Préface

par AMTBoss

Quatre ans plus tard…

« Allez ! Encore une fois ! »

Kurama, plus connu sous le nom de Kyubi no Yokko venait d’adressé cet ordre à son élève. Elève qu’il n’avait d’ailleurs que depuis quatre ans… néanmoins, entre humain et bijû cela ne s’était auparavant jamais produit, s’était une première dans le monde des shinobis. Bien sûr étant donné qu’il ne pouvait communiquer avec son élève que par la pensée, l’entrainer devenait une tâche plutôt ardue… Mais heureusement pour l’éternel renard aux poils roux, un évènement inattendu arriva et vint le soulagé de ce petit problème de présence. Effectivement, quatre ans auparavant son jeune élève avait reçu la visite de personnes qui avait complètement changé sa vie, ses personnes l’avaient aidé dans beaucoup de domaines et plus précisément dans ceux des relations humaines et des arts ninja. Malgré le fait qu’ils n’étaient pas restés bien longtemps, ces gens lui avaient beaucoup donnés…

En parlant de son jeune élève, celui-ci avait bien grandit en quatre ans… Son éternelle chevelure blonde hirsute par contre elle n’avait pas beaucoup changé, si on ôtait le fait qu’elle était plus présente et plus longue. Ses yeux de couleur océan semblaient encore plus profond qu’avant si on les regardaient de plus près, d’ailleurs en apprenant à plus côtoyer Kyubi, le jeune blond avait développer une sorte de pupille féline qui avait pour pouvoir d’aiguiser ses cinq sens. Quand il utilisait cet œil, sa pupille d’ordinaire ronde se fendait verticalement et lui donnait une allure plus… bestiale ! Notre jeune blond avait aussi pris un coup de booste au niveau de la taille, c’est quand même impressionnant de voir qu’en seulement quatre ans, il était passé d’un mètre vingt-deux pour aller jusqu’à un mètre cinquante et un… On pouvait aussi remarquer que le jeune garçon avait commencé à développer une fine musculature mais quand même visible à l’œil nu.

Eh oui, il fallait l’admettre… le jeune Naruto Uzumaki (si vous ne l’aviez pas reconnu) avait il faut l’avouer énormément changé et aussi progresser, du rang de mort dernier il était passé au rang de cinquième annuel. Et en plus de tout ça, il avait réussi à nouer quelques liens supplémentaires, il faut quand même noter que ce qui lui avait donné l’assurance de ressayer à se faire des amis était dû aux premiers liens d’amitié qu’il avait créée avec Dayana, Eee et Dee.

Sa rivalité avec Sasuke Uchiwa était devenue beaucoup plus visible, mais surtout beaucoup plus forte. Naruto arrivait à présent à le battre une fois sur deux en combat de taijutsu de un contre contre un. Mais la chose la plus étrange entre Naruto et Sasuke, c’est que leur relation avait évoluée à un tel point qu’ils se comprenaient quasi-instantanément, on pouvait dire bien des choses sur cette étrange relation, comme le fait qu’ils ne se parlaient pas beaucoup, (je vous rappelle que c’est le summum d’une bonne relation pour Sasuke, vu qu’il n’adresse la parole à quasiment personne) mais n’en avait pas besoin le moins du monde pour se comprendre. En résumé cette relation était celle de deux amis très proches, on pourrait même la certifié de relation entre « meilleurs amis » mais bon, c’est Naruto et Sasuke non ? Deux têtes de mules qui n’avoueront jamais cela même confrontés aux pires souffrances que peut ressentir un ninja sous la torture…

D’autres relations que Naruto avait réussies à nouer s’était avec Yumi Sarutobi, Hirama Senju et Shikamaru Nara.

