Fin d'un monde...ou début d'un autre?

par Aeson

Chapitre 1.

Titre : Fin d’un monde…ou début d’un autre ?

 

    La quatrième grande guerre ninja…

Une épreuve qui choqua tellement le monde shinobi qu’elle laissa des marques indélébiles dans la plupart des mentalités…

Un ninja respirait difficilement en se tenant l’estomac, d’où on pouvait voir couler un liquide carmin…

C’était un jeune homme, d’environ dix-sept ans, les cheveux d’un blond doré pourtant à ce moment-là presque rouge tellement ils étaient imprégnés de sang, des yeux bleus où on pouvait voir une tristesse effroyable entremêlée d’une détermination sans borne.

Il était habillé d’un ensemble orange et noir, surmonté d’un gilet vert symbole des jounins de Konoha et d’une cape blanche ornée de flammes rouges vives…

Il était agenouillé dans un cratère encore fumant qui se remplissait peu à peu d’eau dû à une pluie torrentielle qui s’abattait sans relâche sur la terre…terre qui semblait avoir subie d’incroyables dommages vue sa couleur noirâtre à certains endroits, et les nombreux cratères qui jonchaient le paysage.

Mais ce n’était pas cela qui attristait le jeune homme…

Jusqu’à l’horizon même, il pouvait voir un paysage d’horreur…des corps jonchaient le sol, tellement nombreux qu’ils semblaient former une couche morbide…le sang résultant de tous ses morts colorait l’eau de sa couleur si singulière et son odeur métallique emplissait l’air…et pour finir…des flammes d’un noir profond dansaient ça et là sur les corps, les carbonisant peu à peu…

Le blond serra ses mains en pensant à tous ses proches qui malheureusement faisaient partie de ces personnes immobiles sur le sol, le visage livide, les lèvres closes d’où s’échappaient encore quelques filets d’hémoglobine…

Shikamaru…Chôgi…Ino…Kiba…Shino…Neji…Tenten…Lee…Iruka-sensei…Gai-sensei…Kurenai-sensei…Bee…Karin…Gaara…Aa-sama…Le vieux Oonoki…Mei Terumi…Tsunade…Konohamaru…K…Kakashi-sensei…S…Sakura…S…Sasuke…

Des larmes s’écoulèrent lentement de ses yeux…

Il avait…tout…perdu…

Ses amis…sa famille…les personnes qu’il respectait profondément…ses frères ninja…tous morts…

Pourquoi fallait-il que cela arrive ?

Etait-ce un genjutsu, un mauvais rêve comme cela lui arrivait assez souvent ?

Mais il avait beau se pincer, rien ne changeait…à part la douleur lancinante qu’il avait dans le cœur et l’odeur morbide des corps qui commençait à monter dans l’air…

Alors qu’il allait une nouvelle fois se lamenter il entendit son prénom être prononcé.

-Naruto-kun!

Il se retourna difficilement et aperçut une silhouette familière.

Une personne de son âge, vêtue d’une tenue de jounin qui cachait son kimono familial, lui-aussi surmonté d’un gilet vert et d’un bandeau de ninja qui ne cachait pas son visage d’une incroyable finesse…ses longs cheveux d’une couleur bleue-violet s’agitaient dans son dos tandis qu’elle courrait vers lui…ses yeux immaculés comme la neige montrant sa provenance du clan Hyuuga étaient teintés de tristesse pour ses camarades tombés au combat mais aussi d’inquiétude à son sujet…

Hinata…Hinata était toujours vivante…en assez bonne santé…Hinata…

Elle finit par arriver vers lui et mit ses bras sous les épaules du jeune homme pour l’aider à se relever péniblement.

Naruto sentit son cœur s’apaiser légèrement ; une de ses amies était encore en vie et il allait tout faire pour qu’elle le reste.

Un autre bruit de pas lui fit tourner la tête vers la droite.

