurs céderaient pas la lettre, celui qui avait des bandes sur ces mains ajouta :

-vous ne nous laissez pas le choix. S’il nous est impossible de récupérer cette lettre par la coopération, ça seras par la force termina-t-il avant de s’adresser à son coéquipier. L’homme à lunette dit à son collègue :

-Hakino, à toi de jouer. L’intéressé sorti de la poche arrière de son gilet, un parchemin qu’il étala devant lui avant d’apposer sa main. Des objets de combat, des armes sortirent du rouleau et se dirigèrent vers l’équipe de Kurenaï. Shino prit position devant les autres en composant quelque mudras en disant à la fin :

-mushiamme no jutsu _ technique du mur d’insectes. Des centaines d’insectes sortirent des manches du manteau de Shino et formèrent une bulle autour d’eux pour les protéger. Les armes tombèrent sur le sol de qu’elles entrèrent en contact avec le mur d’insectes. La technique dura quelques secondes de plus avant que le nombre d’insectes commença à baisser du fait que les armes arrivées plus en contact avec le mur d’insectes de Shino. Hakino fut surpris par ce qu’il venait de voir. Une technique reposant sur les insectes s’étonna-t-il et d’une surprise à une autre ; une voix sorti de l’intérieur du mur d’insecte qui se dissipé peu à peu :

-jujin ninpô _ la voie de la bête. Une ombre sorti du mur d’insecte, elle se déplaçait rapidement et était très agile. Ses ongles s’allongeaient jusqu’à atteindre une certaine longueur se rapprochant d’une bête sauvage. Kiba se dirigeait vers Hakino à toute allure, il se rapprocha tout près de son adversaire pour lui frapper. Mais il ne fut pas l’action préférant de changer de tactique et de passer derrière son adversaire pour l’attaquer. Kiba se lança et frappa de dos son adversaire mais même avec cette vitesse de déplacement ; Hakino réussie à se tournait, juste au bon moment, pour arrêter l’attaque de Kiba. Kho, l’un des coéquipiers de Hakino, regardait la scène d’un arbre un peu éloigné. Il ne voulait pas intervenir, laissant le privilège à son ami et ne s’inquiétait pas du fait que le reste de l’équipe ne puisse s’enfuir.

 

Kho était debout sur son arbre sans bougeait et regardait le combat entre Kiba et Hakino sans vouloir intervenir. De là où il était, il sentit une présence derrière quelque minute après et se retourna. Hinata arriva derrière lui accompagnait de Shino. De que Kho se retourna pour faire face à Hinata et Shino, il reçut une puissante attaque de la jeune Hyûga :

-juken _ poing souple dit-elle. Hinata toucha son adversaire en pleine poitrine, byakugan activé. Grâce son byakugan, Hinata peut utiliser ses techniques avec une grande précision. Kho, touchait par la technique d’Hinata, recula de quelques pas avant de tomber du haut de l’arbre où il se tenait.

-un de moins dit Shino en regardant le corps inanimé de Kho tombait. Il se retourna vers sa coéquipière pour la féliciter, bien jouer Hinata, maintenant il faut aider Kiba dans son combat. Hinata acquiesça de la tête avec un léger sourire.

Au moment où les deux coéquipiers voulaient prêter main forte à leur ami, une chose arriva sur le corps de Kho. Son corps disparu en fumé de qu’il toucha le sol. Un clone de l’ombre se disaient-ils en étant surpris. Kurenaï n’avait pas trop de mal avec son adversaire. Elle avait le dessus sur le dernier membre de l’équipe qui les poursuivait. Le dernier membre était une femme, noir des cheveux et des yeux, elle ne cherchait pas à combattre de corps en corps. Kurenaï avait sorti son kunai pour parer aux attaques de son adversaire. Elle avait réussie à éviter quelques pièges dressés contre elle sans trop de mal. Le souci de venir en aide à ses élèves la poussa à agir plus vite pour en finir avec son adversaire qui était d’un niveau inférieur. Kurenaï composant quelques mudra avant de dire :

