Deuxième Chance

par edochan

Chapitre I

 

 

 

 

 

 

 

 

C'étais le milieu de la matinée, dans une grande forêt, on entendait les piaillements des oiseaux. Le bruit du vent faisant s'envoler les feuilles des arbres.

Dans une clairière, trois adolescents gisaient à terre, deux garçons et une fille; cette fille portait une tunique bordeau,déchirée par endroits, comme le short qu'elle recouvrait.

La jeune fille avait laissait voir quelques équimoses et égratignures. Sous ses cheveux roses, elle avait un visage d'ange, paisible, car elle dormait.

Le jeune homme à côté d'elle, lui aussi inconscient, avait au contraire des cheveux ébènes. il portait un kimono noir, laissant les épaules dénudées. Une grosse corde mauve le ceinturait. Son corps était aussi éraflé, voir plus que sa partenaire. Son katana gisait à côté de lui, reflétant une lumière écarlate due au sang qui le recouvrait.

Vint enfin le dernier individu. Un jeune blond, portant un débardeur noir, lui aussi déchiré par endroits. son pantacourt orange avait par endroits des tâches de sang. Il avait l'air d'aller bien, n'ayant aucune égratignure; à part le fait qu'il avait le teint pâle, suant, inconscient malgré tout.

 

Soudain, la jeune fille ouvrit les yeux , lentement, laissant apparaître deux prunelles émeraude. Elle cligna plusieurs fois des yeux, éblouie par la lumière filtrant à travers les arbres. Elle se mit en position assise, non sans une grimace de douleur.

Elle resta ainsi, amorphe, en position assise, cinq grosses minutes. Puis, reprenant peu à peu ses esprits, elle tourna la tête vers son voisin aux cheveux noirs, semblant surprise de sa présence. Elle vérifia l'état de son ami blond,s'en inquiétant un peu, avant de revenir auprès de l'autre, afin de le secouer.

-Sasuke, appela-t-elle, Sasuke, réveille toi!

Le jeune homme grogna, puis ouvra ses yeux noirs. Il sembla lui aussi perdu pendant quelques instants, ébloui tout comme elle quelques instant auparavants par la lumière matinale, puis il murmura un faible:

-Sakura...

Puis se releva brusquement, laissant échaper une plainte de douleur, se tenant la tête.

-Tu devrais faire doucement, Sasuke, conseilla Sakura, tu as sans doute reçu un coup sur la tête.

-... Sasuke ne pipa mot, lachant sa tête, laissant voir un visage impassible, neutre. S'il avait été plus bavard, il aurait dit:" Ah, merci, Sakura, je ne l'aurait jamais deviné tout seul!"

-Ca va ? s'inquiéta sakura

-Hn , "dit" Sasuke.

-Tu es toujours aussi bavard, ironisa la fleur. Je crois que la seule fois ou je t'ai entendu plus de cinq minutes, c'était la fois où Naruto et moi t'avions retrouvé chez Orochimaru.

Cette dernière phrase, elle l'avait dite en fixant intensément l' Uchiwa.

Il lui jeta un regard neutre, et se leva. Il pris son katana, puis le nettoya sur l'herbe.

-Que fais-tu ? demanda Sakura; Nous ne savons même pas ou nous sommes.

-...

Sasuke disparut dans les buissons, ne faisant aucun comentaire, en lui jetant un regard qui en disait long sur son humeur matinale.

Sakura souffla bruyamment, roulant des yeux. " Alalalala, il ne peut aller bien loin, dans on état, quel bougre!"

Elle se décida a faire le récapitulatif de leurs aventures. Naruto et elle avaient trouvé Sasuke en train de se battre avec Itachi. Ils venaient d'affronter Juugo et Karin, Suigetsu ayant péri sous la lame de Kisame. Kakashi affrontait toujours Tobi, Hinata, Shino, Kiba et Sai avaient acouru au secours du renard et de la fleur, leur laissant le passage pour retrouver leur camarade. Sasuke allait porter le coup fatidique, quand Kisame débarqua. Le temps avait semblé se figer, quand Itachi fonça sur Sasuke, Kisame, essayant d'aider son coéquipier, avait accouru. S'était sans compter Naruto qui s'était élancé avec un rasengan. Sasuke, voulant les faire fuire, produisit un Chidori Nagashi.