Naruto Namikaze Uzumaki grogna de rage en voyant la personne qui s’approchait lentement d’eux tout en titubant violemment.

Une cape noire bordée de nuages rouges…un masque orange orné de cercles concentriques et de trois trous…dans son œil droit brillait une pupille rouge sang ornée de trois virgules et son œil gauche était violet avec quatre cercles noirs…le troisième trou ne semblait être là que pour la forme…on pouvait voir d’importantes blessures présentes sur son corps et ses gans autrefois si noirs étaient troués et brûlés…

Le blond sentit se fureur jaillir de lui et sans y penser il serra ses poings.

Ses yeux devinrent subitement de la même couleur que l’œil gauche de celui qui semblait être leur adversaire…

-Je vois que ta pupille est désormais semblable à celle de Nagato…intéressant…

Malgré sa voix grave, l’homme titubait de plus en plus fréquemment signe de son épuisement…

-Mais lorsque j’aurai…j’aurai capturé Kyuubi…j’aurai tout le temps pour…pour me reposer avant de mettre au point mon plan de l’œil de la lune…

-Tobi…alias Madara Uchiwa…je ne te laisserai jamais capturer Kyuubi ! Je préfère disparaître plutôt que de te laisser le sceller dans le Gedô Mazo ! Tu m’entends ?! Je ferai tout ce qu’il faudra, tout ce qui est en mon pouvoir pour t’en empêcher…

-Trop tard c’est la fin…

Néamoins, avant qu’il puise faire quoique ce soit un violent coup de pied le projeta en arrière et lui fit percuter un rocher.

Hinata venait d’intervenir.

Elle se dépêcha  de revenir soutenir son compagnon qui avait un peu de mal à respirer et utilisa ses compétences en médecine pour soigner du mieux qu’elle pouvait ses blessures.

Un murmure se fit entendre et les deux ninjas levèrent les yeux vers la forme étendue de leur ennemi qui semblait ramper vers eux.

-Pauvres fous…il est inutile de tenter quoi que ce soit…j’ai déjà gagné…

Son masque tomba alors révélant le visage d’un homme tourmenté par l’envie de pouvoir, par un siècle de haine et de cruauté…

-Je vais vous mettre hors d’état de nuire et je récupérerai Kyuubi. Mais puisque jeune fille, tu sembles tellement tenir à lui, je vais t’anéantir avec lui…

-Tu sembles n’avoir plus aucune force…mais ce n’est pas pour cela que je vais mon montrer tendre avec toi, Madara ! Tu as détruit tellement de vies…mes parents…mes amis…tes propres pions de l’Akatsuki…la famille Namikaze…la famille Uzumaki dont Karin, Nagato et moi-même étions les derniers représentants…ton propre clan…des millions d’innocents dans quatre grandes guerres successives…mon idéal ! La vie des tous mes amis ! Je ne te pardonnerai jamais ce que tu as fait !

-Je ne…regrette pas ce que j’ai fait…tout pour le…plan de l’œil de la lune…

Madara semblait avoir de plus en plus de difficultés à avancer.

Il eut cependant un petit rire…

-Je…je me rends compte que je n’aurais jamais assez de forces pour continuer à me battre et sur ce point tu as raison, Kyuubi. Mais si je ne peux l’avoir…personne ne l’aura ! Cette technique est imparable…

Le vieil homme se mit à faire des signes puis il prononça d’une voix faible.

L’échine de Naruto s’hérissa en voyant les mûdras de son adversaire. Le sceau qui se formait peu à peu autour d’eux était en effet imparable…

Il se tourna vers son amie qui écarquilla les yeux en voyant son regard terrifié.

-Hinata ! Vas-t-en ! Il va utilise un jutsu mortel pour lui comme pour nous !

Elle le regarda, puis étrangement sourit doucement.

-Je ne partirai pas Naruto.

Il fut surpris tout autant par le fait qu’elle n’avait pas rajouté de suffixe à son nom que sa décision de rester avec lui.

