one-shot

par Yokai-chan

Comme souvent lorsqu'il faisait chaud, la fille aînée de la famille Hyuga allait se reposer près d'un étang en compagnie de ses amis. Cette fois là, elle était seule avec Kiba puisque leur coéquipier était parti en mission.
Les deux amis discutaient joyeusement assis dans l'herbe tandis que leur pieds trempaient dans l'eau.
- Hé Kiba, tu sais quand est-ce que Shino doit revenir ? demanda Hinata
- Hum non j'en sais rien, apparemment lui et sa famille vont chercher une bestiole rare ou quelque chose du genre.
- Oh d'accord.
- Pourquoi, il te manque déjà ? lui demanda Kiba avec un sourire narquois qui fit rougir Hinata.
- Pour...pourquoi tu dit ça ? Shino... ce n'est pas...
- C'est bon, relax Hinata, je te charriais, c'est tout, rigola le brun En plus je suis presque sûr qu'il est... enfin, tu vois.
- Oh ! Alors c'est pas plutôt à toi qu'il manque ? demanda Hinata avec un sourire faussement innocent.
- Pff n'importe quoi ! s'écria Kiba en fusillant la jeune femme du regard.
Hinata éclata de rire et donna un petit coup de coude dans le bras de son ami.
- Allez boude pas, c'était pour me venger.
- Tu vas me le payer, menaça Kiba avec un large sourire.
Le jeune homme attrapa la brune et la jeta sans aucune difficulté dans l'eau. Mais lorsqu'elle refit surface, elle envoya une grande rasée d'eau sur Kiba qui se retrouva trempé.
Tous les deux s'amusèrent ainsi pendant un moments jusqu'à ce que le vent frais du soir vienne les interrompre. Ils sortirent de l'eau et tentèrent d'essorer leurs vêtements mouillés. Mais soudain Hinata devint plus sérieuse, elle s'assit dans l'herbe en repliant ses genoux sous son menton et contempla le coucher de soleil. Kiba s'approcha lentement et s'assit près d'elle un peu inquiet.
- Hé, ça va ?
La jeune femme affirma que oui mais ses yeux nacrés disaient le contraire.
- Hum, tu penses à lui c'est ça ? continua-t-il
- Il est parti pour une mission de rang A, dit tristement la jeune femme en guise de réponse
- Mais ne t'inquiète pas, Naruto est un grand garçon, il sait se défendre.
- N'empêche que je n'arrête pas de m'angoisser. Il est peut-être arrivé quelque chose ? Après tout, l'Akatsuki en a encore après lui et Orochimaru est...
- Chut, ça va aller Hinata, calme toi, lui chuchota le brun en la berçant dans ses bras.
Être si proche d'elle, pouvoir sentir son parfum, caresser ses longs cheveux, tout cela affolait le cœur de Kiba qui se sentait le plus heureux du monde. Cependant...
- Tu comprends ça fait si longtemps que je suis amoureuse de Naruto-kun... dit tristement Hinata en se serrant un peu plus contre son ami sans se rendre compte que le cœur de celui-ci brûlait dans son ventre et qu'il dût serrer les dents pour se contenir.
C'est vrai elle était totalement amoureuse du blond aux yeux océans et ça, Kiba n'y pouvait rien. Si seulement elle savait que la bête qui habitait son cœur hurlait de douleur à chaque fois que la jolie brune prononçait ce prénom.

Finalement, lorsque le soleil eut totalement disparut derrière les montagnes, Hinata se sépara de Kiba et annonça que son père allait être fâché si elle ne rentrait pas bientôt. Kiba, lui, resta encore un peu sur l'herbe en regardant tristement la jeune femme s'éloigner.
Oui, il était irrévocablement amoureux de sa meilleure amie, qui en aimait un autre malheureusement. Il soupira et s'allongea dans l'herbe en essayant de chasser les images d'une fille aux yeux couleurs perles et aux cheveux bleutés.

