Chapitre III

par Hanna-chan

Chapitre III :

 

 

 

- Non mais ça va pas ?!- Alors on s'est bien éclaté cet après-midi ? Tu t'es bien pavanée devant tous les mecs, à te faire porter ?
- Oui ce fut une agréable fin d'aprem et tu veux savoir pourquoi ? Parce que j'ai pas vu ta tête d'hérisson! Maintenant si tu veux bien m'excuser j'aimerais me préparer alors dégages.
- Tu manges avec tes nouveaux amis ?
- Oui.
- Naruto voulait que tu te joigne à nous, il va être déçu.
- C'est pas plutôt toi qui es déçu ? =) 
- Pff pas du tout au contraire ! 
- Bon bah pas de problème alors. 



Celui la alors! Il n'changera jamais. Je cherchais dans l'armoire et trouvais la tenue décontractée que je voulais : un short en jeans et un petit haut fleuri. Je refermais l'armoire et partais en direction de la salle de bain pendant que Sasuke était allongé sur le lit plongé sur son ordinateur.


- Je vais à la douche, entres et je te casse le nez !
- Comme si je voulais voir ton corps de gamine. 
- Crétin !



Je fermais la porte de la salle de bain aussi fort que possible. Celle-ci en trembla, j'eu presque peur qu'elle sorte de ses gongs et me tombe sur la tête. Ça aurait fait plaisir à ce crétin. Non mais corps de gamine ? Okay je n'faisais pas un C mais quand même je n'étais pas une planche à pain. Bouffon ! Crétin! Débile ! C'était bien les mecs ça ! Toujours à dire ce qu'il n'faut pas, à sortir ce qui va nous vexer. A croire qu'ils le faisaient exprès. Tu vas maigrir, ils te demanderont si tu as pas un peu grossis. Il ne fallait pas se demander pourquoi les femmes sont chiantes après haha. Je restais sous la douche un moment à pester contre Sasuke. On peut dire qu'il en a pris pour son grade, j'avais même épuisé toutes les insultes que je connaissais. Pauvre Sasuke ses oreilles avaient dût siffler, si demain il avait une otite j'en serais pas surprise haha. Bon il était temps de sortir. J'essuyais rapidement mes cheveux avec la serviette et l'enroulait autour de ma taille. J'allais m'habiller quand pour mon plus grand malheur je réalisais que j'avais complètement oublié de prendre mes sous-vêtements. Oh la débile !! Je n'tenais pas à sortir dans cette tenue avec Sasuke dans la chambre, ce débile trouverai bien une remarque vexante à dire. A moins qu'il soit partit rejoindre Naruto ou faire autre chose ? ...


- Sasuke


Silence ... Etait-il partit ?


- Sasuke t'es là ?


Toujours rien. Bon apparemment il n'était pas là, la voie était libre. J'ouvris la porte et passais ma tête, bonne nouvelle je ne vis personne dans la chambre. Je partis vers l'armoire. J'attrapais des sous-vêtements et les enfilait. Oh mais quelle tête de linotte, j'aurais dû prendre mes habits avec moi au lieu de les laisser là-bas. Je me retournais pour aller à la salle de bain quand je me cognais contre Sasuke. Qu'est-ce qu'il faisait là ?! Il était censé être sortit lui !!! 

- Bordel qu'est c'que tu fou là ?! T'étais pas sortit toi ?!
- Non j'étais sur le balcon. Tu veux me faire un petit défilé en sous-vet' c'est ça ?,
 dit-il en plaisantant.
- Crèves !



Je lui jetais ma serviette à la figure et courais à la salle de bain. Il m'avait vu en sous-vêtement ! Dieu que c'était gênant ... Je me pris la tête entre les mains et m'accroupis derrière la porte. Je ne sortirais plus jamais de cette pièce !! Je me levais m'asperger le visage d'eau pour me rafraîchir les idées quand j'entendis "je retire ce que j'ai dit pour le corps de gamine. Je vais rejoindre Naruto à ce soir". C'était débile mais ça me fis plaisir, ça voulait dire qu'il avait plutôt apprécié la vue de mon corps non ? Oh Sakura tu n'étais qu'une idiote tu t'en foutais de l'avis de Sasuke voyons !! En tout cas M. était partit ça c'était une bonne nouvelle, au moins je n'mourrais pas de honte avant le repas. J'enfilais rapidement mes vêtements, me maquillais légèrement et sortis de la chambre. Il était presque l'heure. J'arrivais au hall avec 10 minutes d'avances pour une fois que je n'étais pas en retard, j'étais fière de moi. J'espérais juste qu'ils ne seraient pas en retard eux, je ne voulais pas non plus attendre pendant 3 plombes. Quand ils arrivèrent il était 20h04, ça va je leur pardonnais ces quatre minutes de retard =)


