Epidémie

par tookuni

Edit : C’est désespérant, mais voulant faire ça rapidement pour passer à la suite de mes fics actuelles qui valent décidément plus le coup, je ne corrige que très peu les fautes d’orthographe. Sinon, bah si vous aimez les délires stupides, tant mieux pour vous, sinon, mes condoléances… Sans compter que j’ai fait du théâtral, argh, mon dieu…

 

Ah oui, je préviens tout de suite, OOC powa !!!

 

Je suis maladeuh !!! Complètement maladeuh !!!! Comme quand ma mère sortait le soirrrr et qu’elle meuh laissait seul avec… mon désespSBAF !

*pleure* Mais Naruto pour une fois que je la chante celle là !!!! J’étais à fond dedans !!!

Quoi ???

Ca devenait trop insupportable surtout avec la voix que j’ai en ce moment ???!!! (je vous jure c’est le retour de Marge Simpson version homme… *pleure encore*)

Oui, Naruto, oui, je suis là pour faire une fic, oui, même si je suis malade et en plus que j’ai plein de travail.

Oui mais c’est fait exprès ce sera ma seule fic de tout le week-end !

Quoi chouette ??

Je te permets pas !

En plus tu va l’aimer celle là ! *gnéhé*

Comme je suis malade j’ai décidé de faire une fic rigolote !

Faudrait que je sois malade plus souvent ???!

C’est pô gentil !!! *re-pleure*

Mais enfin, c’est juste les principes de Tookuni :

Too + angine = Too délire + mignon *gnéhé*

Too - 48 h de sommeil = Too inspiré pour faire mourir les gens *aïeuh !*

Too + overdose de bahut = Too guerrier

Too + cours de philo = Too pervert, non que le prof de philo soit une bombe mais disons qu’on s’emmerde tellement qu’on fini par s’égarer dans ce genre pens… SBAM !!

??! Quoi ???

Ah, je vais pas tous les énumérer ?

Ouais, c’est vrai, ce serait trop long…

Oui je vais la faire ma fic, oui je la fais Naruto,

comme ça je vous laisse tranquille après, oui Naruto, à tes ordres Naruto !

Ce one s’appelle « épidémie » Naruto.

Pourquoi t’es tout pâle Naruto ?

A tous les coups ça va tomber sur toi ?

Mais nan, pas seulement, c’est une épidémie ! *kukuku*

Comme vous vous êtes tous foutus de moi parce que j’avais la crève et que je pouvais même plus approcher Sakura-san par ce qu’elle voulais pas l’attraper, je me venge !

Et en plus c’est du yaoi *grand sourire*.

Bah… Il est où Naruto ?

Ah, enfermé dans la sale de bain, il est malade… Bon, tant pis, j’ai qu’à faire un NejiSasu *encore plus grand sourire*.

Tiens ! Naruto ! Ca va ?

Sasuke, tu peux le lâcher s’il te plait ?

Ah oui, faudra que tu me répare la porte de la salle de bain aussi.

Donc, Sasuke tiens à être avec Naruto…

Même si t’es uke Krétin-chan ?

Bah… Il est où Sasuke ?

Ah… Enfermé dans l’autre salle de bain et il dit qu’il veut bien que je fasse à Naruto tout ce qu’il me plaira…

Too’s pervert inner side : Tout ce qu’il me plaira… héhéhéhéhéhéhéhéhé… C’est dangereux ça… héhéhéhéhéhéhéhéhé…

*mort de rire*

Quoi Naruto ? T’a pas donné ton consentement ?

Bah t’a qu’à aller chercher Krétin-chan *gnéhé*.

Ah, c’est déjà fait… *air blasé*

Bon bah t’a échappé au NejiNaru ou au GaaNaru, bravo !

Ouais, t’en a marre d’avoir mal aux fesses. Je comprends… *bon ça commence à bien faire le délire à la con là !*

 

Désolé pour ce délire de début un peu long, je voulais juste vous expliquer un peu l’ambiance dans ma chambre, au milieu de tous les poster mangas (Sasuke a déchiré la seule image d’Itachi que j’avais, à la place j’ai mis une sexy méta de Naruto. Il a eu l’air très content *gnéhé*), des médocs aux noms impossibles, des paquets de mouchoir et de la corbeille à papier qui en déborde déjà alors que je l’ai vidée ce midi… (sans commentaires…)

 

Bon bah allez, place à la fic!!! Bonne lecture !!!

