Explications

par Black Dragon

Chapitre 3 : Explications

 

- Non, ce n’est pas possible… Commença Naruto.

- Alors, tu ne crois pas Tsunade-sama puisqu’elle vient de confirmer cette histoire, répliqua Sasuke.

- Pour-pourquoi… Qu’est-ce que Konoha pouvait gagner avec ça ? Tenta Sakura, la voix brisée par le choc de cette nouvelle.

Elle n’arrivait pas à le croire. Jamais elle ne penserait son village capable d’une telle chose. Naruto n’était pas mieux qu’elle. Il était obligé d’accepter cette vérité. Tsunade l’avait clairement fait comprendre.

En entendant la voix de Sakura, Sasuke se tourna vers elle, un peu étonné. Sa voix, malgré l’émotion, était décidée. Elle avait changé, on le sentait. Oubliant complètement les autres et le sujet de conversation, il l’observa, les sourcils légèrement froncés, voulant savoir depuis quand ce changement existait. Il entendait à peine ce que disait le maître Hokage.

Pour la deuxième fois de la journée, les yeux de Sakura croisèrent ceux de Sasuke. Et encore une fois, elle fut paralysée. Comme toujours. Quand elle avait le "malheur" de fixer les prunelles du ténébreux, elle oubliait le monde autour d’elle. Malgré sa petite timidité en sa présence, elle soutint son regard, ne voulant pas lui montrer de la faiblesse.

Si ce n’était pas Karin à lui donner un coup de coude discret, Sasuke aurait éveillé des soupçons concernant son manque de concentration sur la discussion. En effet, au grand dam de celle-ci, Karin avait remarqué le regard de la "Gamine-aux-cheveux-roses" et en le suivant, elle était tombée sur un Sasuke qui fixait la kunoichi sans se rendre compte que bientôt il devait répondre à la question qu’avait posée Sakura. Même si Tsunade essayait de trouver une réponse pour son élève, elle n’allait pas tarder à se tourner vers Sasuke pour avoir son opinion.

Sentant le coup sur son bras, Sasuke reprit ses esprits et arrêta de regarder Sakura. Il baissa la tête tout en se maudissant :

"Comment ai-je pu la fixer ainsi ! Maintenant, elle va se faire des idées ! Mais qu’est-ce qui se passe ?"

- Alors, qu’est-ce que tu en penses Sasuke ? J’ai donné ma version mais je ne pense pas que ce soit ça.

- Je-je n’en sais rien. C’est aussi une des raisons de ma présence ici, se rattrapa-t-il un peu nerveux. "Il faut que je me calme tout de suite !"

- Donc, vous confirmez les paroles de Sasuke, maître Hokage ? Pris la parole pour la première fois Kakashi, le visage grave.

- … Oui, je confirme. Konoha a détruit le clan Uchiwa.

- NON ! POURQUOI, POURQUOI ? ILS N’ONT RIEN GAGNE AVEC CA ! KONOHA A JUSTE PERDU UN BON ELEMENT ! QU’EST-CE QUE VOUS ATTENDEZ POUR PUNIR CES GENS, TSUNADE ?! S’écria Naruto tout en frappant le mur derrière lui. ILS ONT COMMIS UN CRIME !... Tuer les villageois de son propre village… Il faut vraiment être un monstre…

"Il est fou ce gars, ma parole ! Qu’est-ce qui lui prend, ce ne sont pas ces affaires !" Pensa Karin.

- Naruto, ce n’est pas en t’énervant que tu vas résoudre le problème. Et puisque tu te poses la question, je vais y répondre : tout simplement, je ne peux pas.

- Comment ça vous ne pouvez pas ! Vous êtes le Hokage, c’est vous qui décidez !

- Je dois consulter le conseil avant de prendre ce genre de décisions. Or, C’EST LE CONSEIL LUI-MÊME QUI A FAIT CA ! C’EST LUI QUI A DONNE CETTE MISSION A ITACHI UCHIWA ! S’emporta Tsunade, totalement dépassée et les joues marquées par un fin sillon de larmes.

Ils ne s’attendaient pas à voir le maître Hokage en une telle position de faiblesse. Tsunade était une "professionnelle". Elle ne montrait pas ses sentiments et encore moins en tant que ninja ! Mais là… Tsunade croyait avoir fait quelque chose de mal, une erreur, avoir abandonné… Maintenant, elle se trouvait entre le mur et l’épée : d’un côté le conseil et de l’autre la vérité qui finit toujours par rattraper. Le conseil ne lui serait d’aucune aide et elle ne pouvait rien faire sauf peut-être s’excuser de quelque chose qu’elle n’avait pas fait.

- Je suis-suis désolée, Sasuke… Dit-elle entre deux sanglots. J’ai vraiment honte de-de ce conseil… Mais je ne peux rien faire pou-pour toi, termina-t-elle en relevant la tête vers le dernier Uchiwa.

Voyant pour la première fois son sensei ainsi, Sakura découvrit une nouvelle facette de Tsunade. Les larmes aux yeux, elle tentait de comprendre la Sannin.

- Maître Hokage, dit doucement Naruto, je m’excuse si j’ai dit quelque chose qu’il ne fallait pas…

- Non, Naruto. Ne dis pas ça.

- Maître Hokage ?

- Oui, Sasuke ?

- Je ne vous demande rien. Je ne veux rien puisque je n’ai rien à voir avec… Konoha. Ce dernier mot lui fut difficile à dire. Je me pose juste la même question que Sa… Sakura.

- Pff… Fit Karin sans remarquer qu’elle pensait tout haut.

Tsunade ne comprenant pas sa réaction, lui demanda bien plus suspecte :

- Tu as un problème, la rousse ?