-magen-jyubakusatsu _ illusion démoniaque – puissante illusion distordante. De qu’elle lança sa technique, Kurenaï commença à disparaître, des pieds à la tête, aux yeux de son adversaire. Ce dernier remarqua qu’un arbre commença à pousser sous ses pieds. L’arbre grandit et emprisonna son adversaire dans un genjutsu. Kurenaï sorti d’une branche de l’arbre qu’elle venait de créer avec un kunai à la main avant de l’abattre sur son adversaire prise au piège dans sa technique.

 

Du sang coulé de l’avant bras droit de Hakino. Il avait arrêté l’attaque de Kiba en mettant son bras en avant. Les griffes du maître-chien avait transpercé son bras et y était accrochait. A un contre un, le combat était différent et Kiba le savait. Hakino leva les yeux pour fixer ceux de son adversaire. Il lui fit un sourire avant de lui lancer :

-tu es rapide pour un gamin de ton âge. Et je dois le reconnaître, beaucoup plus que je l’imaginais. Il changea directement de ton avant d’ajouter : mais cela ne te sauras d’aucune utilité face à moi. Toujours sûre de lui et de ses capacités, le maître-chien répliqua :

-j’ai d’autre tour dans mon sac que ma vitesse répliqua-t-il. Hakino seras de toute ses forces l’autre main de Kiba qu’il avait arrêtée, ce dernier gémit de douleur et dans l’instant qui suivit Kiba reçut un coup de genou au menton qui l’envoya atterrir dans un arbre proche. Ce coup toucha à la fois le chien et son maître. Kiba se releva difficilement de cette attaque, il se mit sur ces deux pieds en faisant face à Hakino. Akamaru aussi avait reçut le coup et lançait de cris vers son maître mais Kiba faisait en sorte d’’ignorer ce petit détail pour ne pas se déconcentrer dans son combat. Il prit dans son sac une pilule pour la donner à son chien.

Hakino regardait la scène de là où il était. Il trouva cet acte d’affection banale entre le chien et son maître. Il composa quelques mudras avant de dire :

-suiton-suiryudan no jutsu _ technique du dragon aqueux. Un dragon, fait d’eau, se forma derrière Hakino avant de se diriger vers Kiba. Ce dernier esquiva la première attaque du dragon puis se lança dans un autre arbre pour échapper au dragon aqueux. Il s’arrêta à l’intérieur de la forêt à une distance considérable de son adversaire. Il sorti Akamaru de son manteau qui avait repris de force. Ils se tenaient tous deux, Kiba et Akamaru, dans un lieu où ils pouvaient voir leur adversaire sans que ce dernier ne puisse les voir à son tour. Ils prépareraient leur contre-attaque à l’intérieur de la forêt.

 

Shino et Hinata restèrent toujours dans leur arbre, ils ont attaqués et neutralisés un clone de l’ombre. Vu que Kho avait disparu, Shino suggéra à Hinata d’aller prêter main forte à Kiba dans son combat. Ils se mirent d’accord et se déplacèrent mais une voix les stoppa dans leur mouvement :

-nous n’avons pas encore fini dit la voix. Shino et Hinata s’arrêtèrent dans leur mouvement. Ils tournèrent pour identifier l’endroit exact où la voix provenait. La voix sortait de l’arrière de l’arbre où ils étaient. Kho sortit pour se faire voir aux yeux de ces adversaires. Ces yeux affichaient autre chose que la joie ou la pitié. Il s’adressa aux deux ninjas de Konoha : je vois que disposait d’une magnifique technique offensive dit-il à l’égard d’Hinata. Mais dans un combat entre ninjas ajouta-t-il, l’expérience et la rapidité à réagir face aux événements comptent beaucoup plus. Il composa quelques signets de mudras avant de lancer : katon-gokakyu no jutsu _ katon-technique de la boule de feu suprême. Kho cracha une boule de feu sur Shino et Hinata. Ces derniers sautèrent chacun de son côté pour échapper à la technique. Le feu brûla la branche sur laquelle se tenaient Shino et Hinata quelques secondes plutôt. Hinata atterrit sur la bas d’un grand arbre et chercha des yeux son ami Shino. Tout à coup, une ombre cacha la lumière du soleil devant Hinata ; Kho arriva près d’elle pour lui asséner un coup puissant. Au moment où le poing de Kho voulu atteindre Hinata, Kurenaï apparu et récupéra son élève pour lui éviter le coup. Elle et son élève se sont plaçaient à quelques mètres de leurs adversaires.