 

 

 

Epidémie

 

 

L’équipe 7 était en mission depuis environs une semaine. Ils rentraient sur Konoha, éreintés, ne désirant qu’une chose c’était de retrouver leur lit.

Sasuke avait été encore plus désagréable que d’ordinaire, Naruto n’avait pas arrêté de râler lui aussi, surtout à la fin du trajet, et Sakura s’était inquiétée pour ses deux coéquipiers.

Le blondinet n’avait cessé de faire des bourdes et cela avait passablement énervé le brun. Il avait même été jusqu’à lui demander ce qui n’allait pas. Naruto avait répondu que tout allait très bien et il avait continué sa course d’un air las.

Ils étaient près de Konoha à présent, et Naruto semblait avoir de plus en plus de mal à avancer, même s’il forçait pour rester devant. Les autres s’inquiétaient de plus en plus. Sakura pu soudain apercevoir le profil du blond et poussa un cri :

 

Sakura : Naruto !!! Qu’est-ce que tu as ??? Tu es tout rouge, tu transpires… Tu a de la fièvre ?!!

Naruto : Nan Sakura-chan, sourit le blond, des goûtes de sueur trempant son front, tout va bien ! J’ai juste un peu… chaud…

Sasuke : Naruto !!! »

 

Sasuke avait suivit l’échange, sachant très bien que Naruto ne reconnaîtrait jamais devant lui qu’il n’allait pas bien. Mais lorsqu’il vit Naruto s’évanouir, il ne pu s’empêcher de pousser un cri.

 

Sakura l’examina, c’était certain, il était malade.

 

Il se réveilla dans son lit cinq heures après avec 40 de fièvre, son équipe veillant sur lui, Sakura apportant médicaments et jutsus médicaux diverses, Kakashi somnolant sur un fauteuil et Sasuke regardant par la fenêtre en jouant nerveusement avec un kunai. Kakashi s’était un peu moqué de lui quand à son comportement mais il avait cessé de rire sous le regard furieux de Sakura et les rafales de shurikens que le brun lui avait lancé.

 

Donc, notre blondinet émergea sous le sourire radieux de…

 

Naruto *s’assoit en sursaut et donne un coup de tête à la personne qui s’est penchée sur lui* : Sasuke ???????!!!!!!!!

Sasuke *se frotte la tête* : Waahh !!! Tu pourrais crier ta joie moins fort !! Tu m’a tué les oreilles !!!

Naruto *réalise qu’il est dans le coltard le plus total* : Bah… Tu m’a f… fait peur baka !!! Je m’attendais… à voir le beau sourire de… Sakura-chan et… et à la place je vois la mort souriante personnifiée !!!!

Kakashi *qui s’est réveillé au hurlement de Sasuke* : Mpffffouahaha !

Sakura *Sasuke est parti bouder dans un coin* : Reposes toi Naruto. Tu as attrapé froid pendant la mission, tu as de la fièvre. *Sasuke titille une chenille avec un bout de bois* Je t’ai préparé des trucs à prendre. Le feriocanol tu le prends toutes les heures, le benarassium toutes les demi, le sirop pour la toux toutes les deux heures parce qu’il est très fort, tu changes le bronxonatus avec le désaparol une fois sur trois et ce tous les trois quarts d’heure et puis voilà.

Naruto *même s’il avait pas eu si mal à la tête il aurait rien compris* : … Heu… Sakura-chan… Tu veux pas rester et m’expliquer plus doucement s’il te plait ?

Sakura : Ah moi je peux pas, Tsunade-sama m’a demandée d’urgence à l’hôpital. Kakashi-sensei ?

Kakashi *commence déjà à s’éclipser* : J’ai une mission dans une heure. Désolé les jeunes ! Salut !

