Indices et problèmes...

par bubullgom

Sakura sentit quelque chose lui chatouiller le visage. Elle ouvrit doucement les yeux, et vit deux billes bleues la regarder. Elle cligna des yeux et reconnue les yeux bleus, et les cheveux blond d’Ino. Celle-ci était penchée au dessus d’elle, et en la voyant réveillée, elle lui fit un grand sourire.

 

-SAKURAAAA !!!! Hurla-t-elle en la prenant dans ses bras.

 

Une douleur lancinante prit le crâne de la jeune femme aux cheveux rose, qui lui arracha un gémissement.

 

-Ino….putain pourquoi tu gueule….Râla-t-elle en repoussant la jeune blonde, et en s’asseyant. Et pourquoi t’es là… ?

-Tout le monde est réuni au salon ! On attend plus que toi ! Dit la blonde en se levant, et en s’étirant.

-Hnn…

Sakura regarda autour d’elle, mais la lumière la fit plisser des yeux. Son mal de tête était horrible, et le pire dans tout ça, c’est qu’elle ne se souvenait absolument de ce qui avait bien put se dérouler la veille. Elle se rappela sa beuverie avec la blonde, mais après plus rien. Elle vit une plaquette de comprimé sur une table près d’elle. Elle prit un cachet et l’avala. Elle se leva péniblement, se prenant la tête dans une main, et sortit de la chambre, accompagnée d’Ino.

Elle trouva toute sa bande, ainsi que celle de Neji assise dans les divers fauteuils et chaises. A son arrivée, tout le monde la regarda.

 

-Pas trop difficile le réveil ? Demanda Kiba amusé.

-mhm…grogna Sakura en prenant une chaise. Dites moi seulement comment « elle » elle fait pour continuer de sauter partout… continua-t-elle en désignant Ino qui souriait.

-Ino n’est pas humaine…dit Tenten en croisant les bras.

-Moi aussi je t’aime Tenten !! Dit Ino hypocritement.

-Bon assez parlé ! Maintenant que tout le monde est là, je vais pouvoir commencer. Dit Neji en se redressant. Je pense que nous devrions former des équipes de deux ou trois ! Cela sera plus simple et plus discret dans nos déplacements. Nous devrions enquêter dans chaque recoin de la ville.

-Où exactement ? Sakura et moi avons déjà fait tous les bars de la ville…on a rien trouvé. Arrêta Naruto impatient de connaître le plan de Neji.

-J’y viens…il ne faut rien laisser ! Boite de nuit, restaurants, les usines désaffectées, les hangars,  sous les ponts et tout les endroits plus ou moins douteux de cette ville !

-On fait comment pour les équipes ? Demanda Shikamaru.

-Je propose des groupes suivants : Sasuke avec Naruto, Shikamaru et Tenten, Kiba et Gaara, Sakura et Ino et moi et Océanie. Des objections ?

-Oh non…murmura Sakura en soupirant.

-KYYAA !!! Trop cool ! Sakura et moi on va trop gérer !! S’excita Ino dans son fauteuil.

-Nous la ramène pas bourrée…dit Naruto en souriant, les mains derrières la tête.

-Ah, ah, ah…fit Sakura amèrement.

Pendant que tout le monde discutait, Sasuke, assis sur une chaise reculé du groupe, n’avait pas cessé de dévisager Sakura. Celle-ci sentit un regard posé sur elle, et croisa celui de Sasuke. Ils se regardèrent, Sakura ne comprenant pas pourquoi il la fixait avec insistance.

« Pourquoi il me regarde comme ça lui ? »Se dit-elle avant de se prendre la tête entre les mains, le mal de tête reprenant le dessus.

-Bon assez discuté ! Il vaudrait mieux y aller ! Je pense que le mieux serait de se répartir les lieux à vérifier ! Sakura et Ino, vérifiez le port et la côte. Kiba, vous, vérifiez les ruelles et la zone sud, On ne sait jamais ! Sasuke et Naruto, je pense qu’il serait plus judicieux que vous attendiez ce soir pour faire les boites de nuit ! Neji et Océanie, vérifiez les hangars et les usines abandonnées. Quand à moi et Tenten, on va voir dans les petits commerces. Dit Shikamaru en se levant.

Tous acquiescèrent et se levèrent à leur tour. Ils se dirigèrent vers le hangar où ils avaient garés leurs motos et enfilèrent leurs casques. Une fois prêts, ils démarrèrent dans un bruit assourdissant, et filèrent à toute allure dans les rues malfamées de New York…

 

-Putain…pourquoi on doit attendre jusqu’à ce soir…Maugréa le blond en s’enfonçant de plus en plus dans son canapé.

-…

- Pourquoi tu réponds pas… ? Tenta-t-il en levant les yeux vers le brun avachit sur sa chaise.

-…fous moi la paix…souffla-t-il sans lever les yeux, les coudes appuyés sur le dossier de la chaise en question.

Naruto le dévisagea, ce qui n’échappa pas à Sasuke qui lui fit la remarque.

-Quoi ?

