M'as-tu oublié ?

par lawana

J’ai été moins longue que la dernière fois…mais c’est pas encore ça, désolé…

Merci pour ton com Anthéa, je suis super contente que ma fic te plaise et voilà enfin la suite !

 

 

 

 

M’as-tu oublié

 

 

 

 

Lee était sur le pas de la porte de la maison des Uchiha.

-                                            Merci beaucoup Sakura-san pour ce délicieux repas et vous Sasuke-san pour m’avoir permis d’entrer dans votre demeure, j’espère que je ne vous ai pas dérangé, dit Lee en s’inclinant.

-                                            Redresse-toi Lee voyons, s’exclama la fleur de cerisier, ce n’est rien tu sais, et tu peux revenir quand tu veux.

-                                            Je suis d’accord avec Sakura, approuva son mari.

Oh que oui il était près à accueillir ce gosse chez lui quand il le voulait, rien que pour avoir des nouvelles de son cher blondinet. Il lui manquait tellement, à chaque fois qu’il pensait à lui, son cœur se serrait un peu plus pendant que le temps s’écoulait. Désormais, il était tout proche de Naruto, seulement quelques centaines de mètres les séparait, et ne pas aller le voir, le faisait encore plus souffrir, mais il n’avait pas le droit d’interrompre le bonheur de son bien-aimé, non, il n’en avait pas le droit.

-                                            J’espère que tu reviendras vite nous rendre visite, ajouta le taciturne à la surprise générale.

-                                            Ou…oui monsieur, bien sur, j’espère moi aussi, s’écria Lee, mais avant, j’aurais une faveur à vous demander Sasuke-san.

-                                            Je t’écoute.

Le jeune garçon à la coupe de bol lança furtivement un regard d’attente à Tenten qui fit un signe de tête, sourire aux lèvres.

-                                            J’aimerai inviter Tenten à venir dîner chez moi demain soir, mes parents sont d’accord, sourit-il.

-                                            J’accepte si tu prends bien soin d’elle, affirma le ténébreux.

Le jeune homme eut les larmes aux yeux, il allait pouvoir présenter sa tendre au près de sa famille, rien ne pouvait lui faire plus plaisir.

-                                            Merci beaucoup Mr, je vous promets que je veillerai sur votre fille comme à la plus belle fleur du monde car elle l’est vraiment, répliqua Lee en position de militaire.

-                                            Très bien alors, je te passe le bonsoir…ainsi qu’à tes parents. Je vais me coucher, excuse-moi, repris Sasuke, dernière chose, ne m’appelle plus Mr, comme je te l’ai déjà dit, ça fait trop vieux.

-                                            Je n’y manquerai pas, bonsoir.

-                                            Tu es très fatigué mon chéri ? s’inquiéta Sakura.

-                                            J’ai eu une dure journée, mais avec une bonne nuit de sommeil ça devrait vite passer, répondit son époux.

Sur ce, le père se dirigea vers la salle de bain, pour se préparer à se coucher. Dès qu’il franchit le seuil de la pièce et qu’il eut fermé la porte à clef derrière lui, il s’effondra. Ses jambes tremblaient, ses yeux le piquaient. Des larmes y apparurent et descendirent le long de ses joues. Il se prit la tête dans ses mains. Il lui manquait tellement, il l’aimait tant…Pourquoi n’avait-il pas droit au bonheur lui aussi ? Certes il avait des enfants et une femme…qu’il n’aimait pas…vraiment du moins. Il n’y avait eu que lui dans son cœur, dans son âme, dans son esprit…que lui…Mais il faisait parti d’une lignée riche et renommée, il lui fallait donc des héritiers, maintenant il les avait, alors il pouvait tout laisser tomber non ? Ce serait trop simple, ses gamins lui en voudrait de les abandonner, il s’en voudrait un peu…quand à Sakura, la femme qui a partagé sa vie depuis plus de quinze ans, il l’avait choisie car au fond, elle ressemblait à Naruto, mais il n’était jamais tombé amoureux d’elle, l’amour pour son blondinet était trop fort. Mais il faut qu’il s’avoue que s’il l’avait rencontré avant lui, il l’aurait vraiment aimé. Ces deux personnes, Naruto et Sakura, seraient surement aussi tombés amoureux l’un de l’autre s’ils s’étaient rencontré avant de faire la connaissance de Sasuke, ils se ressemblaient tellement, même générosité, même passion pour la justice et pour les autres, ils n’étaient pas du genre à abandonner, mais tout était une question de chronologie…

Sasuke aurait voulu voir sa femme…en tant que meilleure amie. Pourquoi la vie est-elle aussi compliquée ? (parce que c’est la vie !) En attendant, son amour…il voulait tant le revoir et l’embrasser comme cette nuit…

 

Lee rentra chez lui, il était heureux, la vie est belle (et un long fleuve tranquille…). Sa relation avec Tenten n’était qu’excellente. Quand il arriva chez lui, sa mère lui souriait et lui demanda comment ça s’était passé, il y avait aussi son père.

-                                            La mère de Tenten-chan est un cordon bleu, aussi douée que toi maman (vous imaginez Lee dire maman à Hinata ? mdr), complimenta le jeune homme.