Naruto *en pleurs* :  Personne ne m’aime… Personne veut rester avec moi même si je risque de mourir…

Sakura *attendrie* : Heu… Sasuke, tu ne veux pas…

Sasuke *boude toujours même si le blond commence à le faire craquer avec son air de chien battu* : Nan ! Il a peur de moi, il m’a dit que j’avais une tête de mort…

Naruto *Sasuke est en mode oro-chan-chibi-larmoyant* : Mais c’est pas ta tête Sasuke… C’est juste que t’a le visage tout pâle et t’es habillé en noir alors…

Sakura *se dit qu’il vaut mieux qu’elle s’en aille avant que Naruto s’enfonce d’avantage* : Bon, je vous laisse les garçons ! A plus ! je repasserai dans la soirée !

Sasuke *toujours dans son coin* : …

Naruto *ton condescendant* : Allez Sasuke…Fait pas cette tête… Désolé quoi… t’a compris ce que Sakura a dit pour les médocs toi au moins !

Sasuke *Naruto lui a fait un compliment, il est content* : Ouais. J’ai tout compris. On va s’en occuper tout de suite.

 

Et c’est ainsi que Sasuke passa une demi heure à noter sur les différentes boîtes les nombres de doses et heures de prise que Sakura avait donné. Naruto s’était endormi pendant ses explications. Il avait faillit le réveiller tellement il était agacé mais le blond endormi, pour lui, était un très beau spectacle… Les mèches dorées s’étalaient sur le front brûlant, les lèvres entrouvertes laissaient un sourire et tentaient vraiment le pauvre Sasuke. Il voyait les goûtes de sueur couler le long de ses tempes…

 

Sasuke : ‘Tain ! Même quand il est malade il est trop beau !!! Je me demande s’il transpire autant sous son T-shirt… ???! Mais à quoi je pense moi ??? Je suis malade ???!!

Naruto : Nan Sasuke, c’est moi qui suis malade…

 

Sasuke avait sursauté, le blond avait parlé dans un demi sommeil, soulevant légèrement la tête pour la laisser retomber sur l’oreiller quelques secondes après. Il veilla sur lui, ignorant les dates de prise de médoc pour ne pas le réveiller, et fini par s’endormir la tête entre les bras sur le bord du lit.

 

Quand Naruto se réveilla, il avait toujours aussi chaud et il se sentait toujours aussi mal. Voyant flou autour de lui, il essaya de distinguer la forme noire qui était à moitié affalée sur sa jambe droite. Il mis quelques secondes avant d’y voir plus clair et il réalisa que la forme en question n’était autre que Sasuke. Celui-ci ronflait légèrement et semblait assez content.

 

Naruto : Finalement, on fait pire question croque-mort… Il est mignon quand il dort. Il fait pas la gueule… Et vu la façon dont il est lové à moitié contre moi on dirait un petit chat. Envie-de-le-prendre-dans-mes-bras no jutsu… J’ai bien dis que je voulais prendre Sasuke dans mes bras là ? Ouais, on dirait une fille comme ça aussi… Il est tellement fin ce mec… Bon, arrêter de penser au physique de ouf de Sasuke… Je suis en convalescence, faut que je prenne mes médocs…

 

Naruto attrapa les différentes boites et grâce aux bons soins de Sasuke il ne se trompa pas une seule fois dans les proportions. Il voulu aller voir la télé mais avec un Sasuke qui maintenant se servait de sa jambe droite comme oreiller et s’y cramponnait comme à un doudou, il n’osait pas bouger. Le visage de Sasuke se frottait contre sa jambe, il se sentait bien…

 

Il fallu pourtant qu’il se décide à réveiller son Sasuke lorsqu’il eu une envie pressante… Le dit Sasuke commençait à glisser de son siège et de toute façon finirait par tomber alors autant employer la manière douce… Naruto se pencha vers lui :

 

Naruto *mode pitite-maman-qui-réveille-son-fiston on* : Sasukeeeeee… Sasukeeeeeee… Petit chaaaaaat… faut se réveilleeeeeeeer… (edit:‘tain j’étais vraiment malade quand j’ai écrit ça-.-)

Sasuke *émerge et tombe sur la tête du blond juste sous son nez* : Waaaaaaaaaaaaah !!!!!

PATATRAK !!!!!! Vous l’aurez compris, Sasuke s’est reculé et a fait basculer sa chaise en arrière…

Naruto *Sasuke se relève en se frottant les fesses* : Dis, je veux bien que j’aie une tête de déterré avec ma crève, mais quand même !

