Adieu Akatsuki

par Elerosse

Re mes amis v’là le dixième chapitre qui pointe le bout de son nez, j’espère que vous apprécierez toujours autant, bonne lecture.

 

 

Chapitre 10

 

 

Dans une grotte les hologrammes des membres d’Akatsuki se réunissaient.

 

-         Je suis heureux que Naruto est dénié être parmi nous aujourd’hui, lança le leader d’Akatsuki avec un ton de reproche.

-         Ouaip.

-         Bien aujourd’hui, je tenais à vous voir pour vous informez de l’arriver de Tobi parmis nous.

-         SALUT A TOUS, beugla Tobi, JE SUIS TOBI, HEUREUX DE FAIRE VOTRE CONNAISSANCE.

-         «  putain encore un autre excité, déjà qu’avec cette poufiasse de Clay, ça me donne un mal de crane, mais là c’est trop, songea Naruto »

-         Comme Sasori est mort, nous allons te mettre avec Deidara.

-         Quoi ? répliqua celui-ci, ça va pas.

-         Excusez moi maître, intervint Clay, mais j’aimerai changer de partenaire alors si vous n’y voyer pas d’inconvénient, je veux bien faire équipe avec Tobi.

-         « accepte accepte, prièrent les deux blond »

-         Non, j’ai créer les binômes pour équilibré vos forces alors tu restera avec Naruto.

 

Le renard et l’artiste soupirèrent, pourquoi Naruto devait t-il la supporter, il pouvait remplir ses missions seul.

 

-         Deidara, Tobi, je vous charge de Sanbi, Itachi et Kisame de Yonbi.

 

Les quatres silhouettes nommés disparurent, Clay, Naruto, je vous laisse à vos occupations, Naruto et Clay partirent à leur tour.

 

-         Nous avons plus de mal avec lui, annonça Zetsu.

-         Oui, je sais mais il ne reste plus beaucoup de Bijuu à scellé.

-         Il nous faut le gardé jusqu'à la fin, pourquoi avoir refusé à la petite Clay de changer de binôme ?

-         S’il venait à l’idée à Naruto de nous quitter, cette petite comme tu dit pourrais bien le maîtriser.

-         Permet moi d’en douter.

-        

-         Bon, c’est toi le patron.

 

Naruto et Clay se retrouvèrent seul au milieu d’une forêt, ils s’y enfoncèrent plus profondément et arrivèrent à un lac où une cascade s’y jetait.

 

-         Qu’est-ce qu’on fait là ? ronchonna Clay.

-         Si tu veux partir, je ne te retient pas, soupira le renard.

-         Faut pas se séparer, sinon le chef va se fâcher.

-        

 

Naruto se déshabilla entièrement.

 

-         Qu’est-ce tu fout, hurla la fille.

-         Quoi ? A 17 ans tu n’as jamais vu un homme nu ?

-         Question de pudeur… mais toi ça ne te gène pas vu les livres que tu lis.

 

Le blond se jeta dans le lac et nagea un peu pour se détendre, dix minutes plus tard Clay n’en pouvait plus de voir le blond nu devant elle.

 

-         Tu es impossible, si un jour on me demande de te tuer je n’aurais aucune pitié, se plaignit Clay.

-         Tu t’en pense capable ?

-         Sûr et certaine.

 

Le blond sortit de l’eau et remit ses affaires, les deux membres d’Akatsuki se jaugèrent du regard et reculèrent, la main droite toucha son tatouage et sortit une lame grenat, la jeune femme retira sa cape d’Akatsuki et dégaina sa Claymore noir du dos.

 

-         Mon épée est plus longue, se vanta Clay.

-         Mon envie de meurtre est plus puissante que la tienne, répliqua Naruto

 

Naruto et Clay se jetèrent l’un sur l’autre, le métal s’entrechoqua, Naruto était repoussé, bien qu’il soit plus fort physiquement que Clay, le poids et l’élan de la lame noir écrasait le katana rouge de Naruto, le renard concentra son affinité du vent pour acérer sa lame, Clay fit de même avec l’élément de la terre pour la renforcer.

Le duel continua, Clay commençait à repousser clairement le blondinet, celui-ci s’écarta un envoya plusieurs boule de feu suprême que le fille esquiva avec grâce et rapidité.

Naruto trouvait son katana plus lourd à chaque choc.

La femme lui envoya un bloc de terre que Naruto explosa d’un coup de poing chargé en chakra.

Juste derrière, Clay porta un coup d’estoque et transperça Naruto au niveau de l’estomac et le planta contre un roché derrière la cascade.

 

-         Gagné, j’ai gagné, j’ai gagné, chantonna Clay, tu peux méditer sur ta défaite, perdant, hahaha.

-        

 

Clay prit la garde de son arme qui dépassait du filet d’eau de la cascade et arracha l’épée du ventre de Naruto et le regarda tomber dans l’eau du lac.

 

-         Heureusement que tu as un bon pouvoir de régénération sinon le chef m’aurait trucidé, bon le temps que tu t’en remette je vais chercher de la bouffe au village voisin.

