Chapitre XVIII

par edochan

Chapitre XVIII



Un long silence s'était imposé dans le restaurant Ichiraku. Un silence apaisant pour certain, rare ou encore bienfaisant pour des personnes comme Kushina qui savourait cet instant pour déguster plainement ses ramens. Un silence peut aussi être imposant, lourd, éprouvant comme Sakura qui se retrouvait entre une paisible rousse et un blond qui elle le devinait ne l'était pas du tout dans sa tête.

Car Naruto, il fallait se l'avouer, n'avait pas l'air de tourner bien rond dans sa tête.

Il avait le même sourire figé qu'il y avait deux minutes; sourire que Sakura surveillait avec inquiétude du coin de l'oeil.

Et d'un coup, Naruto sembla reprendre ses esprits. Il élargit encore plus son sourire (ce qui alarma Sakura) et dit d'un voix faussement enjouée:

-Tu m'escuses Kushina, il faut que j'aille voir un truc! Un client important! Tu sais, les affaires...

-T'inquiètes! Assura la rousse. À la prochaine!

Sans attendre plus longtemps, Naruto quitta le comptoir et demanda à son patron un pause -qu'il accorda de bon coeur- puis alla d'un pas empressé dans la rue pleine de monde. Sakura le suivait des yeux mais n'osait pas le suivre lui par peur d'éveiller des soupçons de la part de la rousse sur l'état du blond.

-Vas-y, entendi-t-elle.

Surprise, elle se retourna vers Kushina qui venait de lui parler.

-Ça se voit comme le nez au milieu de la figure!

-Quoi?

-Que t'as envie de rejoindre ton cher Hiro...vas-y! Je ne te retiens pas.

Trop préoccupée pour répliquer quoi que soit, Sakura se leva de son tabouret et courut rejoindre la blond.

-Ah, les jeunes, souffla Kushina, le sourire aux lèvres.


****************************


Sakura courait pour rejoindre Naruto; malheureusement, elle ne le croisa nulle part. Elle alla à son appartement; personne. Aux bains publics, au sommet du mont Hokage, il n'était pas là. S'arrêtant à ce dernier endroit, Sakura se mit à réfléchir tout en regardant le village qui se trouvait en contrebas.

Où pouvait bien se trouver Naruto? Il était sûrement parti réfléchir à ce qu'il venait d'entendre; logique. Mais où? Sachant qu'il ne se trouvait pas aux endroit habituels... il devait savoir que Sakura le rechercherait à ces endroits-là. Perdant toute prudence, Sakura quitta le sommet du village en courant, puis se mit courir sur les toits de Konoha, espérant apercevoir son coéquipier.

Durant sa course, elle pensa à Kushina. À Kushina Uzumaki. Cette jeune femme pétillante au caractère buen trempé...comme Naruto.

Pourquoi n'y avai-t-elle pas pensé plus tôt? Ça sautait aux yeux, pourtant! Les mêmes yeux, les mêmes mimiques , les mêmes goûts... Et puis...

À cette pensée, Sakura faillit trébucher et tomber d'un toit.

Et puis...elle était enceinte de Minato Namikaze, l'Hokage! Ça aussi, elle aurait dû s'en apercevoir!

Naruto ressemblait à son père de façon significative, quand même! Même lui aurait pu le deviner... et pourtant... la révélation de kushina l'avait bousculé; il aait essayé de cacher cela, mais Sakura s'en était tout de même aperçue. Et il est partit...

Mais où pouvait-il bien être? Elle avait cherch dans les endroits où elle savait qu'il allait quand il voulait être seul, tranquille...

Tranquille... mais c'est bien sûr!

Prise d'un soudain regain d'énergie, Sakura se dirigea vers l'extérieur du village pour continuer son chemin. Au bout d'un certain temps, elle arriva devant une étendue d'eau, et s'y arrêta pour admirer le paysage. Elle comprenait pourquoi Kushina venait ici. C'était si...paisible, serein.

Elle fut interrompue dans sa contemplation par un craquement de branches derrière elle. Elle se retourna, sur ses gardes, mais ne vit personne. Elle décida de vérifier plus intensément. Sa recherche ne dura pas longtemps.

Naruto était perché sur un arbre. Elle reconnut de suite sa chevelure flamboyante. Elle esquissa un sourire, puis vint se percher à côté de Naruto. Il était prostré sur lui même, et ne réagit pas à sa venue. Ils restèrent ainsi, silencieux, pendant un long moment. Puis Naruto murmura:

-Comment tu m'as trouvé?

-Kushina vient aussi ici, quand elle veut être tranquille.

À ces mots, Naruto sembla se crisper un peu plus. Il leva son visage pour regarder le ciel à travers les feuilles de l'arbre dans lequel ils étaient perchés, inspira, et sauta de son refuge.

-Je ne vois pas quel est le rapport avec moi.

Cette phrase, dite d'un ton cassant, désarçonna Sakura. Elle ne pensait pas que son coéquipier pouvait parler ainsi. Et qu'il pouvait dire cela. Elle sauta à son tour de l'arbre pour se placer à côté de Naruto.

-Mais...dit-elle d'une voix fébrile. Tu n'as pas entendu ce qu'elle a ...

-J'ai très bien entendu, merci; répondit-il de son même ton cassant.

Sakura resta sans voix. Pourquoi avait-il une telle réaction?

-Pourquoi...

-Pourquoi quoi? Pourquoi sembles-tu si étonnée?

-Mais tu te rends compte de qui elle est?

Naruto la regarda d'un air neutre.

-C'est Kushina. Et après?