Sasuke *encore tout perturbationné d’avoir eu le blond aussi proche de lui* : C’est pas ça, tu m’a surpris…

 

Naruto put enfin se lever pour aller aux toilettes, le problème, c’est qu’il n’avait pas pris ses médocs et qu’il avait toujours 40 de fièvre… Et quand on a 40 de fièvre, on a une fâcheuse tendance à aimer(?) se prendre les murs… Aussi à peine Naruto se mit il debout qu’il vacilla et se rattrapa à ce qu’il pouvait, c’est à dire Sasuke. Celui-ci compris ce qu’il se passait et lutta de toutes ses forces pour ne pas en profiter. Il l’aida un peu et Naruto revint en rasant les murs dont nous parlions tout à l’heure.

 

Sasuke était partagé entre le fou rire de voir le blond complètement dans les vapes et l’inquiétude de le savoir si mal en point. Il s’occupa de lui jusqu’au soir où Sakura les trouva tous les deux en train de se disputer pour une histoire de bataille d’as.

 

Sasuke était assis en tailleur au pied du lit, Naruto en face de lui, un pied couvert de chaussettes de skis de chaque côté du lit. Les médicaments avaient visiblement été avalés périodiquement, mais pas assez souvent. Sasuke se fit proprement engueuler par la jeune fille :

 

Sakura : M’enfin Sasuke !!! Il fallait qu’il les prennes tout le temps !!! Qu’est-ce que t’a foutu ???

Naruto : Heu…

Sasuke *sur la défensive, depuis qu’il s’est pris un pain parce qu’il était désagréable, il a peur…* : Mais enfin Sakura !!! Il dormait !!! J’allais pas le réveiller !!!

Naruto *choqué parce que Sasuke voulait être gentil et pas le réveiller* : Heu…

Sakura : Si tu veux qu’il guérisse on est obligés !!!

Naruto *en plein rêve, Sasuke et Sakura s’engueulent pour lui* : Heu…

Sasuke : Mais il fallait qu’il dorme !!! Et puis moi aussi je me suis endormi !!!

Sakura : Tu sais ce qu’il se passe à l’hôpital de Konoha ??? Hein ???

Sasuke : Je m’en fou de l’hôpital de Konoha !!! Moi c’est Naruto mon problème !!!

Naruto *parle tout seul vu que personne l’écoute* : Il s’inquiète pour moi !!! Il s’inquiète pour moi !!!

Sakura *encore plus fort, la tête de Naruto va exploser* : Il y a une épidémie de je sais pas quoi !!!

Sasuke *fait de l’humour* : C’est connu ça comme microbe, le « je-sais-pas-quoi »…

Sakura *l’ignore totalement* : Tout le monde est dans le même état que Naruto !!! C’est très grave !!! Il faut guérir vite !!!

Naruto *a plus de tête, en a marre* : C’EST FINI CE CIRQUE ???!!! JE PEUX ME DEMERDER TOUT SEUL SINON !!! ALORS ARRETEZ DE GUEULER !!!!!!!!

Sakura *crise cardiaque* : …

Sasuke : Bon, je reste avec lui, laisse moi faire.

Sakura : Ok, je retourne à l’hôpital !

 

Naruto se demanda un instant s’il n’avait pas rêvé, mais non, Sasuke et Sakura s’étaient bien fait la guerre à celui qui saurait ce qui était le mieux pour le blond… Sasuke soupira d’un air dédaigneux et regarda le blond.

 

Naruto : Tu sais t’es pas obligé de rester. Je peux me débrouiller.

Sasuke *ayant retrouvé calme et sarcasmes* : Bof… Autant que je reste là, comme ça des fois que tu crèves, tu sera préparé à l’image de la mort…

Naruto : Sasuke ! T’es encore vexé ???

Sasuke *renifle d’un air faussement hautain, voire théâtral (houla!)* : Bien sûr que non. Allez, médocs ! Et tout de suite !!!

 

La soirée se termina devant un film. Sasuke avait encore du soutenir le blond pour ne pas qu’il tombe et avait réussit à le poser sur le canapé. La fièvre avait un peu baissé. Il s’était affalé à côté de Naruto qui, emmitouflé dans une tonne de couettes, avait fini par s’endormir. Sasuke ne tarda pas à en faire autant, posant sa tête sur l’épaule de Naruto, brûlante sous les draps.

