Du bonheur de pleurer

par tookuni

On est dans la fiction et plus dans les états de faits, mais je ne pouvais pas le mettre ailleurs… Disons encore que « Ca se passerait sûrement comme ça… »

 

Too est de retour, pour de bon cette fois, avec un agenda de posts et tout !

Ce recueil sera désormais édité tous les quatre jours jusqu’à ce que je n’ai plus de one-shots en attente !

 

Réponses aux coms dans l’espace com !

 

 

One 6

 

 

Citation : « J’ai perdu ma sensibilité au point d’être heureux de pleurer de tristesse. »

 

 

Du bonheur de pleurer

 

 

Malgré tous les efforts qu’il a fait, Sai n’a jamais vraiment pu comprendre et ressentir pleinement des sentiments. Il a acquis des principes et des lois que Naruto lui avait dictées, mais il cherche toujours à sourire le plus sincèrement possible, et a savoir ce qu’est aussi la tristesse.

 

Mais lorsque Sai est rentré de mission ce jour là, il ne s’attendait pas à apprendre une telle nouvelle. Il ne s’attendait pas non plus à ce que Sakura se jette sur lui en pleurant.

 

Lorsque Sai est rentré de mission, il a appris que Naruto était mort. Il a su aussi pour Sasuke, même sort, même fin, simplement parce qu’ils s’étaient alliés contre plus fort qu’eux, parce qu’ils n’avaient pas été assez patients pour attendre de devenir plus puissants.

 

Sai a pensé que c’était bête et pathétique. Sai a su dès qu’il a vu Sakura sangloter dans ses bras, mais il n’a peut-être pas réalisé.

 

Il a eu l’air un peu surpris, un peu désarmé, et Sakura l’a regardé d’un drôle d’air, et puis elle l’a mené là où reposaient les deux corps mutilés et sans vie.

 

C’est là que Sai a vu Naruto, ce pur soleil, cette joie, tout évanoui d’un seul coup dans le pâle sourire de la mort. Il a remarqué les deux doigts blancs que Naruto tenait fermement, ceux de Sasuke, et ceux du brun qui étaient serrés encore plus fort peut-être.

 

Sakura a hurlé en larmes qu’ils ne voulaient pas se lâcher, que personne n’avait réussi à les séparer, même maintenant qu’ils étaient morts. Sakura a hurlé et a même donné un coup de poing sur son torse. Il n’a rien senti. Il était juste vide.

 

Voir Naruto comme ça, c’était certainement la dernière chose qu’il souhaitait.

 

Alors tout à coup, alors que Sakura dans ses bras gardait sa bouche grande ouverte en un long cri silencieux, laissait sa salive couler sur ses lèvres et rejoindre ses larmes sur son haut noir, Sai s’est mis à glousser légèrement. Un petit rire doux et léger, comme une délivrance.

 

Sakura a entendu, elle s’est mise en colère, elle a crié plus fort encore cette fois, elle s’est détachée de lui en le traitant d’enfoiré et lui a demandé de sa voix brisée pourquoi il riait.

 

Et de la même voix qui contenait toute cette frustration et cette tristesse, de cette voix si vraie et si peinée, de celle qui veut tout dire rien que par son intonation, avec l’inoubliable et immense sourire de Naruto, Sai a répondu :

 

« Parce que je pleure. »

 

 

Fin

 

 

Cette idée là, ça faisait très longtemps que je voulais l’exprimer…

Une réaction sur l’épisode 25 de FMA m’avait relancé…

Sai est parfait pour ce rôle…

 

Avis ?