Chapitre 8: Disparition, élection des délégués et retour vers le passé.

par pouflapin

Chapitre 8: Disparition, élection des délégués et retour vers le passé.

Pov Kakashi

Le téléphone sonna à une heure du matin. Je grognai et me retournais dans mon lit. Je téléphone re-sonna. Je me levai et d’une démarche de zombie, me dirigeais vers le téléphone.
-Allo?
-Bonsoir, ici l‘hôpital, êtes vous Mr Hataque?
-Moui… quess qui ya?
-Votre sœur a disparut.
-Ah, d’accord, très bien! Merci au revoir!
-Mais…
-Ma sœur a disparut?! Mais vous auriez pas pu le dire plus tôt??!! M’écriais je après avoir remis en marche mes neurones
-Mais c’est-ce que je vous ai dit, bafouilla la pauvre infirmière à l’autre bout du fil.
Je lui raccrochais au nez et m’habillais en silence pour ne pas réveillez Hinata.
J’ouvris la porte d’entrée et râlais. Il pleuvait des trombes d’eau. Je pestais, Saku, tu me le paiera!
Je partis en courant, ignorant la pluie, plus inquiet qu’en colère.
Après avoir passé toute la nuit dehors, je me résignais et rentrais à la maison. Il était 7 heure. Je rentrais et me dirigeais vers la cuisine ou j’entendais du bruit. Je découvris Sakura, en train de manger.
-Ferme la bouche frèrot, tu vas gober des mouches, rigola-t-elle.
-Tu es là depuis quand? Articulais-je
-Je suis rentrée hier soir dans la nuit pourquoi?
-Parce que je te cherche depuis une heure du matin dans toute la ville!!
-Oups!
-Tu l’as dit espèce de gamine écervelée!!
-Tu savais très bien que je n’aimais pas l’hôpital, et tu m’y as laissé toute seule!! De plus, tu n’est même pas aller dans ma chambre, alors, si tu dois râler contre quelque un, et bien Râle contre toi-même!!Cria-t-elle.
-…
Je restais sans voix.
-Mais ça me fait tout de même plaisir que tu sois parti à ma recherche toute la nuit, rajouta Sakura gentiment.
-Hum, tu viens au lycée aujourd’hui?
-Mm, OUI!! Hurla-t-elle. À peine blessée, déjà rétablie et prête à en faire voir de toute les couleurs à Sasuke et à Karin!!
-Vas y mollo quand même my sister! Rigolais-je.
Elle me frappas gentiment le bras.
-Au fait, tu sais, la colère transformée en puissance, tu la sens encore?
-Oui…
-Bon, on essayera quand tu seras rétablies!
-Ok.
Hinata arriva à ce moment là, nous dit bonjour et nous partîmes au lycée, Sakura et Hinata à pied (pour éviter que les Hyuga saches ou elle était) et moi en voiture.
……………………………………….........................................

Mercredi.

Pov Sakura.

