Examen chunin deuxième partie

par Elerosse

Chapitre 7 : Examen chunin deuxième partie.

 

Naruto sortit et rejoignit la salle des repas dans des vêtements propres, la salle était presque pleine, surtout remplit par les examinateurs, ne cherchant que la tranquillité, il se posa à l’écart des autres mais une des rares personnes qu’il appréciait s’assis en face de lui.

 

-         Alors, tu as réussi ? J’en suis heureux, souria Naruto.

-         Il ne pouvais en être autrement, répondit Hinata avec tristesse, mon clan met beaucoup d’espoir en moi…

-         TON clan ? je déteste les clans, formation d’une famille qui ne penses qu’à la fierté de leur nom en ignorant les sentiments des individus qui le composent.

 

Hinata baissa la tête, dieu qu’il avait raison, combien de fois avait-elle penser partir, mais elle était l’héritière de la lignée principale, si elle quittait sa maison, on lui apposerait une marque sinistre sur le front, si elle désertait et qu’elle mourrait en territoire ennemi, ils pourraient s’emparer du secret du Byakugan.

 

-         Tu est vraiment quelqu’un de bien, Hinata, ne change pas.

-         Toi aussi…

-         Si un jour, tu veux fuir de chez toi, sache que ma porte te sera toujours ouverte.

 

Hinata rougie violemment, et Naruto qui le remarqua éclata de rire.

 

-         Tu es mignonne quand tu rougie, se moqua le renard.

-         C’est pas drôle… bouda Hinata.

 

Naruto et Hinata mangèrent rapidement, le blond sentait des regards se posés sur eux mais il n’y prêta guère attention, il n’allait pas gâcher sa soirée à cause d’abruti.

 

-         Il serai mieux que l’on ailles se reposer demain une dure journée nous attends.

-         D’accord… Bonne nuit.

-         Oui, toi aussi.

 

Le lendemain matin, toute les équipes étaient arrivés, l’Hokage Sarutobi accompagné de Jiraya et Tsunade, expliqua la vrai nature de l’examen et un mini-tournois eut lieu pour éliminé le surplus de participant, un homme du nom de Gekko Hayate arbitra les rencontres.

 

La première confronta Sasuke Uchiwa à un autre ninja de Konoha, l’Uchiwa remporta pas sans difficulté la journée de repos ne lui servit pas à grand chose car son adversaire lui absorba quasiment toute sa réserve de chakra, Sasuke utilisa le sceau d’Orochimaru au premier niveau à la perfection pour remporter la victoire mais Kakashi lui demanda de le suivre après le combat.

 

Le deuxième combat confronta Shino Aburame et Zaku, un ninja du son, ce même ninja que Naruto avait vu Sasuke commencer à lui arracher les bras.

Le combat fut très court, Shino frappa fort dès le départ, et le ninja du son fut envoyé au urgence, il ne possédait plus une goutte de chakra et ses bras explosèrent à cause d’une technique qu’il avait utilisé mais que Shino avait contré.

 

Alors que Naruto et Sakura attendaient le prochain combat, Kakashi vint les prévenir qu’il avait dût sceller le sceau d’Orochimaru, expliquant qu’il était dangereux pour le corps de son utilisateur.

 

Troisième affrontement, Kankuro du sable face à un autre ninja de Konoha.

Ce combat eut une fin dramatique pour le ninja de Konoha, le ninja de Suna l’avait piéger intelligemment et lui avait brisé la plupart des os.

 

Quatrième combat Haruno Sakura contre Yamanaka Ino.

 

-         Vu la tête que tu tire, c’est que la blondasse doit être ta rivale, devina Naruto.

-         Euh…

-         J’ai vu juste ?

-         Exact.

-         Bat toi de ton mieux.

-         Avec plaisir, susurra la rose, et comme ça tu verras ma volonté.

 

Le combat fut long, Naruto vit que sa coéquipière faisait de son mieux, puis Ino critiqua Sakura sur sa faiblesse d’esprit et sa tentative de suicide, Sakura sembla décourager.

 

-         N’écoute pas cette pétasse, hurla Naruto, montre nous ta force et explose lui la gueule.

 

Les mots vulgaires choquèrent un peu l’entourage, mais il redonna la pêche à la rose, le combat se termina sur un double KO et elle furent toute les deux éliminés, bien qu’il soit un peu déçu du résultat, Naruto était fière que Sakura se soit donné à fond.