-ça va Hinata demanda Kurenaï.

-oui répondit Hinata passivement.

Kho se tourna vers les deux kunochis de Konoha. Kurenaï et Hinata faisaient face à leur adversaire Kho qui avançait vers eux. Kho marchait lentement vers les deux ninjas. Il s’était approché assez près d’eux qu’une attaque de sa part pourrait leurs êtres fatals. Il s’adressa aux ninjas de Konoha :

- rendez-moi la lettre que vous avez et je vous laisserais partir.

-qu’elle importance a cette lettre pour que vous risquiez votre vie à la récupérer répliqua Kurenaï.

-cela ne vous concerne pas répondit Kho. Vous avez une mission à remplir, nous aussi termina-t-il. Kho prit position d’attaque, Hinata et Kurenaï prirent celle de la défense. Après un moment d’hésitation entre les deux camps, Kho se pressa à l’attaque. Mais des qu’il fut le deux premiers pas, il senti une étrange sensation sur ces jambes ; comme si quelque chose parcourait ses postérieurs. Des insectes débutèrent à couvrir son corps. Shino apparue dans son dos :

-c’est fini pour toi. Hijutsu-mushi dama _ technique secrète-la sphère d’insectes. Des insectes sortirent des manches de Shino avant de couvrir totalement le corps de Kho. Ce dernier ne se senti pas troublé d’avoir tous ces insectes, il commença à exécuter des signes de mudras avant de s’arrêter brusquement. Il s’écroula directement tout en s’agitant sur le sol.

 

Kiba plaça Akamaru à ses côtés en le sortant de son manteau. Kiba exécuta une technique métamorphose et changea Akamaru en son double. Kiba exécuta une autre technique qu’il combina avec la métamorphose d’Akamaru : gatsuga _ la morsure de l’homme-bête. Kiba et Akamaru commencèrent à tourner sur eux-mêmes avant de se dirigeaient vers Hakino. Les griffes sur leurs mains les aidaient à trancher tout ce qu’ils veulent et qu’ils touchent.

Hakino de son lieu de siège, remarqua une étrange chose dans la forêt. Des arbres dans la forêt sautèrent dans tout le coin et une traînée de poussière avançait vers sa position. Kiba et Akamaru sortirent de la forêt, en tournant sur eux-mêmes, et se dirigèrent vers Hakino. Ce dernier évita l’attaque de justesse avant de créer un clone de l’ombre pour l’aider dans son combat. Le clone de l’ombre d’Hakino attira l’attention de l’un de membres du duo Kiba-Akamaru qui se focalisa sur lui. Après un jeu d’attaque-esquive qui dura plus longtemps que prévue, Hakino et son clone se ressemblèrent avant de lançaient une technique combinée :

-doton-doroheki _ doton-le mur de boue. Un mur de boue se dressa devant Hakino pour faire face à l’attaque du duo Kiba-Akamaru. Mais, la technique du duo était si puissante qu’elle reçue à passer au travers du mur de boue. Hakino prit plus d’écart pour éviter d’être la cible facile de Kiba et Akamaru.