 

Le lendemain matin, Sakura et Kakashi allèrent voir comment allait le blond. Ils trouvèrent les deux jeunes gens endormis sur le canapé, sourire aux lèvres, faisant une cacophonie pas possible à coup de ronflements. Kakashi explosa de rire et pris des photos pour immortaliser l’instant. Le flash réveilla les deux garçons qui se demandèrent tout à coup ce qu’ils faisaient dans un studio de photo.

 

Sasuke : Nan… Sakura… Je t’ai déjà dis que la seule personne avec qui je voulais être pris en photo c’était Naruto…

Sakura *choquée à vie* : ///

Naruto *les deux rivaux se serrent un peu plus l’un contre l’autre pour échapper à la lumière du flash* : Sasuke… Chuis malade… Laisse moi dormir… Chuis bien là avec toi…

Kakashi *étouffe un hurlement de rire quand il voit Sasuke enfoncer se tête derrière l’épaule de Naruto* : Pffffff… Les jeunes… Si vous voulez que Sakura reste en vie vous devriez vous réveiller… Grmppfffffffhihihihihi….

Naruto : Mais Kakashi-sensei allez la sauvez vous…

Sasuke : Vous en rêvez tout le temps alors…

Sakura *encore plus choquée* : …///…

Kakashi *a tout à coup arrêté de rire* : … Heu… C’est à dire que…

 

C’est à ce moment là qu’on entendit un grand BOM du côté de l’entrée. Kakashi souffla, il était sauvé par le gong… enfin, par le BOM. Ce BOM était en fait Hinata qui venait d’arriver suivie de toute la bande, qui passait par là pour aller voir leur ami. Kiba ne manqua pas de se moquer d’eux, Ino eu envie de tuer le blond mais quand elle vit Sasuke attraper le bras de Naruto et le frotter sur sa joue en se lovant un peu plus contre lui elle eu une crise cardiaque. Sakura aurait pensé que cette scène lui ferait pus d’effet, mais c’était plutôt la remarque de Sasuke qui l’avait troublée…

 

Toujours est il qu’une heure plus tard, Kakashi avait fait fortune en vendant toutes ses photos aux amis du blond et du brun et laissait Sakura le suivre partout pour le cuisiner et savoir si vraiment il rêvait de la sauver.

Naruto et Sasuke s’étaient enfin réveillés et, d’assez mauvaise humeur, Sasuke prépara un petit déjeuner pour le blond, vu que celui-ci avait toujours du mal à tenir debout. Ils s’entendaient en réalité plutôt bien, ils partageaient le même rire et les même idées, Sasuke était heureux, Naruto aussi.

 

Le problème pour Sasuke apparut quand Naruto s’endormit. Il se rappelait la gueulante de Sakura et ne voulait pas que son blond reste malade. Alors il décida de lui faire avaler le tout sans le réveiller. Facile à dire, mais moins à faire. Heureusement que le blond ronflait bouche grande ouverte pour cause de nez bouché.

Sasuke eu soudain une idée géniale… Enfin, très avantageuse pour lui, à savoir, vu que le mode « bectée » ne fonctionnait pas (Naruto se refusait d’avaler toute substance), il décida d’utiliser la « manière forte ».

Il pris une pilule dans sa bouche, et se pencha sur le blond. Cinq minutes après, il avait comprit le truc et transmettait toutes les cochonneries de médocs au blond par voie buccale. Il était fier de son idée. C’était une sorte de baiser, mais personne ne pourrait le prendre comme tel.

La semaine passa ainsi, Sasuke se retrouvant parfois même dans le lit de Naruto qui s’était réveillé au court de la nuit et n’avait pas voulu que le brun attrape un torticolis en dormant sur la chaise.

Naruto, lui, était assez heureux. Grâce aux bons soins de Sasuke (il ne savait pas encore pour les patins qu’il lui roulait pendant qu’il dormait), il avait retrouvé la forme, et Sasuke chez lui était une présence plus que bienfaitrice, il se demandait même parfois si Sasuke n’avait pas été plus efficace que les médicaments. Il le serrait souvent dans les bras dans son demi sommeil, répondant à l’étreinte du brun qui semblait toujours le prendre pour sa peluche préférée et murmurait même parfois des « Kitsuneeee… » avec une voix de gamin que Naruto adorait, sans compter que le brun frissonnait de plus en plus souvent.