 

Naruto flottait dans l’eau pendant que Clay partit en quête de nourriture, son corps était engourdit pour une raison qu’il ne connaissait pas.

Naruto se réveilla dans un endroit où il s’isolait quand il voulait être seul, du moins la seul présence, était celle d’un puissant démon avec qui le blond discutait souvent dans ses moments de solitude, au début ils ne pouvaient pas se pifer mais après quelque année, une vrai amitié liait les deux êtres .

 

« Tu as trouvé ton maître, gaki, que vas-tu faire ? demanda une voix profonde dans l’esprit de Naruto»

« Devenir encore plus fort, je le dois, personne ne dois pouvoir me battre, ni cette pétasse, ni personne d’autre. »

«  Libère moi »

« … »

« Libère moi et tu obtiendra une puissance inégalé »

« Que ce passera t-il quand j’aurais retiré ce sceau ? »

«  Personnellement, je n’en ait aucune idée, je n’ai jamais été scellé auparavant donc je ne sais pas ce qu’il va se passé… »

 

Naruto s’approcha de la barrière, derrière, Kyubi le regardait d’un œil bienveillant.

La main de Naruto agrippa le parchemin de la barrière et l’arracha.

 

A la surface du lac, le corps de Naruto fut prit de convulsion, du sang s’échappait par la blessure que lui avait infligé Clay puis comme si quelque chose l’avait agrippé, Naruto fut plongé dans les profondeur du lac.

 

Quand Clay revint avec deux sacs, elle ne sentit aucune présence, seulement le lac avait pris une teinte rouge sang.

 

-         Et merde, j’espère qu’il…

-         Non, je ne suis pas mort.

 

Emmitouflé dans sa cape noir et rouge, dans l’ombre du chapeau, deux yeux d’un bleu profond observait la jeune fille.

 

-         Naruto, c’est vraiment toi ?

 

L’homme devant elle avait bien la voix de son équipier mais la taille n’allait pas, c’était un adulte proche du mètre quatre-vingt (1.66 avant sa transformation – ici 1.76).

 

-         Oui c’est bien moi, envois la bouffe, j’ai la dalle.

-         Un perdant n’a pas à me parler sur ce ton, tu as bien sentit ma lame noir ankyloser tes muscle tout à l’heure, c’est ma botte secrète, avec Doton, non seulement je la renforce mais je peux alourdir se qu’elle rencontre, comme ton katana.

-         Et toi tu me révèle ça comme ça, tu es vraiment conne.

 

Clay lui balança un sac, Naruto le fouilla dans le sac et en sortit deux boites.

 

-         Ramen, merci, t’es pas si conne tout compte fais.

-         Comment je dois le prendre ?

-         Comme tu le veux.

 

Le blond se jeta à l’assaut de ces ramen laissa la fille faire de même avec sa bouffe.

 

Quelque semaine plus tard, le chef de l’Akatsuki convoqua de nouveau l’assemblée, la fois d’avant ils avaient scellé Sanbi que Deidara et Tobi avait ramené, aujourd’hui ce devait être pour Yonbi, après trois jours de don de chakra, Yonbi fut scellé, avant que ses camarades ne s’en aillent, Naruto parla :

 

-         Vous comptez « nous » sceller aussi ?

-        

-         Je vois.

-         Une fois que Hatchibi sera retrouvé et scellé, nous te demanderons de nous remettre Kyubi, dit le leader.

 

Naruto ricana, un rire doux et triste à la fois.

 

-         L’Akatsuki, hein, tu t’y fera de vrai amis, jusqu’à ce qu’ils te tue, j’aurais dût le savoir, j’étais vraiment stupide de vous faire confiance.

-         Naruto-kun…

-         Laisse Itachi, tu ne vaux pas mieux que le reste, si vous croyez que je vais me laissé sceller, vous vous mettez le doigt dans l’œil jusqu’au coude.

 

L’hologramme de Naruto se dissipa.

 

-         C’est pour cette raison que je t’ai mis avec lui Clay, à toi de jouer.

-         Vous en faite pas patron, vous pouvez compter sur moi.

 

Clay se dissipa à son tour.

 

-         Elle va mourir, soupira Itachi.

-         Comment le sais-tu ? ria Kisame, Tu es voyant ?

-         Non, simplement que Naruto à changé ces dernières semaines.

-         Tu parle de sa taille acquise récemment ? demanda le chef de l’Akatsuki.

-         Pas seulement… disons que c’est mon intuition.

 

 

Naruto revint à lui dans un petite grotte dans laquel il s’était caché avec Clay pour être tranquille, il se leva et commença à partir.

Un kunai se ficha dans la parois à sa droite, ce qui le fit s’arrêter.

 

-         Où crois tu aller, dit Clay froidement.

-         Ailleurs qu’ici, répondit Naruto sur le même ton.

-         J’ai ordre de te ramené, Jinchuuriki.

 

Naruto jeta son chapeau de paille, de dos ses cheveux avait poussé jusqu’en dessous des épaules, il retira le manteau et se retourna.

Son visage avait perdu toute trace d’innocence enfantine, les trois traits de chaque joue avait disparut et son regard azuré et fendu étincelait d’une tristesse absolu.