 

Shino s’était placé devant Kho qui se débattait toujours avec les insectes sur son corps jusqu’à ce qu’il ne bougea plus. Kurenaï et Hinata dévirent soulagé de voir qu’il ne restait qu’un seul adversaire à combattre. Sur le coup, le corps de Kho disparu en un nuage de fumée. Un clone de l’ombre. Shino rappela ses insectes et avança près du reste de son équipe. Hakino, qui s’était échappé des attaques du duo Kiba et Akamaru adversaire, arriva près du reste de l’équipe huit et puis Kho le rejoignit. À deux contre trois, le combat pouvait reprendre. Shino prépara ses insectes, Hinata activa son byakugan et se mit en position ainsi que son Kurenaï. De l’autre côté, leurs deux adversaires effectuèrent des signes de mudras en même temps ; ils tentaient de combiner leurs affinités. Shino s’étonnait de ces gestes :

-combiner des techniques du feu et de l’eau, c’est impossible se dit Shino. Ils possèdent des affinités opposées et qui ne peuvent s’associer.

Hakino lança le premier les hostilités par sa technique et Kho se tenait prêt à le suivre après :

-suiton-mizu rappa _ suiton-la vague du chaos. Hakino cracha un puissant jet d’eau par la boucha vers le reste de l’équipe huit. Le duo Kiba-Akamaru sortit de nulle part pour venir en aide à ses compagnons. La morsure de l’homme-bête lançait Kiba, ce dernier avec sa technique atterrit devant les membres de son équipe. Son attaque bloqua le jet d’eau d’Hakino par le fait qu’elle causa des dommages sur le sol. Kiba et Akamaru avaient leur place près de leur sensei. Akamaru avait repris sa forme habituelle. Kho se préparait à lancer aussi sa technique :

-katon-hosenka no jutsu _ katon-technique de la balsamine. Kho lança de petites boules de feu vers ses ennemis. Shino répliqua tant bien que mal à la technique de Kho : mushikame no jutsu _ technique du mur d’insectes. Une grande quantité d’insectes sortirent des manches de Shino et forma une boule protectrice autour d’eux. Les boules de feu s’éteignirent avant d’entrer au contact avec le mur d’insectes de Shino et laissèrent apparaître des shurikens qui transperçaient le mur. À la surprise générale, les ninjas de Konoha ne se furent pas voir. Ils avaient profités de cet instant pour s’enfuir.

 

L’équipe huit se reposait dans une grotte. Chaque membre de l’équipe reprenait des forces. Kiba était assis dans un coin de la grotte avec Akamaru sur ses genoux. Il s’interrogeait sur la santé de son chien et sur la suite de la mission. Hinata était près d’un petit feu dans la grotte qu’ils avaient allumé. Shino était devant l’entrée de la grotte, il envoyait ses insectes un peu partout dans la forêt pour s’assurer qu’ils n’étaient pas suivis. Kurenaï était assis dans un endroit un peu éloigné de ses élèves, elle se questionnait sur les problèmes que son équipe avait rencontrait durant la mission. Elle s’interrogeait sur la mission  elle-même.  Plusieurs questions la troublaient et elle n’avait aucune réponse à ses questions. Elle décida de trouver la réponse sur la lettre qui constitue l’élément essentiel de leur mission. Elle ouvrit l’une des poches de son sac, là où elle avait rangée la lettre. Elle ouvrit l’enveloppe, prit la lettre et la tira en dehors de l’enveloppe. Au moment où elle pouvait voir les premiers écrits de la lettre, le déplacement de Shino et d’Hinata vers Kiba l’oublia à faire l’action inverse. Elle remit la lettre dans l’enveloppe ainsi que le bouton qui l’enfermait. Elle décida de faire confiance à la mission que les avait donné le troisième du nom et rangea lettre dans son sac.