Avec Yumi Sarutobi, une réelle complicité s’était installés entre elle et lui, ils s’appréciaient vraiment et étaient meilleurs amis. Cette relation avait commencé juste deux semaines après « Le brouhaha d’injures » qu’avait subi Naruto, il fallait aussi ne pas oublier de noter que Naruto avait passé deux semaines sans venir à l’académie après cet incident (je tiens aussi à vous préciser que les « invités surprises de Naruto était resté juste pendant ce court laps de temps). Cette relation n’était pas passé inaperçu aux yeux des autres élèves de l’académie (et surtout des filles les plus blondes de toute l’académie ninja…) qui n’avaient pas hésités avant de répandre la rumeur selon laquelle le blond et la brune étaient « amoureux », mais bon ça avait été tout de suite démentit… Les deux concernés, quant à eux, étaient plus amusés qu’autre chose à l’entente de ces rumeurs qui étaient pour le moins absurde…

Quant à sa relation avec Hirama Senju, elle était née un peu plus tard que celle avec Yumi. Cela était dû aux nombreuses mises en garde de Kyubi concernant le clan Senju, mais malgré tout ce qu’a pu en dire Kyubi, Naruto devait avouer que Hirama avait un grand cœur et une naïveté démesuré ce qui le rendait très attachant. Les seuls gros défauts de Hirama étaient sans aucun doute sa manière de défier en combat tout ce qui bouge, et aussi ses déprimes excessives… Ils avaient noué un lien qui avait grandi chaque jour pendant ces quatre ans, mais maintenant ils s’appréciaient vraiment beaucoup et étaient très complices. En effet, Hirama et Naruto avait une personnalité étrangement semblable… Naruto avait remarqué aussi autre chose, c’était le fait que Hirama ne pouvait s’empêcher de défier à tout bout de champ Tokamaru Hachûrui. Mais ce n’était pas sa le plus important, le truc était que derrière cette rivalité intense, il y avait une amitié à toute épreuves, mais le seul hic était qu’il n’arrivait pas à croire que Tokamaru puisse se faire des amis, ce gars le faisait trop flipper avec ses allures de serpent.

Avec Shikamaru, sa relation était un peu bizarre, pour ne pas dire inhabituelle entre deux amis… Car pendant les moments ou le Nara ne passait pas son temps à dormir, Naruto et lui-même passait leur temps à jouer à un jeu qu’ils avaient inventé, « les probabilités ». Ce jeu était en fait une discussion que les deux jeunes garçons tenaient, ils passaient leur temps à parler du monde ninja, du système des shinobis, des problèmes que rencontrent les différents pays ninja, ou bien encore des stratégies qu’on pouvait employer sur le terrain (ce n’est pas très courant entre élèves de l’académie ninja ça…). Bien que Naruto ne comprenait pas tout le temps les réflexions un peu trop poussés et complexes du Nara, il pouvait tenir la discussion et arrivait à donner des réflexions pertinentes et intelligentes. Il y avait aussi deux choses que le blondinet avait réussi à comprendre, le Nara avait un Q.I d’au moins 200, et il pouvait aussi avoir plus cinq pensées simultanées. Enfin bref le Nara était un véritable géni et sa seul Naruto et Choji le savait dans la classe, pourquoi Choji ? Eh bien parce que c’est le meilleur ami du Nara pardi ! Naruto avait réussi à dénicher cette information de par ses visites fréquentes chez les Nara pour jouer au Shôgi avec Shikamaru, et la plus part du temps il croisait Choji là-bas.

En plus de sa rivalité avec Sasuke et celle avec Hirama, Naruto était aussi quelque peu en rivalité avec un garçon nommé Kiba Inuzuka. S’était un jeune brun à l’aspect légèrement sauvage, et aux traits plutôt proches de l’animal (ce qui s’avère être normal si vous venez du clan Inuzuka). Il avait des yeux onyx avec des pupilles verticales en forme de fente, des canines prononcées et surtout le symbole du clan Inuzuka tatoué sur les joues soit une canine rouge sur chaque joue. Mais ce qui le rendait spécial est qu’il était toujours accompagné d’un chiot tout blanc répondant au nom d’Akamaru (on se demande pourquoi il porte ce nom, Aka veut dire rouge non ?).

Bon bref, c’était très agréable de vous informer sur l’évolution des relations de Naruto, mais on s’est quelque peu égaré… Hum, hum, donc on en était à la partie ou Kyubi gueulait (comme d’habitude) sur Naruto…

« Raaah c’est bon ! Je la maitrise déjà très bien cette technique ! » Hurla Naruto mécontent.

« Laisse-moi te rappeler qu’à part ton multi-clonage de merde, c’est l’une des rares techniques de ninjutsu hors bases que tu maitrises, alors je veux que ton contrôle avec celle-là soit parfait ! » Hurla Kyubi à son tour visiblement énervé par le ton employé par Naruto.