Au contact du Chidori, du Rasengan et du Mangekyou Sharingan d'Itachi, une explosion eu lieu; une lumière blanche, puis le silence. Après elle s'était retrouvée ici, en compagnie de Naruto et Sasuke.

Elle entendit tout à coup un bruit. Sasuke revenait de sa "virée", l'air tendu.

-Quelqu'un arrive, annonca-t-il.

Il s'approcha de Naruto , toujours inconscient, et lui enleva son bandeau frontal, sous les yeux ronds de Sakura. Il en fit de même pour elle.

-Hééé! Mais qu'est-ce que tu fais ? s'indigna-t-elle.

Il la regarda d'un air hautain, puis soupira.

-Tu es vraiment lourde, annonca-t-il; nous sommes trois, dont un inconscient. Je suis à bout de force, je n'ai plus de chakra,toi aussi sans doute. Imagine que ceux qui viennent maintenant soient des ennemis. Que fera-t-on? réponse, on se fera tuer, dans le meilleur des cas prisonniers. Alors que s'il nous considèrent comme de simple civils, il ya plus de chances qu'ils passent leur chemin. Maintenant cachons nous dans ces buissons.

Sakura, l'écouta, bouche bée.

-Je crois que ton coup sur la tête devait être sévère: tu parles, tu t'avoues à bout de forces, et par dessus le marché, tu veux fuir!

-... Il la regarda d'un regard noir.

-Mais tu as raison. Elle pris soudain le col de kimono de Sasuke et le déchira.

-Mais qu'est-ce que tu fais ? demanda Sasuke.

-Je te signale,Sasuke Uchiwa, que tu portes les blason de ta famille. Les Uchiwa, en ce moment, n'ont pas la côte, désolée! Mais à ce qu'il paraît, c'est une famille de déserteur, dit-elle sur le ton de la confidence. Donc il vaut mieux que toi aussi tu ne te fassespas remarquer! Aide-moi à transporter Naruto dans le buisson.

-Faut pas rêver non plus, dit-il en alant dans un buisson proche.

Sakura le regarda, choquée. Elle poussa un "Humpf!" puis traîna Naruto inconscient dans le buisson, à côté d'elle, puis elle attendit dans le silence.

Quelques minutes plus tard, des une équipe de quatre Ambus aterrit dans la clairière.

-Qui va la? cria l'Ambu le  plus proche de Sasuke.

Aucun ne répondit. L'Ambu demanda alors à un de ses coéquipiers:

-Que détectes-tu?

-Je distingue trois personnes. Cachées derière les buissons là-bas.

"Merde", pensa Sakura. Puis, jugeant qu'il était désormais inutile de se cacher , elle sortit du buisson en suppliant:

-Pitié! Ne nous faites pas de mal!

"Quelle idiote", pensa Sasuke.

les Ambus tournèrent leur visage vers elle, demeurant silencieux. Puis, celui près de Sasuke demanda:

-Pourquoi donc vous ferions nous du mal ? Vous ne nous avez pas attaqués que je sache. Du moins pas encore, ajouta-t-il.

-C'est que, bredouilla Sakura, monsieur,nous venons de nous faire attaquer par des brigands, il y a  peu près une heure. Je pensais que vous aliez achever leur travail.

-... Nous ne sommes pas là pour ça, dit un autre Ambu, à la carrure imposante, nous voulions juste savoir qui se cachait là.

-Comment saviez vous que nous étions la?

-Cela ne vous regarde pas, mademoiselle, trancha l'Ambu ayant découvert leur présence. Je conseille vivement à vos amis ici présents de se montrer, dit il de sa voix glaciale.

