Maitre et élève

par Apfane Chan

Les jours passèrent dans le calme. Pour être prêt pour l'examen des chuunins, les journées et semaines étaient partagées entre entrainements divers, missions de rang D sans oublier les diverses tentatives de Kakashi pour extirper de ses deux enigmes, élèves, quelques secrets sur les années qu'ils avaient passé loin du village. Les garçons y étaient habitués et étaient devenus des jour de l'esquive.

Le programme d'entrainement était d'ailleurs si lourd qu'il était simple pour eux de prétendre y être trop impliqués pour répondre aux questions :
Naruto : Ninjutsu de haut niveau dans ses affinités (fûton,suiton,hyôton), taïjustu et vitesse, le tout à grand renfort de clones
Sasuke : Ninjutsu de haut niveau également (Katon, Raiton), sharingan et genjutsu avec Sakura, taijutsu avec Naruto
Sakura : Genjutsu, contrôle du chakra et techniques médicales

Kakashi était subjugué par les progrès fulgurants de ses élèves. Nul doute qu'ils étaient une des meilleures équipes de genin débutants et que cet examen allait leur apporter beaucoup.

Mais Kakashi n'abandonnait pas sa volonté de savoir le passé de ses deux garçons.
Un soir, il repéra Naruto assis sur la tête du Yondaime, une des habitudes qu'il avait toujours eu quand il voulait réfléchir. Il décida donc de le rejoindre. Une telle occasion était trop belle pour être manquée.
Le regard de Naruto était rivé sur le village qui s'activait pour la soirée. On y lisait aussi bien cette tristesse qui l'avait toujours caractérisé, une paix à la vue de sa prospérité et ... de la nostalgie? Impossible! du moins sûrement pas pour le village!
"A quoi penses-tu, demanda Kakashi en s'approchant.
- A mon maître. répondit simplement Naruto les yeux posés au loin. Il m'avait dit revenir pour le tournoi des chuunins mais je commence à m'impatienter, et m'inquiéter un peu.
- T'inquiéter? pour Jiraya-sama? il n'est pas homme à donner de l'inquiétude. s'étonna l'épouvantail.
- Certes mais l'Akatsuki n'est pas une organisation rassurante. répondit Naruto sur le ton de la conversation.
- Raconte-moi je t'en prie.


.....

Flashback

Naruto,Sasuke et Itachi courrait à toute allure donnant toute leur énergie pour quitter le pays du feu au plus vite. Mais les enfants étaient fatigués aussi bien physiquement que mentalement. Ils supportaient de toute la force de leurs colères et frustrations les efforts demandés à leur corps mais Itachi savait bien qu'ils allaient bientôt céder.
Arrivés dans une clairière à mi-chemin entre le village et la frontière, il demanda aux enfants de s'arrêter et invoqua un grand aigle qui leur permit de s'envoler. Il n'avait pas voulu l'invoquer pour ne pas épuiser ses réserves de chakra déjà faibles et pour ne pas alerter les ANBU qu'il sentait à leur poursuite. Il fit monter les enfants sur le dos de l'aigle avec lui puis ils s'envolèrent pendant que, la pression retombée, les enfants s'évanouirent sur le dos doux et moelleux de l'animal.


Naruto ouvrit les yeux d'un long sommeil tourmenté de cauchemars divers et variés ponctués de sourires fous effrayants, de sang, de mort. Sa première impression était qu'il devait être dans une chambre d'auberge peu coûteuse mais chaleureuse. Les murs étaient beige neutre, il était dans un lit avec un odeur de renfermé, à côté une table de nuit avec une lampe à abat-jour de mauvais goût. Il tourna la tête de l'autre côté et rencontra des yeux sombres embrués. Sasuke était lui aussi réveillé et le regardait en semblant lutter contre ses larmes.
Itachi entra à ce moment dans la chambre. Aussitôt, les deux enfants se relevèrent et s'assirent dans leur drap.
"Nii-san, appela Sasuke, où sommes-nous?
- Nous sommes dans une auberge calme situé dans un village sans ninja du pays de l'herbe, vous avez dormi deux jours. répondit calmement Itachi.
- Alors... tout ce qui s'est passé, ce n'était pas un rêve, papa...
- Je suis désolé que tu es du assister à tout cela, Sasuke, ajouta tristement Itachi.
- Non, non, je préfère cela que de croire ridiculement que mon père est un héros alors qu'il n'est ... qu'un ... qu'un fou! cria Sasuke, ne pouvant plus retenir ses larmes. C'est ce que tu me disais, l'arrogance du clan le conduit à sa perte! Je ne serais plus Uchiwa, je n'ai plus de famille..."

