Chapitre 1

par nanaruto

Ils se rapprochaient tous les deux du village. Il était tendu, elle l’était aussi, mais comme d’habitude, il ne montrait rien. Il la laissa se serrer contre lui. Les portes de Konoha apparaissaient à l’horizon, son cœur s’emballa, elle lui sourit, il ne pouvait plus rien lui cacher. Depuis cinq ans qu’il n’avait pas franchi ces murs, comment allaient-ils réagir ? Heureusement qu’elle était avec lui.
Elle se colla à lui et lui prit la main. Elle avait besoin de ce contact, lui aussi. Elle se demandait lequel des deux était le plus stressé. Elle resserra ses doigts et repensa aux deux années qu’ils venaient de passer ensemble. Sans lui, elle ne serait pas celle qu’elle était aujourd’hui, peut être même qu’elle ne serait plus là.

__________


La rue commerçante de Mokoto était noire de monde. Malgré l’heure tardive, les gens ne cessaient d’aller et venir entre les bars, les restaurants et les casinos. Cette ville du pays du riz était réputée pour être très attrayante et joyeuse.
Sasuke Uchiwa errait dans la foule. Lui, il détestait le brouhaha de la ville. Toutes ces personnes autour de lui qui le bousculaient et lui souriaient hypocritement pour s’excuser. Ces gens qui semblaient heureux, il les haïssait. Pour lui la vie n’avait rien de drôle ni d’attachant. Il se fraya un chemin parmi la multitude et atteignît une ruelle déserte. De là, il entra dans un bar malfamé, mais qui lui convenait parfaitement. L’endroit était sombre et une odeur d’alcool mélangé au tabac froid empestait la pièce. Il alla s’asseoir au fond de la salle. Il attendit plusieurs minutes avant qu’une jeune femme aux habits plus que légers, ne vienne prendre sa commande. Il demanda un saké, qu’il but d’un trait avant d’en réclamer d’autres. La serveuse se posa à coté de lui afin de lui exposer plus amplement sa poitrine si peu couverte, et de lui proposer une visite dans l’arrière salle. Elle se dandinait à moitié couché sur lui, tentant désespérément de voir le visage du brun, mais il restait dissimulé sous sa cape, ne lui portant aucune attention. Il regardait plus loin, deux femmes se disputaient.
- Hé gamine, faudrait peut-être t’y mettre. Les clients payent, et toi tu fais ce qu’ils ont envie que tu fasses.
- Mais, je ne peux pas faire ça !
- Alors dégage !
Celle qui semblait être la patronne flanqua sans délicatesse l’autre dehors.
Sasuke sourit, quelle genre de fille pouvait entrer ici et ne pas s’apercevoir de quels genres de bar il s’agissait ? Ça sautait pourtant aux yeux.
Il finit sa bouteille, paya et sortit, laissant la serveuse sur sa faim. Il n’avait fait que quelques pas lorsqu’il entendit des sanglots. Sûrement la gamine du bar. Il prit pitié et lui lança une poignée de pièces, sans même la regarder. Titubant il rejoignit sa chambre d’hôtel et s’endormit immédiatement, aidé par l’alcool.
Elle n’était qu’une idiote. C’était pourtant évident ce que faisaient ces filles, et si, un jour elle aussi, elle était obligée de faire ça ? Elle sentit une larme couler sur sa joue. Voilà à quoi elle en était réduite, pleurer par terre dans une ruelle sombre et crasseuse. Vraiment sa vie ne ressemblait à rien.
Un homme encapuchonné passa à coté d’elle. Il ralentit et lui jeta de l’argent. Pour qui la prenait- elle ? Elle se leva folle de rage, prête à lui dire qu’elle n’était pas une mendiante, mais elle se calma bien vite. Elle ne pouvait pas faire ça, aborder un inconnu et l’engueuler, elle en était incapable. Elle tourna les talons et se rendit dans son hôtel miteux, complètement déprimée.

__________


Sasuke se réveilla lentement, à peine redressé sur son lit, il se prit la tête entre les mains saisit d’une violente migraine. Il se tourna vers le réveil. Il était déjà dix-huit heures. Le brun avait dormit toute la journée. C’était toujours comme ça, il buvait jusqu’à plus soif et finissait par s’évanouir. Voilà comment il arrivait à passer des nuits paisibles, cela l’empêchait de penser. Il se leva et fonça sous la douche, comme dans toutes les suites de luxe, la salle de bain possédait une baignoire, il préféra prendre un bain pour se détendre. Il se plongea dans l’eau bouillante, mais à peine avait-il fermé les yeux que son esprit torturé se remit en marche. Qu’allait-il faire de sa vie ? Tous ses choix n’avaient été que des erreurs qui le poussaient un peu plus dans un puits de ténèbres sans fin. Retourner à Konoha pour retrouver ses amis ? S’il pouvait encore les appeler comme ça après tout ce qu’il leur avait fait. S’installer quelque part et recommencer une nouvelle vie ? Se laisser couler dans ce bain ? Il ne savait plus. Il n’avait plus de but, plus d’envie, plus d’espoir. Itachi, si seulement il lui avait dit la vérité depuis le début il n’en serait pas là.
On frappa à la porte de la chambre, Sasuke sortit la tête de l’eau.
- C’est la femme de chambre.
Il sortit de son bain et s’habilla avant de sortir pour manger.