-T’es bizarre depuis hier soir…

-Non ! S’indigna-t-il en levant la tête.

-AHAH…aurais-je touché une corde sensible ?

-Ta gueule… ! Insulta le brun avant de se lever et de s’en aller.

Sasuke entra dans sa chambre et s’allongea sur son lit. Il n’arrivait pas à se sortir de la tête le baiser échangé avec Sakura, et cela l’énervait plus que tout. Il avait déjà eu plusieurs conquêtes, certes très brèves, mais pas aussi étrange que la relation qu’il entretenait avec la jeune femme aux cheveux rose. Il la méprisait, détestait plus que tout ses grands airs, mais malgré tout, ce baiser lui avait fait beaucoup d’effet. Il frappa son matelas de son poing comme pour faire sortir toutes ces pensées, qu’il trouvait stupide, de sa tête. Il se réconforta en disant qu’elle n’avait pas l’air de s’en souvenir, ce qui ne pouvait que simplifier les choses. Une fois calmé, il sortit de sa chambre et vit Naruto préparer un bol de ramens. Il passa à côté de lui en entra dans la pièce d’entraînement. Il donna quelques coups au punching-ball, puis ses coups se firent plus rapides et plus violents. Il se mordit la lèvre inférieur et déversa toute sa hargne contre le cuir déformé. Il s’arrêta essoufflé et se laissa glisser contre le mur, la tête entre les mains.

 

Ino et Sakura roulaient à vive allure, et arrivèrent dans une grande zone marchande. Elles firent le tour de quelques containers puis descendirent de leurs engins. Elles marchèrent un long moment, mais ne trouvèrent absolument rien. Elles se retrouvèrent le long de la côte, et Ino s’arrêta pour regarder la mer. Sakura continua sa route mais Ino l’interpella.

 

-Sakura…

La jeune femme se retourna pour regarder la blonde.

-Sa ne t’ai jamais arrivé… de te sentir seule ? Questionna-t-elle, plongeant son regard dans l’eau trouble.

Sakura la dévisagea, ne comprenant pas le fond de sa question, mais la blonde se retourna vivement vers elle en lui faisant un grand sourire.

-Laisse tomber !! Allons y !!

Sakura ne posa pas de questions, et elles continuèrent à marcher ensembles.

 

 

Kiba et Gaara arpentaient les rues sur leurs motos, quand Kiba n’entendit plus le moteur de son ami derrière lui. Il ralentit et regarda derrière lui, mais ne vit personne.

 

-Putain Gaara… Râla-t-il avant de faire demi tour. Il accéléra, revenant en arrière dans des ruelles plus sombres les unes que les autres, jonchées de poubelles et de détritus. Au bout de quelques minutes, il trouva le bolide rouge sang de Gaara garé au coin d’une rue. Il se gara, enleva son casque, et jeta un coup d’œil autour de lui. Il descendit de sa moto grise et avança, restant toujours sur ses gardes. C’est alors qu’il vit son ami debout, regardant droit devant lui. Il s’approcha de lui, mais s’arrêta quand il vit le visage crispé de son camarade. Il se dit que quelque chose n’allait pas et continua de marcher dans la ruelle, sans détacher son regard de son visage. Arrivé à la sortie, il lança un regard vers la droite, pour voir ce qui le mettait dans un tel état.

 

C’est alors qu’il vit une jeune femme blonde se faire bousculer par un homme beaucoup plus vieux qu’elle. L’homme l’attrapa par le poignet et la fit tomber lourdement sur le sol.

 

-ARRETEZ JE VOUS EN PRIS !! Hurla-t-elle les yeux baignés de larmes.

-Ta gueule traînée !! Je t’ai demandé où était ma tune !!!!

-Je l’ai pas je suis désolée !!

 

L’homme lui mit une violente gifle et l’attrapa par le col de son kimono.

Kiba regarda de nouveau son ami, qui venait de sortir son arme.

 

-Eh…Gaara… Dit Kiba inquiet en s’approchant doucement de lui.

Mais le roux ne semblait pas l’entendre, ni même l’écouter. Sa main se crispa sur son arme, mais avant que Kiba ait pu faire quoi que ce soit, son ami se mit à courir à toute vitesse vers l’homme et la femme à terre.

 

-NON !!! GAARA !!!

 

 

Neji et Océanie filaient à toute allure sur une grande autoroute. Ils venaient de quitter la ville, ayant vérifié plusieurs entrepôts, sans succès.

-Océanie !! On s’arrête ici !! Hurla-t-il à travers son casque pour qu’elle puisse l’entendre.

Ils se stoppèrent donc sur un terrain vague, au milieu de plusieurs usines abandonnées.

-Par ici ! Dit-il en faisant signe de le suivre.

Ils arrivèrent au niveau d’une grande porte en fer.

-C’est coincé par ici…constata la jeune femme en essayant de trouver une autre issue.

-Par ici ! Dit Neji en hochant la tête.

Il monta sur une pile de caisse, et brisa la vitre en y donnant un coup de pied. Il se protégea les yeux pour éviter les bouts de verres, puis jeta un coup d’œil à l’intérieur de la bâtisse avant d’y pénétrer, suivit rapidement d’Océanie.