 

Le cinquième fut encore moins intéressant que les autre pour Naruto, Temari une ninja du sable écrasa TenTen de Konoha avec une facilité étonnante.

 

Lors du match suivant Shikamaru contre Kin du son.

Shikamaru gagna grâce à son intelligence.

« A part une tête, il n’a rien, ces techniques sont vraiment minable, pensa le renard »

 

Septième combat, Naruto descendit sur le terrain avant que son nom ne s’affiche au grand étonnement de tout le monde.

 

-         Allez, amène toi sale cabot, cracha Naruto.

 

La plaque qui annonce les combats se fixa, et c’est bien Kiba qui devait affronter le démon renard, tout le monde regarda Kiba avec peine, celui-ci rejoignit Naruto.

 

-         Alors petit toutou, le nargua Naruto en tapotant ses cuisses, on a peur ?

-         ENFOIRE.

 

Kiba sous le coup de la colère attaqua Naruto avant que l’examinateur ne donne le signal de départ du combat.

Kiba en vrille frappa Naruto de plein fouet, le faisant glisser à reculons sur plusieurs mètres.

La vrille stoppa et Kiba avait ses griffes enfoncés dans la peau du torse de Naruto, le torse en sang, Naruto remarqua quelque chose d’important.

 

-         Tu viens de réduire en charpie mon sweat préféré, ne crois pas que je vais te le pardonner… Eh l’arbitre donner le signal.

-         Mais il a attaqué sans en avoir l’autorisation… logiquement il est éliminé, expliqua Hayate.

-         Rien à foutre, donner le signal.

 

Kiba arracha ses doigts de la chair du renard et recula paniquer jusqu'à ce que l’arbitre donne son accord.

 

-         J’a… j’a…j’abandonne, supplia Kiba.

 

Avant que l’arbitre ne termine le match à cause de l’abandons, le jeune maître chien fut projeté sur la statue qui représente le mudra du tigre, grâce au Rasengan de Naruto.

 

-         J’ai gagné…, dit simplement le blond en faisant le signe de la victoire à Jiraya qui cachait son visage derrière ses mains.

 

Naruto remonta dans les gradins pendant que Kiba était évacué d’urgence, Hinata rejoignit Naruto et lui offrit un onguent pour sa blessure au torse, son professeur, Kurenai voyant cela, gifla la jeune fille devant le renard.

 

-         ça t’apprendra à vouloir soigné ce sale gosse plutôt que ton camarade, critiqua la juunin.

-         Eh vous, l’appela Naruto en aidant Hinata à se relever, frappé la encore une seule fois en ma présence et juunin ou pas, je vous arrache la tête.

 

Kurenai recula face à la menace et rejoignit le Hokage, préférant mettre un peu de distance entre elle et le démon.

 

Le combat suivant fut vite annoncé, Hinata contre son cousin Neji.

Avant le combat, Neji n’arrêta pas de la rabaisser en parlant du destin ou d’autre connerie dans ce genre, la timide jeune fille chercha de l’aide dans l’assistance mais n’en trouva que dans le sourire de Naruto, mais cela lui suffisait.

C’est donc sous les seuls encouragements du démon renard qu’Hinata se battit comme une lionne.

Mais elle était surclassé par son cousin, puis partit un coup vers son cœur.

« Que font t’ils, se demanda Naruto au sujet des professeurs, il va la tuer »

Naruto sentit l’Hokage et les sannins, se crisper, ils voulaient intervenir mais ils étaient trop loin.

Naruto étant plus proche se déplaça rapidement entre les deux combattants et arrêta le coup de Neji d’un seul doigt, puis il rattrapa le corps Hinata avant qu’elle n’atteigne le sol.

Sarutobi, Jiraya et Tsunade rejoignirent Naruto et la Hyuga, puis le Hokage s’adressa à l’assistance.

 

-         J’ai vraiment honte de vous… dit calmement le Sandaime.

 

Les juunins confus baissèrent la tête, Tsunade emmena la jeune fille dans ses bras, Naruto retourna à sa place, dégoûté de l’attitude des autres, Sakura se réveilla à ce moment là, le blond lui expliqua ce qu’il s’était passé depuis qu’elle était évanoui.

