Evasion

par Elerosse

Chapitre 5 : Evasion

 

 

Dans la cellule de Fiito, une ombre progressa jusqu’à sa couchette, le clair de lune faisait illuminer la lame d’un kunai, une main se posa sur sa bouche le réveillant ainsi puis la lame glissa le long de son cou, après quelques spasmes le corps de Fiito se figea.

 

Par rapport au hall où les prisonniers pouvait se voir à cause des portes grillagés, là les cellules de cette étage étaient réservés au grands criminels ninjas avant leurs exécutions donc une épaisse porte d’acier où seul un judas permettait aux visiteurs de voir qui se trouvait dans quelle cellule.

 

Le meurtrier sortit de la petite pièce où le sang de Fiito coulait de sa couchette sur le sol, il regarda dans le couloir où un autre homme regardait par les judas des cellules, arrivé à une pièce du fond, il leva un bras pour lui faire signe de venir, l’assassin arriva rapidement et regarda par le judas, un petit blond dormait paisiblement, l’autre homme ouvrir silencieusement pour permettre au tueur de faire sa besogne, celui-ci se tenait au-dessus du blond, il pointa le kunai juste au-dessus du cou et l’abattit.

Au lieu de la giclée de sang attendu par l’homme, le corps de Naruto éclata dans un nuage de fumée, une ombre tomba du plafond et leva une main brillante de chakra avant de l’écraser sur le torse de l’homme, déchirant sa peau en une spirale parfaite.

L’assassin s’écroula au pied de Naruto, il n’avait utilisé que la première phase du Rasengan, derrière lui un bruissement de tissu attira son attention, des bruits de pas à une vive allure retentirent dans le sombre couloir, le prévenant qu’une autre personne était présente.

L’aveugle sortit de sa « chambre » et se dirigea vers la sortie du couloir, à l’entrée, Naruto faillit buter dans un corps étendu, il se baissa et le tâta, portant ce qu’il pensait être une veste de chuunin, Naruto changea d’avis sur celui qui avait tenté de le tuer, il avait pensé à des gardes voulant se venger de Kyubi, après tout, même si Jiraiya avait appris au village qu’il avait été le porteur du renard et qu’on le lui avait retiré, certains aurait put ne pas le croire, mais si l’homme par terre était bien un garde alors l’assassin devait être un taulard, une mutinerie ? Probablement.

 

Il chercha l’étui de shuriken ou autre arme mais le cadavre avait déjà été fouillé, ne voulant pas perdre de temps à retourner dans sa cellule pour récupéré l’arme que celui qu’il avait neutraliser avait utilisé, il se leva en ressentant une certaine angoisse et un flash lumineux lui administra un sérieux mal de crane.

Sa vue retourna dans les ténèbres à part un point blanc, la luciole qu’il avait remarqué des semaines plus tôt ce tenait à une trentaine de mètres devant lui, devant lui à un étage plus bas au second sous-sol, maintenant qu’il y pensait, la prison se trouvait bien dans la direction d’où venait la première apparition de la luciole …

 

Naruto hésita à remonter chercher de l’aide au risque de croiser des détenus en libertés et dangereux, et descendre pour voir l’origine de ce point lumineux.

Des cris de fureur en haut des escaliers choisirent à sa place, le blond se dépêcha de descendre les marches vers les profondeurs de la prison, en bas il ouvrit et referma une porte derrière lui.

Il projeta son chakra autour de lui et commença à courir prêt à s’arrêter ou à s’écarter au moindre mur se trouvant sur son chemin puis il arriva dans une ligne droite qu’il traversa jusqu’à la luminescence, arrivé devant, Naruto tandis une main et rencontre un morceau de pierre sculpter, une statue.

 

-         Qu’est ce que …

-         C’est la statue du quatrième Hokage, répondit une voix à ses côtés.

 

Naruto sursauta, il n’avait pas sentit de présence, il tendit la main, contre le mur rugueux ressortait un visage, le blond recula

 

-         Qui … qui êtes vous ? non, qu’est-ce que c’est que ça ? demanda le blond horrifié.

-         De la pierre … ce sont des cellules spéciales conçut pour de grand criminel qui doivent être oublier … le genre qu’on peut toujours servir vivant plutôt que mort … pour être interrogé plus tard ou laissé là par sadisme.

-         Comment ?

-         Avec un jutsu qui nous lie à la pierre, cette pierre qui recouvre les galeries est chargé en chakra et nous maintient en vie … cela fait quinze ans que j’ai fusionné avec cette pierre … je vais avoir cinquante-cinq ans tu sais ?

-         Quinze … quinze ans ? Mais ils le savent là-haut ?

-         L’Hokage et ses conseillés ?

-         Oui.