L’équipe huit s’était rassemblée au tour du feu. Les membres discutèrent durant une trentaine minutes sur la suite de la mission. Kurenaï prit quelques décisions et l’informa à ses élèves :

-la journée a été beaucoup plus dure que nous l’avons imaginée dit-elle. Concernant la mission, nous la continueront et l’amènerons jusqu’au bout. L’équipe huit suivait attentivement leur sensei. Kiba se remplissait le ventre un plat de la maison et Akamaru s’était endormi sur ses genoux, Hinata mangeait des petits gâteaux qu’elle avait préparée et Shino avait un bol de riz sur la main. Kurenaï continua, pour échapper à nos poursuivants, nous attendrons la tombée de la nuit pour se déplacer. Pour l’instant, il faut récupérer de forces. Par ces mots, Kurenaï ordonna à ses élèves de prendre quelques heures de sommeil et qu’elle leurs ferait signe de que l’heure seras venue pour reprendre la route. Kurenaï  s’était placée près de l’entrée de la grotte et ses élèves étaient autour du feu.

 

__________

 

Deux ninjas perchaient à un arbre surveillés le déplacement dans l’enceinte d’un grand bâtiment tout en blanc. L’un portait un masqué sur son visage et l’autre avait des bandages qui couvraient la grande partie de son visage, seul ces yeux se faisaient voir. Ce ninja portait une grande épée sur son dos. Le ninja portant l’épée s’adresse à celui au masque :

-tu es sûr qu’il se trouve dans cette école.

-oui répondit le ninja au masque. Les informations que j’ai recueillies indique qu’elle se trouve dans cette école ajouta-t-il en portant une petite correction au passage.

-elle ! S’étonna le ninja à l’épée. J’espère qu’elle est aussi douée que tu le dit. Attends mon signal pour la trouver et ne me déçois pas.

-cela n’arriveras pas répliqua le ninja au masque avant de disparaître. Le ninja à l’épée continua sa surveillance avant de descendre de son arbre et de se dirigeait vers l’école.

 

-belle journée, tu ne trouve pas, dit l’une de personne se trouvant devant la porte principale du bâtiment.

-oui, belle journée, répliqua l’autre qui tenait un livre sur la main. Aujourd’hui, aucun incident ne se produit avec mes élèves. C’est la première fois depuis le début de ce mois termina-t-il. Les deux professeurs voulu continuer leur conversation quant une explosion se produisit tout près de leur position. Un homme avançait vers leur direction, ils le demandèrent de s’arrêter et de se présenter. L’homme exécuta l’ordre, s’arrêta mais au lieu de se présenter comme demandait, il lança deux kunais en direction de deux professeurs. Ces derniers l’évitèrent sans trop de mal mais l’homme qui apparu profita de cette manœuvre et passa au milieu de deux professeurs et s’arrêta devant la porte principal du grand bâtiment.  Les deux professeurs qui restaient devant la porte principale de l’école tombèrent au sol, sans donner signe de vie.

 

Le ninja au masque réapparu et se dirigea vers le grand bâtiment. Il prit appuie sur l’une des colonnes de la porte principale, se balança vers une fenêtre du premier niveau puis alla à celle du deuxième niveau avant d’entrer dans le bâtiment. L’homme à l’épée patientait en dehors du bâtiment, il attendait le retour de son compagnon de route.

Quelques minutes plus tard, l’homme à l’épée se déplaça de là où il était pour faire face aux ninjas qui étaient alertés par son arrivée. Ils étaient au nombre de 5 et s’arrêtèrent près de l’homme au masque. L’un d’eux reconnu l’homme à l’épée et prit la parole :

-Zabuza Momochi, dit-il, ta présence sur les terres de Kiri n’est plus acceptée. Entant que tu es devenu un ninja déserteur et recherché, nous avons le devoir de t’arrêter pour protéger notre village. Zabuza éclata de rire en attendant ce discours, il reprit en main son épée et répliqua :

-même à 5, vous n’êtes pas à mon niveau dit-il d’un ton plein d’arrogance. Je vous laisserais en vie si vous vous écartiez de mon chemin ajouta-t-il d’un ton toujours plein d’arrogance. S’écartez de son chemin et le laissez agir ; cela ne fut pas accepter par les 5 ninjas qui s’organisèrent  avant d’attaquer le déserteur de Kiri. Étant persuadé d’avoir un avantage par le nombre, chacun de ces ninjas créèrent 3 clones et ainsi multiplia leur nombre.