« Et nanani et nanana… Si on était passé à l’apprentissage du Fûton plus rapidement au lieu de se consacrer sur ce PUTIN DE FUINJUTSU QUE JE MAITRISE PARFAITEMENT, je n’aurais pas que trois techniques de ninjutsu à mon panel ! » Répliqua Naruto qui avait plutôt l’air de se ficher royalement de ce que le renard disait.

« D’abord… TU ME PARLES SUR UN AUTRE TON ! JE TE RAPPELLE QUE JE SUIS TON SENSEI ! Après… TU ES UN UZUMAKI, ET TOUT UZUMAKI QUI SE RESPECTE SE DOIT DE MAITRISER PARFAITEMENT L’ART DU FUINJUTSU ! Et pour terminer… ON DOIT MAITRISER PARFAITEMENT CETTE TECHNIQUE FÛTON AVANT L’EXAMEN POUR PASSER GENIN ! Me suis-je bien fait comprendre ? » Demanda le renard après son long sermon. Et pourtant, pendant ce nouveau sermon de Kyubi, Naruto semblait ne montrer un quelconque signe de compréhension, et à vrai dire c’est à se demander s’il avait vraiment écouté le renard… L’insolence dont faisait preuve Naruto avait tendance à sérieusement énervé Kyubi, mais bon il n’y pouvait rien, car si au début de son entrainement le jeune Uzumaki se montrait attentif et respectueux envers lui, maintenant il n’en faisait qu’à sa tête et puis il voyait plutôt Kyubi comme un grand-frère que comme un sensei…

« Quel petit effronté… Mais bon, il ne faut surtout pas que l’on perde bêtement notre temps pour des futilités pareilles… » Pensa Kyubi. « Écoute-moi Naruto, nous devons faire vite… Je sais que notre programme d’entrainement en ninjutsu de ces quatre dernières années ne t’a pas spécialement plus… Mais il faut que tu saches que cette technique nous… enfin te sera d’une très grande utilité, mais le problème c’est qu’on a peine 22 heures pour la finaliser, alors ne fait pas l’imbécile ! » Expliqua alors le renard.

« Je sais que cette technique pourrait m’être utile, mais à vrai dire… Je, je ne suis pas sûr de vouloir la terminer maintenant » répondit le blond un peu plus sérieux. « Enfaite ce que je voudrais c’est la terminer quand je deviendrais indépendant de toi ! C’est vrai, ce serait un bon moyen de te montrer que ton entrainement n’aura pas servi à rien ! Ma première technique de rang B, je la finaliserais tout seul pour te montrer toute ma gratitude ! » Naruto venait de prononcer ses paroles avec un sourire des plus éclatant scotché aux lèvres.

Kyubi fut très surpris par la déclaration de son élève, ce n’était pas tous les jours que quelqu’un gars comme Naruto prendrai de telles initiative tout seul… Mais au fond de lui, le renard millénaire ce sentait touché.

« Tsss… C’est comme tu veux, mais ne viens pas te plaindre et me supplier de t’aider plus tard… » Feint le renard.

« Tu pourrais au moins te montrer un peu plus expressif, je veux faire geste pour te montrer que je te suis reconnaissant et toi tu restes de marbre… » Répondit le blond visiblement mécontent du manque de réaction de son sensei à poils roux.

Naruto ayant terminé sa phrase, laissa place à un silence entre lui et son ami aux poils roux. Ce silence ne dura pas trop longtemps, avant que Kyubi ne prenne la parole. « Bon, Naruto comme je te l’ai dit plus tôt, il ne nous reste pas beaucoup de temps… Dès demain, je ne serais plus ton sensei. » Rappela Kyubi.

« Alors, qu’est-ce que tu proposes que l’on fasse ? » Demanda Naruto curieux.

Kyubi ne répondit pas tout de suite et se contenta de fixer Naruto comme pour sonder son esprit. Puis après quelques secondes, il sourit. « Eh bien, je vais te laisser le choix. »

« Comment ça me laisser le choix ? » Répondit Naruto dans l’incompréhension totale, d’accord peut-être qu’entre eux le respect n’y était pas trop, mais néanmoins il restait son sensei… du moins jusqu’au lendemain. « Je ne suis pas trop sûr de saisir ce que t’a dit… »

« Très bien, je vais m’expliquer plus clairement. Je vais te faire part de mon avis quant à ton niveau, et tu vas me dire si tu te sens réellement prêt à devenir un ninja. » Répondit simplement le renard. « Alors ça te va ? » Rajouta-il comme question.