- Bah t'as pas amené Sasuke avec toi ? demanda Temari.
- Non non t'es folle, qu'il reste seul.



Je dus expliquer aux garçons qui était ce Sasuke qu'ils ne connaissaient pas. Ils ne posèrent pas de question sur lui et tant mieux je n'avais pas envie de parler de ce crétin. On partit tous ensemble au restaurant ou plutôt buffet et d'après Temari c'était "trop bon" et il y avait une grande variété de plat. Ainsi on trouvait des plats traditionnels d'Hawai mais aussi d'autres pays comme le Japon, la Chine, l'Italie, les Etats-Unis ... Pour le Japon il y avait des sushis, maki ou encore ramen quant à la Chine c'était nem, riz cantonais et porc au caramel. Italie, pizza et spaghetti... Mais avec tout ce choix je ne savais pas quoi choisir... J'en connaissais une qui allait avoir mal au ventre ce soir ^ ^ On s'installa à table puis Gaara, Kankuro et Sasori partirent au buffet tandis qu'avec Temari on gardait la table. 


- Tu sais, je crois que Gaara t'aimes bien. Et Sasori aussi je pense.
- Je les aime bien aussi ils sont très gentils et plutôt beaux gosses, répondis-je en rougissant.



Temari éclata de rire, c'était de famille disait-elle. Les garçons revinrent avec des assiettes bondées, finalement je n'serais pas la seule à avoir mal au ventre ce soir. Je rigolais.



- Quelles assiettes ! Attention aux indigestions.
- T'inquiètes, nous sommes des hommes on a besoin de beaucoup manger,
 répondit Gaara avec un grand sourire.
- Manger oui, mais pas manger des cochonneries ! Regarde-moi cette assiette... Frites, hamburger, beignet de poulet. Dis-moi t'as été au buffet de la mal bouffe ou quoi ?!
- Ca va Temari, pour une fois. J'en avais envie, c'est tellement bon n'est c'pas Sasori 
?
- Oui trop bon, dit-il en mangeant une frite.
- Evidement c'est pas toi qui va le contre-dire... Vous auriez dût prendre exemple sur Kankuro au moins entre les frites et l'hamburger il y a quelques haricots.
- Qui te dis qu'il va les manger, rigola Gaara.


Temari se leva en soupirant, je la suivis. On discuta tout en se servant au buffet, son assiette était plus équilibrée que celle de ses frères et de la mienne. J'avais honte de m'être moqué de leurs assiettes car j'avais quasiment la même... Bon demain c'était légumes et fruits ! J'allais prendre un petit peu de potatoes quand j'entendis une voix derrière moi.


- Pas bon pour ton cul !


Je me retournais et vis sans étonnement Sasuke avec une fille aux cheveux rouges accrochés, pendue à son bras. Visiblement il s'était trouvé une copine. Il se dégagea pour prendre une assiette. Sa copine fit la moue... Je ne savais pas, elle ne comprenait pas qu'il n'pouvait pas se servir avec elle pendue à son bras ? J'allais répondre à sa remarque quand je me ravisais. Mieux valait l'ignorer ça le vexera, il serait trop content que je rentre dans son jeu. Je partis en le laissant en plan et rejoignis les autres à table. Un serveur vint prendre la commande des boissons et revint peu de temps après. Le repas se passa merveilleusement bien, beaucoup de rire et blagues mais aussi des questions sur nos vies. J'appris que Kankuro avait une copine avec qui il était depuis presque un an et que Temari avait elle aussi un copain depuis plus de 3 ans. Il s'appelait Shikamaru mais était dans une autre école que la sienne et que la mienne. Elle me parla de lui, d'eux, ils avaient l'air de vraiment s'aimer tous les deux. Quelle chance. Quant à Gaara et Sasori il était tous les deux célibataire, je dû me retenir pour ne pas sourire bêtement. Vers 21h30, les estomacs bien remplis nous décidâmes d'aller nous poser sur la plage. Il faisait encore bon à cette heure-ci, il n'y avait pas une brise de vent. Je m'assis sur le sable entre Sasori et Gaara, Temari et Kankuro face à nous. Temari avait pensé à tout, elle avait apporté un jeu de carte.


