Chapitre 1

par ginny62400

GENETIQUE TECHNOLOGIE 6 {Gt6}

 

 

 

 

 

Etats-Unis d’Amérique

24 décembre 2023

23h30

 

 

Le mois de Décembre était particulièrement froid cette année là. La neige recouvrait le sol avec abondance et n’importe quelle personne normalement constitué et disposant de toutes ses capacités mentales, serait resté bien au chaud chez elle, en faisant chauffer des marrons au feu de bois.

 

Ce n’était pas que l’idée manquait de charme, Orochimaru aurait volontiers partagé cette soirée de réveillon avec sa famille, mais il n’en avait pas.

 

Oh, il disposait bien d’une sœur acariâtre à la poitrine redondante et aux humeurs changeantes, mais celle-ci l’aurait surement accueilli comme on accueil la mort. Et encore, il était fortement possible que même la Faucheuse, dans ses habits noirs, aurait été la bienvenue si cela pouvait éviter à sa chère sœur de devoir lui offrir le gîte.

 

Mais cela lui importait peu. Que cette sale blonde reste chez elle à profiter de ses derniers instants ! Lui comptait bien se créer un avenir, plutôt que je chanter des cantines démodées et d’entendre des chants faux ! De toute façon, celle qui s’en plaindrait, ce serait elle !

 

Non, cette soirée allait être plus importante pour lui qu’une fête de noël. L’homme allait élargir sa famille, ça vrai famille. Celle qui lui assurerait un destin particulier, un destin réussit. Cette « famille » qu’il c’était efforcé de créer, dix ans plus tôt, et qui se montrait enfin. 

 

On pouvait dire tout ce qu’on voulait, mais ce crétin de gouvernement acheté jusqu’à la moelle était tout de même bien pratique. Qui aurait subventionné ses projets s’ils n’étaient pas là, à chercher la puissance, quitte à risquer quelques dommages collatéraux?  Hum, quelques actionnaires privés sans scrupules, surement, mais ils n’offraient pas autant de sécurité. Après tout, il ne faisait qu’obéir à une instance supérieure, qu’il se ferait un plaisir d’écraser plus tard.

 

Mais pour le moment, il n’était pas dehors pour admirer les étoiles, il n’en avait que faire ! À cet instant, son principal objectif l’attendait, dans la nuit noire, et n’était pas très disposé à venir de son plein gré vers lui.      

 

Il regarda devant lui. La lumière bleue qui venait de là bas était incroyablement belle. Si belle, si inquiétante, si puissante, si tentante. Il pouvait sentir les vibrations de pouvoir dans ses veines, et c’était tellement plaisant. Ce don, il le voulait ! Maintenant ! Il voulait en être le propriétaire exclusif !   

 

« Monsieur ?

 

Cette lumière était si attirante, si puissante…

 

-Monsieur ?

 

Dés qu’il l’aurait en sa possession, elle serait tellement pratique pour ses projets futurs !

 

-Monsieur ?

 

Il avait déjà tant d’idées pour elle, un pion qui arrivait au moment adéquat.

 

-Monsieur ?

 

-QUOI ! rugit-il avec force, agacé par se parasite bourdonnant sans relâche à son oreille !

 

-Tous nos hommes sont en train de mourir, monsieur. Il semble qu’ils ne puissent pas dépasser la lumière. L’énergie est beaucoup trop destructrice ! Continuer de la sorte est suicidaire. Quelques hommes commencent à se rebeller. Peut-être serait-il préférable de l’envoyer maintenant, cela éviterait des pertes inutiles, si je puis me permettre.

 

-Hn…  Bien, amenez-moi 7732. 

 

Le soldat le regarda longuement avant de lui demander confirmation, ce qu’il fit. Il n’allait pas y passer la nuit non plus ? Non pas qu’il avait besoin de dormir… Mais il avait à rendre visite à quelques nourrissons étonnants…

 

 

L’homme arriva quelques minutes plus tard. À la différence de la dernière fois, il était accompagné d’un petit garçon aux yeux sombres. Celui-ci regardait avec curiosité la lumière avant de lever son regard vers lui.

 

-Maître Orochimaru.

