Le clan Kokoro

par Elerosse

Chapitre 8 : Le clan Kokoro.

 

 

Il était sortit par la même porte par où il était arrivé, tête basse, le garde le reconnu aussitôt et voulut lui sauter dessus.

Naruto n’eut même pas besoin d’activer sa zone de défense qu’il sentit le garde, le loup voulut l’écarter de force mais Naruto lui fit signe de ne pas s’en mêlé.

 

-         Alors t’as pas pu voir notre Tsuchikage, hein ? Et tu quitte ce village la queue entre les jambes.

-         Tais toi, t’es saoulant … répliqua le blond.

-         Mais je n’ai pas oublié comment tu m’as vaincu, sache que maintenant je resterais sur mes gardes.

-         Si tu veux … t’es bizarre comme mec … qu’un garde empêche les gens d’entrer dans un village passe mais les empêche d’en sortir …

-         Je m’en fiche …

 

Le garde se jeta sur Naruto prêt à le frapper mais l’ex-jinchuuriki le repoussa plus facilement que la première fois.

 

-         Oiroke no jutsu.

 

Naruto se transforma en une jolie jeune fille nue et l’attaquant fut repousser en arrière par une hémorragie nasale.

Il reprit sa forme initiale et reprit son chemin mais à peine eut-il passé la porte qu’un petit applaudissement le fit s’arrêter, il se tourna en direction du village.

 

-         Bravo, c’est une technique redoutable, gloussa une voix masculine.

 

Kiba grogna et l’homme cessa de rire.

 

-         Calme ta louve, je ne vous veux aucun mal.

-         Ma louve ?

-         C’est une femelle.

-         Comment vous pouvez le savoir … Shijima-sama.

-         Tu as reconnu ma voix ?

-         Qu’est-ce que ça peux faire ?

-         Pas grand chose en effet et pour ta question, les yeux de l’esprit peuvent tout voir.

-         Pervers …

-         Pas du tout, bougonna l’homme.

-         Peu importe, qu’est-ce que vous me voulez ? J’ai eu la réponse à ma question, je n’en attend pas plus, au revoir.

-         Attend, ordonna Shijima.

-        

-         Tu m’intéresse, j’ai donné ma réponse impulsivement, tu comprend, les règles des clans …

-         Oui je comprend, à Konoha aussi y’a plein de clan avec leurs règles à la con … à commencer par le clan Hyuga.

-         Normalement, nous n’acceptons personne mais il y a eu de rares exceptions et il y a aussi deux conditions.

-         Lesquels ? demanda Naruto, un peu plus intéressé.

-         D’abord … il faut avoir perdu la vue.

-         Ah sans blague ? je rentre dans ce critère alors et ensuite ?

-         Vaincre l’un des nôtres en duel.

-         Ça va être dur … surtout si celui-ci y voit plus facilement que moi.

-         Pas forcement … j’ai déjà pensé à un adversaire à ta mesure, si tu es intéressé, tu peux toujours tenter ta chance.

 

Le blond eut un sourire resplendissant digne du duo Gaï/Lee puis il se reprit.

 

-         Quand aura lieu le combat ?

-         Quand tu voudras mais un dernier conseil … Il y aura tout le clan réunit, évite donc d’utiliser la technique d’il y a quelques minutes.

-         C’est d’accord.

-         Retourne voir Kaseigan, il te trouvera un logement en attendant, à plus gamin.

 

Shijima disparut aussi vite qu’il était venu.

 

Finalement Naruto refit demi-tour en direction du centre administratif, le garde qui reprenait à peine conscience, au lieu de rechercher le contact celui-ci s’écarta de la route du blond.

 

 

 

-         Te voilà de retour ? constata Kaseigan avec amusement quand Naruto rentra dans son bureau.

-         Ouais, Shijima-sama m’a intercepté et il va me mettre à l’épreuve.

-         Excellente nouvelle.

-         … Que lui avez vous dit pour qu’il change d’avis ?

-         Rien, quand tu es partis, nous avons parlé comptabilité.

-         Quelle horreur …

-         Oui, acquiesça le Tsuchikage avec ironie, c’est dramatique … hahaha, allons, tachons de te trouver un logement.