-On fait un tarot ? Toutes les deux partis on regarde le ou les derniers et il a ou ils ont un gage, ça vous va ? demanda Temari toute excitée. 
- Ça marche, répondis-je en cœur avec Kankuro et Gaara.
- Tu vas être moins contente quand tu vas voir les gages, rigola Sasori.
- La ferme! Tu sais jouer Sakura ?
- Oui.


Temari commença à distribuer les cartes. Je découvris mon jeu qui était malheureusement mauvais. A moins qu'ils aient tous des jeux daubés comme moi j'allais être dernière à cette partie... j'avais intérêt à remonter à la deuxième. Temari prit, de toute évidence elle avait un bon jeu et l'avantage pour elle était qu'on jouait à 5. En effet quand on joue à 5 au tarot et que l'on prend, on appelle un roi (cœur, pique, trèfle ou carreau) et on fait équipe avec la personne possédant le roi. Temari appela le roi de coeur, n'ayant aucun roi ce n'était pas moi. Les minutes passèrent et l'on su que Kankuro était avec Temari lorsqu'il sortit le roi de coeur. C'était mauvais pour moi, avec Gaara et Sasori on se faisait battre à plate couture, Temari avait un jeu de malade et Kankuro n'avait pas un mauvais jeu non plus. Sasori voyant qu'il perdait et plutôt mauvais joueur accusa Temari d'avoir triché en se mettant toutes les bonnes carte au début. Temari répliqua en le traitant de mauvais joueur, de mauvais perdant ce qui eut l'effet de piquer Sasori au vif et de l'énerver encore plus. Gaara et moi étions mort de rire mais Kankuro plutôt exaspéré intervint et les calma. Le jeu put reprendre. A la fin de la partie nous avions sans surprise perdu.


- Quel jeu de merde ! S’énerva Sasori.
- Le retour du mauvais perdant, plaisanta Temari
- La ferme, cette fois je distribue alors t'attends pas avoir un jeu de cocu.



Sasori ramassa les cartes et les distribua. Les cartes n'étaient toujours pas exceptionnelles pour moi... Cette fois ce fut Kankuro qui prit et choisit le roi de trèfle. Manque de bol pour une fois que j'avais un roi ce n'était pas le bon. A la tête de Sasori je devinais que son jeu n'était pas bon ce qui me fis rire. Il comprit que je me moquais de lui et posa son jeu de carte. Il passa son bras derrière ma tête, la ramena vers lui et commença à m'ébouriffer les cheveux. Je criais en essayant de me dégager de son emprise tandis que Temari rigolait. Gaara vint m'aider et me dégagea des bras de son cousin.



- On n'décoiffe pas une fille Sasori, dit-il en me recoiffant.
- C'est toi qui dis ça ? Rigola Sasori. T'es pire que moi.
- Oh ça je ne suis pas sûr, taquina Temari
- Vous avez décidé de tous m'embêter ce soir ? Râla Sasori.
- Et voilà qu'il fait ça victime.
- La ferme Temari !
- Moi je t'embête pas c'est toi qui m'a décoiffé mais je t'aime bien quand même, dis-je en embrassant sa joue.
- Hey ! Il te décoiffe et a un bisou ? Et moi je te recoiffe et rien ?

 

Je rigolai et embrassai la joue de Gaara tandis que Sasori ajoutait un "jaloux". Temari siffla avec ses doigts et m'embrassa sur la joue pour embêter ses frères. Ils s'apprêtèrent à faire la même chose quand ils reçurent un coup chacun sur la tête de la part de Kankuro. Encore une fois il "calma" tout le monde et le jeu repris. La partie nous révéla que Temari possédant le roi de trèfle était avec Kankuro. Décidément ces deux là avait des jeux de cocu...  La partie s'acheva et ils nous battirent de peu. Pour finir les perdants étaient Gaara, Sasori et moi.