-Je ne suis pas leur ami, contredit Sasuke en sortant de sa cachette.

-Parfait, cela nous avance bien jeune homme! S'exclama le quatrième Ambu. Galère...encore un prétencieux qui croit tout savoir...et en plus, il est assez saut pour nous parler comme ça dans l'état ou il est, galèèèère...

-Je ne vous permets pas de me parler comme ça, dit Sasuke, le regard meurtrier.

-Moi de même,petit, répondit l'autre.

Sasuke allait répliquer, quand l'Ambu près de lui demanda:

-Et l'autre individu? Pourait-il se montrer?

-"Naruto!"Pensa Sakura. C'est que...dit -elle à voix haute, il est inconscient, je ne sais pas ce qu'il a !

L'Ambu se dirigea alors vers leur buisson, puis en sortit Naruto. Quand il fut à la lumière, les Ambus étouffèrent une exclamation.

-Qu'est-ce qu'il y a ? demanda Sakura, inquiète.

-Il ressemble trait pour trait à quelqu'un de très important. Dit l'Ambu. D'ou nous aviez vous dit que vous veniez, déjà?

-On ne vois l'a pas dit, dit Sasuke de sa voix glaciale.

-Très bien, d'ou venez vous alors, si ce n'est pas indiscret ?

-D'ici et la, reprit Sakura, nous voyageaons, nous n'avons pas d'attaches particulières.

-...L'Ambu à la voix glaciale, tourna la t'ête vers elle. Les yeux de son masque de chat semblaitent briller d'un lueur.

-En tout cas, nous ne pouvons vous laisser ici. Reprit l'Ambu à côté de Naruto. Nous vous ammenons chez nous, pour vous faire soigner.

-Il n'en ai pas question, trancha Sasuke. je n'irai nulle part.

-Oh que si, tu iras,petit, dit l'Ambu à la voix traînante, à moins bie nsur que tu préfères nous affronter ?

-...Sasuke se maudit intérieurement d'avoir laissé son kusanagi dan le buisson, avec les bandeaux.

-Parfait! s'écria  l'Ambu à la carrure impressionante. Savez vous courir, comme nous le faisons, nous, ninjas ?

-Oui, assura Sakura. Nous avons l'habitude à force de parcourir le pays. De plus , je pense que nous en avons la force, malgré tout .

-Bien! s'exclama l'Ambu au pied de Naruto. Puis il mit celui-ci, toujours inconscient sur son dos. En route!

Puis ils sauterent dans les arbres.

-...Sasuke jeta un dernier regard assasin à l'Ambu à la voix taînante, puis couru à son tour.

 

 

Cela faisait deux heures qu'ils courraient. Sasuke semblait avoir du mal à suivre la cadence. L'Ambu avec qui il se disputait le remarqua et demanda une halte.

Sasuke, n'ayant pas remarqué que la halte était due à son état, accepta de se reposer. Les Ambus s'isolèrent dans leur coin, ayant des "affaires urgentes" à régler.

Sakura profita de cette oportunité pour soigner avec le peu de chakra qu'elle avait emmagasiné les blessures de Sasuke, sans se faire remarquer bien sur. Elle lui demanda doucement en le soignant:

-Et maintenant qu'est-ce qu'on fait?

-...je ne vous connaît pas. Avant que Sakura ait eu le temprs de protester, il ajouta: Toi et Naruto voyagez ensemble depuis que vous parents sont morts. Cela fait 6 ans maintenant. je vous ai rejoins il y a trois mois, car vous avez une dette envers moi. Nous ne donnons pas nos véritables identités. Nous ne sommes pas méconnus dans le monde des ninjas, dit il en ayant vu l'air interrogateur de sakura.

Sakura ouvrit la bouche, ayant épuisé son chakra, s'appraitant à parler, quand les quatre ambus arrivèrent.

-Courage, nous sommes bientôt arrivés, rassura l'imposant ambu.

Sakura lui fit un sourire reconaissant, puis il pris Naruto sur son dos et ils repartirent.