Sasuke se tut, et pleura en silence expulsant calmement et fièrement toutes les frayeurs, douleurs et blessures. Itachi s'approcha et prit son frère dans ses bras. A son tour, Naruto se leva et vint se serrer contre les deux frères.
"Pour moi, le choc est bien moins grand,commença Naruto avec un regard doux pendant que les deux bruns relevaient la tête pour le regarder, j'ai un peu toujours su que ce moment arriverait même si je refusais de me l'avouer. J'ai toujours su que je devrais partir un jour ou l'autre de ce village duquel je suis un parfait étranger. Mais tu sais, Sasuke, je te considérais déjà comme mon frère avant, il n'y a pas de raison que ça change, et puis tu as aussi ton grand frère, nous sommes donc une famille..."
Sasuke observa longuement son, ses frères, puis se détacha d'eux pour sécher ses larmes d'un air fier. Naruto avait raison, il était temps de laisser le passé derrière eux et d'aller de l'avant.
Itachi lui observait ses deux protégés avec un mélange de fierté, de surprise quand à leurs forces de caratères, de profonde admiration et d'amour. Le tout donnait à son visage habituellement impassible un air rayonnant qui surprit et ravit les deux garçons, surtout le petit blond qui ne connaissait pas ce regard si agréable qui lui réchauffait le coeur.
C'est ce moment que choisit un homme à l'allure plutôt grandiloquente pour entrer à grand fracas dans la chambre des garçons en criant " Moi aussi je suis de la famille !"
Les enfants le détaillèrent avec surprise. Il était grand et bien bâti, d'une quarantaine d'années bien tassée, de longs cheveux blancs attachés en queue de cheval, des peintures formant comme des larmes rouge sang sous ses yeux et un long manteau vert et rouge. Son regard reflétait à la fois une malisse et une sagesse extrême.
Itachi se leva et alla à la rencontre du nouveau venu qu'il salua respectueusement.
"Bonjour, Jiraya-sama.
- Jiraya-Sama?? s'exclamèrent les deux enfants attirant les regards des deux hommes.
- Oui, je suis celui que l'on surnomme l'Ermite aux Crapaud, commença Jiraya en prenant des poses exubérentes, l'une des trois grandes feuilles légendaires!
- ..., firent les enfants blasés par tant de ridicule
- Je suis venu dans ce village pour le retrouver. Jiraya-sama a quitté le village à la mort de son élève pour parcourir le monde. A partir d'aujourd'hui, nous voyagerons avec lui de part le monde. Vous pourrez ainsi vous entrainer avec nous et découvrir le monde ninja par la même occasion, d'où vous choisirez votre nindô. Particulièrement, Jiraya sera le maître de Naruto pendant que j'enseignerais les particularités spéciales de notre clan à Sasuke.
- Et puis Naruto, il y a certaines choses que tu dois savoir, commença le presque quiquagénaire en s'agenouillant devant le jeune renard. Itachi, Sasuke vous pouvez nous laisser s'il vous plait?
- Quoi, cria Sasuke Mais je veux savoir moi.
- Naruto te racontera après, dit le grand brun, viens Sasuke.
- Très bien, rajouta Sasuke en suivant son frère à l'extérieur de la chambre en grommelant.