-Mais je t’ai…

-Je ne partirai pas car je ne le désire pas…si on doit mourir, alors ce sera ensemble…tu es la dernière personne que je connaisse dans ce monde et qui soit encore vivant…

-Hinata, je ne veux pas que tu meures !

-La mort est-elle plus horrible que de vivre seule au monde ?

La voix du jeune homme cessa aussitôt tandis qu’il la regardait d’un air abasourdi.

Des souvenirs de son enfance lui revinrent en mémoire…des souvenirs tellement douloureux qu’il avait profondément enfoui dans sa mémoire…

Une voix bien connue le sortit de ses songes.

-Arrête de t’anéantir avec ses souvenirs…le passé est le passé…puisque nous sommes condamnés à disparaître, faisons-le la tête haute !

Naruto cilla avant de se détendre et de sourire.

Tu as raison Kurama…puisque nous allons mourir, autant être fier…je ne regrette de toute façon pas grand-chose à part la disparition de mes compagnons…je suis jeune mais j’ai eu la chance de pouvoir me lier d’amitié avec beaucoup de monde et par exemple avec toi…

-N’importe quoi ! Je n’ai jamais pu te supporter !

Cependant le regard plein de fierté et le sourire étrange du renard millénaire montrait qu’il était du même avis que son hôte.

La pression du bras d’Hinata se fit plus forte et Naruto, sortant de ses pensées vit que le fuinjutsu de son adversaire était presque terminé.

Cependant, ni Hinata, ni Naruto n’eurent peur.

Ils avaient compris qu’ils allaient disparaître en même temps que leur ennemi commun mais ils étaient heureux de pouvoir décéder ensemble…

Madara finit sa très longue série de mûdras et prononça d’une voix presque inexistante.

 

FUUIN NO JUTSU, LE JUGEMENT DU SHINIGAMI…

 

Le sceau entourant les trois protagonistes passa d’un vert clair un bleu océan et ceux-ci disparurent pour ne plus réapparaître dans le monde qu’ils connaissaient…

 

    -Naruto…

Le jeune homme se réveilla lentement, tentant de lutter contre l’engourdissement de tous ses membres.

-Naruto…

La voix d’Hinata.

C’était tout ce que savait le blond avant d’ouvrir les yeux.

La jeune femme était à genoux à côté de lui, l’air inquiet, à tenir sa main droite dans la sienne.

-Hi…Hinata.

-Naruto…est-ce que tu vas bien ?

-Je…je ne sens plus mon corps…mais…où sommes-nous ?!

La fille ainée de Hiashi Hyuuga aida son ami à se relever.

Le décor autour d’eux était tellement étrange qu’ils ne purent rien dire, observant lentement tous les détails de l’environnement.

Un monde constitué de carrés blancs étranges qui flottaient à quelques mètres du sol ou qui tapissaient le sol.

-Je l’ignore. Ca fait à peine quelques minutes que je suis levé et je n’ai toujours pas compris où nous étions…

-Est-ce que la technique que Madara a mise en place a échoué ?

Un toussotement les fit se retourner.

Un peu plus loin, le concerné était allongé et crachait du sang.

-Vous croyez vraiment que j’ai raté mon coup ?!

Il ricana d’une manière tellement sinistre que le blond en eut froid dans le dos.

-Votre destin est déjà scellé ! Vous allez mourir ! Je vais utiliser l’âme de ton amie pour faire un sacrifice et te tuer !

La voix vibrante de l’hôte de Kurama retentit vibrante de confiance et de courage.

-Le destin n’a jamais existé et alors on est amené à le dépasser ! Crois-tu que j’ai eu jusqu’à aujourd’hui une vie amusante ?! Et pourtant, je n’ai jamais renoncé ! J’ai toujours tenu mes promesses et je continuerai à les tenir quoi qu’il arrive !

Hinata sourit tendrement à son ami mais celui-ci ne put le voir, tourné vers Madara qui continuait à cracher du sang.

