Chapitre XIII

par edochan

Chapitre XIII




Naruto savourait avec délice ses premiers Ramens à Ichiraku hors de l'hôpital. D'accord, à l'hôpital on avait eu l abonté de lui préparer des ramens, mais...les ramens d'Ichiraku, rien à voir! Les ramens d'Ichiraku c'est...sublimissime par rapport à tous les autres ramens qu'il avait pu gouter auparavant.

Et, sa voisine de table, qui dégustait avec un plaisir manifeste des propres Ramens, avait l'aire de penser la même chose.

Naruto était très content d'avoir pu rencontrer quelqu'un qui partageait ses goûts; quelqu'un qui, il le savait déjà malgré le fait qu'il ne la connaissait que depuis une heure, allait beaucoup compter pour lui. Cette femme était comme un « aimant à bonheur »; c'est ça, un aimant qui attirait chez lui le meilleur de lui même. Son énergie, sa joie de vivre lui en donnaient un peu, car depuis qu'il était arrivé ici, il fallait l'avouer, il n'allait pas très bien.

D'abord, à son réveil, il avait eu les mêmes impressions que s'il venait de se transformer que Kyubi, puis, cette absense qui'l avait eu sur le toit juste après sa discussion agitée avec Kyubi... ça ne devait pas être très grave, étant donné que Sasuke, qui était avec lui à cet endroit, n'avait rien dit de spécial, pour les rares fois ou il ouvrait sa bouche...enfin pas grave...il s'était quand même évanouit après! Et dailleurs , heureusement qu'après son réveil, la vielle Tsunade l'avait soulagé de ses mots de tête parce que là...cétait insupportable. Jamais il n'avait été aussi malade, même qu'il n'avait jamais été malade du tout, sauf bien sur quand il avait le malheur de boire du lait qui avait tourné...

Son moral était plutôt dans les chaussettes, il fallait l'avouer, jusqu'à ce qu'il sorte de l'hôpital pour se rendre au bureau du Yondaime.

Dailleurs, il était plutôt content d'avoir pu tenir une discussion aec celui-ci, sans lui poser toutes les questions qui lui passaitent par la tête, sans l'accabler de reproches et surtout, en ayant pu contenir Kyubi.

Et voilà que cette femme qui fait une entrée fracassante et qui hurle sur l'Hokage! Jusqu'à présent, il pensait avoir été le seul à avoir osé faire ça! Faudrait qu'il innove pour trouver quelques trucs, des trucs nouveaux...ça deviendra bientôt un jeu, entre eux, il le savait car avec son caractère il doutait qu'elle ne se laisse voler la place de « meilleur emmerdeuse »!

Et en plus, cette femme, Kushina, qu'il avait admiré au premier coup d'oeil, le ramene chez Ichiraku, manger des Ramens! Et elle ajoute qu'elle l'adore! C'est sûr, le feeling est passé entre eux. Avec elle, il n'allait pas s'ennuyer, pendant tout le temps ,indéfini, qu'il passerait ici, malgré le fait qu'il ne pourrait pas effectuer de missions.


Naruto dégustait donc sereinement ses ramens, quand il entendit:

-Naruto! Eh, Naruto!

Sonc coeur s'arrêta de battre pendant deux secondes pour redémarrer en trombe; quel est l'idiot qui l'appelait par son vrai nom, surtout ici, dans un endroit bourré de monde? Ça ne pouvait pas être Sasuke, il aurait préféré embrasser Itachi plûtot que de crier comme ça. Ça ne pouvait donc qu'être...

-Sakura! Quelle surprise! Je ne t'ai même pas entendu arriver!

Sakurait semblait s'être rendue compte de sa bourde. Assise sur une chaise, à côté de Naruto, elle avait un sourire figé qui allait bien avec celui, crispé, du renard.

-Pourquoi as-tu crié « Naruto! » comme ça? Demanda Kushina.