-

Le lendemain, Hinata et Kiba avaient décidé de se promener dans les rues de Konoha où le festival d'été avait débuté. Bien que la plupart des stands ne serraient installés que ce soir, ils purent tout de même déguster quelques takoyaki tout en discutant joyeusement, suivit d'Akamaru qui fixait les brochettes avec envie.
- Euh Hinata ? demanda Kiba en s'éclaircissant la gorge
- Oui ?
- Tu sais... le festival c'est ce soir alors...commença difficilement le jeune homme
- Qu'est-ce qu'il y a ? demanda Hinata amusée de la gêne inhabituelle de son ami.
- Ben voilà, je me demandais si tu voulais bien...
Mais avant que Kiba n'ait pu ajouter autre chose, un éclair vert feuille passa devant eux.
- Hé ! Bonjour ! s'écria Lee avec un grand sourire
- Bonjour Lee-kun, dit Hinata avec un sourire tandis que Kiba fronçait les sourcils, énervé d'avoir été interrompu.
- Vous connaissez la nouvelle ? Naruto est de retour ! cria Lee de plus en plus agité.
- Na-Naruto-kun ? s'étrangla Hinata qui avait repris son teint cramoisi de circonstance.
- Ouais, il viens tout juste de rentrer !
Le jeune homme repartit en courant tandis que Hinata plaquait ses mains contre ses joues brûlantes.
- C'est...c'est merveilleux ! s'exclama Hinata aux anges
- Hm, marmonna Kiba en fixant le sol.
- Je me demande s'il a changé ? Oh, mais il est peut-être revenu blessé ?! Enfin il est vivant au moins, dit Hinata plutôt pour elle-même que pour Kiba
Celui-ci se contenta de hausser les épaules avec une étrange expression collée au visage.
- Ça fait si longtemps... Qu'est-ce que je vais bien pouvoir lui dire ? demanda Hinata, cette fois, plus du tout pour Kiba
Le regard du brun se détacha enfin du sol pour venir se poser sur les joues empourprées de son amie. Quand il était question de Naruto elle se transformait complètement, avec lui elle était naturelle, souriante, amusante mais il ne reconnaissait pas cette fille angoissée et...nunuche. Il soupira, enfonçât ses mains dans ses poches et commença à marcher à coté de son chien.
- Kiba ? Tu...tu vas le voir ? demanda Hinata en se pressant de le rejoindre.
Comme il se contenta de renifler d'un air méprisant elle continua.
- Euh, parce que je ne pourrais pas venir le voir toute seule, comme ça...
Le brun n'ouvrit toujours pas la bouche mais fronça les sourcils. Il n'avait absolument pas l'intention d'assister au spectacle affligeant de Hinata essayant d'aligner trois mots sans tomber dans les pommes. Il s'en voulut immédiatement d'avoir eu ce genre de pensée à l'encontre de son amie et lorsqu'il décidât d'enfin lui adresser la parole il fut interrompu par un petit cri aiguë. Hinata avait ouvert en grand ses yeux blancs - spectacle un peu déroutant - et avait mis une de ses mains devant sa bouche. Le jeune homme tourna la tête et aperçu plusieurs ninjas attroupés autour de quelque chose, ou plutôt de quelqu'un.
Hinata et Kiba s'approchèrent de leurs amis et le brun se força à sourire pour serrer la main de Naruto, fraîchement débarqué. Celui-ci n'était pas du tout blessé comme le craignait Hinata, il était au contraire en pleine forme et riait avec ses amis venus le retrouver.
- Kiba ! Content de te revoir ! Woh ! Comment Akamaru a put encore grandir ? C'est un monstre ! s'écria Naruto avec un immense sourire.
- Toi par contre, on peut pas se poser cette question. J'avais jamais remarqué à quel point t'étais petit, répondit Kiba avec un sourire en coin
Et en effet le blond constata avec étonnement que son ami avait une bonne tête de plus que lui. Bien que Naruto avait une taille plus que convenable, Kiba, lui, avait atteint les 1m89 en l'espace de quelques mois.
- Oh, on se tait la perche. De toute façon, toi et ton chien vous êtes pas normaux je l'ai toujours dit, grommela Naruto cependant heureux de pouvoir à nouveau se chamailler avec son ami.
- Bah c'est sûr qu'en mangeant que des ramens on reste un microbe.
Naruto allait répliquer quand Kiba fronça les sourcils en cherchant visiblement quelque chose parmi la foule. Avant d'avoir put poser la question, le brun leva le bras et attira près de lui une jeune femme qui cachait son visage derrière un rideau de cheveux aux reflets bleus. Lorsqu'elle leva la tête vers le blond, son teint pâle vira au pourpre. Ses yeux sans pupilles s'agrandirent comme des soucoupes et, si Kiba ne l'avait pas tenu, elle se serrait sans doute écroulé par terre dans la seconde.
- Hinata-chan ! Ça faisait longtemps. Euh dit, t'es sûre que ça va ? demanda Naruto un peu troublé de l'état de la brune.
- N...Na...Naruto..kun, bégaya Hinata à deux doigts de la syncope.
- Hinata détends-toi, respire normalement, tout ira bien, chuchota Kiba discrètement
Les paroles du brun rassurèrent la jeune femme qui reprit un peu contenance. C'est avec un visage normal où seul des traces de gênes subsistaient au niveau des joues, que Hinata se lança dans une conversation.
- Je...suis contente de te revoir en pleine forme Naruto-kun. Ta mission a été un succée ?
- Évidemment ! C'est pas ce genre de petite mission qui va me faire peur, fanfaronna Naruto qui se pris pour la peine le poing de Kiba dans l'épaule. En plus, - aïe, ça fait mal Kiba - je reviens tout pile pour le festival de Konoha ! continua-t-il en souriant tout en massant son épaule douloureuse.
- J'espère que tu ne va pas tenter de battre le record de l'année dernière ? demanda Kiba avec appréhension.
- Y a intérêt ! Faut toujours dépasser ses limites et se donner à fond !
Lee applaudit cette déclaration tandis que Hinata sourit avec des yeux brillants d'admiration, Naruto était vraiment exceptionnel.
- Enfin c'est vrai quoi ! Je suis sûr que je peux faire mieux que vingt-trois bols de ramens ! continua le blond en salivant d'avance.
Hinata secoua la tête de consternation mais resta amusée par la passion que Naruto avait pour les ramens tandis que Kiba donnait une tape sur le sommet du crâne - qu'il pouvait facilement atteindre - du blond.
Peu à peu les ninjas de dissipèrent et à la fin il ne restait plus que Lee discutant avec Kiba et Naruto qui avait entraîné Hinata un peu plus loin.
- Eum Hinata ? Tu sais, j'ai pas mal pensé à toi pendant ma mission. Et on s'est toujours bien entendu, pas vrai ? Et ce soir y a le festival donc je me demandais... si tu voulais y aller avec moi ? demanda Naruto avec le débit d'une mitraillette.
-...aller au...avec...Naruto-kun ? balbutia Hinata, le cœur battant la chamade
- Oui...enfin si tu veux pas c'est pas grave tu sais...
- N...non ! Enfin, si bien sûre, je veux bien...y aller avec toi, dit précipitamment Hinata
Le blond lui sourit et lui donna rendez-vous ici ce soir avant de disparaître en compagnie de Lee. Kiba rejoignit son amie qui n'avait pas bougé et qui affichait un grand sourire - niais.
- Hého ! Il est temps de rebrancher la lumière là haut, dit Kiba en passant la main devant le visage de la brune qui se ressaisit.
- Oh Kiba ! Tu sais quoi ?! Il...il m'a demandé de..de l'accompagner au festival ! s'écria Hinata avec une voix très aiguë.
- Wah, ben...c'est cool, s'exclama Kiba avec la gorge serrée.
- C'est « cool » ? Arrête, c'est trop bien plutôt ! T'imagine ?! Et je me suis même pas évanouie en plus !
- Toutes mes félicitations, répondit séchement Kiba qui ne pouvait cacher son amertume.
- Qu'est-ce qui t'arrive au juste ? Tu devrais être content pour moi, non ? demanda Hinata en fronçant les sourcils.
- Hum, ouais c'est ça, passe une bonne soirée et tâche de ne pas te vautrer par terre, cracha le brun en s'en allant, énervé.
La jeune femme resta debout les bras ballants en regardant son ami disparaître dans la forêt. Qu'est-ce qu'il lui prenait ? Elle n'avait pourtant rien fait. Si ?
Hinata secoua la tête et essuya la larme qui avait débordée de ses yeux avant de rentrer chez elle un peu plus heureuse; l'idée de passer une soirée avec Naruto ayant reprit le dessus sur la dispute avec Kiba.