Le réveil sonna puis valsa contre le mur. Je me levai en grognant. J’avais besoin de dormir, mais l’école me refusait ce petit confort. Pu**in d’école et d’éducation.
Je filai dans ma salle de bain et c’est finalement l’eau chaude qui me fit émerger.
Je descendis et pris mon petit déjeuner. Kakashi arriva deux minutes après moi.
-Sakura, aujourd’hui on va élire les délégués et j’aimerais que tu te présente.
-Ok, pas de problème.
-Bon, merci.
Hinata arriva et notre discussion s’arrêta.
Je partis au lycée en discutant avec Hinata. Les deux heures de sports m’empêchèrent de penser à l’élection des délégués.
L’heure de perm’ me posa plus de problème, sans être trop insurmontable.
Finalement nous nous dirigeâmes en salle d’histoire. Kakashi arriva avec dix minutes de retard, chose rare. Nous nous installâmes et attendirent.
-Bonjour les jeunes, désolé pour le retard, mais j’ai croisé une vielle dame qui avait du mal à porter ses courses et…
-On sait Mr Hataque!! Hurla toute la classe sauf moi qui souriais narquoisement.
Je connaissais parfaitement les excuses à deux balles de mon frère.
-Bon bref, continua mon frère nullement gêné par les reproches de sa classe, aujourd’hui, nous allons élire les délégués! Des volontaires?
Je levais machinalement la main et après un temps, Sasuke la leva aussi sous les regards étonnés de la classe.
-D’autres personnes?
Personne ne bougea.
-Bon, alors Sakura et Sasuke sont élus directement. Passons à autre chose, la directrice va passer.
La porte s’ouvrit violemment à ce moment là.
-Qu’est-ce que je disais, rigola mon frère.
Tsunade ne lui jeta aucun regard et nous regarda sévèrement.
-Bonjour, désolé de vous déranger. Je venais juste annoncer qu’a partir de maintenant, vous êtes une classe qui expérimentera un nouveau programme en histoire. Vous serez par groupes de deux et vous devrez vivre, pendant une semaine, à la façon des grecs au Vème siècle. Voilà les groupes: Gaara sera avec Matsuri, Naruto avec Hinata, Kiba avec Ino, Tenten avec Neji, Temari avec Shikamaru, Sakura avec Sasuke et Lee, Sai, Kin, Tayuya et Karin, vous serez avec quatre personnes d’une autres classe.
Sai, tu seras avec Suun, Tayuya avec Kimimaro, Kin avec Juugo et Karin avec Siguetsu. Lee, quant à toi, tu seras avec Nawin Des questions?
Un gros brouhaha s’éleva sans toute la classe.
-Pourquoi je suis pas avec Sasuke?hurlai Karin.
-Pourquoi je suis avec Sasuke? Hurlais je.
-Pourquoi je suis avec un flemmard?? Protestait Temari.
-Pourquoi je suis…commença Tenten
-VOS GUEULES!!! Hurla Tsunade, excédée, j’ai demandé si vous aviez des questions sur le déroulement du programme! Je ne veux entendre aucune plainte sur votre partenaire. Bon, vu que vous n’avez rien a dire, je vais m’en allez.
-Moi j’ai une question! Intervins-je
-Oui?
-Quand cela va-t-il se dérouler?
-Lundi, et cela se terminera dimanche. Vous n’aurez donc pas de devoirs. Autre chose, votre conseil de classe se déroulera le 29 novembre. Bon voilà, au revoir.
Elle sortit.
-Bon, je vais vous expliquer le mode de vie des grecs et je sens que ça ne va pas plaire à tout le monde, commença Kakashi en me regardant, les hommes sont citoyens, les femmes non.
-Quoi?!
-Tu ne le savais pas Sakura? Pourtant je te l’ai appris…réfléchit mon frère.
-Si je le savais, mais on va devoir obéir aux garçons?
-Oui, dit-il gêné.
-A tout?! S’énerva Tenten.
-Quasiment, ils n’auront juste pas le droit de… d’a…
-Oui?! Fit la classe
-D’abuser de vous. Fit mon frère d’une petite voix.