Naruto tout à coup s'étouffé avec ses ramens. Pour le libérer, Kushina frappa un grand coup dans le doc du blond; coup qui le fit tomber de sa chaise.

-Oups! Dit la rousse, je ne mesure pas ma force... alors? Pourquoi as-tu crié ça, Sakura? Encore une de tes lubies?

Sakura, qui avait toujours son sourire figé, fit volte-face au viel homme qui, derrière son comptoir en bois, observait la scène.

-Chef! S'écria-t-elle; Je voudrais double portion de Naruto dans mes ramens au boeuf s'il vous plaît! Voilà! Dit elle en se retournant vers Kushina. J'avais tellement apprécié les ramens de l'autre soir que ça m'est venu comme ça! Idiot, hein?

Et elle se mit à rire nerveusement, accompagné de Naruto qui s'efforçait de se relever pour s'assoir sur sa chaise.

-Vous vous connaissez? Demanda Naruto à Sakura.

-Ouais, répondit Kushina la bouche pleine de ramens. Elle était paumée toute seule dans la rue, elle fesait je ne sais quels gestes bizzares alors, j'aidécidé de l'aider un peu.

-Disons plûtot qu'elle m'a traîné dans la rue, et pas qu'un peu, rectifia Sakura.

-Eh! Tu devrais me remercier, je t'ai fait découvrir ce lieu merveilleux!

-Mouais...merci Kushnina! S'écria la lfeur d'un ton peu convainquant.

-On dirait qu'elle fait « découvrir » ce lieu à tous ceux qu'elle traîne, remarqua Naruto.

-T'étais pas mécontent que je t'amènes ici, si je ne m'abuse, se vexa la rousse.

-Ça... merci beaucoup Kushina! Dit il dans un grand sourire.

Le vieux restairateur ramena ses ramens à Sakura qui les regardait d'un air découragé.

-Je n'arriverais jamais à finir ce bol...c'est beaucoup trop! Se plaignit-elle.

-Rooooh...fit Naruto. On dirait Ino qui parle.

-C'est qui Ino? Demandaz Kushina, un peu trop curieuse.

-V'est une fille qu'on a rencontré au cours d'un de nos voyage, répondit Sakura. Touours à faire des régimes!

-Oulla...ça doit être chiant ça! Moi perso, ça me gâche la vie. A bas les stéréotypes de la femme parfaite! Au moins toi, Sakura, tu n'es pas tombée la dedans! Bravo!

-Pardon? Demanda Sakura, éberluée.

-Bref! coupa Naruto, sentant que la fleur ne tardezrait pas à s'énerver. Si tu ne mangs pas ce que tu as dans ton bol, je le finis si tu veux.

-Quoi? S'écria Kuschina. Tu viens à peine de commencer ton propre bol!

-Mais je l'ai déjà fini, regarde! Répondit le ventre sur pattes en lui tendant son bol vide à la rousse.

Celle-ci le contempla d'abord d'un air étonné, avant de partir sur un fou rire.

-Quoi?!? demanda Naruo.

Naruto se mit a rire à son tour avant de se gratter l'arrière de la tête d'un air gêné.

-On s'amuse bien ici, à ce que je vois, remarqua une voix familière derrière eux.

En se retournant, le sourire de Naruto et de Sakura se figea, et leurs yeux s'aggrandirent; le Yondaime se tenait derrière eux, l'air mi-srérieux, mi-amusé.

-Qu'est-ce que vous faites la? Damanda Kushina en lui tournant le dos, un air réprobateur dans la voix. Je croyais que les Hokages étaient censés travailler à cette heure de la journée, surtout à cette heure-ci. Signer des papiers, régler des problèmes, envpoyer des shinobis en mission, des kunoichis en mission...

Minato alla lourdement s'assoir à côté de Kushina dans un grand soupir.

-Tu sais bien que c'est impossible, ce que tu demandes!