-S’il y a une chose qui est claire, Madara-teme, c’est que tu ne t’en prendras pas à Hinata ! C’est la seule personne qu’il me reste et auquel je tiens (les joues de la jeune femme s’empourprèrent) !

Le dernier des Uchiwas encore en vie ricana bien que son souffle se faisait chaque seconde de plus en plus rauque.

-Qu’est-ce qu’il y a de si drôle ?

-Hahaha…et dire que vous croyez que c’est moi qui vais vous éliminer…je ne peux plus le faire étant donné mon état et je sais que je risque de ne pas pouvoir l’utiliser avant bien longtemps, avant mon complet rétablissement, pour éliminer les derniers misérables à s’être élevés contre l’Akatsuki. Mais au moins, je peux encore utiliser cette technique ! Non, je vais demander à quelqu’un d’extrêmement puissant de le faire ! Ce sera ma dernière volonté ! Vous ne sortirez pas d’ici vivant !

Alors que Naruto allait répliquer quelque chose, il sentit un frisson de terreur lui remonter dans le dos jusqu’à atteindre l’arrière de son crâne.

Quelque chose, ou plutôt quelqu’un arrivait…et cette personne était d’une incroyable puissance.

Hinata ressentait elle-aussi l’arrivée de cette présence et se serrait contre son ami en observant l’endroit où ils se trouvaient. Elle eut l’espace d’un instant l’envie d’activer son byakugan mais elle réalisa aussitôt que cela inciterait la personne de les attaquer. Et puis, ils ne devaient pas avoir peur de la mort…la mort était inéluctable et frappait là où elle voulait sans qu’on puisse faire quoi que ce soit.

Le blond tourna son regard vers celui de son amie et n’y vit que la confiance et une grande lueur qu’il ne comprit pas.

Cela le rasséréna et c’est avec un air franc et droit qu’il attendit.

-Hahaha ! Vous allez mourir !

Naruto n’écouta même pas le rire grinçant de Madara et ferma lentement les yeux, savourant ce qu’il pensait être ses dernières minutes de vie.

Il sentit Hinata se coller encore plus à lui, posant sa tête sur son épaule, ce qui le fit légèrement rougir.

La pression de l’air se fit encore plus forte et les deux jeunes adultes ouvrirent légèrement les yeux.

Leur gorge s’asséchèrent subitement car devant eux se trouvait l’incarnation même de la mort : le Shinigami.

Faisant partie du clan Uzumaki, Naruto savait qu’il avait devant lui une vraie divinité que sa famille avait toujours honorée et servie.

Le dieu était habillé d’une tunique blanche comme la neige, d’un bas de la même couleur ; il tenait dans ses mains un énorme couteau et dans l’autre un sablier symbolisant le temps. Sa longue chevelure blanche comme celle de l’ancien sensei de Naruto, Jiraiya, descendait sur ses épaules jusqu’au bas de son dos et le blond put voir qu’elle était terminée par six lames en forme de virgule. Mais ce qui était le plus impressionnant, c’était ses yeux de couleur nuit qui semblaient transpercer l’âme de celui ou celle qui le regardait.

-Shinigami-sama. Fit-il en s’inclinant.

Hinata fit de même, étant elle-aussi consciente de la véritable puissance qu’elle avait devant elle.

Madara ricana de plus belle, et avec ses forces hésitantes, il se traîna sur quelques mètres avant de tousser et de montrer ses deux adversaires du doigt.

-Shinigami ! Je t’ai appelé pour que tu prennes la vie de ces deux personnes ! Fais-le ! Tu ne peux pas refuser par la technique que j’ai utilisé l’âme d’une personne et je veux que tu prennes celle de la Hyuuga !

L’immortel se tourna lentement vers la personne qui venait de lui parler, non, de lui ordonner quelque chose.

Sa voix grave retentit dans tout l’air autour des trois mortels.