- Bon alors les perdants sont Sakura et les deux boulets, dit Kankuro.
- Les boulets ils t'emmerdent, répondirent en cœur Gaara et Sasori.


Temari et moi éclations de rire. Ils se ressemblaient tellement, ils aimaient se chercher. Si on ne les savait pas cousins on aurait pu les prendre pour des frères. Temari se calma et prit la parole.

 

- Bon pour les gages faut que les gagnants donc Kankuro et moi on réflechisse.
- On est pas dans la merde, se plaignit Sasori en se tapant le front. 
- Sakura content de t'avoir connu, si tu veux pleurer c'est maintenant, ajouta Gaara en se laissant tomber en arrière pour être allongé.
- Oh Temari seras pas méchante avec moi.

Je souris, elle n'allait pas me donner un gage trop vache n'est-ce pas ? Solidarité féminine oblige. 

- Temari non mais moi si, me répondit Kankuro avec un grand sourire.

Et merde ! C'était pas cool ça ! 

- J'ai trouvé ! s'exclama Temari. Gaara et Sasori embrassez-vous ?
- Comment ? répondit Gaara en se redressant d'un coup.
- Le soleil t'as tapé sur la tête ma chère cousine ! ajouta Sasori.
- Allez ! C'est votre gage.
- Mais c'est dégeux c'est mon cousin, grimaça Sasori.
- Oh ça va fait pas ton prude vous l'avez déjà fait !
- Ta gueule, répondit Sasori
- Oui mais bourrés, soupira Gaara. Là je suis complètement sobre.
- Allez c'est votre gage si vous le faite pas vous dégagez.

 


Ils soupirèrent et s'approchèrent petit à petit. Temari impatiente car leur manège durait trop longtemps à son goût attrapa leur tête et les rapprochèrent d'un coup pour qu'ils s'embrassent. Et ce fut le cas, les garçon se séparèrent vite fait et essuyèrent leur bouche avec leur main violemment. Sasori sorti un "dégoûtant" et Gaara lui répondit que ça ne lui avait pas plut non plus de l'embrasser. Avec Temari nous étions morts de rire et Kankuro à ma surprise sourit.


- On aurait besoin d'un râteau pour ramasser la fierté de Gaara et Sasori s'il vous plait, plaisanta Kankuro.
- La ferme, s'écrièrent les garçons en même temps.
- Bon à toi Sakura, sourit Kankuro.


Et merde ... j'avais presque oublié que je devais avoir un gage aussi... 


- Ton gage sera de nous faire 10 belles pompes, tu me remercieras car je n'suis pas méchant. J'aurai pu te demander d'embrasser un des deux boulets mais je préfère qu'ils restent sur le baiser d'homme à homme, rigola-il.
- Enflure, répondit Gaara.
- Tu as projeté ton fantasme sur nous oui ! ajouta Sasori
- Bon ton gage Sakura, je ne t’oublie pas.



J'avoue le gage n'était pas vache, mais il était dur car moi et les pompes ça faisait 2 ... Néanmoins je m'exécutais sans broncher. Je me mis en position et fis ma première pompe sous les moqueries des autres. D'après Sasori ça ne pouvait même pas être qualifié de pompe... Enflure c'était déjà difficile pour moi alors ferme là. J'attaquais la deuxième quand ma main glissa sur le sable et m'étalais comme une merde. Sable à la con! Comment tu voulais faire une pompe sur ce sable fin, ça glissait... Sous les encouragements de Temari je fis deux nouvelles 'pseudo' pompes. J'allais en faire une autre quand j'entendis une voix.


- C'est censé être des pompes ça, Sakura


Cette voix ... Je me levais et me retournais. Ayant reconnu sa voix je ne fus pas surprise de voir Sasuke. De quoi je me mêlais ?!


- Je t'emmerde ! Laisses moi tranquille !
- Hey et tu nous présente pas Sasuke ? S’excita Naruto derrière critiqueman.
- Bah je les connais pas... ce sont les amis à Sakura.