Pendant ce temps, le brun courait à travers les arbres pour dépenser son énergie en trop. Pourquoi avait-il fallut qu'il refasse surface maintenant ? Juste au moment où Hinata parlait moins de lui, il réapparaissait sur son cheval blanc et suffisait d'un claquement de doigt pour que Hinata soit à ses pieds. Kiba serra les poings jusqu'à ce que ses ongles s'enfoncent dans sa peau et s'arrêta, tout essoufflé. Il tomba à genoux par terre et frappa le sol avec ses poings.
Finalement il réussit à se calmer et c'est seulement à ce moment là qu'il repensa aux paroles rudes qu'il avait adressé à sa meilleure amie. Évidemment, il regretta et voulut retrouver Hinata pour s'excuser mais lorsqu'il remarqua l'heure, il se rendit compte qu'elle devait déjà être avec Naruto et instantanément, sa mauvaise humeur reprit le dessus. Il siffla pour qu'Akamaru revienne puis ils marchèrent en direction du centre ville.
Il était à la lisière de la forêt et on pouvait déjà voir la lumière que diffusait des lampions colorés. Kiba grimpa dans un arbre et s'adossa sur une branche, il sortit un kunai et commença à tailler un bout de bois d'un geste distrait. Sans l'avouer, il regardait du coin de l'œil les stands de nourriture et les jeux de kermesses, guettant à tout hasard l'arrivé d'un blond accompagné d'une petite brune.