-Tu es bien présomptueux humain de croire que je ne peux refuser quelque chose…tes pouvoirs bien que puissants n’ont aucune prise sur moi et m’indiffèrent vraiment.

Le dieu ferma ses yeux avant de les ouvrir de nouveau lentement en entendant son interlocuteur jurer.

-Je suis l’être le plus puissant sur terre et si j’avais le Juubi en ma possession, je serais votre égal ! Ne me prends pas à la légère ! La technique que j’ai utilisée oblige à un sacrifice mais en échange, elle peut envoyer n’importe qui croupir dans ton estomac pour l’éternité !

Le rire du dieu lui répondit.

Naruto et Hinata regardaient la scène, les yeux écarquillés, respirant doucement pour ne pas déranger le dieu qui semblait être dans une transe étrange.

Le Shinigami s’arrêta brutalement de rire et ses paupières couleur onyx se froncèrent tandis que ses yeux devenaient immenses.

-Tu crois vraiment mortel, m’enseigner quelque chose ? C’est toi qui ne connais rien à cette technique ! Elle a été créée sur mon ordre par les Uzumakis, mes serviteurs qui m’ont toujours servi fidèlement ! La technique oblige bien-sûr à un sacrifice mais il ya un hic.

La respiration du jeune jounin blond se bloqua tandis que l’atmosphère devenait de plus en plus glaciale, à la limite du supportable.

-Je peux décider si oui ou non, je prends la vie de la personne se sacrifiant ! Et c’est là où réside ton erreur ! Tu penses que la vie, l’amour sont insignifiants ! Quelle bêtise de croire cela ! Tu n’es pas le seul à avoir utilisé cette technique ! Cinq personnes l’ont fait avant toi ! Le Rikoudou Sennin en personne, le Shodaime Hokage, Mito Uzumaki, Kushina Uzumaki et le Yondaime Hokage ! Les seules personnes l’ayant utilisé et qui ont gagné mon respect et ma confiance ! Contrairement à toi ! Tu désires sacrifier les autres pour ton profit ! En fait, tu me crains tellement que tu cherches par tous les moyens à te dérober à mes pouvoirs ! Saches que tu n’y arriveras pas !

La pression de l’air diminua et les deux jeunes adultes reprirent péniblement leur respiration.

Naruto avait l’esprit vague tandis que le nom des cinq personnes que le Shinigami avait énoncé tournait dans sa tête. Toutes les cinq avaient un lien avec lui…le Rikodou parce qu’il avait hérité des rinnegans que ce dernier possédait aussi, le Shodaime parce que c’était son arrière grand-père, Mito Uzumaki parce que c’était son arrière grand-mère, et les deux derniers parce que…c’étaient ses parents.

Ils ont tous servi le Shinigami en utilisant cette technique et ses dérivés. Ce sceau a d’abord pour but de prouver au dieu sa fidélité.

Comme s’il l’avait entendu, le dieu tourna la tête vers lui et l’Uzumaki cru voir un léger sourire apparaître sur ses lèvres blanches.

Hinata hoqueta légèrement tandis que la pression de l’air redevenait extrêmement forte.

-Tu as voulu trop longtemps jouer avec le feu, Madara Uchiwa et tu en payes les conséquences. Car quand on joue avec les flammes, on se brûle. Tu as utilisé un fuinjutsu que tu as certainement volé dans la bibliothèque à ton avantage propre alors qu’il n’était utilisé que pour la communauté, pour l’ensemble d’un groupe. Tu as détruit des milliers de vie, et tu as voulu sacrifier une fille qui m’a toujours respecté pour assassiner son compagnon, un membre du clan Uzumaki, le clan qui m’a accueilli et qui m’a juré allégeance ! C’est impardonnable !

De plus, humain, ce n’est pas à toi de réveiller le Juubi ! Tu en est incapable ! Car si jamais tu le réveillais, tu serais incapable de le contrôler !