C’en fut trop pour moi comme pour Temari, Tenten, Hinata et, à notre plus grande surprise, Ino.
-Je ne suis pas d’accord!
Nous nous regardâmes, surprises.
-Je ne le suis pas, tout comme vous, nous calma Kakashi, mais les règles sont les règles.
-Si tu m’obliges, je fugue!! M’écriais je tout en défiant mon frère du regard.
-Essayes donc…rigola-t-il, je te retrouverais.
-Dois je te rappeler la nuit que tu as passé à ma recherche alors que j’étais dans ma chambre. Cela c’est passé hier pourtant…
Il ne dit rien.
Je sortis de la classe en claquant la porte.
J’entendis Tenten m’appeler et je me retournais. Temari, Hinata, Ino et la brune arrivaient vers moi en courant.
-Je peux rester avec vous? Demanda timidement Ino.
-Bien sur!
-Merci.
Nous sortîmes dans la cour tout en discutant de chose et d’autre.
La sonnerie retentit et nous nous séparâmes, nous disant au revoir. Ino, était sympa, malgré ce que l’on pouvait penser. Je ne rentrais pas tout de suite chez moi, voulant être un peu seule. Hinata, elle, rentra.
Je marchais dans la rue, plongée dans mes pensées.
J’arrivais devant la foret et m’enfonçais. Pendant une dizaine de minutes, je marchais sans but. Puis, je me laissais tombée en soufflant. Mon ventre gargouilla. Quelques arbustes traînaient par là, et dessus, pendouillaient quelques baies.
Je les grignotaient tranquillement puis me levais et escaladais un arbre. Je me suspendis à une branche, la tête en bas. Je rigolais, tous mes problèmes envolés. Je me laissais tombée sur une branche inférieur. Mes mains crochetèrent la branche d’un autre arbre et je m’élevais, souriant au soleil et au ciel. Après mettre amusée, je m’installais dos au tronc, callée sur une branche et m’endormis. Lorsque je me réveillais, le soleil était couché. Je me levais et grimaçais, courbaturée à causes mes acrobaties.
Je retrouvais mon chemin sans problème et rentrais à la maison en claudiquant.
Je ne voulus pas rentrer dans ma chambre en escaladant, aussi, je me dirigeais vers la porte. Je n’eus pas le temps de frapper car elle s’ouvrit immédiatement. Croyant à une attaque, je me mis en position de combat mais me détendis rapidement en voyant que ce n’était que Kakashi. Il me sauta dans les bras et je soutins son poids sans broncher. Je ne répondis pas à son étreinte, encore fâchée.
Il me traîna carrément à l’intérieur et m’ordonna d’un signe de la main, de m’assoire sur le canapé. J’obéis, et m’installais silencieusement.
-Saku, je suis désolé…
Je me contentais de le regarder, sans un mot.
-Je suis tout aussi révolté que toi, savoir que ce type pourra faire quasiment tous ce qu’il veut de toi me dégoûte…
-Je pourrais toujours me défendre…dis je doucement en le regardant.
-Oui, n’hésite pas à lui en coller une.
-Ça va survenir dès qu’il me donnera un ordre.
-Tant pis pour lui! Je suis content que tu acceptes de me parler.
-Tant que tu m’assures que ce n’est pas toi qui a crée ce foutu programme, je ne vois pas pourquoi je devrais faire la tête.
-Je t’ai cherchée partout après les cours, ou étais tu??
-Dans mon nouvel endroit secret…
J’avais décidé de cacher l’existence de la clairière cou j’avais passé l’après midi.
-Je suis content que tu ais trouvé un endroit calme loin des emmerdeurs!!
Je souris.
-Vas te coucher.
-Bonne nuit… et ne t’inquiètes pas, je ne t’en veux pas!
Il me regarda et je lui fis un clin d’œil.
Je montais dans ma chambre et m’endormis immédiatement.
………………………………………..................................