 

-         C’est vraiment affreux, soupira t-elle.

-         Ouai, les juunins de Konoha sont un ramassis d’enfoiré, les critiqua Naruto en haussant le ton pour être sûr qu’il soit bien entendu.

 

Après cette triste scène, le dernier combat opposa Gaara du désert contre Rock Lee, Sasuke qui s’était remit du scellement avait rejoins ses camarades, celui-ci activa d’entré son sharingan pour glaner quelques techniques, lors du dernier combat.

 

Naruto était sûr du résultat final, que Gaara gagnerai, mais il faut avoué qu’il était impressionner par la prestation de Lee.

Après le combat, les vainqueurs furent réunit pour tirer au sort les combats qui auraient lieu le mois prochain.

Naruto et Neji commenceraient le spectacle.

 

-         J’aurais grand plaisir à étaler tes tripes sur le sable de l’arène, promis le renard.

-         Vu tes résultats, je doute que tu en soit capable.

-         Encore à me sous-estimer, je vais te prouver que le destin dont tu vante les mérite, n’est pas que de ton côté.

-         Aime tu ma cousine ?

-         … non, je n’ai pas le droit de l’aimer car si je le faisais, elle serait traité comme moi, comme un monstre, il suffit de voir l’attitude de certaine personne au simple faite que je l’encourage, expliqua Naruto en regardant le corps enseignant.

 

Naruto quitta la salle et alla à l’hôpital prendre des nouvelles d’Hinata, là bas, il parla un peu avec Tsunade qui voulait l’empêcher de voir la fille, pour qu’elle se repose dit-elle mais le patriarche Hyuga était dans la chambre à la sermonner sur sa défaite face à un membre de la caste inférieur.

 

-         Vous savez pourtant qui je suis ?

-         Naruto Uzumaki, répondit la sannin nullement impressionné.

-         Et vous devez savoir aussi que je porte Kyubi ?

-         Oui… mais toi comment le sais tu, personne n’as…

-         J’ai passé un pacte avec le renard, il me file son pouvoir et moi je lui évite de crever en évitant de mourir bêtement.

-         Je vois, c’est…

-         Effrayant ?

-         Je ne dirais pas ça… buta Tsunade.

-         Pourtant tout le monde le dit, vous avez dût vous en rendre compte, maintenant laissez moi voir Hinata.

-         Je t’ai déjà dit que c’était impossible, elle a besoin de repos…

-         Et l’homme qui est avec elle, il fait quoi ? mes sens sont plus aiguisés que la moyenne.

 

Tsunade soupira d’impuissance et l’accompagna dans la chambre, là Hiashi Hyuga se retourna vers les arrivants.

 

-         Je n’en ait pas fini, sortez.

-         Elle a besoin de repos et ça m’étonnerai que les larmes à ces yeux soient arrivées là dans le calme, jugea Naruto.

-         La façon dont je traite ma fille ne regarde que moi.

-         Tsss, le clan par-ci le clan par-là, vous vous dites son père mais vous arrive t-il de penser à ce que ressent Hinata ?

-         … Si elle ne possédait pas le Byakugan cela fait longtemps que je l’aurais renié.

 

Choqués, Naruto et Tsunade restèrent sans voix.

 

-         Vous…hoqueta le blond stupéfié, vous penser réellement ce que vous dites ?

-         Oui, répondit le seigneur Hiashi sans une once d’hésitation.

-         Très bien, alors je vais exaucer votre souhait, cracha Naruto.

 

Le renard s’approcha d’Hinata, effrayer par les dernières paroles de son ami, elle voulut reculer mais dans le lit, dos au mur, elle n’avait aucune échappatoire.

Naruto se planta devant la jeune fille et après l’avoir assuré que tout allait bien ce passé commença un très longue série de mudra.

Tsunade intéresser par l’évènement fit le tour du lit et attendit.

Cinq minutes plus tard, Naruto, en sueur termina son dernier signe et posa sa main droite devant les yeux d’Hinata, quand il retira sa main, les yeux de la fille changèrent de couleur, la transparence habituel changea en une teinte améthyste très clair.

 

-         Voilà, satisfait ?

 

Hiashi Hyuga se leva et avant de partir, dit à sa fille : dorénavant tu ne porte plus le nom de Hyuga.