-C’est impossible ! Le Gedô Mazo a pour particularité de retenir le chakra des démons à queues ! Et même si je dois mettre le Kyuubi en dernier, il peut supporter la puissance du Juubi ! De toute façon, je serai le jinchuriki de cet être surpuissant et je régnerai sur le monde grâce à mon plan de l’œil de la lune !

-C’est faux. Tu ne seras jamais le jinchuriki du Juubi pour la bonne raison que le démon que j’ai créé il y a des milliers d’années ne peut être contrôlé ! La seule personne pouvant contrôler le biju à dix queues est un Uzumaki, le dernier des Uzumakis.

Naruto écarquilla les yeux, le cœur battant la chamade, n’en croyant pas ses oreilles.

Ses entrailles se nouèrent douloureusement tandis qu’il essayait d’assimiler l’information.

Il était déjà le porteur de Kurama et il devait en plus en porter…un deuxième ?

La voix du biju à neuf queues se fit entendre dans son esprit.

-Pas exactement gamin. En fait, le Juubi est la fusion des neufs bijus. C’est une créature que Shinigami-sama avait créé pour punir les humais devenus trop arrogants, trop cupides, trop haineux…

En gros, il peut être considéré comme un outil pour montrer aux hommes la limite entre eux et les dieux…

-Exactement même si je ne crois pas que le Juubi aimerait que tu le considère comme un outil…c’est d’après ce que j’ai compris le dieu de la mort qui a demandé au Rikodou Sennin de nous créer car le biju à dix queues était devenu incontrôlable même pour lui…

Je me demande comment Shinigami-sama n’a pas pu contrôler cette créature puisqu’il est tout puissant…il n’est pas considéré par ma famille comme un des dieux de la création pour rien…

Le fils de Kushina Uzumaki reprit conscience de ce qui l’entourait lorsque la poigne d’Hinata se renforça sur son épaule.

Il regarda devant lui et vit l’immortel s’approcher lentement de Madara, augmentant à chaque instant son aura meurtrière, à tel point que les deux ninjas de Konoha devaient se soutenir l’un à l’autre pour ne pas tomber à genoux.

Le dernier Uchiwa semblait en souffrir autant si ce n’est plus car ses yeux étaient tellement exorbités qu’on pouvait voir les veines qui pulsaient autour de la rétine du sharingan.

Le Shinigami avançait toujours et finit par s’arrêter devant la tête du chef de l’Akatsuki.

Sa voix se fit entendre, tellement froide qu’elle fit chuter la température des environs, déjà bien fraiche par l’apparition de l’immortel.

-Tu désire faire un sacrifice pour sacrifier ce jeune homme mais je ne peux le faire, car ce jeune homme et cette jeune femme sont tous les deux destinés à faire de grandes choses. Naruto Uzumaki fait partie, comme je l’ai déjà dit du seul clan à m’avoir jamais servi et par respect envers celui-ci, je ne peux sacrifier son dernier membre. Quant à Hinata Hyuuga, elle m’a toujours respectée et je sais parfaitement que son compagnon irait jusqu’à me défier pour la protéger ; elle a elle-aussi un rôle très important à jouer. Tu as utilisé ce jutsu sans tenir compte des véritables conséquences, mais comment aurais-tu pu faire différemment, toi qui ne te soucie pas des autres ? Je vais faire un sacrifice…mais ce sera toi qui seras le sacrifié !!

-Quoi ?! Non !! Tu ne peux pas faire ça Shinigami !! J’ai encore plein de choses à faire sur terre !! Je ne veux pas mourir !! Tu m’entends Shinigami !! Je vais rester sur ce monde et je vais réveiller le Juubi !! tu n’es pas en capacité de me tuer !! Et je deviendrais ton égal !! Non ton supérieur !! Et au diable tes menaces !!

Hinata comprit aussitôt que leur ennemi venait de faire une erreur mortelle…que Madara supplie le dieu de la mort de ne pas partir était une chose mais qu’il le dénigre et remette en question les lois instaurés par l’ensemble des dieux, c’était extrêmement grave.