Lundi, 1er jour
Groupe 1: Sasuke, Sakura

Je bouillonnais littéralement, les professeurs avaient donnés à chaque groupe un appartement, aménager comme au Vème siècle, ils nous avaient fournis aussi, et la nourriture de l’époque, et les habits.




J’étais donc vêtus comme une athéniennes, en khiton (morceau de tissus qui se distingue de celui des hommes par deux série de petit fibules de chaque côtés de l’encolure, descendant jusqu’au coude, formant ainsi un effet de manche. Le khiton possède un pli serré façonné dans la hauteur du tissus.). Sasuke, lui, portait une toge.
Je regardais autour de moi, tentant de me calmer. Deux plateformes trônaient au milieu de la pièce. Des coussins de toutes les couleurs étaient étalés dessus. Grâce au cours de Kakashi, je savais qu’elles servaient « de lit » et de table en même temps. Et oui, les grecs mangeaient allongés.
Après avoir observé la salle à manger, je regardais la cuisine. Un grand plan de travail était installé, et je remarquais un frigo (ils étaient modernes les grecs à l’époque!!) ainsi qu’un fourneau.
Je me dirigeais calmement vers la chambre et grimaçais. La chambre, dans les teintes roses et rouges, possédait un lit deux places.
La salle de bains étaient constituée d’une grande bassine en bois, et l’eau n’était pas courante, il faudrait aller en chercher au robinet de la cuisine et la faire chauffer, en prime. Je me retournais et me retrouvais nez à nez avec Sasuke, qui s’était approché sans bruits.
Je vis à sa tête qu’il était arrivé à la même conclusion que moi, concernant la baignoire.
-Tu me feras chauffer l’eau tous les soirs, compris, ordonna-t-il.
-Va te faire!
Je le bousculais et partis dans la cuisine. Là, j’entrepris de me faire mon repas, sans m’occuper de celui de mon « compagnon ». Je me retournais et me retrouvais encore une fois nez à nez avec lui. Il m’attrapa rapidement le menton et me regarda dans les yeux. Je le regardais imperturbable.
-Je t’ai donné un ordre Sakura! Tu obéis. Et fais moi à manger aussi.
Je me dégageais, pris mon repas, m’installais et commençais à manger.
Sasuke resta planter dans la cuisine, son dos tourné vers moi. Après avoir finis de manger, je pris un seau et fit chauffer de l’eau dedans. Puis, sans un regard pour Sasuke, je rentrais dans la salle de bain. Je vis avec horreur que la porte n’avais pas de verrou. Je regardais autour de moi mais ne vis rien pour bloquer la porte. Tant pis. J’étais en soutien gorge lorsqu’il rentra. Il commença à se dévêtir en regardant ma poitrine quand j’intervins.
-Tu fais quoi là??
-Je vais prendre un bain, pourquoi? Répondit il narquoisement
-CE N’EST PAS TON BAIN!!! DEHORS!!
Mon coup de poing atterris dans son estomac et il valsa hors de la pièce, torse nu. Je pris une chaise dans le salon et m’enfermais dans la salle de bain. Je soupirais, enfin tranquille et entrepris de me laver. Je sortis après avoir passée deux heures à me prélasser. Ce n’était pas mon genre mais c’étais mieux que d’être avec l’autre imbécile. Je vidais l’eau, me rhabillais et sortis. Il était en train de manger.
-C’est pas trop tôt! Au fait, j’ai appelé la directrice et elle veut nous parler. Elle veut nous parler.
Tsunade arriva à ce moment là.
-Sakura, est il vrai que tu n’obéis pas à Sasuke??
-Oui et je n’obéirai jamais à ces ordres! M’exclamais je.
-Tu fait partie de la classe, tu fais partie du programme, tu obéis à Sasuke!!
-Je n’ai jamais demandé à être là!!
-TU OBEIS!! Sinon, tu seras viré du lycée et ton frère aussi!!
Je restais sans voix. C’étais purement et simplement du chantage. Je redressais le menton et la défia du regard.
-Très bien, fulminais je. C’est la guerre.
Je lui tournais le dos et me dirigeais dans la cuisine. Là, je fis chauffé de l’eau, jusqu’à ébullition et partis dans la salle de bain. Je préparais la baignoire de Sasuke et ressortis. Tsunade était encore là.
-Monsieur est servit!! Sifflais je entre mes dents.
Sans un regard pour la directrice, je partis dans la chambre et m’enfermais.
Je passais le reste de la journée silencieusement, obéissant aux ordres de Sasuke avec rage.
Alors que j’étais couchée dans le lit, il arriva vêtu d’un simple caleçon et se coucha à mes côtés. Je me levais sans un mot et partis dormir dans la salle.

Groupe 2: Shikamaru, Temari.

-RAAAHHH!!! JE VAIS TE TUER SHIKAMARU NARA!!!
-D’accord, je te donnerai plus d’ordres, juste des grosses suggestions.
Temari courait dans toute la pièce à la poursuite du jeune Nara, qui avait eu le malheur de lui ordonner de préparer à manger.
Il arrêta de courir et fit face au danger.
-Temari, tu es sensée m’obéir, c’est dans les règles!!
-Va voir ailleurs si j’y suis espèce de Macho!!
-Féministe!!
-Flemmard!!!
-Euh…
-Quoi?
-Bah je trouve plus d’insultes…
Temari éclata de rire en voyant la tête du brun.
-Bon on va faire un marché Temari, tu me laisses dormir et je ne t’embêtes pas en te donnant des ordres. Tu fais à manger pour nous deux et je remplis le bain Ok??
-Hum, réfléchi la blonde, Ok.
Grâce à ce pacte, la journée passa rapidement et il n’y eu aucun blessés.
Mais le soir, un autre problème arriva.
-Temari, tu vas pas être contente.
-Pourquoi? Demanda la blonde en le rejoignant dans la chambre qu’ils n’avaient pas encore visité.
-C’est un lit à deux places.
Je ne répèterais pas les jurons qui sortirent de la bouche de Temari pour éviter de choquer vos âmes sensibles.
-Bon, moi ça ne me pose pas de problème, bailla Shikamaru en se mettant torse nu et en se glissant dans le lit.
Il regarda Temari qui était resté figée et sourit.
-Je ne te sauterait pas dessus, promis!!
Elle se coucha et ne bougea plus.
-Dit Shikamaru, pourquoi tu as accepté la décision de tes parents concernant Gaara et moi?
-Je… j’avais trop la flemme de répliquer.


Temari ne dit rien et resta silencieuse pendant un long moment, écoutant la respiration calme de son ancien ami.
-Sympa…murmura t-elle
-Et je crois que j’ai fait une erreur en acceptant…termina le brun.
La discussion se termina là et ils s’endormirent, reportant la discussion au lendemain.