Prenant une position d’attaque, 5 ninjas se détachèrent du bloc et avancèrent vers Zabuza. Ce dernier changea de main son épée, de la droite à la gauche, et alla au contact. Alors qu’ils arrivèrent à être tout près, Zabuza balança en direction de ses adversaires sa grande épée pour les décapiter en deux. Malheureusement, ces adversaires passèrent par-dessus de la tranche de son épée et sautèrent par-dessus de Zabuza. Le mouvement effectuait par les 5 ninjas surpris Zabuza qui les regardait. Zabuza se prépara pour aller les accueillir à leur atterrissage qu’il se reprit  et mit en avant son épée pour bloquer les kunais que pointaient ceux qui arrivaient derrière son dos. Zabuza  sourit à l’idée qu’il aurait pu se faire avoir s’il n’était pas attentif. Les 5 ninjas qui avaient lancé l’attaque en premier atterrissent à quelque pas de Zabuza et ne bougèrent plus.

Zabuza faisait face à ceux 5 autres ninjas, il affichait toujours un sourire moqueur qu’on pouvait remarquer même avec ses bandages sur le visage. Deux ninjas sortirent de chaque extrémité et plantèrent leurs kunais dans le ventre de Zabuza.

 

A l’intérieur du bâtiment, le ninja au masque continuait ses recherches avant de prendre un couloir se trouvant à sa gauche. Les bruits couvraient tous les couloirs du bâtiment, les élèves s’étaient rassemblés dans leurs chambres. Sous les ordres de leurs professeurs, chaque élève avait rejoint sa chambre juste le temps pour que les professeurs éliminent la menace que représentait Zabuza. Des que le ninja au masque prit le couloir à sa gauche, il focalisa son attention sur une chambre se trouvant au fond du couloir. Il se dirigea vers la chambre sans s’arrêter ni faire attention aux bruits des élèves. Il défonça la porte de la chambre avec un puissant coup de pied puis entra. Une élève se trouvait au fond de la chambre et tenait un kunai en main comme si elle attendait l’arrivée d’une tierce personne. Le ninja au masque avança d’un pas et l’élève se mit en position de défense. Le ninja au masque n’avait pas de temps à perdre au sein du bâtiment, il ne voulait pas attirer l’attention sur sa présence. Il se déplaça avec une telle vitesse que l’élève fut surpris, réapparu derrière et lui asséna un coup de poids faible sur le cou pour la mettre à terre. Il mit le corps inanimé sur son épaule et exécuta un signe de mudra avec sa main gauche puis disparu sans laisser des traces de son passage.

 

Des gouttes d’eau  sortaient du ventre de Zabuza à la place du sang. Ils comprirent qu’il faisait face à un clone. Une voix leurs parla avant que le clone ne se dissipe complètement.

-vous avez prit beaucoup de temps pour remarquer que vous faisiez face à un de mes clones dit Zabuza qui était assis dans une fenêtre au cinquième niveau. Il descendit de sa fenêtre et leurs rappela se dire : à 5 ou à 15, vous ne faites pas le poids contre moi. Il composa quelques mudras avant de lancer : kirigakure no jutsu _ ninpô-camouflage dans la brume. Un épais brouillard commença à se former et à couvrir toute l’école. Le brouillard était si épais qu’on ne pouvait pas voir de loin. Dans ce village, dit Zabuza dans le brouillard, on met surnom Zabuza le démon ou le tueur silencieux. Pour vous, je vous ferais une démonstration. Des rires fou de Zabuza furent suivit d’un grand silence à travers le brouillard. Le long moment de silence fut brisait par des cries.