Cependant, la folie de l’ancêtre de Sasuke Uchiwa était telle qu’il avait complètement perdu ses repères et son jugement. Il se fichait complètement du fait qu’il avait devant lui un être d’une puissance absolue…et il allait le payer très cher…

Le froid s’intensifia encore obligeant Hinata et Naruto à se coller l’un contre l’autre pour se réchauffer (bien qu’ils soient gênés).

La voix du dieu était froide comme la glace et si comme Madara, les deux autres shinobis avaient pu apercevoir ses yeux, ils auraient pu comprendre que la fureur du Shinigami allait être terrible…

-J’ai l’habitude de demander au condamné s’il a une dernière volonté avant que je prenne son âme mais toi, Uchiwa, tu n’auras pas cette chance. Je vais t’envoyer dans mon estomac où tu y resteras pour l’éternité !

-NON !!!!!

-Adieu, Uchiwa Madara.

Un immense cercle de couleur noir apparut autour du chef de l’Akatsuki.

Ce dernier hurla de rage, tellement furieux et terrifié qu’il en tremblait.

Soudain, comme s’il était constitué de sable pris dans un violent vent, celui-ci disparut lentement sous forme de poussière qui fut aspiré par le dieu de la mort.

Un silence absolu s’installa alors.

Le dieu de la mort qui s’était retourné vit que les deux adolescents étaient dans un état second.

Il eut un petit sourire en sondant leurs pensées.

Aucun des deux shinobis n’arrivait à croire que leur pire ennemi, le chef de l’Akatsuki qui avait perpétré tellement de crimes, qui avait volé tellement de vies…était mort…bel et bien mort.

Naruto s’agenouilla lentement et pria.

-Merci Shinigami-sama…j’avais fait une promesse que je libèrerai le monde de cet homme, que je me battrai pour le repos de ceux qui ont été tué par sa faute et grâce à vous, ils peuvent partir en paix.

Le léger sourire du dieu s’accentua légèrement.

-Naruto Uzumaki. Hinata Hyuuga.

Les deux ninjas le regardèrent attentivement.

-Je vous observe attentivement depuis longtemps et je dois dire que je suis impressionné par vos capacités, par votre mental, par votre nindo semblable. Vous avez un destin si sembable…

-Pourquoi nous dire cela Shinigami-sama ? En prenant part à la quatrième grande guerre, nous savions que nous risquions notre vie pour protéger ceux que nous aimions et nous nous sommes battus. Nous sommes désormais face à vous prêts à entrer dans le royaume des morts, prêts à retrouver nos compagnons et nos familles.

La voix d’Hinata était douce et semblait pourtant résonner incroyablement fort ici.

Le visage du dieu se fit plus mélancolique.

-Si vous étiez mort, je vous aurai laissé entrer et laissé retrouver vos compagnons mais hélas, c’est impossible.

-Le jutsu de Madara. Devina Naruto.

-C’est exact. Même si vous êtes des personnes que je respecte, je ne peux que respecter mes propres lois. Néanmoins, je peux faire une exception pour vous deux. Réfléchissez bien à ce que je vais vous dire.

Il est clair que les deux combattants du pays du feu furent extrêmement attentifs à ce que leur interlocuteur allait dire.

-A cause de Madara, il vous est impossible de rentrer dans votre monde et puis…à quoi bon puisque presque toutes vos connaissances sont déjà passées dans l’autre monde ? Je vous propose donc deux solutions à ce problème. Soit vous décidez de disparaître et vous irez me rejoindre…vous pourrez bénéficier d’une « vie » calme et paisible, à l’abri du danger…soit vous décidez de continuer l’aventure…dans un autre monde différent du vôtre…dans ce cas, vous risqueriez de trouver le danger mais vous pourrez profiter d’une vie trépidante et vous refaire des amis…à vous de décider.

Naruto regarda la jeune femme et la consulta du regard.

-Où que tu ailles, Naruto, je te suivrai.