Naruto ne savait pas trop quoi penser de l’idée de Kyubi, c’est vrai que c’était sans aucun doute la meilleure chose à faire, mais le truc c’est que le jeune blond pensait être fin prêt… Si Kyubi lui proposait cela c’est qu’il remettait son niveau en question… et ça, ça ne lui plaisait pas forcément, mais bon il n’avait pas trop le choix… « De toute façon, je n’aurais mon mot à dire qu’après et seulement après ton évaluation, parce que en fin de compte tu restes mon sensei jusqu’à demain. »

Le renard était satisfait pour la première fois depuis le début de leur conversation, en fin ! En fin Naruto faisait preuve d’un peu de respect à son égard et ses 3000 ans d’expérience. « Sage décision, en fin de compte tu as un peu mûrit… » Souffla le démon. « Mais bon, je voudrais que tu respectes ma façon de juger même si il y a certaines choses qui ne te plaises pas. Ecoutes moi jusqu’au bout et si tu n’es pas satisfait ou d’accord de mon évaluation, dit toi que j’ai plus de 3000 ans d’expérience derrière moi, compris ? » Il vit Naruto acquiescer silencieusement de la tête pour montrer qu’il avait bien compris. S’était quand même surprenant comment en quelques secondes il avait pu passer de l’insolence à une docilité et à respect des plus religieux, mais bon, Kyubi passa outre ce détail et reprit là où il en était. « Bon je vais commencer. En ninjutsu tu as beaucoup progressé ces 4 dernières années, même si ce n’est que quelques techniques tu as à peu près un bon niveau, je te donnerais un 7 sur 10. » Le renard fit une courte pause pour voir la réaction de Naruto face à cette évaluation de son niveau, il l’a plutôt bien prise, ça commençait bien. «  En taijutsu tu as également progressé, mais la plus part de tes techniques dans cet art, tu les dois uniquement au multi-clonage c’est pour cette raison que j’estime ton niveau à 6 sur 10. » Cette fois-ci encore, Naruto le prit assez bien, pour lui ça ne comptait pas vraiment car multi-clonage ou pas il se trouvait bon. « Maintenant passons en genjutsu… Dans cet art, si je te dis que tu n’as aucune compétence, tu ne le nieras certainement pas. Mais étant donné que grâce à moi tu en es complètement immunisé, je te donnerais un 3. » Cette fois-ci, il vit le poing de Naruto se serrer sous le poids de la frustration, car oui pendant toute ces années il avait essayé en vain d’apprendre le genjutsu. Il y avait mis beaucoup de temps et de hargne mais il n’y arrivait pas à cause de sa trop grande quantité de chakra… et cela ne lui plaisait vraiment, mais alors vraiment pas. « Maintenant, l’intelligence… il y a quatre ans, lors de notre première rencontre, la première chose que j’ai remarqué chez toi s’était ta stupidité hors norme, un vrai crétin ! S’était à se demander si tu étais né avec un cerveau… » Se moqua le renard.

Là évidemment, si Naruto ne réagissait pas c’est qu’il n’était pas vraiment dans son état normal ! Il ne pouvait quand même pas laisser passer une telle moquerie ! « Et tu sais ce qu’il te répond le crétin, pauvre renard de mes deux !? Achète-toi en une paire, et retourne te faire violer par la chatte à deux queues, crétin de renard sans queue !!! »

Kyubi s’apprêtait à répliquer au moment où il se rappela qu’il ne fallait surtout perdre du temps inutilement, alors il prit sur lui (Et pas qu’un peu !), et entreprit de continuer son évaluation. « Bon… Je vais faire comme si je n’avais rien entendu… » Dit-il alors que Naruto acquiesçait de la tête avec un sourire triomphale. « Il y a quatre ans, je t’aurais surement donné un 2 en intelligence, mais pendant ces quatre dernières années, tu t’es beaucoup assagit et tu es devenu un jeune homme plus posé et plus réfléchit. Tu as beaucoup grandit spirituellement, de par la méditation et la révision de tes cours, ou encore par la lecture de livre sur la théorie et la géopolitique ninja, tu mérites amplement un 7 ! »