 

Orochimaru eu une grimace de satisfaction. Rien ne lui était inaccessible avec cette merveille dans ses rangs. Lui, cet être incroyable. Son messie, celui qui lui ouvrirait toutes les portes.

 

-Bonjour, 7732…

 

- Monsieur Orochimaru, la petite semble aspirer la vie de nos hommes, nous n’arrivons pas à l’approcher. Elle semble être… Exceptionnelle. Comme vous le pensiez, ses parents faisaient partie du programme GT6, les deux ayant fuit avant la fin du stade 2. Ils s’opposent à la prise de leur fille, annonça un soldat tout en évitant de regarder le jeune garçon à côté de lui.

 

- Je vois, je vous autorise à les éliminer, la gamine est bien plus intéressante. Je veux que tu me ramène cette fille, 7732 !

 

-Bien maître… déclara-t-il d’une voix posée.

 

En son passage, les hommes s’éloignaient, craintifs. Il n’en avait absolument rien à faire. D’un mouvement de main, il pouvait les détruire. Ce n’aurait pas été la première fois qu’il le faisait…

 

Plus il s’approchait, et plus il se sentait faiblir. Bientôt, la lumière l’entoura et des flammes jaillirent autour de lui. Il s’approcha, toujours plus, croisant des cadavres d’hommes, tous vêtus du même uniforme, avec le même emblème sur le dos. Un serpent entourant un poignard…

 

Bientôt il ne se trouva plus qu’à quelques mètres de la jeune fille de son âge. Il franchit encore le peu de distance qu’il avait avec elle, et découvrit une petite fille, les cheveux d’un rose incroyable, vêtue d’habits qu’il trouva étranges.

 

Elle était recroquevillée sur elle-même, ses petites mains lui cachant entièrement le visage. Il pouvait entendre ses sanglots, elle n’avait pas remarqué sa présence. Il ne savait pas qui elle était, mais il devinait une chose : cette enfant ne pouvait lui faire aucun mal.

 

- Suis-moi ! ordonna-t-il aussitôt.

 

La jeune fille sursauta, et retira ses mains de devant ses yeux, afin de laisser à 7732 l’opportunité de découvrir de jolies prunelles, vertes émeraude.  

 

- Qui est tu ? demanda la petite fille, la voix rauque d’avoir trop pleuré.

 

7732 réfléchit alors… Devait-il-lui donner son matricule ?  Cette question était étrange, il était 7732, rien d’autre, juste un numéro. C’était pour les autres d’avoir une identité. Et puis pourquoi posait-elle cette question ? Elle n’avait qu’à obéir ! Son CO ne lui avait-il rien apprit ?!  

 

- Je suis 7732, finit-il par dire.

 

La petite fille le regarda de ses yeux embrumés de larmes, avec une sorte d’interrogation dans le regard.

 

- Moi je m’appelle Sakura. Mais sérieusement, tu t’appelles vraiment 4854 ? le questionna-t-elle.

 

-Non, pas 4854, 7732.

 

Etait-elle bête ou le faisait-elle marcher? Et puis qu’attendait-elle pour repondre à ses ordres. Il était sûr qu’il était son supérieur. Arès tout, il était le CO (1) de la première équipe de Gt6 ! La meilleure équipe ! Les préférés de maître Orochimaru !

 

-Tu n’as qu’à t’appeler Sasuke ! s’ecria-t-elle, amusée.

 

7732 ne dit rien. Il lui tendit une main qu’elle accepta. En prenant cette main Sakura bouleversait sa vie…

 

Mais pas seulement la sienne, mais aussi celle de beaucoup d’autres. 7732, quand à lui, après avoir remis Sakura à son commandant, réfléchit quelques instants. Sasuke ? Pourquoi pas ?... 

 

 

 

(1)  CO Abréviation militaire pour chef d’unité.

 

[Une nouvelle mise à jour de ma fanfiction, celle qui fût mon bébé et ma première création. Il était largement temps que je prenne la peine d’essayer de la rendre plus lisible, plus claire. Avec moins de fautes, surtout. Heureusement, je suis devenue plus aguerrie dans l’art de l’écriture –ou du moins il me semble. Si vous voyez des fautes énormes, n’hésitez par à me le dire. Conseils et critiques sont appréciés.]