C'est le printemps

par milla

Je vais encore m’excuser pour le retard…alors désolé, merci pour les coms en tout cas

Hinoto : et oui, je voulais faire un ptit kankouino, alors, je l’ai fait, merci pour ton com

^^ : un matteur notre petit Naruto héhé…et oui c’est bientôt la fin, c’est la réalité, d’ailleurs, elle est plus proche que tu ne le penses, enfin si tu as pas remarqué la progression de l’hstoire-_-‘, mais je penses quand même que tu l’as vu, j’espère que ce chap te plaira

Sakura51 : désolé, mais elle est bientôt finie, reste plus que…ce chap…allez pleure pas va *passe un mouchoir*

 

 

 

 

 

C’est le printemps

 

 

 

 

La journée qui passa après cette petite scène, fut une journée de vacances, en effet, toutes les filles n’étaient pas allées en cours, trop crevées. A notre désespoir, nous ne virent pas les garçons.

 

Le lendemain, nous allions toutes en cours, sans exception cette fois. Je m’étais levée péniblement à moitié endormie. Mes paupières recouvraient mes yeux fatigués. J’essayais de marcher droitement vers la salle de bain, mais…c’était beaucoup plus dur que je ne le pensais, je me prenais les lits des autres filles en coin, la douleur envahissait alors mes jambes (je peux vous dire que ça fait pas du bien !), ce qui eut pour résultats quelques gros bleus où à chaque fois que j’en recevais un, je m’arrêtais pendant 5 bonnes minutes.

Finalement, après une demi-heure du parcours du combattant, j’atteins la pièce voulue. Je retrouvai mes colocataires habillées, propres…enfin tout comme il faut. Elles m’observèrent avec surprise, c’est vrai qu’elles n’avaient pas l’habitude de me voir dans un pareil état. Sans faire attention à leurs regards, je me dirigeai d’un pas lent en leur lançant un « bonjour » tout en injuriant contre mes hémorragies internes, vers le lavabo. Je m’appuyai à son rebord et fit couler l’eau.

-         Bah alors Sakura, me fit Tenten ironiquement, on a bien dormi à ce que je vois.

-         Tais-toi ! dis-je mollement, c’est pas ma faute, c’est mon métabolisme, préfère la nuit moi.

-         Allez dépêche-toi notre chère fleur de cerisier, sinon tu vas être en retard, sourit Temari.

-         Pourquoi ? Il est quelle heure ? demandai-je.

-         7 H 40, répondu Hinata, et on part dans 5 minutes.

Qu…Quoi ? 7 H 40 ? J’ai que 5 minutes pour me préparer ? Malheur !!!

Tout d’un coup, je me réveillai (ah bah ça), me lavant à toute allure, m’habillant tout en mangeant (t’es trop forte Saku !) et me peignant comme une force née. Après quelques minutes (5 pour être précise), j’étais enfin prête. Les filles me regardèrent et commencèrent à rigoler. Qu’est-ce qu’elles me cachaient ?

-         Bon maintenant, on sait comment te faire aller plus vite au cas où, ricana Ino.

-         Comment ça ? interrogeai-je méfiante.

-         Bah c’est simple, en réalité, il est que 7 H 20, m’avoua Hinata.

-         Quoi ? m’écrai-je, vous allez me le payer !

-         Calme-toi Sakura, apaisa Ino, de toute façon, on doit rejoindre les garçons dans 10 mn ;

-         Comment vous pouvez le savoir ? m’étonnai-je.

-         Naruto-kun m’a appelée, rougit Hinata, et il nous a demandé de venir le rejoindre, lui et ses amis devant le club pour 7H30.

-         Tu as le numéro de Naruto ? fis-je surprise.

-         C’est lui qui me l’a donné, s’empourpra encore plus la Hyuga.

-         Et c’est pas la seule à qui on a donné son numéro, n’est-ce pas Ino et  Tenten ? sourit sadiquement Temari.

La blonde et la brune tournèrent la tête, mais la brunette ajouta :

-         Tu peux parler pour toi Temari.

Elle ferma les yeux et semblait gênée, mais pourquoi elles m’avaient cachée tout ça, je voulais savoir moi !

-         Vous pouvez m’expliquer ? renchéris-je.

-         C’est simple, Kankouro-kun et moi on s’est échangé nos numéros, ainsi que Tenten avec Neji-kun et Temari avec Shikamaru, sans oublier Hinata avec Naruto, expliqua Ino.

-         Je vois, articulai-je sarcastiquement, et après c’est moi qui a passé du bon temps avec un mec. Je pense pas être la seule.

-         Sauf que nous, c’était uniquement en parole, lança Tenten, alors que toi…

Mes joues devinrent chaudes, elles ne savaient absolument rien de ce qui s’était produit entre Sasuke et moi.

-         Je descends, dis-je soudainement, je vais attendre les garçons.

-         On vient avec toi, répliquèrent mes amies.

 

Quand nous arrivèrent à destination, les gars étaient déjà là. Sasuke s’approcha de moi et m’embrassa, il me chuchota à l’oreille :

-         Tu m’as beaucoup manqué tu sais, ça fait quand même 2 jours que je t’ai pas vue, ni entendue, et pire, touchée.

-         C’est bon Sasuke, déclarai-je d’un ton las, on verra ça un peu plus tard d’accord ? Parce que là on n’a pas le temps de régler nos comptes.

-         Mais bien sur que si on a le temps, murmura-t-il d’une voix convaincue.