-Qui vous a permis de me tutoyer? Rétroqua la rousse en se détournant de plus en plus de l'Hokage.

-Ohlala...Sakura-san.

-Oui, Hokage-sama!

-Est-ce que, si tu étais médecin, tu autoriserais une jeune femme, enceinte qui plus est, et quio vient de rentrer dans son dernier trimestre, a effectuer des missions?

-Bien spur que non! S'écria la fleur. Jamais je n'autoriserai ça! Dès le début de la grossesse, même. Car il faut savoir que le 1er trimestre aussi délicat que le troisième. Les risques de fausse couche sont très présents, surtout chez une Kunoichi. Et au dernier trimestre, les accouchements prématurés peuvent se déclarer, si on ne fait âs attention. Et je ne parle pas du décrochement de l'utérus qui met en danger aussi bien la mère que l'enfant, entraînant parfois une hysterectomie qui...

Naruto lui donner un coup de pied sous la table; discret, mais efficace.

Minato et Kushina la regardaient d'un air étonné. L'Hokage avait même une lueur suspicieuse dans le regard.

Sakura, elle, était mal à l'aise: pour la deuxième fois en quelques minutes elle commettait une bourde.

-Ça alors Sakura! S'écria soudainement Naruto. Tu te souviens encore de ces trucs? Bravo!

Il se retourna alors vers le couple, un air admiratif peint sur son visage.

-Pendant un de nos voyages, on a été hbergé par une sage-femme. Dailleurs si je me souviens ps elle n'était pas que ça; tout le village la demandait pour d'autres blessures! Sakura l'idait souvent dans son travail.

-Oui! C'est ça! Absilument Hiro! Répondit Sakura; il faut croire que ça m'a plus marqué que je ne le pensait! Hahaha...

et les deux adolescents recommencèrent à rire nerveusement; Sakura en félicitant intérieurement Naruto de sa réactivité, Naruto se félicitant intérieurement de s'être rappelé ce qu'avait fait Sakura quand leur sensei les avait surpris en train de les attaquer.*

-Bon! Dit le Yondaime; quoi qu'il en soit, tu as entendu ce qu'elle a dit, Kushina!

-Oui,merci Sakura de t'occuper de ma santé bien que je ne t'ai rien demandé...répondit la rousse d'un air sarcastique.

-Donc voilà quie justifie ma décision. Elle est ans appel.

-Ouais c'est bon, t'as gagné; grommela Kushina.

-Pardon? Je n'ai pas très bien entendu, répondit Minato un main derrière l'oreille, un grand sourire au visage.

-T'as gangé, ok?

-Tu le tutoies, maintenant?

-Roooh! Cria Kushina. T'es pas possible!

-Attention à ne pas trop l'énerver, tout de même. Dit Sakura.

-Ne t'inquiètes pas, Sakura-san. C'est plûtot si elle ne s'énerve pas qu'il faut faire attention.

-Oh, c'est bon hein! Rétroqua l'intéressée.

-J'ai trois heures detemps libre. Le Sandaime me remplace, faut bien que j'en profite! Je crois que je vais passer à la maison...ah tien, ça me fait penser, Hiro-kun...je n'ai pas eu le temps de te donner les clefs de ton appartement. Tiens.

L'Hokage fouilla dans dans une des poches de son pantalon et en sortit une petite clé en acier. Il la tendit à Naruto qui eut un petit sourire de remerciement.

-Merci, Hokage-sama.

-Pas de quoi. J'aurais très bien pu te les donner avant, mais mademoiselle la furie...

-Hé! S'écria Kushina en donnant un coup à l'épaule de Minato.

L'Hokage, en représailles, lui ébouriffa les cheveux et fir un clin d'oeil complice aux deux adolescents.

-Salura-chan! Dit Naruto. Finis vite ton bol, on va à mon appart.

-Finis-le toi-même, je n'en peux plus!

-Pas de problème!