Après cela, même si ce n’était pas apparent, Naruto se sentit apaisé. Son for intérieur criait victoire, en bref ce qui se passait en lui était une véritable explosion de joie, il esquissa un sourire, et se fit plus concentré quand il remarqua que Kyubi allait continuer. « On en arrive maintenant à la force, et d’après ce que j’ai pu observer pendant 4 ans avec toi, c’est que tu as une force plutôt correcte. Mais… s’ajoute à ça un phénomène étrange qui ne se produit que lorsque tu es en colère, tu l’auras peut-être comprit, mais quand tu es énervé ou irrité ta force passe d’un 6,5 à un 8. Mais restons sur le fait que tu es 6,5 en force. » Il vit Naruto acquiescer silencieusement à son explication, il avait quand même une mine perplexe scotché sur sa tronche, mais bon, il verrait ça plus tard… « Maintenant la vitesse… » Soupira le renard. « Blablabla tu es le fils du Yondaime qui blablabla était l’homme le plus rapide du monde et donc blablabla tu es très bon en vitesse, ce qui te vaut un blablabla beau 7,5. »

Cette déclaration ne semblait trop être au goût du jeune blond qui réagit donc au quart de tour. « Dit le si ça te gêne tant que ça de me faire d’admettre que j’ai un bon niveau ! » répliqua-t-il de mauvais poil (Sans mauvais jeu de mots), mais son « sensei » se contenta d’émettre un petit un rire qui se voulait narquois. « Grrr… Je m’en doutais… » Grogna Naruto.

« C’est bon ne t’énerve pas pour si peu ! J’essayais juste d’introduire un peu d’humour dans la discussion. » Rétorqua le renard pas très enchanté quant au fait que son plan pour détendre un peu Naruto ai échoué. Naruto ne répondit tout de même pas, incitant Kyubi à continuer. « Bon bref, passons à l’endurance… dans ce domaine, je pense que tu n’auras pas vraiment de problèmes… » Commença Kyubi, avant de se faire couper.

« C’est dû à mon statut de jinchuriki, n’est-ce pas ? » Le coupa Naruto.

« Absolument pas ! En fait, être un jinchuriki te donne plusieurs avantages, mais il y a de nombreuses choses auxquelles tu n’as plus accès depuis mon scellement en toi. » Expliqua-t-il, mais voyant l’air plus ou moins perdu de son jeune disciple, le renard préféra approfondir un peu ses explications. « J’aurai du me douter que tu n’avais pas encore compris… D’après toi, est-ce qu’un démon peut-être scellé aussi facilement dans n’importe quel humain ? » Demanda-t-il.

« Ou veux-tu en venir exactement ? Il y aurait donc des contraintes relatives au scellement ? » Demanda d’un air perplexe le blond sous l’œil exaspéré du roux.

« Le chakra… » Dit-il finalement blasé par la question, sous les yeux écarquillés de Naruto qui se rendait enfin compte de sa situation.

« Donc, si je comprends bien, toi le renard tu me bouffes une grosse partie de mon chakra en échange d’une autre source de chakra illimitée, mais la contrainte est que je n’aurai pas accès à celle-ci avant d’avoir dompter ta puissance ? » Supposa Naruto.

« C’est exactement ça, je consomme plus de cinquante pourcents de ton chakra…» Conclu Kyubi, alors que Naruto avait écarquillé ses yeux sous la stupeur. « Et pourtant… tu as bien plus de chakra que tout Konoha ! »

« Je vois… »

Kyubi lui laissa quelques secondes afin de digérer cette information avant de reprendre son monologue sur le niveau du jeune Uzumaki. « Tu as néanmoins 9 en endurance, car tu peux encore progresser dans ce domaine. » Termina le renard, et en voyant un hochement de tête signe de compréhension de son élève, il reprit. « Bon, nous allons vite terminer par les sceaux. Je n’ai pas vraiment grand-chose à dire, à part que tu es un descendant des Uzumaki qui excellaient dans cet art ninja, tu as 7, tu es un véritable génie en fuinjutsu, je pense que si tu continu comme ça, ce sera un sacré hommage au défunt clan des tourbillons… » Conclu-t-il enfin.