Non loin de là, Naruto essayait d'attraper un poisson rouge pour Hinata à l'aide d'une petite épuisette mais il était bien trop maladroit pour y arriver. Il bouda un peu mais Hinata lui dit en riant que ce n'était pas grave. Il lui fit un ravissant sourire et attrapa sa main avant de continuer leur balade. Le cœur de Hinata s'emballa et elle fut contente que l'obscurité de la soirée puisse cacher ses joues rouges. Ils se retrouvèrent ensuite devant un stand de brochettes et lorsque Naruto voulut en prendre deux, l'une des boules de viande alla s'écraser sur les chaussures de Hinata. Elle grimaça tandis que le jeune homme s'excusait en paniquant. Elle lui dit que ce n'était rien et ils se dirigèrent ensuite vers un nouveau stand où un enfant renversa sa boisson sur le t-shirt de Naruto. Après que le blond se soit cogné la tête contre un poteau, ils décidèrent de s'assoir sur le muret d'une fontaine près de la forêt pour être un peu plus tranquilles mais Hinata n'osait pas engager la conversation et Naruto regardait ses chaussures, gêné lui aussi. Un lourd silence s'installa, tous les deux mal à l'aise et inconfortablement assis. Enfin, ses longues minutes de mutisme s'achevèrent quand Naruto décida de prendre la parole.
- On a un peu.. la poisse aujourd'hui, tu trouves pas ?
- Hm oui... répondit Hinata, très mal à l'aise.
-...
-...
- Et euh encore désolé pour tes chaussures
-Ce n'est rien ne t'en fait pas.
-...
- Et euh, ta tête ça va?
- Oui oui, je ne sens plus rien du tout, répondit Naruto en frottant son front.
Hinata, pris d'un élan de témérité, s'approcha un peu plus de Naruto qui passa un bras autour de ses épaules. Alors qu'il voulut de déplacer un peu, il effectua un faux mouvement qui les fit basculer tous les deux dans la fontaine derrière eux. Un grand geyser d'eau éclaboussa les environ et les deux ninjas se dépêchèrent de remonter à la surface en dégoulinant. Hinata repoussa le rideau de cheveux qui lui collait au visage et sortit de l'eau en éternuant. Naruto, qui avait but la tasse, fut pris d'une quinte de toux. Ils s'assirent à nouveau près de la fontaine en tentant d'essorer leurs vêtements et Hinata commença à trembler de froid.
- Dé..désolé Hinata, je...j'ai glissé et... s'excusa Naruto complètement penaud.
- C'est...pas grave, répondit Hinata en éternuant à nouveau.
- Pourtant ça c'était mieux passé avec... dit Naruto avant de s'interrompre en comprenant son erreur.
- Avec ? Avec les autres c'est ça ? demanda Hinata en levant un sourcil.
- Euh non je voulais pas dire ça... je veux dire... C'était sympa quoi, tenta Naruto en s'affolant.
- Laisse tomber, lâcha la brune d'un ton froid.
- Euh pardon Hinata...
-C'est bon, on aura cas rester amis et oublier tout ça, dit Hinata un peu plus doucement
Naruto baissa les yeux mais fini pas sourire, amis sera parfait. La jeune femme voulut s'avancer mais trébucha et elle aurait fait une rencontre douloureuse avec le sol si Naruto ne l'avait pas rattrapé de justesse. Hinata leva les yeux pour remarquer que son visage était à trois centimètres de celui du jeune homme mais... bizarrement elle ne ressentit rien, son cœur ne s'affola pas, son visage ne devint pas cramoisi. Elle se releva en se sentant étrangement...différente. Et si... ce qu'elle ressentait pour Naruto n'était pas vraiment de l'amour mais plutôt...de l'admiration ? Et uniquement ça ? Et si, ce soir, en voyant Naruto autrement que le grand héros elle s'était rendu compte qu'elle n'était pas amoureuse de lui ? Il fallait qu'elle en soit certaine. Elle posa ses mains sur les épaules de Naruto et approcha son visage du sien. Avant qu'il ne comprenne ce qui lui arrivait, elle posa rapidement ses lèvres sur les siennes avant de s'écarter.
- Que..qu'est-ce qu'il t'arrive ? demanda Naruto avec les yeux écarquillés.
- Hum...amis, annonça la jeune femme en souriant.
Les deux amis donc, repartirent chez eux en discutant plus librement. Il n'était pas très tard mais la baignade dans la fontaine avait achevé leur rendez-vous désastreux. Naruto raccompagna Hinata chez elle et celle-ci put mettre des vêtements chauds avant de se mettre au lit...le cœur léger. Cette sensation l'étonna, elle était donc tellement soulagée de s'être rendue compte qu'elle ne ressentait rien pour Naruto? C'est vrai que tomber dans les pommes sans arrêt commençait à vraiment l'exaspérer.
« Tâche de ne pas te vautrer pas terre »
Ces paroles lui revinrent d'un seul coup. Kiba...