 

Kakashi était également tombé malade et Sakura s’occupait de lui avec les autres patients à l’hôpital. Elle passait souvent le voir, évitait d’aller chez Naruto, sauf si Kakashi le lui demandait, car elle n’avait pas tant que ça envie de voir le brun, surtout si c’était dans les bras d’un autre. Ce fut au cours d’une de ces fois là qu’elle surprit Sasuke dans son entreprise de patinage (artistique ! … bon, je sais, elle était pas drôle…).

 

Sakura *crise-cardiaque no jutsu* : Sas… Sasuke qu’est-ce que tu fais ?

Sasuke *a relevé la tête et la regarde d’un air innocent* : Je lui donne ses médocs sans qu’il se réveille.

Sakura *vois Naruto qui se lève doucement dans les vapes* : Mais il EST réveillé !!!!!!!

Naruto *vois Sakura statufiée* : Bah… Qu’est-ce qu’elle a ?

Sasuke *embarassé* : Heu… Rien… Elle est un peu secouée par ma méthode de guérison…

Naruto : T’as une méthode de guérison ?

Sasuke *a gardé une pilule dans sa bouche* : Ouais. Regarde.

 

C’est sans ménagement que Sasuke utilisa sa fameuse technique pour donner le bronchépakoi à Naruto, qui eu l’air d’apprécier, même si le bronchépakoi, c’était dégueu.

La statue de Sakura tomba par terre, Sasuke s’étrangla.

 

Naruto : Bah qu’est-ce qu’il y a ?

Sasuke : Je sais pas, je tousse…

Naruto : Sasuke… Ne me dis pas que t’es malade !!!

Sasuke : Bein je te le dis pas, mais je crois que j’ai chopé ta crève.

Naruto *se lève, enthousiaste* : Bon, bah j’ai plus qu’à t’emmener chez toi avec quelques unes de mes affaires !

 

Et c’est ainsi que l’échange fut fait. Sauf que cette fois là, ce fut Naruto qui donna les médicaments à Sasuke, et même s’il en profitait un peu, le brun ne s’en plaignait pas.

Comme Sakura leur avait expliqué que la maladie ne s’attrapait qu’une fois dans toute une vie, Naruto ne risquait pas de retomber malade. Sakura de son côté, prodiguait des soins tous particuliers à un Kakashi plus qu’heureux, et en oubliait même de réapprovisionner les garçons en médocs…

 

Ce fut un beau matin qu’on entendit le hurlement de quelqu’un qu’on aurait jamais cru entendre, à savoir un Sasuke qui trépigne de joie.

 

Sasuke *descent l’escalier en courant comme un malade et saute dans les bras du blond qui viens de rentrer des courses* : Narutooo !!!! Je suis guériiiiiiiiiiiiiiiiiiii !!!!!!

Naruto *air tristounet* : Bein… c’est bien.

Sasuke : Quoi ? T’es pas content ?

Naruto *l’embrasse doucement* : Bah, je vais rentrer chez moi, ça va me faire bizarre… Tu veux pas qu’on squatte l’un chez l’autre, genre une semaine on va chez toi, une autre chez moi ?

Sasuke : On reste toujours chez toi. Ton appart’ est petit mais il y fait plus chaud, c’est plus sympa. J’ai jamais aimé cette grande maison.

Naruto *cette fois roule le patin du siècle au brun en le gardant dans ses bras* : D’accord !

Sasuke *mode j’adore-les-peluches on* : Merciii mon kitsuneeeeeeee !!!!

 

Dans la rue, tout le monde se demanda si l’Uchiwa n’était pas devenu fou : il courait, sautait partout en chantant et criant des « je suis guériheu !!! » à qui voulait ou ne voulait pas l’entendre, et ajoutant des « je vais avec Naru-chaneuh », qui faisaient rougir le blond et éclater de rire certaines de leurs connaissances. Naruto décida que Sasuke allait finir épuisé s’il n’arrêtait pas tout de suite et il l’attrapa et le pris par la taille avant que celui-ci ne puisse sauter sur Sakura et Kakashi qui se promenaient main dans la main dans la rue.