« Je vois… Donc si je récapitule bien, ça me fait 7 en ninjutsu, 6 en taijutsu, 3 en genjutsu, 7 en intelligence, 6,5 en force, 7,5 en vitesse, 9 en endurance et 7 en sceau ? »

« Effectivement, et ça te fait donc un 53 sur 80 dans le classement des shinobis, et si tu devais être classé dans un bingo book, tu aurais eu comme note un 13,25 sur 20. » Expliqua le renard.

« Et alors ça me ferait quel niveau exactement ? » S’empressa de demander Naruto, ce qui était prévisible selon Kyubi.

« Eh bien, je peux te dire que vu d’un œil expert, tu as le niveau d’un chunnin bien entrainé ! »

Un jeune garçon aux cheveux couleur ébène marchait tranquillement dans les rues de Konoha avec une démarche plus ou moins flegmatique selon le point de vue, il avait les cheveux relevés sur la tête et attachés à l’aide d’une barrette ce qui leurs donnaient l’apparence d’un ananas, il était habillé d’une veste grise mise par-dessus un débardeur noir en résille et un pantalon de ninja marron. Il semblait paisible et baillait à s’en décrocher la mâchoire toutes les cinq minutes, en effet, Shikamaru Nara un étudiant à l’académie pensait se rendre tranquillement à son lieu d’étude tranquillement (surtout que comme c’était le jour de l’examen, sa mère avait insisté pour qu’il se lève plus tôt), et tout faire pour éviter de croiser en chemin la tornade blonde qui lui servait d’ami, mais s’était sans compter sur les coups du destin. Le jeune Nara prenait toujours le chemin le plus long pour éviter de croiser Naruto tôt le matin (Kami-sama avait décidé de mettre le chemin le plus court pour se rendre à l’académie sur le même chemin que la maison de Naruto et il le maudissait intérieurement pour lui avoir réservé ce sort), mais il se disait que comme il s’était levé plus tôt ce matin il pourrait s’éviter plus de minutes de marche, il décida donc pour une fois de prendre le raccourci, mais cela fut sa plus grosse erreur… En effet, car au moment où il allait tourner dans la ruelle à sa gauche, il aperçut un raz-de-marée blond foncer sur lui en hurlant son nom. « OH HE ! SHIKAMARU, QU’EST-CE QUE TU FOUS DEBOUT A CETTE HEURE ! » Shikamaru se contenta de déglutir en voyant que Naruto ne s’arrêtait pas et lui fonçait toujours dessus, encore quelques mètres et il le percuterait violemment.

« Hey ! Arrête toi Naruto ou sinon… » Commença le brun.

« Hun quoi qu’est-ce… » Mais c’était trop tard.

1…

2…

3…

BOUUUUUUM !

Un jour je le tuerai, il ne va pas s’en tiré comme sa cet imbécile… Shikamaru ruminait des pensées toutes aussi sombres les unes que les autres envers Naruto tout en se massant le crâne. On pouvait dire que Naruto ne l’avait pas raté…

« Hahahaha ! Et encore désolé pour ça hein Shikamaru ? » S’excusa encore une fois le blond. « Je n’avais pas réalisé la collision imminente entre nous deux, faut dire que t’es pas très réactif aussi ! T’aurais pu me prévenir ! » Continua-t-il en rigolant comme un imbécile.

« QUOI !? COMMENT SA !? J’TAI PAS PREVENU ! » Hurla Shikamaru hors de lui, avant de soupirer longuement. « Bon bref… tu devrais faire attention, moi je n’ai absolument personne pour m’aider à soigner mes blessures j’te rappelle… »

« Hahahahahaha ! J’oublie toujours ! » Dit-il toujours en rigolant. « Eh regarde ! On a tellement discuté qu’on s’est pas rendu compte qu’on était arrivé à l’académie ! »

Shikamaru releva la tête et put observer que Naruto avait raison, ils étaient à deux pas de l’académie maintenant et il n’était que sept heure vingt-cinq ! Les cours commençait à huit heure, et ça c’était plutôt galère, mais bon voyant positivement les choses il pourra rattraper ses précieuses heures de sommeil perdues…

« Alors quelle chance on a d’être la même équipe d’après toi ? » Celui qui venait de poser cette question se trouvait juste en face de Naruto à qui il adressait justement cette question. Il a des cheveux noirs hérissés sur son crâne, cheveux ayant quand même un petit reflet bleuté, des yeux onyx et une peau très claire. Habillé d’une chemise bleu à col haut, avec des chauffe-bras blancs et d’un bermuda blanc, Sasuke Uchiwa était le meilleur élève en terme de pratique à l’académie.