 

Le Kage réfléchit un instant tandis que Naruto patientait, un drôle de terme pour un blond du nom de Naruto Uzumaki, lui qui était très impulsif, maintenant il attendait plusieurs minutes que son hôte trouve quelque chose.

 

-         J’ai une bonne idée.

-         Ah ?

-         Suis moi.

 

Le jeune blond suivit Kaseigan en silence, ils quittèrent le centre administratif et après quelques instants, entrèrent dans une maison qui lui semblait énorme.

Le Tsuchikage s’arrêta devant une porte coulissante et la fit glisser, puis il s’écarta pour laisser Naruto entrer.

C’était une vaste et luxueuse pièce, quelques meubles sur un côté, une coiffeuse et un futon qui trônait en plein milieu de la chambre.

 

-         Voilà ta chambre.

-         Merci … euh …

-         Un problème ?

-         Non, juste que … ça sent le parfum.

-         Tiens, ricana le Tsuchikage.

-         Et je crois l’avoir déjà sentit …

-         Mais encore ?

-         Hum … oh, Sae.

-         Exactement.

-         Ne me dite pas que …

-         Si, c’est bien sa chambre.

-         Mais … mais … mais, bégaya le blond, et elle … où …

-         Elle est partie à Konoha quelques mois pour apprendre des jutsus médicaux, un petit échange, si on peut dire.

-         Y’a des genins de Konoha ici ? s’exclama Naruto craignant de croiser de ses camarades.

-         Non, en fait, nous avons beaucoup de produits médicaux, herbes médicinales onguents de qualités mais nous manquons un peu de technique pour les utiliser au maximum de leurs capacités, alors Konoha va former quelques uns de nos jeunes tandis que nous, leurs enverrons de nos produits.

-         Je vois …

-         Ton combat de mise à l’épreuve aura certainement lieu demain, repose toi, un serviteur viendra te réveiller et te conduire aux bains.

-         Merci beaucoup.

-         De rien, répondit le Kage en prenant congé.

 

 

Le lendemain un serviteur vint réveiller Naruto, il prit le kimono qu’il portait maintenant depuis son entraînement au mont Myouboku et suivit le serviteur jusqu’au onsen privé du Kage, après sa toilette, on l’emmena jusqu’au quartier du clan Kokoro (cœur, âme, esprit), ils se surnommaient ainsi car ils disaient voir avec les yeux de leurs âmes.

 

Naruto arriva dans un jardin où une assemblée discutait du duel, le Tsuchikage était là aussi dans un coin et parlait avec le chef du clan Kokoro, Shijima, du moins jusqu’à l’arrivé de Naruto, un vieil homme rejoignit Naruto et le silence s’instaura, ce que Naruto ne comprenait pas, c’était pourquoi Shijima, en tant que chef du clan ne présidait pas l’assemblée.

 

-         Uzumaki Naruto, commença le vieil homme, si tu es ici, c’est pour affronter selon les coutumes de notre clan, un de ses membres en vue d’une adoption.

-         Une adoption ?

 

Le vieil homme se tourna vers Shijima qui s’était claqué le front en pestant, apparemment, il avait oublié de le lui expliquer.

 

-         Oui, une adoption, répéta le vieil homme, ce qui entraîne, si tu le comprend que tu dois tourner le dos à Konoha.

-         Je ne vois pas les choses ainsi, répliqua sèchement Naruto.

-         Ah ? Et comment vois-tu  … les choses ?

-         Iwa n’est-elle pas l’allié de Konoha maintenant ? glissa malicieusement Naruto pendant que Kaseigan et Shijima s’esclaffaient de la moquerie à l’ancien.

 

Le vieil homme se rembrunit, il réajusta sa toge blanche à col haut, mal à l’aise puis continua.

 

-         Si tu veux … tu gardera ton nom mais quand tu te présenteras à quiconque, tu devras te nommé Naruto Uzumaki du clan Kororo d’Iwa no kuni.

-         Trop long … , laissa échapper le blond sous l’éclat de rire du Kage et de son ami.

-         Et bien tu feras ainsi … enfin si tu réussis à vaincre ton adversaire, cracha l’homme, Monzo, approche.