- Hein, je-je… Pourquoi cette question ?

- Je te conseille de ne pas te foutre de moi.

- Mais, mais, ce n’était pas mon intention. Je suis désolée si j’ai dis quelque chose de déplacé.

- Elle commence à m’énerver !

- Je…

- Tais-toi Karin ! Lui ordonna Sasuke sans élever la voix.

Sakura sourit pour elle-même: voir Karin se faire ridiculiser en public… C'était quelque chose à ne pas manquer! Elle ne connaissait pas très bien cette jeune femme mais avec ses interventions, on comprenait tout de suite qu'elle faisait partie des gens égoïstes et égocentriques, son seul but étant Sasuke.

"Mais qu’est-ce qu’elle a cette fille ?" Se demanda Naruto totalement perdu.

- Bref, passons mais si tu as quelque chose à dire, profites-en maintenant, continua Tsunade, qui s’était calmée, en se retournant vers Karin.

- Non, c’est bon, merci, lui répondit-elle d’une petite voix.

Un silence pesant s’installa. Encore une fois, chacun était plongé dans ses pensées. Et pour le briser, Kakashi ne se gêna pas et demanda :

- Qu’est-ce que vous allez faire maintenant ?

- Je n’en sais rien… Dit le maître Hokage.

- Je répète, je veux juste savoir pourquoi ils ont fait ça. Rien d’autre, répliqua Sasuke.

- … fut la réponse de la blonde en l’observant.

Après un court instant, elle déclara :

- Shizune. Appelle le conseil s’il te plait. Ainsi, tu pourras leur poser directement la question, s’adressa-t-elle à Sasuke.

"Aïe, aïe… Les événements qui suivent risquent d’être intéressants. J’ai de la peine à croire que tout pourrait se terminer gentiment…" Pensa Kakashi.

 

- QUOI ! S’exclama un homme. Mais, mais… Comment ? Je-je ne peux pas y croire ! C’EST IMPOSSIBLE !

- Si vous ne me croyez pas, vous n’av…

- MAIS COMMENT A-T-IL FAIT POUR ENTRER ! S’écria cette fois-ci une femme. Si j’ai bien compris, Tsunade a eu une conversation avec lui dans la rue, ce qui explique un peu sa présence dans le bureau. Mais même, COMMENT PEUT-ELLE LE LAISSER AINSI ?! NE ME DIS PAS QU’ELLE LUI FAIT CONFIANCE !!!

- LAISSEZ-MOI PARLER ET VOUS COMPRENDREZ MIEUX !

L’homme et la femme étaient les deux membres du conseil, Homura Mitokado et Koharu Utatane, et ils venaient d’apprendre par Shizune que Sasuke Uchiwa était à Konoha. Ils ne comprenaient rien ou plutôt, ne comprenaient pas pourquoi ils n’avaient pas vu venir une telle situation. Ils ne voulaient pas non plus accepter que tout leur échappait. Surtout, en ce qui LE concernait !

- Si vous voulez des explications, continua Shizune, allez directement les demander à maître Tsunade. Je suis venue sur ses ordres.

- … Il est dans la salle ? Demanda le vieil homme dégoûté.

- Il s’appelle Sasuke et vous n’allez pas mourir si vous prononcer son prénom.

- Vaut mieux prévenir que guérir, très chère… Et tu es mal placée pour me parler sur ce ton, répliqua-t-il avec un rictus.

- Quoi qu’il en soit, c’est un ordre du maître Hokage, dit Shizune en leur tournant le dos. Et puis, vous pouvez me menacer si vous voulez, et ensuite, me tuer mais sachez que je n’ai pas peur de vous, conclu-t-elle en s’en allant.

 

- Elle en met du temps ! S’impatienta Tsunade.

- Peut-être qu’ils sont occupés, risqua Kakashi.

- Ils sont toujours occupés quand j’ai besoin d’eux ! Je sens que je vais…

- Me voici ! Désolée mais ils ne me croyaient pas, fit Shizune en arrivant. Je ne sais même pas s’ils vont venir…

- QUOI ! S’exclama en colère la Sannin. Elle avait évidemment oublié qu’elle avait pleuré il y a quelques minutes.

Elle se dirigeait maintenant vers la porte. Arrivée devant celle-ci, elle fixa un instant la poignée les sourcils froncés. Elle secoua la tête et s'apprêtait à ouvrir la porte quand cette dernière fit place aux deux conseillers. Leurs visages, qui se voulaient impassibles, laissaient sentir la colère et le dégoût. Par la même occasion, Tsunade faillit se prendre la porte en plein fouet.

- Mais faites atten… S’écria la blonde avant de remarquer que c’était les deux conseillers. VOUS !

- Premièrement, il ne faut jamais rester derrière une porte. Deuxièmement, je ne vois pas pourquoi tu es étonnée de nous voir, puisque tu nous as demandés. Et troisièmement, pour qu’elle raison tu nous as appelés ? Besoin de quelque chose ? Dit la vieille femme, tout en essayant de réduire la tension de la salle et, par la même occasion, de se calmer avec un peu d’humour raté.

- Premièrement, répliqua le maître Hokage en copiant l’attitude de Koharu, il faut toquer avant d’entrer. Deuxièmement, si je suis étonnée c’est parce que je trouve totalement inadmissible un tel comportement de votre part, vous qui devez donner l’exemple aux plus jeunes… Ça laisse à désirer.

Cette remarque fit naître un sourire sur le visage des ninjas présents dans la salle. Même Sasuke.

- Et troisièmement, je vous ai appelés pour lever le voile sur une ancienne affaire qui continue de faire des ravages, termina Tsunade le visage grave.