« A vrai dire, je pense qu’elles ont beaucoup diminuée pendant ces quatre dernières années avec les progrès que j’ai fait… » Commença le blond tout en réfléchissant intensément pour savoir à peu près combien de chance ils avaient. « Je dirais que nos chance d’être dans la même équipe sont de 15 % tout au plus, mais grâce à ma relation avec Jiji-sama, elles remontent jusqu’à à peu près 35 % parce que j’ai un charisme de monstre et qu’il me trouve trop mignon ! » Termina Naruto sous le regard blasé de son frère de cœur.

« Hn, baka ! » Acquiesça Sasuke, sans omettre la pique qui ferait à coup sûr réagir Naruto.

Naruto s’apprêtait à répliquer quand soudain il entendit la voix d’Iruka qui appelait l’Uchiwa qui devait passer son test. « Uchiwa Sasuke ! » Hurla ce dernier.

Immédiatement, Sasuke se leva et prit la direction de la salle d’examen, non sans jeté un dernier regard moqueur à l’Uzumaki pour encore plus l’enragé quant au fait qu’il n’avait pas pu répliquer. Naruto irrité par cet acte commença à lui balancer toute les insultes qui lui venaient à l’esprit, mais Sasuke ne l’écoutait déjà plus. Il prit néanmoins la peine de lui souhaiter bonne chance.

C’était enfin à son tour de passer, et dès qu’on l’appela, Naruto bondit hors de sa chaise et se précipita vers la salle d’examen. Quand il entra, il put observer les trois personnes qui se trouvaient dans la pièce : Iruka, Mizuki et le Sandaime Hokage. « Bonjour Naruto, alors tu es prêt pour passer ton test ? » Lui demanda gentiment son tuteur.

« Ho que oui ! Vous me connaissez Iruka sensei ! Je suis toujours d’attaque » Répondit-il avec son entrain habituel, alors qu’Iruka et le Sandaime Hokage se contentaient de rire chaleureusement. Mizuki quant à lui n’était pas très enchanté de voir l’Uzumaki, mais ne fit rien pour le lui montrer.

« Très bien ! Alors le test est très simple, tu dois juste nous faire deux clones illusoires et un henge du Sandaime Hokage ici présent, compris ? »

« Ouais, ouais… mais Iruka-sensei ? Quel est le genin qui as fait le plus de clones illusoires en une fois ? » Demanda Naruto avec empressement, alors que le vieux Sarutobi se disait que Naruto allait encore en faire un peu trop.

« Eh bien, s’était Sasuke et Tokamaru qui arrivent ex-aequo avec tous les deux huit clones pourquoi ? » Iruka n’était pas sûr de tout comprendre, mais vue comment était son élève, il valait mieux s’attendre à tout…

« C’est très simple je vais les exploser tous les deux en faisant le double clones qu’ils ont réussi à faire ! » Répondit-il en se mettant en position, alors que Mizuki commençait à rigoler méchamment en se disant qu’il avait là un moyen d’humilier celui qu’il voyait comme le « démon ».

« Essaye d’abord de nous en faire un seul avant de… » Commença le gris avant de n’être coupé par le bruit caractéristique de la technique du clonage et de Naruto qui hurlait le nom de sa technique.