Quand Clay le regarda, elle était subjuguer par la beauté qui lui faisait face, et si elle n’avait pas reçu d’ordre qui allait à l’encontre de son ex-collègue, elle en serait tomber amoureuse.

 

-         Qui es-tu ?

-         Peut être Naruto, répondit évasivement le blond d’une voix implacable

-         Non, ce n’est…

-         C’est vrai que tu ne m’a pas vraiment vu depuis le jour où tu m’as battu.

-         Je dois te ramener.

-         Tu essayera.

-         Et je réussirai.

 

Naruto sortit de la grotte suivit de Clay.

Puis ils se firent de nouveau face, la femme sortit son épée quant à Naruto, il resta fixe.

 

-         Qu’est-ce que tu attend.

-         Toi.

-         Tant pis pour toi alors, j’attendais que tu sorte ton sabre mais…

 

Clay sauta et se retrouva pile entre la vue de Naruto et du soleil, elle porta un coup de toute ses forces et Naruto stoppa la lame noir et l’empoignant d’une main.

 

-         Je ne suis plus celui que tu as affronté, ton effet d’apesanteur ne marchera pas.

 

Naruto rejeta l’épée sur le côté et frappa du pied le ventre découvert de la jeune femme, puis il sortit son katana rouge.

Elle se releva tant bien que mal et vit Naruto plonger la pointe de sa lame dans sa propre main gauche, le sang coula le long de sa lame l’allongeant sur le coup.

Le sabre du renard mesurait à présent près d’un mètre cinquante, il planta la lame dans le sol et appuya son menton sur le manche.

 

-         Tu es sûr de vouloir continuer ? la nargua t-il.

-         Qui es-tu vraiment ?

-         Je ne suis ni Naruto, ni Kyubi, seulement un nouvel être né de la synchronisation de leur deux mémoires, même si tu ne le sens pas, j’ai autant de chakra que Kyubi mais je ne suis pas vraiment un bijuu, donc inscellable...

-         C’est…

-         Incroyable ? Impossible ? Aucune idée, mais ce dont je suis certain, c’est que Naruto te détestait, toujours à gueuler pour un oui ou un non.

-         Comment dois-je t’appeler ?

-         Hum…bonne question… comme ce corps appartient à Naruto, appelle moi Naruto mais comme tu vas mourir appelle moi « ton bourreau ».

 

Naruto sortit sa lame du sol et porta un coup verticale de haut en bas, Clay l’encaissa en plaçant sa lame à l’horizontale au-dessus de sa tête, quand les lame se touchèrent, le choc créa un affaissement du sol, Clay tituba et Naruto lui agrippa le visage de sa main gauche, l’odeur du sang était entêtante mais la plaie s’était cicatrisé, Naruto la projeta à quelques mètres de là.

 

-         Tu peux méditer sur ta défaite, perdante, hahaha

 

Naruto lui tourna le dos et concentra son chakra dans sa lame, Clay ne remarqua rien, elle se releva et courut vers le renard, quand Naruto la sentit entrer dans son périmètre de sécurité, il se retourna vivement et sabra, il bloqua la lame à quelques centimètres du corps de Clay, les vêtements de la fille se déchirèrent sur tout le torse dévoilant sa poitrine, l’épée noir de Clay tournoya en l’air et se ficha dans le sol à quelque centimètre de sa tête.

 

-         Tu en bien roulé dit moi, tu as de la chance que j’ai déjà une femme qui m’attende sinon j’aurais bien pris un peu de plaisir avec toi.

-         Que vas tu faire maintenant ?

-         Je crois que je vais chercher Hachibi et m’en faire un allié.

-         Tu…

 

 

Naruto s’approcha et Clay se recroquevilla au sol pour caché sa nudité.

 

-         Tu te fout de moi, se lamenta la femme.

-         Ouaip carrément et je dois dire que j’y prend mon pied.

 

Naruto ré-intégra la lame dans son tatouage, il s’apprêta à partir quand la voix de Clay le stoppa.

 

-         POURQUOI NE ME TUE PAS, LE NARUTO QUE JE CONNAIS N’AURAIS PAS HESITE UNE SECONDE, hurla t-elle.

-         Je ne sais pas, le vainqueur à le droit de vie ou de mort sur son adversaire, et si je peux évité de tuer une joli fille alors je la laisse vivre.

-         De là où je viens, ne pas mourir au combat après une défaite est très déshonorant.

-         T’es vraiment la pire idiote que j’ai jamais connu, bon d’accord, adieu.

 

Naruto retira la bague de son auriculaire gauche et la jeta puis se tourna vers la femme, une aura orange émergea du corps du blond pour agripper Clay, celle-ci s’embrasa et hurla, même en plein jour les flammes éclairaient tous les alentours, quand le corps calciné se tut, Naruto se retourna il commença à partir, près de lui, le son d’un note explosive se fit entendre, pas qu’une une bonne centaine au moins.

 

Joli cadeau d’adieu, des bombes à effet post-mortem, murmura Naruto avant que tout explose.