Temari se leva et fit les présentations. Sasuke nous présenta Naruto et Karin, la fille de tout à l'heure. Elle était toujours pendue à son bras. Quelle sangsue cette fille. Je faillis m'étrangler quand Temari leur proposa de se joindre à nous. Elle était tombée sur la tête ou quoi ? J'espérais qu'ils refusent mais sans surprise Sasuke accepta. Toute occasion pour m'emmerder était bonne à prendre bien sûr! Tu allais voir toi ce soir... J'allais cracher sur ta brosse à dent, prendre toute la place dans le lit et prendre toute la couette. Sasuke Uchiwa tu allais regretter d'être venu au monde. Temari toute contente tapa dans ses mains en ajoutant un "super". Elle voulait plutôt dire super nul non ?



- Vous faites quoi ? demanda Naruto.
- On jouait au Tarot mais là on est trop, répondit Kankuro.

Oui alors dégagez !!! 

- C'est pas grave on peut faire autre chose, dit Temari.
- Un action vérité, s'exclama Naruto surexcité. 
- On est plus des gamins Naruto, lui répondit Sasuke
- Bah ça peut être drôle, rétorqua Temari.
- Ouaiiiiis, s'écria Naruto tout content.


On s'installa en rond : Temari, Kankuro, Gaara, Moi, Sasori, Naruto, Sasuke et Karin. Je la fixais, même assise elle était collée à Sasuke. Pourtant il lui avait dit plusieurs fois de le lâcher mais elle ne le fit pas pour autant. Je regardais Sasuke, nos regards se croisèrent. Après quelques secondes je détournais mon regard. Temari commença et s'adressa à Sasuke qui choisit action. Pas froid aux yeux celui-là. Elle commença doucement, Sasuke devait faire "le poirier" et marcher sur les mains. A mon plus grand malheur il réussit sans aucun problème. Sasuke s'adressa à moi avec un grand sourire. Enfoiré. Je choisis vérité. 


- Es-tu vierge ?


J'écarquillais les yeux. Ce salop comment osait-il me demander ça devant tout le monde comme s'il me demandait si j'aimais les pommes. C'est toute rouge que je répondis non. Je n'étais certes pas vierge mais je n'avais eu qu'un copain, Saï je n'avais pas une grande expérience dans ce domaine alors je n'aimais pas trop en parler. Enfin ... C'était à mon tour et Sasuke j'allais t'en mettre plein les yeux. Je demandais à Sasori action ou vérité et celui-ci pris la deuxième option comme je l'espérai.


- Embrasse-moi.


Il parut surpris mais n'se fit pas prier et m'embrassa fougueusement sous le regard surpris de Temari, Gaara et surtout Sasuke. Le baiser dura trop longtemps au goût de certains apparemment car Gaara vint nous séparer. Sasori me déposa un baiser sur la joue, je croisais le regard de Sasuke. Apparemment il n'était pas content, son regard me lançait des étincelles. C'est à ce moment qu'un souvenir me revint.




" Nous avions environ 9 ans à cette époque je le voyais souvent. Nous étions dehors à jouer dans l'herbe avec des figurines.

- J'ai vu mon grand frère embrasser une fille, je me demande ce que ça fait ...

J'embrassais Sasuke sur la joue puis lui demanda ce que ça lui faisait.

- Mais non pas sur la joue ! Sur la bouche, ils s'embrassaient sur la bouche !
- Ah
- On essaye ? me demanda Sasuke en rougissant.
- Oui, répondis-je timidement.

 

Sasuke se rapprocha doucement de moi. Je fermais les yeux et mon cœur battait de plus en plus vite. Je sentis ses lèvres sur les miennes. Puis au bout de quelques secondes les lèvres de Sasuke quittèrent les miennes. Nous nous regardions en rougissant.