Quand le brouillard disparu, Zabuza et l’homme au masque qui portait le corps, sur son épaule s’étaient enfin rassemblés avant de repartir.  Les corps sans vies de 5 ninjas gisaient sur le sol et leurs sangs se propageaient dans le couloir de l’école.

 

_____

 

-enfin la frontière dit Kiba. L’équipe huit était enfin arrivée à la frontière avec le Pays de la Cascade. La mission était presque une réussite et le point d’échange se situait de l’autre côté. Il ne restait qu’à traverser la rivière pour rejoindre le pays de la cascade.

-la mission est presque réussie dit Kurenaï avec soulagement. Il ne nous reste qu’à traverser et à remettre l’enveloppe aux ninjas d’Iwa.

-qu’attendons nous pour traverser répliqua Kiba qui se précipita à la traversée.

-attention Kiba cria Kurenaï. Le maître chien s’arrêta brusquement avant d’effectuer sa traversée. Un mur d’eau de plusieurs mètres s’éleva pour l’empêcher de traverser et de rejoindre l’autre bord. Les deux ninjas de Kusa apparurent de l’autre côté de la frontière, du côté du Pays de la Cascade.

Après le combat dans la forêt, les deux équipes s’étaient perdues de vue. Chacune des équipes a su continuer sa mission.

-dans la forêt, dit Hakino, nous avons eu dû mal à vous retrouver après notre combat. Il prit un moment de soupire puis ajouta : nous avons décidé de vous attendre à la frontière.

-votre route s’arrête ici termina Kho. A ce moment, Kiba se précipita pour la traversée sans se préoccuper du danger qui l’attendait. Le mur d’eau faisant office des barrages réapparu et le stoppa dans on élan.

-assez s’énervant Kiba. Il sorti Akamaru de son manteau et le plaça à ses côtés. Tu es prêt Akamaru s’adressa Kiba à son chien. Akamaru rétorqua en aboyant pour signaler à son maître qu’il était prêt. Après avoir transformé Akamaru en son double, Kiba lança : gatsuga _ la morsure de l’homme-bête. Kiba et Akamaru exécutèrent leur technique et passèrent à travers le mur d’eau qui empêchait toute traversée. Ils atterrirent du côté de la frontière du Pays de la Cascade suivit par Kurenaï, Shino et Hinata. Les deux équipes se faisaient face une fois de plus, comme dans la forêt. Cette fois ci, les choses étaient beaucoup plus différentes que lors de leur première confrontation. Pour l’équipe huit, la mission arrivais à son terme. Elle était déjà dans le Pays  de la Cascade et il ne restait qu’à atteindre le point d’échange. Pour les ninjas de Kusa, c’était la dernière chance pour récupérer la lettre.

-encore eux se dit Kurenaï. Si près du but, nous ne pouvons pas reculer. Kiba, Shino, Hinata ordonna-t-elle. Préparez-vous au combat. Kiba et Akamaru passa en premier avec la technique de la morsure de l’homme-bête. Cela n’a eu aucun effet sur ces adversaires qui s’écartèrent à l’approche de la technique de Kiba.

-reculez cria Kurenaï. Le sensei de l’équipe huit demanda à ses élèves de battre en retraite pour trouver une stratégie. Kurenaï exécuta quelques mudras et lança sa technique d’illusions : magen-jyubakusatsu _ illusion démoniaque-puissante illusion distordante. Kho et Hakino étaient prise dans le genjutsu de Kurenaï ainsi que Kiba et Akamaru  qui n’avaient pas entendu l’ordre de leur sensei. Ils furent plongés, tous les 4, dans le monde d’illusion de Kurenaï où des plantes leurs couvrirent le corps, les plantes prenaient vie et forme. Kho et Hakino se libérèrent de l’emprise du genjutsu de Kurenaï par une technique d’annulation.