Plus loin le jeune homme brun était toujours perché sur sa branche et n'osait pas bouger tant la scène qui venait de se dérouler l'avait...choqué ? Blessé ? Ce qui était sûr, c'est qu'il était dévasté. Voir Hinata... embrasser Naruto sous ses yeux. Son cœur le faisait tellement souffrir, Hinata, sa Hinata...Comment avait-elle pu ? Comment avait-il pu ?
Il n'avait pas pu entendre leur discussion mais vu leur attitude, il est évident qu'il ne se disputait pas et c'est le moins que l'on pouvait dire. Elle l'a embrassé. Ils s'aimaient alors ? Il n'y croyait pas, ne voulait pas y croire. Il jeta un œil à Akamaru qui dormait profondément, sauta de son arbre et s'enfonça dans la forêt un peu au hasard. La nuit était déjà bien avancée et il était impossible de voir devant soi. Il zigzagua entre les arbres, s'écorcha sur quelques buissons, se cogna contre des branches et finalement il trébucha sur une racine et finit allongé par terre, sentant une vive douleur à la cheville - sûrement cassée. Il n'eut pas la courage de se relever et resta au sol et c'est ainsi, sa joue contre l'herbe fraîche, qu'il finit par s'endormir d'un sommeil troublé.

-

Le lendemain, Hinata se réveilla en pleine forme mais avec les idées moins clairs que la veille. La nuit ne lui avait pas portée conseil car, même si avec Naruto tout était réglé, elle n'avait cessé de penser à son ami Kiba.
Son comportement la troublait vraiment. Pourquoi avait-il commencé à bouder sans raison ? Non... pas sans raison, ça a commencé... quand Lee leur a dit que... Naruto était de retour ? Hinata était de plus en plus perdue, il ne voulait pas le revoir ? Ils étaient pourtant amis. Et puis, pourquoi avait-il réagit ainsi quand elle lui avait dit qu'elle sortait avec Naruto ?
Serait-il possible que... qu'il ne veuille pas que Hinata retrouve Naruto ? Mais pourquoi ?
Elle s'habilla rapidement et sortit de chez elle avec la ferme intention de tirer les choses au clair avec son ami. Cependant dès qu'elle franchit la porte, elle fut surprise de voir qui l'attendait au garde à vous. Elle s'approcha d'Akamaru qui se mit à tourner autour d'elle.
- Hé mais qu'est-ce qu'il y a ? demanda Hinata avant de se rendre compte qu'il était stupide de parler à un chien.
Akamaru commença à avancer et la jeune femme compris qu'il voulait qu'elle le suive.