Le blond la regarda d’un air ému, puis prit une grande inspiration.

Il pensa à tous ses proches, à tous ceux qui s’étaient battus pour lui, à tous ses amis qui s’étaient sacrifiés pour lui, à son propre nindo…

Vous vous êtes tous battus pour moi, vous avez protégé comme moi tous ceux que vous aimiez…vous avez combattus pour mon rêve qui n’est malheureusement plus…celui d’être Hokage et de protéger la paix dans le monde…néanmoins, il me reste un nindo…celui de protéger mon amie et tous ceux que j’aurai…car oui, mon choix est fait…je ne vous retrouverai pas tout de suite tout le monde…je vais suivre mon chemin avec Hinata…dans un nouveau monde.

-Mon choix est fait Shinigami-sama.

-Je suppose vu ton air, que tu es prêt à te jeter vers l’inconnu…vers un nouveau monde, n’est-ce pas ?

-Oui.

-Très bien et toi jeune fille, bien que je devine presque la réponse.

-Je vais suivre Naruto.

-Bien. C’est ce que j’espérais. Je vais vous envoyer dans un autre monde. Sachez que je sais déjà où je vais vous envoyer et que ce choix n’est pas anodin. J’espère, que vous continuerez sur à croire en moi. Mais avant de partir…

Le dieu toucha l’épaule du blond et les deux amis purent voir la silhouette fantomatique du Kyuubi jaillir du corps de ce dernier.

Si Naruto ne fut pas du tout surpris de le voir, ce fut une surprise pour Hinata. Elle savait que son ami était le porteur du si puissant Yuma mais elle ne l’avait jamais vu.

Le Shinigami eut un air sévère.

-Kurama, j’espère que dans l’endroit où ils vont aller, tu les soutiendras. Tu as failli une fois à ta tâche et bien que tu ai eu le courage de te remettre en cause, cela ne pardonne pas tout. Tu devras soutenir Naruto. Il aura besoin de toi pour accomplir son nindo.

-Bien…Shinigami-sama.

L’Uzumaki vit tout de suite que Kurama semblait être mal à l’aise et c’était normal en sachant qu’il était devant l’un des fondateurs du monde et un des amis du Rikodou Sennin, celui qui lui avait donné son nom et qui l’avait créé.

-Je ne trahirai pas la confiance que vous avez mise en moi, Shinigami-sama. Je vais tout faire pour vous prouver une bonne fois pour toute que les bijus n’ont qu’une parole.

Le dieu de la mort eut un petit rire qui était cette fois-ci chaleureux et Naruto se rendit compte à ce moment-là que la pression de l’air était retombée à la normale.

-J’y compte bien Kurama.

Hinata se tourna vers son compagnon et lui prit doucement la main.

Le blond eut un petit frisson en sentant la peau douce de son amie dans sa paume.

Cette sensation…est-ce que par hasard…

Il ne put continuer à se poser sa question que la silhouette fantomatique du Kyuubi réintégra son corps.

Le Shinigami s’avança vers eux.

-Bien. Il est temps pour vous de partir. Fermez les yeux s’il vous plaît.

Hinata et Naruto obéirent.

Naruto sentit soudain une étrange sensation, comme s’il quittait son corps sans le quitter ; c’était tellement étrange qu’il ne put demander au dieu ce que c’était.

Il entendit le Shinigami murmurer quelque chose mais il ne comprit pas ce que c’était.

Brusquement, il se sentit s’élever en même temps qu’Hinata et c’est là qu’il perdit conscience.

 

    Le Shinigami regarda les deux ninjas disparaître petit à petit comme s’ils étaient des fantômes.

Il eut un léger sourire.

-Je vais vous suivre attentivement dans vos aventures…cela fait tellement longtemps que je n’avais pas été aussi excité. Vous êtes très intéressant tous les deux.

Il disparut lui-aussi dans un bref éclat de lumière blanche, laissant la dimension étrange complètement silencieuse…