Le blond prit le bol de la fleur dans ses deux mains et avala son contenu en en quelques secondes sous les yeux éberlués des trois autres personnes qui l'entouraient et sous l'oeil satisfait du restaurateur qui fesait sa vaisselle, non loin de là.

-Eh bien! Dit Minato. On jurerai que tu as ou le sang des Akimichi, ou celui de Kushina.

-Ce serait cool! Répondit celle-ci. J'ai toujours rêvé d'avoir un petit frère!

-Ouais! Répondit le blond. Et moi d'avoir une grande soeur!

-Alors c'est ok, petit frère! Allons à ton appart'!

Et les deux énergumènes partirent, laissant seuls l'Hokage et Sakura, qui évitait son regard.

-Alors comme ça, tu as des connaissances médicales? Demanda Minato.

-Oh, trois fois rien, mentit Sakura. Jepratique seulement des soins de secours, c'est tout.

-Il le faut bien, quand on passe sa vie à voyager, affirma le blond: dailleurs, il se pourrait bien qu'on ait besoins de toi, un de ces jours. Si tu n'aime pas trop le boulot que je t'ai donné, viens me voir, je t'en trouve un autra à l'hôpital.

-D'accord.

-TU es déjà allée voir ta famille d'accueuil?

-pas encore, j'étais occupée à chercher Hiro. Après l'netrevue dans votre bureau, je ne l'ai plus vu alors...

-Il est resté avec moi; il voulait me damander quelque chose.

-Ah...

Ils rèstèrent comme cela, un lmoment, le regard vide, quand l'Hokage s'écria:

-Zut! Elle m'a bien eu!

-Quoi?

-Kushina! Elle est partie sans payer les ramens!

Sakura éclata de rire. Cette attitude lui rappelait Kakashi-sensei, qui se débrouillait toujours pour ne jamais payer au resto.

-Merci du soutient! Remarqua Minato, l'air couroucé.

-Désolée, Hokage-sama, s'efforça de dire Sakura entre deux rires. Mais c'est...

-C'est bon, c'est pas la mort non plus. Je vais payer.

-Pas la peine, répondit le chef, attiré par le cri de l'Hokage. On va dire que c'est offert par la maison.

-Si,si! J'insiste!

-De toutes façons, Hokage-sama, la demoiselle, depuis le temps qu'elle vient, à le droit à un tarif spécial.

-J'imagine...en tous cas, merci, dit l'Hokage en tirant son porte monaie en forme de grenouille des billets. Tenez, gardez la monnaie.

-Mezrci, Hokage-sama!

-Quant à toi, fit Minato en désignant Sakura du doigt; viens avec moi.

-D'a...d'accord! Répondit Sakura, surprise du ton autoritaire que le blond avait pris.

Il l'emmena au milieu de la rue, gorgée de villageois qui le saluaient d'un ton respectueux, et prit la fleur dans ses bras.

-Eh! Qu'est-ce que vous faites! S'écria Sakura.

-T'inquiètes pas,la rassura Minato. C'est juste pour gagner du temps.

-Qu...

Et avant qu'elle ai pu terminer son mot, Sakura se sentit plaquée contre le torse du Yondaime qui semblait avoir pris un accélération soudaine. Elle parvenai tout de même a laisser les yeux ouverts malgré le vent qui s'engouffrait dans ses cheveux. Mais ce qu'elle voyait n'étaient que des trainées de couleurs. Moins d'une seconde plus tard, Minato déposé la fleur, chancelante, au milieu d'une rue déserte, a l'aspect abandonné.

Le quartier était plutôt bien éclairé, mais les bâtiment étaient fissurés. Quelques mauvaises herbes avaient poussé au milieu de la chaussée.

Sakura se laissa tomber sur une marche d'un escalier d'un immeuble qui se trouvait juste à côté d'eux.

-C'était quoi, ça?!? s'écria-t-elle, essouflée, comme si elle avait courru un marathon.