- Alors qu'avez-vous à me dire? demanda gentillement Naruto
- Et bien Naruto pour commençer sais-tu ce qui est enfermé en toi et qui l'a enfermé?
- Oui, Kyuubi enfermé par Yondaime, répondit rageusement le blond
- oui, soupira Jiraya, mais sache que Yondaime souhaitait que tu sois vu en héros pour avoir reçu le démon, c'était sa dernière volonté jamais respectée.
- Ah oui? répondit le jeune renard, surprit, mais ce n'est pas grave tout ça, je suis parti du village doncje n'ai plus rien à faire du village. Au moins ai-je pu le sauver au début.
- Tu es vraiment un bon petit gars, répondit Jiraya tout sourire en ébouriffant les cheveux de Naruto, mais ce ne sont pas là les seules révélations que j'ai à te faire. Vois-tu Minato Namikaze, soit le Yondaime Hokage, était mon élève. Je sais donc que s'il a enfermé le renard en toi ce n'est pas par hasard. Il savait que toi seul pourrait résister au chakra corrosif du renard. Un autre que toi serait déjà mort.
- Ah bon?? mais pourquoi ça? qu'ai-je donc de spécial?
- En fait, ... comment te dire ça ... vois-tu, Naruto, à ta naissance,ta mère est morte en couche et ton père m'a demandé d'être ton parrain et de veiller sur toi mais au début le conseil m'a mis des bâtons dans les roues et j'ai du partir en te laissant à la charge de Itachi qui a toute ma confiance.
- Vous êtes ... mon parrain? demanda Naruto les larmes aux yeux, et .. qui est mon père?
- Ta mère s'appelait Kushina Uzumaki, puissante kunoichi du pays des tourbillons et ton père est Minato Namikaze, le Yondaime. Tu es son digne fils qui est né avec plus de chakra qu'un juunin et ..."
Il s'interrompit en voyant que Naruto avait mis son visage dans ses mains. Il pleurait à chaudes larmes. Aujourd'hui était vraiment un nouveau jour. Il trouvait une famille, il trouvait un, presque, parent, il découvrait son incroyable identité. Pour la première fois, le jinchuuriki maltraité pleurait de joie. Le vieil homme, heureux de son petit effet, s'approcha du garçon et posa une main sur les cheveux mais celui-ci, loin de s'en contenter, lui sauta dans les bras pour pleurer dans le cou de son parrain comme un petit-fils et son grand-père.
La scène dura plusieurs longues minutes.
"Maintenant Naruto, je vais rester avec toi. Je t'enseignerai tout ce que je sais sur les techniques ninja, et tu pourras apprendre les techniques de tes parents grâce aux rouleaux qu'ils t'ont laissé. Tu travailleras également en duo avec Sasuke. Puis vous trouverez votre voie en temps voulu.
- Sensei?
- Oui, Naruto?
- Merci!"

.....

Deux ans plus tard,

Quatre personnes avaient fait leur apparition à l'entrée d'un village dans le pays de la Terre. L'un était grand et corpulant avec de long cheveux blanc attaché en queue de cheval et une cape rouge et verte. Un autre était un grand brun aux traits fins et aux yeux noirs portant une tenue noire de ANBU fluide sans signes distinctifs avec une épée fine dans un fourreau noir accroché dans le dos. Un autre était un enfant blond d'une dizaine d'année portant une tenue simple de couleur bleue et orangé-rouge avec deux sabres de chaque côté des hanches et un cape rouge à flammes noires. Enfin le dernier était également un enfant, brun avec les mêmes traits fins que son frère et les mêmes yeux noirs, une tenue rouge et un long sabre rouge.
Le groupe de quatre se trouve à l'entrée du village ou plutôt ce qu'il en reste. Voilà maintenant quelques mois que Jiraya, sur la piste de Orochimaru et de l'organisation criminelle Akatsuki, entraine le groupe pour le traquer.
Cette fois-ci, ils arrivent trop tard.