-...tu sais de quoi je veux parler.

-Tssss

Avec un mouvement de dédain, Naruto se mit à marcher le long du lac.

-Kushina...dit-il . Uzumaki. Et alors? Il peur exister d'autres Uzumaki que moi. Je ne vois pas en quoi ça t'étonne.

-Ce qui m'étonne c'est ta réaction.

Naruto s'arrêta de marcher pour se retourner vers Sakura qui le suivait de près.

-Ma réaction, hein... qu'est-ce que tu veux que ça me fasse? S'écria-t-il. Elle s'appelle Uzumaki, grand bien lui fasse!

-Mais regarde les choses en face! Elle est enceinte! Elle accouche dans trois mois! Te rends tu compte que...

-Arrête.

Naruto avait dit cela sur un ton triste.

-S'il te plaît.

Sakura regardait son ami qui semblait désespéré. Pourquoi reagissait-il ainsi?

-Je sais ce que tu veux dire. Mais réfléchis un peu! Si elle... dit Naruto difficilement. Si...

Le blond avait du mal à regarder son amie dans les yeux. Il oscillait, et ne parlais plus. Sakura s'inquiétait. Quand Naruto s'écroula, elle réagit à temps pour le rattraper.

-Naruto! Qu'est-ce que tu as?

Il ne répondit pas de suite; ses yeux semblaient regarder dans le vague. Un moment après, il sembla se ressaisir.

-Qu'est-ce qui s'est passé? Demanda-t-il d'une voix fébrile.

-Tu as eu un malaise. Répondit la fleur d'un ton inquiet. Je t'amène à l'hôpital.

-Non! Répondit Naruto en s'écartant d'elle. J'en ai déjà marre de cet endroit!

-Mais tu en as besoin! Rétroqua Sakura en le voyant se relever.

-Non! Tu vois, je suis en pleine forme, vraiment! Assura-t-il en se tenant debout devant elle.Je vais aller travailler, maintenant, si ça ne te dérange p...

Essayant de faire un pas, Naruto trébucha pour s'affaler par terre.

-Bon...je vais peut-être attendre quelques instants. Dit-il en s'asseyant par terreavec un sourire gêné.

-Naruto...insista Sakura.

Le sourire de son ami disparut de son visage. Il s'allongea dans l'herbe, les bras derrière la tête, et se mit à regarder les nuages.

-Je n'ai pas envie de parler de ça, en ce moment.

-Mais...

-Et en plus, je ne crois pasque ça te regarde, si?

Etonnée par l'attitude du blond, Sakura ne sut que dire. Mais elle se jura intérieurement que l'hisoire ne s'arrêterait pas là. Elle s'alongea alors à son tour dans l'herbe et attendit que le blond rompe à nouveau le silence qui s'était installé.

Au bout de quelques minutes Naruto se leva, aida sa coéquipière à faire de même, puis ils partirent ensemble finir leur journée de travail.


****************************


Le soleil se couchait sur Konoha, donnant une jolie einte orangé au ciel d'été du village. Seules quelques oiseauxs'envolant au loin projettaient de rares ombres sur les habitants. Minato observait ce spectacle avec un sourire mélancolique. Dieu que la paix était savoureuse. Elle devenait de plus en plus rare à cause de la folie des hommes. Dans combien de temps redisparapitrait-t-elle. Personne ne le sait. Il espérait qu'elle resterait en place un maximum de temps.

La guerre avait fait de nombreux ravages. Gravant la mémoire des hommes et causant d'importants dégâts matériels, mais aussi humains. L'un des temoins principaux de ces atrocités dormait à côtait de lui et portait son enfant Il espérait que celui-ci ne connaîtrait jamais la guerre. Jamais.

Il fut interromu dans ses pensés par une légère brise, suvivi d'un toussotement. Le même qu'il avait entendu le matin même.

-Tu as fait vite, Kakashi! Remarqua Minato.

-C'est que ce que j'ai découvert m'a paru important...même si je ne sais pas trop comment l'interprêter.

-Comment ça?

-Voyez vous-même, répondit Kakashi en déroulant un parchemin.

Il se mordit le pouce et laissa une trace de sang sur le parchemin. Avec un petit « pouf » accompagné d'un nuage de poussières, quelques objets firent leur apparition.

Diverses armes de ninjas, deux bandeaux de Konoha-un rose et un noir- et un lambeau de tissus avec dessus l'emblème des Uchiwa.

-Vous voyez ce que je veux dire, Sensei, continua Kakashi. Qu'est-ce que ça veut dire?

La curiositée piquée au vif, l'Hokage prit les armes pour les observer, et examina les bandeaux du village. Derrière la plaque frontale d'un des bandeaux, figurait une inscription:

-Haruno Sakura, lit-il; med-nin rattachée au village de Konoha, ainsi qu'à Hokage, la cinquième. Numéro de matricule...

Il ne prit pas la peine de lire le matricule et déposa le bandeau, la mine troublée. Kakashi et son sensei se regardèrent pendant quelques instants, et le Yondaime finit par dire:

-Kakashi, je ne pense pas qu'on puisse deviner à nous tous seuls ce que cela veut dire. Seules les trois personnent à qui appartiennent ces objets peuvent nous le dire.

-Voulez vous que je les fasse interroger, Sensei? Demanda Kakashi.

-...non. On ne peut prévoir ce que cela engendrera.

-Mais comment allons nous faire, alors?

-Ne tinquiètes pas! Assura Minato, un énorme sourire aux lèvres. J'ai un plan.




Alors??? réakcheuns plize =D (and beaucoup de commentaires too ^^ )