« Multi-Clonage De L’ombre ! » Hurla le blond, et sous les yeux stupéfaits et exorbités de Mizuki, seize clones CONSISTANT venait d’apparaitre ! En le voyant dans cet état de choc, c’est Naruto qui se dit qu’il pourrait avoir le dernier mot. « Pardon ? Qu’est-ce que vous disiez Mizuki-sensei ? Je ne pense pas avoir très bien entendu… » Mais comme il s’y attendait, aucun mot ne put sortir de la bouche de l’enseignant ce qui suffit à Naruto pour gagner un sourire satisfait, en vérité il n’aimait pas beaucoup Mizuki…

« Très bien Naruto, fais nous un henge et ensuite tu pourras enfin devenir ninja » Reprit Iruka qui affichait un regard plein de fierté. Alors sans attendre, Naruto s’exécuta et opéra un henge du Sandaime parfait sans le moindre défaut. « Excellent Naruto ! Tu peux choisir le bandeau que tu veux, fais toi plaisir ! »

« Euh… en fait Iruka-sensei… » Démarra calmement l’Uzumaki sous le regard intrigué de son sensei et du Sandaime. « J’aurais beaucoup aimé avoir ton bandeau sensei ! Parce que depuis tout petit j’étais émerveillé en te voyant le porté, alors je me disais que si tu étais d’accord pour me le donner c’est celui-là que je choisirai ! Parce que, mon idéal de ninja c’est toi. » Termina le blond avec un large sourire dont lui seul connaissait le secret, alors que Kyubi ruminait intérieurement visiblement vexé.

Iruka quant à lui, se sentait très touché par les mots de Naruto, et se disait qu’il pourrait bien faire sa pour le féliciter de tous les efforts qu’il avait fait pour en arriver là. « Tu veux… mon bandeau ? » Demanda-t-il sérieusement alors que Naruto hochait timidement la tête. « Eh bien… » Continua-t-il tout en remontant ses mains vers son crâne, et en commençant à défaire son bandeau pour enfin le tendre vers Naruto. « Tiens c’est pour toi ! Félicitations Naruto, tu l’as bien mérité » Il avait prononcé ces mots avec beaucoup de fierté et d’émotion dans la voix, alors que Naruto s’empressa de lui prendre le bandeau et de l’attacher sur son front comme la plupart des ninjas le faisaient.

« YOUHOU !!! Merci beaucoup Iruka-sensei, je vous promets de pas vous décevoir !!! » Dit-il alors qu’il passait en mode tornade blonde, et se dirigeait vers la porte de sortie, mais alors qu’il était à quelques centimètres de la porte, il se souvint de quelque chose. « Ah au fait Jiji-sama, je passerais te voir plus tard, j’aurai quelque chose d’important à te dire… » Et en voyant l’Hokage acquiescer silencieusement, il n’en fallut pas plus pour qu’il s’en aille illico presto. Hiruzen était certes intrigué par ce que voulait lui dire Naruto, mais il se disait qu’il pourrait attendre encore un peu…

Quelque part, dans un endroit très éloigné de Konoha, plus précisément dans le pays de la l’Eau au village de la brume : Kiri, des évènements plutôt sérieux semblaient se passer. En effet, car depuis la victoire de l’armée révolutionnaire sur l’ancien Hokage, Yagura le tyran et ancien jinchuriki de Sanbi, le démon tortue à trois queues il y a de ça quelques mois rien n’allait plus. Entre la quasi-annihilation du groupe des sept épéistes légendaires de Kiri, dont il ne restait plus que deux membres en vie, et la quasi-disparition de toutes leurs épées dites légendaires, le peuple perdait confiance. Mais le pire est qu’on ne connaissait la localisation que de trois d’entre elles, « Kubikribôchô » la trancheuse de tête qui se trouve en possession de Zabuza Momochi un des sept épéistes, « Samehada » la peau de requin qui se trouve en trouve en possession de Kisame Hoshigaki, et « Hiramekarei » la sole-limande qui se trouve en ce moment à Kiri, et qui a été confié à un apprenti épéiste sous ordre de la nouvelle Godaime Mizukage. Mais en ce jour, les quatre autres épées manquantes auraient été relocalisées et seraient en possession d’une bande d’assassins qui sèment le trouble au pays de la cascade. Mais le pire était encore à venir, car d’après les informations reçues par la Godaime Mizukage Mei Terumi, ces assassins seraient des mercenaires engagés par une organisation récemment crée. Une organisation qui aurait de très sombres desseins concernant le monde ninja, on ne la prenait pas encore au sérieux, mais la nouvelle information reçue pourrait faire changer les choses… Car la mission de ces mercenaires était très claire, « Capturez la jinchuriki de Nanabi vivante ! »