 

Un homme se leva du large cercle formé autour de Naruto mais avant qu’il n’ait pu faire un pas, Shijima se leva brusquement pour interférer.

 

-         Un instant, Yobuki, appela t-il le vieil homme, il est de mon droit et surtout de mon devoir en temps que chef de clan, que de choisir l’adversaire de ce jeune homme.

-         Peut-être, mais il est de votre obligation en tant que celui qui a fait la demande d’adoption de rester impartial.

 

Shijima bouillait de rage, le vieil homme avait marqué un point mais ses méthodes le dégoûtait et il insista.

 

-         C’est vrai, mais je doutes que dans nos traditions, il est dit qu’il faille faire affronter à un genin, un juunin.

 

Face à cette remarque, d’autres membres du clan prirent son parti, un duel entre personne du même niveau était plus intéressant et surtout plus équitable, Yobuki fut hué mais ne se laissa pas décontenancer.

 

-         Demandons l’avis de notre sensei privé, Mayuri ?

 

Une femme d’une quarantaine d’années, les cheveux blond coiffés en natte dans son dos et tombant en deux longues mèches par devant, un long kimono violet attaché par une ceinture jaune prit la parole.

 

-         Je rejoins l’avis de Shijima-sama, je trouve tout à fait normal de faire s’affronter deux personnes de même niveau, et avec votre accord, j’aimerais choisir l’adversaire du jeune Naruto.

-         Et pourquoi donc ?

-         Parce que je suis la plus apte, en tant que tutrice des jeunes du clan à choisir un adversaire équitable.

 

Naruto était complètement largué, lutte intestine au sein du clan ? Il sentait que ce ne serait pas une partie de plaisir, le vieux à ses côtés avait l’air de vouloir le voir perdre à tout prix … et cette femme, la tutrice ? Cela voulait dire que les genins de ce clan ne passait pas par l’académie ?

 

-         Vous êtes apte, dite vous ? Tout le monde sait ici que vous êtes l’amante de Shijima …

-         Et alors, le coupa Mayuri, je ne vois pas ce que nos affaires privées ont à faire ici.

-         Moi, les coupa un autre membre du clan, je suis d’accord pour que Mayuri-san  choisisse l’adversaire de Naruto.

-         Moi aussi, laissa entendre un autre.

 

Un autre et un autre se firent entendrent, Yobuki pesta et donna finalement sa « bénédiction », Mayuri réfléchit un instant et donna son avis.

Un jeune genin de treize ans fut appelé, on lui expliqua la manœuvre et à la fin, il ne pu s’empêcher de critiquer Naruto, que lui ou qui que ce soit d’aveugle par accident ne devrait pas rejoindre ce clan, en l’écoutant déblatérer des conneries, Naruto ne pu s’empêcher de faire la comparaison avec Neji avant qu’il le lui colle une raclée lors de l’examen chuunin.

 

-         Higatsu Kokoro et Naruto Uzumaki, comme prévu par les rites d’adoptions du clan, vous allez vous affronter, Higatsu pour incarner le prestige du clan et toi Naruto, pour prouver ta valeur, je vous souhaite un bon combat, commencé.

 

Le jeune Higatsu, un jeune brun de même taille que Naruto portant une tunique identique au blond si ce n’est la couleur nacrée à la place du bleu marine pour Naruto, se mit en position de combat, jambe fléchit main ouverte devant lui.

L’ex-jinchuuriki craqua ses mains et son cou, il activa son périmètre de chakra et attendit le premier coup.

Pendant cinq minutes, les deux combattants restèrent là sans bouger mais la patience d’Higatsu arriva à son terme, il se jeta sur le blond qui gardait son calme, le brun était, malgré son jeune âge, plus rapide que le garde que Naruto avait affronté la veille, il n’utilisait pas de taijutsu semblable aux autres que Naruto avait affronté, usant du tranchant de ses mains et du bout de ses doigts, pour Naruto qui peinait à sentir la présence de son adversaire, les coups qu’il se prenait étaient assez douloureux.