-                                            Je suis flattée, rougit la brune.

-                                            Et comment se nomment les parents de ta petite-amie ? interrogea Naruto.

-                                            La mère de Tenten-chan s’appelle Sakura-san, et son père Sasuke-san, d’ailleurs ils vous passent le bonsoir.

Sasuke ? Il venait de citer le prénom de Sasuke. Le blond écarquilla les yeux en entendant ce nom. Une goutte de sueur glissa sur son front. Il murmura avec difficulté :

-                                            Sas…Sasuke…Uchiha ?

-                                            Oui, pourquoi ? Tu le connais ? s’étonna Lee.

-                                            Non, j’en ai entendu parler c’est tout, souffla l’homme au regard d’azur.

-                                            Ca va Naruto ? s’affola Hinata, tu es tout pâle. Tu es malade ?

-                                            Non, non, je t’assure, tout va bien Hinata, rassura le concerné, je vais aller me coucher et après, ça ira mieux tu verras.

-                                            Toi aussi tu es fatigué papa ? renchérit son fils.

-                                            Comment ça ? questionna le géniteur.

-                                            Bah oui, Sasuke-san aussi était fatigué ce soir, il a déjà du aller se coucher d’ailleurs.

-                                            Je vois, s’irrita Naruto, je vais faire de même. Bonne nuit tous les deux.

Sans que la mère et le fiston ne puissent répliquer quoi que ce soit, l’homme était déjà parti.

 

Il s’enferma dans sa chambre et s’allongea sur le lit. Tant de souvenirs lui revenaient en tête, cette nuit…Comment l’oublier ? Que devenait son Sasuke ? Celui qu’il avait tellement chéri, qui prenait toute la place dans son cœur. Même son épouse d’aujourd’hui ne l’avait pas pu faire sortir de son âme cet amour si fort qui ne se dirigeait vers une seule personne : Sasuke. Chaque seconde qui s’écoulait, était une pensée pour lui. Il lui manquait à en mourir, il avait besoin de lui. Pendant toutes ces années, il s’est forcé à sourire et à paraître heureux…mais ce n’était qu’une couverture. En for intérieur, il souffrait…un peu plus tous les jours, toutes les minutes…Ca le tuait à petit feu. Maintenant, il pouvait aller le revoir, cet être si cher à son cœur…mais…Sasuke devait savoir qu’il vivait tout près de chez lui désormais…alors pourquoi n’est-il pas venu ? Etait-il heureux ? L’avait-il oublié ? Les larmes coulèrent à flot sur le visage du blond…oui, c’était surement ça, il l’avait oublié, pire, si ça se trouve, il le haïssait…alors que lui, il l’aimait tant…plus que n’importe qui, même plus que ses propres enfants…(en même temps…ceux-ci sont zarbis-_-‘). Cela lui était insupportable, il fallait qu’il sache, il fallait absolument savoir…ce qu’il était devenu…s’il était heureux…et s’il l’avait effacé de son esprit. Naruto ne pouvait plus attendre, il décida d’aller le voir, pour enfin savoir…

 

-         Papa ? s’étonna Lee, je croyais que tu étais couché.

-         Je n’arrive pas à dormir, je suis trop stressé, répondit le père, il faut que je sorte faire un tour. Dit à ta mère de ne pas s’inquiéter. Mais au fait, ta petite-amie, elle habite dans quel quartier ?

-         Dans le quartier d’Hirako (j’ai mis ça au pif^^’) pourquoi ?

-         Oh ça va c’est pas loin, ça ne la dérangera pas de venir à pied donc au pire.

-         Tu voulais la chercher en voiture ? Oh tu es tellement cool papa ! s’illumina le jeune garçon, tu es mon idole !

-         Rien ne peut me faire plus plaisir, je suis fier de toi, sourit le blond, allez à plus.

-         A toute à l’heure.

Naruto sortit de la maison, son fils était un type bien, même s’il était un peu bête, on se demande de qui il tient ça. L’adulte connaissait maintenant le quartier de son amour de toujours, restait plus que de regarder les noms afficher sur les boîtes aux lettres.

 

Il arriva au quartier Hirako, des pavillons s’y trouvaient, tous bien entretenus, des riches y vivaient. Cela montrait que Sasuke avait réussi sa carrière que lui avait imposé son titre d’héritier, normalement, cela n’aurait jamais du être à lui le destin de devenir chirurgien, mais, tout ça c’est à cause…Il détestait plus que tout ce type qui avait ruiné sa vie, en lui enlevant indirectement son ancien colocataire, mais en même temps, il n’aurait sans doute jamais rencontré son bien-aimé.

 

Naruto vérifia les noms marqués sur les boîtes aux lettres, après un bon moment de recherche, il finit par le trouver… « Uchiha ».

Devait-il sonner à la porte ? Le doute s’empara de l’Uzumaki. En avait-il le droit ? C’était trop tard pour reculer maintenant, il fallait qu’il avance. Rassemblant tout son courage, il se dirigea vers la porte d’une maison, et pas n’importe laquelle…elle l’attirait, il ne pouvait résister à son attraction. Allait-il vraiment revoir son amour ?

 

 

 

Alors alors ? c’était comment ? un p’tit com please !!!!!!!!!!!