De retour dans le monde réel,  Kho profita du fait que Kiba et Akamaru étaient toujours prisonnier du monde d’illusion pour les frapper ; il donna un puissant coup de poing dans le ventre du premier suivit d’un uppercut et donna un super coup de poing sur la joue du second. Kiba atterrit à quelque mètre derrière ses amis après l’attaque qu’il a subit et Akamaru tombant quelque mètre à droite de Shino, et avait reprit sa forme originale. Shino lança ses insectes pour stopper les attaques de leurs adversaires. Ces insectes furent accueillis par une technique de feu de Kho.

-tant qu’ils auront leurs chakras en grande quantité, ils nous feront perdre du temps fait remarquer Kho à Hakino. S’ils n’ont plus de chakra, cela nous facilitera la tâche. Hakino sourit, avança, exécuta quelques mudras avant de lancer :

-hijutsu-kirisame _ technique secrète-l’inverse acérée. Une petite pluie commença à arroser l’endroit où se trouvaient les ninjas de Konoha. Une pluie comme les autres. Kiba se mit debout, se tenant toujours le ventre.  Il fut semblant d’oublier sa douleur quelques instants pour contre-attaquer. Il se plaça au côté de Shino pour combiner leurs attaques.

-une simple pluie ne pourras pas m’arrêter se dit Kiba. Nous forçons le passage dit Kiba qui s’adressait à Hinata et à Kurenaï, attendait le bon moment pour passer ; finissons-en termina-t-il: jûjin ninpô _ la voie de la bête.  Les griffes de Kiba changèrent de tailles et ses capacités et sa vitesse de déplacement augmentèrent.

-tu es prêt demanda Shino à Kiba. Kiba  se prépara à l’assaut. Mais à l’instant où Kiba voulu partir à la charge, il sentit une sensation très étranger. Il posa les genoux à terre ainsi que les autres membres de son équipe. Ils perdaient leurs forces ainsi que leurs chakras.

-cette pluie est très spéciale dit l’utilisateur de la technique. Elle absorbe le chakra au contact termina-t-il.  Kho avança à hauteur de son coéquipier.

-si vous nous avez rendu la lettre au départ, tout cela n’aurais jamais dû arriver. Kho composa  quelques mudras avant de dire : katon-gokakyu no jutsu _ katon-technique de la boule du feu suprême. Kho cracha une énorme quantité de feu qui se dirigea vers les membres de l’équipe huit. L’équipe huit ne pouvait plus bouger, épuiser par la pluie qui leurs absorba la grande quantité de leur chakra, les membres de l’équipe étaient à la merci de leurs adversaires. Ils étaient perdus et faisaient face à leur destin, la mort. Trouver la mort lors de leur première mission, qui l’aurait crue. Mourir sans même connaître la joie d’avoir mener une mission à bien. Ils attendaient leur dessein, leur fin.

 

-doton-doroheki _ doton-le mur de boue dit une voix provenant derrière les ninjas de Kusa. Un mur de boue arrêta l’avancé du feu et laissa respirer les ninjas de Konoha. Nous sommes arrivés au bon moment dit une voix. Deux ninjas arrivèrent accompagnaient d’Hinata. Les deux ninjas portaient des masques de la division ANBU du village de Taki. Hinata avait continuée sa mission en laissant l’équipe huit au combat. Grâce à l’illusion de Kurenaï qui a fait diversion, cette manœuvre a permis de laisser une voie de passage à Hinata pour rapporter la lettre au point d’échange.

Les deux ninjas d’Iwa remarquaient qu’ils étaient trompés. Hinata qui était près de Kurenaï se transforma en insectes, un clone d’insecte de Shino. Ils s’étaient rendu compte de leurs erreurs. Il n’eut pas de combat entre les ANBU de Taki, une technique de pétrification immobilisa les deux ninjas de Kusa.

-une semaine de repos nous feras un peu du bien se soulagea Kiba d’avoir fini la mission. Il reprit son chien avant de suivre les ninjas de Taki, lui et le reste de son équipe.