 

-         Comment as-tu fait ? s’intéressa  la limace.

-         C’est un Genjutsu permanent doublé d’un sceau, en apparence initiale la couleur à changé mais … commença le renard.

 

Naruto s’écroula avant de pouvoir continuer, Tsunade le porta sur le lit à côté de l’ex-Hyuga, il était brûlant de fièvre mais toujours lucide.

 

-         Hinata…

-         Je suis là, dit-elle

-         Tu possède toujours le Byakugan, il faudra juste que tu l’active mais s’il venait à t’arrivé malheur, comme la branche secondaire, il se scellerait à jamais, mais pour pas que les Hyuga ne disent quoique se soit, je te conseil de limiter son utilisation et de le leur cacher.

 

Hinata acquiessa triste d’avoir perdu sa famille mais en même temps heureuse d’avoir un poids en moins sur ses épaules.

 

-         Je suis désolé, j’étais en colère et j’ai agit sans te demandé ta permission, en plus tu as perdu ta famille par ma faute.

-         Ne t’en fait pas… de toute façon cette famille ne m’a apporté que déception… répondit t-elle sans vraiment y croire.

-         Tu es courageuse, c’est ce que j’aime chez toi.

 

Le lendemain après une nuit de repos, Naruto alla voir l’Hokage celui-ci avait un entretien avec ses conseillés.

 

-         Hokage-sama ? Je ne vous dérange pas ?

-         Naruto, entre voyons, vous pouvez nous laisser, ajouta t-il aux conseillés, alors quel bon vent t’amène ?

-         J’aurais une faveur à vous demander.

-         Si c’est à cause de l’attitude des juunins d’hier, sache qu’il ont été puni selon les circonstances.

-         Non, ce n’est pas ça, l’appartement où j’habitais avant… est-il toujours disponible ?

-         Mais, ne t’es tu pas aménagé une pièce sous les visages de pierre ?

-         Oui, pour moi, cela me suffit mais…

-         Cela ne conviendrai pas pour une jeune fille, avança Sarutobi avec un sourire bienveillant.

-         C’est ça, acquiessa le renard.

-         Ne t’en fait pas, Tsunade-hime m’a déjà prévenu de ce qu’il s’est passé hier, j’ai été surpris… où as tu appris un sceau aussi compliqué ?

-         Vous voulez vraiment savoir ? soupira Naruto.

-         Par curiosité.

-         Si je vous disais que depuis quelque temps, je recevais l’entraînement personnel d’un certain démon…

-         Kyubi ?

-         «  Non, d’un putain de criminel de rang S qui a tué tous les membres de sa famille» Oui, Kyubi, mentit Naruto.

-         Vaut mieux que tu ne le répète pas, les gens insinueraient des choses.

-         Ils insinuent déjà des choses…

-         Quoiqu’il en soit, j’ai mis un appartement à la disposition de la jeune Hyuga.

-         Merci, et autre chose.

 

Naruto tendis un papier au troisième Hokage.

 

-         Qu’est ce ?

-         Mon testament… s’il m’arrivait quelque chose, je lègue toutes mes possessions à Hinata.

-         Je vois, dit-il en prenant le testament, seulement à Hinata ? tu n’as pas d’autre ami ?

-         Vous devriez le savoir…à part elle, je n’aime bien que vous, Sasuke et Sakura ne sont que mes équipiers, Kakashi avant, mais hier il m’a vraiment déçu, y’a aussi Tsunade-sama que j’ai rencontré récemment, qui est gentille à moi et qui ne me regarde pas de travers sinon reste plus que le grand pervers…

-         C’est lui qui t’as appris le Rasengan ?

-         Ouaip, et le cabot, il va bien ?

-         Son état s’améliore, j’ai vu que tu t’étais retenu.

-         On me considère déjà comme un monstre, je n’avais pas envie qu’on en rajoute pour l’avoir tué même si ce n’est pas l’envie qui me manquait.

 

Naruto s’apprêta à partir, quand le Hokage lui lança la clef du nouvelle appartement d’Hinata : elle a peut-être été renié par son père mais il subviendra quand même à ses besoin jusqu’à ce qu’elle puisse se débrouiller toute seul, j’y ait veillé, avait expliqué le vieux singe.