-Oh, une simple technique de mon cru; répondit l'Hokage d'un ton détaché

-...dailleursn où est-ce qu'on est?

-Chez ton ami Hiro bien sûr!

-Hein?...et...où est-il? Ou est kushina?

-Ils n devraient pas tarder...ah tiens, quand on parle du loup!

Deux silhouètes apparurent au coin d'une maison jaune. La plus petite des deux, une femme rousse, avait un souriait; jusqu'au moment où elle vit Minato et Sakura.

-Qu'est-ce que vous faites déjà la ? Lançat-elle d'un air courroucé.

-Oh, tu sais, répondit Minato, moqueur. Les ninjas ont beaucoup de ressources!

-Tu es triché! Cria la rousse en le montrant du doigt d'un air accusateur.

-Quoi?!? mais je n'ai pas triché! Techniquement parlant.

-Peut être mais...

Pendant que les deux adultes échangeaient leurs point de vue, Naruto s'agenouilla devan Sakura.

-Ça va? Demanda-t-il, inquiet, en voyant la fleur épuisée.

-Oui oui, ne t'inquiètes pas. C'est juste que je n'ai pas l'habitude...

-Qu'est-ce qu'il a fait?

-Aucune idée! Je ne sais pas! Répondit Sakura d'une voix forte.

Puis elle se pencha à l'oreille du blond pour lui murmurer « je crois que c'était un Hiraishin no jutsu ** ».

-Ah...dit Minato en ayant l'air de ne pas comprendre. QUOI?!? fit-il, comprenant soudainement ce que sa coéquipière venait de lui dire.

-Parfaitement! Répondit Sakura d'un ton aussi fort que lui. Dans ses bras! Tu te rends compte?

-Quoi? Mais de quoi tu parles?

-Baka! Chuchota Sakura à en tirant l'oreille du blond. On est pas censés connaitre les techniques des ninjas! Fermes la!

-Ah oui, désolé...c'est la tournée des bourdes, aujourd'hui!

-Ouais...c'est bon, n'en rajoutes pas, hein...

-Qu'est-ce que vous complotez, tous les deux? S'écria le Yondaime, qui avait préféré continuer sa dispute avec Kushina loin des oreilles des deux jeunes.

-Quoi? Mais rien, rien du tout! Répondit soudainement Sakura.

-Monsieur l'Hokage, fit sérieusement Kushina. Vous aprendrez que quand deux adolescents, en pleine force de l'âge, se mettent à parler entre eux a des distances plus qu'intimes, il ne faut jamais les déranger.

-Aaaahhh....d'accord, j'ai compris. Ne vous occupez pas de moi, les jeunes!

-Mais qu'est-ce qu'ils racontent? Demanda Naruto, intrigué. Je comprends rien aujourd'hui! Tu as compris ce qu'ils disaient, Sakura? Salura? Répéta-t-il en voyant que la jeune fille était devenu rouge. Tu as de la fièvre?

Il se pencha un peu plus vers la fleur pour lui prendre la température, ce qui fit glousser Kushina qui les espionna de loin, ce qui acheva Sakura se leva soudainement de l'escalier et tourna le dos à Naruto, le visage écarlate.

-Bon! Je crois qu'on est ici pour voir ton appartement, Hiro? Allons-y! Dit-elle en montant l'escalier.

-...si tu veux, répondit le blond, intrigué par l'attitude de Sakura.

L'Hokage, ainsi que Kushina, le rejoignirent pour monter les escaliers qui menaient au « nouvel » appartement du renard.

Quand ils arrivèrent au dernier étage, ils trouvèrent Sakura qui les attendait, les joues encore un peu rosées.

-Tu savais déjà que l'appartement ,se trouvait là, Sakura-san? Demanda Minato.

-Quoi? Euh...oui bien sûr! Hiro m'en avait déjà parlé.

-...

-Oooooh....il t'en avait déjà parlé? Vous allez habiter ensemble?