- C'est agréable, dis Sasuke timidement.
- Tu veux recommencer ? Lui proposais-je

Il ne répondit pas et m'embrassa à nouveau. Ce jour-là nous avons échangé une dizaine de baiser et ce furent les derniers. Le père de Sasuke mourru peu de temps après d'un cancer. 
"




Ce souvenir me fis rougir mais me rendis nostalgique. Une larme coula sur ma joue. Sasori me regarda surpris et s'excusa en pensant que c'était de sa faute. J'essuyais cette larme et lui souris en le rassurant car ce n'était absolument pas de sa faute. Je prétextais un cil dans l'œil. Sasuke ne m'avait pas quitté des yeux. Le jeu reprit, Sasori choisi Kankuro qui choisit vérité. Son cousin lui posa une question assez intime sur lui et sa copine, Kankuro l'envoya chier et demanda à Naruto qui choisit action. Il dû aller se jeter à l'eau ce qu'il fit tout de suite avec enthousiasme. Heureusement qu'il faisait bon... Quand Naruto revint trempé il choisit Sasuke. Ce dernier choisit action encore une fois. Naruto lui ordonna d'aller sauter dans l'eau, Sasuke enleva son T-shirt et son bermuda et parti vers la mer en short de bain. Contrairement à son ami qui avait sauté à l'eau tout habillé. Il revint peu de temps après trempé. Il passa sa main dans ses cheveux pour les repousser en arrière et je ne pus m'empêcher de me mordre la lèvre. Je ne pouvais le nier il était sexy. Je ne décrochais pas mon regard de Sasuke quand je me sentis décoller du sol. Je criais de surprise. Sasori me portait dans ses bras et se dirigeait vers la plage.

 
- Tout le monde à l'eau, me dis Sasori en souriant. 
- Je suis toute habillée ! 
- Moi aussi, tanpis, répondit-il en souriant.



Et voilà, nous atteignions la mer. Sasori entra dans l'eau et continua à avancer jusqu'à ce que l'eau lui arrive sur la taille. Evidement j'avais le cul et les pieds mouillé moi, je fus surprise l'eau était plus froide que je le pensais. Sasori me lâcha. J'étais trempée jusqu'au-dessus du nombril. Sasori me regarda en souriant puis il posa sa main sur ma joue et m'embrassa. Je répondis à son baiser tout en passant ma main dans ses cheveux. Ils étaient si doux. Après ce doux baiser Sasori me prit la main et se dirigea vers la place. Heureusement avec la nuit et la distance d'où se trouvait le groupe ils n'avaient rien vu. En arrivant à la plage Sasori me lâcha la main et se dirigea vers le groupe en courant. Quant à moi j'arrivais en marchant. Quand j'eus rejoins le groupe Sasuke me regarda et je rougis. Ce doutait-il du baiser que j'avais échangé avec Sasori quelques minutes plutôt ? Vu son regard oui, je m'étais trahie en rougissant. On arrêtait l'action vérité pour discuter tous ensemble. Le temps passa très vite, il était maintenant 1h du matin. Je baillais.



- Je vais aller me coucher je suis fatiguée j'ai encore le décalage horaire dans les pattes j'en peux plus, dis-je.
- On va aussi y aller sinon le levé va être dur demain, répondit Temari



Je fis la bise à tout le monde en leur souhaitant bonne nuit puis partit la première vers ma chambre. Quelques minutes après Sasuke me rattrapa.


- Attends-moi.



Je m'arrêtais pour l'attendre puis nous repartîmes vers la chambre. 


- Tu l'as embrassé dans l'eau hein ?
- Oui.
- Je m'en doutais, tu étais toute rouge en revenant. Enfin je te comprends il est plutôt pas mal comme mec, même si je suis plus beau, répondit Sasuke en souriant.

Je ne répondis rien.

 
- T'as perdu ta langue ?
- Sasuke
- Oui ? 


Je m'arrêtais. Sasuke continua à faire 4-5 pas puis s'arrêta lui aussi et se retourna en me regardant. Je le regardais tristement.


- Je ne t’ai jamais dit, toutes mes condoléances pour ton père. 
- Qu'est-c'qui t'arrives ? me répondit Sasuke surpris.
- C'est que j'ai repensé à l'époque où l'on traînait ensemble les week end... On ne s'est pas vu depuis sa mort alors j'ai...

Je n'eus pas le temps de finir ma phrase que Sasuke me prit dans ses bras.

- Tais-toi, tu te fais du mal pour rien. T'es fatiguée demain tu n'y penseras plus.
- Oui sans doute. Qu'est c'que tu fais ? 

Sasuke s'était mit à genou dos à moi. 



- Grimpes avant que je change d'avis.

Je rigolais et montais sur son dos. Nous partîmes en direction de la chambre.