Il s’était collé à moi devant tout le monde, rien que pour ça, je vais le faire patienter jusqu’à demain tient. Je le repoussai de mon corps qu’il désirait tant. Naruto avait sourit, je pense qu’il était content de me voir moi et Sasuke ensemble, n’empêche, on venait de se prendre la honte à cause de mon crétin de petit ami. Les autres se foutaient de notre gueule, ça n’allait pas ce passer comme ça.

-         Au lieu de vous foutre de notre gueule, remarquai-je, vous feriez mieux de vous diriger vous-même vers votre amoureux/se avant qu’il/elle ne vous laisse pour de bon, et puis nous deux au moins, on a quelqu’un, contrairement à certains.

Je trainai mon taciturne par la main vers une allée hors de la vue de tous, mais d’où, on pouvait observer ce qu’il se déroulait chez les autres. Le spectacle était affligeant, personne n’osait bouger, jusqu’à ce que Neji mit son bras autour de Tenten et l’emmena vers l’endroit où nous étions, enfin un courageux. Pour la suite, ce fut les filles qui prirent les devants, laissant les célibataires. Je vous jure les garçons, aucun cran, me tapai-je la tête.

 

Nous étions enfin tous ensemble et pénétrions dans la cour du lycée. Les élèves nous contemplait, me contemplait, d’une façon flatteuse pour la première fois depuis tant d’années. Mon cauchemar, mon isolement, ma peur du jour, étaient enfin terminés, tout simplement parce que j’avais retrouvé la joie de vivre avec mes semblables, parce que j’ai fait des rencontres. Avant, je croyais que se faire des connaissances étaient inutiles, que cela nous détruisait, c’est vrai, mais en partie, et ça, Tenten, Temari, Hinata, Ino et Naruto me l’ont fait comprendre. Vivre avec les autres…c’est essentiel. Je reprenais gout à la vie encore plus fort qu’autrefois. C’est en affrontant des épreuves qu’on avance.

 

Comme d’habitude, j’ai glandé en cours, que voulez-vous : il y a des choses qui ne change pas. Comme au temps où j’étais ami avec mon petit blondinet, il tenta de me faire rire, ce qu’il réussit. Je le tapai de ma force, dite, surhumaine, mais il survécut, comme toujours, et puis désormais, il y avait Hinata pour veiller sur lui. J’ai pu apercevoir qu’ils s’étaient donnés un baiser, drôle de couple, un surexcité et une timide, ça en jette. Quant à Tenten et Neji, ils se sentaient en parfaite harmonie, et la brune avait un nouvel allié : Lee. Ils se chamaillaient sans arrêt, là, c’était plutôt un drôle de trio. Kiba s’était attaché à Hinata et il surveillait attentivement Naruto, heureusement Shino empêchait l’Inuzuka de tuer l’Uzumaki. Ino était blotti dans les bras de Kankouro qui faisait un effort pour elle : il n’était pas très doué dans les sentiments. Temari avait chargé Gaara d’éliminer son frère s’il avait des mains un peu trop baladeuses, elle aurait pu le faire, mais elle était trop occupée à gueuler sur Shikamaru. Ces deux là, c’était le duo le plus bizarre, ça ne faisait aucun doute. La vie était redevenue normal. Je souris à cette pensée.

-         Qu’est-ce qui t’arrive ? demanda l’Uchiha me voyant sourire.

-         Rien, je suis heureuse, c’est tout, répondis-je tout en l’embrassant.

 

 

Quelques années plus tard…

 

 

J’ai aujourd’hui 21 ans, et je suis enceinte de Sasuke. Nous sommes mariés et vivons dans une maison dont il a hérité. Il est devenu pompier et moi je continue mes études en médecine ; mon rêve, c’est de devenir médecin. Naruto et Hinata vivent aussi ensemble et doivent bientôt se marier, le blond est toujours aussi lent. C’est le bonheur presque parfait entre eux, bah oui, rien est parfait ! D’ailleurs, ce seront le parrain et la marraine de notre fille à moi et à Sasuke. Temari et Shikamaru ont un garçon de 3 ans, mais ils ne sont pas mariés, ils tiennent trop à leur liberté. Kankouro et Ino vont bientôt avoir un enfant eux aussi, manquera plus que Gaara pour compléter la famille, il s’est déjà mis au travail en plus. En effet, il s’est trouvé une jolie petite minette brune aux yeux bruns. Il l’aime comme jamais, c’est impressionnant. Tenten et Neji ont une fille de 2 ans, même physique que son père, mais niveau caractère…elle a pris de sa mère. Kiba a réussi à dégoter une boulangère à Choji, leur relation avance petit à petit. Par contre, l’homme-chien a déniché une fleuriste dont il est tombé amoureux fou, avec elle, ça à l’air d’aller vite. Shino n’est accompagné que de ses insectes qu’il élève, il dit que les femmes ne l’intéressent pas, ce n’est pas pour cette raison qu’il est gay et qu’il n’a pas quelques conquêtes. Lee va d’histoire en histoire, je crois qu’il ne sait pas où il en est, heureusement, il a rencontré une charmante dame qui a l’air de l’aimé beaucoup, à suivre.

Enfin, on peut dire que tout va bien dans le meilleur des mondes, sans compter quelques caprices de Sasuke, il est très physique et très jaloux, on peut pratiquement plus sortir à cause de ça. Le voilà qui rentre, oh non…comme à chaque fois, il va vouloir me faire l’amour…on se demande comment a pu être conçu notre bébé.

 

 

Et voilà…cette fic est finie…elle était courte je l’avoue, mais j’avais prévenue…

Un ptit mot sur cette fin ?

A dans d’autres fics peut-être…