-Quoi? non!!!Répondirent les deux adolescents, tous deux rouges.

-Voyons, Kushina...laisse le respirer un peu! Dit l'hokage d'un ton joyeux en voyant la rousse éclater de rire. C'est toi même qui m'a dit qu'il fallait les laisser tranquilles.

-D'a...essaya de dire la rousse malgré son fou rire. D'accord! ...mais...regarde les!

-Quoi? Répondit Naruto, vexé. Qu'est-ce qu'on a?

-Non...rien, dit la rousse en reprenant contenance, un sourire aux lèvres, comme ll'Hokage. Ouvres donc la porte!

-Quelle...ah oui c'est vrai.

Le blond fouilla dans une des poches de son pantacourt et en sortit la clé. Il mit à peine celle-ci dans la serrure que la porte bascula en arrière dans un grand fraccas. S'en suivit un long silence gêné.

-Ben...au moins cet appartement t'acceueuilles à bras ouverts! S'exclama Kushina pour détendre l'athmosphère.

-Ça ... ya pas a dire, des travaux s'imposent! Répondit le blond. Haut les coeurs!

-Ravi de te voir si enthousiaste, dit Minato en souriant. J'espère que tout se passera bien, dorénavant, avec tes amis.

-Ouais...ça me fait penser, Hokage-sama. Ou se trouve Haru?

*

*

*

*

Naruto, Sakura et Kushina marchaient dans la rue. L'Hokage avait dû les laisser pour « raisons personnelles qu'il serait trop ennuyeux de vous raconter ».

Ils marchaient depuis un certain moment, quand la rousse s'esclama:

-Ça y est! Nous sommes arrivés à bon port!

Ils se trouvaient devant une entrée de quartier de couleur sombre. Au dessus de l'acarde permettant aux personnes de passer, se toruait un écriteau qui indiquait clairement en lettres caligraphiées «  Quartier Uchiwa ».

Sakura eut un mouvement de recul à peine perceptible pour Naruto et Kushina; enfant, ses parents lui interdisaient formellement de s'aventurer vers « le suartier maudit ».

La fleur après sa petite hésitation, rejoignit Naruto devant elle qui affichait malgré lui un air étonné, air qu'elle était sûre de partager. Il y a de quoi être surpris; depuis une dizaine d'années, ce quartier était désert. Seul Sasuke habitait cet immense quartier.

Ils marchaient dans la rue principale du quartier, les Uchiwa saluant au passage la rousse, prenant des nouvelles de sa grossesse.

Kushina les mena vers une maison, un peu à l'écart de l'artère du quartier, ou quelques enfants aux cheveux sombres jouaient aux ninjas, escaladant les vielles façades des maisons environnantes, se lançant des shurikens en bois.

La rousse toqua à la porte, fesant un clin d'oeil aux deux adolescents qui l'accompagnaient. Après une minute d'attente, un petit garçon leur ouvrit. Il avait des cheveux noirs lui allant jusqu'aux épaules, attachées par un petit catogan. Il regardait les arrivant sans avec un regard spécial. On pouvait y lire une certaine tristesse, une certaine solitude. Les marques qui partaient de ses yeux accentuaient cet effet.

-C'est pour quoi? Demanda-t-il d'une voix sans émotion.

-On est venus voir ta maman, Itachi, répondit Kushina d'une voix douce. On peux rentrer?

-Itachi? Cria une voix féminine. Qui est là?

-C'est Kushina-san, Kaa-san. Avec deux autres personnes.

-Kushina?

On entendit des pats lents, puis une porte s'ouvir derrière Itachi. Une femme vint derrière lui, un sourire doux aux lèvres. Son ventre était légèrement plus arrondi que celui de Kushina.

-Kushina! Ça fait plaisir de te voir! Entre donc! Vous aussi, venez! Fit-elle en fesant signe aux deux adolescents.