-         Le nouvel Hokage, je ne pense pas mais les conseillés … ce sont eux qui m’ont scellés ici.

 

Naruto acquiesça et retourna vers la statue alors ainsi la sculpture représentait celui qu’il admirait le plus.

Il chercha autour de la statue une ouverture ou quoique ce soit pouvant ouvrir  un couvercle quelconque, le visage de pierre de l’homme à ses côtés se déforma par la curiosité.

 

-         Qu’est-ce que tu cherche ?

-         Il y a quelque chose dans cette statue.

-         Comment tu le sais ?

-         Je suis aveugle … j’ai dû éveiller un sixième sens, ricana le blond.

-         Si tu pouvais ne pas la casser, c’est la seule personne du coin qui veut bien me faire la conversation.

-         Vous parlez à une statue ?

-         Et il me répond, répliqua l’homme de pierre irrité.

-         Ah … j’aimerais bien lui parler … en chair et en os.

-         Te gêne pas, gloussa le prisonnier.

-         Au point où j’en suis … Statue du quatrième Hokage, commença Naruto en joignant ses mains sous son menton, homme que j’admire, auriez-vous l’amabilité de me confier cette lumière qui m’a guidé jusqu’à vous ?

 

Naruto resta ainsi l’air de faire une prière avec un très large sourire, puis se redressa en soupirant.

 

-         J’ai vraiment l’air con comme ça.

-         Ça je ne te le fais pas dire, ricana l’homme.

 

Derrière Naruto une porte en fer ce faisait cogner par ses poursuivants en refermant la porte, il avait actionner une barre de fer pour la bloquer mais le retenant prisonnier comme un rat.

Près de Naruto, la terre trembla et le torse de la statue s’ouvrit.

 

-         Bon sang de bordel de couille, jura le visage de pierre, il n’a jamais rien fait pour moi …

 

 

Naruto retendit une main vers la lumière qui n’avait plus de protection et la referma sur un manche, la lumière s’évanouie aussitôt.

Il ressortit un kunai étrange, il passa sa main libre sur la lame et en nota facilement les différences qu’à un kunai basique, non pas une mais trois lames, d’abord une droite puis deux autres qui divergeaient à partir de la base, la poignée était plus épaisse, Naruto y sentit un rouleau enroulé autour.

 

-         C’est une des balises du quatrième, s’émerveilla le visage de pierre.

-         Une quoi ?

-         Quoi ? Tu dit l’admirer et tu ne sais pas ça ?

-         Euh …

-         Ouvre bien tes oreilles gamins, ce sont les paroles que ceux qui ont taillés cette statue ici qui me l’on raconté, le quatrième Hokage à été connu sous le nom d’éclair jaune de konoha, lors de nombreuses missions et batailles, il a été remarqué à utilisé ces splendides kunai, en les utilisant comme balise et s’y téléportant instantanément, tout en laissant sur son passage une traînée lumineuse, on appelait cette technique le scintillement du corps.

-         Cool … souffla Naruto ébahit.

-         N’est-ce pas ? Pour que sa statue te confie ce petit bijou, son âme doit te surveiller du paradis.

-         Ça m’étonnerait …

-         Pourquoi ça ?

-         Je suis un monstre …

-         Bah … t’as un visage normal, deux bras et deux jambes.

-         Le Yondaime avait scellé le démon renard à neuf queues en moi, mon enfance à été un enfer.

-         Juste pour ça ?

-         Ça ne vous effraie pas ?

-         Pour un criminel comme moi, ce genre de détails ne m’effraie pas, ni me répugne.

-         J’aurais bien aimé avoir un parent comme vous.

-         Je ne suis pas un ange non plus, j’étais anbu avant et j’ai tué pas mal de mes « frères », il faisait partit de la racine et complotait contre l’Hokage de l’époque, le Sandaime …

-         C’est une cause juste je trouve.

-         Oui, mais je n’ai pas réfléchi, dès que je l’ai appris, au lieu de faire part de mes découvertes à l’Hokage et retourner en mission, j’ai attaqué directement … quand j’ai été juger, je n’ai pas pût prouver mes dires.

-         Et l’hypnose ? Les anbu ont des méthodes de ce genre.

-         J’ai été anbu … et les anbu suivent un entraînement pour contrer tous types d’interrogatoires …

 

La porte que Naruto avait barré choisit ce moment pour rompre, les prisonniers pénétrèrent dans le sombre couloir éclairé par une simple torche tous les dix mètres c’est à dire trois.

Mizuki était en tête du groupe prêt à en découdre.

 

-         Tiens le gosse de Touji … Mizuki c’est ça ? demanda la tête dans la pierre, tu ressemble beaucoup à ton père, c’est un bon ami à moi.