 

Sasuke *se débat pour aller voir ses amis* : Maiheu !!! Naru-chan lâche moi !!!

Naruto *prends Sasuke sur son épaule pour mieux le tenir et va voir le couple mort de rire* : Salut vous deux ! Quand même, depuis le temps, ça fait plaisir de vous voir ensemble !

Kakashi *regarde Naruto grimacer sous les coups de poings que Sasuke lui donne sur les fesses pour qu’il le lâche* : Et vous alors !

Naruto *rougit* : Bon, je vais y aller sinon j’aurais plus de force pour ce soir.

Sakura *se prend la tête de Sasuke quand le blond se retourne pour s’en aller* : Fait gaffe à ce que tu dis Naruto. Ca porte à confusion.

Kakashi *sourit devant l’innocence de la jeune fille* : Je crois que c’était fait pour porter à confusion. D’ailleurs à ce propos… est-ce que…

Sakura : Bien sûr Kakashi. Je viens chez toi ce soir.

 

Naruto agita la main de loin, tenant toujours Sasuke par les fesses sur son épaule, Sasuke se débattant comme un forcené.

 

Le soir même, des bruits pas très catholiques se firent entendre de deux appartements bien connus pour être ceux du ninja copieur et du futur Hokage.

Neji et Hinata s’étaient donné rendez vous avec leurs amis pour commenter en direct grâce à leur byakkugan le débat Naruto/Sasuke.

Hinata craqua quand Naruto acheva de se déshabiller en allongeant Sasuke sur son lit.

Neji mata le tout filet de bave aux lèvres et hémorragie nasale constante pendant que Kiba, qui ne pouvait plus se contenter de la description, avait réussit à se poster à la fenêtre de laquelle il tomba alors qu’un « Narutooooooo » fut prononcé à l’intérieur.

 

Le lendemain matin, Naruto et Sasuke sortirent se promener. Sasuke avait décidément bien du mal à marcher, ce qui faisait rire le blond qui décida de le mettre sur ses épaules.

Sasuke se débattait encore mais il s’arrêta net quand il trouvèrent un Kiba écrasé sur une pelouse juste sous leur balcon.

Hinata fut découverte plus loin en compagnie d’Ino, choquée à vie, et de Tenten qui fantasmait comme une malade sur un blond et un brun dont ils préférèrent ne pas connaître le nom.

Shino félicita Naruto pour sa performance, Shikamaru regarda Sasuke d’un air de pitié et celui-ci lui répondit que c’était galère mais tellement bien.

Choji avait mangé trois fois plus de chips que d’habitude (et lui, plus il est content, plus il mange), Lee était simplement tombé dans les vapes, son innocente jeunesse du printemps traumatisée, et une dépêche avait été envoyée au Kazekage via Shika pour Tema pour lui informer que la prochaine fois qu’il viendrait, il devrait utiliser le troisième œil pour voir quelque chose de très intéressant.

 

Sasuke voulu courir après tout ce petit monde mais il se ramassa par terre et demanda à Naruto s’il ne voulait pas plutôt rentrer…

Naruto sourit d’un air pervers…

Sasuke avala de travers…

Mais lui répondit par un baiser.

 

Le nom courant du microbe qui avait touché la population de Konoha fut inspiré par eux : le GMPN (Garde Malade Pas Net), alors que le nom scientifique de « Tookunius Maladus » fut trouvé tout à fait au hasard (non, sans déc’…).

 

 

OWARI

 

 

Salut tout le monde !!! J’espère que ce one vous a plus !  Je mets pas de délire de fin parce que Naruto est en train de ****** Sasuke dans la salle de bain donc je peux pas les joindre, Kakashi et Sakura ont pris la deuxième salle de bain (les deux portes ont vite été réparées), et les autres sont en train de baver sur les photos de Kakashi.

 

Bon, en fait j’ai plein de boulot… Et j’aurais même pas du taper ça… Juste pour me faire pardonner de tous les chaps que je ne pourrais pas éditer ce week-end ni dans la semaine.

 

Voilà, je retourne à mon histoire et mes maths… et j’espère avoir plein de petits coms pour me donner du courage. A plus !

 

Edit : Rah ! Je ne supporte même plus de voir Sasuke comme ça ! *s’arrache les cheveux*