Il était assis dans la petite salle d’un restaurant, la pièce principale était déjà pleine, tant mieux cela l’arrangeait. Il commanda des ramens, ce plat avait tendance à lui remonter le moral, et un saké.
Une personne s’installa derrière lui, d’après son parfum c’était une femme. La serveuse en profita pour prendre sa commande en même temps.
Sa voix fit hausser les sourcils à Sasuke, c’était la gamine du bar. Drôle de coïncidence.
Le jeune homme avala son repas très rapidement. Il n’aimait pas s’attarder dans les lieux publics. Il se leva et se dirigea vers la sortie. Arrivé dans la grande salle, il vit deux ninjas de Konoha entrer. Calmement, il fit demi-tour et marcha vers une porte sur sa droite. Il atterrit dans un couloir, au fond se trouvait une petite fenêtre juste assez grande pour lui. Il l’ouvrit, mais avant qu’il n’ait le temps de s’y faufiler il se fit bousculer par une tornade brune qui sauta avec précipitation dans l’ouverture. Elle se retourna. Il resta bouche bée.
- Hinata… !
- Sasuke… !
Derrière eux, une voix résonna.
- Elle est partie par là, Dépêchons-nous.
Sasuke comprit très vite que c’était après elle qu’ils en avaient. Mais le problème était qu’il se trouvait sur leur route. Il sauta à l’extérieur, la brune était tétanisée, elle ne bougeait pas. Sans réfléchir à ce qu’il faisait l’Uchiwa lui saisit la main.
- Aller viens, suis moi !
Ils s’éloignèrent rapidement. Sasuke se retourna. Les deux ninjas les talonnaient, l’un d’eux était Neji Hyuuga. Ils étaient rapides et surtout ils avaient le Byakugan. Il réfléchit et prit Hinata dans ses bras, elle tremblait. De sa main libre Sasuke composa plusieurs signes. Une étrange bulle les entoura. La jeune femme le regarda avec des yeux ébahis.
- C’est un de mes jutsus, maintenant nous sommes invisibles, expliqua-t-il.
Sasuke utilisait très rarement cette technique, mais affronter le génie du clan Hyuuga dans ces circonstances n’était pas utile. Après avoir prit une certaine avance il la conduisit à son hôtel.

__________

Elle était là, devant lui, à éviter son regard. Il commençait à se rendre compte de l’erreur qu’il avait faite en l’emmenant. Il l’entendit murmurer, elle l’agaçait déjà.
- T’as quelque chose à dire.
- Non, euh, si merci de m’avoir aidé, mais pourquoi ? demanda-t-elle.
Il répondit du tac o tac.
- Tu m’as reconnu, je n’avais pas envie que tu leur dises que j’étais dans le coin quand ils t’auraient rattrapé. Et c’est sûr qu’ils t’auraient rattrapé vu que tu étais incapable de bouger.
Elle baissa la tête et se tritura les doigts.
- Désolé, je ne voulais pas te mêler à cette histoire, murmura-t-elle.
Elle n’avait pas changé, toujours aussi coincée. Il la fixait, ses joues se mirent à la brûler
- Pourquoi ils te cherchent ?
Elle n’aurait pas cru qu’il poserait cette question. A quoi bon lui mentir il était dans la même situation qu’elle.
- J’ai déserté il y a deux mois.
Il s’apprêtait à répliquer quand une présence de chakra attira leurs attentions.
- C’est Neji, il m’a retrouvé ! dit-elle, affolée.
Les deux déserteurs n’eurent pas le temps de réagir que la porte de la chambre vola au travers de la pièce. Neji et Genma se tenaient face à eux.
- Uchiwa, qu’est-ce que tu fais avec ma cousine ?
Un sourire malsain apparu sur le visage de Sasuke.
- Ben tu vois on s’est rencontré au bar et là on allait se mettre au lit. Sasuke le provoquait.
- Hinata, je m’occupe de lui et je te ramène au village.
- Il est hors de question que je te suive, plus rien ne me retient à Konoha.
Le visage de Neji se crispa.
- Même pas moi.
- Surtout pas toi.
Ces paroles sonnaient faux dans la bouche de la jeune femme et ça lui faisait mal de les prononcer, mais c’était pour le bien de son cousin.
- Tu ne vas tout de même pas partir avec lui.
Il montra Sasuke du doigt, sa voix tremblait.
- Si, justement, je pars avec lui.
C’en était trop pour Neji, il fonça sur Sasuke qui souriait.
- Genma, tu la maîtrises simplement.
L’adversaire de Hinata se retenait, elle n’avait aucun mal à éviter ses attaques. Elle regarda du coin de l’œil l’autre combat. Neji était hors de lui, Sasuke jubilait, enfin un combat intéressant !
Elle voulait en finir vite, alors elle assomma en un coup Genma. Les garçons s’arrêtèrent, surpris.
- Tu vois Neji je peux me défendre seule, expliqua-t-elle.
Sasuke profita de l’inattention de Neji pour le frapper à la tête, il perdit connaissance.
Hinata s’approcha et s’agenouilla vers son cousin.
- Merci pour tout grand-frère, rien n’est de ta faute. Au revoir.
Elle déposa un baiser sur son front et se releva.
Sasuke la voyait agir avec son cousin, comme il l’avait fait avec ses amis. Il avait remercié Sakura de la même manière, il avait regardé Naruto avec le même regard qu’elle. Elle se trompait, mais ce n’était pas à lui de lui dire.
Il reprit ses esprits, attrapa son sac et sortit de la chambre.
- Alors, tu viens ?
Il la laissait le suivre. Pourquoi ? Il ne savait pas, mais au moins il n’était plus seul.