La pièce était sombre, sans autres sources de lumière que quelques carreaux sales et opaques. Une multitude de caisses et de rouleaux en fer jonchaient sur le sol.

-NEJI !! Appela la brune.

Le jeune homme couru vers elle et découvrit plusieurs petites taches de sangs. Il se baissa, et caressa le sol froid du bout des doigts.

-Sec…murmura-t-il avant de se relever.

Il continua son inspection, scrutant le sol, à la recherche d’un autre indice. Il s’arrêta, plissant des yeux pour mieux voir dans l’obscurité, puis écarquilla les yeux. Il se mit à courir et s’accroupit dans un coin d’une pièce. Il ramassa un objet, alors qu’Océanie s’approchait de lui par l’arrière.

-Tu as trouvé quelque chose ? Demanda-t-elle.

Il ouvrit la main, laissant apparaître une barrette noire, surmontée d’une fleur avec au cœur de celle-ci, une perle bleue.

-Elle était ici…murmura-t-il avant d’entendre son portable sonner. Il le sortit de sa poche et décrocha.

-Oui ?

-Neji !!! On est dans la merde !!

-Kiba ??

-…

-EH KIBA !! Hurla le brun en se levant.

Il entendit un bruit de verre cassé, puis des coups de feu.

-KIBA !!

-Neji amène toi !!! On est dans la zone ouest quartier du boulevard !! Grouille !

Neji raccrocha et se tourna vers Océanie qui le regardait inquiète.

-On y va ! Ils ont des problèmes !

Elle fit oui de la tête, puis ils partirent en courant vers la sortie.

 

Ils arrivèrent enfin au bout de vingts minutes dans le quartier du boulevard. Ils tournèrent au coin d’une rue, et virent plusieurs hommes à terre.

Ils s’arrêtèrent, constatent l’ampleur des dégâts.

 

-Trop tard…dit Neji en serrant les poings.

Ils entendirent des coups de feu puis des cris à l’autre bout du quartier. Ils redémarrèrent rapidement, se dirigeant vers la source du bruit…

 

-Gaara sauve toi !! Je m’en occupe ! Cria Kiba en sortant deux revolvers de sa ceinture.

-Kiba ! Tenta Gaara, portant la jeune femme blonde dans ses bras.

-C’est bon vire !!! Hurla-t-il en se tournant vers les nouveaux arrivants.

Gaara, à contre cœur démarra en trombe, laissant son ami seul, face aux nouveaux arrivants…

 

*FLASHBACK*

 

-NON !!! GAARA !!!

 

Gaara se jeta sur l’homme et l’envoya valser contre le mur, avant de se jeter sur lui.

-Gaara…murmura la blonde avant de s’évanouir.

Kiba se jeta sur son ami, essayant de le faire lâcher prise, mais Gaara lui envoya un coup de coude dans les côtes pour le faire dégager. Il tomba sur le sol, regardant son ami déverser sa hargne contre l’homme à présent presque mort.

C’est alors qu’une balle vint se perdre dans la vitre en face d’eux. Kiba se retourna et vit deux hommes rechargent leurs armes.

 

-GAARA !! On se tire !! Hurla-t-il en dégainant son pistolet.

Il tua les deux hommes rapidement, avant de tirer son ami par le bras. Celui-ci ce décida à lâcher sa victime avant de s’approcher de la jeune femme blonde.

-Gaara merde !!! On n’a pas le temps !!

-Je l’emmène !!

-HORS DE QUESTION !!

-JE T’AI PAS DEMANDE TON AVIS!! Hurla le roux avant de se protéger la tête d’une balle qui vint heurter le mur près d’eux.

Une seconde fois, Kiba esquiva les balles et tua le nouvel arrivant. Gaara prit la blonde dans ses bras avant que Kiba ne le tire par le bras. Ils se mirent à courir, tournant au coin d’une rue. Ils montèrent sur leur moto et démarrèrent en vitesse. Plusieurs poursuivants arrivèrent derrières eux, également sur des motos.

-Et merde !! Cria Kiba en prenant son téléphone, composant un numéro :

-Oui ?

-Neji !!! On est dans la merde !!

-Kiba ??

Kiba tourna, évitant les débris de verres volant d’une vitrine, sous l’impacte d’une balle.

-EH KIBA !!

Kiba s’essuya le front, séchant une goutte de sang parlant sur sa peau.

-KIBA !!

-Neji amène toi !!! On est dans la zone ouest quartier du boulevard !! Grouille !

 

Après avoir eu Neji, il raccrocha, et continuèrent de rouler, évitant les balles leur étant destinés. Après plusieurs minutes, une balle vint se loger dans la roue de la moto de Kiba. Celui-ci ne tarda pas à se faire expulser de son bolide, cognant le sol avec force. Sa moto vint se percuter contre un mur, la rendant totalement inutilisable.

 

-KIBA !!! Hurla Gaara en ralentissant.

 

*FIN FLASHBACK*