Alors qu'ils avancent dans le village, les plus jeunes, pas vraiment affectés par les cadavres qui jonchent le sol, recherchent des survivants.
L'endroit est répugnant. Ceux qui ont fait ça n'ont pas fait dans la dentelle. Des cadavres en décomposition tapissent le sol, repeignant les murs et terres en rouges. Les organes dépassent tant qu'un fou de médecine ne pourrait même pas en étudier la composition. On observe ça et là des traces de jutsu de massacre à grande échelle, signe du passage d'un des membres de l'Akatsuki prêt à tout pour récupérer des corps à vendre au marché noir : Kakuzu.
Alors qu'ils progressent et recherchent, Naruto s'arrête devant lui là ou avait du se tenir le combat. Il vient de remarquer un petit corps entasser violemment sur les corps de ses parents. Alors qu'il s'approche, il remarque que cet enfant a été tué sauvagement par un coup de poing qui lui a écrasé la cage thoracique.
Là, Naruto ne cherche même pas à se retenir. Ses larmes coulent, et s'écrasent sur le sol comme pour nettoyer cette terre maudite. C'est alors que ses compagnons se rapprochent.
"Pourquoi faut-il que la vie d'un enfant innocent se termine ainsi? Qu'a-t-il fait pour cela? Le monde ninja et ses guerres n'épargne jamais les enfants dans la vie comme dans la mort! Quelle haine peut bien engendrer de telles horreurs?
- Le monde ninja est un monde de brute, commença Jiraya, un monde de haine et de douleurs. Il a été construit par les combats et est régi par les combats bien que certains villages cachés tentent de protéger la population en tant soit peu. Apporter la paix dans le monde ninja est mon rêve, non, mon objectif.
- Dans ce cas, mon objectif sera le même. Votre nindô est mon nindô, Jiraya-sensei, ne jamais abandonner. Je veux être un ninja qui protègera ceux qui ne peuvent pas se protéger. Je serai une troisième force qui aidera la population par les armes et je tenterai d'apporter la paix ou du moins un peu de bonheur aux autres à commencer par permettre aux enfants de garder leur innocence plus longtemps que nous.
- Sasuke et moi seront avec toi,rajouta Itachi, cet objectif est noble et répond parfaitement à nos désirs.
- hn, fit Sasuke avec un sourire en coin
- Quant à moi, je vais continuer de ramasser plus d'information sur l'Akatsuki et sur Orochimaru que je vous ferai transmettre.
- Vous partez? demanda tristement Naruto
- Oui Naruto désolé mais je dois partir, la récolte d'information est ma spécialité et pour votre objectif vous n'allez pas pouvoir vous y concentrer. D'autant plus que j'ai appris que Akatsuki s'intéressait vraiment à Kyûbi. Je pars pour te protéger mon bonhomme. Mais on se reverra, promis!
- D' accord, mais ne vous inquiétez pas vous entendrez parler de nous. On formera un groupe avec un nom qui marque... Je dirai un nom qui rapporte au soleil puisque c'est ce que nous voulons apporter, et à notre caractéristique.
- Les lâmes du soleil, proposa Itachi
- Oui mais un peu classique, répondit Jiraya, pourquoi pas les lames de midi Hiru no Hakujin?
- Oui ça sonne bien, répondit Naruto.
- Très bien alors j'y vais on se retrouvera de temps à autres en attendant entrainez-vous bien."

Fin du Flashback


.....

"A partir de ce moment-là, nous avons commencé nos actions. Régulièrement on recevait des messages de Jiraya souvent pour ne rien dire, juste pour des nouvelles. Jusqu'à ce qu'il nous prévienne du plan du serpent nous disant qu'il sera présent en temps voulu, sans vraiment préciser.
- Et bien, vous avez du en voir des horreurs. Je comprends pourquoi je vous avais trouvé si mûrs le premier jour. Vous êtes vraiment impressionnant! Un tel objectif à votre âge!
- Oui mais nous sommes conscient de notre âge et justement cela ravive encore plus nos convictions! Pourquoi des enfants comme nous devraient vivre ainsi? En attendant on ne peut que continuer à s'entrainer et se préparer au grand jour."

Les deux se levèrent et après un bref au revoir se séparèrent pour la nuit. Le lendemain reprendra l'entrainement. Bientôt commencera l'examen des chuunins et la lutte contre Orochimaru.