Ils venaient de pénétrer dans la forêt et Hinata ne savait toujours pas ce qui prenait au chien de Kiba, d'ailleurs où était-il lui qui ne restait jamais loin de son compagnon ? On ne tarda pas à répondre à sa question. A quelques mètres de là, Kiba était couché par terre dans un mauvais état. Ses vêtements étaient déchirés de toute part, il avait plusieurs bleus un peu partout et sa cheville semblait le faire souffrir. Hinata se précipita vers son ami qui fut surpris de la voir accompagnée de son chien.
- Qu'est-ce que... commença-t-il en se redressant avant d'être interrompu.
- Kiba ! Tu vas bien ? Tu as l'air frigorifié ! Ne me dit pas que tu as passé la nuit là ? Et qu'est-ce qu'il t'es arrivé au juste ? Ta cheville à l'air cassée, elle ne te fait pas trop mal ? demanda Hinata, affolée.
- Hé, zen Hinata. Je vais bien, t'inquiètes.
- Comment tu peux dire ça ? Tu as vu dans quel état tu es ? Que s'est-il passé ? s'exclama la jeune fille en examinant ses hématomes.
-...rien du tout, répondit le jeune homme soudain morose.
- Kiba.
- Hier soir j'ai couru dans la forêt et je suis tombé voilà, rideau, fin de l'histoire.
- Et peux-tu me dire ce qu'il t'a pris au juste pour courir dans la forêt en pleine nuit ?
- Une envie soudaine.
-....
- Je...je t'ai vu hier, avoua-t-il en baissant les yeux.
Mais comme son amie ne semblait pas comprendre il continua :
- Près de la fontaine.
- Ah, répondit Hinata ne sachant pas quoi dire.
- Et au passage, très beau plongeon ! tenta Kiba pour détendre l'atmosphère.
- Kiba...je... dit Hinata avec un regard qui ne plaisait pas au jeune homme, hors de question qu'on ai pitié de lui.
- Mais c'est bon ! Aucun problème ! Je suis vraiment heureux pour vous ! Tu dois être contente d'être avec celui que tu aimes, s'exclama Kiba avec un sourire peu convaincant.
- Je... commença Hinata qui fut interrompue une nouvelle fois.
- Mais non je te jure, tout va bi...
Cette fois ce fut à son tour d'être interrompu, Hinata avait posé son doigt devant la bouche de Kiba et le regardait intensément.
- Avec Naruto, ça s'est pas très bien passé et on a décidé d'être juste amis et c'est tout.
- Quoi ? Mais tu..tu l'aimes non ? Et ce baiser...
- Je l'ai embrassé pour être sûre des mes sentiments ou plutôt de l'absence de mes sentiments... Enfin bref, Kiba je...je me suis rendue compte que je n'était pas amoureuse de lui.
- C'est vrai ? demanda Kiba le cœur soudain gonflé d'un nouvel espoir.
- Oui c'est vrai. Et maintenant... est-ce que tu vas va enfin me dire ce qu'il t'arrive ?
Kiba se mordit la lèvre et baissa les yeux, son cœur battait la chamade à l'idée de ce qu'il allait lui dire.
- Je...je savais que tu étais amoureuse de Naruto et c'est pour ça que je ne voulais pas que tu ailles le voir. Je ne supportais pas de te voir près de lui à lui sourire comme ça. Et puis quand tu m'as dit... que vous alliez aller ensemble au festival... ça m'a mis hors de moi, je ne pouvais pas t'imaginer pendue à son bras alors te voir l'embrasser... J'étais tellement furieux que j'ai courut dans les bois et...voilà, avoua Kiba qui sentait son cœur à deux doigt d'exploser.
- Mais...pourquoi ?
- Parce que j'étais jaloux tiens ! lâcha Kiba en plantant son regard dans celui de Hinata qui sentait le rouge lui monter aux joues.
Cette sensation... Elle avait soudain chaud, son cœur s'emballait et une furieuse envie de s'approcher de lui s'empara d'elle. Elle le détailla un peu plus, des yeux perçants qui lui donnaient l'impression qu'il pouvait tout voir en elle, cheveux en bataille, muscles bien dessinés et des lèvres pleines et qui semblaient si douces... Elle rougit à cette pensée et détourna le regard.
C'était en même temps comme avec Naruto avant mais c'était aussi très différent, comme si elle savait que c'était une bonne chose et qu'elle...ne devait pas hésiter. L'amour ? Ainsi, ce n'était pas Naruto qu'elle aimait mais...Kiba ?
Pendant que Hinata était plongée dans ses pensées, Kiba lui, luttait contre ses désirs. Cela faisait près de cinq minutes qu'il avait envie de la prendre dans ses bras, de l'enlacer et surtout de capturer ses lèvres et lui donner un baiser passionné.
Soudain, leur regards se croisèrent et ils comprirent. Leur amour mutuel, leur désirs communs, tout, absolument tout. Kiba hésita encore une seconde alors ce fut Hinata qui s'avança. Elle s'agenouilla à coté de lui et il passa ses bras autour de sa taille, elle fit glisser les siens autour de son cou et elle plongea une dernière fois son regard dans celui de Kiba avant de se laisser emporter par un fabuleux baiser. Enfin elle avait trouvé la bonnz personne.