Higatsu avait l’air de se fondre dans sa bulle de chakra, pas entièrement comme Shijima qui y était invisible mais assez pour que Naruto ne sache plus où poster sa garde et agir au dernier moment ne le mettait pas entièrement à l’abris des attaques.

Naruto brisa la fréquence d’attaque en reculant brusquement, il fit une dizaine de mudra rapide et cracha un jet de boue, Higatsu surprit mais pas assez, sauta par dessus, la boue se solidifia et le membre du clan Kokoro, retomba dessus, il courut le long vers Naruto puis il disparut et réapparut devant Naruto, le blond ne pu empêcher Higatsu de lui porter un coup de pied au visage qui l’envoya à terre.

 

-         Pathétique, tu ferais mieux d’abandonner.

-         Jamais … souffla Naruto en se relevant, un Hyuga m’a sortit la même réplique pas question que j’abandonne.

-         Un Hyuga hein ? Peuh …

 

Higatsu se baissa et fusa vers Naruto, d’un tranchant du gauche, il frappa le cou de Naruto puis il enchaîna le blond en enfonçant le bout de sa main droite directement à l’estomac.

Naruto tomba à genou en crachant une gerbe de sang, Higatsu lui tourna le dos pour dire au juge que le combat était terminé mais Naruto ne l’entendit pas ainsi, il se clona plusieurs fois, Naruto se rendit compte qu’il dépensait beaucoup trop de chakra, sa bulle de chakra et maintenant ses clones, s’il ne voulait pas arriver à court de chakra, il devait abréger l’affrontement.

 

Tous les clones se jetèrent d’un bloc sur Higatsu, celui-ci les élimina un par un sans problème, le vrai Naruto bondit en arrière et arracha le kunai spécial du Yondaime qu’il portait en collier en le lança avec force vers Higatsu, Naruto sentit le brun se déplacer, il tendit la main vers la lumière qui était apparut comme à chaque fois qu’il se séparait de son kunai, le kunai se trouva à côté de Higatsu à ce moment là.

Pour Naruto, la lumière de son kunai semblait revenir vers lui mais quand il referma sa main directrice sur le kunai, il sentit Higatsu à sa gauche, les deux jeunes était fixe et abasourdit par ce qui venait de ce passer mais c’est Naruto qui se reprit en premier, il concentra un maximum de chakra dans son pied droit et frappa son adversaire au visage avec.

Higatsu tomba à terre, inconscient et la mâchoire brisé.

 

Naruto relâcha sa bulle et tomba à terre en suant à grosse goutte, avant de « suivre la lumière » il avait bien plus de chakra qu’à cet instant, déjà qu’il ne lui en restait plus beaucoup à cause de son périmètre de chakra qui le vidait littéralement de ses réserves.

 

L’un des membres du clan Kokoro sortit un kunai et se jeta sur Naruto avec une expression haineuse au visage.

Une main en terre assez grande pour englober son corps entier jaillit du sol et l’attrapa, Kaseigan était intervenu à temps, une main serrée et tendue devant lui, l’autre contre son corps en mudra, il regardait sombrement le ninja qui avait tenté de tuer Naruto.

 

-         Naruto à gagné équitablement son combat, semble t-il.

-         Mais vous avez sentit son déplacement, non ? prétexta le prisonnier.

-         Et je l’ai même vu de mes yeux, ajouta le Tsuchikage.

-         Comme lors de cette bataille, sourit Yobuki avec nostalgie, lorsqu’un ninja de Konoha disparaissait de nos sens puis nombres de nos frères d’armes ...

-         Nous en reparlerons plus tard, les coupa Mayuri, le jeune Naruto viens de nous prouver qu’il est digne d’entrer au clan Kokoro.

-         En effet, affirma Yobuki.

 

Il s’agenouilla devant Naruto qui s’était endormit d’épuisement lors de cette conversation et lui sourit avant de se tourner vers les membres de l’assistance.

 

-         Je nomme cet enfant, Naruto Uzumaki, membre du clan Kokoro, à partir de maintenant, Shijima Kokoro aura la charge de ce garçon, proclama Yobuki.

 

Après les acclamations, les deux jeunes garçons furent évacués.

 

 

 

Voilà un nouveau chapitre, apprécié ? Commenté.