Elle fit entrer ses invités dans la grands demeure qu'elle et son marie possédaient. Ils quittèrent le couloir qui menait à la porte d'entrer pour sortir dans le jardin. La maison des Uchiwa était surélevée sur pilotis, ils marchèrent donc, pour accéder au salon, sur un chemin fait de planches, elles aussi surélevées.

Mikoto uchiwa, arrivée à bon port, ouvrit la porte coulissante du salon et fit entrer ses invités en leur promettant de revenir avec un thé.

-Attends! Je vais avec toi! S'écria Kushina. Je sens qu'il faut laisser les deux tourteraux seuls.

Naruto et Sakura ne réagirent même pas. Ils s'assirent au milieu du salon, la tête dans les nuages.

Kushina, pour faire plus « intime »; sans doute; referma la porte.

Après quelques minutes du silence le plus complet, Sakura ouvrit la bouche, puis la referma, après l'avoir laissée ouverte pendant plusieurs secondes, car elle voulait dire quelque chose, mais ne savait quoi.

Ce n'est qu'après avoir entendu de nouveaux pas derrière la porte qu'ils relevèrent la tête.

Sasuke s'assit lourdement devant eux, le visage fermé.

Après quelques secondes de silence, Naruto s'écria.

-Oh, meeeeeeeeeeeeeeeeeeeeerde! T'as vraiment pas de chance, sur ce coup là, temme!

Sakura, inquiète quant à la réaction du brun, le regarda plus intensément. Il fermait toujours les yeux, une mine contrariée sur le visage.

-J'arrive pas à y croire! Lui!

-...

-...et, qu'est-ce que tu comptes faire?

Sasuke garda le silence quelques minutes, puis quand il ouvrit la bouche, enfin, la porte s'ouvrit sur le petit Itachi, qui demanda de sa voix sans expressio:

-Kaa-san demande si vous aimez les pâtisseries au haricots rouges.

-O...Oui! Bien sûr! Répondit précipitemment Sakura. N'est-ce pas, les garçons?

-Oui oui, répondit le blond.

-...

-On adorerai ça, merci, Itachi-kun.

Itachi s'inclina, puis referma la porte derrière lui. Les deux garçons tournèrent précipitemment la tête vers Sakura,Naruto d'un air surpris, Sasuke , d'un air furieux.

-Mais quoi?!? demanda la fleur.

-On adorerai ça, merci, Itachi-kun, dit Naruto en prenant une voix haut perchée. Pourquoi t'as dit ça?

-On nous demandait quelque chose, je réponds!

-Mais oui, mais, Itachi-kun,...

-Et j'allais dire quoi? On est censés ne pas le connaître, lui non plus! Il n'a même pas encore...

-C'est bon, on a compris, Sakura, coupa Sasuke d'une voix cassante.

-...

Après cette conversation, les trois adolescents regardèrent chacun dans un coin différent de la pièce.

Kushina, ainsi que Mikoto et Itachi, arrivèrent quelques minutes après.






-moi:Voilà mon grand retour!!!! Encore désolée de la lenteur de mon travail, mais...

-lecteur: mais quoi???? ça fait DEUX MOIS qu'on attends!!! è,é

-moi: c'est que...j'avais différentes choses à faire et...

-lecteur: et quoi???? t'avais tout le temps d'écrire!!!

-moi: ... escusez-moi, mon hamster m'appèlle... -___________-




Eeeet voilà...en plus d'une suite qui met du temps à venir, je vous sers une conversation à la c** ...

DESOLEE!!!!!! >,<

Coms, pleeeeease T^T



*C'est dans l'épisode 101 de Naruto, ou l'équipe 7 essaye désespérément de voir le vrai visage de Kakashi; pour ce qui ne l'ont pas encore vu...précipitez vous pour le voir! =)


** C'est la fameuse technique de téléportation du Yondaime. Comme je n'étais pas sûre du nom, j'ai regardé sur Wikipedia ^^