 

Mizuki regarda le visage de pierre avec mépris puis se concentra sur Naruto.

 

-         Tu nous auras donné du fil à retordre, Naruto mais c’est fini, maudit renard.

-         Kkk.

 

Naruto recula jusqu’à s’adosser contre la statue du quatrième.

 

-         Qu’est-ce que tu veux à ce gamin Mizuki, rouspéta l’homme emprisonné dans la pierre, ton père aurait honte de toi.

-         Ferme-la vieil homme, mon père est mort depuis belle lurette.

-         Vieil homme ? je ne suis pas vieux, je te prierais de répondre à ma question, exigea le prisonnier.

-         Ce gamin est Kyubi, il a tenté de détruire Konoha, il y a treize ans et c’est lui qui à tué ma famille comme beaucoup d’autre d’ailleurs.

-         Sornette, ce gamin à cet âge, il ne devait être qu’un nourrisson à cette époque.

-         Peuh …

-         Le renard à été enfermé en moi, expliqua Naruto, et eux m’ont désignés comme responsable de leurs malheurs.

-         Bande d’idiot, rouspéta l’homme de pierre, n’importe quel ninja digne de ce nom et connaissant bien l’art de sceau pourrait y voir la différence entre une réincarnation et un scellement.

 

Mizuki ainsi rabaissé eut un rictus haineux qui déforma son visage, à peine dix mètres le séparait de Naruto, il empoigna un kunai certainement volé à un garde et s’élança sur Naruto.

En entendant le déplacement, le blondinet s’entoura de chakra pour se préparer à l’assaut, il tendit sa main gauche en tendant le kunai à trois branches, Mizuki pénetra dans la zone défensive de Naruto, celui-ci le sentait venir par un flux étranger dans son périmètre et surtout le kunai de Mizuki se diriger vers sa gorge, il leva son kunai pour faire écran, le fer se croisa et des étincelles volèrent, le blond fut écraser contre la statue, Mizuki était plus fort que lui mais il arrivait quand même à empêcher la lame de son adversaire à lui toucher la peau.

 

-         Il y a autre chose que l’histoire du démon, n’est-ce pas ?reprit l’homme de pierre.

-         Ce crétin à essayer de ce servir de moi pour voler un rouleau de technique interdite, répondit Naruto en forçant sa poigne pour faire reculer Mizuki, et par la suite …

-         Tais toi, ordonna l’incriminer.

-         Par la suite, je l’ai éclater, ajouta Naruto avec un fin sourire.

 

Mizuki recula d’un bond puis se jeta à nouveau sur ex-jinchuuriki, Naruto tendit sa main droite devant lui, du chakra s’y accumula pour former une sphère parfaite, lui qui n’avait jamais réussit cette technique auparavant, par désespoir et en faisant abstraction de lui même, il venait de la réussir, Mizuki porta la pointe du kunai vers le front de Naruto, celui-ci se baissa et enfonça son Rasengan contre le cœur de son ennemi, le peu d’éclairage présent fut multiplié par mille par la technique de Naruto, la sphère grandit à vu d’œil faisant un diamètre supérieur à la taille du couloir, Mizuki fut emporté par l’orbe tourbillonnante qui l’accompagna le long du chemin en creusant, murs, sol et plafond et emportant aussi les autres bagnards qui avait accompagnés Mizuki, quand la technique se calma le tunnel avait prit une forme arrondi, les corps inconscient des prisonniers avaient été repoussé jusqu’à l’escalier.

 

-         C’est incroyable comme technique, affirma le visage de pierre, comme elle s’appelle ?

-         Le Rasengan, souffla Naruto, c’est la première fois que j’arrive à l’utiliser correctement … et c’est une technique du quatrième.

-         Tu lui ressemble beaucoup, dit le visage de pierre en regardant la statue du Yondaime Hokage.

-         A qui ? demanda Naruto.

-         Et bien au …

 

Un craquement sonore coupa la quinquagénaire, Naruto baissa les yeux à ses pieds où le Rasengan avait commencer à élargir le couloir, une fissure était apparut puis un autre craquement l’élargit et le sol se déroba sous ses pieds, le blond tenta de s’accrocher au mur en concentrant du chakra dans ses mains mais rien n’y fit, il chuta dans l’obscurité sous les cris d’inquiétude du visage de pierre.

Naruto tomba pendant une dizaine de seconde avant de rencontrer une résistant sous forme d’eau glacée, un courant souterrain l’emporta, il tint fermement son nouveau kunai contre lui puis l’eau qu’il avala en masse finit par le faire sombrer.

 

 

Voilà un new chapitre, posté plus rapidement que d’habitude ^^ enfin bref.

Commentaire s’il vous plait.